Vous êtes sur la page 1sur 18

Guideco

POUR LES PROFESSIONNELS soucieux


DE LEUR ENVIRONNEMENT

réduction des consommations

réutilisation des récupérables

recyclage des déchets


PRÉFACE
Atout indéniable pour son économie, élément fort de son identité,
le milieu naturel de La Réunion est la matière première des métiers
du tourisme.
Professionnels du tourisme soucieux de sa préservation, nous devons
veiller à ce que l’évolution de nos activités s’intègre dans une démarche
de développement durable. Avantages entreprise
Ce guide a été conçu pour vous sensibiliser à la fragilité de ce milieu Vous réduisez vos charges (eau, énergie…) et faites des achats raisonnés.
et vous inciter à mettre en place des actions de préservation. Vous mobilisez votre équipe et valorisez votre image.
Les informations que vous y trouverez sont autant de conseils utiles Vous anticipez la réglementation et préparez votre entreprise aux éco-labels.
à la mise en pratique dans vos établissements de tourisme d’une gestion
Avantages clients
écologique relevant d’une démarche à la fois citoyenne et économique.
Votre entreprise est plus attrayante, plus propre et plus agréable à vivre.
A la fin de ce guide, une liste de contacts actualisée le 30 août 2006
Vous contentez les clients soucieux de l’environnement.
(non exhaustive) vous aidera à gérer de façon raisonnable vos déchets,
Vous fidélisez votre clientèle par l’éthique.
votre consommation en eau et en énergies et à mieux intégrer
votre structure dans son environnement.
Avantages pour l’environnement
Vous préservez votre site d’implantation.
Vous réduisez la pollution dans et autour de votre entreprise.
SOMMAIRE Vous économisez les ressources naturelles de la région et de la planète.

ÉCONOMIE DES RESSOURCES Page 4 Remerciements particuliers à :


- M. André ISAUTIER, de la Chambre d’Agriculture.
GESTION DES DÉCHETS ET RÉDUCTION DES POLLUTIONS Page 7
- M. Christophe RAT, directeur de l’ARER.
PRÉSERVATION ET MISE EN VALEUR DE L’ENVIRONNEMENT Page 10 - M. Bruno RENARD, délégué régional de l’ADEME.
CONCLUSION Page 19 - M. Remy DURAND, du service environnement aménagement et déplacement
du Conseil Régional.
CONTACTS UTILES Page 20
LES SIGLES ET LOGOS DE VOTRE POLITIQUE
Crédit photos : CTR/ J. L. Allègre - Regard Nouveau - S. Fournet - R. Stantina. Edité par le Comité du Tourisme de La Réunion
D’ENVIRONNEMENT Page 32
N° /1- - Maquette Azote - Impression : imprimerie Graphica - Printed in France

2 3
ÉCONOMIE DES RESSOURCES
L’évolution de nos modes de vie, nous entraîne à consommer toujours
plus. Mais nos ressources ne sont pas illimitées.
Voici quelques gestes simples pour les préserver, en gardant toujours pas d’indication de température. Protégez vos bâtiments par une bonne isolation
en tête que maîtriser ses ressources, c’est maîtriser ses coûts. thermique et privilégiez les peintures claires ; protégez baies et fenêtres de
la chaleur. Couplez le système d’allumage à l’occupation de la pièce.
CONSEILS POUR ÉCONOMISER L’ENERGIE Choisissez les appareillages électroménagers efficaces : l’étiquette énergie
Suivez vos consommations indique la classe de consommation des appareils, choisissez prioritairement
Etudiez vos factures secteur par secteur, pour corriger les surconsommations. des équipements de la classe A.
Vous pourrez ainsi adapter votre abonnement à vos besoins :
Gérez efficacement votre consommation
adaptation de la puissance souscrite, choix d’un abonnement double tarif,
Utilisez des variateurs de lumière et des luminaires actionnés par radar.
suivi de votre consommation d’énergie réactive…
Eteignez vos appareils électriques. Le mode veille représente 1% de leur
Choisissez la source d’énergie la mieux adaptée à chaque type de consommation.
consommation totale.
Installez un compteur de nuit.
Conseils pour utiliser les énergies renouvelables
Anticipez les gaspillages
Possibilités d’audits par l’ADEME et EDF.
Conception bioclimatique du bâti dés la construction.
Le chauffe-eau solaire : celui-ci peut assurer la production d’eau chaude
Privilégiez quelques astuces sanitaire pour les besoins du bâtiment ou le chauffage d’une piscine, d’un spa...
L’éclairage doit être suffisant mais pas excessif. Installez des minuteries ou pour un coût de fonctionnement intéressant. Le chauffe-eau solaire est efficace
détecteurs de présences dans les coursives, privilégiez les ampoules basse tension partout à La Réunion et des aides financières existent pour les structures
(durée de vie :  à 1 ans ; économie jusqu’à %) dans les appliques de hôtelières, pour toute étude et investissement. (cf. www.ademe.fr)
chambres, les tubes fluorescents haut rendement et ballasts électroniques pour L’électricité solaire : les panneaux photovoltaïques permettent de produire
les espaces communs. de l’électricité à partir de l’énergie solaire pour être ensuite revendue sur le
Le climatiseur peut représenter / de la facture et jusqu’à % de réseau. Vous pouvez investir dans une installation et revendre l’électricité
la consommation dans un hôtel. Veillez à ce que les climatiseurs aient un bon produite à EDF par un contrat fixé sur  ans à un tarif fixé par décret.
rendement énergétique (COP>), à ce que les commandes de climatiseurs des Un tel investissement peut être rentabilisé en moins de dix ans.
chambres soient bien réglées (consigne minimale à °C) et qu’elles ne disposent Vous pouvez également louer votre toiture à un opérateur qui investira lui-même.

