Vous êtes sur la page 1sur 16

SARGIN

Melvin
TTISEC 1

RAPPORT DE STAGE
Stage du 05 NOVEMBRE 2018 au 21 DÉCEMBRE 2018

Au sein de la SARL BOURGEOIS JOSEPH ET


ASSOCIÉS

Lycée Pierre MENDES France Session : 2018-2019


1 Rue de Goussainville
95400 Villiers-le-Bel

Tél : 01.34.38.31.00
2
I- INTRODUCTION
Actuellement élève en Terminale BAC PRO TISEC au lycée Pierre Mendes France à
Villiers le Bel, je me prépare à l’obtention d’un BAC PRO afin de devenir Technicien en
Installation des Systèmes Energétiques et Climatiques. J’aime les sports collectifs,
notamment le football que je pratique depuis huit ans, et j’entraine depuis deux ans des
enfants âgés de 7-8 ans, j’ai d’ailleurs validé le module U7/U9 du Certificat Fédéral 1.

Dès la quatrième, je me suis renseigné sur mes possibilités d’orientation, ayant des
plombiers dans la famille, j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de les accompagner lors
de leurs interventions. Ce métier m’a toujours attiré car j’aime le contact avec les clients
et la diversité des tâches du métier. J’ai continué à me renseigner sur le métier jusqu’en
troisième mais lorsqu’il a fallu s’arrêter sur un choix, il était évident pour moi que je
voulais devenir plombier-chauffagiste.

Après la 3ème, j’ai donc intégré une seconde Professionnelle Orientation Progressive
au lycée Pierre Mendes France à Villiers Le Bel. Au départ je ne comprenais pas trop car
j’avais bien choisi la formation TISEC en 3ème, mais j’ai appris que je resterai dans cette
classe le 1er semestre afin de me permettre d’avoir une vue d’ensemble sur les différentes
options qui m’étaient proposées avant de me spécialiser.

J’ai apprécié cette période car elle m’a permis de confirmer mon choix sans avoir de
regrets. Lors de ce premier semestre j’ai eu un stage de trois semaines que j’ai effectué
dans une entreprise qui faisait aussi bien de l’installation que de la maintenance des
systèmes énergétiques et climatiques. J’ai trouvé alors que le technicien installateur avait
alors un rôle supplémentaire, celui de conseiller, car il doit savoir être à l’écoute des
clients afin de leur proposer des équipements qui vont améliorer leur qualité de vie tout en
respectant l’environnement. Comme je suis plutôt sociable, et que j’aime aussi transmettre
ce que j’ai appris, j’ai choisi cette spécialisation qui je pense me correspond davantage.

Au début de ma Terminale TISEC, j’ai appris qu’il me fallait trouver un stage pour la
période du 05 novembre au 21 décembre 2018. A l’époque, bien que la société où j’avais
fait mon dernier stage m’ait proposé de me reprendre, j’ai préféré tenter de trouver une
nouvelle entreprise, j’ai alors fait du porte à porte dans le même secteur géographique car
je savais que dans ce secteur plusieurs entreprises de plomberie y avaient leur siège social.
Après plusieurs refus, j’ai rencontré M. ATTALI Olivier, associé de la SARL
BOURGEOIS JOSEPH ET ASSOCIES, qui a accepté de me prendre en stage. Cette
société est située au 1B rue Gallieni 95160 MONTMORENCY. Lors de mon dernier stage
de première, qui avait eu lieu en juin, j’avais surtout fait de l’installation et de la
maintenance d’équipements sanitaires et j’espérais que ce nouveau stage, ayant lieu en
hiver, me permette d’approfondir mes connaissances en maintenance et en installation
d’équipements énergétiques.
Si j’ai choisi de vous présenter cette société, c’est parce que ce stage m’a particulièrement
conforté dans mon choix d’orientation.

