Vous êtes sur la page 1sur 194

Utilisation/Programmation Edition 08/2003

sinumerik
SINUMERIK 802S base line
SINUMERIK 802C base line
Tournage
Introduction 1

Mise sous tension,


accostage du point
de référence 2

Réglage 3
SINUMERIK 802S base line
SINUMERIK 802C base line Mode de fonctionnement
manuel 4

Tournage Mode automatique 5

Utilisation/Programmation Programmation des pièces 6

Services et diagnostic 7

Programmation 8

Cycles 9

Valable pour

Commande Version du logiciel


SINUMERIK 802S base line 4
SINUMERIK 802C base line 4

Edition 08.03
DocumentationSINUMERIK
3ls

Récapitulatif des éditions

Les éditions mentionnées ci-dessus ont paru avant la présente édition.

La colonne ”Observations” comporte des lettres majuscules, caractérisant la nature des éditions
parues jusqu’ici.

Signification des lettres :

A . . . . . Documentation nouvelle.
B . . . . . Réimpression inchangée portant le nouveau numéro de référence.
C . . . . . Edition remaniée portant la nouvelle date de publication.
Si l’exposé figurant sur une page a été modifié sur le plan technique par rapport à
l’édition précédente, la date de publication de la nouvelle édition figure dans l’en-tête de
la page concernée.

Edition N° de réference Observations


01.02 6FC5 598–3AA00–0DP2 A
08.03 6FC5 598–4AA01–0DP0 C

Marques
SIMATICr, SIMATIC HMIr, SIMATIC NETr, SIROTECr, SINUMERIKr et SIMODRIVEr sont des marques
de Siemens. Les autres désignations utilisées dans le présent manuel peuvent être des marques dont
l’utilisation par des tiers à leurs propres fins peut constituer une violation de propriété.

Exlusion responsabilité

La commande numérique peut posséder des fonctions qui dépassent


le cadre de la présente description. Le client ne peut toutefois pas
faire valoir de droit en liaison avec ces fonctions, que ce soit dans le
cas de matériels neufs ou dans le cadre d’interventions du service
après-vente.

Copyright Siemens AG 2003. Nous avons vérifié que le contenu de la présente documentation
correspondait bien au matériel et logiciel décrits. Des différences
Toute reproduction de ce support d’information, toute exploitation ou peuvent cependant subsister de sorte que nous ne pouvons assumer
communication de son contenu sont interdites, sauf autorisation la responsabilité d’une concordance totale. Le contenu de cette
expresse. Tout manquement à cette règle est illicite et expose son documentation est contrôlé régulièrement et les corrections
auteur au versement de dommages et intérêts. Tous nos droits sont nécessaires sont intégrées aux éditions ultérieures. Il sera réservé le
réservés, notamment pour le cas de la délivrance d’un brevet ou celui meilleur accueil à toute suggestion visant à améliorer la présente
de l’enregistrement d’un modèle d’utilité. documentation.
 Siemens AG 2003. All rights reserved. Sous réserve de modifications.

Référence 6FC5 598–4AA01–0DP0 Siemens–Aktiengesellschaft


Imprimé dans la République fédérale d’Allemagne
Consignes de sécurité technique
Ce manuel contient des consignes à respecter pour la sécurité des personnes et des biens. Ces
consignes sont mises en valeur par un triangle de signalisation et représentées de la manière sui-
vante selon le facteur de risque :

Danger
! signifie qu’une mort, des blessures graves ou des dégâts matériels très importants surviennent lorsque ces mesu-
res de sécurité ne sont pas respectées.

Attention
! signifie qu’une mort, des blessures graves ou des dégâts matériels très importants peuvent survenir lorsque ces
mesures de sécurité ne sont pas respectées.

Avertissement
! signifie qu’une mort, des blessures légères ou des dégâts matériels peuvent survenir lorsque ces mesures de
sécurité ne sont pas respectées.

Avertissement
sans triangle de signalisation signifie que des dégâts matériels peuvent survenir lorsque ces mesures de sécurité
ne sont pas respectées.

Attention
signifie qu’un résultat ou un état non souhaités peuvent survenir lorsque ces consignes ne sont pas respectées.

Nota
constitue une information importante sur le produit, sa manutention, ou la partie correspondante du manuel à la-
quelle une attention toute particulière doit être portée.

Personnel qualifié
La mise en service et l’utilisation d’un appareil ne peuvent être effectuées que par un personnel qualifié. Un per-
sonnel qualifié, tel qu’il est compris dans les consignes de sécurité de ce manuel, sont des personnes habilitées à
mettre en service, à relier à la terre et à marquer des appareils, des systèmes et des circuits électriques selon les
normes de sécurité technique.

Utilisation conforme aux prescriptions


Veuillez prendre en considération :

Attention
! L’appareil peut seulement être utilisé pour les applications prévues, décrites dans le catalogue et le descriptif tech-
nique, et ce uniquement en combinaison avec les appareils ou éléments externes recommandés ou autorisés par
Siemens.
L’utilisation parfaite et en toute sécurité de ce produit suppose un transport, un entreposage, une installation et un
montage adaptés ainsi qu’une utilisation et un entretien soignés.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) v
Sommaire

Sommaire
1 Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-11
1.1 Organisation de l’écran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-11
1.2 Groupes fonctionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-15
1.3 Liste des plus importantes touches logicielles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-16
1.4 Calculatrice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-17
1.5 Systèmes de coordonnées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-21
2 Mise sous tension et accostage du point de référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-23
3 Réglage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-25
3.1 Introduction des outils et correcteurs d’outils . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-25
3.1.1 Déclaration d’un nouvel outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-26
3.1.2 Données de correction d’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-27
3.1.3 Détermination des corrections d’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-28
3.2 Introduction/modification du décalage d’origine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-30
3.2.1 Détermination du décalage d’origine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-31
3.3 Programmation des données de réglage - Groupe fonctionnel Paramètres . . . . . . . . . . . . 3-33
3.4 Paramètres de calcul R – Groupe fonctionnel Paramètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-35
4 Mode de fonctionnement manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-37
4.1 Mode de fonctionnement Jog – Groupe fonctionnel Machine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-37
4.1.1 Attribution de manivelles électroniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-39
4.2 Mode de fonctionnement MDA (intro. man. des données) - Groupe fonctionnel Machine . 4-41
5 Mode automatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-45
5.1 Sélection, démarrage d’un programme pièce - Groupe fonctionnel Machine . . . . . . . . . . . 5-48
5.2 Recherche de bloc - Groupe fonctionnel Machine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-49
5.3 Arrêt, abandon d’un programme pièce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-49
5.4 Réaccostage après interruption . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-50
5.5 Exécution d’un programme externe (interface – RS232) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-51
5.6 Teach In . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-52
6 Programmation des pièces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-55
6.1 Introduction d’un nouveau programme - Groupe fonctionnel Programme . . . . . . . . . . . . . . 6-57
6.2 Edition d’un programme pièce - Mode de fonctionnement Programme . . . . . . . . . . . . . . . . 6-58
6.3 Aide à la programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-61
6.3.1 Menu vertical . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-61
6.3.2 Cycles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-62
6.3.3 Contour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-63
6.3.4 Affectation de touches logicielles configurables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-79
7 Services et diagnostics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-81
7.1 Transfert de données via l’interface RS232 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-81
7.1.1 Paramètres d’interface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-84
7.1.2 Fonctions spéciales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-85
7.1.3 Paramétrage de l’interface . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-85
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7-87

SINUMERIK 802S/802C base line


vi 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Sommaire

8 Programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-101
8.1 Bases de la programmation de la commande numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-101
8.1.1 Structure de programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-101
8.1.2 Structure de mot et adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-102
8.1.3 Structure de bloc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-102
8.1.4 Jeu de caractères . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-104
8.2 Informations de déplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-106
8.2.1 Indication de cotes relatives/absolues : G90, G91 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-106
8.2.2 Indication de cotes en métrique et en inch : G71, G70 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-107
8.2.3 Indication de cotes au rayon/au diamètre : G22, G23 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-108
8.2.4 Décalage d’origine programmable : G158 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-109
8.2.5 Ablocage de la pièce - décalage d’origine réglable : G54 à G57, G500, G53 . . . . . . . . . . . 8-110
8.3 Déplacements d’axes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-111
8.3.1 Interpolation linéaire en vitesse rapide : G0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-111
8.3.2 Interpolation linéaire en vitesse d’avance : G1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-112
8.3.3 Interpolation circulaire : G2, G3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-112
8.3.4 Interpolation circulaire par un point intermédiaire : G5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-116
8.3.5 Filetage à pas constant G33 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-117
8.3.6 Accostage de point fixe : G75 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-120
8.3.7 Accostage du point de référence : G74 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-120
8.3.8 Avance F . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-120
8.3.9 Arrêt précis/contournage : G9, G60, G64 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-121
8.3.10 Temporisation: G4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-124
8.4 Rotation de la broche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-125
8.4.1 Vitesse de rotation de la broche S, sens de rotation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-125
8.4.2 Limitation de la vitesse de rotation : G25, G26 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-125
8.4.3 Positionnement de la broche : SPOS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-126
8.5 Fonctions de tournage spéciales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-127
8.5.1 Vitesse de coupe constante : G96, G97 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-127
8.5.2 Arrondi, chanfrein . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-128
8.6 Outil et correcteur d’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-131
8.6.1 Remarques générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-131
8.6.2 Outil T . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-131
8.6.3 Numéro de correcteur d’outil D . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-132
8.6.4 Sélection de la correction du rayon de l’outil : G41, G42 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-136
8.6.5 Comportement aux angles : G450, G451 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-138
8.6.6 Correction du rayon de l’outil INACTIVE : G40 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-139
8.6.7 Cas spéciaux de la correction du rayon de l’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-140
8.6.8 Exemple de correction du rayon de l’outil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-142
8.7 Fonctions supplémentaires M . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-143
8.8 Paramètres R de calcul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-144
8.9 Sauts dans le programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-146
8.9.1 Etiquette - Destination de saut dans le programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-146
8.9.2 Sauts inconditionnels dans le programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-146
8.9.3 Sauts conditionnels dans le programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-147
8.9.4 Exemple de programmation de sauts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-149
8.10 Sous–programmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8-150
9 Cycles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-153
9.1 Généralités sur les cycles standard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-153
9.1.1 Liste des cycles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-153
9.1.2 Messages d’erreur et Traitement des défauts dans les cycles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-154
9.2 Perçage–centrage, lamage – LCYC82 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-156
9.3 Perçage de trous profonds – LCYC83 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-159

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) vii
Sommaire

9.4 Taraudage avec porte–taraud compensateur – LCYC840 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-163


9.5 Alésage – LCYC85 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-166
9.6 Cycle d’usinage de gorges - LCYC93 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-168
9.7 Cycle d’usinage de dégagements - LCYC94 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-172
9.8 Cycle de chariotage - LCYC95 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-175
9.9 Filetage - LCYC97 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-180
9.9.1 Liste des instructions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9-183

SINUMERIK 802S/802C base line


viii 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
SINUMERIK 802S base line pupitre de commande
plat OP

9
O
6 P R

Q U
3
$ S
0

$
0 9
Touche logicielle Touches numériques
Double affectation avec la fonction shift
Touche Machine
Menu vertical
Touche Recall
Touche Acquittement d’alarme
Touche ETC
Touche de sélection/Touche de
basculement
Touche de changement de groupe
fonctionnel
ENTER / touche d’introduction
Curseur UP
Fonction shift : Feuilleter en arrière Touche Shift

Curseur LEFT Curseur DOWN


Fonction shift : Feuilleter en avant
Touche Effacement (retour arrière)

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) ix
U

Curseur RIGHT Touches alphanumériques


S
Double affectation avec la fonction shift
SPACE (INSERT)

SPINDLE START LEFT


Rotation à gauche
RESET

SPINDLE START RIGHT


NC STOP Rotation à droite

NC START SPINDLE STOP

RAPID TRAVERSE OVERLAY


% Déplacement en rapide
Spindle Speed Override
Correction de la vitesse de rotation
de la broche (en option) Axe X

Touche configurable, avec DEL Axe Z

Touche configurable, sans DEL Correction d’avance positive avec


visualisation par DEL
INCREMENT Correction d’avance 100% sans vi-
sualisation par DEL
JOG Correction d’avance négative avec
visualisation par DEL
REFERENCE POINT Correction de la vitesse de broche
positive avec visualisation par DEL
AUTOMATIC Correction de la vitesse de broche
100% sans visualisation par DEL
SINGLE BLOCK Correction de la vitesse de broche
négative avec visualisation par DEL
MANUAL DATA

SINUMERIK 802S/802C base line


x 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Introduction 1
1.1 Organisation de l’écran

1 2 3 4 7

6
5

9 1
0
1 1
1 2
Figure 1-1 Organisation de l’écran

Les différentes abréviations sur l’écran ont la signification suivante :

Tableau 1-1 Explication des éléments d’image

Élément Abrévia- Signification


d’image tion
MA Machine
1
PA Paramètres
Groupe PR Programmation
f
fonctionnel
i l
DI Services
actuel
DG Diagnostic

2 STOP Programme interrompu

RUN Programme en cours


État du
programme RESET Programme abandonné

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 1-11
Introduction
1.1 Organisation de l’écran

Tableau 1-1 Explication des éléments d’image

Élément Abrévia- Signification


d’image tion

3 JOG Déplacement manuel

Mode de MDA Introduction manuelle des données avec la fonction automatique


fonctionne-
Auto Automatique
ment
SKP Saut de bloc optionnel
Les blocs de programme caractérisés par une barre oblique
devant leur numéro de bloc ne sont pas pris en compte lors de
l’exécution.
DRY Avance de marche d’essai :
Les déplacements sont exécutés à la vitesse d’avance prédéfinie
dans la donnée de réglage ”Avance marche essai”.
ROV Correction du rapide
Le commutateur de correction de l’avance est également efficace
en avance rapide.
SBL Bloc par bloc avec arrêt après chaque bloc
Les blocs du programme pièce sont exécutés un à un comme
4
suit lorsque cette fonction est active :
Chaque bloc est décodé séparément et est suivi d’un arrêt. Seuls
Visualisa-
les blocs de filetage sans vitesse d’avance de marche d’essai
tion d’état
constituent une exception. Un arrêt n’a lieu qu’en fin du bloc de
filetage en cours. SBL ne peut être sélectionné qu’à l’état Reset.
M1 Arrêt programmé
L’exécution du programme est à chaque fois arrêtée au niveau
des blocs dans lesquels la fonction supplémentaire M01 est pro-
grammée.
Le message “5 Arrêt M00/M01 actif” s’affiche à l’écran.
PRT Test du programme
1...1000 Mode manuel incrémental
INC Lorsque la commande se trouve en mode JOG, l’incrément
sélectionné s’affiche à la place des influences sur le programme
actives.

SINUMERIK 802S/802C base line


1-12 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Introduction
1.1 Organisation de l’écran

Tableau 1-1 Explication des éléments d’image

Élément Abrévia- Signification


d’image tion
1 Arrêt : “CN prête” manque
2
3 Arrêt : ARRET d’URGENCE actif
4 Arrêt : alarme avec NC–STOP active
5 Arrêt : M0/M01 actif
6 Arrêt : mode bloc par bloc
7 Arrêt : NC–STOP actif
8 Attendre : autoris. lecture manque
9 Attendre : déblocage avance manque
10 Attendre : temporisation active
5 11 Attendre : acquit. fonct. aux. manque
12 Attendre : déblocage axe manque
Messages
13 Attendre : arrêt précis non atteint
d’état
14
15 Attendre : broche
16
17 Attendre : correct. avance sur 0 %
18 Arrêt : erreur dans bloc CN
19
20
21 Attendre : recherche bloc active
22 Attendre : déblocage broche manque
23 Attendre : avance axe vaut 0

Nom de pro-
gramme

7 La barre des alarmes n’est visualisée que si une alarme CN ou AP


est présente. Cette barre contient le numéro et le critère d’effacement
Barre des de la dernière alarme.
alarmes

8 Fenêtre de travail et visualisations de la CN

Fenêtre de
travail

9 Ce symbole apparaît au–dessus de la barre de menu lorsque l’on se


trouve dans un niveau de menu inférieur.
Symbole La touche Recall permet de retourner au niveau de menu supérieur
Recall sans sauvegarde des données.

10 ETC est possible


Ce symbole apparaît au–dessus de la barre de menu lorsque
Extension d’autres fonctions de menu sont disponibles. L’actionnement de
de menu la touche ETC permet de sélectionner ces fonctions.

11

Barre de
menu
Ce symbole apparaît au–dessus de la barre de menu lorsque d’au-
12
tres fonctions de menu sont disponibles. L’actionnement de la tou-
Menu che Menu vertical permet de visualiser ces fonctions à l’écran, leur
vertical sélection ayant lieu à l’aide des touches Curseur UP et DOWN.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 1-13
Introduction
1.1 Organisation de l’écran

Tableau 1-1 Explication des éléments d’image

Élément Abrévia- Signification


d’image tion
C’est ici qu’est affichée la correction aactuelle de la vitesse d’avance.
13
Correction
de la vitesse
d’avance
14 C’est ici qu’est affichée le palier actuel 1...5 de la boîte de vitesses.
Palier de
boîte de
vitess
15 C’est ici qu’est affichée la correction actuelle de la vitesse de broche.
Correction
de la vitesses
de broche

SINUMERIK 802S/802C base line


1-14 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Introduction
1.2 Groupes fonctionnels

1.2 Groupes fonctionnels


Dans la commande, les fonctions de base sont regroupées au sein des groupes fonctionnels
suivants :

Groupes fonctionnels

Machine Paramètres Programme Services Diagnostic

Exécution Édition de Création Entrée et Visualisation


de program- données de de pro- sortie de d’alarmes
mes pièce programme grammes données
Commande Mise en
manuelle pièce service

Figure 1-2 Groupes fonctionnels SINUMERIK 802S base line

Changement de groupe fonctionnel

Vous accédez directement au groupe fonctionnel Machine en actionnant la touche Machine.

Vous accédez au menu de base à partir de n’importe quel groupe fonctionnel en actionnant la
touche de changement de groupe fonctionnel.
Un deuxième actionnement vous fait revenir au groupe fonctionnel précédent.
A la mise sous tension de la commande, vous vous trouvez systématiquement dans le groupe
Machine.

Niveaux de protection
L’introduction ou l’édition de données de la commande est protégée aux endroits stratégiques
par un mot de passe.
L’opérateur peut modifier les niveaux de protection dans le menu Paramètres machine de vi-
sualisation dans le groupe fonctionnel Diagnostic.
Préréglage : Niveau de protection 3.
L’introduction ou l’édition de données dépend, pour les menus suivants, du niveau de protec-
tion sélectionné :
S Correcteurs d’outil
S Décalages d’origine
S Données de réglage
S Paramétrage RS232

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 1-15
Introduction
1.3 Liste des plus importantes touches logicielles

1.3 Liste des plus importantes touches logicielles

Machine Paramètres Programme Services Diagnostic

Visualis. Param.
Alarmes mainten. IBM
machine

Image Image Changemt.


+ claire + foncée de langue

Entrée de Sortie de Réglage Journal


données données d’erreurs Visualis.
RS232

Exécution
progr. ext.

Pro–
Cycles Sélection Ouvrir
grammes

Nouveau Copier Effacer Info


Renommer mémoire

Paramètres Corrections Données Décalages


R d’outils réglage d’origine

Influence Zoom Valeur Zoom


programme bloc Recherche réelle SCP val. réelle

Avance Zoom Zoom


d’axe fonction G fonction M

Zoom Exécution Valeur Zoom


bloc progr. ext. réelle SCP val. réelle

Avance Zoom Zoom


d’axe fonction G fonction M

Avance Val. réelle Zoom


Manivelle d’axe SCP/SCM val. réelle

SINUMERIK 802S/802C base line


1-16 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Introduction
1.4 Calculatrice

1.4 Calculatrice

= Le caractère “=” active la fonction à partir de tous les champs d’introduction pour valeurs
3 numériques. Pour le calcul des valeurs, les quatre opérations élémentaires, de même que les
fonctions sinus, cosinus, élévation au carré et racine carrée sont disponibles.
Lorsqu’une valeur est déjà entrée dans le champ d’introduction, la fonction reprend automati-
quement cette valeur dans la barre d’introduction de la calculatrice.

Figure 1-3 Calculatrice

Caractères autorisés
L’introduction des caractères suivants est autorisée :
+ Valeur X plus valeur Y
– Valeur X moins valeur Y
* Valeur X multipliée par valeur Y
/ Valeur X divisée par valeur Y
S Fonction sinus
La valeur X placée devant le curseur est remplacée par la valeur sin(X).
C Fonction cosinus
La valeur X placée devant le curseur est remplacée par la valeur cos(X).
Q Fonction élévation au carré
La valeur X placée devant le curseur est remplacée par la valeur X2.
R Fonction racine carrée
La valeur X placée devant le curseur est remplacée par la valeur pX.

Exemples de calculs

Données Introduction
100 + (67*3) 100+67*3
sin(45°) 45 S –> 0.707107
cos(45°) 45 C –> 0.707107
42 4 Q –> 16
p4 4 R –> 2

Le calcul est démarré avec la touche d’introduction. La touche logicielle Take over permet
de transférer le résultat dans le champ d’introduction et de fermer automatiquement la calcu-
latrice.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 1-17
Introduction
1.4 Calculatrice

Pour le calcul de points auxiliaires sur un contour, la calculatrice dispose des fonctions sui-
vantes :
S calcul de la transition tangentielle entre un segment de cercle et une droite
S décalage d’un point dans le plan
S conversion de coordonnées polaires en coordonnées cartésiennes
S calcul du deuxième point final d’une portion de contour droite – droite définie par rapport
d’angle
Ces fonctions travaillent directement avec les champs d’introduction de l’aide à la program-
mation. La calculatrice reprend les valeurs figurant dans ces champs d’introduction dans la
barre d’introduction et copie automatiquement le résultat obtenu dans les champs d’introduc-
tion de l’aide à la programmation.

Touches logicielles

Cette fonction calcule un point sur un cercle. Ce point est défini par l’angle de la tangente et le
sens de rotation du cercle.

Figure 1-4 Calcul d’un point sur une cercle

Introduisez le centre du cercle, l’angle de la tangente et le rayon du cercle.

Cette fonction fait passer le masque de la programmation du diamètre à la programmation du


rayon.

La touche logicielle G2/G3 définit le sens de rotation du cercle.


G2/G3

Le calcul des coordonnées s’effectue, avec l’axe des abscisses comme premier axe du plan
et celui des ordonnées comme deuxième axe.

Exemple :
Si la fonction G18 est active, alors l’axe des abscisses est l’axe Z et l’axe des ordonnées
l’axe X.
La valeur de l’abscisse est copiée dans le champ d’introduction à partir duquel la fonction de
calculatrice a été appelée, et la valeur de l’ordonnée dans le champ suivant.

SINUMERIK 802S/802C base line


1-18 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Introduction
1.4 Calculatrice

Exemple

Calcul du point d’intersection entre le segment de cercle et la droite .


Données : Rayon : 10
Centre du cercle : Z 147 X103
Angle formé par la droite : –455

Résultat : Z = 154.071
X = 117.142

La fonction calcule le point final manquant de la portion de contour droite–droite, sachant que
la deuxième droite est perpendiculaire à la première.
Les valeurs suivantes des droites sont connues :
Droite 1 : Point de départ et angle de montée
Droite 2 : Longueur et point final dans le système de coordonnées cartésiennes

Figure 1-5

Cette fonction fait passer le masque de la programmation du diamètre à la programmation du


rayon.

La fonction sélectionne la coordonnée donnée du point final.


L’ordonnée ou l’abscisse sont données.

La deuxième droite forme un angle de 90 degrés avec la première droite, dans le sens des
aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse.
La fonction sélectionne le réglage correspondant.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 1-19
Introduction
1.4 Calculatrice

Le calcul du point final manquant s’effectue. La valeur de l’abscisse est copiée dans le champ
d’introduction à partir duquel la fonction de calculatrice a été appelée, et la valeur de l’or-
donnée dans le champ suivant.

Exemple

Figure 1-6

Le dessin ci–dessus doit être complété avec la valeur du centre du cercle afin de pouvoir cal-
culer le point d’intersection entre le segment de cercle et la droite. Le calcul de la coordonnée

manquante du centre du cercle s’effectue à l’aide de la fonction de la calculatrice , car


le rayon est perpendiculaire à la droite au niveau de la transition tangentielle.
Calcul de M1 dans la partie 1 :
Dans cette partie, le rayon est tourné dans le sens inverse des aiguilles d’une montre
après la portion de droite.

Sélectionnez, avec les touches logicielles et , la configuration donnée.


Introduisez les coordonnées du pôle P1, l’angle de montée de la droite, l’ordonnée du
point final et le rayon du cercle comme longueur.

Figure 1-7

Résultat : Z = 24.601
X = 60

SINUMERIK 802S/802C base line


1-20 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Introduction
1.5 Systèmes de coordonnées

1.5 Systèmes de coordonnées


Pour les machines–outils, on utilise des systèmes de coordonnées cartésiennes directs. Ils
permettent de décrire les mouvements sur la machine comme mouvements relatifs entre l’ou-
til et la pièce.

+Z

+Y
+X

+X
+Z

Figure 1-8 Détermination des directions des axes, système de coordonnées pour la
programmation en tournage

Système de coordonnées machine SCM


La façon dont le système de coordonnées est positionné sur la machine dépend du type de
machine. Le système peut prendre différentes positions.

+Z

+X

Figure 1-9 Exemple de coordonnées/d’axes machine sur un tour

L’origine de ce système de coordonnées est l’origine machine. A cet endroit, tous les axes
ont pour position zéro. Ce point représente uniquement un point de référence. Il est défini par
le constructeur de la machine. Il ne doit pas obligatoirement être accostable. La plage de
déplacement des axes machine peut être située dans le domaine négatif.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 1-21
Introduction
1.5 Systèmes de coordonnées

Système de coordonnées pièce (SCP)


Le système de coordonnées décrit au début (voir figure 1-8) est également utilisé pour décrire
la géométrie d’une pièce dans le programme pièce.
L’origine pièce est laissée au choix du programmeur sur l’axe Z. Sur l’axe X, elle est située
sur l’axe de rotation.

Pièce
X
Pièce

Z
Pièce

W Ć Origine pièce

Figure 1-10 Système de coordonnées pièce

Ablocage de la pièce
La pièce doit être abloquée sur la machine avant son usinage. La pièce doit être placée de
telle façon que les axes du système de coordonnées pièce soient parallèles aux axes du
système de la machine. Le décalage entre l’origine machine et l’origine pièce qui en résulte
est défini sur l’axe Z puis entré dans une zone de données comme décalage d’origine
réglable. Dans le programme CN, ce décalage est par ex. activé pendant l’exécution du
programme par une fonction G54 (voir le chapitre ”Ablocage de la pièce – décalage d’origine
réglable ...”).

X Machine Pièce
X
Pièce

M W

Z Machine Z
Pièce

par ex.G54

Figure 1-11 Pièce sur la machine

Système de coordonnées pièce courant


A l’aide d’un décalage d’origine G158 programmable, un décalage peut être créé par rapport
au système de coordonnées pièce. Le système de coordonnées pièce courant est ainsi créé
(voir le chapitre ”Décalage d’origine programmable : G158”).

SINUMERIK 802S/802C base line


1-22 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mise sous tension et accostage du point de
référence 2
Nota
Lorsque vous mettez la SINUMERIK 802S et les machines sous tension, respectez égale-
ment la documentation relative aux machines car les fonctions de mise sous tension et
d’accostage du point de référence dépendent de la machine.

Procédure
Commencez par mettre la commande CNC et la machine sous tension. Après le lancement
de la commande, vous vous trouvez dans le groupe fonctionnel Machine, mode de fonction-
nement Jog.
La fenêtre “Accostage du point de référence” est active.

Figure 2-1 Image de base Jog-Ref

Activez la fonction ”Accostage du point de référence” avec la touche Ref du tableau de


commande machine.
La fenêtre ”Accostage du point de référence” (figure 2-1) indique si les axes doivent être
référencés ou non.

L’axe doit être référencé

L’axe a atteint le point de référence

+X Enfoncez les touches de sens.


...
-Z
Si vous choisissez le mauvais sens d’accostage, aucun déplacement n’a lieu.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 2-23
Mise sous tension et accostage du point de référence

Accostez successivement le point de référence sur chaque axe.


Vous quittez la fonction en sélectionnant un autre mode de fonctionnement (MDA, automati-
que ou Jog).

SINUMERIK 802S/802C base line


2-24 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Réglage 3
Avant–propos
Avant de pouvoir travailler avec la CNC, il faut que vous régliez la machine, les outils, etc. sur
la CNC par :
S introduction des outils et des correcteurs d’outil
S introduction / modification du décalage d’origine
S introduction des données de réglage

3.1 Introduction des outils et correcteurs d’outils

Fonctions
Les correcteurs d’outils sont composés d’une série de données décrivant la géométrie, l’usure
et le type d’outil.
Chaque outil comprend, selon le type d’outil, un nombre de paramètres défini.
Les outils sont caractérisés chacun par un numéro (numéro T).
Voir aussi le chapitre 8.6 “Outil et correcteur d’outil”.

Procédure

Cette fonction ouvre la fenêtre des données de correction d’outil contenant les valeurs de
Paramètres
correction de l’outil actif. Si vous sélectionnez un autre outil avec les touches logicielles
Tool <<T ou T>>, ce réglage est conservé lorsque vous quittez la fenêtre.
Corr.

Figure 3-1 Fenêtre Données de correction d’outil

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 3-25
Réglage
3.1 Introduction des outils et correcteurs d’outils

Touches logicielles

Sélection du numéro de tranchant immédiatement inférieur ou immédiatement supérieur.


<< D

D >>

Sélection de l’outil immédiatement inférieur ou immédiatement supérieur.


<< T

T >>

Get Détermination des valeurs de correction de longueur.


Comp.
Étendez le menu des touches logicielles à l’aide de la touche ETC.

Reset Toutes les valeurs de correction du tranchant sont remises à zéro.


edge

New Déclaration d’un nouveau tranchant et affectation des paramètres correspondants.


edge
Le nouveau tranchant est déclaré pour l’outil actuellement visualisé et le numéro de tranchant
immédiatement supérieur lui est automatiquement attribué (D1 - D9).
Une mémoire de 30 tranchants est disponible (en tout).

Delete Les données de correction de tous les tranchants de l’outil sont effacées.
tool

New Introduction des données du correcteur d’outil pour un nouvel outil.


tool Remarque : vous pouvez créer jusqu’à 15 outils.

La fenêtre de dialogue avec la liste des numéros d’outils attribués s’ouvre. Saisissez le
Recherche
numéro de l’outil à rechercher et lancez la recherche à l’aide de la touche logicielle OK. Si
l’outil existe, la fonction de recherche ouvre la fenêtre des données de correction.

3.1.1 Déclaration d’un nouvel outil

Procédure
Pour déclarer un nouvel outil, actionnez la touche logicielle

New La fenêtre d’introduction avec la liste des numéros d’outils attribués s’ouvre.
tool

SINUMERIK 802S/802C base line


3-26 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Réglage
3.1 Introduction des outils et correcteurs d’outils

Figure 3-2 Fenêtre Nouvel outil

$
0 ... 9 Introduisez le nouveau numéro T compris entre 1 et 32.000 ainsi que le type d’outil.

OK vous permet de confirmer l’introduction et la fenêtre Données de correction d’outil s’ouvre.


OK

3.1.2 Données de correction d’outil

Les données de correction d’outil sont réparties entre les données de correction de longueur
et les données de correction de rayon de l’outil. La structure de la liste dépend du type d’outil.

Figure 3-3 Fenêtre Données de correction d’outil

Procédure
Introduisez les corrections en
positionnant la barre du curseur sur le champ d’introduction à modifier,

$
0 ... 9 en introduisant les valeurs

et en confirmant avec Input ou avec un mouvement de curseur.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 3-27
Réglage
3.1 Introduction des outils et correcteurs d’outils

3.1.3 Détermination des corrections d’outil

Fonctions
Cette fonction vous permet de déterminer la géométrie non connue d’un outil T.

Condition préalable
L’outil en question est en position d’usinage. Avec le tranchant de l’outil, accostez en mode
JOG un point sur la machine dont les coordonnées machine sont connues. Cela peut être
une pièce dont vous connaissez la position. Les coordonnées machine peuvent être décom-
posées en deux composantes : décalage d’origine enregistré et offset.

