Vous êtes sur la page 1sur 27

STAGE EFFECTUEE AU SEIN

DU DIRECTION GENERALE DE L’ONEP

Réalisé par : Encadré par :


Mme Latifa FADEL

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


L’Office National 
de l’Eau Potable

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Raison Sociale : Office Nationale de l’Eau Potable.

Forme Juridique : Etablissement public à caractère industriel et


commercial.
Capital : 7 520 000 000 DH
Adresse : 6 bis, Patrice Lumumba, BP Rabat-Chellah
Code postal : 10 002-Rabat-Maroc
téléphone : 037.72.12.81/84
Fax : 037.73.13.55
Site Web : www.onep.ma:
L’effectif : par catégorie à fin 2002

CadresMaîtriseExécutionOccasionnelsTOTAL
776
1738
3730
99
6343
La date de démarrage : 18 Safar 1392 / 3 Avril 1972

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


L'ONEP créé en 1972, est un établissement public à caractère industriel et commercial,
doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière et placé sous la tutelle du
Ministère délégué chargé de l’aménagement du territoire, de l’eau et de l’environnement.
Elle à la lourde charge de satisfaire les besoins en eau potable dans tous le Royaume. Le
volume d’eau produit est un peu plus de 845 Mm3 par an et gère environ 742.000
abonnés. Elle assure la quasi-totalité de la production en eau potable. Au niveau de la
distribution, elle est souvent sollicitée pour les centres et certaines villes à faible
population. Les grandes villes sont desservies par les régies (au nombre de13) et des
privés (REDAL, LYDEC, AMENDIS).
Elle est dirigée par une Direction Générale qui signe un contrat de programme avec
le gouvernement. La Direction Générale est appuyée par les Directions Régionales (au
nombre de7), et d’autres Directions spécialisées dans des secteurs. Ces différentes
Directions annexes, signes des contrats de gestions avec l’ONEP.

 Ses missions principales :

Elles vont de la planification et de l'approvisionnement en eau potable jusqu'à sa


distribution en passant par les phases de l'étude, conception, réalisation, gestion et
exploitation des unités de production et de distribution et du contrôle de la qualité des
eaux jusqu'à la protection de la ressource.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


:

 Planifier : L'approvisionnement en eau potable du Royaume et la


programmation des projets.

 Etudier : L'approvisionnement en eau potable et assurer l'exécution des travaux


des unités de production et de distribution.

 Gérer : La production d'eau potable et assurer la distribution pour le compte


des communes qui le souhaitent.

 Contrôler : La qualité des eaux produites et distribuées et la pollution des eaux


susceptibles d'être utilisées pour l'alimentation humaine.

 Assister : En matière de surveillance de la qualité de l'eau

 Participer : aux études, en liaison avec les ministères intéressés, des projets de
textes législatifs et réglementaires nécessaires à l'accomplissement de sa
mission.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


 Adductions régionales : En vue d'alimenter le maximum possible de
population, l 'ONEP a examiné la possibilité d'alimenter également le monde rural
dispersé avoisinant les adductions.
Le premier système expérimenté date de 1989, avec la réalisation de l'adduction
régionale pour les villes (D’Er-Rachidia, Erfoud, Rissani) ainsi que 237 Ksour de la
vallée de Ziz et de la plaine de Tafilalet et concerne la réalisation de 200 bornes-
fontaines dont la gestion est maîtrisée par la participation des communes concernées.
Le projet dont le coût est d'environ 180 millions de Dirhams a permis
l'alimentation d'environ 250000 habitants dont 195 000 en zone rurale. Se basant
sur l'expérience de cet important projet, l 'ONEP a réalisé d'autres adductions régionales
au profit de plus de 500 000 habitants.

