Vous êtes sur la page 1sur 20

GUIDE UNE FOIS EN FRANCE :

1-/ A L’AEREPORT :
- Pour commencer, je tiens à vous dire qu’il
est temps d’acheter un billet d’avion si ce
n’est déjà fait, si vous attendez encore vous
n’allez pas trouver des places et si vous
trouverez ce sera à des prix imaginaires ,donc
mieux vaut s’y prendre dès maintenant pour
ceux qui ont eu le VISA, vous pouvez prendre
un Aller/retour ouvert, ou sinon vous prenez directement un aller simple, vous n’aurez
aucun problème à l’aéroport ne vous inquiétez pas. Ensuite, il y’a la question de l’argent,
c’est vrai qu’il y’a un seuil à ne pas dépasser en ce qui concerne la somme qu’on peut
prendre avec nous, mais je tiens à vous réconforter en vous disant qu’avec le bordereau
de retrait que vous avez, tout ira bien, il suffit de le présenter une fois au passage
douane pour justifier la somme que vous avez, après les gens se demandent s’ils doivent
déclarer ou pas leur argent, personnellement je n’ai jamais déclaré mon argent, je me
dis que si on fait appel à moi j’ai mon bordereau sur moi donc je ne risque rien, mais
même si vous le déclarez ça ne fait rien parce que comme je l’ai souligné vous avez de
quoi justifier ;) Après, il y’a la question du service national pour les hommes, vous
n’avez pas à vous inquiéter, sauf si vous êtes recherchés ^^ on vous causera même pas
et une fois en France vous aurez votre carte consulaire qui vous permettra de constituer
un dossier pour obtenir la carte jaune. Avant de passer à autre chose, je veux juste
rajouter quelques lignes pour expliquer à ceux qui n’ont jamais voyagé comment que ça
se passe à l’aéroport, c’est très simple, vous rentrez, vous passez le contrôle bagage,
vous cherchez le terminale qui correspond à votre vol ( Nom de la compagnie aérienne +
numéro de vol, genre Air Algérie AH1002 vers Paris), vous faites la queue, une fois
qu’un poste d’enregistrement se libère, vous y allez, vous donnez votre billet ainsi que
votre passeport à l’agent, il va vérifier que vous êtes bel et bien enregistré pour ce vol,
vous faites passer votre bagage
( ne pas dépasser les kilos qui sont indiqués sur votre billet sinon vous allez payer pour
l’excès ), une fois qu’il fait passer votre bagage, il vous donne une carte d’embarquement
et vous rend vos papiers, vous allez ensuite vous diriger vers le contrôle police ( parfois
à la sortie de l’enregistrement il y’a un bureau avec un agent qui vérifie votre carte
d’embarquement et votre passeport, je n’ai jamais compris à quoi ça sert ), une fois au
contrôle police vous allez remplir une petite fiche, vous faites la queue pendant
quelques minutes, une fois votre tour vous donnez votre passeport, la fiche que vous
avez rempli ainsi que votre carte d’embarquement, il vous met le cachet et vous passez,
là il y’a un petit contrôle bagage puis juste après vous avez le bureau de la douane, là on
vous demande si vous avez quelque chose à déclarer,

vous pouvez déclarer votre argent ou pas, comme vous voulez, ensuite beh vous allez
vous rendre à la porte qui est indiqué dans votre carte d’embarquement et vous attendez
l’embarquement.
--------------------------------------------------------------