Procédure
Introduisez la valeur de l’offset dans le champ “Offset” prévu à cet effet. Sélectionnez le déca-
lage d’origine concerné (par ex. : G54), ou G500 si aucun décalage d’origine ne doit être pris
en compte. Procédez à cette introduction pour chaque axe sélectionné (voir la figure 3-6).
Attention : La mise en correspondance de la longueur 1 ou 2 avec l’axe dépend du type d’ou-
til (outil de tournage, foret).
Avec un outil de tournage, la valeur de l’offset pour l’axe des abscisses est un diamètre !
A l’aide de la position réelle du point F (coordonnées machine), de l’offset saisi et du décalage
d’origine sélectionné Gxx (position du tranchant), la commande peut calculer, pour les axes
présélectionnés X et Y, les corrections correspondantes de la longueur 1 ou de la longueur 2.
Remarque : Vous pouvez également utiliser un décalage d’origine précédemment déterminé
comme coordonnée machine connue (par ex. valeur G54). Accostez dans ce cas l’origine
pièce avec le tranchant de l’outil. Lorsque le tranchant est directement placé sur l’origine
pièce, la valeur de l’offset est zéro.

F Point de référence du porte–outil


M Origine machine Position réelle X F
W Origine pièce
Longueur 1=?

La valeur de l’offset sur l’axe des abscisses est un diamètre !

Pièce
X Machine
Pos. réelle Z

M W
Offset

Z Machine
Longueur 2=?
Gxx Offset

Figure 3-4 Détermination des corrections de longueur à l’exemple d’un outil de tour-
nage

SINUMERIK 802S/802C base line


3-28 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Réglage
3.1 Introduction des outils et correcteurs d’outils

F Point de référence du porte–outil


M Origine machine
W Origine pièce

X Machine Pièce Position réelle Z

M W
F

Z Machine

Gxx Longueur 1=?


Offset

Figure 3-5 Détermination de la correction de longueur à l’exemple d’un foret :


longueur 1/axe Z

Procédure

Get Actionnez la touche logicielle Get Comp. La fenêtre Valeurs de correction s’ouvre.
Comp.

Figure 3-6 Fenêtre valeurs de correction

S Introduisez l’offset au cas où le tranchant d’outil ne peut pas atteindre l’origine Gxx. Si
vous travaillez sans décalage d’origine, sélectionnez G500 et introduisez l’offset.
S La commande détermine, après actionnement de la touche logicielle Calculate, la
géométrie recherchée Longueur 1 ou Longueur 2 selon l’axe présélectionné. Cette
géométrie est calculée en fonction de la position réelle accostée, de la fonction Gxx
sélectionnée et de la valeur d’offset saisie.
La valeur de correction obtenue est enregistrée.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 3-29
Réglage
3.2 Introduction/modification du décalage d’origine

3.2 Introduction/modification du décalage d’origine


Fonctions
La mémoire de valeurs réelles et donc l’affichage des valeurs réelles se rapportent à l’origine
machine après accostage du point de référence. Le programme d’usinage de la pièce se
réfère cependant à l’origine pièce.
Ce décalage doit être introduit comme décalage d’origine.

Procédure

Sélectionner le décalage d’origine avec les touches logicielles Paramètres et Zero Offset.
Paramètres
La liste des décalages d’origine réglables apparaît à l’écran.
Zero
Offset

Figure 3-7 Fenêtre décalage d’origine

Positionner la barre du curseur sur le champ d’introduction à modifier,

$
0 ... 9 introduire une (des) valeur(s).

Feuilleter en avant affiche les décalages d’origine suivants. G56 et G57 sont visualisés.

Retour au niveau de menu supérieur sans prise en compte des valeurs des décalages
d’origine.

Touches logicielles

Deter– Cette fonction permet de déterminer le décalage d’origine rapporté à l’origine du système de
mine coordonnées machine. Après sélection de l’outil utilisé pour la mesure, vous pouvez, dans la
fenêtre Determine, paramétrer les conditions nécessaires (voir le chapitre 3.2.1).

Pro- Une fenêtre contenant le décalage d’origine programmé s’affiche. Vous ne pouvez pas en
grammed modifier les valeurs.

Affichage de la somme des décalages d’origine actifs. Vous ne pouvez pas en modifier les
Sum
valeurs.

SINUMERIK 802S/802C base line


3-30 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Réglage
3.2 Introduction/modification du décalage d’origine

3.2.1 Détermination du décalage d’origine

Condition préalable
Vous avez sélectionné la fenêtre avec le décalage d’origine correspondant (par ex. G54) ainsi
que l’axe pour lequel vous souhaitez déterminer le décalage.

F Point de référence du porte–outil F


M Origine machine
W Origine pièce

XMachine Pièce
Pos. réelle Z

W
Z Machine
Long. 2

DO Z=?

Figure 3-8 Détermination du décalage d’origine - axe Z

Procédure
S La détermination d’un décalage d’origine est uniquement possible avec un outil connu.
Introduisez l’outil actif dans la fenêtre de dialogue. Une action sur la touche logicielle OK
prend l’outil en compte et ouvre la fenêtre Détermination.
S L’axe sélectionné est indiqué dans le domaine ”Axe”.
La position réelle du point de référence du porte–outil (SCM) se rapportant à l’axe est indi-
quée dans le champ juxtaposé.
S Le numéro D 1 s’affiche pour le tranchant d’outil.
Si vous avez rangé les corrections valables pour l’outil actif sous un autre numéro D que
D1, entrez ce numéro D ici.
S Le type d’outil mémorisé est automatiquement visualisé.
S La valeur de correction active de la longueur (géométrie) s’affiche.
S Sélectionnez le signe de prise en compte de la correction de la longueur (-, +) ou choisis-
sez ”aucune” prise en compte de la correction de longueur.
Un signe négatif soustrait à la position réelle la valeur de correction de la longueur. Le
résultat est le décalage d’origine dans l’axe présélectionné.
S Offset
Si l’outil ne parvient pas à l’origine, un décalage supplémentaire vers un point pouvant être
accosté par l’outil peut être introduit à l’aide de la valeur offset.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 3-31
Réglage
3.2 Introduction/modification du décalage d’origine

Figure 3-9 Masque Sélectionner l’outil

Figure 3-10 Masque Détermination du décalage d’origine

Next La touche logicielle permet de sélectionner les décalages d’origine G54 à G57. Le libellé de la
Uframe touche logicielle indique le décalage d’origine sélectionné.

Next L’axe suivant est sélectionné afin de déterminer le décalage d’origine.


Axis

Calcu– La touche logicielle Calcul permet de calculer le décalage d’origine.


late

Avec OK, vous quittez la fenêtre.


OK

SINUMERIK 802S/802C base line


3-32 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Réglage
3.3 Programmation des données de réglage - Groupe fonctionnel Paramètres

3.3 Programmation des données de réglage - Groupe fonctionnel


Paramètres
Fonctions
Avec les données de réglage, vous définissez les réglages des états de fonctionnement.
Ceux–ci peuvent être modifiés en cas de besoin.

Procédure

Sélection de Données de réglage avec les TL Paramètres et Données de réglage.


Paramètres
La TL Données de réglage renvoie à un autre niveau de menu dans lequel différentes
Sett. options de commande peuvent être paramétrées.
data

Figure 3-11 Image de base Données de réglage

Positionnez la barre de curseur à l’aide des touches de curseur sur la ligne souhaitée à
l’intérieur des surfaces de visualisation

$
0 9 Entrez la nouvelle valeur dans les champs de saisie.
...

Confirmez avec Input ou avec un mouvement de curseur.

Touches logicielles

Jog- Cette fonction modifie les réglages suivants :


Data
Vitesse d’avance manuelle
Avance en manuel (Jog).
Lorsque la valeur d’avance est “zéro”, la commande utilise la valeur enregistrée dans
les paramètres machine.
Broche
Vitesse de rotation de la broche.
Sens de rotation de la broche.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 3-33
Réglage
3.3 Programmation des données de réglage - Groupe fonctionnel Paramètres

Spindle Minimum/Maximum
Data
Une limitation de la vitesse de rotation de la broche dans les champs max. (G26)/min.
(G25) peut uniquement s’effectuer à l’intérieur des limites fixées dans les paramètres
machine.
Programmé (LIMS)
Limitation supérieure programmable de la vitesse de rotation (LIMS) à vitesse de cou-
pe constante (G96).

Dry Avance en mode de marche d’essai (DRY)


feed
Quand on sélectionne la fonction Avance de marche d’essai (voir Figure 5-3 Influence sur le
programme), l’avance introduite ici est utilisée dans le mode ”Automatique” pour l’exécution
du programme à la place de l’avance programmée.

Start Angle d’attaque pour le filetage (SF)


angle
Lors du filetage, une position de départ pour la broche est affichée comme angle d’attaque. La
modification de l’angle permet, lorsque l’opération de filetage est répétée, d’exécuter un fileta-
ge à plusieurs filets.

SINUMERIK 802S/802C base line


3-34 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Réglage
3.4 Paramètres de calcul R – Groupe fonctionnel Paramètres

3.4 Paramètres de calcul R – Groupe fonctionnel Paramètres

Fonctions
Dans l’image de base Paramètres R, tous les paramètres R disponibles dans la commande
sont indiqués (voir aussi le chapitre 8.8 “Paramètres de calcul R”). Ceux–ci peuvent être mo-
difiés en cas de besoin.

Figure 3-12 Fenêtre Paramètres R

Procédure

R Para– Avec les TL Paramètres et R Parameter


Paramètres
meter

positionnez la barre du curseur sur le champ d’introduction à modifier,

$
0 ... 9 introduisez des valeurs

et confirmez avec Input ou avec un mouvement de curseur.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 3-35
Réglage
3.4 Paramètres de calcul R – Groupe fonctionnel Paramètres

Notes

SINUMERIK 802S/802C base line


3-36 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode de fonctionnement manuel 4
Avant–propos
Le fonctionnement manuel est possible dans les modes Jog et MDA.
Vous pouvez déplacer les axes dans le mode fonctionnement Jog et introduire puis exécuter
des blocs de programme pièce dans le mode de fonctionnement MDA.

4.1 Mode de fonctionnement Jog – Groupe fonctionnel Machine

Fonctions
Dans le mode Jog, vous pouvez
S déplacer les axes,
S régler la vitesse de déplacement avec le commutateur de correction de vitesse, etc.

Procédure

Sélectionner le mode Jog avec la touche Jog du tableau de commande machine.

+X Pour déplacer les axes, appuyez sur les touches correspondant aux axes X et Z.
...

-Z Tant que la touche reste enfoncée, les axes se déplacent continuellement à la vitesse fixée
dans les données de réglage. Lorsque la valeur des données de réglage est “zéro”, la valeur
enregistrée dans les paramètres machine est utilisée.
Réglez éventuellement la vitesse à l’aide du commutateur de correction de vitesse.
La vitesse peut être réglée moyennant des incréments réglables:
0%, 1%, 2%, 4%, 8%, 10%, 20%, 30%, 40%, 50%, 60%, 75%, 80%, 85%, 90%, 90%, 95%,
100%, 105%, 110%, 115%, 120%.

Si vous actionnez également la touche Déplacement en rapide, l’axe sélectionné se déplace


en vitesse rapide tant que les deux touches sont enfoncées.
Dans l’image de base JOG, les valeurs de position, d’avance et de broche ainsi que l’outil
actif sont affichées.
En mode “JOG”, vous pouvez vous déplacer de pas réglable avec la même successions de
manoevres. La longueur de pas réglée est visualisée dans la zone d’affichage pour désactiver
appuyez à nouveau sur JOG.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 4-37
Mode de fonctionnement manuel
4.1 Mode de fonctionnement Jog – Groupe fonctionnel Machine

Figure 4-1 Image de base Jog

Paramètres

Tableau 4-1 Description des paramètres dans l’image de base JOG

Paramètres Explication
SCM Visualisation des adresses d’axes existant dans le système de coordonnées
X machine (SCM).
Z
+X Si vous déplacez un axe dans le sens positif ou négatif, un signe (+) ou (–) apparaît
dans le champ correspondant.
-Z Lorsque l’axe se trouve en position, aucun signe ne s’affiche.
Position Dans ces champs, la position actuelle des axes est affichée dans SCM ou dans
réelle SCP.
mm
Décalage Lorsque les axes sont déplacés à l’état ”Programme interrompu” en mode JOG, le
de reposi- trajet effectué par chaque axe par rapport à la position d’interruption est affiché
tionnement dans cette colonne.
Broche S Visualisation de la valeur réelle et de consigne de la vitesse de rotation de la
tr/min broche.
Avance F Visualisation de la valeur réelle et de consigne de l’avance tangentielle.
mm/min
Outil Visualisation de l’outil actuellement actif avec le numéro de tranchant actuel.
Valeur Affichage de la valeur réelle de la correction de vitesse d’avance.
réelle de la
correction
de la vi-
tesse d’a-
vance
Valeur Affichage de la valeur réelle de la correction de vitese de broche.
réelle de la
vitesse de
broche
Palier de Affichage du palier de boîte de vitesses actuel réglé sur la machine.
boîte de vi-
tesses

SINUMERIK 802S/802C base line


4-38 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode de fonctionnement manuel
4.1 Mode de fonctionnement Jog – Groupe fonctionnel Machine

Touches logicielles

Hand– Affichage de la fenêtre Manivelle électronique.


wheel

Axis– Affichage de la Fenêtre Avance d’axe ou de la fenêtre Avance de l’outil.


feed.
La touche logicielle permet de commuter entre la fenêtre Avance d’axe et la fenêtre Avance
Interp.
de l’outil.
feed
Le libellé de la touche logicielle devient Avance de l’outil lors de l’ouverture de la fenêtre
Avance d’axe.

Act. val L’affichage des valeurs réelles s’effectue en fonction du système de coordonnées sélec-
WCS tionné. Deux systèmes de coordonnées sont différenciés : le système de coordonnées
Act. val machine (SCM) et le système de coordonnées pièce (SCP).
MCS
La touche logicielle commute entre SCM et SCP. Le libellé de la touche logicielle change
comme suit :
S Les valeurs du système de coordonnées machine sont sélectionnées ; le libellé de la
touche logicielle devient Valeurs réelles SCP.
S Lors de la sélection du système de coordonnées pièce, le libellé devient Valeurs
réelles SCM.

Zoom Visualisation agrandie des valeurs réelles.


act. val

En actionnantla touche RECALL vous basculez dans la menu de niveau supérieur.

4.1.1 Attribution de manivelles électroniques

La manivelle correspondante est assignée à un axe et est active après pression sur la touche
OK.

Procédure

Afficher, dans le mode JOG, la fenêtre Manivelle électronique.


Après ouverture de la fenêtre, toutes les désignations d’axes apparaissant également dans la
Hand
wheel barre de menus sont affichées dans la colonne ”Axe”. Selon le nombre de manivelles électro-
niques raccordées, le changement de la manivelle 1 à la manivelle 2 est possible avec le
curseur.

Placez le curseur sur la ligne contenant la manivelle à laquelle vous souhaitez assigner un
axe. Appuyez maintenant sur la touche logicielle portant le nom de l’axe.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 4-39
Mode de fonctionnement manuel
4.1 Mode de fonctionnement Jog – Groupe fonctionnel Machine

Dans la fenêtre apparaît le symbole .

Figure 4-2 Fenêtre Manivelle électronique

A l’aide de la TL SCP/SCM, sélectionnez les axes du système de coordonnées machine ou


WCS
pièce pour l’attribution de la manivelle. Le réglage actuel est visible dans la fenêtre Manivelle
MCS électronique.

Le réglage choisi est validé avec OK et la fenêtre se referme.


OK

Extension de menu.

De– L’assignation est remise à zéro pour la manivelle sélectionnée.


select

SINUMERIK 802S/802C base line


4-40 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode de fonctionnement manuel
4.2 Mode de fonctionnement MDA (intro. man. des données) - Groupe fonctionnel Machine

4.2 Mode de fonctionnement MDA (intro. man. des données) -


Groupe fonctionnel Machine

Fonctions
Dans le mode MDA, vous pouvez créer et exécuter un bloc de programme pièce.
Aucun contour nécessitant plusieurs blocs (par ex. arrondis ou chanfreins) ne peut être
exécuté ni programmé.

Avertissement
! Les mêmes verrouillages de sécurité qu’en mode entièrement automatique sont valables.
Les mêmes conditions préalables que pour le mode entièrement automatique sont de plus
requises.

Procédure

Sélectionner le mode de fonctionnement MDA avec la touche MDA du tableau de commande


machine.

Figure 4-3 Image de base MDA

$
0 ... 9 Introduire un bloc au clavier de commande.

NC-START exécute le bloc introduit. Pendant l’exécution, l’édition du bloc de programme


n’est plus possible.
Après exécution, le contenu du champ d’introduction est conservé afin que le bloc puisse de
nouveau être exécuté en activant à nouveau NC–Start. L’introduction d’un caractère efface le
bloc.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 4-41
Mode de fonctionnement manuel
4.2 Mode de fonctionnement MDA (intro. man. des données) - Groupe fonctionnel Machine

Paramètres

Tableau 4-2 Description des paramètres dans la fenêtre de travail MDA

Paramètres Explication
SCM Visualisation des axes existants dans les systèmes de coordonnées SCM ou SCP.
X
Z
Si vous déplacez un axe dans le sens positif ou négatif, un signe (+) ou (–) apparaît
+X dans le champ correspondant.
- Z Lorsque l’axe se trouve en position, aucun signe ne s’affiche.
Valeur Dans ces champs, la position actuelle des axes est affichée dans SCM ou dans
réelle SCP.
mm
Broche S Visualisation des valeurs réelle et de consigne de la vitesse de rotation de la
tr/min broche.
Avance F Visualisation de l’avance tangentielle en valeurs réelle et de consigne en mm/min
ou en mm/tr.
Outil Visualisation de l’outil actuellement actif avec le numéro de tranchant actuel
(T..., D...).
Fenêtre Avec l’état de programme ”Stop” ou ”Reset”, une fenêtre d’édition sert à l’introduc-
d’édition tion du bloc de programme pièce.
Valeur Affichage de la valeur réelle de la correction de vitesse d’avance.
réelle de la
correction
de la vi-
tesse d’a-
vance
Valeur Affichage de la valeur réelle de la correction de vitesse de broche.
réelle de la
correction
de la vitese
de broche
Palier de Affichage du palier de boîte de vitesses actuel réglé sur la machine.
boîte de vi-
tesses

Touches logicielles

Act. val L’affichage des valeurs réelles en mode MDA s’effectue en fonction du système de coor-
WCS données sélectionné.
Act. val Deux systèmes de coordonnées sont différenciés ; le système de coordonnées machine
MCS (SCM) et le système de coordonnées pièce (SCP).

Zoom Visualisation agrandie des valeurs réelles.


act. val

Extension de menu.

SINUMERIK 802S/802C base line


4-42 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode de fonctionnement manuel
4.2 Mode de fonctionnement MDA (intro. man. des données) - Groupe fonctionnel Machine

Axis Incrustation de la fenêtre Avance de l’axe ou de la fenêtre Avance de l’outil.


feed La touche logicielle permet de commuter d’une fenêtre à l’autre. Le libellé de la touche logi-
Interp. cielle devient Avance de l’outil lors de l’ouverture de la fenêtre Avance d’axe.
feed

Zoom La fenêtre de fonctions G comprend toutes les fonctions G actives ; chaque fonction G est
G funct attribuée à un groupe et occupe une place déterminée dans la fenêtre.
Avec les touches Feuilleter en arrière ou en avant, d’autres fonctions G peuvent être af-
fichées. Vous pouvez quitter la fenêtre avec Recall.

Zoom La fenêtre affiche le bloc actuellement édité dans toute sa longueur.


block

Zoom Ouvre la fenêtre de fonctions M affichant toutes les fonctions M actives du bloc.
M funct

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 4-43
Mode de fonctionnement manuel
4.2 Mode de fonctionnement MDA (intro. man. des données) - Groupe fonctionnel Machine

Notes

SINUMERIK 802S/802C base line


4-44 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode automatique 5
Fonctions
En mode automatique, vous pouvez exécuter les programmes pièce entièrement automati-
quement, autrement dit ce mode est le mode normal d’exécution des pièces.

Conditions préalables
Les conditions préalables à l’exécution de programmes pièce sont :
S Point de référence accosté.
S Vous avez déjà sauvegardé le programme pièce correspondant dans la mémoire de la
commande.
S Vous avez vérifié ou introduit les valeurs de correction requises, telles que les décalages
d’origine ou les corrections d’outil.
S Les verrouillages de sécurité nécessaires sont activés.

Procédure

La touche Automatic active le mode de fonctionnement Automatique.


S’affiche alors l’image de base Mode automatique, dans laquelle les valeurs de position, les
valeurs d’avance, les valeurs de broche, les valeurs d’outil et le bloc de programme actuel
sont indiqués.

Execut

f. ext.

Figure 5-1 Image de base Mode automatique

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 5-45
Mode automatique

Paramètres
Tableau 5-1 Description des paramètres dans la fenêtre de travail

Paramètres Explication
SCM Visualisation des axes existants dans les systèmes de coordonnées SCM ou SCP.
X
Z
+X Si vous déplacez un axe dans le sens positif ou négatif, un signe (+) ou (–) apparaît
- Z dans le champ correspondant.
Lorsque l’axe se trouve en position, aucun signe ne s’affiche.
Pos. réelle Dans ces champs, la position actuelle des axes est affichée dans SCM ou dans
mm SCP.
Delta Ces champs indiquent le parcours résiduel sur les axes dans les systèmes SCM ou
SCP.
Broche S Visualisation des valeurs réelle et de consigne de la vitesse de rotation de la
tr/min broche.
Avance F Visualisation des valeurs réelle et de consigne de l’avance tangentielle.
mm/min ou
mm/tr
Outil Visualisation de l’outil actuellement actif avec le numéro de tranchant actuel
(T..., D...).
Bloc de La visualisation de bloc comprend le bloc actuel et le bloc suivant qui sont coupés
programme le cas échéant. Le bloc actuel est marqué du signe “>”.
actuel
Valeur Affichage de la valeur réelle de la correction de vitesse d’avance.
réelle de la
correction
de la vi-
tesse d’a-
vance
Valeur Affichage de la valeur réelle de la correction de vitesse de broche.
réelle de la
correction
de la vi-
tesse de
broche
Palier de Affichage du palier de boîte de vitesses actuel réglé sur la machine.
boîte de vi-
tesses

Touches logicielles

Progr. La fenêtre permettant la sélection des fonctions d’influence sur le programme (par ex. bloc
control optionnel, test de programme) s’incruste.

Zoom Cette fenêtre visualise le bloc précédent, le bloc actuel et le bloc suivant dans toute leur
block longueur. Le nom du programme ou du sous–programme actuel est également affiché.

Avec la recherche de bloc, vous accédez à la position souhaitée du programme.


Search

SINUMERIK 802S/802C base line


5-46 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode automatique

La TL Search propose les fonctions recherche ligne et recherche texte.


Search

Interr. Le curseur est placé sur le bloc de programme principal correspondant au point d’interruption.
point La destination de recherche est automatiquement paramétrée dans les niveaux de sous–pro-
grammes.

Contin. Poursuivre la recherche.


search
Start B La TL Start B search lance la recherche au cours de laquelle les mêmes calculs sont
search exécutés qu’en mode automatique normal, mais sans les déplacements d’axes.
NC-Reset interrompt la recherche de bloc.

Act.val Les valeurs des systèmes de coordonnées machine ou pièce sont sélectionnées. Le libellé de
WCS la touche logicielle devient Val. réel. SCP ou Val. réel. SCM.
Act.val
MCS
Zoom Visualisation agrandie des valeurs réelles.
akt.val

Extension de menu.

Axis Affichage de la fenêtre Avance d’axe ou Avance de l’outil.


feed.
Interp. La TL permet de commuter entre les deux fenêtres. Le libellé de la touche logicielle devient
feed Avance de l’outil lors de l’ouverture de la fenêtre Avance d’axe. Correction

Execut Un programme externe est transféré à la commande via l’interface V.24 puis aussitôt exécuté
f. ext. avec NC–START.

Zoom Ouvre la fenêtre de fonctions G qui affiche toutes les fonctions G actives.
G funct
La fenêtre de fonctions G comprend toutes les fonctions G actives ; chaque fonction G est
attribuée à un groupe et occupe une place déterminée dans la fenêtre. Avec les touches
Feuilleter en arrière ou en avant, d’autres fonctions G peuvent être affichées.

Figure 5-2 Fenêtre Fonctions G actives

Zoom Ouvre la fenêtre de fonctions M affichant toutes les fonctions M actives du bloc.
M funct

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 5-47
Mode automatique
5.1 Sélection, démarrage d’un programme pièce - Groupe fonctionnel Machine

5.1 Sélection, démarrage d’un programme pièce - Groupe


fonctionnel Machine

Fonctions
Avant le démarrage d’un programme, la commande et la machine doivent être réglées. Il con-
vient de respecter les consignes de sécurité du constructeur de la machine à ce sujet.

Procédure

La touche Automatic active le mode de fonctionnement Automatique.

La liste de tous les programmes contenus dans la commande apparaît.

Programs

Positionnez la barre du curseur sur le programme souhaité.

Avec la TL Sélection, le programme est sélectionné pour être exécuté. Le nom du


Select
programme sélectionné apparaît dans la barre d’écran “Nom de programme”.

Progr. En cas de besoin, vous pouvez encore modifier l’exécution du programme.


contr.
Les influences suivantes sur le programme peuvent être activées ou désactivées :

Figure 5-3 Fenêtre Influence sur le programme

Avec NC-START, vous démarrez l’exécution du programme pièce.

SINUMERIK 802S/802C base line


5-48 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode automatique
5.2 Recherche de bloc - Groupe fonctionnel Machine

5.2 Recherche de bloc - Groupe fonctionnel Machine

Procédure
Condition préalable : Le programme souhaité a déjà été sélectionné (voir le chapitre 5.1) et la
commande est à l’état Reset.

Search
Cette fonction permet une recherche de bloc avec calculs jusqu’à la position souhaitée du
programme. La destination de recherche est réglée par positionnement direct de la barre de
curseur sur le bloc souhaité du programme pièce.

Figure 5-4 Fenêtre Recherche

Start B Cette fonction lance la recherche de bloc avec calculs et ferme la fenêtre Recherche.
search

Résultat de la recherche
Visualisation du bloc souhaité dans la fenêtre Bloc actuel

5.3 Arrêt, abandon d’un programme pièce

Fonctions
Les programmes pièce peuvent être stoppés ou abandonnés.

Procédure

Avec NC-STOP, l’exécution du programme pièce est interrompue.


L’exécution suspendue peut être poursuivie avec NC-START.

RESET interrompt le programme en cours.


En actionnant à nouveau NC-START, le programme interrompu est relancé depuis le début.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 5-49
Mode automatique
5.4 Réaccostage après interruption

5.4 Réaccostage après interruption

Fonctions
Après interruption du programme (NC-STOP), vous pouvez dégager l’outil du contour en
mode manuel (Jog). La commande mémorise alors les coordonnées du point d’interruption.
Les différences de course parcourues par les axes sont visualisées.

Procédure

Sélectionner le mode automatique.

Ouvrir la fenêtre de recherche pour le chargement du point d’interruption.


Search

Interr. Le point d’interruption est chargé. La compensation a lieu sur la position de départ du bloc
point interrompu.

Start B La recherche du point d’interruption est lancée.


search

Continuer l’usinage avec NC-START.

SINUMERIK 802S/802C base line


5-50 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode automatique
5.5 Exécution d’un programme externe (interface – RS232)

5.5 Exécution d’un programme externe (interface – RS232)

Fonctions
Un programme externe est transféré à la commande via l’interface RS232 puis aussitôt ex-
écuté avec NC–START.
Pendant l’exécution du contenu de la mémoire intermédiaire, la recharge est automatique. Un
PC équipé d’un outil PCIN pour le transfert de données peut par exemple servir d’appareil
externe.

Procédure
Condition préalable : La commande se trouve à l’état reset.
L’interface RS232 est correctement paramétrée (voir chap. 7) et n’est utilisée par aucune au-
tre application (DataIn, DatatOut, STEP7).

Execut Actionner la TL
f. ext.
Sur l’appareil externe (PC), activer le programme de sortie de données dans l’outil PCIN.
Le programme est transféré dans la mémoire intermédiaire puis automatiquement sélectionné
et visualisé dans la sélection de programme.
Pour l’exécution du programme, il est préférable d’attendre que la mémoire intermédiaire soit
pleine.

L’usinage commence avec NC-START. Le programme est rechargé au fur et à mesure.


En fin de programme ou en cas de RESET, le programme est automatiquement effacé de la
commande.

Nota
S L’activation de Exécution programme externe dans le groupe fonctionnel Services constitue
une alternative.
S Les erreurs de transmission survenues sont visualisées dans le groupe fonctionnel Services
avec la TL Error log.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 5-51
Mode automatique
5.6 Teach In

5.6 Teach In

Fonctions
Avec le sous–mode de fonctionnement Teach In, des valeurs de position d’axe peuvent être
directement reprises dans un bloc de programme pièce à générer ou à modifier.
Les positions d’axe sont atteintes dans le mode de fonctionnement automatique par déplace-
ment d’axe avec les touches JOG ou avec la manivelle électronique. Le sous–mode de fonc-
tionnement Teach In doit préalablement être activé dans le groupe fonctionnel Programmation
à l’aide de la TL concernée (voir ci–dessous).

Procédure
Condition préalable :
– Option “Teach In” activée
– La commande se trouve à l’état Stop ou Reset.

La liste de tous les programmes contenus dans la commande apparaît.


Programs

L’actionnement de Open appelle l’éditeur pour le programme sélectionné et la fenêtre


Open
d’édition est visualisée.

Extension de menu

Sélectionner
Edit

Extension de menu

Teach In Sélectionner
on

Figure 5-5 Image de base Teach In

SINUMERIK 802S/802C base line


5-52 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Mode automatique
5.6 Teach In

Touches logicielles

Technol. Génération d’un bloc avec des données technologiques.


Data
L’introduction des valeurs suivantes est possible via un masque :
S valeur d’avance
S vitesse et sens de rotation (à gauche, à droite, arrêt) de la broche
S numéro d’outil et de tranchant
S mode d’avance F (actif ; mm/min correspond à G94 ; mm/tr de broche correspond à G95)
S comportement à l’accostage (actif ; arrêt précis G60 ; contournage G64)

Figure 5-6 Masque de saisie de données technologiques

OK crée un bloc avec les valeurs technologiques introduites et l’insère avant le bloc sur lequel
le curseur est positionné. Avec RECALL, l’introduction est rejetée et l’on retourne à l’image
de base Teach In.

Teach In Génération de blocs CN à l’aide des touches de déplacement ou de la manivelle électronique.


Records
Les blocs CN simples sont générés par un déplacement paraxial à l’aide des touches de
déplacement ou de la manivelle électronique. Il est aussi possible de corriger les valeurs d’un
bloc existant.

Figure 5-7 Mode d’apprentissage Teach in de blocs CN

Fast Génération d’un bloc avec vitesse rapide (G0).


Trav.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 5-53
Mode automatique
5.6 Teach In

Génération d’un bloc avec avance linéaire (G1).


Linear

Génération d’un bloc circulaire (G5 avec point intermédiaire et point final).
Circul.

Accept Génère un bloc avec les valeurs introduites par apprentissage. Le nouveau bloc est inséré
Insert avant le bloc sur lequel le curseur est positionné.

Accept Corrige des valeurs (reprises du masque) dans le bloc sur lequel le curseur est positionné.
Change
Avec RECALL, l’on retourne à l’image de base Teach In. Des modifications ou des
compléments peuvent ensuite être introduits manuellement.

Finish Génération d’un bloc M2 qui sera inséré après le bloc actuel (position du curseur).
Record

Progr. Exécution du bloc programmé.


run
On revient à l’image de la machine paramétrée du mode automatique. NC–Start relance le
programme sélectionné et interrompu au bloc marqué en dernier lieu (au cas où la commande
ne se trouve pas à l’état reset). Le mode d’apprentissage Teach in reste actif. La recherche de
bloc de la NCK n’est pas possible.

Teach In Désactive le sous–mode de fonctionnement Teach In.


Off
Nota
Après la désactivation de Teach In, une modification supplémentaire du programme interrom-
pu est impossible.

Exemple
Teach in d’un bloc G5

Figure 5-8 Teach in d’un bloc circulaire

S Sélectionner le bloc de programme contenant G5 à l’aide du curseur.


S Actionner la TL Circul.
Le point du début de cercle est le point final du bloc précédent.
S Accoster le point intermédiaire du contour et valider avec Accept Change.
S Accoster le point final du contour et valider avec Accept Change.

SINUMERIK 802S/802C base line


5-54 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces 6
Fonctions
Ce paragraphe vous explique comment créer un nouveau programme pièce.
Selon le niveau d’accès, il est également possible d’afficher les cycles standard.

Procédure
Vous vous trouvez au niveau de base.

L’image de base Programmation s’ouvre.


Programme

Figure 6-1 Image de base Programmation

Lors de la première sélection de la zone Programme, le répertoire pour programmes pièce et


sous–programmes est automatiquement sélectionné (voir ci–dessus).