1
II- PRESENTATION DE L’ENTREPRISE

a) Identité
NOM : SARL BOURGEOIS JOSEPH ET ASSOCES
Capital Social : 10 000 Euros
Date de création : 12 octobre 2015
Adresse siège social : 1 B rue Gallieni 95160 MONTMORENCY (environ à 5 km du lycée
Pierre Mendes France)

3 établissements secondaires :
Depuis le 21/10/2015 : 3 Rue Commandant Pilot 92200 NEUILLY SUR SEINE
Depuis le 15/03/2017 : 144 Route de Saint Denis 95170 DEUIL LA BARRE
Depuis le 01/04/2017 : 40 Rue aux Ours 76000 ROUEN

L’ouverture de plusieurs établissements a été motivée par le fait que les clients font
souvent appel aux artisans de leurs quartiers. En créant plusieurs établissements, la
SARL BOURGEOIS JOSEPH ET ASSOCIES a élargi son champ d’action et
développé sa clientèle.

b) Organigramme
La SARL BOURGEOIS JOSEPH ET ASSOCIES emploie 3 salariés, la
gérante n’est pas salariée de la société.
Mme BOURGEOIS Vanessa
Gérante

M. ATTALI Olivier
Associé Plombier

M. YAKAN Christophe
Responsable de chantiers
Plombier-chauffagiste

M. SISSOKO Sekou
Plombier-Chauffagiste

M. SARGIN
2
Melvin
Stagiaire
c) Domaines d’activité

La SARL BOURGEOIS JOSEPH ET ASSOCIES est une entreprise artisanale spécialisée en


plomberie et chauffage. Elle intervient dans des interventions d’'installation, de rénovation ou
de dépannage d’équipements sanitaires et énergétiques mais elle propose également des
services de petits travaux de peinture, de carrelage, pose de parquet…
La société se fournit essentiellement chez son fournisseur « La plateforme du Bâtiment » à
Saint-Brice (95).
Les principaux clients de l’entreprise sont des particuliers (85 % de rénovation dans l’ancien
et 15 % dans des habitations neuves) mais elle travaille aussi pour quelques syndics de
copropriétés, notamment à Neuilly sur Seine. Pour des raisons de confidentialité, je n’ai pas
pu obtenir le chiffre d’affaires annuel de la société. M. ATTALI Olivier, associé de la société
m’a d’ailleurs informé que les comptes annuels sont déposés au greffe tous les ans avec une
clause de confidentialité mais m’a indiqué que le Chiffre d’Affaires annuel est compris entre
200 000 € et 300 000 €.
Il m’a aussi donné la répartition en pourcentage du chiffre d’affaires que vous retrouverez ci-
après.

Répartition Chiffre d'Affaires

Dépannages

22%
42% Contrat entretiens

24%
Installations sanitaires et
énergétiques
12%

Répartition du type de clientèle

2%

18%
Particuliers
Syndics de Copropiétés
80% Professionnels

3
III- PRESENTATION DU TUTEUR

Durant ce stage mon tuteur a été M. YAKAN Christophe, âgé de 31 ans, c’est surtout
avec lui que j’ai travaillé. Pour devenir plombier, il a préparé un CAP de plomberie en
apprentissage dans une autre société. Une fois son diplôme obtenu, il a travaillé pour plusieurs
entreprises avant de travailler pour la SARL JOSEPH BOURGEOIS ET ASSOCIÉS, qu’il a
intégré dès la création de celle-ci. En effet M. YAKAN Christophe est ami avec le
compagnon de la gérante et ce dernier lui a proposé de faire partie de l’aventure, il a accepté
et depuis, grâce à son expérience, il est devenu chef de chantier.

