Vous êtes sur la page 1sur 7

Licence d’utilisation de progiciels En aucun cas, le CONCEDANT ne saurait être tenu pour

Conditions Générales de Vente responsable d’une inadéquation du Logiciel aux besoins du


LICENCIE, ce dernier étant seul responsable de la
détermination de ceux-ci et de la vérification de sa capacité à
ENTRE LES SOUSSIGNES : exploiter correctement le Logiciel.
Dans le cas où le LICENCIE ne disposerait pas des
La société DEVELTER INNOVATION, compétences nécessaires à ces fins, il s’engage à se faire
Société par actions simplifiée au capital de 54.760 euros, assister par tout professionnel compétent et, le cas échéant, à
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de solliciter du CONCEDANT la fourniture de prestations de
Versailles sous le numéro B 485 316 095, services à ces mêmes fins.
Dont le siège social se trouve 130-136, avenue Joseph Kessel
78960 VOISINS LE BRETONNEUX, ARTICLE 3 : DOCUMENTS CONTRACTUELS
Représentée par son Président en exercice, domicilié en cette
Le présent contrat est constitué des documents contractuels
qualité audit siège, dûment habilité à l'effet des présentes,
suivants par ordre hiérarchique de valeur juridique décroissant :
Ci-après dénommée le « CONCEDANT »,
- les présentes Conditions Générales ;
D’une part,
- les Conditions Particulières annexées aux présentes.
ET :
En cas de désaccord, d'ambiguïté ou de contradiction entre les
Le LICENCIE, tel que désigné aux Conditions Particulières ci-
termes de ces différents documents contractuels, les termes du
joint,
document de rang supérieur prévaudront.
D’autre part,
L’ensemble de ces documents exprime l’intégralité des
ARTICLE 1 : DEFINITIONS
obligations des parties et annule et remplace en conséquence,
tout écrit, correspondance, accord, antérieurs et relatifs au
Dans le présent contrat, les mots ou expressions commençant
même objet. Les clauses de ces documents prévalent sur toutes
avec une majuscule auront la signification qui suit :
autres clauses différentes, telles que toutes conditions générales
d’achat du LICENCIE pouvant figurer au verso de ses bons de
« Logiciel » : désigne le ou les programmes informatiques en
commande.
code objet, mentionné(s) aux Conditions Particulières ci-joint,
ainsi que sa ou leur documentation technique, à l’exclusion de
ARTICLE 4 : ENTREE EN VIGUEUR
son (leur) matériel de conception préparatoire.
Le présent contrat entre en vigueur le jour de la signature par le
« Machine(s) » : désigne(nt) le(s) poste(s) de conduite et LICENCIE des Conditions Particulières ou au plus tard le jour
unité(s) centrale(s) stipulé(s) aux Conditions Particulières sur de la livraison du simulateur.
le(les)quel(s) le Logiciel « SIMULATEUR DE
CONDUITE DEVELTER » sera installé et utilisé par le ARTICLE 5 : DROITS CONSENTIS AU LICENCIE
LICENCIE, ainsi que ses (leurs) accessoires.
5.1 En contrepartie de la redevance stipulée aux Conditions
« Accessoire(s) » : désigne(nt) le(s) accessoire(s) fourni(s) Particulières, le CONCEDANT accorde, à titre non-exclusif, au
avec la machine à savoir, écrans, webcam, tablette tactile, LICENCIE, qui l'accepte, le droit d’utilisation du Logiciel en
casque de réalité virtuelle, clavier souris. France et pour les autres territoires, les langues et le nombre de
Machines stipulés aux Conditions Particulières. Par défaut, le
« Mise(s) à jour » : désigne(nt) les formulations successives Logiciel est livré en version française.
d'une même version, réalisées à la suite de corrections,
d'adaptations au logiciel de base ou d'évolutions n'introduisant Ce droit d’utilisation est strictement personnel et attaché au
pas de nouvelles fonctionnalités. Une Mise à jour est repérée signataire des Conditions Particulières, il est non-transférable.
par un changement de numérotation du 2ème item. Exemple :
V1.3, V1.4, V1.5, (…), V1.n. Ce droit est accordé pour la durée de protection maximale
légale du Logiciel.
« Version(s) » : désigne(nt) l'ensemble formé par les
caractéristiques techniques et fonctionnelles du Logiciel, mis à Ce droit inclut celui de procéder à toute reproduction, sous
la disposition des utilisateurs à un moment donné. Une Version forme imprimée, des interfaces graphiques du Logiciel, à des