Touches logicielles

La TL Cycles visualise le répertoire de cycles standard.


Cycles
Cette TL n’est proposée que lorsque l’autorisation d’accès correspondante est validée.

Cette fonction sélectionne le programme marqué par le curseur afin de l’exécuter. Au prochain
Select
actionnement de NC-START, ce programme est démarré.

Le fichier marqué par le curseur est ouvert pour être modifié.


Open

Extension de menu.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-55
Programmation des pièces

Un nouveau programme peut être crée par actionnement sur la TL New. Une fenêtre permet-
New
tant l’introduction du nom et du type de programme s’affiche.
Après confirmation par OK, l’éditeur de programme est appelé et vous pouvez introduire les
blocs de programme pièce correspondants. Avec RECALL la fonction peut être abandonnée.

La TL Copy copie le programme sélectionné dans un autre programme.


Copy

Le programme marqué avec le curseur est effacé après demande de confirmation.


Delete
Par la TL OK l’effacement est effectué et par la TL RECALL abandonné.

La TL Rename ouvre une fenêtre dans laquelle vous pouvez modifier le nom du programme
Rename marqué par le curseur.
Une fois le nouveau nom saisi, vous confirmez la commande avec OK, ou annulez–la avec
RECALL.
La TL Programmes permet de commuter au répertoire de programmes.

Memory Vous avez la possibilité de visualiser la capacité totale disponible de la mémoire CN (en Kilo–
Info octets).

SINUMERIK 802S/802C base line


6-56 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.1 Introduction d’un nouveau programme - Groupe fonctionnel Programme

6.1 Introduction d’un nouveau programme - Groupe fonctionnel


Programme

Fonctions
Ce paragraphe vous explique comment créer un nouveau fichier pour un programme pièce.
Une fenêtre demandant le nom et le type de programme s’affiche à l’écran.

Figure 6-2 Masque de saisie Nouveau programme

Procédure

Vous avez sélectionné le groupe fonctionnel Programme et vous vous trouvez dans la liste
Programs
des programmes déjà mémorisés dans la CN.

Après avoir actionné la touche logicielle Nouveau, vous obtenez une fenêtre de dialogue dans
New
laquelle vous inscrivez le nom du nouveau programme principal ou sous–programme. L’exten-
sion .MPF est automatiquement attribuée aux programmes principaux. L’extension pour les
sous–programmes .SPF doit être saisie avec le nom de programme.

U Introduisez un nouveau nom.


...

Terminez l’introduction avec la TL OK. Le nouveau fichier de programme pièce est créé et
OK
peut alors être édité.

Avec RECALL, vous pouvez annuler la création du programme, la fenêtre est refermée.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-57
Programmation des pièces
6.2 Edition d’un programme pièce - Mode de fonctionnement Programme

6.2 Edition d’un programme pièce - Mode de fonctionnement


Programme

Fonctions
Un programme pièce ou des sections de programme pièce ne peuvent être édités que s’ils ne
se trouvent pas en cours d’exécution.
Toutes les modifications sont aussitôt enregistrées dans le programme pièce.

Figure 6-3 Fenêtre d’éditeur

Procédure

Vous vous trouvez sur le niveau de base et avez sélectionné le groupe fonctionnel
Programs
Programme dans lequel la liste des programmes est automatiquement affichée.

Vous sélectionnez le programme à exécuter à l’aide des touches curseur, .

L’éditeur pour le programme sélectionné et la fenêtre d’édition est visualisée après


Open
actionnement sur Open.
Le fichier peut maintenant être édité.

Touches logicielles

Touches logicielles configurables


L’utilisateur peut affecter les TL 1 - 4 avec des fonctions prédéfinies (voir le chapitre 6.3.4
“Affectation de touches logicielles configurables”).
Le constructeur de la commande numérique affecte les touches logicielles selon la technolo-
gie appliquée.

Les fonctions de contournage sont décrites au chapitre 6.3 ”Aide à la programmation”.


Contour

Extension de menu.

SINUMERIK 802S/802C base line


6-58 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.2 Edition d’un programme pièce - Mode de fonctionnement Programme

Edit

Mark Cette fonction sélectionne une section de texte jusqu’à la position actuelle du curseur.

La fonction efface un texte sélectionné.


Delete

Cette fonction copie un texte marqué dans le presse–papiers.


Copy

Cette fonction insère un texte du presse–papiers à la position actuelle du curseur.


Past

Recomp. Pour la reconversion, le curseur doit être placé sur la ligne d’appel du cycle dans le program-
cycles me. Les paramètres nécessaires doivent être configurés directement avant l’appel du cycle et
ne peuvent être séparés par des lignes d’instructions ou par des lignes de commentaires. La
fonction décode le nom du cycle et prépare le masque avec les paramètres correspondants.
Lorsque les paramètres se trouvent en–dehors de la plage de validité, la fonction attribue
automatiquement des valeurs standard. Après fermeture du masque, le bloc de paramètres
d’origine est remplacé par le bloc corrigé.
Attention : Seuls les blocs générés automatiquement peuvent être reconvertis.

Nota
Pour exécuter ces fonctions en–dehors du menu ”Usinage”, les combinaisons de touches
suivantes peuvent aussi être utilisées : <SHIFT>.
Touche logicielle 1 Marquer
Touche logicielle 2 Effacer le bloc
Touche logicielle 3 Copier le bloc
Touche logicielle 4 Insérer le bloc

Extension de menu.

Assign Cette fonction permet à l’utilisateur de modifier l’affectation des touches de fonction logicielles
SK un à quatre.
Ceci est décrit de manière précise au chapitre 6.3.4.

Les TL Search et Contin. Search recherchent une chaîne de caractères dans le fichier de
Search
programme visualisé.

Saisissez le terme à rechercher dans la barre d’introduction et lancez la recherche à l’aide de


Text
la touche logicielle OK.
Si la chaîne de caractères recherchée n’est pas trouvée dans le fichier de programme, un
message d’erreur à acquitter avec OK apparaît.
Avec RECALL, vous quittez la fenêtre de dialogue sans lancer de recherche.

Introduisez le numéro de ligne dans la barre de dialogue.


Line no.
Vous lancez la recherche avec OK.
Avec RECALL, vous quittez la fenêtre de dialogue sans lancer de recherche.

Contin. La fonction parcourt le fichier pour trouver une nouvelle convergence avec la destination de
Search recherche.

Cette fonction ferme le fichier et retourne au répertoire de programmes pièce.


Close

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-59
Programmation des pièces
6.2 Edition d’un programme pièce - Mode de fonctionnement Programme

Edition de caractères cyrilliques

Cette fonction n’est disponible que si la langue russe a été sélectionnée.

Procédure
La commande propose une fenêtre pour la sélection de caractères cyrilliques. La touche de
basculement active ou désactive cette fenêtre.

Figure 6-4

Choisissez un caractère en
S sélectionnant la ligne avec les lettres X, Y ou Z
S introduisant les chiffres ou les lettres de la colonne correspondant au caractère.
Le caractère correspondant est alors copié dans le fichier en cours d’édition.

SINUMERIK 802S/802C base line


6-60 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

6.3 Aide à la programmation

Fonctions
L’aide à la programmation comprend différentes étapes facilitant la programmation de
programmes pièce tout en permettant une introduction libre.

6.3.1 Menu vertical

Fonctions
Le menu vertical est à votre disposition dans l’éditeur de programme.
Le menu vertical permet d’insérer rapidement certaines instructions CN dans le programme
pièce.

Procédure
Vous vous trouvez dans l’éditeur de programme.

Enfoncez la touche VM et sélectionnez une instruction parmi celles proposées.

Figure 6-5 Menu vertical

Les lignes se terminant par “...” comprennent une collection d’instructions CN pouvant être
énumérées avec la touche d’introduction ou avec le numéro de la ligne.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-61
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Figure 6-6 Menu vertical

Vous pouvez naviguer dans la liste avec le curseur.

La prise en compte dans le programme s’effectue avec Input.


Une autre possibilité consiste à sélectionner des instructions avec les chiffres 1 à 7 figurant
sur les lignes ; elles sont alors prises en compte dans le programme pièce.

6.3.2 Cycles

Fonctions
L’introduction de paramètres pour l’affectation de cycles d’usinage peut s’effectuer, à côté de
l’introduction libre, à l’aide de masques de saisie dans lesquels vous affectez tous les para-
mètres R nécessaires.

Procédure

Les masques de dialogue sont sélectionnés soit avec les touches de fonction logicielles pro-
LCYC 93
posées, soit à l’aide du menu vertical.
LCYC 94

Figure 6-7

Les cycles d’aide offrent un masque de dialogue pour introduire tous les paramètres R néces-
saires. Un graphique et un texte d’aide adapté au contexte vous aide lors de l’introduction.

SINUMERIK 802S/802C base line


6-62 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

La touche de fonction logicielle OK reprend l’appel de cycles généré dans le programme


OK pièce.

6.3.3 Contour

Fonctions
La commande propose divers masques de contour pour créer rapidement et sûrement des
programmes pièce. Introduisez les paramètres nécessaires dans les masques de dialogue.
Avec l’aide des masques de contour, les éléments et les sections de contour suivants peuvent
être programmés :
S Portion de droite avec indication du point final ou de l’angle
S Segment de cercle avec indication du centre/du point final/du rayon
S Portion de contour Droite – Droite avec indication de l’angle et du point final
S Portion de contour Droite – Cercle avec transition tangentielle ; calculé à partir de l’angle,
du rayon et du point final
S Portion de contour Droite – Cercle avec transition quelconque ; calculé à partir de l’angle,
du rayon et du point final
S Portion de contour Cercle – Droite avec transition tangentielle ; calculé à partir de l’angle,
du rayon et du point final
S Portion de contour Cercle – Droite avec transition quelconque ; calculé à partir de l’angle,
du rayon et du point final
S Portion de contour Cercle – Cercle avec transition tangentielle ; calculé à partir du centre,
du rayon et du point final
S Portion de contour Cercle – Cercle avec transition quelconque ; calculé à partir du centre
et du point final
S Portion de contour Cercle – Droite – Cercle avec transitions tangentielles
S Portion de contour Cercle – Cercle – Cercle avec transitions tangentielles
S Portion de contour Droite – Cercle –Droite avec transitions tangentielles

Figure 6-8

Touches logicielles
Les TL se ramifient dans les éléments de contour.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-63
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Fonction d’aide à la programmation de portions de droites.

Figure 6-9

Introduisez le point final de la droite.

Le bloc est parcouru en vitesse rapide ou avec l’avance tangentielle programmée.


G0/G1
Le point final peut être introduit en cote absolue, en cotation relative (rapporté au point de
départ) ou en coordonnées polaires. Le masque de dialogue affiche le réglage actuel.
Le point final peut aussi être déterminé par une ordonnée et l’angle compris entre le premier
axe et la droite.
Lorsque le point final est déterminé par des coordonnées polaires, la longueur du vecteur
entre le pôle et le point final est nécessaire, ainsi que l’angle du vecteur rapporté au pôle.
Un pôle doit avoir été préalablement introduit. Ce pôle est alors valable jusqu’à ce qu’un nou-
veau soit introduit.

Figure 6-10

La TL OK reprend le bloc dans le programme pièce et offre la possibilité, dans le masque de


OK dialogue Fonctions supplémentaires, de compléter le bloc par l’introduction d’instructions
supplémentaires.

SINUMERIK 802S/802C base line


6-64 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Fonctions supplémentaires

Figure 6-11 Masque de dialogue Fonctions supplémentaires

Introduisez les instructions supplémentaires dans les champs. Les instructions peuvent être
séparées les unes des autres par un caractère d’espacement, une virgule ou un point–virgule.
Ce masque de dialogue est disponible pour tous les éléments de contour.

La TL OK insère les instructions dans le programme pièce.


OK
RECALL permet de quitter le masque de dialogue sans mémorisation des valeurs.

Le masque de dialogue sert à créer un bloc circulaire à l’aide des coordonnées du point final
et du centre.

Figure 6-12

Introduisez les coordonnées du centre et du point final dans les champs d’introduction. Les
champs d’introduction qui ne sont plus nécessaires disparaissent de l’écran.
Pour l’introduction des coordonnées, trois variantes sont possibles :
S absolue
S relative
S polaire.

La touche logicielle commute le sens de rotation de G2 à G3. G3 est visualisé.


G2/G3 Enfoncez à nouveau la TL pour revenir à G2.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-65
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

La TL OK reprend le bloc dans le programme pièce et propose des instructions


OK supplémentaires dans un autre masque de dialogue.

Cette fonction permet de calculer le point d’intersection entre deux droites.


Vous devez introduire les coordonnées du point final de la deuxième droite et les angles des
droites.
Lorsque le point de départ ne peut être déterminé à partir des blocs précédents, l’opérateur
doit l’indiquer.

Figure 6-13 Calcul du point d’intersection entre deux droites

Tableau 6-1 Introduction dans le masque de dialogue

Point final de la droite 2 E Le point final des droites doit être introduit.
Angle de la droite 1 A1 L’indication de l’angle est comprise entre 0 et 360 degrés dans
le sens antihoraire.
Angle de la droite 2 A2 L’indication de l’angle est comprise entre 0 et 360 degrés dans
le sens antihoraire.
Vitesse d’avance F Vitesse d’avance

Cette fonction calcule la transition tangentielle entre une droite et un segment de cercle. La
droite doit être définie par le point de départ et l’angle. Le cercle est à définir par le rayon et le
point final.
La touche de fonction logicielle POI visualise les coordonnées du centre pour le calcul de
points d’intersection avec des angles de transition quelconque.

Figure 6-14 Droite – cercle avec transition tangentielle

SINUMERIK 802S/802C base line


6-66 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Tableau 6-2 Introduction dans le masque de dialogue

Point final du cercle E Le point final du cercle doit être introduit.


Angle de la droite A L’indication de l’angle est comprise entre 0 et 360 degrés dans le
sens antihoraire.
Rayon du cercle R Champ d’introduction pour le rayon du cercle.
Vitesse d’avance F Champ d’introduction pour l’avance d’interpolation.
Centre du cercle M Si aucune transition tangentielle entre la droite et le cercle n’est
donnée, le centre du cercle doit être connu. Cette indication
dépend du mode de calcul choisi dans le bloc précédent (cote
absolue, cote relative ou coordonnées polaires).

La touche logicielle commute le sens de rotation de G2 à G3. G3 est visualisé. Enfoncez à


G2/G3
nouveau la TL pour revenir à G2. L’affichage commute sur G2.

Le point final peut être indiqué en cote absolue, en cote relative ou en coordonnées polaires.
G90/G91
Le masque de dialogue affiche le réglage actuel.

Vous pouvez choisir entre transition tangentielle ou transition arbitraire.


POI
Lorsque le point de départ ne peut être déterminé à partir des blocs précédents, l’opérateur
doit l’indiquer.
Le masque génère un bloc à interpolation linéaire et un bloc à interpolation circulaire à partir
des données introduites.
Lorsque plusieurs points d’intersection existent, l’opérateur doit choisir le point d’intersection
voulu dans un dialogue.
Lorsqu’aucune coordonnée n’est introduite, le programme essaie de calculer celle–ci à partir
des données disponibles. Lorsque plusieurs possibilités existent, l’opérateur doit en choisir
une dans un dialogue.

Cette fonction calcule la transition tangentielle entre un segment de cercle et une droite. Le
segment de cercle doit être décrit par les paramètres point de départ et rayon, et la droite par
les paramètres point final et angle.

Figure 6-15 Transition tangentielle

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-67
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Tableau 6-3 Introduction dans le masque de dialogue

Point final de la droite E Le point final de la droite doit être saisi en coordonnées absolues,
relatives ou polaires.
Centre M Le centre du cercle doit être saisi en coordonnées absolues, rela-
tives ou polaires.
Rayon du cercle R Champ d’introduction pour le rayon du cercle.
Angle de la droite 1 A L’indication de l’angle est comprise entre 0 et 360 degrés dans le
sens antihoraire et se rapporte au point d’intersection.
Vitesse d’avance F Champ d’introduction pour l’avance d’interpolation.

La touche logicielle commute le sens de rotation de G2 à G3. G3 est visualisé. Enfoncez à


G2/G3
nouveau la TL pour revenir à G2. L’affichage commute sur G2.

Vous pouvez choisir entre transition tangentielle ou transition quelconque.


POI
Le masque génère un bloc à interpolation linéaire et un bloc à interpolation circulaire à partir
des données introduites.
Lorsque le point de départ ne peut être déterminé à partir des blocs précédents, l’opérateur
doit l’indiquer.
Lorsque plusieurs points d’intersection existent, l’opérateur doit choisir le point d’intersection
voulu dans un dialogue.

Cette fonction calcule la transition tangentielle entre deux segments de cercle. Le segment de
cercle 1 doit être décrit par les paramètres point de départ et centre, et le segment de cercle 2
par les paramètres point final et rayon.

Figure 6-16 Transition tangentielle

Tableau 6-4 Introduction dans le masque de dialogue

Point final du cercle 2 E 1er et 2ème axe géométrique du plan


Centre du cercle 1 M1 1er et 2ème axe géométrique du plan
Rayon du cercle 1 R1 Champ d’introduction du rayon
Centre du cercle 2 M2 1er et 2ème axe géométrique du plan
Rayon du cercle 2 R2 Champ d’introduction du rayon
Vitesse d’avance F Champ d’introduction pour l’avance d’interpolation

SINUMERIK 802S/802C base line


6-68 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Cette indication des points dépend du mode de calcul choisi précédemment (cote absolue,
cote relative ou coordonnées polaires). Les champs d’introduction qui ne sont plus nécessai-
res disparaissent de l’écran. Si, avec les coordonnées du centre, une valeur est mise de côté,
le rayon doit être donné.

La touche logicielle commute le sens de rotation de G2 à G3. G3 est visualisé. Enfoncez à


G2/G3 nouveau la TL pour revenir à G2. L’affichage commute sur G2.

Vous pouvez choisir entre transition tangentielle ou transition quelconque.


POI
Lorsque le point de départ ne peut être déterminé à partir des blocs précédents, l’opérateur
doit l’indiquer.
Le masque génère deux blocs à interpolation circulaire à partir des données introduites.

Sélection du point d’intersection


Lorsque plusieurs points d’intersection existent, l’opérateur doit choisir le point d’intersection
voulu dans un dialogue.

Figure 6-17 Sélection du point d’intersection

Le contour avec utilisation du point d’intersection 1 est tracé.


POI 1

Figure 6-18

Le contour avec utilisation du point d’intersection 2 est tracé.


POI 2

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-69
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Figure 6-19

Le point d’intersection du contour représenté est repris dans le programme pièce.


OK

Cette fonction introduit une droite tangentielle entre deux segments de cercle. Ces segments
sont déterminés par leur centre et leur rayon. Selon le sens de rotation choisi, l’on trouve
différents points d’intersection tangentiels.
Dans le masque proposé, introduisez les paramètres centre et rayon pour le segment 1 et les
paramètres point final, centre et rayon pour le segment 2. Le sens de rotation des cercles doit
également être choisi. Une image d’aide représente le réglage actuel.
La fonction OK calcule trois blocs à partir des valeurs introduites et les insère dans le pro-
gramme pièce.

Figure 6-20 Masque de calcul de la portion de contour Cercle–Droite–Cercle

Tableau 6-5 Introduction dans le masque de dialogue

Point final E 1er et 2ème axe géométrique du plan


Si aucune coordonnée n’est introduite, la fonction donne
le point d’intersection entre le segment de cercle inséré et
le segment 2.
Centre du cercle 1 M1 1er et 2ème axe géométrique du plan (coordonnées
absolues)
Rayon du cercle 1 R1 Champ d’introduction du rayon 1
Centre du cercle 2 M2 1er et 2ème axe géométrique du plan (coordonnées
absolues)
Rayon du cercle 2 R2 Champ d’introduction du rayon 2
Vitesse d’avance F Champ d’introduction pour l’avance d’interpolation

SINUMERIK 802S/802C base line


6-70 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Lorsque le point de départ ne peut être déterminé à partir des blocs précédents, ses coor-
données doivent être introduites dans le masque “Point de départ”.
Le masque génère un bloc à interpolation linéaire et deux blocs à interpolation circulaire à
partir des données introduites.

La TL détermine le sens de rotation des deux segments de cercle. Vous pouvez choisir entre
G2/G3

Segment 1 Segment 2
G2 G3,
G3 G2,
G2 G2 et
G3 G3

Le point final et les coordonnées de centre peuvent être enregistrés en cote absolue, en cote
relative ou en coordonnées polaires. Le masque de dialogue affiche le réglage actuel.

Exemple DIAMON

Figure 6-21

Données : R1 50 mm
R2 100 mm
R3 40 mm
M1 Z –159 X 138
M2 Z –316 X84
M3 Z –413 X 292
Point de départ : Le point X = 138 et Z = –109 mm (–159 – R50) est pris comme point de
départ.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-71
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Figure 6-22 Positionnement du point de départ

Une fois le point de départ confirmé, l’on calcule avec le masque la portion de contour

– – .
Fixez le sens de rotation (G2/G3) des deux segments de cercle et remplissez la liste de
paramètres avec la TL 1.
Entrez les coordonnées du centre en coordonnées absolues, c’est–à–dire que l’abscisse X
doit se rapporter à l’origine du système de coordonnées.
Le point final reste indéterminé.

Figure 6-23 Appel du masque

Figure 6-24 Résultat de l’étape 1

Une fois le masque rempli, quittez–le avec OK. Le calcul des points d’intersection a lieu et les
deux blocs sont générés.
Comme le point final est resté indéterminé, le point d’intersection de la droite

avec le segment de cercle est pris comme point de départ pour l’élément de contour
suivant.

Appelez à nouveau le masque pour le calcul de la portion de contour – . Le point final


de la portion de contour a pour coordonnées Z = –413.0 et X = 212.

SINUMERIK 802S/802C base line


6-72 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Figure 6-25 Appel du masque

Figure 6-26 Résultat de l’étape 2

Cette fonction introduit un segment de cercle entre deux segments de cercle juxtaposés. Ces
segments de cercle sont déterminés par leur centre et leur rayon. Le segment inséré est défini
par son rayon.
Un masque d’introduction est proposé à l’opérateur pour les paramètres centre et rayon du
segment de cercle 1 et pour les paramètres point final, centre et rayon du segment de cer-
cle 2. Le rayon du segment de cercle 3 doit de plus être introduit et le sens de rotation défini.
Une image d’aide représente le réglage choisi.
La fonction OK calcule trois blocs à partir des valeurs introduites et les insère dans le pro-
gramme pièce.

Figure 6-27 Masque de calcul de la portion de contour Cercle–Cercle–Cercle

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-73
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Point final E 1er et 2ème axe géométrique du plan


Si aucune coordonnée n’est introduite, la fonction donne
le point d’intersection entre le segment de cercle inséré et
le segment 2.
Centre du cercle 1 M1 1er et 2ème axe géométrique du plan
Rayon du cercle 1 R1 Champ d’introduction du rayon 1
Centre du cercle 2 M2 1er et 2ème axe géométrique du plan
Rayon du cercle 2 R2 Champ d’introduction du rayon 2
Rayon du cercle 3 R3 Champ d’introduction du rayon 3
Vitesse d’avance F Champ d’introduction pour l’avance d’interpolation

Lorsque le point de départ ne peut être déterminé à partir des blocs précédents, ses coor-
données doivent être introduites dans le masque “Point de départ”.

La TL détermine le sens de rotation des deux cercles. Vous pouvez choisir entre
G2/G3

Segment 1 Segment inséré Segment 2


G2 G3 G2,
G2 G2 G2,
G2 G2 G3,
G2 G3 G3,
G3 G2 G2,
G3 G3 G2,
G3 G2 G3,
G3 G3 G3

Le point final et le centre peuvent être enregistrés en cote absolue, en cote relative ou en coor-
données polaires. Le masque de dialogue affiche le réglage actuel.

SINUMERIK 802S/802C base line


6-74 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Exemple DIAMON – G23

Figure 6-28

Données : R1 39 mm
R2 69 mm
R3 39 mm
R4 49 mm
R5 39 mm
M1 Z –111 X 196
M2 Z –233 X 260
M3 Z –390 X 162
Les coordonnées Z –72, X 196 sont choisies comme point de départ.

Une fois le point de départ confirmé, l’on calcule avec le masque la portion de contour

– . Le point final reste indéterminé car ses coordonnées ne sont pas connues.
Fixez le sens de rotation (G2 – G3 – G2) des deux cercles et remplissez la liste de pa-
ramètres avec la TL 1.

Figure 6-29 Déterminer le point de départ

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-75
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Figure 6-30 Masque Cercle–Cercle–Cercle

Figure 6-31 Résultat de l’étape 1

La fonction donne comme point final le point d’intersection entre le segment de cercle 2 et le
segment de cercle 3.

Dans la deuxième étape, est calculée à l’aide du masque la portion de contour

– . Il faut sélectionner le sens de rotation G2 – G3 – G2 pour le calcul. Le point de


départ est le point final du premier calcul.

Figure 6-32 Masque Cercle–Cercle–Cercle

SINUMERIK 802S/802C base line


6-76 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Figure 6-33 Résultat de l’étape 2

La fonction donne comme point final en résultat le point d’intersection entre le segment de
cercle 4 et le segment de cercle 5.

Pour le calcul de la transition tangentielle entre et on utilise le masque Cercle –


Droite.

Figure 6-34 Masque Cercle–Droite

Figure 6-35 Résultat de l’étape 3

La fonction introduit un segment de cercle (avec des transitions tangentielles) entre deux droi-
tes. Le segment de cercle est modifié par le centre et le rayon. Vous devez introduire les coor-
données du point final de la deuxième droite et en option l’angle A2. Le première droite est
modifiée par le point de départ et l’angle A1.
Lorsque le point de départ ne peut être déterminé à partir des blocs précédents, l’opérateur
doit l’indiquer.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-77
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Figure 6-36 Droite–Cercle–Droite

Tableau 6-6 Introduction dans le masque de dialogue

Point final de la droite 2 E Le point final des droites doit être introduit.

Centre du cercle M 1er et 2ème axe du plan


Angle de la droite 1 A1 L’introduction de l’angle s’effectue en sens antihoraire.
Angle de la droite 2 A2 L’introduction de l’angle s’effectue en sens antihoraire.
Vitesse d’avance F Champ d’introduction pour l’avance

Le point final et le centre peuvent être saisis en coordonnées absolues, relatives ou polaires.
Le masque génère un bloc à interpolation circulaire et deux blocs à interpolation linéaire à
partir des données introduites.

La touche logicielle commute le sens de rotation de G2 à G3. G3 est visualisé. Enfoncez à


G2/G3
nouveau la TL pour revenir à G2. L’affichage commute sur G2.

SINUMERIK 802S/802C base line


6-78 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

6.3.4 Affectation de touches logicielles configurables

Assign L’opérateur a la possibilité d’assigner d’autres cycles ou contours aux TL. Les TL 1 à 4 de la
SK barre de menu sont disponibles à cet effet dans le groupe fonctionnel Programme.
Après activation de la fonction Assignation de TL, une liste de tous les cycles ou contours
disponibles sont proposés.

Figure 6-37

Positionnez le curseur sur l’élément souhaité.

Assignez, par actionnement de la TL souhaitée, l’élément à la touche logicielle 1 à 4.


L’affectation concernée est visualisée dans la barre de menu sous la liste de sélection.

Confirmez ensuite l’affectation avec la TL OK.


OK

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 6-79
Programmation des pièces
6.3 Aide à la programmation

Notes

SINUMERIK 802S/802C base line


6-80 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics 7
7.1 Transfert de données via l’interface RS232
Fonctions
Avec l’interface RS232 de la commande, vous pouvez transférer des données (par ex. des
programmes pièce) à un appareil externe de sauvegarde des données, ou encore lire des
données à partir de cet appareil. L’interface RS232 et votre appareil de sauvegarde des
données doivent être ajustés l’un à l’autre. La commande vous propose un masque de
dialogue dans lequel vous pouvez définir les données spécifiques à l’appareil.
Une fois le groupe fonctionnel Services choisi, vous obtenez une liste des programmes pièce
et sous–programmes disponibles.

Figure 7-1 Image de base Services

Types de fichiers
Des fichiers peuvent, avec le niveau d’accès correspondant, être introduits ou sortis par
l’intermédiaire de l’interface RS232.
Lorsque le niveau d’accès est mis à ”1” (analogue au ”Manuel technique”), les données
suivantes peuvent être transmises :
S Données
– Données optionnelles
– Paramètres machine
– Données de réglage
– Correcteurs d’outil
– Décalages d’origine
– Paramètres R

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-81
Services et diagnostics
7.1 Transfert de données via l’interface RS232

S Programmes pièce
– Programmes pièce
– Sous–programmes
S Données de mise en service
– Données NCK
– Données AP
– Textes d’alarmes
S Données de compensation
– Erreur de pas de vis de transmission/de capteurs
S Cycles
– Cycles standard

Procédure

Sélectionner le groupe fonctionnel Service avec la TL Service.

Service

Touches logicielles

Data In Cette fonction démarre la lecture des données.


Start

DataOut La sortie de données vers le PG/PC ou un autre appareil est lancée.


Start

RS232 Cette fonction permet, en cas de niveau d’accès mis à ”1”, de modifier les paramètres d’inter-
setting face et de sauvegarder ces modifications.

Figure 7-2 Paramétrage de l’interface

Positionnez le curseur sur le paramètre souhaité.


La touche de sélection permet de modifier le réglage dans la colonne de gauche. Les fonc-
tions spéciales sont activées ou désactivées avec la touche Select.
Activation du protocole de transmission des données.

Avec ces TL, vous ajustez l’interface V24 au protocole de transmission des données corres-
pondant. Deux protocoles sont préréglés.

SINUMERIK 802S/802C base line


7-82 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.1 Transfert de données via l’interface RS232

RS232 Protocole pour la transmission de données, de programmes pièce et de cycles.


text

RS232 Protocole pour la transmission de données de mise en service.


binary La vitesse de transmission en bauds peut être adaptée en fonction du poste correspondant.

Sauvegarde du réglage.
OK
RECALL vous permet de quitter la fenêtre sans enregistrement des réglages en question.

Error Vous obtenez un protocole sur les données transmises. Ce protocole comprend
log
S pour les fichiers à transférer
- le nom de fichier
- un acquittement de défaut
S pour les fichiers à introduire
- le nom et le chemin d’accès du fichier
- un acquittement de défaut
Messages de transmission :

OK Transmission correctement effectuée


ERR EOF Le caractère de fin de texte a été reçu, cependant le fichier
d’archives est incomplet.
Time out La surveillance temporelle indique une interruption de la
transmission.
User Abort Transmission terminée avec la TL Stop.
Error Com Erreur au niveau du port COM 1.
NC/PLC Error Message d’erreur de la CN.
Error Data Erreur de données
1er Fichiers lus avec/sans amorce
ou
2ème fichiers envoyés en format de bande perforée sans nom
de fichier.
Error File Name Le nom du fichier ne répond pas aux conventions nominatives
de la CN.
no access right Pas d’autorisation pour cette fonction.

Visualisation des données dont le type de données est caractérisé par “...”. Des fichiers indivi-
show
duels peuvent ainsi être traduits.

Extension de menu.

Execut Un programme externe est transféré à la commande par l’interface RS232 puis aussitôt ex-
f. ext. écuté avec NC–START (voir le chapitre 5.5).