M. YAKAN Christophe organise, gère et contrôle les chantiers dans le respect des
normes, des règles de sécurité tout en veillant à respecter les délais et les demandes des
clients. Il est le lien entre les clients, les fournisseurs et les dirigeants de la société. Il s’occupe
d’établir les devis, les commandes aux fournisseurs et gère le planning. Il m’a expliqué que
depuis qu’il a intégré cette société, il a élargi ses compétences car dans cette société, il n’est
pas seulement amené à intervenir pour dépanner des clients quand leurs installations sont en
panne ou à installer des équipements sanitaires et thermiques mais aussi à poser du carrelage,
à faire de la peinture, poser des meubles de salle de bains…

La SARL JOSEPH BOURGEOIS ET ASSOCIÉS étant une petite société, elle se doit
de proposer un maximum de services à sa clientèle car cette dernière préfère souvent n’avoir
qu’un seul interlocuteur et pour beaucoup de personnes il est normal qu’un plombier qui
rénove une installation sanitaire de salle de bains s’occupe également de la pose du carrelage
et de tous les autres travaux de rénovation. Il m’a expliqué que depuis toujours il avait été
attiré par les différents métiers du bâtiment et plus jeune, il accompagnait souvent différentes
personnes de son entourage qui sont dans différents secteurs du bâtiment et c’est grâce à eux
qu’il a pu offrir de nouveaux services aux clients.

J’ai eu de la chance d’avoir eu un tuteur de stage comme M. YAKAN Christophe car


il a toujours pris le temps de m’expliquer et de me faire participer aux travaux qu’il réalisait.
Il m’a expliqué que c’était un métier difficile car il est physique mais il m’a dit que c’est aussi
un métier très enrichissant car aucune journée ne se ressemble, que le métier continue
d’évoluer et qu’il fallait sans cesse continuer à se former. Il m’a encouragé à poursuivre dans
cette voie et je dois dire que le voir aussi épanoui, m’a motivé à poursuivre dans cette
formation.

4
IV- TACHES EFFECTUEES DURANT LE STAGE
Lors de ce stage, j’ai pu réaliser différentes tâches comme des recherches de fuite chez
des particuliers ou dans des immeubles collectifs, utilisation de caméra endoscopique de
marque RODENBERG, changement de tuyaux encastrés dans le mur, changement de tubes en
PVC, installation de lavabos et de paroi de douche, installation de cabines de douches,
réalisation de joints de salles de bains, installation et dépannage de ballon d’eau chaude, suite
à une fuite, changement de robinets, dépannage et installations de chaudières, désembuage de
circuit de chauffage…

Ce stage m’a permis de mieux appréhender les différentes tâches lié à mon projet
professionnel car même si des bases nous sont apportées lors des enseignements
professionnels au lycée, il me reste beaucoup à apprendre. J’ai également pu rencontrer
certains fournisseurs comme quand j’ai accompagné M. YAKAN Christophe à la Plateforme
du Bâtiment à Saint-Brice et chez Brossette à Sarcelles.

En tant que stagiaire, j’ai eu sur tous les chantiers un contact direct avec les clients car
mon tuteur de stage me présentait en arrivant, je pense que cela rassurait les clients. Je n’ai
pas eu l’occasion de rencontrer d’autres intervenants et je le regrette car j’aurai aimé voir
comment différents corps de métiers peuvent s’organiser pour travailler ensemble sur un
même chantier. Mais le contact avec M. YAKAN, durant ce stage, m’a permis de me rendre
compte combien il est important pour les techniciens d’être polyvalents car ils doivent
pouvoir dépanner, maintenir et installer les différents appareils sanitaires et thermiques.