comprend des corrections, des améliorations et des ajouts fins strictement propres au LICENCIE.
fonctionnels par rapport à la version précédente. Elle est
repérée par un changement de numérotation du 1er item. Tous autres droits de propriété intellectuelle sont expressément
Exemple : V1, V2, V3, (…), Vn. réservés par le CONCEDANT et restent sa propriété exclusive.
Tout acte non autorisé au titre des présentes constituerait donc
ARTICLE 2 : OBJET un acte de contrefaçon et justifierait des poursuites judiciaires à
l’encontre du LICENCIE.
Aux termes et conditions des présentes, le CONCEDANT
accorde au LICENCIE les droits d’utilisation sur le Logiciel En aucun cas le LICENCIE ne pourra, autrement que dans les
selon les termes et conditions définis ci-après, qu’il fournit sur cas prévus à l’article L. 122-6-1 IV du Code de la propriété
tout support numérique approprié. intellectuelle, procéder à la décompilation du Logiciel. Il
s’engage à s’adresser en premier lieu au CONCEDANT, avant
de procéder à tout acte de décompilation.
1/7 Paraphe du signataire :
Conformément à l’article L. 122-6-1 II du Code de la propriété 6.2 Le CONCEDANT garantit au LICENCIE disposer de
intellectuelle, le LICENCIE est autorisé à effectuer UNE l’ensemble des droits de propriété intellectuelle sur le Logiciel
UNIQUE copie de sauvegarde du Logiciel lorsque celle-ci est et, en conséquence, l’exercice paisible des droits accordés au
nécessaire pour préserver son utilisation, que le LICENCIE ne titre des présentes.
pourra utiliser qu’en cas de défaillance de l’exemplaire remis,
le CONCEDANT devant en être préalablement informé. Cette A ce titre, le CONCEDANT prendra à sa charge tous
copie de sauvegarde ne peut constituer une copie partielle du dommages et intérêts auxquels le LICENCIE pourrait être
Logiciel. condamné par une décision de justice devenus définitive et
ayant pour fondement exclusif un acte de contrefaçon d’un
Tout acte de contrefaçon ou susceptible de porter atteinte aux droit de propriété intellectuelle d’un tiers sous condition
droits du CONCEDANT devra être porté à sa connaissance par expresse que :
le LICENCIE. - le LICENCIE ait notifié, par écrit, faire l’objet d’une
action en contrefaçon, dans un délai de 10 jours francs à
5.2 En ce qui concerne le Logiciel « SIMULATEUR DE compter de la date d’assignation,
CONDUITE DEVELTER », la souscription à un module - le CONCEDANT ait été en mesure d’assurer la défense de
implique la souscription aux modules que celui-ci intègre. Il ses propres intérêts, outre ceux du LICENCIE. Le
n’est donc pas nécessaire pour le LICENCIE de souscrire à ces LICENCIE s’engage à ce titre à collaborer avec le
modules, sauf si le LICENCIE souhaite bénéficier dudit CONCEDANT et à fournir tous éléments requis en vue
Logiciel dans ses différents modules séparément. d’assurer cette défense. Dans l’hypothèse d’une
négociation ou d’une médiation judiciaire ou non, le
ARTICLE 6 : GARANTIES LICENCIE reconnaît qu’il devra informer et recueillir
l’accord préalable du CONCEDANT à la signature de tout
6.1 Le CONCEDANT garantit, pendant un délai de 12 mois à accord.
compter de la date de livraison du Logiciel, la conformité du
Logiciel à ses fonctionnalités substantielles telles que décrites Dans le cas où, suite à une action en contrefaçon, il résulterait
dans sa documentation technique. Le CONCEDANT garantit, de la condamnation définitive ou de la transaction signée entre
en conséquence, la correction de toute erreur ou la fourniture le demandeur à l’action et le CONCEDANT une interdiction
d’une solution de contournement, à ses frais, le CONCEDANT d’exercer tout ou partie des droits consentis par les présentes, le
ne souscrivant aucune obligation de corriger l’erreur. Si le CONCEDANT s’efforcera :
CONCEDANT ne peut raisonnablement corriger une erreur - d’obtenir le droit de poursuivre l’exercice de ces droits
affectant le Logiciel ou fournir une solution de contournement, pour le LICENCIE,
il pourra, à sa seule discrétion, rembourser le prix d’achat payé - de remplacer le Logiciel ou les fonctionnalités
pour le Logiciel ainsi affecté, sans que le LICENCIE puisse contrefaisantes par un programme similaire,
prétendre à de quelconques dommages et intérêts. - de modifier le Logiciel afin de le rendre non contrefaisant.