Nota
L’activation de Exécution externe dans le mode Automatique présente une alternative.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-83
Services et diagnostics
7.1 Transfert de données via l’interface RS232

7.1.1 Paramètres d’interface

Tableau 7-1 Paramètres d’interface

Paramètres Description
Type d’ap- S XON/XOFF
pareil La commande de transmission des données peut être gérée par les caractères
de commande XON (DC1, DEVICE CONTROL 1) et XOFF (DEVICE CON-
TROL 2). Lorsque le tampon de l’appareil périphérique est plein, il envoie XOFF,
et XON lorsqu’il peut de nouveau recevoir des données.
S RTS/CTS
Le signal RTS (Request to Send) commande le mode d’envoi de l’équipement
de transmission de données.
Actif : Les données sont à envoyer.
Passif : Ne quitter le mode d’envoi que lorsque toutes les données transmises
ont été envoyées.
Le signal CTS annonce, comme signal d’acquittement pour RTS, la disponibilité
d’envoi de l’équipement de transmission de données.
XON Ce caractère lance la transmission. Il n’agit que pour le type d’appareils XON/XOFF
XOFF Ce caractère arrête la transmission.
Fin de Ce caractère signale la fin de transmission d’un fichier de texte.
transmis- Pour le transfert de données binaires, la fonction spéciale caractère “Arrêt avec fin
sion de transfert” ne doit pas être active.
Vitesse de Réglage de la vitesse d’interface.
transmis- 300 bauds
sion en 600 bauds
bauds 1200 bauds
2400 bauds
4800 bauds
9600 bauds
Bits de Nombre de bits de données en transmission asynchrone
données Introduction :
7 bits de données
8 bits de données (préréglage)
Bits d’arrêt Nombre de bits d’arrêt en transmission asynchrone
Introduction :
1 bit d’arrêt (préréglage)
2 bits d’arrêt
Parité Des bits de parité sont utilisés pour la détection de défauts. Ces bits sont ajoutés
au caractère codé afin de rendre pair ou impair le nombre des positions mises à ”1”.
Introduction :
pas de parité (préréglage)
parité paire
parité impaire

SINUMERIK 802S/802C base line


7-84 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.1 Transfert de données via l’interface RS232

7.1.2 Fonctions spéciales

Tableau 7-2 Fonctions spéciales

Fonction active inactive


Lancement Le démarrage de la transmission s’ef- Le démarrage de la transmission
avec XON fectue lorsqu’un caractère XON est s’effectue indépendamment d’un
reçu par l’émetteur dans le flux de caractère XON.
données.
Ecrasement Pendant l’écriture en mémoire, la CN Les fichiers sont écrasés sans
avec confirma- vérifie si elle possède déjà le fichier. demande de confirmation.
tion
Fin de bloc Pendant le transfert en format de ban- Pas d’insertion de caractères
avec CR LF de perforée, des caractères CR supplémentaires
(hexadécimaux 0D) sont introduits.
Arrêt à la fin de Le caractère de fin de transmission est Le caractère n’est pas exploité.
la transmission actif.
Exploitation du La transmission est interrompue si le Signal DSR sans effet
signal DSR signal DSR est manquant.
Amorce et fin Ignorer l’amorce lorsque des données L’amorce et la fin sont lues.
sont reçues. Lors de la sortie de données, aucune
Lors de la sortie de données, une amorce n’est transmise.
amorce est créée avec 120 * 0 h.
Format en ban- Lecture de programmes pièce Lecture d’archives dans le
de perforée format d’archives SINUMERIK
Surveillance En cas de problèmes de transmission, Pas d’abandon de transmission
temporelle le transfert est interrompu au bout de 5
secondes.

7.1.3 Paramétrage de l’interface

Vous trouverez ci–dessous des exemples de réglage de l’interface RS232.


Données de mise en service
Réglage pour la transmission d’archives avec les données de mise en service

Figure 7-3

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-85
Services et diagnostics
7.1 Transfert de données via l’interface RS232

Entrée/Sortie avec bande perforée


En présence d’un lecteur/perforateur de bande, il faut cocher la case ”Amorce et fin”.
Lorsque le lecteur de bande perforée est commandé par CTS, il faut activer ”Arrêt avec
caractère fin de transmission”.
Type d’appareil : RTS/CTS
XON : 0
XOFF : 0
Fin de transmission : 0
Vitesse de transmission
en bauds : 9600 bauds
Bits de données : 8
Bits d’arrêt : 2
Parité : Aucune parité
Démarrage avec XON
Ecrasement avec confirmation
X Fin de bloc avec CR LF
Arrêt à la fin de la transmission
X Exploitation du signal DSR
X Amorce et fin
X Format en bande perforée
X Surveillance temporelle

Paramètres destinés à une imprimante série


Une imprimante dotée d’une interface série est raccordée avec un câble adéquat (contrôle de
ligne sur CTS).
Type d’appareil : RTS/CTS
XON : 11(H)
XOFF : 13 (H)
Fin de transmission : 1A(H)
Vitesse de transmission
en bauds : 9600 bauds
Bits de données : 8
Bits d’arrêt : 1
Parité : Aucune parité
Démarrage avec XON
Ecrasement avec confirmation
X Fin de bloc avec CR LF
X Arrêt à la fin de la transmission
Exploitation du signal DSR
Amorce et fin
X Format en bande perforée
X Surveillance temporelle

SINUMERIK 802S/802C base line


7-86 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel


Diagnostic
Fonctions
Dans le groupe fonctionnel diagnostic, vous pouvez appeler des fonctions de mise en service
et de diagnostic, définir un sélecteur de mise en service, etc.

Procédure

Après sélection de la TL Diagnostic, l’image de base Diagnostic s’ouvre.


Diagnostic

Figure 7-4 Image de base Diagnostic

Touches logicielles pour fonctions de diagnostic

Les alarmes présentes sont visualisées ligne par ligne dans la fenêtre en commençant par
Alarms
l’alarme prioritaire.
Le numéro d’alarme, le critère d’effacement et le message d’erreur sont indiqués. Le message
d’erreur se rapporte au numéro d’alarme sur lequel le curseur est positionné.
Explication de l’image
S Numéro
Le numéro de l’alarme est visualisé sous ”Numéro”. Les alarmes sont sorties dans l’ordre
chronologique.
S Critère d’effacement
Pour chaque alarme, le symbole correspondant à la touche d’effacement de l’alarme est
indiqué.

– Mise sous et hors tension de l’appareil

– Pressez la touche RESET

– Pressez la touche ”Acquittement alarme”

– L’alarme est effacée avec NC-Start


S Text Le texte de l’alarme est visualisé.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-87
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Service La fenêtre Maintenance des axes apparaît.


display

Service Cette fenêtre contient des informations sur les axes.


Axes

Figure 7-5 Fenêtre Maintenance des axes

Les TL Axe + et Axe - permettent de visualiser les valeurs se rapportant à l’axe précédent ou
à l’axe suivant.

Servo Pour optimiser l’entraînement, une fonction oscillographe permettant de représenter graphi-
trace quement la consigne de vitesse est disponible. La consigne de vitesse correspond à l’interfa-
ce +10V.
Le démarrage de l’enregistrement peut être conditionné par différents critères permettant une
représentation synchrone par rapport à des états de commande internes. Le paramétrage
s’effectue avec la fonction “Select Signal”.
Les fonctions suivantes permettent d’analyser le résultat :
S modification de l’homothétie des axes des abscisses et des ordonnées,
S mesure d’une valeur à l’aide d’un marqueur horizontal ou vertical,
S mesure d’abscisses ou d’ordonnées comme différence entre deux positions de marqueurs.

Figure 7-6 Image de base Servo trace

La barre de titre du diagramme indique la graduation actuelle de l’abscisse et de l’ordonnée,


les valeurs d’origine du diagramme, les positions courantes du marqueur et les valeurs
différentielles du marqueur.
Le diagramme visualisé peut être glissé dans la zone visible de l’écran avec les touches de
curseur.

SINUMERIK 802S/802C base line


7-88 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Graduation Graduation
abscisse ordonnée

Valeurs différentielles
repère

Positions
Valeurs d’origine courantes
repère

Figure 7-7 Signification des champs

Select Ce menu permet de sélectionner l’axe à mesurer, la durée de mesure, le seuil, les temps de
signal prédéclenchement ou de postdéclenchement et l’évènement de déclenchement. Le signal est
réglé de façon définitive.

Figure 7-8 Sélection du signal

S Sélection de l’axe : Cette sélection s’effectue dans le champ de basculement “Axe”.


S Type de signal :
consigne de vitesse
position réelle du système de mesure 1
écart de traînage
S Définition de la durée de la mesure : La durée de la mesure est directement introduite
en ms dans le champ de saisie “Durée de mesure”.
S Détermination temps de prédéclenchement ou de postdéclenchement :
S’il est introduit des valeurs négatives (< 0), l’enregistrement commence à la durée réglée
avant l’évènement de déclenchement. S’il est introduit des valeurs positives ( > 0), l’enre-
gistrement commence selon ces valeurs, après l’évènement de déclenchement. Les condi-
tions suivantes doivent cependant être respectées : temps de déclenchement + durée de
la mesure ≥ 0.
S Sélection d’une condition de déclenchement : Placez le curseur sur le champ Condition
de déclenchement et sélectionnez une condition à l’aide de la touche de basculement.
– sans déclencheur, la mesure commence à l’actionnement de la touche logicielle Start
– front descendant
– arrêt précis fin atteint
– arrêt précis grossier atteint
S Détermination du seuil de déclenchement : Le seuil doit être directement introduit dans
le champ d’introduction Seuil. Il n’est actif qu’avec les conditions de déclenchement “Front
montant” ou “Front descendant”.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-89
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Cette fonction donne accès à un autre niveau de TL dans lequel le repère horizontal ou verti-
Marker
cal peut être activé et désactivé. Après activation, les valeurs de repère correspondantes ap-
paraissent dans la barre d’état.
Le déplacement des repères’effectue par pas de déplacement avec les touches de déplace-
ment du curseur. Des pas de déplacement plus importants peuvent être paramétrés avec les
champs d’introduction. La valeur indique de combien d’unités de pas par <SHIFT> déplace-
ment de curseur + le repère doit se déplacer.
Lorsqu’un repère atteint le bord du diagramme, le pas suivant s’affiche automatiquement dans
le sens vertical ou horizontal.

Figure 7-9 Réglage du repère

Des différences dans les directions verticale ou horizontale peuvent être déterminées à l’aide
des repères. Positionnez à cet effet le repère sur le point de départ et actionnez la TL “Fix H –
Mark.” ou “Fix T– Mark.”. Dans la barre d’état apparaît maintenant la différence entre le point
de départ et la position courante du repère. Le libellé de la touche logicielle devient “Free H –
Mark.” ou “Free T – Mark.”.

Cette fonction donne une explication sur les valeurs représentées.


Help

La TL Start démarre l’enregistrement. Le libellé de la TL devient Stop. L’indication


Start
“Enregistrement actif” s’affiche.
Lorsque la fin de la durée de mesure est atteinte, le libellé de touche logicielle devient Start.

Actionner la TL Arrêt interrompt la mesure en cours. Le libellé de la TL devient Start.


Stop

Zoom La modification de l’homothétie s’effectue selon les graduations suivantes :


Time + 1, 2, 5, 10, 20, 50, 100, 200, 500, 1000 ms/div.
Zoom
Time -

Zoom Le changement d’échelle horizontale s’effectue selon les graduations suivantes :


V+ 0.01, 0.05, 0.1, 0.5, 1, 5, 10, 50, 100, 500, 1000, 5000 unités/div
Zoom
V-
Auto Cette fonction calcule la graduation verticale à partir des valeurs extrêmes.
scaling

Cette fenêtre comprend les numéros de version et la date de création de chacun des compo-
Version sants CNC.

Affichage du type de commande


Type

SINUMERIK 802S/802C base line


7-90 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Figure 7-10 Type de commande

La vue OEM apparaît ici.

Figure 7-11

TL pour Fonctions de mise en service

Avis au lecteur
Voir également “Manuel technique”.

La fonction Mise en service donne accès aux touches de fonction logicielle suivantes :
StartUp

Figure 7-12

StartUp Sélecteur de mise en service


switch Vous avez la possibilité de faire démarrer le système avec différents paramètres.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-91
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Avertissement
! La modification apportée dans la branche Mise en service influence considérablement le comporte-
ment de la machine.

Sélection du mode de démarrage de la CN.


NC

Figure 7-13 Mise en service de la CN

PLC

Figure 7-14 Mise en service de l’AP

L’automate programmable peut être démarré dans les différents modes suivants :
S démarrage
S effacement général.
Il est de plus possible d’associer le démarrage avec
S une simulation ou
S le mode Debug.

OK démarre la mise en service de la CN.


OK
Avec RECALL, un retour à l’image de base IBN est effectué sans action.

SINUMERIK 802S/802C base line


7-92 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Edit Cette fonction permet d’insérer ou de modifier des messages d’alarmes AP. Sélectionnez le
PLC txt
numéro d’alarme souhaité avec la touche de fonction logicielle “Next Number”. Le texte ac-
tuellement valable s’affiche dans la fenêtre et dans la ligne d’introduction.

Figure 7-15 Masque d’édition d’un texte d’alarme AP

Saisissez le nouveau texte dans la ligne d’introduction. Terminez la saisie avec INPUT.
La notation des textes à respecter est décrite dans le manuel de mise en service.

Next Cette fonction sélectionne le numéro de texte suivant pour l’édition. Lorsque le dernier
Number
numéro de texte est atteint, le processus recommence avec le premier numéro.

Search Cette fonction sélectionne le numéro de texte introduit pour l’édition.


Number
Save & Les textes modifiés sont enregistrés. Vous quittez ensuite l’éditeur.
Exit
Vous quittez l’éditeur sans enregistrement des modifications.
Recall
Edition de caractères chinois
Cette fonction n’est disponible que si un jeu de caractères chinois a été chargé !
L’éditeur affiche une section de caractères chinois. Il est possible de naviguer dans la liste
avec le curseur. Lorsque le caractère recherché ne se trouve pas dans la section, il est possi-
ble de sélectionner une autre section avec les lettres A – Z. Le caractère souhaité est repris
dans la barre d’introduction avec la TL 4. Dans ce mode, l’introduction de lettres latines est
impossible.

Figure 7-16 Masque d’édition d’un texte d’alarme AP en chinois

Les touches de fonction logicielle suivantes sont réalisées :

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-93
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Next Cette fonction sélectionne le numéro de texte suivant pour l’édition. Lorsque le dernier
Number numéro de texte est atteint, le processus recommence avec le premier numéro.

Search Cette fonction sélectionne le numéro de texte introduit pour l’édition.


Number

Change Cette fonction commute entre la sélection de la section et l’introduction de lettres latines.
Mode

Choose Le caractère sélectionné est repris dans la barre d’introduction.


Char

Save & Les textes modifiés sont enregistrés. Vous quittez ensuite l’éditeur.
Exit

Vous quittez l’éditeur sans enregistrement des modifications.


Recall

STEP 7 Le menu S7–Conn permet de relier l’AP au progiciel de programmation externe S7–200.
connect
Lorsque l’interface RS232 est déjà occupée par un transfert de données, vous ne pouvez
coupler la commande au progiciel de programmation qu’une fois le transfert terminé.
L’activation de cette connexion entraîne une initialisation de l’interface RS232. Le paquet de
programmation utilisé détermine les paramètres d’interface suivants :
Device RTS – CTS
Vitesse de transmission 38400
Stop bits 1
Parity even
Data bits 8

Figure 7-17 Liaison S7–200

Conn. Cette fonction active la connexion entre le PC et la commande. Le libellé de la touche logiciel-
on le devient Connection off (Conn. off).
Conn. L’état actif ou inactif est conservé avec Power On (sauf en cas de démarrage avec para-
off mètres par défaut).
RECALL permet de quitter le menu.

PLC- Vous pouvez visualiser ou le cas échéant modifier les états momentanés des cellules mémoi-
status res suivantes de l’AP.
Il est possible d’afficher 6 opérandes simultanément.

SINUMERIK 802S/802C base line


7-94 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Entrées I Octet d’entrée (IBx), mot d’entrée (Iwx), double mot d’entrée (IDx)
Sorties Q Octet de sortie (Qbx), mot de sortie (Qwx), double mot de sortie (QDx)

Indicateurs M Octet de mémento (Mx), mot de mémento (Mw), double mot de mémento
(MDx)
Temporisa- T Temporisation (Tx)
tions
Compteurs C Compteur (Zx)
Données V Octet de données (Vbx), mot de données (Vwx), double mot de données
(VDx)
Format B binaire
H hexadécimal
D décimal
La représentation binaire est impossible pour les doubles mots. Les comp-
teurs et les temporisations sont représentées en mode décimal.

Figure 7-18 Visualisation d’état de l’AP

Des touches logicielles supplémentaires sont à votre disposition dans cette barre de menu.
S Edition
L’actualisation cyclique des valeurs est interrompue. Vous pouvez ensuite modifier les
valeurs des opérandes.
S Abandon
L’actualisation cyclique se poursuit sans que les valeurs introduites soient transmises à
l’AP.
S Prise en compte
Les valeurs introduites sont transmises à l’AP et l’actualisation cyclique se poursuit.
S Effacement
Tous les opérandes sont effacés.
S Opérande +
L’adresse de l’opérande peut être incrémentée de 1 à chaque fois.
S Opérande -
L’adresse de l’opérande peut être décrémentée de 1 à chaque fois.

Set Définition de mots de passe


passw.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-95
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Quatre niveaux de mots de passe existent dans la commande. Ces différents niveaux accor-
dent une autorisation d’accès différente :
S mot de passe Siemens
S mot de passe du système
S mot de passe du constructeur
S mot de passe utilisateur
Vous pouvez traiter les données en fonction de votre niveau d’accès (voir également “Manuel
technique”).

DEMO.MPF

Introduisez le mot de passe.


Si vous ne possédez pas ce mot de passe, vous n’avez aucune autorisation d’accès.
Le mot de passe est chargé après appui sur la touche logicielle OK.
Avec RECALL, un retour à l’image de base IBN est effectué sans action.

Delete Le niveau d’accès est remis à zéro.


passw.

Change Modification du mot de passe


passw.

Figure 7-19

Selon l’autorisation d’accès, différentes possibilités de modification du mot de passe sont


proposées dans la barre de menu.
Sélectionnez le niveau de mots de passe à l’aide des TL. Introduisez le nouveau mot de
passe et terminez la saisie avec OK.
Le mot de passe vous est redemandé pour contrôle.
OK met fin à la modification du mot de passe.
Avec RECALL, un retour à l’image de base IBN est effectué sans action.

SINUMERIK 802S/802C base line


7-96 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Save Mémorisation des données


data
Cette fonction mémorise le contenu de la mémoire volatile dans une zone mémoire non
volatile.
Condition préalable : Aucun programme n’est en cours d’exécution.
Pendant la sauvegarde des données, aucune commande ne doit être effectuée !

Touches logicielles pour fonctions de maintenance

Masch.- Paramètres machine (voir également “Manuel technique”)


data

Figure 7-20

La modification des paramètres machine influence considérablement la machine. Un


paramétrage erroné peut entraîner une destruction de la machine.

Unités userdef défini par l’utilisateur


m/s**2 mètre/seconde
U/s**3 tour/seconde
s seconde
Kgm**2 moment d’inertie
mH inductance
Nm couple
ms ms (microsecondes)
mA mA (microampères)
mVs mVs (microvolt–seconde)
Prise d’effet so aussitôt efficace
( t é en vigueur)
(entrée i )
cf après confirmation
re remise à zéro
po Power on

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-97
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

General Paramètres machine généraux


MD
Ouvrez la fenêtre Paramètres machine généraux. Avec les touches de pagination, vous pou-
vez feuilleter en avant et en arrière.

Axis Paramètres machine spécifiques à un axe


MD
Ouvrez la fenêtre Paramètres machines spécifiques à un axe. La barre de menu est
complétée avec les TL Axe + et Axe -.

Figure 7-21

Les paramètres de l’axe X sont visualisés.

Other Autres paramètres machine


MD
Ouvrez la fenêtre Autres paramètres machine. Avec les touches de pagination, feuilletez en
avant et en arrière.

Display Paramètres machine de visualisation


MD
Ouvrez la fenêtre Paramètres machine de visualisation. Avec les touches de pagination,
feuilletez en avant et en arrière.

Cette fonction enregistre les réglages concernés.


Save

Recherche
Search
Introduisez le numéro ou le nom du paramètre machine souhaité puis appuyez sur Input.
Le curseur se place sur le paramètre recherché.

Figure 7-22

Contin. L’occurence suivante du paramètre est recherchée.


search

Axis +
Axe + et Axe - permettent de passer à l’axe suivant ou précédent dans le domaine de pa-
ramètres machine.
Axis -

SINUMERIK 802S/802C base line


7-98 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Active Cette TL permet d’activer les paramètres machine caractérisés par “cf.”.
MD

Display Luminosité
bright.
Cette TL permet d’ajuster la luminosité de l’écran.
Display
darker Le réglage du démarrage peut être donné par un PM d’affichage. La correction du réglage par
touche logicielle n’influe pas sur le réglage dans le PM d’affichage.

Change Changement de langue


lang.
Avec la TL Changement de langue, vous pouvez commuter entre langue actuelle et
deuxième langue chargée.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 7-99
Services et diagnostics
7.2 Diagnostic et mise en service – Groupe fonctionnel Diagnostic

Notes

SINUMERIK 802S/802C base line


7-100 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation 8
8.1 Bases de la programmation de la commande numérique
8.1.1 Structure de programme

Structure et contenu
Le programme CN est constitué d’une suite de blocs (voir le tableau 8-1). Chaque bloc de
programme représente une opération d’usinage.
Dans un bloc, les instructions sont écrites sous forme de mots.
Le dernier bloc d’une séquence d’usinage contient un mot spécial signifiant la fin du
programme : M2.

Tableau 8-1 Structure de programme de la CN

Bloc Mot Mot Mot ... ; commentaire


Bloc N10 G0 X20 ... ; 1er Bloc
Bloc N20 G2 Z37 ... ; 2ème Bloc
Bloc N30 G91 ... ... ; ...
Bloc N40 ... ... ...
Bloc N50 M2 ; fin de programme

Noms de programme
Chaque programme a son propre nom.

Nota
Ce nom peut être choisi lors de la création du programme en respectant les consignes
suivantes :
S les deux premiers caractères doivent être des lettres
S sinon des lettres, des chiffres ou le caractère souligné
S ne pas utiliser plus de 8 caractères
S ne pas utiliser de caractères séparateurs (voir chap. ”Jeu de caractères”)

Exemple : ARBRE527

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-101
Programmation
8.1 Bases de la programmation de la commande numérique

8.1.2 Structure de mot et adresse

Fonctions/Structure
Un mot est un élément de bloc et représente principalement une instruction de commande.
Un mot (voir figure 8-1) est constitué
S d’un symbole d’adresse,
le symbole d’adresse est généralement une lettre
S et d’une valeur numérique.
La valeur numérique est constituée d’une suite de chiffres pouvant être complétée par un
signe plus/moins et un point décimal pour certaines adresses.
Le signe positif est facultatif.

Mot Mot Mot

Adresse Valeur Adresse Valeur Adresse Valeur

Exemple : G1 X-20.1 F300


Explication : Déplacement Trajectoire ou po- Vitesse
avec interpo- sition finale pour d’avance :
lation linéaire l’axe X : –20.1 mm 300 mm/min

Figure 8-1 Structure de mot

Plusieurs caractères d’adresse


Un mot peut également comprendre plusieurs lettres adresse. La valeur numérique doit
cependant être attribuée par l’intermédiaire du caractère “=” placé entre les deux.
Exemple : CR=5.23

8.1.3 Structure de bloc

Fonctions
Un bloc doit comprendre toutes les données nécessaires à l’exécution d’une opération
d’usinage.
Un bloc de programme est généralement composé de plusieurs mots et se termine toujours
par le caractère de fin de bloc ”LF” (nouvelle ligne). Le caractère ”LF” n’est pas à écrire ; il
est généré automatiquement par le retour de ligne ou après avoir actionné la touche d’intro-
duction.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-102 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.1 Bases de la programmation de la commande numérique

/N... Mot1 Mot2 ... Motn ;commentaire LF

Espace Espace Espace Espace


intermédiaire intermédiaire intermédiaire intermédiaire Caractère de fin de
bloc, invisible
(BLANC)
uniquement en cas de besoin,
est placé à la fin, séparé par “;“
Instructions du bloc
du reste du bloc
Numéro de bloc – placé devant les instructions,
uniquement en cas de besoin, le caractère “:“
remplace le N dans les blocs principaux

Saut de bloc optionnel,


uniquement en cas de besoin,
placé au début Nombre total de caractères dans un bloc : 127 caract.

Figure 8-2 Schéma de la structure de bloc

Ordre des mots


Lorsque plusieurs instructions sont contenues dans un bloc, l’ordre suivant est recommandé :
N... G... X... Z... F... S... T... D... M...

Remarque sur les numéros de bloc


Choisissez dans un premier temps des numéros de bloc multiples de 5 ou de 10. Cela vous
permettra d’insérer des blocs ultérieurement tout en conservant l’ordre croissant des numéros
de blocs.

Saut de bloc optionnel (voir image 5–3)


Les blocs d’un programme ne devant pas être exécutés à chaque exécution de programme
peuvent être caractérisés par une barre oblique ”/” devant le mot du numéro de bloc.
Le saut de bloc optionnel lui–même est activé par la commande (SKP) ou par l’automate pro-
grammable (signal). Une section peut être masquée par plusieurs blocs successifs avec ”/”.
Lorsqu’un saut de bloc optionnel est actif pendant l’exécution du programme, aucun des blocs
de programme caractérisés par ”/” ne sera exécuté. Aucune des instructions contenues dans
les blocs considérés ne sera prise en compte. Le programme se poursuit avec le prochain
bloc ne comportant pas de barre oblique ”/”.

Commentaire, remarque
Les instructions des blocs d’un programme peuvent être accompagnées d’un commentaire ou
d’une explication.
Les commentaires sont visualisés avec le contenu du reste du bloc dans l’affichage de bloc
actuel.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-103
Programmation
8.1 Bases de la programmation de la commande numérique

Exemple de programmation
N10 ; Société G&S nº de contrat 12A71
N20 ; pièce de pompe 17, nº de dessin : 123 677
N30 ; programme créé par H. Adam, dép. TV 4
:50 G17 G54 G94 F470 S220 D2 M3 ; bloc principal
N60 G0 G90 X100 Z200
N70 G1 Z185.6
N80 X112
/N90 X118 Z180 ; ce bloc est optionnel
N100 X118 Z120
N110 X135 Z70
N120 X145 Z50
N130 G0 G90 X200
N140 M2 ; fin de programme

8.1.4 Jeu de caractères

Les caractères suivants sont utilisables pour la programmation et sont interprétés suivant les
définitions.

Lettres
A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N,O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z
Les lettres majuscules et minuscules ne sont pas différenciées. Une lettre en majuscule équi-
vaut donc à la même lettre en minuscule.

Chiffres
0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

SINUMERIK 802S/802C base line


8-104 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.1 Bases de la programmation de la commande numérique

Caractères spéciaux imprimables


( parenthèse ouverte
) parenthèse fermée
[ crochet ouvert
] crochet fermé
< inférieur à
> supérieur à
: bloc principal, fin d’étiquette
= affectation, partie d’une égalité
/ division, saut de bloc optionnel
* multiplication
+ addition, signe positif
– soustraction, signe négatif
“ guillemet
_ caractère souligné (se rapportant à des lettres)
. point décimal
, virgule, caractère séparateur
; début de commentaire
% réservé, ne pas l’utiliser
& réservé, ne pas l’utiliser
’ réservé, ne pas l’utiliser
$ réservé, ne pas l’utiliser
? réservé, ne pas l’utiliser
! réservé, ne pas l’utiliser

Caractères spéciaux non imprimables


LF caractère de fin de bloc
Blanc caractère séparateur entre des mots, caractère d’espacement
Tabulateur réservé, ne pas l’utiliser

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-105
Programmation
8.2 Informations de déplacement

Programmation

8.2 Informations de déplacement

8.2.1 Indication de cotes relatives/absolues : G90, G91


Fonctions
Avec les instructions G90/G91, les informations de déplacement écrites X, Z sont évaluées
comme point final de coordonnées (G90) ou comme déplacement d’axe à effectuer (G91).
G90/G91 est valable pour tous les axes.
Ces instructions ne définissent pas la trajectoire sur laquelle les points finaux doivent être
atteints. Il existe pour cela un groupe G (G0,G1,G2,G3,... voir le chapitre 8.3 ”Déplacements
d’axe”).

Programmation
G90 ;Indication de cotes absolues
G91 ;Indication de cotes relatives

Cote abso- X Cote rela- X


lue G90 tive G91
W W

Z Z

Figure 8-3 Différentes cotations dans le dessin

Indication de cotes absolues G90


Avec la cotation absolue, l’indication des cotes se rapporte à l’origine du système de coor-
données courant actuellement en vigueur (système de coordonnées de la pièce, système
de coordonnées actuel de la pièce ou système de coordonnées de la machine). Cela dépend
des décalages actifs au moment donné : décalages programmables, réglables ou sans déca-
lage.
Avec le lancement du programme, G90 est actif pour tous les axes et le reste tant qu’il n’est
pas désactivé dans un bloc ultérieur par G91 (indication de cotes relatives) (fonction modale).

Indication de cotes relatives G91


Avec une cotation relative, la valeur numérique de l’information de déplacement correspond
au déplacement d’axe à effectuer. Le signe +/– indique le sens du déplacement.
G91 est valable pour tous les axes et peut être désactivé avec G90 (cote absolue) dans un
bloc ultérieur.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-106 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.2 Informations de déplacement

Exemple de programmation G90 et G91


N10 G90 X20 Z90 ;cote absolue
N20 X75 Z–32 ;cote toujours absolue
...
N180 G91 X40 Z20 ;commutation à l’indication de cotes relatives
N190 X–12 Z17 ;cote toujours relative

8.2.2 Indication de cotes en métrique et en inch : G71, G70

Fonctions
Lorsque des cotes de la pièce diffèrent du paramétrage du système de base (inch ou mm), les
cotations peuvent être directement données dans le programme. La commande se charge
des calculs de conversion nécessaires dans le système de base.

Programmation
G70 ;Indication de cotes en inch
G71 ;Indication de cotes en métrique

Exemple de programmation
N10 G70 X10 Z30 ;cote en inch
N20 X40 Z50 ;G70 continue d’être actif
...
N80 G71 X19 Z17.3 ;cote en métrique à partir de maintenant
...

Informations
Selon le préréglage, la commande interprète toutes les valeurs géométriques comme cotes
métriques ou en inch. Sont également compris, dans les valeurs géométriques, les correc-
teurs d’outil et les décalages d’origine réglable avec leur affichage, mais aussi la vitesse
d’avance F en mm/min ou en inch/min.
Le préréglage est configurable par paramètre machine.
Tous les exemples de ce manuel se rapportent à un préréglage métrique.
G70 ou G71 évaluent toutes les données géométriques se rapportant directement à la pièce,
soit en inch soit en mètres, par ex. :
S Informations de déplacement X, Z pour G0, G1, G2, G3, G33
S Paramètres d’interpolation I, K (également pente)
S Rayon du cercle CR
S Décalage d’origine programmable (G158)
Toutes les autres indications géométriques qui ne concernent pas directement la pièce, tels
que les vitesses d’avance, les correcteurs d’outil ou les décalages d’origine réglables ne sont
pas influencés par G70/G71.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-107
Programmation
8.2 Informations de déplacement

8.2.3 Indication de cotes au rayon/au diamètre : G22, G23

Fonctions
Pour l’usinage de pièces sur des tours, il est usuel de programmer les indications de
déplacement pour l’axe X (axe transversal) comme indication de cotes au diamètre. La com-
mande numérique interprète la valeur indiquée uniquement pour cet axe comme valeur au
diamètre.
Dans le programme, il est possible si besoin est de commuter à la cotation du rayon.

Programmation
G22 ;Indication de cotes au rayon
G23 ;Indication de cotes au diamètre

Cotation du diamètre Cotation du rayon


X X
G23 Axe transversal G22 Axe transversal
R20
D40

D30

D20

R15

R10
W W
Z Z
Axe longitudinal
Axe longitudinal

Figure 8-4 Indication de cotes au diamètre et au rayon pour l’axe transversal

Informations
G22 ou respectivement G23 interprète la cote du point final pour l’axe X en tant que cote au
rayon ou au diamètre.
Visualisation de la position réelle en conséquence dans le système de coordonnées pièce.
Un décalage programmable avec G158 X... est toujours évalué comme indication de cotes au
rayon. Description de cette fonction : voir le chapitre suivant.

Exemple de programmation
N10 G23 X44 Z30 ;pour l’axe X diamètre
N20 X48 Z25 ;G23 reste actif
N30 Z10
...
N110 G22 X22 Z30 ;commutation en cotes au rayon pour
l’axe X à partir de ce bloc
N120 X24 Z25
N130 Z10
...

SINUMERIK 802S/802C base line


8-108 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.2 Informations de déplacement

8.2.4 Décalage d’origine programmable : G158

Fonctions
Vous utilisez le décalage d’origine programmable en cas d’opérations d’usinage qui se
répètent en différentes positions de la pièce ou simplement lors du choix d’un nouveau point
de référence pour les cotes. Le système de coordonnées actuel de la pièce est ainsi créé.
Les nouvelles indications de cotes se rapportent à ce système.
Le décalage est possible selon tous les axes.
Une instruction avec G158 nécessite toujours un bloc séparé.

Pièce d’origine
X
Pièce
X actuel

Z actuel
W Z
Pièce
Décalage X...Z...

Pièce –”décalée”

Figure 8-5 Exemple de décalage programmable

Décalage G158
Avec l’instruction G158, un décalage d’origine est toujours programmable pour tous les axes.
Une nouvelle instruction G158 remplace l’instruction précédente de décalage
programmable.

Effacement du décalage
Une instruction G158 sans indication d’axe efface un décalage programmable actif.