Recherche de fuite Recherche de fuite dans les parties communes


chez un particulier d’un immeuble collectif par caméra endoscopique

Changement de tubes PVC

5
V- INSTALLATION D’UNE CHAUDIERE A VENTOUSE
BASSE TEMPERATURE

a- Présentation chantier et chaudière


Lors de ce stage j’ai eu l’occasion d’assister M. YAKAN Christophe dans
l’installation d’une chaudière murale de la marque FRISQUET modèle Hydromotrix
Evolution Visio 25 KW qui produit le chauffage et l’eau chaude en continue. Cette
installation s’est faite chez un particulier qui habitait 23 Rue du Marché 95160 Montmorency,
dans un pavillon bâtie dans les années 70, d’une surface habitable d’environ 100 m2 avec une
salle de bain et une salle d’eau, 4 personnes habitaient le pavillon. Cette installation a été
demandée par le client car sa chaudière avait plus de 17 ans et était tombée en panne plusieurs
fois. Le client avait décidé d’en changer afin d’installer une chaudière plus économique mais
avait un budget maximum de 4000 Euros TTC matériel et pose compris.

M. YAKAN Christophe m’a alors expliqué qu’avant de conseiller cette chaudière au


client, il a pris le soin de l’interroger pour connaitre ses besoins et de vérifier l’emplacement
souhaité afin de proposer un matériel qui puisse satisfaire ses désirs. Compte tenu du lieu
d’installation, il a choisi de lui proposer une chaudière à ventouse, basse température car le
pavillon est plutôt mal isolé. La chaudière gaz basse température fonctionne avec des
brûleurs : le feu chauffe l’eau qui est ensuite diffusée dans les tuyaux pour alimenter les
radiateurs ou le chauffage au sol. La principale différence avec une chaudière classique se
situe au niveau de la température de l’eau de chauffage. En la chauffant à 50°C au lieu de
90°C, elle consomme moins de gaz qu’une chaudière classique pour chauffer votre logement,
ce qui constitue des économies très intéressantes. À noter également que le rendement d’une
chaudière gaz basse température atteint, voire dépasse les 90%. Concrètement, cela signifie
qu’elle va restituer 90% de l’énergie issue de la combustion du gaz.

Le modèle de chaudière Hydromotrix Evolution Visio 25 KW est adapté à une


habitation de quatre personnes et plus, ayant une douche et une baignoire, ce qui
correspondait aux besoins de ce client. Avec 95% de rendement, la chaudière Hydromotrix
procure une économie d’énergie de 4 à 7 % de plus que la plupart des chaudières à basse
température car elle possède un brûleur spécialement développé par Frisquet pour optimiser le
mélange air/gaz ce qui génère une économie de gaz. Cette chaudière possède un système de
régulation de chauffage avec un thermostat d’ambiance sans fil : « l’ ECORADIOSYSTEM
Visio » qui permet d’adapter le système de chauffe au mode de vie des habitants de la maison.
En effet, il est possible de programmer la régulation afin de faire varier la température de
consigne en fonction des besoins et des habitudes d’occupation du logement. La
programmation de la température se fait donc en fonction du moment de la journée (jour /
nuit, présence / absence) et en fonction du jour de la semaine (jours ouvrables / week-end), ce
programme est établi à l’avance. Une manipulation simple permet de le modifier en période
de vacances ou pour faire face à une absence ou une présence non prévue.
Tous les corps de chauffe des chaudières Frisquet sont en cuivres et garantis 5 ans. Comme
j’ai pu le voir en cours, le cuivre est un très bon conducteur de chaleur et il a une grande
résistance à la corrosion.

6
Fiche technique

7
b- Réalisation de l’installation
L’installation de la chaudière Hydromotrix Evolution Visio 25 KW est donc due au
remplacement de l’ancienne chaudière à gaz. J’ai participé à l’ensemble de l’installation.
Nous avons récupéré le matin la chaudière chez le fournisseur Brossette situé à Sarcelles et
nous avions dans le camion tout le matériel nécessaire au montage de la chaudière à savoir :
perceuse, pinces, tournevis, coupe tubes, coudes en cuivre Ø 16 mm pour l’eau chaude et
l’eau froide et pour le gaz Ø 20 mm, chalumeau, joints d’étanchéité… Arrivés sur le chantier,
Nous avons coupé l’arrivée de gaz sur la façade extérieure de la maison, M. YAKAN a relevé
le compteur et m'a expliqué que cela nous permettrait de vérifier s'il y a des fuites de gaz
après l'installation. Nous avons ensuite coupé l’eau froide et débranché la prise de courant de
l’ancienne chaudière pour déconnecter les câbles de branchement. Nous avons ensuite
vidangé l’ancienne chaudière et le circuit de chauffage.