Les corrections d’erreur du Logiciel fournies par le Le CONCEDANT ne supportera aucune responsabilité si
CONCEDANT sont soumises au même régime juridique que le l’action en contrefaçon est fondée sur l’utilisation d’une
Logiciel ainsi corrigé. Version du Logiciel autre que la dernière Version en vigueur, si
l’action pouvait être évitée avec cette dernière Version.
Si la demande d’intervention du LICENCIE est motivée par
une erreur non imputable au Logiciel, le CONCEDANT La responsabilité du CONCEDANT est expressément limitée à
facturera au LICENCIE le temps qu’il aura passé à l’étude et, la réparation des seuls dommages matériels directs qui lui sont
le cas échéant, au traitement de cette erreur au prix en vigueur à imputables, à l’exclusion de tout autre dommage de quelque
la date de son intervention, outre les frais qu’il aura exposés et, nature que ce soit. Toute faute reprochée au CONCEDANT
notamment, de déplacement. devra être prouvée. En cas de condamnation du
CONCEDANT, la responsabilité de celui-ci sera limitée aux
Le CONCEDANT ne saurait être tenu à aucune des garanties sommes effectivement perçues par le CONCEDANT au
souscrites aux présentes en cas de mauvaise installation, de moment du fait générateur du dommage dont la réparation aura
mauvaise utilisation, de négligence, de tests inadéquats ou de été ordonnée. En aucun cas, le CONCEDANT ne saurait être
tentatives non autorisées de réparation ou de modification du responsable des préjudices indirects, de toute perte de bénéfice,
Logiciel. de tout trouble commercial notamment.

Au-delà de cette période de garantie, il appartient au 6.3 En cas de mise à disposition du Logiciel à titre de test, il est
LICENCIE de souscrire auprès du CONCEDANT un contrat expressément convenu entre les parties que le CONCEDANT
de maintenance et d’assistance téléphonique distinct des exclut toute responsabilité.
présentes. Le LICENCIE pourra ainsi obtenir la fourniture des
nouvelles Mises à jour et Versions du Logiciel, selon les termes ARTICLE 7 : EXCLUSION DE GARANTIE
et conditions stipulées dans ce contrat de maintenance.
Le CONCEDANT ne fournit aucune autre garantie que celles
En tout état de cause, conformément à l’article L. 122-6-1 I du stipulées à l’article « GARANTIES ».
Code de la propriété intellectuelle, le CONCEDANT se réserve
expressément le droit de corriger toute erreur affectant le En particulier, il ne garantit pas que le Logiciel correspond aux
Logiciel. besoins du LICENCIE ni que celui-ci pourra l’exploiter dans
les conditions qu’il souhaite. Il appartient au LICENCIE de
vérifier l’adéquation du Logiciel à ses besoins et de ses

2/7 Paraphe du signataire :


équipements aux prescriptions figurant à la documentation un contrat de travail et ses mandataires sociaux peuvent utiliser
technique. Le LICENCIE reconnaît avoir reçu les informations le Logiciel.
nécessaires à ces fins du CONCEDANT et, le cas échéant,
avoir été en mesure de poser toute question et avoir bénéficié Il est strictement interdit au LICENCIE d’installer le Logiciel
de toute démonstration. Le LICENCIE déclare en conséquence sur un nombre plus important de Machines que celui stipulé
bien connaître le Logiciel. aux Conditions Particulières.

Il est expressément convenu que les obligations souscrites par Il est strictement interdit au LICENCIE de désassembler,
le CONCEDANT au titre des présentes sont de moyen. Le décompiler le Logiciel, en tout ou partie, sauf les cas prévus
CONCEDANT n’a aucune autre obligation de résultat que de par l’article L. 122-6-1 du Code de la propriété intellectuelle et
livrer le Logiciel au LICENCIE. dans les conditions prévues à l’article « DROITS CONSENTIS
AU LICENCIE ».
Le CONCEDANT s’efforce de délivrer un Logiciel à jour de la
réglementation française, notamment en matière de législation ARTICLE 9 : PROTECTION DU LOGICIEL
routière. Toutefois, en cas de modification de cette législation,
aucun correctif n’est délivré au LICENCIE en dehors de la Le CONCEDANT est titulaire des droits d’auteur relatifs au
souscription d’un contrat de maintenance du Logiciel. Dès lors, Logiciel ou dispose du droit de le commercialiser.
il appartient au LICENCIE n’ayant pas souscrit de contrat de
maintenance de se tenir informé de la réglementation en En cas de tentative de saisie du Logiciel, le LICENCIE devra
vigueur. Le CONCEDANT ne garantit que la conformité du en aviser le CONCEDANT dans les 5 jours ouvrés, élever toute
Logiciel à la réglementation en vigueur à la date indiquée sur protestation contre la saisie et prendre toute mesure pour
l’emballage du Logiciel ou dans sa documentation technique. protéger les droits du CONCEDANT.