Exemple de programmation
N10 ...
N20 G158 X3 Z5 ;décalage programmable
N30 L10 ;appel de sous–programme, contient la
géométrie à décaler
...
N70 G158 ;décalage effacé
...
Appel de sous–programme – voir le chapitre 8.10 ”Sous–programmes”

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-109
Programmation
8.2 Informations de déplacement

8.2.5 Ablocage de la pièce - décalage d’origine réglable : G54 à G57, G500,


G53

Fonctions
Le décalage d’origine réglable indique la position de l’origine pièce sur la machine (décalage
de l’origine pièce par rapport au point de référence de la machine). Ce décalage est déter-
miné lors de l’ablocage de la pièce sur la machine et doit être introduit par commande dans le
champ de données prévu à cet effet. La valeur est activée par le programme par sélection
entre quatre groupes possibles : G54 à G57.
Voir la commande au chapitre 3.2 “Introduction/Modification du décalage d’origine”.

Programmation
G54 ;1er décalage d’origine réglable
G55 ;2ème décalage d’origine réglable
G56 ;3ème décalage d’origine réglable
G57 ;4ème décalage d’origine réglable
G500 ;décalage d’origine réglable INACTIF – modal

G53 ;décalage d’origine réglable INACTIF – non modal,


inhibe également le décalage programmable

X Machine X
Pièce Pièce

M W

Z Machine Z
Pièce

par ex.G54

Déclarez uniquement un décalage selon l’axe Z !

Figure 8-6 Décalage d’origine réglable

Exemple de programmation
N10 G54 ... ;appel du premier décalage d’origine réglable
N20 X... Z... ;usinage de la pièce
...
N90 G500 G0 X... ;désactivation du décalage d’origine réglable

SINUMERIK 802S/802C base line


8-110 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

8.3 Déplacements d’axes

8.3.1 Interpolation linéaire en vitesse rapide : G0

Fonctions
Le déplacement rapide G0 est utilisé pour le positionnement rapide de l’outil, cependant pas
pour l’usinage direct de la pièce.
Tous les axes peuvent être déplacés simultanément. Il en résulte une trajectoire rectiligne.
La vitesse maximale (vitesse rapide) est définie individuellement pour chaque axe dans les
paramètres machine. Lorsqu’un seul axe est déplacé, ce déplacement a lieu en vitesse rapi-
de. Lorsque deux axes sont déplacés simultanément, la vitesse tangentielle (vitesse résultan-
te) est choisie de telle façon que la vitesse tangentielle la plus grande possible soit obte-
nue en tenant compte des deux axes.
Une vitesse d’avance programmée (mot F) est insignifiante pour G0.
G0 est active jusqu’à avis contraire par une autre instruction du groupe G (G1, G2, G3,...).

X
P1
P2
M W
Z

Figure 8-7 Interpolation linéaire en vitesse rapide du point P1 vers P2

Exemple de programmation
N10 G0 X100 Z65

Informations
Pour l’accostage à la position, il existe un autre groupe de fonctions G (voir le chapitre 8.3.9
”Arrêt précis/Contournage : G60, G64”). Pour l’arrêt précis G60, il est possible de sélection-
ner, avec un autre groupe, une fenêtre comprenant différents degrés de précision. Pour l’arrêt
précis, il existe de plus une instruction agissant bloc par bloc : G9.
Pour l’adaptation à vos problèmes de position, vous devriez prendre ces possibilités en
compte !

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-111
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

8.3.2 Interpolation linéaire en vitesse d’avance : G1

Fonctions
L’outil se déplace du point de départ au point final sur une trajectoire rectiligne. Pour la
vitesse tangentielle, le mot F programmé est décisif.
Tous les axes peuvent être déplacés simultanément.
G1 est active jusqu’à avis contraire par une autre instruction du groupe G (G0, G2, G3,...).

M W

Figure 8-8 Interpolation linéaire avec G1

Exemple de programmation
N05 G54 G0 G90 X40 Z200 S500 M3 ;l’outil se déplace en vitesse rapide,
vitesse de rotation de broche = 500 tr/min,
rotation en sens horaire
N10 G1 Z120 F0.15 ;interpolation linéaire en vitesse d’avance
0,15 mm/tour
N15 X45 Z105
N20 Z80
N25 G0 X100 ;dégagement en vitesse rapide
N30 M2 ;fin de programme

8.3.3 Interpolation circulaire : G2, G3

Fonctions
L’outil se déplace du point de départ au point final sur une trajectoire circulaire. Le sens est
défini par la fonction G :
G2 – en sens horaire
G3 – en sens antihoraire

SINUMERIK 802S/802C base line


8-112 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Pour la vitesse tangentielle, le mot F programmé est décisif. La description du cercle


souhaitée peut être donnée de différentes manières :
– Centre et point final
– Rayon du cercle et point final
– Centre et angle d’ouverture
– Angle d’ouverture et point final
G2/G3 sont actives jusqu’à avis contraire par une autre instruction du groupe G (G0, G1...).

X G2 G3

dans le sens horaire dans le sens antihoraire Z


Figure 8-9 Détermination du sens de rotation G2/G3

G2/G3 et indic. du centre cercle (+point final) : G2/G3 et indication du rayon (+point final) :
X Point final X,Z X Point final X,Z

par ex. G2 X...Z...I...K... par ex. G2 X...Z...CR=...

Rayon du cercle CR

Centre I, J
Point de départ X,Z Point de départ X,Z

Z Z

G2/G3 et indication de l’angle d’ouverture G2/G3 et indic. de l’angle d’ouverture (+point final) :
X (+centre) : X

Point final X, Z

par ex. G2 AR=... I...K... par ex. G2 AR=... X...Z...


Angle Angle
AR AR

Centre I, K
Point de départ X,Z Point de départ X,Z

Z Z

Figure 8-10 Possibilités de programmations de cercles

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-113
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Exemple de programmation : Introduction du centre et du point final

X
Point de départ
Point final
I
Centre
40
33

K
Z
30
40
50

Figure 8-11 Exemple d’introduction du centre et du point final

N5 G90 Z30 X40 ;point de départ du cercle pour N10


N10 G2 Z50 X40 K10 I–7 ;point final et centre

Exemple de programmation : Introduction du point final et du rayon

X
Point de départ
Point final

Centre
40

Z
30

50

Figure 8-12 Exemple d’introduction du point final et du rayon

N5 G90 Z30 X40 ;point de départ du cercle pour N10


N10 G2 Z50 X40 CR=12.207 ;point final et rayon

Remarque : Avec une valeur négative pour CR=–... le segment circulaire supérieur à un
demi–cercle sera choisi.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-114 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Exemple de programmation : Point final et angle d’ouverture

X
Point de départ
Point final
1050
40 Centre

Z
30

50

Figure 8-13 Exemple d’introduction de point final et d’angle d’ouverture

N5 G90 Z30 X40 ;point de départ du cercle pour N10


N10 G2 Z50 X40 AR=105 ;point final et angle d’ouverture

Exemple de programmation : Centre et angle d’ouverture

X
Point de départ
Point final
I 1050
Centre
40
33

Z
30

40

Figure 8-14 Exemple d’introduction de centre et d’angle d’ouverture

N5 G90 Z30 X40 ;point de départ du cercle pour N10


N10 G2 K10 I–7 AR=105 ;centre et angle d’ouverture

Tolérance des données pour le cercle


Les cercles ne sont acceptés par la commande qu’avec une certaine tolérance de mesure. Le
rayon de cercle au point de départ et au point final sont comparés. Si la différence est située
dans la plage de tolérance, le centre du cercle est positionné en interne avec exactitude.
Dans le cas contraire, un message d’alarme apparaît.
La tolérance est paramétrable par paramètre machine.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-115
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

8.3.4 Interpolation circulaire par un point intermédiaire : G5

Fonctions
Si vous connaissez trois points du contour du cercle au lieu du centre, du rayon ou de
l’angle d’ouverture, utilisez alors la fonction G5, plus avantageuse.
Le sens du cercle est donné par la position du point intermédiaire (entre le point de départ et
le point final).
G5 est active jusqu’à avis contraire par une autre instruction du groupe G (G0, G1, G2,...).
Remarque : L’indication des cotes paramétrée G90 ou G91 est valable pour le point final et le
point intermédiaire !

X Point intermédiaire

Point de départ Point final


45
40

Z
30
40
50

Figure 8-15 Cercle avec introduction du point final et du point intermédiaire sur l’exemple
de G90

Exemple de programmation
N5 G90 Z30 X40 ;point de départ cercle pour N10
N10 G5 Z50 X40 KZ=40 IX=45 ;point final et point intermédiaire

(IX à programmer comme rayon)

SINUMERIK 802S/802C base line


8-116 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

8.3.5 Filetage à pas constant G33

Fonctions
Avec la fonction G33, des filetages à pas constant de types suivants peuvent être exécutés :
S Filetage sur corps cylindriques
S Filetage sur corps coniques
S Filetage extérieur/intérieur
S Filetage à un ou plusieurs filets
S Filetage en plusieurs blocs (suite de plusieurs filetages)
Une broche avec système de mesure de position est nécessaire.
G33 est active jusqu’à avis contraire par une autre instruction du groupe G (G0, G1, G2,
G3,...).

Filetage extérieur

Filetage int.

Figure 8-16 Filetage extérieur/intérieur sur l’exemple d’un filetage intérieur

Filetage à droite ou à gauche


Les filetages à droite ou à gauche sont déterminés par le sens de rotation de la broche (rota-
tion en sens horaire M3, rotation en sens antihoraire M4 – voir le chapitre 8.4 “Rotation de la
broche“). L’introduction de la vitesse de rotation doit être programmée à l’adresse S ou la vi-
tesse doit être paramétrée.
Commentaire : Pour la longueur de filetage, les courses d’accélération et de freinage doivent
être prises en considération !

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-117
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Vue de côté Vue de dessus


Point final Longueur de filetage Point de départ Marque zéro degrés
du capteur de la bro-
che

Décalage
SF=...

Pas du filetage

Pas du filetage : I ou K
(la valeur reste constan- un autre point de
te sur toute la longueur départ est possible Filetage à gauche ou à droite
de filetage d’un bloc (pour un filetage à (M3/M4)
G33) plusieurs filets)

Figure 8-17 Grandeurs programmables pour un filetage avec G33

Programmation : Pas du filetage :K


X
Filetage sur corps cylindrique

G33 Z... K...


Z
Filetage sur corps conique X
Pas du filetage :K
L’angle du cône est
G33 Z... X... K... inférieur à 45 degrés

(pas de filetage K car le déplacement est plus important selon l’axe Z)


Z

X Pas du filetage :

G33 Z... X... I... L’angle du cône est I


supérieur à 45 degrés
(pas de filetage I car le déplacement est plus important selon l’axe X)
Z

Filetage plan X Pas du filetage :

G33 X... I... I

Figure 8-18 Attribution du pas de filetage sur l’exemple des axes Z / X

Pour le filetage sur corps conique (nécessité d’introduire deux axes), l’adresse du pas de
filetage nécessaire I ou K de l’axe doit être utilisée avec le déplacement le plus important
(longueur de filetage supérieure). Un deuxième pas de filetage n’est pas à introduire.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-118 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Décalage du point de départ SF=


Un décalage du point de départ de la broche devient nécessaire lorsque le filetage doit être
exécuté dans des sections décalées ou lorsqu’il est à plusieurs filets. Le décalage du point de
départ est programmé dans le bloc de filetage avec G33 à l’adresse SF (position absolue).
Lorsqu’aucun décalage du point de départ n’est indiqué, la valeur des données de réglage est
active.
Attention : Une valeur programmée pour SF= sera toujours introduite dans les données de
réglage.

Exemple de programmation
Filetage sur corps cylindrique, décalage à 180 degrés du point de départ du deuxième filet,
longueur de filetage (y compris les courses d’accélération et de freinage) 100 mm, pas
4 mm/tr.
Filetage à droite, cylindre déjà préparé :
N10 G54 G0 G90 X50 Z0 S500 M3 ;accostage du point de départ, rotation à droite
de la broche
N20 G33 Z–100 K4 SF=0 ;pas : 4 mm/tr.
N30 G0 X54
N40 Z0
N50 X50
N60 G33 Z–100 K4 SF=180 ;2ème filet, décalé de 180 degrés
N70 G0 X54 ...

Concaténation de filetages
Lorsque plusieurs blocs de filetage sont programmés à la suite (concaténation de filetages),
l’introduction d’un décalage de point de départ n’est pertinente que pour le premier bloc de
filetage. L’introduction n’est utilisée qu’à cet endroit.
Les concaténations de filetages sont automatiquement reliées par le contournage G64 (voir le
chapitre 8.3.9 ”Arrêt précis/Contournage : G60, G64”).

X N10 G33 Z... K... SF=...


N20 Z.... X.... K...
N30 Z.... X... K...
3ème bloc avec G33
2ème bloc avec G33
1er bloc avec G33

Figure 8-19 Exemple de concaténation de filetages (filetage en chaîne)

Vitesse des axes


Pour les filetages G33, la vitesse des axes pour la longueur de filetage est déterminée par la
vitesse de rotation de broche et par le pas du filet. La vitesse d’avance F n’est pas décisive.
Elle reste cependant mémorisée. La vitesse d’axe maximale déterminée dans le paramètre
machine (vitesse rapide) ne peut cependant être dépassée.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-119
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Informations – Important
– Le commutateur de correction de la vitesse de rotation de la broche (correction de
vitesse de la broche) ne doit pas être modifié pendant l’opération de filetage.
– Le commutateur de correction de l’avance n’a aucune influence dans ce bloc.

8.3.6 Accostage de point fixe : G75

Fonctions
Avec G75, un point fixe de la machine, par ex. le point de changement d’outil, peut être
accosté. La position de chaque axe est mémorisée dans les paramètres machine. Cette
fonction ne provoque aucun décalage.
Chaque axe se déplace en vitesse rapide.
G75 nécessite un bloc séparé et n’agit que sur ce bloc.
Dans le bloc suivant G75, la précédente fonction G du groupe ”Type d’interpolation” (G0,
G1,G2, ...) est à nouveau active.

Exemple de programmation
N10 G75 X0 Z0
Commentaire : Les valeurs numériques programmées pour X, Z sont ignorées.

8.3.7 Accostage du point de référence : G74

Fonctions
Avec G74, l’accostage du point de référence peut être exécuté dans le programme de la com-
mande numérique. Le sens et la vitesse de chaque axe sont enregistrés dans les paramètres
machines (PM).
G74 nécessite un bloc séparé et n’agit que sur ce bloc. Dans le bloc suivant G74, la
précédente fonction G, du groupe ”Type d’interpolation” (G0, G1,G2, ...), est à nouveau active.

Exemple de programmation
N10 G74 X0 Z0
Commentaire : Les valeurs numériques programmées pour X, Z sont ignorées.

8.3.8 Avance F

Fonctions
La vitesse d’avance F est la vitesse tangentielle et est égale à la valeur absolue de la
somme géométrique des composantes de la vitesse pour tous les axes concernés.
Les vitesses d’axes résultent de la composante de déplacement d’axe le long de la trajectoire.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-120 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

La vitesse d’avance F est valable pour les types d’interpolation G1, G2, G3, G5 et reste
valable jusqu’à ce qu’un nouveau mot F soit écrit.

Programmation
F...
Commentaire : Avec des valeurs entières, la saisie du point décimal n’est pas nécessaire,
par ex. : F300

Unité de mesure pour F– G94, G95


L’unité du mot F est déterminée par des fonctions G :
S G94 F comme vitesse d’avance en mm/min
S G95 F comme vitesse d’avance en mm/tour de broche
(uniquement pertinent lorsque la broche tourne !)

Exemple de programmation
N10 G94 F310 ;vitesse d’avance en mm/min
...
N110 S200 M3 ;mouvement de la broche
N120 G95 F15.5 ;vitesse d’avance en mm/tr
Commentaire : Ecrivez un nouveau mot F lorsque vous changez G94 – G95 !

Information
Pour les tours, le groupe avec G94, G95 est encore étendu aux fonctions G96, G97 pour la
vitesse de coupe constante. Ces fonctions ont par ailleurs une influence sur le mot S (voir le
chapitre 8.5.1 ”Vitesse de coupe constante”).

8.3.9 Arrêt précis/contournage : G9, G60, G64

Fonctions
Ces fonctions permettent un réglage optimal aux différentes applications en assurant un
réglage du mode de déplacement aux limites de bloc et une commutation des fonctions G
actives. Par exemple, vous souhaitez positionner rapidement les axes ou vous voulez traiter
des trajectoires en plusieurs blocs.

Programmation
G60 ;arrêt précis – fonction modale
G64 ;contournage

G9 ;arrêt précis – fonction non modale

G601 ;fenêtre d’arrêt précis fin


G602 ;fenêtre d’arrêt précis grossier

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-121
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Arrêt précis G60, G9


Lorsque la fonction arrêt précis (G60 ou G9) est en service, la vitesse est freinée jusqu’à de-
venir nulle pour atteindre la position de destination exacte à la fin du bloc.
Avec un autre groupe G de type modal, il est possible de paramétrer à quel moment le dépla-
cement de ce bloc est considéré comme terminé pour commuter au bloc suivant.
S G601 Fenêtre d’arrêt précis fin
Le changement de bloc a lieu lorsque tous les axes ont atteint la ”Fenêtre d’arrêt précis
fin” (valeur dans le paramètre machine).
S G602 Fenêtre d’arrêt précis grossier
Le changement de bloc a lieu lorsque tous les axes ont atteint la ”Fenêtre d’arrêt précis
grossier” (valeur dans le paramètre machine).
Le choix de la fenêtre d’arrêt précis influence fortement la durée totale de l’usinage lorsque de
nombreux positionnements sont effectués. Des ajustages précis demandent plus de temps.

Changement de bloc
X
avec ”grossier” / avec ”fin”
G602 (grossier)

G601
S (fin)

Z
Figure 8-20 Fenêtre d’arrêt précis grossier ou fin, actif pour G60/G9, représentation grossie de la fenêtre

Exemple de programmation
N5 G602 ;fenêtre d’arrêt précis grossier
N10 G0 G60 Z... ;arrêt précis modal
N20 X... Z... ;G60 continue d’être actif
...
N50 G1 G601 ... ;fenêtre d’arrêt précis fin
N80 G64 Z... ;basculement au mode de contournage
...
N100 G0 G9 Z... ;arrêt précis uniquement valable pour ce bloc
N111 ... ;suite du contournage
...

Commentaire : La commande G9 n’est active que pour le bloc de programme arrêt précis
dans lequel elle se trouve ; G60 reste active jusqu’à avis contraire donné par G64.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-122 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Contournage G64
L’objectif du contournage est d’éviter un freinage aux limites de blocs et de passer au bloc
suivant avec une vitesse tangentielle la plus stable possible (pour des transitions tangen-
tielles). La fonction travaille avec un pilotage anticipé de la vitesse dans le bloc suivant.
Pour des éléments de transition non tangentiels (coins), la vitesse est le cas échéant si fort-
ement réduite qu’aucun des axes ne doit effectuer un saut de vitesse supérieur à l’accéléra-
tion maximale.
Ceci entraîne un arrondissement des angles de contour en fonction de la vitesse.

Changement de
X bloc avec l’avan-
Changement de
ce F2
bloc avec l’avan-
ce F1

L’avance F2 est supérieure à F1

Figure 8-21 Arrondissement d’angles de contour avec G64

Exemple de programmation
N10 G64 G1 Z... F... ;contournage
N20 X.. ;suite du contournage
...
N180 G60 ... ;basculement à arrêt précis

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-123
Programmation
8.3 Déplacements d’axes

Vitesse d’avance

Avance programmée F
F1
La vitesse programmée ne peut être atteinte car les courses de bloc sont trop courtes

Contournage G64

G60 –arrêt précis

N1 N2 N3 N4 N5 N6 N7 N8 N9 N10 N11 N12 Course


de bloc
Figure 8-22 Comparaison du comportement de la vitesse avec des déplacements court dans les blocs

8.3.10 Temporisation: G4

Funktionalité
Vous pouvez interrompre l’usinage pour un temps défini entre deux blocs en intercalant votre
propre bloc avec G4: p.ex. pour dégager l’outil.
Les mots avec F... ou S... ne sont utilisés que pour ce bloc et pour les indications de temps.
Une avance F et une vitesse de broche S programmée auparavant sont maintenues.

Programmation
G4 F... ;temporisation en secondes
G4 S’... ;temporisation en tours de broche

Exemple de programmation
N5 G1 F200 Z–50 S300 M3 ;avance F, vitesse de broche S N10 G4
N10 G4 F2.5 ;temporisation de 2,5 s
N20 Z70
N30 G4 S30 ;temporisation perdant 30 tours de broche correspond à
S0300 t/min et 100 % de correction de vitesse de broche
à: t=0,1 min
N40 X... ;avance et vitesse de broche restent maintenues

Remarque
G4 S... n’est possible que s’il s’agit d’une broche pilotée (si les vitesses de broches allouées
sont elles–aussi programmées moyennant S...).

SINUMERIK 802S/802C base line


8-124 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.4 Rotation de la broche

8.4 Rotation de la broche

8.4.1 Vitesse de rotation de la broche S, sens de rotation

Fonctions
La vitesse de rotation de la broche est programmée à l’adresse S en rotations par minute lors-
que la machine est munie d’une broche commandée.
Le sens de rotation et le début ou la fin de rotation sont programmés par des fonctions M (voir
le chapitre 8.7 ”Fonctions supplémentaires M”).
Commentaire : Avec des valeurs S entières, la notation décimale n’est pas nécessaire, par
ex. : S270.

Informations
Si vous écrivez M3 ou M4 dans un bloc de programme avec déplacements d’axe, alors les
fonctions M seront actives avant les déplacements d’axe.
Paramétrage par défaut : Le déplacement d’axe commence seulement lorsque la broche est
lancée (M3, M4). M5 est également sortie avant le déplacement d’axe. L’immobilisation de la
broche n’est cependant pas attendue. Les déplacements d’axe commencent avant même
l’arrêt complet de la broche.
La broche est arrêtée avec la fin du programme ou avec RESET.
Commentaire : D’autres réglages sont configurables par les paramètres machine.

Exemple de programmation
N10 G1 X70 Z20 F300 S270 M3 ;avant le déplacement d’axe X, Z
la broche est lancée à 270 tr/min
en rotation dans le sens horaire
...
N80 S450 ... ;changement de vitesse
...
N170 G0 Z180 M5 ;déplacement de Z dans le bloc, broche
arrêt

8.4.2 Limitation de la vitesse de rotation : G25, G26

Fonctions
Vous pouvez réduire par le programme les limites de rotation par les fonctions G25 ou G26 et
de l’adresse de la broche S suivie de la valeur limite. Les valeurs introduites dans les
données de réglage sont parallèlement écrasées.
G25 ou G26 nécessitent chacune un bloc séparé. Une vitesse de rotation S pré–programmée
reste active.

Programmation
G25 S... ;limitation inférieure de la vitesse de rotation
G26 S... ;limitation supérieure de la vitesse de rotation

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-125
Programmation
8.4 Rotation de la broche

Informations
Les valeurs limites les plus extrêmes de la vitesse de rotation de la broche sont déterminées
dans le paramètre machine. Les données de réglage peuvent être activées pour une limitation
supplémentaire par introduction sur tableau de commande.
Pour les tours, il est possible, avec la fonction spéciale G96 – vitesse de coupe constante, de
programmer une limite supérieure supplémentaire.

Exemple de programmation
N10 G25 S12 ;vitesse limite inférieure de rotation de la broche : 12 tr/min
N20 G26 S700 ;vitesse limite supérieure de rotation de la broche : 700 tr/
min

8.4.3 Positionnement de la broche : SPOS

Fonctions
Condition préalable : La broche doit être techniquement équipée pour un fonctionnement en
asservissement de position.
Avec les fonction SPOS=, vous pouvez positionner la broche selon un angle précis. La
broche est maintenue dans cette position par asservissement de position.
La vitesse de positionnement est déterminée dans un paramètre machine.
A partir du déplacement M3/M4, le sens de rotation est conservé jusqu’à la fin de la position.
Lors du positionnement après immobilisation, la position est accostée avec la trajectoire la
plus courte. Le sens est donné par les positions de départ et finale correspondantes.
Exception : le premier déplacement de la broche, c.–à–d. lorsque le système de mesure n’est
pas encore synchronisé. Dans ce cas le sens est imposé dans un paramètre machine.
Le déplacement s’effectue parallèlement aux déplacements éventuels d’axes dans le même
bloc. Ce bloc est terminé lorsque les deux déplacements ont pris fin.

Programmation
SPOS=... ;position absolue : 0 ... < 360 degrés

Exemple de programmation
N10 SPOS=14.3 ;position de la broche 14,3 degrés
...
N80 G0 X89 Z300 SPOS=25.6 ;positionnement de la broche par mouvements d’axes. Ce
bloc est terminé lorsque tous les déplacements ont pris fin.
N81 X200 Z300 ;le bloc N81 ne commence qu’une fois la position de broche
de N80 également atteinte.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-126 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.5 Fonctions de tournage spéciales

8.5 Fonctions de tournage spéciales

8.5.1 Vitesse de coupe constante : G96, G97

Fonctions
Condition préalable : Une broche commandée doit être présente.
Avec la fonction G96 active, la vitesse de rotation de la broche est modifiée automatiquement,
en fonction du diamètre de la pièce usiné (axe transversal), de manière à ce que la vitesse de
coupe S programmée reste constante au niveau du tranchant de l’outil (la vitesse de rotation
de broche multipliée par le diamètre = constante).
Le mot S est évalué comme vitesse de coupe à partir du bloc avec G96. G96 est une fonction
modale jusqu’à avis contraire par une autre fonction G du groupe (G94, G95, G97).

Programmation
G96 S... LIMS=... F... ;vitesse de coupe constante ACTIVE
G97 ;vitesse de coupe constante INACTIVE
AWL
S Vitesse de coupe, unité de mesure m/min
LIMS= Limitation de la vitesse de rotation de la broche pour G96
F Vitesse d’avance en mm/tour - analogue à G95

Commentaire : La vitesse d’avance F est ici constamment interprétée avec l’unité en mm/tour. Si G94 était
précédemment active au lieu de G95, vous devez déclarer une nouvelle valeur d’avance F !

X (axe transversal)

SD= vitesse de rotation de la


M D2 W broche
D1
D1, D2 = diamètre
D1 x SD1=D2 x SD2=Dn x SDn=constante

Figure 8-23 Vitesse de coupe constante G96

Déplacement en vitesse rapide


Pendant le déplacement en vitesse rapide G0, aucune modification de la vitesse de rotation
n’est effectuée.
Exception : Lorsque le contour est atteint en vitesse rapide et que le bloc suivant comprend
un type d’interpolation G1 ou G2, G3, G5 (bloc de contour), alors la vitesse de rotation est
paramétrée dans le bloc de démarrage avec G0 pour le bloc de contour.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-127
Programmation
8.5 Fonctions de tournage spéciales

Limite supérieure de la vitesse de rotation LIMS=


Lors de l’usinage de diamètres rapetissant (allant de grand à petit), la vitesse de rotation de la
broche peut fortement augmenter. Il est recommandé d’introduire la limitation supérieure de la
vitesse de rotation LIMS=... . LIMS agit uniquement en G96.
Avec la programmation de LIMS=..., la valeur introduite dans les données de réglage est
écrasée.
La limite supérieure de la vitesse de rotation programmée avec G26 ou définie dans les
paramètres machine ne peut être dépassée par LIMS=.

Désactivation de la vitesse de coupe constante : G97


La fonction ”Vitesse de coupe constante” est désactivée avec G97. Lorsque G97 est active,
un mot S enregistré est à nouveau évalué en tours par minute comme vitesse de rotation de
la broche.
Si aucun nouveau mot S n’est écrit, la broche continue de tourner à la dernière vitesse déter-
minée par la fonction G96 active.

Exemple de programmation
N10 ... M3 ;sens de rotation de la broche
N20 G96 S120 LIMS=2500 ;activer la vitesse de coupe constante, 120 m/min,
vitesse limite 2500 tr/min
N30 G0 X150 ;aucune modification de la vitesse de rotation, puisque le
bloc N31 avec G0
N31 X50 Z... ;aucune modification de la vitesse de rotation, puisque le
bloc N32 avec G0
N32 X40 ;accostage du contour, la nouvelle vitesse de rotation est
automatiquement
réglée comme nécessaire pour le début du bloc N40
N40 G1 F0.2 X32 Z... ;vitesse d’avance 0,2 mm/tour
...
N180 G97 X... Z... ;désactivation de la vitesse de coupe constante
N190 S... ;nouvelle vitesse de rotation de la broche, tr/min

Informations
La fonction G96 peut également être désactivée avec G94 ou G95 (même groupe G). Dans
ce cas, la dernière vitesse de rotation de broche S programmée est active pour la suite de la
phase d’usinage tant qu’aucun nouveau mot S n’est déclaré.

8.5.2 Arrondi, chanfrein

Fonctions
Vous pouvez introduire les éléments chanfrein ou arrondi à un angle du contour.
L’instruction correspondante CHF= ... ou RND=... est écrite dans le bloc avec les mouve-
ments d’axe conduisant à cet angle.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-128 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.5 Fonctions de tournage spéciales

Programmation
CHF=... ;insertion du chanfrein, valeur : Longueur du chanfrein
RND=... ;insertion de l’arrondi, valeur : Rayon de l’arrondi

Chanfrein CHF=
Entre des contours linéaires et curvilignes librement combinés, un élément linéaire est
inséré. L’arête est cassée.

N10 G1 ...CHF=...

Chanfrein

N20 G1 ...

X Bissectrice

Figure 8-24 Insertion d’un chanfrein sur un exemple entre deux droites

Exemple de programmation de chanfrein


N10 G1 Z... CHF=5 ;insertion d’un chanfrein de 5 mm
N20 X... Z...

Arrondi RND=
Entre des contours linéaires et curvilignes librement combinés, un élément de contour
curviligne est inséré en transition tangentielle.

Droite/Droite : Droite/Cercle :
Arrondi
N10 G1 ...RND=... N50 G1 ...RND=...

Arrondi

N20 G1 ... RND=... N60 G3 ...


RND=...
X X
Z Z

Figure 8-25 Insertion d’arrondis d’après des exemples

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-129
Programmation
8.5 Fonctions de tournage spéciales

Exemple de programmation d’arrondi


N10 G1 Z... RND=8 ;insertion d’un arrondi de rayon 8 mm
N20 X... Z...
...
N50 G1 Z... RND=7.3 ;insertion d’un arrondi de rayon 7,3 mm
N60 G3 X... Z...

Informations
Remarque :
Une réduction de la valeur programmée pour le chanfrein et l’arrondi est automatiquement
effectuée en cas de longueur de contour insuffisante d’un bloc concerné.
Aucun chanfrein/arrondi n’est inséré lorsque plus d’un bloc ne contenant aucune information
sur le déplacement des axes est programmé dans la transition.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-130 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

8.6 Outil et correcteur d’outil

8.6.1 Remarques générales

Fonctions
Quand vous créez un programme, vous n’avez pas à prendre en considération les longueurs
d’outil ou le rayon du tranchant. Vous programmez directement les cotes de la pièce, par ex.
d’après le dessin.
Vous introduisez les données de l’outil séparément dans une zone de données spéciale.
Dans le programme, il vous suffit d’appeler l’outil nécessaire avec ses données de correction.
Sur la base de ces données, la commande exécute les corrections de trajectoire nécessaires
afin de produire la pièce décrite.

F
T2
F Point de référence du porte-outil
M Origine machine
T1
W Origine pièce

M W

Figure 8-26 Usinage d’une pièce avec différentes dimensions d’outil

8.6.2 Outil T

Fonctions
La programmation du mot T provoque la sélection de l’outil. Dans un paramètre machine est
déterminé s’il s’agit d’un changement d’outil ou seulement d’une présélection :
S Le changement d’outil (appel d’outil) s’effectue directement avec le mot T (usuel par ex.
avec une tourelle revolver sur tour) ou
S le changement s’effectue, après la présélection avec le mot T, par l’instruction supplémen-
taire M6 (voir également le chapitre 8.7 ”Fonctions supplémentaires M”).
Attention :
Lorsqu’un outil particulier a été activé, celui–ci reste enregistré comme outil actif, même après
la fin du programme ou après la coupure ou la remise sous tension de la commande.
Si vous changez un outil manuellement, introduisez également le changement dans la com-
mande afin que la commande connaisse le bon outil. Par ex. vous pouvez démarrer un bloc
avec le nouveau mot T en mode MDA.

Programmation
T... ;numéro d’outil : 1 ... 32 000

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-131
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Remarque 15 outils au plus sont mémorisables simultanément dans la commande.