Déconnexion des câbles de Démontage de l’ancien


l’ancienne chaudière conduit de cheminée
On a retiré l’ancien conduit de fumée, puis décroché la chaudière. Après le déballage
de la nouvelle chaudière, nous avons placé sur le mur le gabarit de la chaudière puis j’ai percé
les fixations d’accrochage et placé la barre d’accrochage.
M. YAKAN a placé la console avec robinet et coude et modifié les arrivées et retour de la
chaudière parce qu’elles n’étaient pas bien placé, l’ancienne chaudière était un peu plus
grande. Une fois cela terminé, nous avons installé le conduit d’évacuation des fumées. Tout
comme l’ancienne chaudière à gaz, les fumées sont évacuées par un système ventouse
horizontale placé sur le mur et évacué vers l’extérieur de la maison. Le trou, permettant de
passer ce système existant déjà, nous n’avions pas eu besoin de le faire car il respectait les
règles d'implantation, c'est à dire que l'axe de la ventouse se trouvait à plus de 40 cm de tout
ouvrant (portes ou fenêtres), il était à plus de 60 cm des trous d'aérations, qu'il était situé à
plus 1,80 mètre du sol et à plus de 30 cm de la toiture.

Conduit d’évacuation Ventouse horizontale Règles d'implantation


des fumées d'une ventouse horizontale

8
La ventouse est constituée d’un double conduit concentrique, elle prend l’air à l’extérieur de
la pièce où se situe la chaudière et rejette les fumées à l’extérieur. Ainsi, il n’y a pas
d’échange d’air dans la pièce où se trouve la chaudière. L’avantage, c’est que le conduit en
ventouse ne nécessite pas de ramonage.

L'aluminium résiste à des


températures de fumées allant
jusqu'à 160°C

Une fois les modifications faites, Christophe a raccordé les éléments : eau froide, eau
chaude gaz, départ et retour chauffage selon les instructions de la notice d’installation du
fabricant FRISQUET.