4 5
ÉCONOMIE DES RESSOURCES
GESTION DES DÉCHETS ET
CONSEILS POUR ÉCONOMISER L’EAU
RÉDUCTION DES POLLUTIONS
L’activité des entreprises contribue de diverses manières
à la dégradation de l’environnement.
Suivez la consommation
Pour préserver la beauté de l’île, il convient de bien gérer ses déchets
Variations, fuites et dérives de consommation.
et de procéder à leur tri, puis à la valorisation.
Limitez la consommation L’intérêt est à la fois environnemental et économique.
Economiseurs d’eau et chasse double touche.
CONSEILS POUR LA GESTION DES DÉCHETS
Entretenez les installations
Sensibilisez votre personnel à cette tache quotidienne. Triez vos déchets
Recyclez les eaux pluviales : infiltration ou stockage plutôt que l’évacuation Comprimez et triez vos déchets. Assurez-vous de leur dépôt dans
en mer. un centre de tri ou une déchetterie (loi déchets du 1 juillet 1
sur la notion de “ pollueur payeur ”). Equipez-vous en bennes
Rationalisez l’arrosage
compartimentées. Envoyez les piles et cartouches d’encre chez
Arrosage de nuit (entre h et h). Profitez des pluies !
un professionnel du recyclage. Mettez des récipients appropriés
Réduisez la pollution de l’eau à la disposition de vos hôtes pour qu’ils trient leurs déchets.
Ne jetez pas de produits polluants à l’égout.
Compostez les déchets organiques
Sensibilisez votre clientèle : équipez vos salles de bain de notices d’information.
Les déchets alimentaires et végétaux occupent près d’un tiers des
poubelles. Ils contiennent jusqu’à % d’eau et brûlent donc très mal.
Après collecte, ils peuvent être transformés en compost par accélération
du processus naturel. Vous pouvez vous équiper directement d’un
composteur ou les porter dans une station de compostage.

6 7
GESTION DES DÉCHETS
ET RÉDUCTION DES POLLUTIONS CONSEILS SUR L’ÉCOLOGIE
ET LE RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

Privilégiez les produits recyclés Changez votre politique d’achat


Utilisez des emballages de taille réduite et issus de produits recyclés. Utilisez de préférence les produits d’entretien biodégradables pour
Utilisez du papier recyclé (papier commercial, papier toilette, essuie-mains). la vaisselle, le linge, le bâtiment. D’un effet limité sur l’environnement,
Utilisez des engrais naturels issus de compost végétal ils sont identifiables par les logos et sigles recensés à la fin de ce
(bacs à compost cf. tableau). document.

Traitez et recyclez les eaux usées Ayez une politique de consommation réfléchie
Raccordez-vous au réseau d’assainissement collectif. Traitez toutes les eaux Utilisez du gaz propane en cuisine. N’utilisez aucun produit issu
résiduaires. Si vous n’êtes pas raccordés à la station d’épuration locale, mettez en du braconnage. Il existe des filières légales pour s’approvisionner
place un système de traitement conforme à la législation (ex : les palmistes destinés à la vente comportent un poinçon de l’ONF).
(Cf. DDASS ou SATESE – Service Environnement du Conseil Général). N’utilisez aucun produit artisanal issu du milieu récifal ou d’espèces
protégées.
Gérer les graisses de cuisine
Pour les transports, privilégiez l’essence sans plomb et les pots
Vérifiez le bon fonctionnement des boîtes à graisse (tri et enlèvement séparé
catalytiques.
des eaux usées).
Contacts des sociétés chargées de la collecte des huiles usagées en page  Limitez les nuisances sonores et olfactives
Prévoyez une bonne isolation des ouvertures et installez des doubles
vitrages. Prévoyez également une bonne isolation phonique.
Le CAUE peut vous conseiller.

8 9
PRÉSERVATION ET MISE
EN VALEUR DE L’ENVIRONNEMENT La lutte contre les insectes
L’âme de l’île réside dans un patrimoine naturel et architectural fragile.
Evitez les produits qui détruisent tous les insectes : les abeilles pollinisent les
Les bons réflexes découlant d’une gestion réfléchie permettent de
fleurs et la coccinelle est l’ennemi naturel des pucerons.
contribuer à sa protection. En ce sens, la valorisation de
Cependant, il est indispensable de lutter efficacement contre les moustiques,
l’environnement est primordiale.
notamment l’Aedes Albopictus, vecteur du Chikungunya.
CONSEILS SUR L’ENTRETIEN RÉGULIER Eliminez les lieux de ponte :
DES ESPACES VERTS • vider une fois par semaine les soucoupes, vases, seaux
• supprimer les détritus (pneus, boîtes de conserve, barils …)
Le traitement des plantes • éliminer les eaux stagnantes (bassins ornementaux)
La pelouse : tondre tous les 1 jours, une fois par semaine en saison pluvieuse • vérifier le bon écoulement des gouttières
ou en cas de forte pluie. • recouvrir fûts et citernes
Les massifs floraux : nettoyez et taillez au moins une fois par trimestre.
Les arbustes : enlevez les branches, fleurs et feuilles abîmées. Taille trimestrielle. Traitez les espaces verts :
Les haies : étêtez afin de ne pas dégarnir la base. Taille d’entretien mensuelle. • rendre propre jardins, clôtures, ruelles et alentours de votre établissement
Les arbres : attention aux branches basses. Enlevez fréquemment les feuilles • éliminer les déchets et couvrir les poubelles
tombées au sol. • ramasser les déchets végétaux
Les palmiers : nettoyez les troncs (surtout les épineux), surveillez les cocos • changer l’eau des soucoupes et des pots à bouture chaque semaine
prêts à tomber. • évacuer les eaux usées
ATTENTION : tous les déchets verts des plantes saines doivent être conservés • limiter les arrosages
et compostés pour alimenter les massifs en terreau. • respecter la nature : jeter les déchets dans les endroits prévus à cet effet
Evitez les plantes à risques : épineux, plantes toxiques… Liste des produits à utiliser :
• Larvicides : les larvicides sont utilisés pour détruire les larves de moustiques.
L’arrosage
La pulvérisation se fait directement sur les gîtes larvaires.
Pour les massifs, haies et allées, préférez le “ goutte à goutte ” en maintenant
Il est vivement recommandé d’employer des méthodes biologiques tels que
la terre humide.
le Bti (Bacillus thuringiensis israelensis) et/ou le Vectobac G.