Exemple de programmation
Changement d’outil sans M6 :
N10 T1 ;outil 1
...
N70 T588 ;outil 588

8.6.3 Numéro de correcteur d’outil D

Fonctions
A un outil donné, vous pouvez affecter entre 1 et 9 tranchants avec des correcteurs d’outils
différents. Si un tranchant spécial est nécessaire, il peut être programmé avec D et le numéro
correspondant.
Lorsqu’un mot D est écrit, D1 est automatiquement actif.
Si vous programmez D0, les corrections seront inopérandes pour l’outil en question.

Remarque
Au plus 30 champs de données avec blocs de correction de l’outil sont simultanément mémo-
risables dans la commande.

Programmation
D... ;numéro de correcteur d’outil : 1 ... 9,
D0: aucune correction n’est active !

T1 D1 D2 D3 D9
T2 D1
T3 D1
T6 D1 D2 D3
T9 D1 D2

T... D1 D2

Figure 8-27 Exemples de mises en correspondance de numéros de correcteur d’outil


avec l’outil

Informations
Les corrections de longueur d’outil agissent aussitôt lorsque l’outil est actif ; si aucun
numéro D n’a été programmé, elles agissent avec les valeurs de D1.
La correction est relevée avec le premier déplacement programmé de l’axe correspondant à
la correction de la longueur.
Une correction du rayon de l’outil doit de plus être activée avec G41/G42.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-132 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Exemple de programmation
Changement d’outil :
N10 T1 ;l’outil 1 est activé avec le D1 correspondant
N11 G0 X... Z... ;la compensation de correction de la longueur est corrigée ici
N50 T4 D2 ;chargement de l’outil 4, D2 de T4 actif
...
N70 G0 Z... D1 ;D1 actif pour l’outil 4, seul le tranchant est changé

Contenu d’une mémoire de correcteurs


Vous introduisez dans la mémoire de correcteurs :
S Grandeurs géométriques : longueur, rayon
Ces grandeurs sont constituées de plusieurs éléments (géométrie, usure). La commande
prend en compte ces composants dans une grandeur résultante (par ex. la longueur totale
1, le rayon total). La mesure totale correspondante prend effet lors de l’activation de la
mémoire de correcteurs.
La façon dont ces valeurs sont prises en compte dans les axes est définie par le type
d’outil et les commandes G17, G18 (voir les images ci–après).
S Type d’outil
Le type d’outil détermine quelles données géométriques sont nécessaires et comment
elles doivent être prises en compte (foret ou outil de tournage). Seul le chiffre des centai-
nes les différencie :
– Type 2xy : foret
– Type 5xy : outils de tournage
xy remplacent des chiffres quelconques ; ces chiffres peuvent être utilisés
par l’utilisateur comme marquages, exemple : Type 500 ou 510
S Position du tranchant
Pour le type d’outil 5xy (outils de tournage), introduisez aussi la position du tranchant.

Paramètre de l’outil
Aux emplacements où figure DP..., la valeur correspondante de l’outil est introduite. Le type
d’outil détermine quels paramètres utiliser. Il convient d’attribuer la valeur zéro aux para–
mètres d’outils inutilisés.

Type d’outil : DP1


Pos. du tranchant : DP2
Géométrie Usure d’outil
Longueur 1 : DP3 DP12
Longueur 2 : DP4 DP13
Rayon : DP6 DP15

Les images qui suivent donnent des renseignements sur des paramètres d’outil nécessaires
pour le type d’outil correspondant.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-133
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Inscriptions dans les Outil de tournage


paramètres d’outil X
F
DP1 5xy

DP3 Longueur 1
DP4 Z Longueur 1
Longueur 2
(X)
Valeurs d’usure
selon les besoins

Effet
Il convient de mettre
les autres valeurs à Pointe d’outil P Longueur 2
0. (tranchant)
(Z)
G18 : Long. 1 en X
Long. 2 en Z Point de référence du porte–outil F

Figure 8-28 Valeurs de correction de longueur requises pour des outils de tournage

Inscriptions dans les Outil à plonger F – Point de référence


X
paramètres d’outil du porte–outil

DP1 5xy

D1 Z
DP3 Longueur 1
DP4 D1 : Longueur 1 D2 : Longueur 1
Longueur 2
(X) (X)
DP1 5xy

D2
DP3 Longueur 1
DP4 Longueur 2 D2 :
Valeurs d’usure Effet Longueur 2
selon les besoins Pointe d’outil P (Z) Pointe d’outil P
(tranchant 1 = D1) D1 : (tranchant 2 = D2)
Il convient de mettre
G18 : Long. 1 en X Longueur 2
les autres valeurs à
0. Long. 2 en Z (Z)

Figure 8-29 Outil de tournage à deux tranchants – correction de longueur d’outil

SINUMERIK 802S/802C base line


8-134 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Point de référence du porte–outil F


Outil de tournage

X S

Longueur 1
(X)
P

Longueur 2
(Z)
Pointe d’outil P
(tranchant) Rayon R du tranchant (rayon de l’outil)
Position S du centre du bec de l’outil

Le paramètre d’outil DP2 indique la position du tranchant. Pour la position, les valeurs 1 à 9 sont possibles :

X Position du tranchant DP2 :


1 P 2 3 4 5 6

S S S
S S S Z

X
7 8 9
P=S Remarque :
Les indications Longueur 1, Longueur 2 se
S réfèrent à P avec la position de tranchant 1..8 ;
pour la position 9, à S (S=P)
S Z

Inscriptions dans les Effet


paramètres d’outil
Valeurs d’usure
selon les besoins
DP1 5xy G18 : Long. 1 en X
Long. 2 en Z
DP2 1 ... 9
Longueur 1 Il convient de mettre
DP3 les autres valeurs à
DP4 Longueur 2 0.

DP6 Rayon

Figure 8-30 Données de correction nécessaires pour les outils de tournage avec correction du rayon de l’outil

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-135
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Inscriptions dans les


paramètres d’outil
F

DP1 2xy

DP3 Longueur 1 Longueur 1

Valeurs d’usure
selon les besoins Effet
Il convient de mettre G17 : Long. 1 selon Z
les autres valeurs à Point de référence du porte–outil F
0. G18 : Outils tournage

Figure 8-31 Données de correction nécessaires pour le foret

Forage à centrer
Lors de l’usinage d’un forage centré, basculez en G17. La correction de longueur d’outil agit
ainsi pour le foret selon l’axe Z. Après le perçage, retourner à la correction normale pour outils
de tournage avec G18.
Exemple :
N10 T... ;foret, = type d’outil 200
N20 G17 G1 F... Z... ;correction de longueur d’outil active selon l’axe Z
N30 Z...
N40 G18 .... ;alésage terminé

M F
Z

Figure 8-32 Chargement d’un alésage centré

8.6.4 Sélection de la correction du rayon de l’outil : G41, G42

Fonctions
Un outil avec le numéro D correspondant doit être actif. La correction du rayon de l’outil (cor-
rection du rayon du tranchant) est activée avec G41/G42. La commande calcule ainsi automa-
tiquement les trajectoires d’outil équidistantes du contour programmé nécessaires pour le ray-
on d’outil actif.
G18 doit être active.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-136 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Rayon du tranchant

Figure 8-33 Correction du rayon de l’outil (correction du rayon du tranchant)

Programmation
G41 X... Z... ;correction du rayon de l’outil à gauche du contour
G42 X... Z... ;correction du rayon de l’outil à droite du contour
Commentaire : La sélection ne peut s’effectuer que pour une interpolation linéaire (G0, G1).
Programmez les deux axes. Si vous ne donnez qu’un seul axe, le deuxième axe est automati-
quement remplacé par la dernière valeur programmée.

G42

G41

Figure 8-34 Correction à gauche/à droite du contour

Début de la correction
L’outil accoste le contour sur une droite et se place à angle droit avec la tangente de la
trajectoire au point de départ du contour.
Sélectionnez le point de départ de façon à assurer un déplacement sans collisions !

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-137
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Début du contour : Droite Début du contour : Cercle


Trajectoire d’outil Point de départ P0
corrigée
G42 S S
S

R
S
G42
R

Point de départ P0 Rayon du cercle


Trajectoire d’outil
P1 MP
corrigée

Rayon du tranchant R Point de départ du contour P1 P1 Tangente

Figure 8-35 Début de la correction du rayon de l’outil sur l’exemple de G42, position du tranchant = 3

Informations
En règle générale, le bloc comprenant G41/G42 est suivi par le premier bloc avec le contour
de pièce. La description du contour peut cependant être interrompue par un bloc inséré ne
comprenant aucune donnée sur la trajectoire du contour, par ex. uniquement une fonction M.

Exemple de programmation
N10 T... F...
N15 X... Z... ; point de départ P0
N20 G1 G42 X... Z... ;sélection à droite du contour, P1
N30 X... Z... ; contour du début, cercle ou droite

8.6.5 Comportement aux angles : G450, G451

Fonctions
Avec les fonctions G450 et G451, vous pouvez régler le comportement pour une transition
discontinue d’un élément de contour à un autre élément de contour (comportement aux
angles) avec G41/G42 actives.
Les angles rentrants et les angles saillants sont identifiés par la commande même. Pour les
angles rentrants, le point d’intersection des trajectoires équidistantes est toujours accosté.

Programmation
G450 ;arc de raccordement
G451 ;point d’intersection

SINUMERIK 802S/802C base line


8-138 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

G450 Arc de raccordement Angle saillant G451 Point d’inter-


Angle saillant
(rayon = rayon de l’outil) section

S S

Figure 8-36 Comportement aux angles pour un angle saillant

Angle rentrant Point d’intersection

S S

Figure 8-37 Comportement aux angles pour un angle rentrant

Arc de raccordement G450


Le centre de l’outil contourne l’angle saillant de la pièce sur un arc de cercle dont le rayon est
celui de l’outil.
L’arc de raccordement fait partie de l’instruction de déplacement suivante ; par ex. en relation
avec la valeur de la vitesse d’avance.

Point d’intersection G451


En G451, l’outil accoste le point d’intersection des deux équidistances, dont la distance au
contour programmé est égale au rayon de l’outil (cercle ou droite).

8.6.6 Correction du rayon de l’outil INACTIVE : G40

Fonctions
La désactivation du mode de correction G41/G42 s’effectue avec G40. Cette fonction G est
active en début de programme.
L’outil termine le bloc de programme précédant G40 en position normale (vecteur de
correction à angle droit avec la tangente en point final) ; indépendamment de l’angle de retrait.
La pointe de l’outil atteint le point final programmé dans le bloc contenant G40.
Sélectionnez toujours le point final du bloc G40 de façon à assurer un déplacement sans
collisions !

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-139
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Programmation
G40 X... Z... ;correction du rayon de l’outil INACTIVE
Commentaire : La désactivation du mode de correction est uniquement possible lors d’une
interpolation linéaire (G0, G1).
Programmez les deux axes. Si vous ne donnez qu’un seul axe, le deuxième axe est automati-
quement remplacé par la dernière valeur programmée.

Contour final : Droite Contour final : Cercle

S G40
S G40
P2
R

P2 Tangente P1
P1 MP
Rayon du cercle
R
Rayon du tranchant R Point final P1, dernier bloc avec par ex. G42
Point final P2, bloc avec G40

Figure 8-38 Fin de la correction du rayon de l’outil avec G40, sur l’exemple de G42, position du tranchant = 3

Exemple de programmation
...
N100 X... Z... ;dernier bloc sur le contour, cercle ou droite, P1
N110 G40 G1 X... Z... ;désactivation de la correction du rayon de l’outil, P2

8.6.7 Cas spéciaux de la correction du rayon de l’outil

Changement du sens de correction


Le sens de correction G41 <–> G42 peut être changé sans intercaler G40.
Le dernier bloc avec l’ancien sens de correction finit avec la position normale du vecteur de
correction au point final. Le nouveau sens de correction est exécuté comme un début de
correction (position normale au point de départ).

Répétition de G41, G41 ou G42, G42


La même correction peut être à nouveau programmée sans intercaler G40.
Le dernier bloc précédant le nouvel appel de correction finit avec la position normale du
vecteur de correction au point final. La nouvelle correction est exécutée comme un début de
correction (comportement analogue à celui décrit pour le changement du sens de correction).

SINUMERIK 802S/802C base line


8-140 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

Changement du numéro de correction D


Le numéro de correction D peut être changé pendant la correction. La modification du rayon
d’outil est opérante à partir du bloc dans lequel figure le nouveau numéro D. Sa modification
complète n’est atteinte qu’en fin de bloc. La modification est donc relevée continuellement sur
tout le bloc, même en interpolation circulaire.

Abandon de la correction avec M2


Lorsque le mode de correction est abandonné avec M2 (fin de programme) sans écrire la
commande G40, le dernier bloc finit avec les coordonnées en position normale du vecteur de
correction. Aucun déplacement de compensation n’a lieu. Le programme finit avec cette posi-
tion d’outil.

Cas d’opérations critiques


Lors de la programmation, apportez une attention particulière aux cas dans lesquels la trajec-
toire du contour pour les angles rentrants est inférieure au rayon de l’outil ; avec deux angles
rentrants successifs, lorsque la trajectoire est inférieure au diamètre.
Evitez ces cas de figure !
Contrôlez également sur plusieurs bloc qu’aucun ”goulot de bouteille” n’est contenu dans le
contour.
Si vous effectuez un essai/une marche d’essai, utilisez le rayon d’outil le plus grand possible.

R – Rayon du tranchant
B – petite trajectoire du contour
B<R

S
R S
B

Contour programmé Collision

Aide : Commutez ici de G450 à G451.

Figure 8-39 Exemple de cas d’opération critique sur un arc de raccordement

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-141
Programmation
8.6 Outil et correcteur d’outil

8.6.8 Exemple de correction du rayon de l’outil

S
S
S

S
S
R55

S
S
R30
45ƒ

R20
X
W
Z
20 40 8 30 20 5

Figure 8-40 Exemple de correction du rayon de l’outil, le rayon du tranchant est représenté agrandi

Exemple de programmation
N1 ;portion de contour
N2 T1 ;outil 1 avec correction D1
N10 G22 F... S... M... ;cotation du rayon, valeurs technologiques
N15 G54 G0 G90 X100 Z15
N20 X0 Z6
N30 G1 G42 G451 X0 Z0 ;début du mode de correction
N40 G91 X20 CHF=(5* 1.41) ;insertion du chanfrein
N50 Z–25
N60 X10 Z–30
N70 Z–8
N80 G3 X20 Z–20 CR=20
N90 G1 Z–20
N95 X5
N100 Z–25
N110 G40 G0 G90 X100 ;fin du mode de correction
N120 M2

SINUMERIK 802S/802C base line


8-142 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.7 Fonctions supplémentaires M

8.7 Fonctions supplémentaires M

Fonctions
Les fonctions supplémentaires M permettent de déclencher des commutations telles que
”Liquide d’arrosage MARCHE/ARRET”.
Le constructeur de la commande numérique se réserve un petit nombre de fonctions M pour
ses besoins propres. Le reste est à la libre disposition du constructeur de la machine.
5 fonctions M au plus peuvent figurer dans un même bloc.

Nota
Vous trouverez une vue d’ensemble des fonctions M réservées et utilisées dans la comman-
de au chapitre 8.1.5. ”Liste des instructions”

Programmation
M...

Effet
Effet dans des blocs avec déplacements d’axe :
Si les fonctions M0, M1, M2 sont dans un bloc avec déplacements d’axes, alors ces fonctions
M deviennent actives après les déplacements.
Les fonctions M3, M4, M5 sont transmises à l’AP avant les déplacements. Les déplace-
ments d’axes commencent seulement après la montée en vitesse de la broche commandée
par M3, M4. Suite à M5, l’immobilisation de la broche n’est cependant pas attendue. Les
déplacements d’axe commencent avant même l’immobilisation.
Pour les autres fonctions M, la transmission à l’AP a lieu avec les déplacements.
Si vous souhaitez programmer une fonction M de façon ciblée avant ou après un déplacement
d’axe, introduisez alors un bloc séparé avec cette fonction M. Attention : ce bloc interrompt
un contournage G64 et entraîne un arrêt précis !

Exemple de programmation
N10 S...
N20 X... M3 ;fonction M dans le bloc avec mouvement d’axe
la broche monte en vitesse avant le mouvement
de l’axe X
N180 M78 M67 M10 M12 M37 ;5 fonctions M maximum dans un même bloc

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-143
Programmation
8.8 Paramètres R de calcul

8.8 Paramètres R de calcul

Fonctions
Lorsqu’un programme CN ne doit pas être uniquement valable pour des valeurs définies une
fois, ou lorsque vous devez calculer des valeurs, utilisez des paramètres R. Vous pouvez cal-
culer avec la commande les valeurs nécessaires ou les définir pendant le déroulement du
programme.
Une autre possibilité consiste à définir les valeurs des paramètres R avec la commande. Lors-
que les paramètres R sont affectés avec des valeurs, il peuvent être attribués dans le pro-
gramme à d’autres adresses CN flexibles au niveau de la valeur.

Programmation
R0=...
à
R249=...
(jusqu’à R299=... , lorsqu’il n’y a aucun cycle d’usinage)

Explication
250 paramètres R sont disponibles avec la répartition suivante :
R0 ... R99 – à libre disposition
R100 ... R249 – paramètres pour cycles d’usinage
R250 ...R299 – paramètres internes de calcul pour cycles d’usinage.
Lorsque vous n’utilisez pas les cycles d’usinage (voir le chapitre ”Cycles”), cette partie des
paramètres R est également à votre libre disposition.

Affectation de valeur
Vous pouvez attribuer des valeurs aux paramètres R dans la plage suivante :
 (0.000 0001 ... 9999 9999)
(8 chiffres en notation décimale avec signe et point décimal).
Le point décimal n’est pas nécessaire pour des valeurs en nombres entiers. Le signe positif
est toujours facultatif.
Exemple :
R0=3.5678 R1=–37.3 R2=2 R3=–7 R4=–45678.1234
La notation exponentielle permet d’étendre la plage numérique :
 ( 10–300 ... 10+300 )
La valeur de l’exposant est à écrire après le caractère EX ; nombre total maximal de
caractères : 10 (signe et point décimal inclus)
Plage de valeurs de EX : –300 à +300
Exemple :
R0=–0.1EX–5 ;signification : R0 = –0,000 001
R1=1.874EX8 ;signification : R1 = 187 400 000

SINUMERIK 802S/802C base line


8-144 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.8 Paramètres R de calcul

Commentaire : Dans un bloc, plusieurs affectations peuvent avoir lieu, y compris l’affectation
d’expressions arithmétiques.

Affectation à d’autres adresses


La flexibilité d’un programme de commande numérique est due au fait que vous affectez ces
paramètres ou ces expressions arithmétiques avec des paramètres R à d’autres adresses
CN. Des valeurs, des expressions arithmétiques ou des paramètres R peuvent être affectés ;
exceptions : adresses N, G et L.
Pour l’affectation, écrivez le caractère ”=” après celui de l’adresse. Une affectation avec un
signe négatif est possible.
Lorsque des affectations ont lieu pour des adresses d’axe (instructions de déplacement), un
bloc séparé est nécessaire.
Exemple :
N10 G0 X=R2 ;affectation sur l’axe X

Opérations/fonctions de calcul
Avec l’utilisation d’opérateurs/de fonctions de calcul, la notation arithmétique usuelle doit être
respectée. Les priorités d’exécution sont indiquées par des parenthèses. Sinon la multiplica-
tion est prioritaire sur l’addition.
Pour les fonctions trigonométriques, les angles doivent être donnés en degrés.

Exemple de programmation : Paramètres R


N10 R1= R1+1 ;le nouveau R1 provient de l’ancien R1 plus 1
N20 R1=R2+R3 R4=R5–R6 R7=R8* R9 R10=R11/R12
N30 R13=SIN(25.3) ;R13 est le sinus de 25,3 degrés
N40 R14=R1*R2+R3 ;la multiplication est prioritaire sur l’addition
R14=(R1*R2)+R3
N50 R14=R3+R2*R1 ;résultat analogue au bloc N40
N60 R15=SQRT(R1*R1+R2*R2) ; Signification : R15 = R12 + R22

Exemple de programmation : Affectation sur les axes


N10 G1 G91 X=R1 Z=R2 F300
N20 Z=R3
N30 X=–R4
N40 Z=–R5
...

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-145
Programmation
8.9 Sauts dans le programme

8.9 Sauts dans le programme

8.9.1 Etiquette - Destination de saut dans le programme

Fonctions
Les étiquettes servent au marquage de blocs comme destination de saut dans le programme.
Avec des sauts dans le programme, la ramification de l’exécution du programme est possible.
Les étiquettes sont au choix, mais comprennent au moins 2 et au plus 8 lettres ou chiffres,
sachant que les deux premiers caractères doivent être des lettres ou des caractères
soulignés.
Les étiquettes se terminent, dans le bloc servant de destination de saut, par deux points.
Elles sont toujours situées en début de bloc. Lorsqu’un numéro de bloc existe également,
l’étiquette est placée après le numéro de bloc.
Ces étiquettes doivent être univoques au sein d’un programme.

Exemple de programmation
N10 MARQUE1 : G1 X20 ;MARQUE1 est l’étiquette, la destination de saut
...
TR789: G0 X10 Z20 ;TR789 est l’étiquette, la destination de saut aucun numéro de
bloc n’existe

8.9.2 Sauts inconditionnels dans le programme

Fonctions
Les programmes CN exécutent leurs blocs dans l’ordre qui leur a été donné pendant
l’écriture.
L’ordre de l’exécution peut être modifié par l’introduction de sauts dans le programme.
La destination de saut ne peut être qu’un bloc avec étiquette. Ce bloc doit se trouver dans le
programme.
Une instruction de saut inconditionnel nécessite un bloc séparé.

Programmation
GOTOF Label ;saut en avant
GOTOB Label ;saut en arrière
AWL
GOTOF Direction du saut en avant (en direction du dernier bloc du programme)
GOTOB Direction du saut en arrière (en direction du premier bloc du programme)
Label Suite de caractères sélectionnée pour l’étiquette

SINUMERIK 802S/802C base line


8-146 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.9 Sauts dans le programme

Exécution de N10 G0 X... Z...


programme ...
...
N20 GOTOF MARQUE0 ; saut sur l’étiquette MARQUE0
...
...
...
...
...
N50 MARQUE0 : R1 = R2+R3
N51 GOTOF MARQUE1 ; saut sur l’étiquette MARQUE1
...
...
MARQUE2 : X... Z...
N100 M2 ; fin de programme
MARQUE1 : X... Z...
...
N150 GOTOB MARQUE2 ; saut sur l’étiquette MARQUE2

Figure 8-41 Exemples de sauts inconditionnels

8.9.3 Sauts conditionnels dans le programme

Fonctions
Après l’instruction IF, des conditions de saut sont formulées. Lorsque la condition de saut
est remplie (valeur non nulle), le saut a lieu.
La destination de saut ne peut être qu’un bloc avec étiquette. Ce bloc doit se trouver dans le
programme.
Des instructions de sauts conditionnels nécessitent un bloc séparé. Plusieurs instructions de
sauts conditionnels peuvent figurer dans un même bloc.
En utilisant des sauts de programme conditionnels, vous pouvez le cas échéant raccourcir
considérablement le programme.

Programmation
IF condition GOTOF Label ;saut en avant
IF condition GOTOB label ;saut en arrière

AWL
GOTOF Direction du saut en avant (en direction du dernier bloc du programme)
GOTOB Direction du saut en arrière (en direction du premier bloc du programme)
Label Suite de caractères sélectionnée pour l’étiquette
IF Introduction de la condition de saut
Condi- Paramètre de calcul, expression arithmétique à comparer pour la formulation de la condition
tion

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-147
Programmation
8.9 Sauts dans le programme

Opérations de comparaison

Opérateurs Signification
== égal
<> inégal
> supérieur à
< inférieur à
>= supérieur ou égal à
<= inférieur ou égal à

Les opérations de comparaison assistent la formulation d’une condition de saut. Des


expressions mathématiques sont aussi comparables.
Le résultat d’opérations de comparaison est ”rempli” ou ”non rempli”. ”Non rempli” correspond
à la valeur nulle.

Exemple de programmation pour opérateurs de comparaison


R1>1 ;R1 supérieur à 1
1 < R1 ;1 inférieur à R1
R1<R2+R3 ;R1 inférieur à R2 plus R3
R6>=SIN( R7*R7) ;R6 supérieur ou égal à SIN (R7)2

Exemple de programmation
N10 IF R1 GOTOF MARQUE1 ;si R1 n’est pas nul, saut jusqu’au bloc avec
MARQUE1
...
N100 IF R1>1 GOTOF MARQUE2 ;si R1 est supérieur à 1, saut jusqu’au bloc avec
MARQUE2
...
N1000 IF R45==R7+1 GOTOB MARQUE3 ;si R45 est égal à R7 plus 1, saut jusqu’au bloc
avec MARQUE3
...
plusieurs sauts conditionnels dans le bloc :
...
N20 IF R1==1 GOTOB MA1 IF R1==2 GOTOF MA2 ...
...
Commentaire : Le saut se fait avec la première condition remplie.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-148 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.9 Sauts dans le programme

8.9.4 Exemple de programmation de sauts

Données
Accostage de points sur un segment circulaire
Données : Angle de départ : 30° en R1
Rayon du cercle : 32 mm en R2
Distance des positions : 10° en R3
Nombre de points : 11 en R4
Position centre du cercle selon Z : 50 mm en R5
Position centre du cercle selon X : 20 mm en R6

X
R4 = 11 (nombre de points)
Point 3
Point 10
Point 2
Point 11 R3
R3 R3
Point 1
R1
20
R6

Z
R5 50

Figure 8-42 Accostage de points sur un segment circulaire

Exemple de programmation
N10 R1=30 R2=32 R3=10 R4=11 R5=50 R6=20
;Assignation des valeurs initiales
N20 MA1: G0 Z=R2 *COS (R1)+R5 X=R2*SIN(R1)+R6
;calcul et affectation aux adresses d’axes
N30 R1=R1+R3 R4= R4–1
N40 IF R4 > 0 GOTOB MA1
N50 M2

Explication
Dans le bloc N10, les conditions de départ des paramètres de calcul correspondants sont
attribuées. Dans N20 s’effectue le calcul des coordonnées selon X et Z ainsi que l’exécution.
Dans le bloc N30, R1 est augmenté de l’angle de distance R3 ; R4 est diminué de 1.
Si R4 > 0, N20 est à nouveau exécuté, sinon le bloc N50 avec la fin de programme.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-149
Programmation
8.10 Sous–programmes

8.10 Sous–programmes

Mise en oeuvre
Il n’existe par principe aucune différence entre un programme principal et un sous–program-
me.
Dans les sous–programmes sont archivées des opérations d’usinage répétitives, par ex.
certaines formes de contour. Dans le programme principal, ce sous–programme est appelé
aux positions nécessaires puis exécuté.
Le cycle d’usinage constitue une forme de sous–programme. Les cycles d’usinages contien-
nent des opérations valables de façon générale (par ex. : filetage, chariotage, etc.). En para–
métrant les paramètres de calcul prévus, vous pouvez adapter ces cycles à vos applications
concrètes. (Voir le chapitre ”Cycles”).

Structure
La structure d’un sous–programme est identique à celle d’un programme principal (voir le
chapitre 8.1.1 ”Structure de programme”). Les sous–programmes sont, comme les program-
mes principaux, munis d’une fin de programme M2 dans le dernier bloc de l’exécution du
programme. Cela signifie ici le retour au niveau du programme appelant.

Fin de programme
En remplacement de la fin de programme M2, l’instruction de fin RET peut aussi être utilisée
dans le sous–programme.
RET nécessite un bloc séparé.
L’instruction RET est à utiliser lorsqu’un contournage G64 ne doit pas être interrompu par le
retour. Avec M2, G64 est interrompu et un arrêt précis est généré.

Programme principal Procédure


MAIN123
...
... Sous–programme
N20 L10 ; appel
L10
N21 ... Retour
... N10 R1=34 ...
... N20 X...Z...
... ...
...
N80 L10 ; appel ...
... M2
Retour
...
...
M2

Figure 8-43 Exemple de procédure avec deux appels d’un sous–programme

SINUMERIK 802S/802C base line


8-150 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Programmation
8.10 Sous–programmes

Nom de sous–programme
Afin de pouvoir choisir entre plusieurs sous–programmes, un nom est attribué à chaque sous–
programme. Ce nom peut être choisi lors de la création du programme en respectant les
consignes suivantes :
S les deux premiers caractères doivent être des lettres
S sinon des lettres, des chiffres ou le trait de soulignement
S ne pas utiliser plus de 8 caractères
S ne pas utiliser de caractères séparateurs (voir chap. ”Jeu de caractères”)
Ces consignes sont les mêmes que pour les noms de programmes principaux.
Exemple : ALVÉOLE7
Pour les sous–programmes, il est de plus possible d’utiliser le mot adresse L.... Pour la
valeur, 7 chiffres sont possibles (uniquement des nombres entiers).
Attention : Les zéros ont une fonction de différenciation pour l’adresse L.
Exemple : L128 n’est pas L0128 ou L00128 !
Ce sont 3 sous–programmes différents.

Appel de sous–programme
Les sous–programmes sont appelés par leur nom dans un programme (principal ou sous–
programme).
Ceci nécessite un bloc séparé.
Exemple :
N10 L785 ;appel du sous–programme L785
N20 ARBRE7 ;appel du sous–programme ARBRE7

Répétition de programme P ...


Si un sous–programme doit être exécuté plusieurs fois à la suite, écrivez dans le bloc de l’ap-
pel le nombre d’exécutions après le nom du sous–programme sous l’adresse P. Au plus 9999
répétitions d’exécution sont possibles (P1 ... P9999).
Exemple :
N10 L785 P3 ;appel du sous–programme L7853 exécutions

Profondeur d’imbrication
Des sous–programmes peuvent non seulement être appelés dans le programme principal,
mais aussi dans un sous–programme. Au total, 4 niveaux de programme sont disponibles
pour ce type d’appels imbriqués, le niveau du programme principal inclus.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 8-151
Programmation
8.10 Sous–programmes

Commentaire : Si vous travaillez avec des cycles d’usinage, veuillez noter que ces cycles
nécessitent également un de ces quatre niveaux de programme.

1er niveau 2ème niveau 3ème niveau 4ème niveau

ÊÊÊÊ
Programme principal

ÊÊÊÊ ÊÊÊÊ
Sous–programme

ÊÊÊÊ ÊÊÊÊ
ÊÊÊÊ ÊÊÊÊ
Sous–programme

ÊÊÊÊ ÊÊÊÊ ÊÊÊ


Sous–programme

ÊÊÊÊ
ÊÊÊÊ ÊÊÊÊ ÊÊÊÊ ÊÊÊ
ÊÊÊÊ ÊÊÊ
ÊÊÊ
Figure 8-44 Procédure avec quatre niveaux de programmes

Informations
Dans un sous–programme, des fonctions préparatoires G modales peuvent être modifiées,
par exemple G90 –> G91. Veillez, lors du retour dans le programme appelant, à ce que toutes
les fonctions modales soient paramétrées comme vous le souhaitez.
Ceci est aussi valable pour les paramètres de calcul R. Veillez à ce que les valeurs de vos
paramètres R utilisés dans les niveaux de programme supérieurs ne soient pas modifiées de
façon involontaire dans les niveaux de programmes inférieurs.

SINUMERIK 802S/802C base line


8-152 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles 9
Avant–propos
Les cycles sont des sous–programmes technologiques réalisant des opérations déterminées,
par exemple un perçage, un chariotage ou un filetage. Les paramètres à définir permettent de
les adapter au problème concret.
Des cycles standard sont proposés dans le système pour la technologie de tournage.

9.1 Généralités sur les cycles standard

9.1.1 Liste des cycles

LCYC82 Perçage–centrage, lamage


LCYC83 Perçage de trous profonds
LCYC840 Taraudage avec porte–taraud compensateur
LCYC85 Alésage
LCYC93 Saignée
LCYC94 Dégagement (moule E et F selon DIN)
LCYC95 Chariotage sans détalonnage
LCYC97 Filetage

Paramètres à définir
Les paramètres de calcul de R100 à R249 sont utilisés comme paramètres à définir pour les
cycles.
Avant l’appel d’un cycle, les paramètres de ce cycle doivent être affectés avec des valeurs.
Les valeurs de ces paramètres restent inchangées en fin de cycle.

Paramètres de calcul
L’utilisateur doit s’assurer, en cas d’utilisation de cycles d’usinage, que les paramètres de
calcul R100 à R249 restent réservés au paramétrage des cycles et ne sont pas utilisés à
d’autres fins dans le programme. Les cycles utilisent les paramètres R250 à R299 comme
paramètres de calcul internes.