L'accès à l'eau potable est encouragé par un système de branchements avec facilités
de règlement pour les populations à faible revenu. En outre, en 1995, les pouvoirs
publics ont mis en place un programme d’alimentation en eau potable du milieu rural
intitulé « PAGER ». Ce programme consiste principalement en l’alimentation de 11
millions d’habitants et d’atteindre un objectif de 80%de taux d’accès à l’eau potable à
l’horizon 2010.

Système tarifaire et contribution de solidarité : Le système tarifaire en vigueur est


progressif. Il joue un rôle social important puisqu'il encourage l'accès à l'eau potable
en prévoyant pour l'usage domestique trois tranches dont la première à bas prix et en
favorisant le :

 Développement des services publics par des tarifs préférentiels (bains

Maures, fontaines publiques).

Pour consolider cet aspect social, les pouvoirs publics ont mis en place une
contribution de solidarité de très faible impact sur le consommateur dans le but
d'étendre et de développer le service de l'eau dans les petits centres.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


 Sensibilisation : Des campagnes de sensibilisation de la population à l'économie
de l'eau ont été menées depuis une dizaine d'années par le biais des média écrits et
audio-visuels et par des actions spécifiques destinées particulièrement aux jeunes
dans les écoles, colonies de vacances, manifestations culturelles et sportives.

Les actions de sensibilisation conjuguées aux effets des mesures tarifaires ont
permis de baisser le taux de la demande en eau de 8% à 4%.

 Dessalement et détermination : Dans les provinces du sud, l'ONEP est


amené à recourir à la déminéralisation pour surmonter le problème de la
salinité des eaux, voire à utiliser le dessalement de l'eau de mer.
La ville de Boujdour est alimentée par une station de dessalement depuis
1977.
De même, deux importantes stations de dessalement ont été construites en
1995 pour alimenter les villes de Layon et Boujdour avec une production
respective de 7 000 m3 par jour et 800 m3 par jour.
Les villes de Tarfaya et Smara sont alimentées par des stations de
déminéralisation.
 Assainissement liquide : L'ONEP est impliqué dans les problèmes d'assainissement
liquide, compte tenu de l'impact négatif des rejets des eaux usées urbaines et
industrielles sur les ressources en eau.

 Amélioration de la qualité de l’eau : 43 laboratoires décentralisés pilotés par un


Laboratoire Central assurent d'une manière régulière et continue les contrôles
physico-chimiques, bactériologiques et biologiques de l'eau produite et distribuée.
Ainsi en 1996, plus de 1 600 points de prélèvement ont été contrôlés. Le réseau de
laboratoires s'intéresse aussi au contrôle de la pollution, aux campagnes de
caractérisation des eaux usées urbaines, aux études et recherche appliquée et apporte
l'assistance et le conseil technique en cas de besoin.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Le Laboratoire Central de l ' ONEP participe également à l'effort législatif et
réglementaire dans le domaine de l'eau et de l'environnement.
Parmi les thèmes de recherche menés on peut citer :

⇒L’étude de l'eutrophisation des retenues d'eau et la mise en œuvre des mesures pour
contrôler ses conséquences sur la qualité de l'eau potable.

⇒L’utilisation de la lentille d'eau dans l'épuration des eaux usées.

⇒Le suivi de l'évolution de la qualité d'eau dans les réseaux de distribution (étude de
bio film).

⇒Le traitement des rejets des huileries dans l'Oued Sebou dans la région de Fès.

⇒L’impact des décharges publiques sur les ressources en eau.

 Gestion des bornes-fontaines : L'ONEP a développé une politique d'intervention


dans le monde suburbain et rural qui a concerné les petits centres et chefs lieux de
communes. Les agglomérations périphériques des villes et celles longeant les
adductions bénéficient, quant à elles, du service de l'eau par le biais des bornes-
fontaines, constituant le mode de desserte le mieux adapté aux quartiers non encore
viabilisés et aux communes isolées.