10 11
• Adulticides : les adulticides sont utilisés pour détruire les moustiques adultes. Pelouses : utilisez les engrais les moins nocifs tel que le “1.1.” (1 % azote ;
La pulvérisation se fait dans tous les endroits où les moustiques sont 1 % phosphore ;  % potasse) ou le “1..”. Ils présentent l’avantage
susceptibles d’être présents. Les composantes telles la Deltaméthrine ou d’être complets.
le K-otrine sont efficaces contre les moustiques adultes. Toutefois, ce sont Semez une fois par an ( à  gr /m). Des engrais “bio” sont disponibles chez
des méthodes qui affectent davantage l’environnement. Il convient d’éviter certains revendeurs (à utiliser sur de petites surfaces compte tenu du prix élevé).
les zones agricoles et de faire appel à des spécialistes pour leur utilisation.
La mise en valeur des espaces verts
La lutte contre les nuisibles Utiliser des végétaux adaptés à la région et à l’altitude (cf. liste jointe).
Araignées rouges ou jaunes, thrips, pucerons, aleurodes, cochenilles, chenilles, Sur les lieux fréquentés par le public, ne plantez pas d’espèces dangereuses telles
mouches des fruits et vers blancs : utilisez les produits avec modération afin que les cactées (épines dangereuses, lait nocif), “laurier jaune” (fruits mortels),
d’éviter la disparition des espèces endémiques. “laurier rose” (sève mortelle), épine du Christ (épines dangereuses), palmier
Eliminez les vers blancs avec le BETEL bio. dattier (feuilles épineuses), fromager et kapokier (troncs épineux).
ATTENTION de ne pas utiliser successivement deux produits différents Eviter les espèces dangereuses pour les sols et les canalisations
appartenant à la même famille. Il faut changer de matière active, d’un traitement (ex : les racines du ficus).
à l’autre, afin d’éviter toute accoutumance par les insectes. Surveillez le développement des pestes végétales : tulipier du Gabon, goyavier,
troène, fougère arborescente d’Australie, galabert, liane à fleurs mauves
La lutte contre les champignons
(Thumbergia grandiflora).
La même règle s’applique aux champignons. Ne jamais mélanger un autre produit
Les plantes endémiques pourraient faire l’objet d’un étiquetage sommaire
avec la bactospeïne, le morestan ou le tamaron. Ne jamais mélanger de
comportant le nom vernaculaire, le nom botanique, le genre, l’espèce,
fongicides avec les quatre insecticides suivants : applaud FL, bactospeïne,
le nom du botaniste l’ayant recensé et la famille du genre en français ou en latin.
morestan et zolone.
Dans l’agencement et le choix des plantes, une réflexion sur la thématique
L’utilisation de fertilisants de l’établissement serait judicieuse et permettrait aux visiteurs un véritable
Massifs et pieds d’arbres : préférez les produits d’origine animale (fumiers) dépaysement. Celle-ci peut porter sur un nom de plante de l’établissement.
et végétale (compost de débris végétaux et de déchets de cuisine). Mais, elle peut s’appliquer à autre chose : histoire du site, nom du lieu
d’implantation. Ex : Takamaka, Tan rouge, Moufia…