Le Logiciel est livré en l’état au LICENCIE. Bien que le Le LICENCIE s’engage à prendre auprès de ses éventuels
CONCEDANT ait pris un soin tout particulier à la conception préposés toutes les mesures nécessaires au respect des
et au développement du Logiciel, le LICENCIE est informé présentes.
qu’un programme informatique ne peut être garanti sans erreur
ni interruption de fonctionnement, ni défaut, ce qu’il accepte Le CONCEDANT informe le LICENCIE que le code source
expressément. A ce titre, il est rappelé au LICENCIE la du Logiciel fait l’objet d’un dépôt auprès de l’APP (Agence
nécessité de souscrire un contrat de maintenance à l’issue de la pour la Protection des Programmes) et qu’il peut y avoir accès
période de garantie stipulée aux présentes. en cas de liquidation judiciaire du CONCEDANT. En aucun
autre cas, le LICENCIE ne saurait prétendre avoir accès au
ARTICLE 8 : OBLIGATIONS DU LICENCIE code source du Logiciel.

Le LICENCIE s’engage à installer et utiliser le Logiciel selon ARTICLE 10 : PRIX


les indications fournies par sa documentation technique. Le
CONCEDANT ne saurait être tenu pour responsable d’une Le prix stipulé aux Conditions Particulières correspond à la
défaillance du Logiciel en cas de non respect de ces contrepartie des droits consentis au LICENCIE. Ce prix est
indications. Le LICENCIE est seul responsable de l’installation forfaitaire et définitif. Toute modification de ces droits donnera
du Logiciel sur ses machines ainsi que de ses Versions et Mises lieu à l’application d’un nouveau prix, selon la tarification en
à jour ultérieures. vigueur.

L’utilisation du Logiciel doit être conforme aux stipulations Tout prix s’entend hors taxes applicables en vigueur au jour de
des présentes ainsi qu’aux prescriptions contenues dans la la facturation.
documentation technique qui lui est associée.
L’acompte stipulé aux Conditions Particulières est payé à la
En particulier, l’utilisation du Logiciel est recommandée pour signature du présent Contrat. A défaut de paiement de cet
un public adulte titulaire de son permis de conduire B. acompte, le CONCEDANT ne saurait être engagé par les
L’attention du LICENCIE est particulièrement attirée sur le fait termes du présent contrat.
que l’utilisation du Logiciel doit être associée à une formation
dispensée par des personnels agréés par le CONCEDANT et, à Tous les autres règlements sont payables, nets et sans
tout le moins, qualifiés en matière de formation routière pour escompte, dans les 30 jours à réception de facture.
être réellement efficace. Il appartient au LICENCIE de
souscrire un contrat de formation avec le CONCEDANT. De convention expresse, le défaut de paiement du prix à
l’échéance entraînera de plein droit et sans mise en demeure
Il est strictement interdit au LICENCIE de procéder à toute préalable, nonobstant l’application de l’article
copie, reproduction, diffusion ou adaptation, totale ou partielle, « RESILIATION » :
du Logiciel (sauf UNE UNIQUE copie aux fins de sauvegarde) - l’exigibilité immédiate de toutes les sommes dues au
et de la documentation technique. CONCEDANT, à quelque titre que ce soit,
- la facturation d’un intérêt de retard au taux d'intérêt
Il est strictement interdit au LICENCIE de prêter, louer, sous- appliqué par la Banque centrale européenne à son
licencier ou mettre à la disposition d’un tiers le Logiciel, que ce opération de refinancement la plus récente majoré de 7
soit à titre gratuit ou onéreux. Dans le cas où le LICENCIE est points de pourcentage. Les pénalités de retard sont
une personne morale, seules les personnes qui lui sont liées par exigibles sans qu'un rappel soit nécessaire (article L. 441-6
du Code de commerce). Cet intérêt est calculé au prorata