*** INFORMATIONS CONCERNANT LE CONTROLE DOUANIER ***


- Dès son atterrissage en France, l’étudiant étranger, comme tout nouvel entrant, est
soumis aux contrôles du passage de frontière. Les agents des douanes peuvent vous
poser toutes les questions réglementaires utiles au déroulement du contrôle.
- Il faut procéder à la présentation du passeport et du visa pour les ressortissants d’un
pays non membre de l’Union européenne. Il faut présenter le passeport ou la carte
d’identité pour les ressortissants d’un pays membre de l’Union européenne.
- Tout voyageur est soumis à un contrôle du billet d’avion (ou autre titre de transport) et
des devises par le service des douanes. L’étudiant étranger doit aussi présenter des
justificatifs réglementaires relatifs à l’objet de son séjour, à ses moyens d’existence et à
ses conditions d’hébergement.
- Vous pouvez aussi être contrôlé dans les ports, dans des gares ferroviaires, sur la voie
publique.
***Ce qu’il faut déclarer à la Douane***
- La liste suivante mentionne quelques éléments qui sont soumis à la déclaration
douanière : Les espèces (billets de banque et les pièces de monnaie), chèques au
porteur, chèques de voyage, chèques dont le tireur n’est pas le bénéficiaire, effets de
commerce non domiciliés, lettres de crédit non domiciliées, bons de caisse anonymes,
valeurs mobilières, les bons de capitalisation et autres titres de créances négociables au
porteur ou endossables.
- Les marchandises à déclarer obligatoirement, au-delà des franchises, d’un montant
supérieur à :
- 430€ (par voyageur de 15 ans et plus, ayant voyagé en avion ou bateau)
- 300€ (par voyageur de 15 ans et plus, ayant voyagé autrement qu’en avion ou bateau)
- 150€ (quel que soit le mode de transport utilisé)
De plus, toute personne, française ou étrangère, transportant à l’entrée ou à la sortie du
territoire une somme d’argent d’un montant égal ou supérieur à 7 600 € (sous forme de
billets de banque, chèques libellés, chèques de voyage, etc.) doit impérativement en
faire une déclaration écrite au service des douanes de la frontière si vous êtes en
provenance d’un état n’appartenant pas à l’Union européenne.
Les étudiants étrangers inscrits dans un établissement français peuvent importer en
franchise les biens personnels nécessaires à leurs études : matériel indispensable pour
les études et objets mobiliers usagés constituant l’ameublement normal d’une chambre
d’étudiant. La franchise peut être accordée au moins une fois par année scolaire, sur
présentation des pièces suivantes :
- un certificat de scolarité
- un inventaire détaillé, estimatif, daté et signé (en deux exemplaires)
- une attestation du directeur de l’établissement indiquant la date du début des cours
- un formulaire – (formulaire Cerfa n° 10070*01) – pour les objets mobiliers de valeur
La douane vous remettra alors un exemplaire visé de l’inventaire.
**Si vous êtes résident d’un pays non membre de l’UE, il est possible d’importer sous le
régime de l’admission temporaire, pour la durée de vos études, un véhicule à usage
privé qui doit avoir été acquis aux conditions générales d’imposition du marché
intérieur du pays de résidence et n’avoir bénéficié d’aucune exonération au titre de
l’exportation, ni d’aucun remboursement de taxes sur le chiffre d’affaires ou de toute
autre taxe à la consommation. Il est également possible d’acheter en France un véhicule
hors taxes sous certaines conditions (régime TT). Il conviendra, dès votre arrivée en
France, de vous renseigner auprès du bureau de douane le plus proche.
- Les affaires personnelles en cours d’utilisation contenues ou non dans vos bagages, et
n’ayant aucun caractère commercial, sont admises sans formalités.
- Certaines marchandises sont interdites ou soumises à des restrictions particulières
(contrefaçons, armes, animaux, espèces de la faune et de la flore menacées d’extinction
ou produits de ces espèces, terminaux de télécommunication…).
N.B. Les personnes âgées de moins de 17 ans ne peuvent importer en franchise ni tabac,
ni boissons alcoolisées.