12 13
L’équipement du lieu doit être en harmonie avec le thème du jardin et il convient Privilégiez l'éclairage extérieur discret au ras du sol
d’utiliser des matériaux naturels tels que les bois locaux (bambou, tamarin, Intégrez l’établissement dans son environnement
cryptomeria, filaos…), la pierre (basalte…) dans le respect des lois en vigueur (pas Soignez l’architecture (construction non massive, intégrée dans la nature) ;
de coraux ni de sable de plage…). utilisez des couleurs et des matériaux qui s’intègrent dans le paysage ;
Pour l’aménagement des espaces verts et des voies d’accès, si vous souhaitez vous protégez et améliorez le milieu végétal ; camouflez les parties inesthétiques de
procurer des matériaux alluvionnaires (sables, pierres, galets), des scories, des l’établissement par une végétation adaptée.
pierres naturelles (basalte) prenez contact avec les carrières et les entreprises Entretenez les enseignes de pré-signalisation
dûment autorisées (cf. contacts utiles). L’extraction de ces matériaux est et de signalisation
rigoureusement réglementée. Harmonieux, bien entretenus et bien intégrés dans l’environnement,
les panneaux ne doivent comporter aucun tag.
CONSEILS SUR L’OCCUPATION DE L’ESPACE, En cas de détérioration, remplacez ou réparez le panneau s’il relève de votre
ARCHITECTURE ET PAYSAGE compétence.
Dans le cas contraire, adressez-vous à l’organisme concerné.
Tout promoteur doit respecter certaines règles :
Participez au développement local
• Respect du PLU (Plan Local d’Urbanisme) et implantation sur des espaces
Achetez sur place en privilégiant les produits locaux. Impliquez les agriculteurs et
constructibles.
les éleveurs locaux dans votre démarche écologique.
• Les nouveaux promoteurs peuvent opter pour la construction d’un bâtiment
bioclimatique. (Haute Qualité Environnementale). Formez votre personnel à la valorisation de
• Respect du Domaine Public Maritime et des règles d’utilisation du littoral : l’environnement et du patrimoine
le nettoyage des plages doit se faire en respectant le profil des plages, Formation aux éléments de patrimoine, aux pratiques de végétalisation, à la
sans toucher ni aux débris coralliens, ni aux dunes sableuses ni à la végétation. connaissance des plantes (mini stage, conférence…), à l’architecture et à la culture
(Renseignements : Parc Marin). locale.

14 15
Vérifiez tout risque lié à des produits toxiques Genre / Espèce Famille Nom vernaculaire
(amiante, plomb, solvants…) Hypericum lanceolatum Guttifères Bois de fleurs jaunes H
Effectuez un contrôle pour vérifier leur absence dans vos bâtiments et locaux. subsp.lanceolatum arbustif
Mimusops maxima Sapotaceae Grand natte B
Arbres et arbustes endémiques
Molinaea alternifolia Sapindaceae Tan Georges B H
Pour l’aménagement de vos espaces verts voici la liste des plantes endémiques
Nuxia verticillata Loganiaceae Bois maigre B H
adaptées pour les “Bas” et les “Hauts” que vous avez le droit de planter, éditée
par le Conservatoire Botanique National de Mascarin. Olea europa ssp.africana Oleaceae Bois d’olive noir B
B : Bas (≥ 1 mètres) - H : Hauts (≤  mètres) Pittosporum senacia Pittosporaceae Bois de joli cœur B
subsp.senacia
Genre / Espèce Famille Nom vernaculaire Pleurostylia pachyphloea Celastraceae Bois d’olive grosse peau B
Antidesma madagascariensis Euphorbiaceae Bois de cabri blanc B Scaevola taccada Goodeniaceae Manioc Marron arbustif B
Antirrhea borbonica Rubiaceae Bois d’osto B H Securinega durissima Euphorbiaceae Bois dur, Corce rouge B
Aphloia theiformis Flacourtiaceae Change écorce B H Sideroxylon borbonicum Sapotaceae Bois de fer bâtard H
Cassine orientalis Celastraceae Bois rouge B var. borbonicum
Coffea mauritiana Rubiaceae Café marron arbustif B H Turraea casimiriana Meliaceae Bois de quivi B
Dodonea viscosa Sapindaceae Bois d’arnette arbustif B H Weinmania tinctoria Cunoniaceae Tan rouge B H
Doratoxylon apetalum Sapindaceae Bois de Gaulette B H Latania lontaroides Arecaceae Latanier rouge B
var.apetalum Terminalia bentzoe Combretaceae Benjoin B
Dracaena reflexa Liliaceae Bois de chandelle B H
Eugenia buxifolia Myrtaceae Bois de nèfles B ATTENTION : Toutes les espèces endémiques non indiquées ici font probablement
Forgesia racemosa Escalooniaceae Bois de laurent Martin H partie de la liste des espèces végétales protégées à la Réunion
Homalium paniculatum Flacourtiaceae Corce blanc B H (arrêté ministériel du  février 1). Sensibilisez votre clientèle ainsi que votre
Hubertia ambavilla Asteraceae Ambaville arbustif H personnel à la préservation de l’équilibre naturel de l’île. Des supports de
var.ambivilla sensibilisation existent ; vous pouvez vous les procurer auprès de l’ONF.

16 17
Un arbre à planter dans vos jardins : le neem. CONCLUSION
Le Neem est un insecticide végétal dont la matière active, l’azadirachtine, est L’entreprise touristique a tout à gagner en jouant la carte de
isolée à partir d’extraits de graines d’un arbre, le Neem. l’environnement.
Si ses feuilles servent de médicaments pour soigner le paludisme, ses fruits, dont Compte tenu de l’évolution des mentalités, les efforts de toute
on fait de l’huile, sont un parfait insecticide naturel, inoffensif pour l’homme et entreprise en faveur de l’environnement seront particulièrement
les animaux. Il pourrait devenir une solution biologique pour la lutte contre appréciés des touristes.
l’Aedes Albopictus. La concurrence internationale ne permettant pas à La Réunion
L’huile de Neem est utilisée pour fabriquer toutes sortes de produits, tels que les de se battre sur des prix bradés, il est primordial de miser
pesticides et des répulsifs d’insectes. L’huile est réputée très efficace pour lutter sur la qualité des prestations et sur la protection et la valorisation
contre les moustiques et les mouches, les acariens, les nématodes, les de sa principale richesse : son patrimoine.
champignons et les bactéries. Parmi eux, l’Aedes. Ses substances actives éliminent Aussi, mettez tous les atouts de votre côté pour faire de
radicalement les larves de moustique, bloquant la métamorphose du stade la Réunion une destination authentique et préservée.
larvaire à celui d’adulte. S’ils peuvent paraître coûteux au départ, ces efforts finissent
Cet arbre se trouve en grande quantité sur notre île, notamment à St-Paul et par rapporter une plus value à l’entreprise tant par l’image
à l’Etang-Salé, où l’ONF et le Cirad (Centre de coopération internationale en positive qu’elle véhicule que par les économies réalisées
recherche agronomique) ont mis en place une importante plantation de milliers à long terme.
d’individus. Investir dans les technologies du développement durable,
c’est économiser de l’argent, tout en préservant l’environnement
et en assurant une satisfaction accrue du client.
Par voie de conséquence, c’est positionner l’activité touristique
sur le créneau très porteur des clients attentifs à consommer
des produits touristiques respectueux de l’environnement.