3/7 Paraphe du signataire :


temporis par période d’un mois. Le montant résultant de mesure pouvant mettre en cause son droit de propriété sur les
cet intérêt en fin d’année civile sera capitalisé et pris en Machines non payées. Les Machines en possession du
compte pour le calcul de tout intérêt de retard sur l’année LICENCIE sont présumées correspondre aux factures
civile suivante. Ces intérêts de retard sont dus outre tous impayées.
dommages et intérêts auxquels pourrait prétendre le
CONCEDANT du fait de l’inexécution du contrat par le Le LICENCIE s'interdit de céder la Machine à une tierce
LICENCIE, personne avant complet paiement.
- la suspension de toutes prestations en cours, quels que
soient leur nature et leur degré d’avancement. En cas de résiliation et de mise en jeu de la clause de réserve de
propriété, les acomptes et autres paiements déjà effectués
Et, en cas de défaut de paiement du prix d’une Machine, la resteront acquis au CONCEDANT à titre d'indemnité sans
vente sera résolue de plein droit 5 jours ouvrés après une mise préjudice d'éventuels dommages-intérêts.
en demeure, adressée au LICENCIE par lettre recommandée
avec demande d’avis de réception, restée infructueuse. L'exercice par le CONCEDANT de son droit de reprendre
possession des Machines vaudra manifestation de sa part de
ARTICLE 11 : MACHINES résilier, avec effet immédiat, la vente correspondante en raison
du défaut de paiement du LICENCIE. Les chèques et lettres de
Pour tous les Logiciels à l’exception du « SIMULATEUR DE
change ne sont considérés comme des paiements qu'à compter
CONDUITE DEVELTER », il appartient au LICENCIE de
de leur encaissement effectif. Jusqu'à cette date, la clause de
posséder ses propres machines sur lesquelles les installer, selon
la configuration matérielle requise dans la documentation réserve de propriété conserve son plein effet.
technique.
ARTICLE 13 : COMMANDE
En ce qui concerne le Logiciel « SIMULATEUR DE
CONDUITE DEVELTER », les droits accordés au titre des Le CONCEDANT se réserve le droit d’accepter ou non toute
présentes le sont sous condition expresse de l’achat d’au moins commande dans un délai de 30 jours de sa réception. Si dans ce
un poste de conduite, lequel est équipé d’un habitacle, d’une délai, le CONCEDANT n’a pas répondu, la commande est
unité centrale (un ordinateur, des haut-parleurs et une souris). Il réputée refusée. La confirmation d’une commande fait l’objet
est recommandé au LICENCIE d’acquérir également un écran d’un accusé de réception.
de projection, soit un écran LCD standard ou en trois écrans,
soit un vidéoprojecteur. L’accusé de réception de commande, qui confirme
l’acceptation du CONCEDANT, stipule les conditions
Tous les documents, catalogues, notices et prospectus, d’exécution du contrat : spécification du matériel, prix,
documentations techniques ou autres, sont donnés à titre conditions, délai de livraison, mode de transport, lieu
indicatif et n’engagent pas le CONCEDANT qui se réserve d’expédition, paiement. Il est recommandé au LICENCIE de
toujours la faculté d’y apporter toute modification. De même, vérifier soigneusement cet accusé de réception et de signaler
le CONCEDANT se réserve le droit d’apporter toute toute erreur éventuelle dès sa réception, aucune contestation ne
modification de dispositions, de formes, de dimensions, de pouvant être acceptée ultérieurement.
poids et de matière aux Machines ou à leurs éléments dont les
gravures et descriptions figurent sur ces documents à titre de Aucune résiliation de commande par le LICENCIE ne pourra
publicité. intervenir sans détermination préalable d’une indemnité
compensatrice.
Le LICENCIE reste seul responsable de l’installation du
matériel proposé ou fourni, même si des informations, conseils
ARTICLE 14 : LIVRAISON ET INSTALLATION
ou schémas, lui ont été communiqués par le CONCEDANT à
ce sujet.
Sauf accord écrit, le CONCEDANT assure la livraison et
ARTICLE 12 : CLAUSE DE RESERVE DE PROPRIETE l’installation des Machines. Hors région parisienne, les frais de
déplacement et, le cas échéant, d’hébergement de l’installateur
LE CONCEDANT SE RESERVE LA PROPRIETE DES sont facturés au LICENCIE. Le transfert des risques a lieu une
MACHINES JUSQU’AU COMPLET PAIEMENT DE LEUR fois les Machines installées dans les locaux du CONCEDANT.
PRIX EN PRINCIPAL, FRAIS, ACCESSOIRES ET
EVENTUELS INTERETS DE RETARD conformément à Si l’installation est retardée pour une cause quelconque,
l'article L. 624-16 du Code de commerce. En cas de saisie- indépendante de la volonté du CONCEDANT, les Machines
exécution ou toute autre intervention d'un tiers sur les sont remises au LICENCIE qui prend alors en charge leur
Machines, comme en cas d'ouverture d'une procédure stockage et leur installation, à ses frais et risques. Le transfert
collective à l'encontre du LICENCIE, celui-ci devra en des risques a alors lieu au moment de la remise des Machines
informer le CONCEDANT sans délai par lettre recommandée effectuée.
avec demande d'avis de réception. Le LICENCIE s’engage à
assurer les Machines vendues pour le compte de qui il Les délais de livraison et/ou d’installation courent à partir du
appartiendra contre tous les risques qu’ils peuvent courir ou moment où l’acompte est parvenu au CONCEDANT. Ils sont