Cette stratégie a été concrétisée par un projet pilote dans la région d'Er-Rachidia,
initié en 1980, qui a permis l'installation de 250 bornes-fontaines au profit de 246 000
habitants.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Pour la gestion de ces bornes-fontaines et afin d'éviter les gaspillages d'eau, un
système de gardien gérant a été mis en place pour assurer le contrôle et la gestion de la
borne-fontaine.

Ce système a permis la création de 1000 emplois (5 000 sont prévus dans le plan
quinquennal de l'Office).

 Micro entreprises : Depuis 1996, l 'ONEP a mis en place une opération de

promotion de la création de micro entreprises au niveau local. Ce sont des structures


légères appelées à assurer, avec la célérité et l'efficience requise, divers petits travaux de
maintenance, d'extension et de réparation, qui sont confiés à des jeunes lauréats issus
d'écoles de formation professionnelle. Ces travaux sont réalisés sous l'encadrement de
l'Office.

En effet, à fin 2001, il a été créé plus de 195 micros entreprises engendrant près de 780
emplois.

 Tarification : La tarification de l'eau potable au Maroc obéit à des impératifs


économiques, financiers et sociaux. Le système tarifaire est aussi marqué par
l'intervention directe des Pouvoirs Publics par le biais de la réglementation.

Une autre caractéristique du système de tarification réside dans la distinction entre les
prix de vente à la production et le prix de vente à la distribution.

Cette situation est due à l'existence d'un organisme producteur à l'échelle nationale et
de plusieurs distributeurs à l'échelle locale.

 Les principales étapes d'évolution du système tarifaire sont :

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


• · Avant 1960, les besoins en eau potable étaient satisfaits par des
ressources en eau locales gravitaires et souterraines facilement mobilisables. Le coût
de l'eau n'étant pas élevé et sa couverture par le biais tarifaire ne semblait pas poser de
problème.

• Les schémas Directeurs d'alimentation en eau potable des villes du Royaume,


réalisés à la fin des années 60 ont montré que la couverture des besoins nécessitait des
programmes d'investissement très lourds, le problème de la tarification a fait l'objet,
dès lors, de réflexion permanente par le biais d'études nationales de tarification dont la
première a été effectuée durant la période 1975 - 1977.

• En 1990, une étude nationale de tarification, associant tous les intervenants dans
le Secteur, a été réalisée afin de préciser la stratégie de tarification à suivre dans le
futur.

La réorganisation de l’Office fait partie des grandes réformes lancées en interne et


vise à refléter sur le plan des structures l’actualisation de ses missions.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Les domaines d’activités ont été polarisés. Il s’agit du développement, de
l’industriel et des ressources en plus de directions directement liées au directeur
général, à savoir la direction financière, la direction de la communication et de la
coopération et la direction de l’audit et l’organisation. Un conseil stratégique a été
mis en place pour alimenter la réflexion sur l’évolution de l’entreprise.
Parmi les principes fondamentaux retenus, la décentralisation des activités reste le
point culminant de cette réorganisation, car c’est à travers une régions forte,
autonome et dotée des moyens nécessaires que les plans d’action se matérialise sur
le terrain.
S’y ajoute le déploiement de la structure régionale basée sur une séparation des
métiers de production et de services et sur une adéquation plus marquée par rapport
à la présence effective de l’ONEP au niveau local.

(Voir l’organigramme de l’office)

DIRECTEUR
CONSEIL DE GENERAL DE
STRATEGIE AGENCE
l’ONEP COMPTABLE

D .Financière D .Centrale du D .Centrale du D .Centrale du


pôle ressources pôle industriel pôle
développement

D. coopération D .Ressources D .Projet D. Planification


et Humaines Décentralisation et stratégie
communication

Tce21 D .Audit et D.DAprovision


.Moyens Rapport deD.
stage de fin de formation
DD..Commerciale
Techniques
organisation et
communs
marché Généralisation et Marketing
ingénierie
de l’AEP
D. Patrimoine

D .Contrôle
D .centre de qualité des eaux
formation aux
techniques de
l’eau D.
Assainissement
et
environnement

D. Régionale

Les missions assurées par l’ONEP nécessitent l’adaptation d’une politique


d’investissement bien étudiée.