18 19
CONTACTS UTILES Déchèterie Bras Panon
ZI Bras Panon - Tél.   1  
Listing non exhaustif actualisé en avril 2006
Déchèterie et plate-forme de compostage à Ste Rose
FABRIQUANTS DE BACS (à compost, poubelles, bornes Tél.     
de tri sélectif, bacs à graisse, fosses sceptiques…) Mme Maëva TECHER - Directrice
ET GESTIONNAIRE DE BACS TCO
LRVP S.A - La Réunion Villes Propres - Plastic OMNIUM 1, rue Eliard Laude - BP  -  Le Port Cedex
1, rue Charles Darwin - BP  -  Le Port Tél.    1 1 - Fax.     
Tél.   1 1  - Fax.   1   Service environnement - M. François HAZARD
M. Emmanuel DOGNIN - edognin@plasticomnium.com
CIVIS
FCI PLASTIPUR - Plastique PEHD 1, rue François de Mahy - BP  -  St-Pierre Cedex
Z.I Bel Air -  St-Louis Tél.      - Fax.     
Tél.   1 1 1 (FCI) - Fax.   1  1 M. Jean-Marc LAURENT - Directeur Général des Services
M. Jean-Claude PANIEZ, Directeur - Fci@wanadoo.fr
Divagation des animaux errants - Fourrières
CITEC (gestionnaire de bacs)
Refuge de la Jamaïque
, route de la Rivière des Pluies - BP 11 -  St-Denis Messagerie Cedex 
SPA de la Réunion - BP. 1 -  St-Denis cedex
Tél.    1  - Fax.     1
Tél.     
M. ANGOT - cpayet@citec-environnement.com
Mme Annick LETACONNOUX
Numéro de téléphone pour la maintenance des bacs poubelles :   1 1
Ouvert du lundi au vendredi : h-1h / 1h-1h. Le samedi : h-1h / 1h-1h.
COLLECTE ET TRAITEMENT Fourrière Municipale du Port
DES DÉCHETS MENAGERS ET ASSIMILÉS Zone de la Petite Pointe - Rue Amiral Bouvet -  Le Port
ET FOURRIÈRES ANIMALES Tél.    1  - M. Cyril LEREVENU
CINOR Ouverte du lundi au vendredi : h-1h / 1h-1h.
Immeuble Futura - 1, rue des Deux Canons -  Ste-Clotilde
Fourrière de Cambaie
Tél.      - Fax.     
ZA Cambaie - 1, chemin Albertine Desprez -  St-Paul
Service environnement - Mlle Isabelle AH-YAVE
Tél.    1  - GSM :     
CCSUD M. Cyril LEREVENU
, rue Hubert de Lisle - BP  -  Le Tampon Cedex Ouverte du lundi au vendredi : 1h-1h / 1h-1h.
Tél.      - Fax.      Fermeture à 1h le vendredi.
Service environnement - M. Jacques DANEL - jdanel@ccsud.org
Fourrière Communale de St-Pierre
CIREST , rue Marius et Ary Leblond
Direction Environnement et Travaux - , rue Leconte Delisle -  St-Benoît Tél.      - M. Cyril LEREVENU
Tél.      - Fax.      Ouverte du lundi au vendredi : h-1h / 1h-1h.

20 21
Fourrière Intercommunale du Tampon (CCS) Métalliques
Rue de la Bergerie -  Le Tampon
CRMM Centre de Récupération des Métaux de la Mare
Tél.    1 1 - Fax.     
ZAE de la Mare -  Ste-Marie
M. Richard HOAREAU
Tél.    1  - Fax.    1 
Ouverte du lundi au vendredi : h-1h / 1h-1h. Le samedi : h-1h.
M. Noël LAW-PANG - Gérant
COLLECTE DES ENCOMBRANTS
SARL METAL REUNION
ET FOURNITURE DE BENNES
Bd de la Marine - BP  -  Le Port Cedex
STAR Tél.   1  1 - Fax.     
 rue de la Pépinière - ZAE de la Mare -  Ste-Marie M. Francis URBANO - Gsm :     
Tél.      - Fax.     1 M. Eric JAVELLE - Gsm :     
M. Jean-François BADOC - Directeur Général
VALOI Valorisation Océan Indien (Centre de tri)
NICOLLIN 1 rue du Soleil - ZAE La Mare II -  Ste-Marie
1 rue du Soleil - ZAE la Mare II -  Ste-Marie Tél.     1 - Fax.     
Tél.      - Fax.      M. Frédéric SENAMAUD
M. Frédéric SENAMAUD - Responsable Commercial
Palettes
VEOLIA PROPRETE
S2R
Direction Régionale
11, rue Paul Verlaine -  Le Port
, rue Henri Cornu -   St-Paul
Tél.      - Fax.    11 
Tél.    11  - Fax.    11 
M. Faouzi BEN ABDALLAH - Directeur
M. Roger PETIT - Directeur
Bois, palettes
HCE
ZI n° - 1, avenue Charles Isautier - 1 St-Pierre COPOBOIS : Recyclage bois et palettes (pas de collecte)
Tél.    1  - Fax.    1 1 1, chemin bassin Goyaves -  Ste-Marie
M. Gérald HOW CHONG - Président Tél.      - Fax.     1
M. Régis DE PALMAS - Gérant
COLLECTE ET RECYCLAGE
DES DECHETS SPECIFIQUES SARL METAL REUNION Cf. ci-dessus
(Liste non exhaustive tenue à jour par l’ADEME et la CCIR) M. Francis URBANO - Gsm :     