créer, à compter de leur livraison. Le LICENCIE devra donnés à titre indicatif et sans garantie. Les retards ne peuvent,
informer, dans les 5 jours ouvrés, le CONCEDANT de toute en aucun cas, justifier l’annulation de la commande, un refus
mesure, action, saisie, réquisition, confiscation ou toute autre de réceptionner les Machines, ni donner lieu à retenue ou
dommages-intérêts.
4/7 Paraphe du signataire :
En cas de retard de livraison attribuable au CONCEDANT, le contestée. Aucune réclamation concernant une facture ne
LICENCIE pourra, après expiration d'un délai de deux (2) mois pourra être admise si celle-ci est présentée plus de un (1) mois
notifié par lui par lettre recommandée avec demande d’avis de après son échéance.
réception, annuler la commande dans la mesure où le
CONCEDANT n'aura pas exécuté son obligation contractuelle ARTICLE 16 : GARANTIE DES MACHINES
dans ce délai, en adressant une nouvelle lettre recommandée
avec demande d’avis de réception à cette fin, et ce à l'exclusion La garantie ne s’applique qu’aux Machines vendues par le
de toute autre réclamation. CONCEDANT et qu’au profit du LICENCIE et non envers les
tiers auxquels les Machines pourraient être revendues.
Le CONCEDANT est dégagé de plein droit, de tout
engagement relatif aux délais de livraison : La garantie est strictement limitée au remplacement ou à la
- dans le cas où les termes de paiement ne sont pas respectés réparation des pièces reconnues défectueuses par le
par le LICENCIE, CONCEDANT, la main-d’œuvre et les frais de transport ou de
remplacement restant alors à la charge du CONCEDANT, hors
- dans le cas où le LICENCIE n’aurait pas fourni en temps
France Métropolitaine, le remplacement des pièces
voulu les renseignements nécessaires à l’exécution de la
défectueuses est réalisé par le CONCEDANT, les pièces
commande,
défectueuses faisant l’objet d’un remplacement devront lui être
- dans le cas où le LICENCIE a fait le choix d’installer lui- retournées.
même les Machines et que le retard de livraison est dû au
transporteur, Pour les accessoires fournis avec le simulateur c’est la garantie
- en cas de force majeure. et les conditions proposées par les fabricants des accessoires
qui s’appliquent.
Il appartient au LICENCIE, en cas de dommages, avaries ou
manquants de mentionner des réserves claires et précises sur La garantie n'est plus applicable en cas de détérioration ou
les bordereaux d’installation ou, dans le cas où le LICENCIE a d'accidents provenant :
fait le choix d’installer lui-même les Machines, de livraison et, - de mauvaises conditions de stockage des Machines,
dans ce dernier cas, conformément aux articles L. 133-3 et - d'installation défectueuse ou non conforme aux règles de l'art
suivants du Code de commerce, de confirmer ces réserves au ou à la documentation technique (mauvais branchement,
transporteur, par lettre recommandée avec demande d’avis de alimentation électrique défectueuse, etc.),
réception, dans un délai maximum de trois jours ouvrés non - de modification sur les Machines et/ou leurs accessoires sans
compris les jours fériés, à compter de la réception. Le l'accord écrit du CONCEDANT,
LICENCIE doit s’assurer de la conformité de la livraison et de - de défaut de surveillance ou d'entretien,
l’état des Machines qui lui sont présentées par le transporteur - de présence d'impuretés ou de corps étrangers dans les
avant d’en prendre livraison et d’en donner décharge. Toutes circuits,
réclamations portant sur les Machines livrées, exception faites - de conditions anormales d'utilisation,
de celles relatives au transport, doivent être formulées par écrit - de tous les autres défauts échappant au contrôle du
dans les cinq (5) jours ouvrés de la réception des Machines CONCEDANT.
chez le LICENCIE. Aucun retour de Machines ne sera accepté
Elle ne s'applique pas non plus aux matières, pièces
sans l'accord préalable et écrit du CONCEDANT.
consommables et d’usure ainsi qu'aux pièces prévues à
l'entretien normal du matériel (souris, haut-parleurs).
ARTICLE 15 : RECEPTION DES MACHINES ET
RECLAMATIONS La responsabilité du CONCEDANT est strictement limitée aux
obligations définies ci-dessus et il est de convention expresse
Les réclamations sur les vices apparents (colis, Machine que le CONCEDANT ne sera tenu à aucune indemnisation
abîmés…) et/ou sur la non-conformité des Machines livrées par envers le LICENCIE pour tout préjudice subi, tel que :
rapport à celles commandées devront être formulées le jour accident, dommage à des biens distincts autres que l'objet du
même de la réception par télécopie adressée au CONCEDANT. contrat, manque à gagner, pertes de données, préjudice
Le LICENCIE devra laisser au CONCEDANT toute facilité d’image.
pour procéder à la constatation de ces vices et pour y porter
remède. La garantie et la responsabilité légale et/ou contractuelle du
CONCEDANT ne pourront en aucun cas excéder le montant du
En cas de vice apparent et/ou de non-conformité dûment prix d'achat des Machines défectueuses. Le CONCEDANT ne
constatés, le CONCEDANT remplacera les Machines affectées saurait être tenu pour responsable d’aucune perte de production
par des Machines identiques à la commande, à l'exclusion de de quelque nature que ce soit, ni d’aucun dommage matériel et
toute indemnité ou dommages et intérêts. immatériel.