Derniers raccordements avant mise en service

Nous avons, ensuite, rebranché l’électricité, remis de l’eau, purgé les radiateurs en
commençant par le radiateur de la cuisine au RDC car c'est celui qui était au plus près de la
chaudière donc du circuit de chauffage et on a continué en s'en éloignant. Nous avons donc
fini par les chambres situées au 1er étage et avons ensuite rétabli la pression à l'intérieur du
circuit de chauffage en ouvrant le robinet de remplissage jusqu'à ce le manomètre de la
chaudière affiche 1,9 bars. M. YAKAN m'a expliqué que pour une maison plein pied ou un
appartement la pression doit être entre 1 et 1,5 bars alors que pour une maison à étage il faut
qu'elle se situe ente 1,8 et 2 bars.
Avant de remettre la chaudière en marche, nous avons versé le l'eau savonneuse sur les joints
de la chaudière pour vérifier s'il n'y avait pas de fuite de gaz. Nous n'avons rien constaté, mais
mon tuteur de stage m'a appris qu'en cas de fuite de gaz, on verrait apparaître des microbulles.
Ensuite, nous sommes sortis pour ouvrir le gaz mais avant nous avons de nouveau relevé le
compteur de gaz afin de vérifié que c'était le même que celui que l'on avait relevé lorsque
nous l'avions coupé afin d'être sûrs qu'il n'y avait pas de fuite de gaz. Ne constatant aucune
fuite, nous avons lancé la chaudière. Après cela, M. YAKAN m'a demandé d'installer
9
l’Ecoradiosystem selon le mode d’emploi de la notice au minimum à 1,50 mètre du sol sur un
mur loin des influences externes (fenêtres, portes, radiateurs, soleil...) afin d'avoir une
température d'ambiance représentative. J’ai installé le satellite dans le séjour en respectant les
consignes données par M. YAKAN et en accord avec le client car j’ai estimé qu’il s’agissait
de la pièce représentative de la température moyenne de la maison et je me suis occupé seul
de programmer l’Ecoradiosystem en utilisant la notice et en interrogeant le client sur ses
habitudes. Après la programmation, j'ai remis la notice utilisateur au client.
Après toutes ces mises en place, nous avons procédé à plusieurs tests pour vérifier que le
chauffage, l’eau chaude fonctionnait bien et qu’il n’y avait pas de fuite d’eau en contrôlant
que la pression sur le manomètre n'était pas descendu. Christophe m’a dit ensuite qu’il allait
établir sur le site de Qualigaz une demande de certificat de conformité CC4 car il s'agit du
remplacement d'une chaudière dans l'axe et l'emprise de l'ancienne chaudière. Après m'être
renseigné, j'ai appris qu'une fois la demande reçue, Qualigaz prendra rendez vous avec lui afin
de vérifier l'installation, s'il n'y a pas d'anomalie, Qualigaz visera le certificat de conformité et
M. YAKAN le remettra au client. La demande de ce certificat de conformité a représenté un
coût pour la SARL BOURGEOIS, car il a couté 152,29 €, ce coût a été imputé sur les
prestations facturées au client.

CC4 - Axe et emprise d'une chaudière

Le remplacement de chaudière dit « dans l’axe » ou « dans l’emprise » nécessite tout d’abord
que la nouvelle chaudière soit installée dans le même local et qu’elle recouvre au moins une
partie de la zone recouverte par l’ancienne chaudière comme l’illustre le schéma ci-dessus.
Les remplacements incluent tous les travaux de modification de tuyauteries de gaz, d’eau, des
conduits de raccordement au système d’évacuation des produits de combustion strictement
nécessaires aux remplacements.

10
MODELE CC4

a- Bilan de l’installation
La particularité de ce chantier est qu’il a fallu installer la chaudière dans des toilettes
juste au dessus d’un WC de couleur rose. Nous avons fait très attention à ne pas l’abimer, ou à
le casser car sinon on devait changer les WC en entier. Ce qui est une perte de temps et une
perte d’argent pour l’entreprise. On a fait ce chantier en un jour et demi et sans casser ni
abimer le WC !
Pour ma part j’ai été content d’assister à l’installation et à la mise en service d’une chaudière à
gaz, car je n’avais jamais eu l’occasion de suivre ce type d’intervention. J’ai, malgré tout,
participé car Christophe m’a donné les cotes des tubes de raccordement à couper et je m’en
suis chargé seul à l’aide du coupe-tube comme je l’avais déjà vu en atelier en classe.

J’ai également appris sur ce chantier, que lors des installations des chaudières les
techniciens travaillent beaucoup avec la notice du fabricant et que les fiches techniques des
produits permettent de mieux conseiller les clients. C’est d’ailleurs grâce à la notice que j’ai
pu m’occuper seul de l’initialisation de la communication radio du système de régulation de
chauffage avec un thermostat d’ambiance sans fil : « l’ ECORADIOSYSTEM Visio ». J’ai
également pu conseiller le client sur le meilleur endroit où installer le satellite et je lui ai
expliqué les différentes possibilités de paramétrage du système d’ambiance.
11
VI- CONCLUSION

Ce stage fut une très bonne expérience, car il m’a permis de mettre en pratique les
connaissances acquises durant ma formation professionnelle. J’ai aimé travailler en équipe,
l’attention et l’accompagnement dont j’ai bénéficié, m’ont permis de gagner la confiance de
l’ensemble de la société. J’ai constaté progressivement qu’on me confiait des tâches plus
importantes et que je les réalisais avec plus d’autonomie. Grâce à ce stage, j’ai pu développer
ma rigueur, ma polyvalence et mon esprit d’initiative, des qualités qui me serviront lors de la
poursuite d’études.