Métaux non ferreux Déchets plastiques


SNRCI Société Nouvelle Réunion Compactage Industrie VALOI Cf. ci-dessus
Hangar 1 - Port Ouest -  Le Port M. Frédéric SENAMAUD
Tél.     1 - Fax.     1 CIVIS (Centre de tri Pierrefonds)
M. Michel HEZARD - Gérant 1, chemin Charrette - Pierrefonds - 1 St-Pierre
Tél.    1  -    1  - Fax.    1 
Service environnement : M. Stéphane BABONNEAU

22 23
CYCLEA CYCLEA
, rue Pierre Brossolette - BP  -  Le Port Cedex Tél.      - Fax.     1
Tél.      - Fax.     1 M. Thierry PEREZ - Responsable du recteur
M. Emmanuel LACOYE - Responsable d’exploitation
Déchetterie Industrielle pour déchets
Déchets de construction et de démolition industriels banals (Déchetterie)
Collecte des déchets - Traitements et Recyclages
HOLCIM BOURBON
ZI, rue Armagnac - BP  -  Le Port Cedex SEMRRE - SEM Réunion Recyclage Environnement
Tél.      - Fax.     1 Parc  Bureau  - Av. Théodore Drouet BP  -  Le Port Cedex
Mme Aude RONDEAU Tél.    1  - Fax.     
M. Eric LEUNG - Directeur Général
Ouest Concassage : Réception de déchets inertes pour tri et valorisation
1, avenue de la Rivière des Galets - ZA Cambaie -  St-Paul STAR Cf. page 
Tél.      - Fax.     1 SCTE
M. Joël NARAYANIN - Président - ouestconcassage@wanadoo.fr , rue Mahatma Gandhi - 1 La Possession
SARL METAL REUNION (béton) Cf. page  Tél.      - Fax.    1 
Service environnement : M. Francis URBANO - Gsm :      M. Vincent BERNARD - Directeur
Verre
Huiles minérales usagées
et Huiles alimentaires usagées VALOI - Cf. page 

SOVIDENGE CYCLEA - Cf. page 


, avenue du Grand Piton - ZA Cambaie -  St-Paul HOLCIM - Cf. page 
Tél.      - Fax.    1 
M. Arnaud BERZIOU - Directeur d’agence LAFARGE
, rue Amiral Bouvet -  Le Port
VIDANGE RÉUNION (groupe STAR) Tél.      - Fax.     
, rue de la Pépinière - ZAE La Mare -  Ste Marie Mme Anne BARRAT - Mme Anouck TOLLE
Tél.      - Fax.      Responsables environnement - sécurité
Mme Paulette LEPINAY - Responsable assainissement
Vêtements
HOLCIM (éliminateur d’huiles alimentaires) Cf. ci-dessus
FONDATION ABBÉ PIERRE
Papiers et Cartons 1 rue Fénelon -  St-Denis
Tél.     1 - Fax.     
SNRCI (Société Nouvelle Réunion Compactage Industrie) M Alain COMPAGNIE - Directeur Général
destruction d’archives par broyeur industriel - Cf. page 