En tout état de cause, le CONCEDANT sera déchargé de son Le non respect des conditions contractuelles de paiement
obligation de remplacer les Machines défectueuses dès lors que suspend la garantie. La garantie ne pourra être invoquée que
l'origine de la défectuosité résultera en totalité ou en partie de lorsque le matériel livré aura été payé.
mauvaises conditions de stockage ou d’installation après
Sauf convention particulière, les Machines neuves sont
réception des produits par le LICENCIE.
garanties pendant une (1) année, à compter de la date de leur
livraison, et sous réserve que le défaut ait été notifié au
Les réserves ou les contestations que le LICENCIE pourrait
émettre ne l'autorisent pas à retarder le paiement de la facture
5/7 Paraphe du signataire :
CONCEDANT au plus tard trois (3) jours ouvrés après sa A la fin du présent contrat, qu’elle qu’en soit la cause, le
détection. LICENCIE s’oblige à restituer au CONCEDANT l’ensemble
La réparation, la modification ou le remplacement d'une pièce des éléments constitutifs du Logiciel ainsi qu’à détruire ou à
pendant la période de garantie ne peut avoir pour effet de restituer au CONCEDANT toutes les copies ou reproductions
prolonger le délai de garantie de la Machine. qu’il a pu effectuer sous une forme quelconque, et ce dans le
délai de 30 jours francs à compter de la fin du contrat.
Dans le cas où la pièce de rechange a été fournie par suite du
jeu de la garantie, cette pièce est garantie pour un délai égal à ARTICLE 20 : FORCE MAJEURE
la période de garantie restant à couvrir.
La responsabilité de l’une ou l’autre des parties ne serait pas
Pour pouvoir invoquer le bénéfice de la garantie, le LICENCIE engagée en cas de manquement à l’une quelconque de leurs
devra aviser par écrit le CONCEDANT du défaut qu'il impute à obligations respectives qui résulterait de circonstances qui leur
la Machine, dans les trois (3) jours ouvrés à compter de sa seraient étrangères, échapperaient à leur pouvoir et qui auraient
détection, et fournir toutes justifications quant à sa réalité. pour effet de paralyser, de retarder ou de gêner la bonne
exécution de cette obligation, telles que : fait du prince, guerre
Le LICENCIE doit donner au CONCEDANT toute facilité civile ou étrangère, conflit social, incendie ou blocus.
pour procéder à la constatation de ces défauts et pour y porter
remède ; il doit, en outre, s'abstenir, sauf accord exprès du La partie qui serait victime d’une circonstance susceptible de
CONCEDANT, d'effectuer lui-même ou de faire effectuer par l’exonérer de sa responsabilité pour inexécution devra notifier
un tiers la réparation. immédiatement à l’autre partie, par télécopie et par lettre
recommandée avec demande d’avis de réception, le
Dans des cas particuliers, laissés à son appréciation, le commencement puis la cessation de cette circonstance. La
CONCEDANT informera le LICENCIE de son intention notification de commencement d’une circonstance de force
d'intervenir sur place au titre de la garantie pour expertise ou majeure devra mentionner la durée prévisible de ladite
réparation. Dans ce cas, le LICENCIE devra lui permettre sans circonstance. A défaut de notification, la partie défaillante ne
servitude, ni sujétion, l'accès aux Machines supposées pourra pas être considérée comme exonérée de sa
défectueuses, de telle sorte que la réparation, si elle doit être responsabilité pour inexécution.
faite, soit réalisable dans des conditions de temps, d'aisance et
de sécurité voisines de celles qui auraient été offertes au Les parties mettront en œuvre leurs meilleurs moyens pour
CONCEDANT, si la Machine ou la pièce lui avait été prévenir et diminuer les effets de l’inexécution de l’une
retournée. Le LICENCIE devra être présent et permettra au quelconque des obligations des présentes causée par cette
CONCEDANT d'examiner, à sa demande, la Machine et son circonstance.
fonctionnement dans les conditions d'emploi prévues au contrat
et à la documentation technique. ARTICLE 21 : VALIDITE