Les ressources de l’office proviennent en général :

 Des pots des redevances payées par les usagers.


 Des pots et bénéficies provenant de son patrimoine et de ses
opérations.
 Des avances remboursables provenant du trésor.
 D’organismes publics ou privés.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


 Des emprunts autorisés par le ministère de l’Economie et de
Finances.
 Des subventions autres que celles visées ci-dessus ainsi que des
dons et des pots divers.

On distingue trois types de financement permettant à l’office pour réaliser ses


objectifs et d’atteindre ces buts.

1. Le financement interne :

Il s’agit de l’excédent des ressources propres de l’office émanant des


produits de ventes d’eau, ainsi que des produits de la gérance de l’ONEP dans
les petits centres oŭ il se charge aussi de la production que de la distribution.

2. Le financement externe :

Il renferme deux sortes de financement :

o Le financement multilatéral :

Il est sous forme d’emprunt auprès d’organismes financiers ou bailleurs


internationaux (BIRD, UE, Banque Afrique pour le développement…).Ces
emprunts sont soit des prêts rétrocédé c'est a- dire garantis par l’Etat, soit des
prêts directs contractés directement par l’office auprès de bailleurs de fond.

o Le financement bilatéral :

L’office bénéficie d’un certain nombre de dons octroyés soit par des
organismes financiers, soit par des pays voisins (Belgique, France, Canada…).

3. Le financement de l’état :

Se sont des subventions accordées par l’Etat dans le cadre du budget du


ministère de tutelle, ces crédits sont à hauteur de 300 Millions de DH par an,
mais ces subventions ont été supprimées à partir de 1995.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Présentation de la 
Tce21
direction financière
Rapport de stage de fin de formation
Tce21 Rapport de stage de fin de formation
DIRECTION
FINANCIERE

Division Division Contrôle Division Division Etudes


Financière de Gestion et Comptabilité Economiques
DFC Budget DFG Légale et et Financières
Fiscalité DFC DFE

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Service contractualisation et emprunts

Servie gestion administrative des emprunts


DFC
Service gestion globale de la dette

Service comptabilité analytique

Service gestion budgétaire

DFG Servie suivi budgétaire

Service contractualisation interne

Service
Service contrôledes
comptabilité de gestion
fournisseurs
desfournisseurs
Service comptabilité des immobilisations
DFC
Service de consolidation

Service information économique et financière

DFE Service études de projets

Service études générales

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Cette partie se propose de présenter la mission, les attributions et les différents
services de la Direction Financière (DF). Cependant, on s’attardera plus sur la
DIVISION FINANCIERE étant donné que le stage a été effectué au sein de cette
entité.

Du fait de son importance, et afin d’assurer une meilleure transparence au sein de


l’Office, la Direction Financière a été érigée en tant que direction indépendante de
toutes les autres, et directement reliée à la Direction Générale.
Elle a pour mission de veiller à la production des informations financières et états
comptables conformément à la réglementation et normes en vigueur et à un niveau
acceptable de fiabilité et régularité ; elle doit également calculer les coûts
analytiques et assurer le contrôle budgétaire et de gestion ; et elle veille enfin au
maintien de l’équilibre financier de l’Office.

Et afin de mener à bien la mission qui lui a été confiée, la Direction Financière
doit :

 Prospecter le marché financier afin de procurer à l’Office les meilleurs


instruments et conditions de financement de ses projets ainsi qu’une
sécurisation des engagements de l’ONEP sur le long et moyen terme ;
 Piloter les actions de décentralisation et de déconcentration de la fonction
comptable et financière ;
 Mettre en œuvre la nouvelle organisation comptable et financière ;
 Assurer la veille réglementaire, réaménager en conséquence les
procédures comptables, étudier et proposer des mesures incitatives pour le
secteur en mettant à profit les dispositions réglementaires ;
 Veiller à la modernisation des systèmes de gestion et d’information
comptable et financière ;
 Elaborer et mettre à la disposition des différentes entités de l’Office les
états comptables leur permettant de suivre le coût de leur activité ;
 Déterminer les indicateurs globaux se rapportant au domaine comptabilité
et finances ;
 Consolider et analyser les données comptables et financières et produire
les états financiers globaux, par entité et par activité ;