- Pour plus d’informations, contacter : Le Centre de Renseignements Douaniers


84, rue d’Hauteville - 75498 Paris cedex 10
Tél. : 00 33 1 53 24 68 24
Mél : http://www.douane.gouv.fr/contact.asp?type=2
2-/ L’INSCRPTION UNIVERSITAIRE :
- Vient maintenant l’essentiel, vous êtes en France, l’avion a
atterri, vous êtes tout excité, mais vous ne savez vraiment pas
quoi faire maintenant, la vie est peut-être belle mais vous êtes
complètement perdus, ne vous inquiétez pas, c’est le but de cet
article, partir en sachant d’avance ce qu’il faut faire une fois là-
bas. Alors une fois arrivés, vous allez vous installer
confortablement chez la personne qui va vous accueillir, si vous
n’avez pas où loger alors vous cherchez un hôtel pas très cher le temps de trouver une
chambre universitaire ou une location ( je vous préviens, ce n’est vraiment pas bien de
partir à l’aventure ^^ même si pour certain c’est amusant ). Après, moi je conseille de
commencer directement avec l’inscription universitaire, donc je vais détailler mon
article selon ma vision, vous allez peut-être rencontrer un étudiant qui a commencé
avec autre chose, du genre le logement, parce que c’est la chose la plus primordiale,
mais je vais faire comme si le logement n’était pas un problème afin de pouvoir rester
dans le vif du sujet.

Tout d’abord, vous achetez quelques tickets pour le transport le temps de souscrire à un
abonnement ( pour ceux qui partent en Ile-de-France, je vous conseille de souscrire à un
tarif NAVIGO MOIS dès votre arrivée pour ne pas gaspiller votre argent en achetant des
tickets, en attendant l’imagine R ), une fois à l’université, vous cherchez la scolarité,
vous rentrez avec un joli sourire, vous dites que vous venez pour l’inscription, on va
vous demander quelques papiers ( pré-inscription, relevés, diplômes, passeport,
l’argent etc … ), on va vous expliquer un peu comment ça se passe, bref une fois là-bas
on va vous expliquer les trucs à faire parce que ça diffère parfois d’une université à une
autre, il faut savoir que la première inscription que vous allez faire sera l’inscription
administrative, ensuite il y’a l’inscription pédagogique, vous allez connaitre vos UE (
Unité d’Enseignement, module entre autre ), votre programme etc … Après l’inscription
on va vous donner votre certificat de scolarité ainsi que votre carte étudiant, vous allez
voir qu’elle servira à pleins de choses, même en dehors de l’université, vous allez
pouvoir avoir des réductions en tant qu’étudiants quand c’est possible, par exemple au
cinéma, expositions etc … Je vous conseille de lire dès maintenant sur le site de votre
université la liste des justificatifs dont vous aurez besoin pour l’inscription pour ne pas
partir à l’aveuglette( normalement vous avez déjà fouillé le site en entier ! )
- Ayant des délais à respecter pour finaliser l’inscription universitaire, il est impératif de
vous en occuper dans les jours suivant votre arrivée en France. Pour cela, il faut vous
rendre au niveau de votre faculté pour vous renseigner sur le dossier à fournir et le
montant des frais de scolarité à payer.
- Il vous sera remis, une carte étudiante et un certificat de scolarité ; celui-ci vous sera
utile pour d’autres procédures telles que la demande de la carte de séjour et l’ouverture
d’un compte bancaire.
- Une inscription faite dans les temps vous évitera de mauvaises surprises.
- les frais d’inscription sont en général les suivants ( y compris la sécurité sociale):
*inscription en master: 465 euros.
*inscription en licence: 385 euros.
-A noter que les frais d’inscription peuvent vous être remboursés si vous entamez votre
seconde année d’étude en France, il suffit de vous adresser à la scolarité et leur
demander le dossier à fournir afin d’être remboursé.

***Remboursement des frais d’inscription***

- Chaque étudiant étranger non boursier peut demander le remboursement des frais
d’inscription lors de sa deuxième année en France. Il est accordé à ceux qui en font la
demande eu égard de leur situation personnelle et sociale.
- Il n’est concédé que pour un seul diplôme et uniquement sur les droits de scolarité (qui
représentent 50% du montant de l’inscription) mais en aucun cas sur la cotisation de
sécurité sociale et la médecine préventive.
** Pour ce faire, vous devez dès le mois de Septembre, retirer le formulaire de demande
au niveau du service de scolarité de votre université et constituer un dossier

comprenant généralement les pièces justificatives suivantes :