Conditions d’appel et de retour


Avant l’appel de cycle, G23 (pour LCYC93, 94, 95, 97) ou G17 (pour LCYC82, 83, 840, 85)
(programmation du diamètre) doit être actif sinon s’affiche le message d’erreur 17040 illegal
axis index. Les valeurs adaptées à la vitesse d’avance, la vitesse de rotation de broche et le
sens de rotation de la broche doivent être programmées dans le programme pièce au cas où
il n’existe aucun paramètre à définir dans le cycle.
G0 G90 G40 sont toujours actifs une fois le cycle terminé.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-153
Cycles
9.1 Généralités sur les cycles standard

9.1.2 Messages d’erreur et Traitement des défauts dans les cycles

Traitement des défauts dans les cycles


Dans les cycles sont créées des alarmes numérotées entre 61000 et 62999. Cette plage de
numéros est elle–même répartie selon les réactions d’alarmes et les critères d’effacement.

Tableau 9-1 Numéros d’alarmes, critères d’effacement, réaction d’alarme

Numéro Réaction Poursuite du


d’alarme programme
avec
61000...61999 Abandon du prétraitement de bloc dans la RESET CN
CN
62000...62999 Le prétraitement de bloc est interrompu, il Touche
peut être continué avec NC–Start après d’effacement
effacement de l’alarme

Le message d’erreur visualisé avec le numéro d’alarme donne de plus amples précisions sur
les causes de l’erreur.

Liste des alarmes de cycles


La liste des erreurs pouvant survenir dans les cycles est donnée dans ce qui suit avec leur
lieu d’apparition ainsi que des conseils pour les éliminer.

Tableau 9-2 Alarmes de cycles

Numéro Texte d’alarme Source Aide


d’alarme (cycle)
61001 Pas du filet mal défini LCYC 840 Vérifier le paramètre R106 (R106 = 0)

61002 ”Type d’usinage mal LCYC93, 95, 97 La valeur du paramètre R105 pour le type
programmé” d’usinage est mal définie et doit être modifiée.

61003 3ème axe géométrique LCYC82, 83, 840, 85 Contrôler la configuration de la machine et la
inexistant sélection du plan (créer un 3ème axe
géométrique)
61101 Plan de référence mal défini LCYC82, 83, 84, 840, Vérifier les paramètres R101,R103,R104 – R103 =
85 R104 ou R103 n’est pas situé entre R101 et R104

61102 Aucun sens de rotation de LCYC 840 Le paramètre R107 a une valeur supérieure à 4 ou
broche programmé inférieure à 3

61107 ”Première profondeur de LCYC 83 Modifier la valeur de la première profondeur de


perçage mal définie” perçage (la première profondeur de perçage est
incompatible avec la profondeur totale de perçage)
61601 ”Diamètre de la pièce finie LCYC 94 Un diamètre de pièce finie <3 mm a été
trop petit” programmé, ce qui n’est pas autorisé.

61602 ”Largeur d’outil mal définie” LCYC 93 La largeur d’outil (paramètre R107) n’est pas
adaptée au moule en plongée programmé.
61603 ”Forme de gorge mal définie” LCYC 93 La forme de plongée est mal programmé.

61605 ”Contour mal défini” LCYC 95 Le contour comprend des éléments de détalonna-
ge, ce qui n’est pas autorisé.
61606 ”Erreur lors du traitement de LCYC 95 Contrôler le sous–programme de contour
contour” Contrôler le type d’usinage (R105)

SINUMERIK 802S/802C base line


9-154 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.1 Généralités sur les cycles standard

Tableau 9-2 Alarmes de cycles

Numéro Texte d’alarme Source Aide


d’alarme (cycle)
61608 ”Mauvaise position de LCYC 94 Il convient de programmer une position du tran-
tranchant programmée” chant 1...4 adaptée au moule de dégagement.

61609 ”Forme mal définie” LCYC 94 Contrôler le paramètre pour la forme de


dégagement.
61610 ”Aucune profondeur de passe LCYC 95 I Il faut programmer le paramètre de la profondeur
programmée” de passe R108 > 0 pendant l’ébauche.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-155
Cycles
9.2 Perçage–centrage, lamage – LCYC82

9.2 Perçage–centrage, lamage – LCYC82

Fonction
L’outil perce avec la vitesse de rotation de broche programmée et la vitesse d’avance jusqu’à
la profondeur finale introduite. Lorsque la profondeur finale est atteinte, une temporisation
peut être programmée. Le retrait du trou alésé s’effectue en vitesse rapide.

Appel
LCY82

Z
G0
G1
G4

R101
R103+R102
R103
X
R104

Figure 9-1 Séquence de déplacements et paramètres dans le cycle

Condition préalable
La vitesse et le sens de rotation de la broche ainsi que l’avance de l’axe de perçage doivent
être définis dans le programme principal.
Accostez la position de perçage avant d’appeler le cycle dans le programme principal.
Sélectionnez l’outil concerné avec le correcteur d’outil avant d’appeler le cycle.
G17 doit être active.

Paramètres

Paramètres Signification, plage de valeurs


R101 Plan de retrait (inconditionnel)
R102 Distance de sécurité
R103 Plan de référence (inconditionnel)
R104 Profondeur finale (absolue)
R105 Arrêt temporisé, en secondes

SINUMERIK 802S/802C base line


9-156 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.2 Perçage–centrage, lamage – LCYC82

Informations

R101 Le plan de retrait détermine la position de l’axe de perçage après la fin du cycle.

R102 La distance de sécurité agit par rapport au plan de référence. Ce plan est décalé de la distan-
ce de sécurité.

La direction du décalage de la distance de sécurité est automatiquement définie par le cycle.

R103 Sous le paramètre du plan de référence est programmé le point de départ du perçage visible
sur le dessin.

R104 La profondeur de perçage introduite sous ce paramètre se rapporte à l’origine pièce de façon
inconditionnelle.

R105 Sous R105 est programmé en secondes l’arrêt temporisé pour la profondeur de perçage (bris
du copeau).

Séquence de déplacements
La position de départ avant le début du cycle est la dernière position accostée dans le
programme principal (position de perçage)
Le cycle provoque la séquence de déplacements suivante :
1. Accostage avec G0 du plan de référence décalé de la distance de sécurité
2. Déplacement sur la profondeur finale avec G1 et avec l’avance paramétrée dans le
programme principal
3. Exécution de l’arrêt temporisé sur la profondeur finale
4. Retrait sur le plan de retrait avec G0

Exemple : Perçage–centrage, lamage


Le programme exécute à la position X24 Y15 dans le plan XY un perçage unique d’une pro-
fondeur de 27 mm en utilisant le cycle LCYC82. L’arrêt temporisé donné est de 2 s, la distan-
ce de sécurité sur l’axe de perçage (ici Z), de 4 mm. L’outil est positionné sur X24 Y15 Z110
en fin de cycle.

75
102

Figure 9-2 Illustration de l’exemple

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-157
Cycles
9.2 Perçage–centrage, lamage – LCYC82

N10 G0 G18 G90 F500 T2 D1 S500 M4 ; détermination des valeurs technologiques


N20 Z110 X0 ; accostage de la position de perçage
N25 G17
N30 R101=110 R102=4 R103=102 R104=75 ; affectation de valeurs aux paramètres
N35 R105=2 ; affectation de valeurs aux paramètres
N40 LCYC82 ; appel du cycle
N50 M2 ; fin de programme

SINUMERIK 802S/802C base line


9-158 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.3 Perçage de trous profonds – LCYC83

9.3 Perçage de trous profonds – LCYC83

Fonction
Le cycle perçage de trous profonds effectue un forage à centrer jusqu’à la profondeur finale.
Le perçage de trous profonds est réalisé par incréments de profondeur, dont la valeur maxi-
male est déclarable, jusqu’à atteinte de la profondeur finale de perçage. Après chaque passe,
l’outil peut être dégagé pour le débourrage à la cote du plan de référence ou exécuter un
dégagement de 1 mm pour bris du copeau.

Appel
LCYC83

Cette
séquence de déplacements
est répétée à chaque
profondeur de perçage
G0
G4

R101
G1 G0 R103 + R102
R103
G1 etc. Distance d’arrêt anticipé
à la prof. de perçage actuelle
G0 1er profondeur de perçage
G4
G4 R110
2ème profondeur de perçage
Prof. de perçage suivante
...
R104
G0

Remarque:
La distance d’arrêt anticipé à la profondeur de perçage actuelle a seulement été représentée
pour la première profondeur de perçage, elle est cependant valable pour chaque profondeur
de perçage

Figure 9-3 Séquence de déplacements et paramètres dans le cycle

Condition préalable
La vitesse et le sens de rotation de la broche doivent être définis dans le programme principal.
Accostez la position de perçage avant d’appeler le cycle dans le programme principal.
Une correction d’outil doit être sélectionnée pour le foret avant l’appel de cycle.
G17 doit être active.

Paramètres
Paramètres Signification, plage de valeurs
R101 Plan de retrait (inconditionnel)
R102 Distance de sécurité à introduire sans signe +/–
R103 Plan de référence (inconditionnel)
R104 Profondeur finale (absolue)

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-159
Cycles
9.3 Perçage de trous profonds – LCYC83

Paramètres Signification, plage de valeurs


R105 Arrêt temporisé sur la profondeur de perçage (bris du copeau)
R107 Vitesse d’avance pendant le perçage
R108 Vitesse d’avance pour la première profondeur de perçage
R109 Arrêt temporisé au point de départ et pendant le débourrage
R110 Première profondeur de perçage (absolue)
R111 Valeur de dégression à introduire sans signe +/–
R127 Type d’usinage : Bris du copeau = 0
Débourrage = 1

Information
R101 Le plan de retrait détermine la position de l’axe de perçage après la fin du cycle.
On part du principe dans le cycle que le plan de retrait est situé avant le plan de référence. La
distance du plan de retrait à la profondeur est donc supérieure.

R102 La distance de sécurité agit par rapport au plan de référence. Ce plan est décalé de la distan-
ce de sécurité.
La direction du décalage de la distance de sécurité est automatiquement définie par le cycle.

R103 Sous le paramètre du plan de référence est programmé le point de départ du perçage visible
sur le dessin.

R104 La profondeur de perçage est toujours programmée comme valeur absolue indépendamment
du réglage G90/G91 avant l’appel du cycle.

R105 Sous R105 est programmé en secondes l’arrêt temporisé pour la profondeur de perçage (bris
du copeau).

R107, R108 La vitesse d’avance pour la première passe de perçage (sous R108) et pour toutes les passes
de perçage suivantes (sous R107) est programmée par les paramètres.

R109 Sous le paramètre R109, un arrêt temporisé au point de départ peut être programmé en
secondes.
L’arrêt temporisé au point de départ est uniquement exécuté pour la variante ”avec
débourrage”.

R110 Le paramètre R110 détermine la profondeur de la première passe de perçage.

R111 Le paramètre R111 pour la valeur de dégression détermine de quelle valeur la profondeur de
perçage actuelle doit être réduite aux passes de perçage suivantes.
La deuxième profondeur de perçage est la course de la première profondeur de perçage
moins la valeur de dégression tant que cette valeur reste supérieure à la valeur de dégression
programmée.
La deuxième profondeur de perçage correspond sinon à la valeur de dégression.
Les passes de perçage suivantes sont égales à la valeur de dégression tant que la profon-
deur restante reste supérieure au double de la valeur de dégression. Le reste est alors réparti
de façon égale entre les deux dernières profondeurs de perçage.
Lorsque la valeur de la première profondeur de perçage est à contresens de la profondeur de
perçage générale, le message d’erreur
61107 ”Première profondeur de perçage mal définie”
apparaît et le cycle n’est pas exécuté.

SINUMERIK 802S/802C base line


9-160 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.3 Perçage de trous profonds – LCYC83

R127 Valeur 0 :
Le foret se dégage de 1 mm à chaque fois qu’il atteint la profondeur de perçage pour briser le
copeau.
Valeur 1 :
Le foret accoste à chaque fois le plan de référence décalé de la distance de sécurité pour le
débourrage.

Séquence de déplacements
La position de départ avant le début du cycle est la dernière position accostée dans le
programme principal (position de perçage)
Le cycle provoque la séquence de déplacements suivante :
1. Accostage avec G0 du plan de référence décalé de la distance de sécurité
2. Déplacement sur la première profondeur de perçage avec G1 ; la vitesse d’avance résulte
de l’avance programmée avant l’appel du cycle, elle–même calculée avec le paramètre
R109 (facteur d’avance).
Exécution de l’arrêt temporisé sur la profondeur de perçage (paramètre R105)
en cas de bris du copeau :
Retrait de 1 mm de la profondeur de perçage actuelle avec G1 et avec l’avance para–
métrée dans le programme d’appel pour briser le copeau.
en cas de débourrage :
Retrait sur le plan de référence décalé de la distance de sécurité avec G0 pour le
débourrage.
Exécution de l’arrêt temporisé au point de départ (paramètre R106),
accostage avec G0 de la dernière profondeur de perçage atteinte diminuée de la
distance d’arrêt anticipé calculée à l’intérieur du cycle.
3. Déplacement sur la profondeur de perçage suivante avec G1 et la vitesse d’avance pro-
grammée ; cette séquence de déplacements est poursuivie jusqu’à ce que la profondeur
finale soit atteinte.
4. Retrait sur le plan de retrait avec G0.

Exemple : Perçage de trous profonds

5 1

a
a a
2 2 20 20 30 50

150

Figure 9-4 Illustration de l’exemple

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-161
Cycles
9.3 Perçage de trous profonds – LCYC83

;Ce programme exécute le cycle LCYC83 aux positions X0.


N100 G0 G18 G90 T4 S500 M3 ;détermination des valeurs technologiques
N110 Z155
N120 X0 ;accostage de la première position de perçage
N125 G17
R101=155 R102=1 R103=150
R104=5 R105=0 R109=0 R110=100 ;affectation de valeurs aux paramètres
R111=20 R107=500 R127=1 R108=400
N140 LCYC83 ;1er appel du cycle
N199 M2

SINUMERIK 802S/802C base line


9-162 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.4 Taraudage avec porte–taraud compensateur – LCYC840

9.4 Taraudage avec porte–taraud compensateur – LCYC840

Fonction
L’outil alèse avec la vitesse de rotation programmée de la broche et le sens de rotation jus-
qu’à la profondeur finale introduite. La vitesse d’avance de l’axe de perçage se déduit de la
vitesse de rotation de la broche. Ce cycle permet d’usiner des taraudages avec porte–taraud
compensateur et capteur de la valeur réelle de broche. L’inversion du sens de rotation s’effec-
tue automatiquement dans le cycle. M5 (arrêt de broche) est active une fois le cycle terminé.

Appel
LCYC840

Z
G0
G33
G33

R101

R103+R102
R103
X

R104

Figure 9-5

Condition préalable
Le cycle peut seulement être utilisé avec une broche à vitesse de rotation régulée avec
capteur de mesure de déplacement. Le cycle ne contrôle pas si le capteur de valeur réelle
pour la broche est effectivement présent.
La vitesse et le sens de rotation de la broche doivent être définis dans le programme principal.
Accostez la position de perçage avant d’appeler le cycle dans le programme principal.
Sélectionnez l’outil concerné avec le correcteur d’outil avant d’appeler le cycle.
G17 doit être active.

Paramètres

Paramètres Signification, plage de valeurs


R101 Plan de retrait (inconditionnel)
R102 Distance de sécurité
R103 Plan de référence (inconditionnel)

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-163
Cycles
9.4 Taraudage avec porte–taraud compensateur – LCYC840

Paramètres Signification, plage de valeurs


R104 Profondeur finale (absolue)
R106 Pas du filet comme valeur
Plage de valeurs : 0.001 .... 2000.000 mm
R126 Sens de rotation de la broche pour le taraudage
Plage de valeurs : 3 (pour M3), 4 (pour M4)

Information

R101 – R104 Voir LCYC84

R106 Distance d’un filet au suivant en valeur numérique.

R126 Le bloc de taraudage est exécuté avec le sens de rotation de la broche donnée sous R126.
L’inversion du sens de rotation s’effectue automatiquement dans le cycle.

Séquence de déplacements
La position de départ avant le début du cycle est la dernière position accostée dans le pro-
gramme principal (position de perçage)
Le cycle provoque la séquence de déplacements suivante :
1. Accostage avec G0 du plan de référence décalé de la distance de sécurité
2. Taraudage jusqu’à la profondeur finale avec G33
3. Retrait avec G33 sur le plan de référence décalé de la distance de sécurité
4. Retrait sur le plan de retrait avec G0

SINUMERIK 802S/802C base line


9-164 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.4 Taraudage avec porte–taraud compensateur – LCYC840

Exemple
Avec ce programme, un taraudage est usiné sur la position X0, l’axe de perçage est l’axe Z.
Le paramètre de sens de rotation R126 doit être affecté. Pour l’usinage, un porte–taraud com-
pensateur est nécessaire. La vitesse de rotation de la broche est donnée dans le programme
principal.

15
56

Figure 9-6 Illustration de l’exemple

N10 G0 G18 G90 S300 M3 D1 T1 ; valeurs technologiques


N20 X0 Z60 ; accostage de la position de perçage
G17
N30 R101=60 R102=2 R103=56 R104=15 ; affectation de valeurs aux paramètres
N40 R106=0.5 R126=3 ; affectation de valeurs aux paramètres
N40 LCYC840 ; appel du cycle
N50 M2 ; fin de programme

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-165
Cycles
9.5 Alésage – LCYC85

9.5 Alésage – LCYC85

Fonction
L’outil perce avec la vitesse de rotation de broche programmée et la vitesse d’avance jusqu’à
la profondeur finale introduite. Lorsque la profondeur finale est atteinte, un arrêt temporisé
peut être programmé. Les mouvements de pénétration et de retrait se font avec les vitesses
d’avance qui sont à préciser sous les paramètres correspondants.

Appel
LCYC85

Z
G0
G1
G4

R101
R103+R102
R103
X

R104

Figure 9-7 Séquence de déplacements et


paramètres du cycle

Condition préalable
La vitesse et le sens de rotation de la broche doivent être définis dans le programme principal.
Accostez la position de perçage avant d’appeler le cycle dans le programme principal.
Sélectionnez l’outil concerné avec le correcteur d’outil avant d’appeler le cycle.
G17 doit être active.

Paramètres

Paramètres Signification, plage de valeurs


R101 Plan de retrait (inconditionnel)
R102 Distance de sécurité
R103 Plan de référence (inconditionnel)
R104 Profondeur finale (absolue)
R105 Arrêt temporisé sur la profondeur de perçage, en secondes
R107 Vitesse d’avance pendant le perçage
R108 Vitesse d’avance lors du retrait de l’alésage

SINUMERIK 802S/802C base line


9-166 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.5 Alésage – LCYC85

Informations

R101 – R105 Voir LCYC82

R107 La vitesse d’avance introduite ici est valable pour le perçage.

R108 La vitesse d’avance introduite sous R108 est valable lors du retrait de l’alésage.

Séquence de déplacements
La position de départ avant le début du cycle est la dernière position accostée dans le
programme principal (position de perçage)
Le cycle provoque la séquence de déplacements suivante :
1. Accostage avec G0 du plan de référence décalé de la distance de sécurité
2. Déplacement sur la profondeur finale avec G1 et avec l’avance paramétrée sous le
paramètre R106
3. Exécution de l’arrêt temporisé sur la profondeur finale
4. Retrait sur le plan de référence décalé de la distance de sécurité avec G1 et la vitesse de
retrait introduite sous R107

Exemple
Aucun arrêt temporisé n’est programmé. L’arête supérieure de la pièce est située au niveau
de Y = 102.

77
102

Figure 9-8 Illustration de l’exemple

N10 G0 G90 G18 F1000 S500 M3 T1 D1 ; détermination des valeurs technologiques


N20 Z110 X0 ; accostage de la position de perçage
N25 G17
N30 R101=105 R102=2 R103=102 R104=77 ; définition des paramètres
N35 R105=0 R107=200 R108=400 ; définition des paramètres
N40 LCYC85 ; appel du cycle de perçage
N50 M2 ; fin de programme

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-167
Cycles
9.6 Cycle d’usinage de gorges - LCYC93

9.6 Cycle d’usinage de gorges - LCYC93

Fonction
Le cycle d’usinage de gorge permet de réaliser des gorges symétriques pour un usinage lon-
gitudinal et transversal sur des éléments de contour cylindriques. Des gorges intérieures et
extérieures peuvent être exécutées.

Appel
LCYC93

R101

R108
R117
R116 R115
R100
R116

R114 R118
Z

Figure 9-9 Paramètres dans le cycle d’usinage de gorge pour un usinage longitudinal

Condition préalable
Il faut que G23 soit active pour le cycle d’usinage de gorge (programmation du diamètre).
Avant l’appel du cycle d’usinage de gorge, la correction de l’outil dont la largeur du tranchant
a été programmée avec R107 doit être activée. La position nulle du tranchant est située en
direction de l’origine machine.

Paramètres

Tableau 9-3 Paramètres pour le cycle LCYC93

Paramètres Signification, plage de valeurs


R100 Point de départ sur l’axe transversal
R101 Point de départ sur l’axe longitudinal
R105 Type d’usinage,plage de valeurs 1 ... 8
R106 Surépaisseur de finition, sans signe +/–
R107 Largeur du tranchant, sans signe +/–
R108 Profondeur de passe, sans signe +/–

SINUMERIK 802S/802C base line


9-168 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.6 Cycle d’usinage de gorges - LCYC93

Tableau 9-3 Paramètres pour le cycle LCYC93

Paramètres Signification, plage de valeurs


R114 Largeur de la gorge, sans signe +/–
R115 Fond de la gorge, sans signe +/–
R116 Angle d’inclinaison des flancs de la gorge, sans signe +/–,
entre 0 <= 116 <= 89.999 degrés
R117 Chanfrein au bord de la gorge
R118 Chanfrein au fond de la gorge
R119 Arrêt temporisé au fond de la gorge

Informations

R100 Introduisez le diamètre à fond de gorge en X sous le paramètre R100.

R101 R101 détermine le point de départ de la gorge selon l’axe Z.

R105 R105 détermine le type de gorge :

Tableau 9-4 Types de gorge

Valeur Longitudinal/ Extérieur/intérieur Position du point de départ


transversal
1 L A vers la gauche
2 P A vers la gauche
3 L I vers la gauche
4 P I vers la gauche
5 L A vers la droite
6 P A vers la droite
7 L I vers la droite
8 P I vers la droite

Lorsqu’une autre valeur est attribuée au paramètre, le cycle s’interrompt avec l’alarme
61002 ”Type d’usinage mal programmé”.

R106 Le paramètre R106 détermine la surépaisseur de finition lors de l’ébauche de la gorge.

R107 Le paramètre R107 détermine la largeur du tranchant de l’outil. Cette largeur doit
correspondre à celle de l’outil effectivement utilisé.
Si le tranchant de l’outil actif est plus large, il se produit une violation du contour de la gorge
programmée qui n’est pas surveillée par le cycle.
Lorsque la largeur du tranchant programmée est supérieure à la largeur du fond de la gorge,
le cycle s’interrompt avec l’alarme
G1602 “Largeur d’outil mal définie”.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-169
Cycles
9.6 Cycle d’usinage de gorges - LCYC93

R108 Par programmation d’une profondeur de passe dans R108, la plongée paraxiale peut être di-
visée en plusieurs profondeurs de passe. Après chaque déplacement selon l’axe transversal,
l’outil est retiré de 1 mm pour briser le copeau.

Forme de la gorge
Les paramètres R114 ... R118 déterminent la forme de la gorge. Le cycle se base toujours sur
le point programmé sous R100, R101 pour ses calculs.

R114 La largeur de la gorge programmée dans le paramètre R114 est mesurée au fond sans prise
en considération des chanfreins.

R115 Le paramètre R115 détermine la profondeur de la gorge.

R116 La valeur du paramètre R116 détermine l’angle d’inclinaison des flancs de la gorge. Avec une
valeur nulle, la gorge aura des flancs parallèles (moule rectangulaire).

R117 R117 détermine les chanfreins aux bords de la gorge.

R118 R118 détermine les chanfreins au fond de la gorge.


Lorsqu’aucun contour de gorge judicieux ne résulte des valeurs programmées pour les chan-
freins, le cycle s’interrompt avec l’alarme
61603 ”Forme de gorge mal définie”.

R119 L’arrêt temporisé au fond de la gorge à introduire sous R119 doit être choisi de telle façon
qu’au moins un tour de broche ait lieu. La programmation de l’arrêt doit être adaptée à un mot
F (autrement dit elle doit être en secondes).

Séquence de déplacements
Position atteinte avant le début de cycle :
une position quelconque à partir de laquelle chaque gorge peut être accostée sans
collision.
Le cycle provoque la séquence de déplacements suivante :
S Accostage avec G0 du point de départ déterminé à l’intérieur du cycle.
S Exécution des profondeurs de passe :
Ebauche paraxiale jusqu’au fond en prenant en compte la surépaisseur de finition ; après
chaque déplacement selon l’axe transversal l’outil est dégagé pour briser le copeau.
S Exécution des largeurs de passe :
Les largeurs de passe sont effectuées avec G0 à angle droit de la profondeur de passe,
l’ébauche d’usinage de la profondeur est répétée.
Les déplacements aussi bien en profondeur qu’en largeur sont régulièrement répartis avec
la valeur la plus grande possible.
S Ebauche des flancs, le déplacement le long de la largeur de la gorge s’effectue alors en
plusieurs étapes lorsque cela est nécessaire.
S Passe de finition de tout le contour en partant des deux bords vers le centre du fond de la
gorge avec la valeur d’avance programmée avant l’appel du cycle.

Exemple
Une gorge commençant au point (60,35) de 25 mm de profondeur et de 30 mm de largeur est
usinée.
Sur le fond sont programmés deux chanfreins de 2 mm de longueur.

SINUMERIK 802S/802C base line


9-170 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.6 Cycle d’usinage de gorges - LCYC93

La surépaisseur de finition s’élève à 1 mm.

X R108=10 Point de départ (60, 35)

20°
20° 25 mm
Chanfrein 2 mm

30
Z

Figure 9-10 Illustration de l’exemple

N10 G0 G90 Z100 X100 T2 D1 S300 M3 G23 ;sélection de la position de départ


N20 G95 F0.3 ;et de valeurs technologiques
R100=35 R101=60 R105=5 R106=1 R107=12 ;paramètres pour l’appel de cycle
R108=10 R114=30 R115=25 R116=20
R117=0 R118–2 R119=1

N60 LCYC93 ;appel du cycle d’usinage de gorge


N70 G90 G0 Z100 X50 ;position suivante
N100 M2

Remarque concernant l’exemple


Le correcteur de l’outil à plonger doit être stocké dans la mémoire D1 de l’outil T2. L’outil doit
présenter une largeur de tranchant de 12 mm.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-171
Cycles
9.7 Cycle d’usinage de dégagements - LCYC94

9.7 Cycle d’usinage de dégagements - LCYC94

Fonction
Avec ce cycle, des dégagements peuvent être exécutés de forme E ou F selon DIN 509, pour
un diamètre de pièce finie > 3 mm et sans contrainte particulière.
Avant l’appel du cycle, un correcteur d’outil doit être activé.

Appel
LCY94

FORME E
X R101 FORME F

X
R100
Z
Z

pour pièces avec une pour pièces avec


surface d’usinage deux surfaces d’usi-
nage à angle droit

Figure 9-11 Dégagements de formes E et F

Condition préalable :
Il faut que G23 soit active pour le cycle (programmation au diamètre).

Paramètres

Tableau 9-5 Paramètres pour le cycle LCYC94

Paramètres Signification, plage de valeurs


R100 Point de départ sur l’axe transversal, sans signe +/–
R101 Point de départ sur l’axe longitudinal
R105 Définition des formes:
Valeur 55 pour la forme E
Valeur 56 pour la forme F
R107 Définition de la position du tranchant de l’outil :
Valeurs 1...4 pour SL 1...4

SINUMERIK 802S/802C base line


9-172 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.7 Cycle d’usinage de dégagements - LCYC94

Informations

R100 Sous le paramètre R100 est donnée le diamètre de la pièce finie pour le dégagement.
Lorsqu’un diamètre final <= 3 mm est obtenu en conformité avec la valeur programmée pour
R100, alors le cycle est interrompu avec l’alarme
61601 ”Diamètre de la pièce finie trop petit”.

R101 R101 détermine la cote de la pièce finie selon l’axe longitudinal.

R105 Forme E et forme F sont définis dans la norme DIN509 et doivent être déterminés avec ce
paramètre.
Lorsque ce paramètre possède une valeur autre que 55 ou 56, le cycle s’interrompt et déclen-
che l’alarme
61609 ”Forme mal définie”.

R107 Ce paramètre détermine la position du tranchant de l’outil et ainsi la position du dégagement.


Sa valeur doit correspondre à la position effective du tranchant de l’outil sélectionné avant le
cycle.

Rayon du
+X tranchant

SL 4 SL 3

P
Pointe théorique
+Z de l’outil

SL 1 SL 2

Figure 9-12 Positions du tranchant 1 ... 4

Lorsque le paramètre possède une autre valeur, l’alarme


61608 ”Mauvaise position de tranchant programmée”
survient et le cycle est interrompu.

Séquence de déplacements
Position atteinte avant le début de cycle :
une position quelconque à partir de laquelle chaque dégagement peut être accosté sans
collision.
Le cycle provoque la séquence de déplacements suivante :
S Le point de départ du cycle est calculé en interne et il est accosté en G0.
S Sélection de la correction du rayon de la plaquette selon la position du tranchant active et
retrait du contour de dégagement avec la vitesse d’avance programmée avant l’appel du
cycle.
S Retrait sur le point de départ avec G0 et désactivation de la correction du rayon de la
plaquette avec G40.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-173
Cycles
9.7 Cycle d’usinage de dégagements - LCYC94

Exemple
Avec ce programme, un dégagement du forme E est exécuté.
N50 G0 G90 G23 Z100 X50 T25 D3 S300 M3 ;sélection de la position de départ
N55 G95 F0.3 ;et valeurs technologiques
R100=20 R101=60 R105=55 R107=3 ;paramètres pour l’appel de cycle
N60 LCYC94 ;appel du cycle d’usinage de dégagement
N70 G90 G0 Z100 X50 ;position suivante
N99 M02

SINUMERIK 802S/802C base line


9-174 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.8 Cycle de chariotage - LCYC95

9.8 Cycle de chariotage - LCYC95

Fonction
Avec ce cycle, il est possible de créer des contours en chariotage et en dressage, extérieurs
et intérieurs, par usinage paraxial, dans un sous–programme.
La technologie (ébauche/finition/usinage complet) peut être sélectionnée. Le cycle peut être
appelé de n’importe quelle position au choix.
Avant l’appel du cycle, un correcteur d’outil doit avoir été activé dans le programme d’appel.

Appel
LCYC95

Contour décalé de la
surépaisseur de fini-
Contour original
tion
5
X 4
1 Déplacement
3
2

1 Prise de passe
2 Ebauche
3 Usinage de la
matière restante
4 Dégagement
5 Réaccostage
Z

Figure 9-13 Séquence de déplacements avec le cycle LCYC95

Condition préalable
S Il faut que G23 soit active pour le cycle (programmation du diamètre).
S Le fichier SGUD.DEF, fourni sur la disquette du cycle, doit être présent dans la
commande.
S Il est possible d’appeler le cycle de chariotage jusqu’au 3ème niveau de programme.

Paramètres

Tableau 9-6 Paramètres pour le cycle LCYC95

Paramètres Signification, plage de valeurs


R105 Type d’usinage,Plage de valeurs 1 ... 12
R106 Surépaisseur de finition, sans signe +/–

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-175
Cycles
9.8 Cycle de chariotage - LCYC95

Tableau 9-6 Paramètres pour le cycle LCYC95

Paramètres Signification, plage de valeurs


R108 Profondeur de passe, sans signe +/–
R109 Angle de pénétration lors de l’ébauche
R110 Cote de retrait lors de l’ébauche
R111 Vitesse d’avance lors de l’ébauche
R112 Vitesse d’avance lors de la finition

Informations

R105 Le type d’usinage :


S Longitudinal/transversal
S Intérieur/extérieur
S Ebauche/finition/usinage complet
est défini par le paramètre du type d’usinage.
Pendant l’usinage longitudinal, le déplacement s’effectue toujours selon l’axe transversal et
selon l’axe longitudinal pendant l’usinage transversal.

Tableau 9-7 Variantes de chariotage

Valeur Longitudinal/ Extérieur/intérieur ébauche/finition/usinage


transversal complet
1 L A Ébauche
2 P A Ébauche
3 L I Ébauche
4 P I Ébauche
5 L A Finition
6 P A Finition
7 L I Finition
8 P I Finition
9 L A Usinage complet
10 P A Usinage complet
11 L I Usinage complet
12 P I Usinage complet

Lorsqu’une autre valeur est programmée pour le paramètre, le cycle s’interrompt avec
l’alarme
61002 ”Type d’usinage mal programmé”

R106 Une surépaisseur de finition peut être programmée avec le paramètre R106.
L’ébauche s’effectue toujours jusqu’à cette surépaisseur de finition. Après chaque opération
d’ébauche paraxiale, la matière restante est immédiatement enlevée par chariotage parallèle
au contour. Lorsqu’aucune surépaisseur de finition n’est programmée, le chariotage s’effectue
jusqu’au contour final lors de l’ébauche.