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


 Prospecter et utiliser de nouveaux instruments financiers pour mobiliser
les ressources financières nécessaires à la réalisation des investissements et réduire la
charge du service de la dette :
 Optimiser la gestion de la trésorerie de l’Office ;
 Assurer la gestion des contrats des emprunts ;
 Coordonner et optimiser l’allocation des ressources ;
 Régler, à bonne date, les factures des fournisseurs ;
 Régler, à bonne date, les échéances du service de la dette ;
 Régler, à bonne date, les obligations fiscales et parafiscales ;
 Renforcer le système de contrôle interne ;
 Assurer le contrôle et le suivi budgétaire ;
 S’assurer sur place et sur pièce du respect par les services centraux
et extérieurs des consignes de gestion des moyens communs.

Afin d’assurer sa mission dans les meilleures conditions, la Direction Financière est
subdivisée en cinq divisions : la division Etudes économiques et financières, la
division Financement, la division Trésorerie, la division Comptabilité Légale et
Fiscalité et la division Contrôle de Gestion et Budget.

 Division études économiques et financières :

Vu l’évolution et l’instabilité de la conjoncture économique, l’ONEP a


créé en son sein la division des études économiques et financières, afin de
réaliser des études d’impact économiques et sociales sur l’ONEP a partir des
relations entreprises avec les autres entités selon les objectifs estimés.
C’est une entité qu’on peut qualifier d’entité de réflexion divisée en
plusieurs services chacun ses propres attributions et moyens.

 1-Gestion de l’information Economique et Financière :

Assurer la collecte, l’organisation, le traitement et la diffusion de toutes les


données économiques et financières nécessaire à l’accomplissement de la mission
de l’ONEP en coordination avec le système d’information de l’office.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


 2. Etudes des projets :

Réaliser les études de rentabilité économiques et financières des projets


d’investissement de l’office (eau potable et assainissement).

 3. Etudes Financières et Stratégiques :

Réaliser les études financière et études d’impact sur l’équilibre financier de


l’office des choix stratégiques.

 Division financière :

Elle a pour mission, recherche des moyens de financement pour les


programmes d’investissement de l’office, adapté au système et en conformité avec
la politique financière décidée par la direction générale.

 Division trésorerie :

Sa mission principale étant l’optimisation de la gestion de la trésorerie


de l’office, aussi la division trésorerie doit faire le suivi de la situation de la
trésorerie et les opérations de trésorerie y afférentes, la gestion des relations
avec les banques partenaires, détenir et préparer les chèques et bordereaux
de trésorerie ainsi que toute autre titre de paiement ; gérer les comptes de l’
onep,…
Ainsi cette division a été scindée en deux service ; l’un se préoccupant
des opérations courantes la trésorerie, l’autre de tous ce qui est prévisionnel.

 Division de gestion et budget :

Elle a pour mission d’assurer la gestion budgétaire et le contrôle de


gestion de l’O.N.E.P.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


 Division comptabilité légale et fiscalité :

Sa fonction principale est de tenir la comptabilité de l’ONEP, mais également


de lui permettre de contrôler sa gestion.