Je sais qu’il me reste beaucoup à apprendre aussi bien au niveau technique, qu’au
niveau organisationnel, j’ai pu m’en rendre compte lors de différents dépannages ou lors de
l’installation de la chaudière. En effet, un chef d’entreprise tout comme un chef de chantier,
doit être capable de motiver ses équipes, de planifier ses chantiers et son matériel, de
conseiller ses clients mais aussi être un bon gestionnaire et c’est toutes ces compétences que
je n’ai pas encore et que je souhaite acquérir en poursuivant mes études.

Je me suis rendu compte lors de ce stage, que pour évoluer professionnellement, être
un bon technicien ne suffit pas. Je veux pouvoir, plus tard, avoir des responsabilités et je me
rends compte que le BAC PRO ne me suffira probablement pas pour maîtriser tous ces
aspects du métier. C’est pour cette raison que je souhaite poursuivre mes études et préparer un
BTS MS (Maintenance des systèmes) Option B : Systèmes énergétiques et fluidiques. Je
souhaite le préparer en alternance (contrat d’apprentissage) car je me suis aperçu lors de mes
stages que les connaissances techniques, l’aptitude à analyser les situations pour trouver les
bonnes solutions et l’expérience professionnelle me permettront d’atteindre mon objectif qui
est de devenir un chef de chantier qualifié. J’ai par ailleurs trouvé l’entreprise qui accepte de
me prendre en apprentissage durant ma formation de BTS et j’ai fait les démarches
d’inscription pour rentrer à L’école des Éco-Activités (LÉA) au campus de Gambetta à Paris
20ème, j’ai été convoqué pour des tests d’entrée et j’attends les résultats.

Je pense que la voie de l’alternance est celle qui me convient le mieux car en plus de
l’aspect théorique j’aurai l’expérience professionnelle à la fin de mon BTS et cela fera peut-
être la différence avec un autre candidat lorsque je me présenterai à un emploi.

12
REMERCIEMENTS

Je tiens tout d’abord à remercier Madame Vanessa Bourgeois et M. ATTALI Olivier,


respectivement gérante et associé de la SARL BOURGEOIS JOSEPH ET ASSOCIES, pour
m’avoir accueilli en tant que stagiaire. Je remercie également M. YAKAN Christophe, mon
maître de stage, et M. SISSOKO Sekou avec qui j’ai eu l’occasion de travailler. Je les
remercie pour l'attention qu’ils m’ont accordés et les conseils qu’ils m’ont donnés tout au long
de mon stage. Grâce à leur disponibilité, j’ai pu enrichir mes connaissances professionnelles
et grâce à eux je reste motivé à poursuivre mon projet professionnel.

Je tiens aussi à remercier mes professeurs pour l’ensemble de leurs enseignements, qui
m’ont permis de mieux m’adapter au monde professionnel, je les remercie aussi pour leurs
encouragements et pour le temps qu'ils m'ont consacré lorsque j'avais des questions ou quand
ils sont venus me voir durant mes stages afin de s’assurer que tout se déroulait bien.

Enfin, je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont prises en charge et avec qui
j’ai travaillé dans les entreprises durant mes différents stages, mais je n'oublie pas toute
l’équipe pédagogique qui travaille au lycée Pierre Mendes France pour leurs encouragements
et leur soutien, ils m’ont rappelé sans cesse pourquoi j’ai choisi cette voie professionnelle et
comment m’y prendre pour parvenir à mes objectifs.

13
ANNEXES

- Notice : HYDROMOTIX Evolution Visio 25 kW

14