- Carte d’étudiant de l’année N et N-1.
- Une déclaration d’impôt (que vous devez faire avant le mois de Mai de chaque année
même si vous n’avez perçu aucun revenu).
- Déclaration de revenus des parents en Algérie (une fiche de paie pour un salarié, ou
une déclaration de revenus si votre parent est un commerçant).
- Une demande manuscrite.
- Un RIB au nom de l’étudiant.
-Ce dernier est étudié par une commission qui vous communiquera sa décision par
courrier, si elle vous est favorable, le bureau des bourses de l’université procédera
directement au remboursement de vos droits d’inscription.
3-/ SECURITE SOCIALE ET MUTUELLE ETUDIANTE :

- Au moment de votre inscription administrative dans un


établissement d'enseignement supérieur vous devez obligatoirement
vous inscrire auprès d'une mutuelle étudiante, pas la peine de vous
expliquer à quoi ça sert hein ( remboursement des frais médicaux à
une hauteur de 70% etc … ) Vous allez devoir choisir une mutuelle, la
majorité des étudiants prennent la LMDE
( Mutuelle des étudiants ) mais il y’a aussi d’autres mutuelles donc à
vous le choix.
- Au moment de votre inscription administrative dans un établissement d’enseignement
supérieur (université, classe préparatoire), vous devez obligatoirement vous inscrire
auprès d’une mutuelle étudiante.
Pour cela, il vous suffira de choisir l’une des mutuelles suivantes :
– Soit la Mutuelle des étudiants (LMDE) : www.lmde.fr. C’est une mutuelle nationale, les
démarches seront plus simples si vous déménagez en cours d’année universitaire.
– Soit l’une des mutuelles étudiantes Régionales.
- Après avoir effectué votre affiliation, la mutuelle vous adresse une carte
d’immatriculation d’étudiant, et votre affiliation à la sécurité sociale sera effective à
compter du 1er octobre et jusqu’au 30 septembre de l’année suivante. Mais chaque
année, vous devez renouveler votre affiliation lors de votre inscription administrative
dans votre établissement.

**Attention** : la mutuelle choisie gère votre affiliation au régime étudiant de Sécurité


sociale et vous verse les prestations de base de l’assurance maladie (on parle
généralement d’un remboursement à hauteur de 70% des frais médicaux engagés). Par
contre, elle ne vous verse pas de prestations complémentaires (remboursement
intégral), sauf si vous la choisissez également comme organisme de complémentaire
santé, ainsi vous pouvez aussi bénéficier de garanties complémentaires facultatives
proposées par ces mutuelles étudiantes. Dans ce cas, il faut se rendre dans le bureau de
la sécurité sociale contracté, et choisir une offre parmi celles proposées. L’offre est
assez variée, ça va de la complémentaire santé la moins cher, dite de coup dur, qui vous
rembourse les visites chez les médecins généralistes, à la complémentaire santé la plus
complète mais qui reste très cher.
– La « CMU complémentaire » :
A noter, que vous pouvez bénéficier d’une complémentaire santé gratuite dite : « la CMU
complémentaire», si vous justifiez que vos moyens de subsistances sont modestes
(>7934 euros/an).

Pour connaitre les démarches de demande de la CMU complémentaire, vous êtes invité
à consulter le site internet : http://www.cmu.fr/cmu-c-demarche.php
La durée d’attribution de la CMU complémentaire est accordée pour un an. Par
conséquent, tous les assurés en bénéficiant doivent renouveler leur demande chaque
année.
1. ***Etudiants de moins de 28ans***
Si vous êtes ressortissant d’un pays qui ne fait pas partie de l’Espace économique
européen : vous devez vous inscrire à la sécurité sociale quelle que soit votre âge. Il faut
s’acquitter de la cotisation annuelle valable du 1er octobre au 30 septembre. Le
paiement se fait en même temps que l’inscription dans votre établissement.