CIVIS (Centre de tri de Pierrefonds) - Cf. page 

VALOI (Centre de tri) - Cf. page 

24 25
Déchets d’activités de soin et Service d’hygiène féminine GÉNÉRAL AUTOS
1, chemin Vavangues -  Ste-Clotilde
SMD CDI
Tél.      - Fax.     
(collecte des déchets infectieux et assimilés et service d’hygiène féminine)
M. Hosman BADAT - Gérant
, rue du Four à Chaux - 1 St-Pierre
Tél.      - Fax.      Cartouches d’encre
M. Yves HOARAU - Gérant - Mme Sabine RIGAUDIN - Secrétaire
TECHNO RECYCLAGE SERVICE
SNC POINT NET , rue Santos Dumont -  Ste-Marie
Exploitation : La Jamaïque -  Ste Clotilde Tél.      - Fax.     
Tél.      - Fax.      M. Sébastien LARAVINE - Gérant
M. Frédéric SENAMAUD
ECORUN
TDR (Transport de déchets à risques) , ruelle Turpin -  St-Denis
, rue Claude Chappe - Zac  -  Le Port Tél.   1 1  - Fax.   1  1
Tél.      - Fax.      M. Sadic NOURAH - Responsable d’exploitation
Mme Marie-Line POUDROUX - Gérante
GÉO SERVICES
Déchets carnés à bas risque  Chemin Summer -  St-Gilles-les-Bains
Tél.      - Gsm :      - Fax.     
Sica Aucre
M. Gérard OFFRET - Directeur
ZI des Sables -  L’Etang Salé
Tél.      - Fax.      LASERPRO
M. Guy CORRE - Directeur , rue Monthyon -  St-Denis
Tél.   1   - Fax.    1 11
CIVIS - Centre de stockage des déchets ultimes
M. Gino GOPALSAMY - Propriétaire
ZI du Bel Air -  St-Louis
Tél.    1  - Fax.   1  11 Accumulateurs au plomb
M. Patrick GERARD - Responsable de la déchetterie
ATBR (association de traitement des batteries de la Réunion) SICR/CNPA
Véhicules hors d’usage 1, Rampe Ozoux - BP  -  St-Denis Cedex
Tél.   1   - Fax.   1  
CUB CASSE Auto
M. Jean-Jacques DUROU - Président
, route de Cambaie - ZI Cambaie -  St-Paul
Tél.      - Fax.     
Piles
M. Alain COÏANIZ - Gérant
SNRCI - Cf. page 
CDAA
M. Michel HEZARD
1, rue de la Pépinière - ZAE La Mare -  Ste-Marie
Tél.    1  - Fax.    1 
M. Noël LAW PANG - Gérant

26 27
EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT Office de l’eau
1 ter, allée de la Forêt -  St-Denis Cedex
EDF
Tél.      - Fax.     
, avenue Georges Brassens - Moufia
ole@office-eau.fr - www.office-eau.fr
BP  -  St-Denis Messagerie Cedex 
Etude et suivi des ressources en eau des milieux aquatiques et littoraux et de
Economie d’électricité. Maîtrise des dépenses d’énergie, équipement électrique
leurs usages. Conseil et assistance technique aux maîtres d’ouvrage, formation
approprié. Optimisation des factures d’électricité. (option Heures Creuses)
et information sur la gestion de l’eau et des milieux aquatiques. Programmation
M. Frédéric COMMINS - Chargé d’affaires commerciales
et financement d’actions et de travaux (sur proposition du Comité de bassin)
Tel.      - Fax.     
Mme Muriel METE - Chargée de communication
egs-reunion-entreprises@edf.fr - www.edf.fr
PRINCIPAUX PRODUCTEURS
ADEME
DE PLANTES ENDÉMIQUES
Parc  - , avenue Théodore Drouet - BP  -  Le Port Cedex
Préserver la qualité de l'air. Réduire la quantité de déchets. Développer HORTICOLE LUSPOT
le management environnemental. Réhabiliter les sites pollués. , chemin Saline - ZI n° Mon repos - 1 St-Pierre
Maîtriser la consommation énergétique. Développer l’utilisation d’énergies Tél.    1  - Gsm :     1 - Fax.     1
renouvelables. M. William LUSPOT - Gérant
M. Bruno RENARD - Délégué Régional PEPINIERE ALOES
ademe.reunion@ademe.fr - www.ademe.fr 1 bis, chemin des Aloès - Route de Cilaos - 1 Rivière St-Louis
Tél.   1 11  - Fax.   1 11 1 Tél.     1 - Gsm :      - Fax.     1
- Déchets ménagers : M. Marc PAYET - Co-gérant - payetmarc@wanadoo.fr
Mme Anne FONTAINE - Tel.   1 11  - anne.fontaine@ademe.fr
PEPINIERE L’OASIS DU COUCHANT
- Déchets des entreprises :
, chemin Pierre de Guigné -  Piton St-Leu
M. Laurent FIODIERE - Tel.   1 11  - laurent.fiodiere@ademe.fr
Tél.      - Fax.     
- Economies d’énergie :
Mr Christian BONDAZ - Propriétaire
Mme Christel THURET - Tel.   1 11  - christel.thuret@ademe.fr
- Energies renouvelables : INTÉGRATION PAYSAGÈRE
M. Guillaume BEUCHER - Tel.   1 11  - guillaume.beucher@ademe.fr
CBM : Conservatoire Botanique National de Mascarin
ARER Domaine des Colimaçons - Pointe des Châteaux -  St-Leu
, avenue de Soweto - BP  -  St-Pierre Cedex Tél.      - Fax.      - cbnm@cbnm.org
Conseils sur la Maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables M. Daniel LUCAS - Directeur
M. David BRILLANT- Chargé de la filière hôtelière M. Vincent BOULLET - Directeur Scientifique
Permanence téléphonique :      M. Olivier RIVIERE - Responsable du Parc
www.arer.org