Le CONCEDANT ne prend pas à sa charge le temps passé en Toute clause des présentes qui viendrait à être déclarée nulle ou
travaux préliminaires ou en opérations de démontage et de illicite par un juge compétent serait privée d’effet, mais sa
remontage rendus nécessaires par les mauvaises conditions nullité ne saurait porter atteinte aux autres stipulations, ni
d'utilisation ou d'implantation des Machines ou concernant des affecter la validité du contrat dans son ensemble ou ses effets
éléments non compris dans la fourniture en cause. juridiques.

ARTICLE 17 : PERSONNALISATION DU LOGICIEL Toutefois, le contrat dans son entier serait mis à néant si la
nullité d’une ou plusieurs de ses clauses portait atteinte de
Le LICENCIE peut demander la personnalisation du Logiciel à façon substantielle à l’équilibre contractuel.
ses marques et logos. S’agissant de prestations de services ad
hoc, il appartient au LICENCIE de souscrire un contrat qui leur ARTICLE 22 : PUBLICITE
soit spécifique.
Le CONCEDANT se réserve la possibilité de faire figurer le
ARTICLE 18 : RESILIATION nom du LICENCIE parmi ses références commerciales, sauf
notification contraire et motivée.
En cas d’inexécution par l’une des parties d’une seule de ses
obligations contractuelles, la résiliation du présent contrat ARTICLE 23 : RENONCIATION.
serait encourue de plein droit, trente (30) jours après une mise
en demeure d’y remédier restée sans effet, sans préjudice des Le fait que l’une ou l’autre des parties n’exerce pas l’un
dommages et intérêts qui pourraient être dus, tant du fait de la quelconque de ses droits au titre du présent contrat ne saurait
rupture du contrat que de l'inexécution de l'obligation emporter renonciation de sa part à son exercice, une telle
considérée. renonciation ne pouvant procéder que d’une déclaration
expresse de la partie concernée.
Cette résiliation se fera aux torts de la partie ayant la charge de
l’obligation contractuelle non exécutée, sauf cas de force ARTICLE 24 : AMENDEMENTS
majeure tel que prévu à l’article « FORCE MAJEURE ».
Toute modification et/ou complément apporté au contrat ne
ARTICLE 19 : FIN DU CONTRAT sera valable et opposable entre les parties que s’il résulte d’un
acte écrit, date et signé par les parties.

6/7 Paraphe du signataire :


ARTICLE 25 : LOI APPLICABLE ET JURIDICTION
COMPETENTE

Le présent contrat est soumis à la loi française en toutes ses


stipulations et ce quel que soit le lieu d’exécution des
présentes.

En cas de litige entre les parties découlant de l'interprétation, la


formation et/ou l'exécution du présent contrat et à défaut
d'accord amiable entre les parties, compétence exclusive est
attribuée aux tribunaux de Paris, nonobstant pluralité de
défendeurs ou appels en garantie, même pour les procédures
d'urgence ou conservatoires.

Fait à : Le :

Le Licencié

Nom :

Qualité :

(Cachet commercial et signature)

7/7 Paraphe du signataire :