2. ***Etudiant de plus de 28ans***


Si vous avez plus de 28 ans au cours de l’année universitaire, vous bénéficiez pendant un
an du maintien de vos droits à l’assurance maladie, à compter du jour de votre
anniversaire. La gestion de votre dossier est assurée jusqu’à la fin de l’année
universitaire par votre mutuelle étudiante.
À la fin de l’année universitaire, vous devez contacter la Caisse Primaire d’Assurance
Maladie (CPAM) de votre lieu de résidence. C’est elle qui assurera désormais la gestion
de votre dossier. Elle vous indiquera les démarches à effectuer.
Si vous arrivez en France alors que vous avez 28ans, vous êtes désormais exonéré du
paiement de la sécurité sociale étudiante, votre dossier est géré par la Caisse Primaire
d’Assurance Maladie et votre assurance vous coutera Zéro Euros.
4/- OUVERTURE DU COMPTE BANCAIRE :

- Pourquoi ouvrir un compte bancaire juste après l’inscription à


l’université ?!
D’abord ça va vous servir pour mettre votre argent bien au chaud, mais
aussi parce que généralement à côté de votre fac il y’a des banques qui ont
des conventions avec votre université, donc vous pouvez vous y rendre
directement après votre inscription, vous allez avoir besoin de votre
certificat de scolarité ainsi que d’un justificatif de domicile ( facture EDF, Attestation
CROUS, Attestation d’hébergement etc … ) En ouvrant un compte bancaire, on va vous
donner une carte bancaire dont vous allez vous servir pour faire tous vos achats !
Dès votre arrivée en France, il vous sera nécessaire d’ouvrir un compte bancaire pour
mettre votre argent en sécurité et payez tous vos achats par la suite par carte bancaire,
chose qui certainement plus sûre.
**Afin d’ouvrir un compte bancaire vous aurez besoin de votre certificat de scolarité et
d’un justificatif de résidence (attestation CROUS, facture EDF, attestation
d’hébergement…), ce qu’il faut savoir aussi c’est qu’avec la rentrée et l’arrivée des
étudiants étrangers les banques présentent certaines facilités et vous permettent
d’ouvrir un compte bancaire rien qu’avec la préinscription.
***Dans le reste de notre publication nous allons vous présenter les différentes banques
avec les avantages et les inconvénients de chacune:

***Banque populaire***
- Avec l’offre réservée aux 18-27 ans, vous bénéficiez pour 2 € par mois d’une carte Visa
ou Mastercard et d’un accès aux comptes à distance (internet).
-Découvert autorisé sans agios : jusqu’à 250 €.

***BNP paribas***
- 2 ans gratuits pour les étudiants 18-30ans (pour les étudiants des écoles, universités ou
résidence U conventionnés).
--Découvert autorisé sans agios : dans le cadre de la convention Jeunes BNP, le client ne
paie pas d’agios la première année.-prêt à taux zéro de 1000€ pour les étudiants.
***Caisse d’épargne***
- Offre réservée aux 18-25 ans, vous bénéficiez d’une carte bleue Visa pour 1 € par mois,
assurance perte et vol de la carte incluse.
- Découvert autorisé sans agios : jusqu’à 400 €, ou jusqu’à 50 % des revenus si
domiciliation (salaire ou aide parentale).-Service d’alerte SMS pour suivre l’évolution
du compte.

***La banque postale***


- Un compte individuel avec une carte Visa avec l’assurance coûte, par trimestre, 3,75 €
pour les 16-17 ans et 7,50 € pour les 18-25 ans.
- Découvert autorisé sans agios : un seuil d’agios de 3 € par trimestre est proposé pour
les 18-25 ans. Il permet de bénéficier d’une gratuité d’agios pour un découvert de 300 €
durant 9 jours dans le mois.