28 29
ONF - Office National des Forêts FOURNISSEURS DE SCORIES, SABLE, GALETS
Unité Spécialisée Travaux Tourisme et Service aux Collectivités (USTTSC)
SBTPL - Société Bège Travaux Public et Location - Fabriquant de scories
, allée de la Pépinière - Parc de la Providence -  St-Denis Cedex 
1, rue Jean Defos Durau - PK - 1 Plaine des Cafres
Tél.      - Fax.     
Tél. /Fax.    1  - Gsm :      -     
M. Jean Luc FONTANEL - Responsable du service USTTSC
Mr Laurent BEGE - Mr Gervais BEGE - Directeurs
APN - Association les Amis des Plantes et de la Nature
S.C.P.R. - Société de Concassage de Préfabrication Réunionnaise
Conseil sur l’étiquetage des plantes endémiques
Fournisseur de scories et fabriquant de sables, gravier, galets
, chemin N°1 -  Les Avirons
- St-Louis : ZI Bel Air -  St-Louis - Tél.    1 1 - Fax.   1  
Tél.      -      - Fax.      - rmlucas@wanadoo.fr
- Le Port : ZI Sud - , Boulevard de la Marine - Lieu dit “Le Titan”
M. Raymond LUCAS - Président
BP  -  Le Port Cedex - Tél.      - Fax.    1 1
FDGDON - Fédération Départementale des Groupements - Ste-Marie : 1, rue Roland Garros - Rivière des Pluies -  Ste-Marie
de Défense contre les Organismes Nuisibles Tél.      - Fax.     
, Rue Jules Thirel - Usine Savanna -  St-Paul M. Jérôme BELLEMIN - Directeur Général - scpr@wanadoo.fr
Tél.      - Fax.      - accueil@fdgdon.fr
VASSOR
M. Serge GEORGER - Directeur
Producteur de sable et de galets
DAF SPV - Service de la Protection des Végétaux ZI Bel Air -  St-Louis - Tél.    1  - Fax.     
Pôle de protection des Plantes Mr Ludovic VASSOR - Directeur Général
, Chemin de l’IRAT - Ligne Paradis - 1 St-Pierre
LUTTE CONTRE LES MOUSTIQUES
Tél.      - Fax.      - eric.jeuffrault@agriculture.gouv.fr
Mr Eric Jeuffrault - Chef de Service
ET AUTRES INSECTES
DRASS :
CAUE (Conseil d’Architecture, de l’Urbanisme et de l’Environnement)
- aspect médical
1, rue Monseigneur de Beaumont - BP  -  St-Denis Cedex
- environnement
Tél.   1   - Fax.   1  
- communication
Mr François GUIOT - Directeur
Tél.   11  - Tél.      - Tél.     
PARC MARIN - Gestion et préservation des récifs coralliens Me Catherine CHAUSSADE
 rue de la Compagnie des Indes -  St-Leu
Opérations de démoustication
Tél.      - Fax.     
Tél.   1  
M. Emmanuel TESSIER - Directeur Scientifique
Hôpital CHD
Mission de création
personnes ayant des douleurs rebelles et invalidantes
du PARC NATIONAL DES HAUTS DE LA REUNION
Tél.      -     
 rue de Crémont -  St-Denis
Tél.    11  - Fax.    11  Informations sur le Neem : CIRAD
M. Jacques MERLIN - Directeur de la Mission Tél.     
Mr Jean Michel SARRAILH - cirad-reunion@cirad.fr

30 31
PAPIER RECYCLÉ POUBELLE
Sigle de l'industrie française du recyclage des vieux papiers, gérée par l'APUR Ce symbole indique au consommateur qu’il ne doit pas jeter le produit usagé
(Association des Producteurs et Utilisateurs de papiers et cartons Recyclés). dans une poubelle, mais le rapporter au commerçant ou le déposer dans une
Ce logo indique clairement la proportion de fibres cellulosiques de récupération borne de collecte spécifique.
utilisées pour la conception du produit et comporte un numéro d’agrément,
soit la signature de l’APUR PEHD
Cette mention a deux objets : identifier le plastique recyclable et le type de
PROTÈGE NOTRE ENVIRONNEMENT plastique (PET PEHD, PVC, PE-LD, PP, PS, autres).
Le logo des trois flèches qui délimitent un triangle correspond à la norme
ISO  qui signifie que le matériau est recyclable. SIGLES POUR LES EMBALLAGES CONSIGNÉS
Mais ce sigle est toutefois emprunté par des produits recyclés EN VUE D’UN RÉEMPLOI

POURCENTAGE MATÉRIAUX RECYCLABLES FLÈCHES


Le pourcentage mentionné au bouclage de la flèche indique le taux de matériaux Sigle réservé aux emballages réutilisables.
recyclés entrant dans la fabrication de l’emballage.
VERRE RECYCLÉ
CARACTERE VALORISABLE Pour le verre, un logo est parfois apposé sur les bouteilles pour que l'utilisateur
OU RECYCLABLE DU PRODUIT n'hésite pas à les jeter.
Ces logos indiquent la nature de l’emballage et le caractère recyclable du
matériau, mais pas forcément recyclé. SYMBOLE : DANGEREUX POUR L’ENVIRONNEMENT
Ce pictogramme est l’un des symboles réglementaires de substances et
CHOISISSONS LE VERRE
préparations dangereuses. Il indique qu’il s’agit d’un produit toxique,
L’emballage bénéficie d’un dispositif de récupération et de valorisation.
à utiliser avec précaution, à ne pas déverser dans les conduits d'écoulement,
Ces logos indiquent le caractère recyclable de l’emballage en verre, puisque tous
et à ne pas mélanger avec les ordures ménagères.
les emballages en verre sont recyclables. L’objectif est d’inciter le consommateur
détenteur du déchet d’emballage à l’orienter vers une filière spécifique qui
permet le recyclage de ce flux.

34 35
COMITÉ DU TOURISME DE LA RÉUNION
Place du 20 décembre 1848 • B.P. 615 • 97472 Saint-Denis Cedex
Tél. 02 62 21 00 41 • Fax : 02 62 21 00 21 • ctr@la-reunion-tourisme.com
www.la-reunion-tourisme.com