SINUMERIK 802S/802C base line


9-176 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.8 Cycle de chariotage - LCYC95

R108 Sous le paramètre R108 est donnée la profondeur de passe la plus grande possible pour
l’ébauche. Le cycle calcule cependant lui–même la profondeur de passe en service utilisée
pour l’ébauche.

R109 Le mouvement de pénétration pendant l’ébauche peut être parcouru sous un angle program-
mable via le paramètre R109.

R110 Le paramètre R110 détermine la valeur de retrait du contour après chaque passe d’ébauche
selon les deux axes, afin de rendre possible un retrait avec G0.

R111 La vitesse d’avance programmée sous R111 agit pendant l’ébauche pour toutes les
trajectoires au cours desquelles le copeau est dégagé.
Lorsque le seul type d’usinage sélectionné est la finition, ce paramètre n’a aucune valeur.

R112 La vitesse d’avance programmée sous R112 agit pendant la finition. Lorsque le seul type
d’usinage sélectionné est l’ébauche, ce paramètre n’a aucune valeur.

Définition du contour
Vous programmez le contour à charioter dans un sous–programme. Le nom de ce sous–
programme est transmis au cycle via le paramètre _CNAME.
Le contour peut être composé de lignes et de segments circulaires, des rayons et des
chanfreins peuvent être insérés. Les segments circulaires programmés ne peuvent dépasser
un quart de cercle.
Les détalonnages ne peuvent être contenus dans le contour. Lorsqu’un élément de détalonna-
ge est reconnu, le cycle s’interrompt et donne l’alarme
61605 “Contour mal défini
Il faut toujours programmer le contour dans le sens dans lequel le déplacement a lieu pendant
la finition selon le sens de l’usinage choisi.

Exemple de programmation simplifiée d’un contour

X P8(35,120)

P7(50,120)

P6(62,96)

P5(62,80) P3(77,70)
P4(67,70)
P2(85,54)
P0(100,40)
P1(85,40)
Z
P0 = point de départ programmé du contour
P8 = point final programmé

Figure 9-14 Exemple de programmation simplifiée d’un contour

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-177
Cycles
9.8 Cycle de chariotage - LCYC95

Avec les coordonnées données dans l’image, il convient de programmer le contour pour le
type d’usinage longitudinal extérieur ainsi :
N10 G1 Z100 X40 ;point de départ
N20 Z85 ;P1
N30 X54 ;P2
N40 Z77 X70 ;P3
N50 Z67 ;P4
N60 G2 Z62 X80 CR=5 ;P5
N70 G1 Z62 X96 ;P6
N80 G3 Z50 X120 CR=12 ;P7
N90 G1 Z35 ;P8
M2
Pour le type d’usinage transversal extérieur, il faut programmer le contour en commençant de
P8 (35,120) vers P0 (100,40).

Séquence de déplacements
Position atteinte avant le début de cycle :
une position à partir de laquelle le point de départ du contour peut être accostée sans
collision.
Le cycle provoque la séquence de déplacements suivante :
Ébauche
S Accostage du point de départ du cycle (calculé en interne) avec G0 simultanément selon
les 2 axes.
S Profondeur de passe avec l’angle programmé sous R109 jusqu’à la profondeur d’ébauche
suivante.
S Accostage du point d’intersection d’ébauche paraxial avec G1 et la vitesse d’avance R111.
S Retrait parallèle au contour le long du contour+surépaisseur de finition jusqu’au dernier
point d’intersection avec G1/G2/G3 et la vitesse d’avance R111.
S Dégagement selon chaque axe de la valeur absolue programmée sous R110 (en mm) et
réaccostage avec G0.
S Cette séquence est répétée jusqu’à ce que la profondeur totale soit atteinte.
Finition
S le point de départ du cycle est accosté axe par axe avec 0
S le point de départ du contour est accosté simultanément selon les deux axes avec G0
S finition le long du contour avec G1/G2/G3 et la vitesse d’avance R112
S retrait vers le point de départ du cycle avec les deux axes et G0
Pendant la finition, la correction du rayon de la plaquette est automatiquement activée à
l’intérieur du cycle.

SINUMERIK 802S/802C base line


9-178 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.8 Cycle de chariotage - LCYC95

Point de départ
Le cycle définit lui–même le point de départ de l’usinage.
Le point de départ est accosté pendant l’ébauche simultanément avec les deux axes, pen-
dant la finition toujours axe par axe. L’axe de pénétration est parcouru en premier.
En cas d’usinage complet, aucun retrait n’est exécuté après la dernière passe d’ébauche sur
le point de départ calculé en interne.

Exemple
Pour l’exécution du cycle, deux programmes sont nécessaires :
S un programme avec appel de cycles
S un sous–programme de contour (TESTK1.MPF)
Le contour présenté dans l’exemple de programmation de contour doit être exécuté en
usinage complet longitudinal et extérieur.
Le déplacement maximal est de 5 mm, la surépaisseur de finition 1,2 mm et l’angle de
pénétration 7 degrés.
Programme principal
N10 T1 D1 G0 G23 G95 S500 M3 F0.4 ;Détermination des valeurs technologiques
N20 Z125 X162 ;Position d’accostage sans collision avant
appel

_CNAME=”TESTK1” ;Nom du sous–programme de contour

R105=9 R106=1.2 R108=5 R109=7 ;Introduction d’autres paramètres pour


R110=1.5 R111=0.4 R112=0.25 ;L’appel de cycle
N20 LCYC95 ;Appel de cycle
N30 G0 G90 X81 ;Réaccostage de la position de départ
N35 Z125 ;Déplacement axe par axe
N99 M2
Sous–programme “TESTK1”
N10 G1 Z100 X40 ;Point de départ
N20 Z85 ;P1
N30 X54 ;P2
N40 Z77 X70 ;P3
N50 Z67 ;P4
N60 G2 Z62 X80 CR=5 ;P5
N70 G1 Z62 X96 ;P6
N80 G3 Z50 X120 CR=12 ;P7
N90 G1 Z35 ;P8
M2

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-179
Cycles
9.9 Filetage - LCYC97

9.9 Filetage - LCYC97

Fonction
Le cycle Filetage permet d’usiner des filetages intérieurs ou extérieurs sur corps cylindriques
et coniques à pas constant selon l’axe longitudinal et l’axe transversal. Les filetages peuvent
être monofilets ou multifilets. La prise de passe s’effectue automatiquement.
Le sens de rotation du filetage, à gauche ou à droite, est déterminé par le sens de rotation de
la broche qu’il convient de programmer avant l’appel du cycle. Les corrections de la vitesse
d’avance ou de rotation de la broche sont inefficaces dans les blocs de déplacement avec
filetage.

Appel
LCYC97

R103 R101

R110 R109

R111 R100 = R102

R104 R106

Filetage extérieur
X

Action des paramètres le pas,


l’angle de pénétration et la
Z
surépaisseur de finition

Figure 9-15 Schéma de principe des paramètres pour le filetage

Paramètres

Tableau 9-8 Paramètres pour le cycle LCYC97

Paramètres Signification, plage de valeurs


R100 Diamètre du filetage au point de départ
R101 Point de départ du filetage dans l’axe longitudinal
R102 Diamètre au point final
R103 Point final du filetage dans l’axe longitudinal
R104 Pas du filet comme valeur, sans signe +/–
R105 Détermination du type d’usinage du filetage :
Plage de valeurs : 1, 2
R106 Surépaisseur de finition, sans signe +/–
R109 Course d’accélération, sans signe +/–

SINUMERIK 802S/802C base line


9-180 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
Cycles
9.9 Filetage - LCYC97

Tableau 9-8 Paramètres pour le cycle LCYC97

Paramètres Signification, plage de valeurs


R110 Course de freinage, sans signe +/–
R111 Profondeur du filet, sans signe +/–
R112 Décalage du point de départ, sans signe +/–
R113 Nombre de passes d’ébauche, sans signe +/–
R114 Nombre de filets, sans signe +/–

Informations

R100, R101 Ces paramètres déterminent le point de départ du filetage en X et Z.

R102, R103 Le point final du filet se programme sous R102 et R103. En cas de filetages cylindriques, un
de ces paramètres possède la même valeur que R100 respectivement R101.

R104 Le pas du filet est une valeur paraxiale et est introduite sans signe +/–.

R105 Le paramètre R105 détermine si le filetage est intérieur ou extérieur.


R105 = 1 : filetage extérieur
R105 = 2 : filetage intérieur
Lorsqu’une autre valeur est programmée pour le paramètre, le cycle est interrompu par
l’alarme
61002 ”Type d’usinage mal programmé”.

R106 La surépaisseur de finition programmée est soustraite à la profondeur du filet donnée et la


valeur restante est répartie en passes d’ébauche.
La surépaisseur de finition est retirée en une coupe après l’ébauche.

R109, R110 Les paramètres R109 et R110 déterminent à l’intérieur du cycle la distance à parcourir cal-
culée pour le freinage et l’accélération du filetage. Le point de départ programmé est décalé
de la valeur de la course d’accélération dans le cycle. La course de freinage rallonge le fileta-
ge au–delà du point final programmé.

R111 Le paramètre R111 détermine la profondeur totale du filetage.

R112 Sous ce paramètre, une valeur angulaire déterminant le point d’attaque du premier filet à la
périphérie de la pièce de tournage peut être programmée, autrement dit un décalage du point
de départ.
Le paramètre peut prendre une valeur entre 0.0001 ... + 359.9999 degrés.
Lorsqu’aucun décalage du point de départ n’est donné, le premier filet commence automati-
quement sur la marque de zéro degrés.

R113 Le paramètre R113 détermine le nombre de passes d’ébauche pendant le filetage. Le cycle
calcule lui–même chaque profondeur de passe actuelle d’après R105 et R111.

R114 Ce paramètre détermine le nombre de filets. Les filets sont ordonnés symétriquement sur le
pourtour de la pièce de tournage.

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) 9-181
Cycles
9.9 Filetage - LCYC97

Distinction entre filetage sur corps cylindrique et filetage plan


La décision d’usiner un filetage sur corps cylindrique ou un filetage plan est prise par le cycle
lui–même. Si l’angle du cône est inférieur ou égal à 45 degrés, un filetage sur corps cylindri-
que est usiné, sinon le filetage usiné est plan.

Séquence de déplacements
Position atteinte avant le début de cycle :
une position quelconque à partir de laquelle le point de départ programmé du filetage +
course d’accélération peuvent être accostés sans collision.
Le cycle provoque la séquence de déplacements suivante :
S Accostage du point de départ déterminé à l’intérieur du cycle au début de la course
d’accélération pour le premier filet avec G0.
S Déplacement selon l’axe transversal pour l’ébauche selon le type d’approche déterminé
par R105.
S Le filetage est répété selon le nombre de passes d’ébauche programmées
S dans la coupe qui suit la surépaisseur de finition est chariotée avec G33
S pour chaque filet supplémentaire, l’ensemble de la séquence de déplacements est
répétée.

Exemple
Un filetage à deux filets M42x2 est à exécuter.

M42×2
Z
35

Figure 9-16 Illustration de l’exemple

N10 G23 G95 F0.3 G90 T1 D1 S1000 M4 ;valeurs technologiques


N20 G0 Z100 X120 ;position de départ
R100=42 R101=80 R102=42 R103=45 ;paramètres pour l’appel de cycle
R105=1 R106=1 R109=12 R110=6
R111=4 R112=0 R113=3 R114=2
N50 LCYC97 ;appel du cycle
N100 G0 Z100 X60 ;position en fin de cycle
N110 M2

SINUMERIK 802S/802C base line


9-182 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
SINUMERIK 802S/802C base line

Programmation
9.9.1 Liste des instructions

Adresse Signification Affectation de valeur Information Programmation


D Numéro de correcteur 0 ... 9, uniquement des Comprend des données de correction pour un outil D...
d’outil nombres entiers sans particulier T... ; D0 –> valeurs de correction = 0,
signe + / – 9 numéros D max. par outil
F Vitesse d’avance 0.001 ... 99 999.999 Vitesse tangentielle Outil/Pièce, F...
(en relation avec G4, Unité de mesure en mm/min ou mm/tour
l’arrêt temporisé est selon G94 ou G95
également programmé
sous F)
G Fonction G uniquement des valeurs Les fonctions G sont réparties en groupes G. Un bloc G...
(fonction préparatoire) entières, imposées ne peut contenir qu’une fonction G d’un même groupe.

Une fonction G peut être modale (jusqu’à avis contrai-


re par une autre instruction du même groupe) ou elle
n’est active que pour le bloc dans lequel elle se trouve
– non modale.
Groupe G :
G0 Interpolation linéaire en vitesse rapide : 1 : Commandes de déplacement G0 X... Z...
G1 * Interpolation linéaire en vitesse d’avance : (type d’interpolation) G1 X...Z... F...

G2 Interpolation circulaire dans le sens horaire G2 X... Z... I... K... F... ;centre et point final
G2 X... Z... CR=... F... ;rayon et point final
G2 AR=... I... K... F... ;angle d’ouverture et centre
G2 AR=... X... Z... F... ;angle d’ouverture et point final

G3 Interpolation circulaire dans le sens antihoraire G3 .... ;sinon comme pour G2

G5 Interpolation circulaire via un point intermédiaire G5 X...Z... IX=...KZ=... F...

G33 Filetage à pas constant Fonction modale G33 Z... K... SF=... ;filetage sur corps cylindrique
G33 X... I... SF=... ;filetage plan
G33 Z... X... K... SF=... ;filetage sur corps conique, la
trajectoire selon l’axe Z est plus importante que celle
selon l’axe X

Programmation
G33 Z... X... I... SF=... ;filetage sur corps conique, la
trajectoire selon l’axe X est plus importante que celle
selon l’axe Z
9-183
Adresse Signification Information Programmation
9-184

Programmation
G4 Arrêt temporisé 2 : Trajectoires spécifiques G4 F... ;bloc séparé
fonctions non modales ou
G4 S.... ;bloc séparé

G74 Accostage du point de référence G74 X...Z... ;bloc séparé

G75 Accostage d’un point fixe G75 X... Z... ;bloc séparé

G158 Décalage programmable 3 : Ecriture dans la mémoire G158 X...Z... ;bloc séparé
f
fonctions non modales
G25 Limitation inférieure de la vitesse de rotation G25 S... ;bloc séparé

G26 Limitation supérieure de la vitesse de rotation G26 S... ;bloc séparé

G17 (nécessaire en cas de forage à centrer) 6 : Sélection du plan

G18 * Plan Z/X

G40 * Correction du rayon de l’outil INACTIVE 7 : Correction du rayon de l’outil


f
fonction modale
G41 Correction du rayon de l’outil à gauche du contour

G42 Correction du rayon de l’outil à droite du contour

G500 * Décalage d’origine réglable INACTIVE 8 : Décalage d’origine réglable


f
fonction modale
G54 1er Décalage d’origine réglable

G55 2ème décalage d’origine réglable

G56 3ème décalage d’origine réglable

G57 4ème décalage d’origine réglable

G53 Inhibition sur un bloc du décalage d’origine réglable 9 : Inhibition non modale du décalage d’origine
6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)

réglable

G60 * Arrêt précis 10 : Comportement d’accostage


SINUMERIK 802S/802C base line

f
fonction
i modale
d l
G64 Contournage

G9 Arrêt précis sur le bloc 11 : Arrêt précis sur le bloc


fonction non modale

G601 * Fenêtre d’arrêt précis fin avec G60, G9 12 : Fenêtre d’arrêt précis
f
fonction modale
G602 Fenêtre d’arrêt précis grossier avec G60, G9

G70 Indication de cotes en inch 13 : Indication de cotes en inch/métrique


f
fonction modale
G71 * Indication de cotes en métrique
6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
SINUMERIK 802S/802C base line

Adresse Signification Information Programmation


G90 * Indication de cotes absolues 14 : Cote relative/absolue :
f
fonction modale
G91 Indication de cotes relatives

G94 Vitesse d’avance F en mm/min 15 : Vitesse d’avance/Broche


f
fonction modale
G95 * Vitesse d’avance F en mm/tour de broche

G96 Vitesse de coupe constante pendant le tournage G96 S... LIMS=... F...
ACTIVE
(F en mm/tour, S en m/min)

G97 Vitesse de coupe constante pendant le tournage


INACTIVE

G450 * Arc de raccordement 18 : Comportement aux angles pendant la correction


du rayon de ll’outil
outil
G451 Point d’intersection fonction modale

G22 Cotation du rayon 29 : Cotation rayon/diamètre


f
fonction modale
G23 * Cotation du diamètre

Les fonctions marquées d’un * sont actives en début de programme (paramétrage de la commande à sa livraison, si rien d’autre
n’a été programmé).

Programmation
9-185
Adresse Signification Affectation de valeur Information Programmation
9-186

Programmation
I Paramètre d’interpolation 0.001 ... 99 999.999 Correspondant à l’axe X, signification dépendant de voir G2, G3 et G33
Filetage : G2, G3 –> centre du cercle, ou de
0.001 ... 2000.000 G33 –> pas du filet

K Paramètre d’interpolation 0.001 ... 99 999.999 Correspondant à l’axe Z, sinon comme I voir G2, G3 et G33
Filetage :
0.001 ... 2000.000

L Sous–programme, nom et 7 chiffres décimaux, A la place d’un nom au choix, il est aussi possible L.... ;bloc séparé
appel uniquement des nombres d’opter pour L1 ...L9999999 ;
entiers, sans signe +/– le sous–programme est alors également appelé dans
un bloc séparé
Attention : L0001 n’est pas équivalent à L1

M Fonction supplémentaire 0 ... 99 Par ex. pour déclencher des commutations M...
uniquement des nombres telles que ”liquide d’arrosage MARCHE”,
entiers, sans signe +/– 5 foncts. M au plus sont possibles dans un même bloc

M0 Arrêt programmé L’usinage est interrompu en fin de bloc avec M0, la


procédure est reprise avec ”NC–START”

M1 Arrêt au choix Comme M0, cependant l’arrêt n’a lieu que lorsqu’un
signal spécifique suit

M2 Fin de programme Est située dans le dernier bloc de la séq. d’usinage

M30 – Réservé, ne pas l’utiliser

M17 – Réservé, ne pas l’utiliser

M3 Broche tournant dans le sens horaire

M4 Broche tournant dans le sens antihoraire


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)

M5 Arrêt broche
SINUMERIK 802S/802C base line

M6 Changement d’outil Uniquement lorsqu’il est activé avec M6 via le


paramètre machine, sinon le changement s’effectue
directement avec l’instruction T

M40 Changement automatique du rapport de vitesse

M41 jusqu’à Rapport de boîte de vitesses 1 jusqu’au


M45 rapport de boîte de vitesses 5

M70 – Réservé, ne pas l’utiliser

M... autres fonctions M Leur fonctionnalité n’est pas définie par la commande
et se trouve à la libre disposition du constr. machine
6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
SINUMERIK 802S/802C base line

Adresse Signification Affectation de valeur Information Programmation


N Numéro de bloc secon- 0 ... 9999 9999 Peut être utilisé avec un numéro pour caractériser des par ex. : N20
daire uniquement des nombres blocs,
entiers, sans signe + / – est situé en début de bloc

: Numéro de bloc principal 0 ... 9999 9999 Caractéristique particulière de blocs – au lieu de N... , par ex. : :20
uniquement des nombres ce bloc devrait contenir toutes les instructions pour
entiers, sans signe + / – une phase d’usinage suivante complète

P Nombre d’exécutions du 1 ... 9999 Se trouve dans le bloc d’où provient l’appel en cas par ex. : L781 P... ;bloc séparé
sous–programme uniquement des nombres d’exécutions répétées du sous–programme,
entiers, sans signe + / – par ex. : N10 L871 P3 ; triple exécution

R0 Paramètres de calcul  0.0000001 ... 9999 R0 à R99 –librement disponibles


à 9999 R100 à R249 –paramètres pour les cycles d’usinage
R249 (8 chiffres décimaux) ou
en écriture exponentielle :
 (10–300 ... 10+300 )

Fonctions de calcul En plus des 4 opérations élémentaires avec + – * / ,


les fonctions de calcul suivantes
sont disponibles :

SIN( ) Sinus indication en degrés par ex. : R1=SIN(17.35)

COS( ) Cosinus indication en degrés par ex. : R2=COS(R3)

TAN( ) Tangente indication en degrés par ex. : R4=TAN(R5)

SQRT( ) Racine carrée par ex. : R6=SQRT(R7)

ABS( ) Valeur absolue par ex. : R8=ABS(R9)

TRUNC( ) Partie entière par ex. : R10=TRUNC(R11)

RET Fin du sous–programme 0.001 ... 99 999.999 Utilisation à la place de M2 – pour le maintien d’un RET ;bloc séparé
contournage

S Vitesse de rotation de 0.001 ... 99 999.999 Vitesse de rotation de broche en tr/min, S...
broche Pour G96, S est évaluée comme vitesse de coupe
ou autre signification constante en m/min (tournage),
avec pour G4, comme arrêt temporisé en tours de broche.
G4, G96

Programmation
T Numéro d’outil 1 ... 32 000 Le changement d’outil peut s’effectuer directement T...
uniquement des nombres avec l’instruction T ou seulement avec M6. Ceci est à
entiers, sans signe + / – déterminer dans le paramètre machine.
9-187

X Axe 0.001 ... 99 999.999 Information de déplacement X...


Adresse Signification Affectation de valeur Information Programmation
9-188

Programmation
Z Axe 0.001 ... 99 999.999 Information de déplacement Z...

AR Angle d’ouverture pour 0.00001 ... 359.99999 Indication en degrés, une possibilité de définition du voir G2 ; G3
interpolation circulaire cercle avec G2/G3

CHF Chanfrein 0.001 ... 99 999.999 Introduit un chanfrein entre deux blocs de contour N10 X... Z.... CHF=...
avec la longueur prescrite N11 X... Z...

CR Rayon pour interpolation 0.010 ... 99 999.999 Une possibilité de définition du cercle avec G2/G3 voir G2 ; G3
circulaire Signe négatif – pour la
sélection du cercle :
supérieur au demi–cercle

GOTOB Instruction de saut en – Combiné à une étiquette, effectue un saut sur le bloc par ex. : N20 GOTOB MARQUE1
arrière marqué, la destination de saut se trouve vers le début
de programme,

GOTOF Instruction de saut en – Combiné à une étiquette, effectue un saut sur le bloc par ex. : N20 GOTOF MARQUE2
avant marqué, la destination de saut se trouve vers la fin du
programme,

IF Condition de saut – Lorsque la condition de saut est remplie, le program- par ex. : N20 IF R1>5 GOTOB MARQUE1
me saute sur l’instruction suivante,
Opérateurs relationnels :
== égal, <> inégal
> supérieur à, < inférieur à
>= supérieur ou égal à
<= inférieur ou égal à

IX Point intermédiaire pour 0.001 ... 99 999.999 Correspondant à l’axe X, indication pour interpolation voir G5
interpolation circulaire circulaire avec G5

KZ Point intermédiaire pour 0.001 ... 99 999.999 Correspondant à l’axe Z, indication pour interpolation voir G5
6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)

interpolation circulaire circulaire avec G5


SINUMERIK 802S/802C base line

LCYC... Appel du cycle d’usinage uniquement des valeurs L’appel de cycles d’usinage nécessite un bloc séparé,
imposées les paramètres prévus doivent être affectés
Paramètres :

LCYC 82 Perçage–centrage, lamage R101 : Plan de retrait (absolu) N10 R100=... R101=... ....
R102 : Distance de sécurité N20 LCYC82 ;bloc séparé
R103 : Plan de référence (absolu)
R104 : Profondeur finale (absolue)
R105 : Arrêt temporisé sur la profondeur de perçage
6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
SINUMERIK 802S/802C base line

Adresse Signification Affectation de valeur Information Programmation


LCYC 83 Perçage de trous profonds R101 : Plan de retrait (absolu) N10 R100=... R101=... ....
R102 : Distance de sécurité N20 LCYC83 ;bloc séparé
R103 : Plan de référence (absolu)
R104 : Profondeur finale (absolue)
R105 : Arrêt temporisé sur la profondeur de perçage
R107 : Vitesse d’avance lors du perçage
R108 : Vitesse d’avance lors la 1ère prof. de perçage
R109 : Arrêt temporisé au point de départ et au
débourrage
R110 : Première profondeur de perçage (absolue)
R111 : Valeur de dégression
R127 : Type d’usinage : Bris du copeau = 0
Débourrage = 1

LCYC 840 Taraudage avec porte–taraud compensateur R101 : Plan de retrait (absolu) N10 R100=... R101=... ....
R102 : Distance de sécurité N20 LCYC840 ;bloc séparé
R103 : Plan de référence (absolu)
R104 : Profondeur finale (absolue)
R106 : Pas du filet comme valeur
R126 : Sens de rotation de la broche pour le
taraudage

LCYC 85 Alésage R101 : Plan de retrait (absolu) N10 R100=... R101=... ....
R102 : Distance de sécurité N20 LCYC85 ;bloc séparé
R103 : Plan de référence (absolu)
R104 : Profondeur finale (absolue)
R105 : Arrêt temporisé sur la profondeur de perçage
R107 : Vitesse d’avance lors du perçage
R108 : Vitesse d’avance lors du retrait de l’alésage

LCYC 93 Gorge (cycle de tournage) R100 : Point de départ selon l’axe transversal N10 R100=... R101=... ....
R101 : Point de départ selon l’axe longitudinal N20 LCYC93 ;bloc séparé
R105 : Type d’usinage (1...8)
R106 : Surépaisseur de finition
R107 : Largeur du tranchant
R108 : Profondeur de passe
R114 : Largeur de la gorge
R116 : Angle d’inclinaison des flancs de la gorge
R117 : Chanfrein au bord de la gorge
R118 : Chanfrein au fond de la gorge

Programmation
R119 : Arrêt temporisé au fond de la gorge

LCYC 94 Dégagement (forme E et F) (cycle de tournage) R100 : Point de départ selon l’axe transversal N10 R100=... R101=... ....
R101 : Point de départ du contour selon N20 LCYC94 ;bloc séparé
l’axe longitudinal
9-189

R105 : Moule E=55, F=56


R107 : Position du tranchant (1...4)
Adresse Signification Affectation de valeur Information Programmation
9-190

Programmation
LCYC 95 Chariotage (cycle de tournage) R105 : Type d’usinage (1...12) N10 R105=... R106=... ....
R106 : Surépaisseur de finition N20 LCYC95 ;bloc séparé
R108 : Profondeur de pénétration
R109 : Angle de pénétration à l’ébauche
R110 : Cote de retrait à l’ébauche
R111 : Vitesse d’avance lors de l’ébauche
R112 : Vitesse d’avance lors de la finition

LCYC 97 Filetage (cycle de tournage) R100 : Diamètre du filetage au début N10 R100=... R101=... ....
R101 : Point de départ du filetage dans l’axe N20 LCYC97 ;bloc séparé
longitudinal
R102 : Diamètre du filetage à la fin
R103 : Point final du filetage dans l’axe longitudinal
R104 : Pas du filet
R105 : Type d’usinage (1 et 2)
R106 : Surépaisseur de finition
R109 : Course d’accélération
R110 : Course de freinage
R111 : Profondeur du filet
R112 : Décalage du point de départ
R113 : Nombre de passes d’ébauche
R114 : Nombre de filets

LIMS limite supérieure de la 0.001 ... 99 999.999 restreint la vitesse de rotation de la broche lorsque la voir G96
vitesse de rotation de la fonction G96 est active – vitesse de coupe constante
broche avec G96 lors du tournage

RND Arrondi 0.010 ... 99 999.999 introduit un arrondi tangentiel entre deux blocs de N10 X... Z.... RND=...
contour avec la valeur prescrite du rayon N11 X... Z...

SF Point de départ du filetage 0.001 ... 359.999 Indication en degrés, le point de départ du filetage voir G33
avec G33 avec G33 est décalé de la valeur introduite
6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)

SPOS Position de la broche 0.0000 ... 359.9999 Indication en degrés, la broche s’arrête à la position SPOS=....
donnée (l’équipement technique de la broche doit être
SINUMERIK 802S/802C base line

adapté)

STOPRE Arrêt de déroulement – Fonction spécifique ; le bloc suivant n’est décodé STOPRE ;bloc séparé
qu’une fois le bloc précédant STOPRE terminé

$P_TOOL Tranchant d’outil actif lecture uniquement nombre entier, D0 à D9 IF $P_TOOL==7 GOTOF

$P_TOOLNO Tranchant d’outil actif lecture uniquement nombre entier TO – T32000 IF $P_TOOLNO==46 GOTOF

$P_TOOLP dernier numéro d’outil lecture uniquement nombre entier TO – T32000 IF $P_TOOLNP==11 GOTOF
programmé
Index

Index
A Groupe fonctionnel Paramètres, 2-25
Groupe fonctionnel Services, 7-81
Accostage du point de référence, 2-23
Groupes fonctionnels, 1-15
Adresse, 8-102
Alarmes, 9-154
Alarmes de cycles, 9-154
I
Interface V24, 7-81
B Introduction des outils et correcteurs d’outils, 2-25
Introduction manuelle des données, 4-41
Bases de la programmation de la commande
numérique, 8-101
J
C Jeu de caractères, 8-104
Jog, 4-37
Caractères spéciaux imprimables, 8-105
Caractères spéciaux non imprimables, 8-105
Cycle d’usinage de dégagements, CYCLE94,
9-172 M
Cycle de chariotage, 9-175 Manivelle électronique, 4-39
CYCLE95, 9-175 Messages d’erreur, 9-154
Cycle de plongée, CYCLE93, 9-168 Mise sous tension, 2-23
CYCLE83, 9-159 Mode automatique, 5-45
CYCLE93, 9-168 Mode de fonctionnement Jog, 4-37
CYCLE94, 9-172 Mode de fonctionnement manuel, 4-37
CYCLE95, 9-175 Mode de fonctionnement MDA, 4-41
CYCLE97, 9-180
Cycles, 9-153
Cycles d’alésage O
condition d’appel, 9-153
Organisation de l’écran, 1-11
condition de retour, 9-153
Origine machine, 2-30

D P
Décalage d’origine, 2-30
Paramétrage de l’interface, 7-85
Détermination des correcteurs d’outil, 2-28
Paramètres d’interface, 7-84
Diagnostic, 7-81
Paramètres de calcul, 2-35
Données de correction d’outil, 2-27
Perçage de trous profonds, 9-159
Données de réglage, 2-33
CYCLE83, 9-159
Programme pièce
arrêt, abandon, 5-49
F sélectionner, démarrer, 5-48
Filetage, CYCLE97, 9-180
Fonctions de diagnostic, 7-88
Fonctions de mise en service, 7-92 R
Fonctions spéciales, 7-85
Réaccostage après interruption, 5-50
Recherche de bloc, 5-49
Réglage de la machine, 2-25
G
Groupe fonctionnel Diagnostic, 7-88
Groupe fonctionnel Machine, 4-37

SINUMERIK 802S/802C base line


6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D) Index-191
Index

S T
Services, 7-81 Touches de fonctions logicielles, liste, 1-16
Structure de bloc, 8-102 Traitement des défauts, 9-154
Structure de mot, 8-102 Transfert de données, 7-81
Systèmes de coordonnées, 1-21

SINUMERIK 802S/802C base line


Index-192 6FC5 598–4AA01–0DP0 (03.08) (BP–D)
A Suggestions

SIEMENS AG Corrections
A&D MC IS pour le manuel :
Postfach 3180
SINUMERIK 802S base line
D–91050 Erlangen SINUMERIK 802C base line
(Tel. +49 / 180 / 5050 – 222 [assistance téléphonique]
Fax +49 / 9131 / 98 – 2176 [documentation]
Email : motioncontrol.docu@erlf.siemens.de) Documentation utilisateur
Manipulation/Programmation Tournage
Expéditeur
Nº de référence : 6FC5 598–4AA01–0DP0
Nom Edition : 08.03
Adresse de votre entreprise / service
Si, à la lecture de cet imprimé, vous
Rue deviez relever des fautes d’impres-
sion, nous vous serions très obligés
Code postal : Localité : de nous en faire part en vous servant
Téléphone : / de ce formulaire. Nous vous remer-
cions également de toute suggestion
Télécopieur : / ou proposition d’amélioration.

Propositions et/ou corrections


Siemens AG
Technique d’automatisation et d’entraînement
Motion Control Systems
 Siemens AG 2003
Postfach 3180, D – 91050 Erlangen Sous réserve de modifications
République Fédérale d’Allemagne Nº de référence : 6FC5598–4AA01–0DP0

Imprimé en Allemagne
www.ad.siemens.de

Vous aimerez peut-être aussi