***LCL***
- 1 € la première année pour une carte bancaire internationale, la gestion de ses comptes
Internet et le programme de fidélité gratuit Av@ntage Jeunes qui récompense les
opérations bancaires et les événements par des cadeaux.
- Découvert autorisé sans agios : jusqu’à 400 €.-LCL propose aux étudiants 6 univers de
besoins leur permettant de bénéficier de 5 % de réduction par produit souscrit, et une
assurance tout portable.
- Prêt à taux zéro de 1000€ pour les étudiants.
- Assurance habitation 1€ l’année pour les étudiants.
***Société générale***
- vous profitez d’une carte Visa, de l’assurance des moyens de paiement et du
programme de fidélité. Coût mensuel pour les moins de 18 ans : 1,92 € pour une Visa :
pour les 18-25 ans, 3,85 €.
- Découvert autorisé sans agios : les 18-25 ans ont un forfait d’exonération d’agios
correspondant à un découvert de 460 € durant 5 jours (consécutifs ou non) par mois
calendaire.
5-/ TITRE DE SEJOUR :
Juste au cas où vous ne l’avez pas remarqué, votre visa a une
validité de 3 mois, pas plus ( pour les Algériens ), donc une fois en
France vous devez impérativement faire votre demande de carte
de séjour avant l’expiration de votre VISA, une fois que vous
déposez votre dossier, on va vous donner un récépissé qui remplacera entre autre votre
passeport le temps qu’on traite votre dossier, veuillez à ne pas le perdre ! La carte que
vous aurez aura une validité de 1 ans et elle est renouvelable, vous pourrez voyager avec
votre passeport en présentant votre carte de séjour au lieu du VISA.

***Titre de séjour : première demande***


- La carte de séjour est accordée à tout ressortissant étranger souhaitant résider en
France plus de trois mois, elle atteste de votre droit de rester temporairement sur le
territoire français.
- Les algériens sont tenus d’effectuer la demande de leur première carte de séjour dans
les trois mois suivant leur arrivée, il est impératif de s’en occuper le plus tôt possible.
- Dans un premier temps, vous devez vous diriger à la préfecture de votre département
de résidence et prendre un rendez-vous pour déposer le dossier (dans certains
départements le dépôt s’effectue sans prise de rendez-vous).

***Les justificatifs à prendre pour le dépôt***


– PASSEPORT : Identité, validité, visa et numéro du passeport
– ACTE DE NAISSANCE / MARIAGE (en français)
– JUSTIFICATIF DE DOMICILE (de moins de 3 mois) (copie facture d’électricité, de
téléphone …) (contrat de location récent signé par le locataire et son bailleur)
(attestation de résidence universitaire ou carte de « résident » de l’étudiant avec
numéro de sa chambre) (pour les personnes hébergées par un tiers attestation sur
l’honneur de l’hébergeant, datée et signée avec une facture récente de l’hébergeant)
– Certificat de scolarité de l’année en cours
– 3 PHOTOS D’IDENTITE : Format minimal de 33×43 mm, en noir et blanc ou en
couleur, non scannées, sur fond clair, d’un contraste permettant de distinguer les traits
du visage, représentant l’étudiant la tête nue et de face. Les photographies d’identité ne
répondant pas à ces critères sont inexploitables.
– ENVELOPPE timbrée.

#ATTENTION : TIMBRES FISCAUX SIMPLES A 77 € (à fournir à la Préfecture au


moment du retrait du titre de séjour) vous pouvez l’acheter au bureau de tabac 16€ de
timbres fiscaux supplémentaire, si le dossier est déposé en retard.
- Au moment du dépôt de dossier vous aurez un justificatif de dépôt et quelques jours
après vous recevrez le récépissé de demande du titre de séjour.
- Et en parallèle vous recevrez une convocation pour passer la visite médicale, après
avoir récupéré le certificat médical il faudrait l’adresser à la préfecture , et attendre de
recevoir la convocation afin de récupérer le titre de séjour.
- La durée du processus depuis le dépôt jusqu’à la récupération du titre de séjour varie
de département à un autre (un mois et demi jusqu’à trois mois).

#N : afin de voyager en dehors du territoire français sans encombre, il faut attendre


d’avoir récupéré le titre de séjour car le récépissé de première demande ne fait pas
office d’un titre de séjour.