Elle se charge principalement de la gestion du référentiel de comptabilité


générale ainsi que l’activité commerciale et le patrimoine de l’Office, ensuite elle
doit obligatoirement saisir les écritures relatives aux opérations diverses, d’effectuer
le traitement d’ouverture et de clôture d’exercice comptable, préparer et éditer les
états comptables de fin de période.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Le suivi 
budgétaire au 
sein de  l’ONEP

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


A mon arrivée à l’office nationale de l’eau potable, j’ai effectuée au niveau de
service budget de fonctionnement ou j’ai passé mon stage.
Ce service a pour tâche :
 D’Etablir les prévisions des dépenses de fonctionnement ;
 De repartir les crédits budgétaires au profit des centres budgétaires a fin de
leur permettre de passer commande des fournitures ou prestations de
service ;
1-L’EXECUTION DU BUDGET :
Au niveau de ce service, l’exécution du budget passe par deux étapes :
L’engagement et liquidation.
• L’ENGAGEMENT :
L’Engagement est un acte par lequel l’office crée et constate une obligation de :
 nature à entraîner une dépense.
 La variation de l’imputation budgétaire :
 La prise en charge de la lettre de commande ou marché

• LA LIQUIDATION :
La liquidation a pour objet de vérifier l’exactitude des travaux et d’arrêter
Le montant des dépenses.
Cette liquidation est matérialisée par une pièce appelée « Décompte » pour les
lettres de commande et les marches et « facture » pour les bons de commande.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


 LE MARCHE -
Le marche est un contrat passe entre deux parties fixant les obligations et les
droits de chance d’elles pour l’exécution de travaux ou fournisseurs contre le
paiement d’une somme fixée a l’avance d’un commun accord.

 DECOMPTE PROVISOIRE voir annexes-


Il est adresse à la comptabilité en cinq exemplaires pour la prise en charge
comptable.
Il est nécessaire de faire ressortir sur le décompte le montant de la taxe sur
la valeur ajoutée (TVA).

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Le rejet peut s’opérer à 3 niveaux :

• au niveau de la comptabilité ;
• au niveau de l’agence comptable ;
• au niveau du budget.
L’origine du rejet peut être soit :
• De forme : manque d’une pièce ;
• De fond : différence entre le montant du bon de réception, le bon de
commande, et la facture.
Les motifs de rejet peuvent être :
 Crédit disponible insuffisant ;
 Crédit non délégué ;
 Imputation erronée ;
 Fractionnement ;
 Dépassement du montant limite par type de commande ;
 Autres motifs à préciser.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Durant toute la période de mon stage, j’étais chargée de faire:
 LA recevoir du marché.
 L’inventaire du marché selon l’envoi du dossier.
 Classement de la copie d’envoi (pièce justificatif).
 Le contrôle du marché a partir de l’imputation budgétaire .
 Réception des appelles
 La saisie du marché sous l’Excel et sous l’application.
Et cela passe par :
 La saisie du marché (Date de l’envoi, Imputation budgétaire,
Direction régionale, Numéro de marché, Numéro de décompte
provisoire, Devise, Date de prestation...).
 Désignation du marché (objet)

Tce21 Rapport de stage de fin de formation


Tout au long de mon stage à l’ONEP, j’ai essayé de comprendre les
derniers mécanismes de travail au sein de la direction financière, et le circuit
interne par lequel cette Division assure son fonctionnement et veille sur
l’organisation de ses structures.

Cela dit, je me suis familiarisé


avec la vie professionnelle réelle, qui
m’a permis d’avoir en pratique
quelques théories apprises en cours.

Certes, la période de stage était


si chargée, mais j’ai pu apprendre les
notions de base. Ce stage est une
occasion pour tester mes
connaissances théoriques et acquérir
une expérience pratique qui complète
ma formation de gestion .des
entreprises.

Cependant, j’ai pu faire la


connaissance des responsables, qui
m’ont enrichie de leurs conseils et de leurs remarques qui m’ont été très rentables.

Enfin, observer et tirer des remarques sur le comportement des agents avec les
supérieures et avec les subordonnés et ceci est important car le coté humain agit
considérablement sur la productivité et le rendement de l’entreprise.

Tce21 Rapport de stage de fin de formation

Vous aimerez peut-être aussi