#Conseil : mieux vaut se rendre très tôt le matin pour la préfecture, je vous préviens ,
vous pouvez même trouver une queue immense à 5h du matin.
6-/ Transport :
Vous allez beaucoup vous déplacer dans votre ville, surtout les
premiers mois, pourquoi gaspiller son argent sur les tickets alors qu’on
peut tout à fait souscrire à des forfaits de transport.
Les forfaits diffèrent d’une ville à une autre.
pour ceux qui seront en Ile-de-France je vous conseille de souscrire à
un forfait : Navigo-Mois pour votre premier mois ( Attention, pour ceux
qui vont en Ile-de-France, il faut connaître les zones RATP, si vous
habitez au centre de Paris il suffit de prendre
1-2 zones, si vous êtes en banlieue alors ça dépend, vous pouvez prendre 3, 4 ou 5 zones
selon où vous habitez, donc renseignez-vous sur google afin de connaître votre zone, à
noter que plus vous prenez de zones plus ça vous reviendra plus cher ), et de faire votre
demande pour l’imagine R dès que possible ( imagine R = forfait transport pour les
étudiants en Ile-de-France ) pour la durée d’une année. Pour ceux qui seront en
province, vous vous rapprochez directement de l’agence de transport de votre ville et
vous demandez à souscrire à un forfait de transport, ça vous coûtera pas très cher.
-Toutes les villes de France disposent de grands réseaux de transport en commun (Bus,
métro, RER, tramway).
***Transport en Ile-de-France*** ........................... (1)
- L’île de France comprend les départements suivants : 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95.
- Cette région est divisée en zones (5). Vous pourrez souscrire à un abonnement à
l’année et ainsi avoir une carte Navigo-imagine R qui couvrira les zones que vous aurez
choisies (vous pouvez opter pour un prélèvement mensuel).
- A noter que grâce à votre pass IMAGINE R, vous bénéficierez d’un dé-zonage le Week-
End et les vacances scolaires.
- Consulter le lien ci-dessous pour plus d’informations sur le zonage :
*** http://www.ratp.fr/inform…/picts/plans/pdf/reseaux/zones.pdf ***

-Une deuxième option s’offre aux étudiants bénéficiant de la CMU (Complémentaire


Maladie universelle) (CF partie sécurité sociale) qui, grâce à ce justificatif, pourront
bénéficier d’une réduction à hauteur de 75% du forfait semaine ou mois du pass Navigo
classique. Pour cela, vous devez appeler l’Agence Solidarité Transport au :
0 800 948 999 (appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 8h à 20h). Cet
organisme vous enverra par la suite un dossier « Solidarité Transport » que vous devez signer et
leur renvoyer. Cette procédure dure 3 semaines à 1mois pour que vous puissiez charger vos droits
auprès d’un guichet de la RATP. Pour plus de renseignements :

*** http://www.ratp.fr/…/…/c_20599/forfait-solidarite-transport/ ***


– Spécificité du département du Val de marne (94) : vous aurez droit à un remboursement à hauteur de 50%
de votre titre de transport à condition que le zonage choisi corresponde à votre trajet maison-établissement.
***Transport en province***........................ (2)
Si vous êtes installé hors Ile-de-France :
Rapprochez-vous de l’agence de transport de votre ville.
-------------------------------------

- Pour voyager à travers la France, vous pouvez prendre l’avion, le train, le bus,
l’autocar, la voiture. Dans les grandes villes, vous pouvez vous déplacer en bus, en RER,
en métro, en vélib (vélo en location via des bornes vélib), en autolib (voiture en location
via des bornes autolib). Quel que soit le moyen de transport utilisé, des réductions
permettent de voyager à prix réduit.
***L’avion***
Des compagnies aériennes françaises desservent la plupart des grandes villes françaises
de la métropole et proposent des tarifs réduits, notamment aux jeunes étudiants. Vous
pouvez vous renseigner auprès des agences de voyage, des compagnies aériennes ou sur
internet.
***Le train***
- Plusieurs types de train circulent en France : les TER ou les Transiliens pour l’île de
France desservent les gares régionales ou de banlieues situées autour des grandes villes.
Le réseau ferroviaire de trains à grande vitesse (TGV) dessert plusieurs régions de
France au départ de Paris ou des autres grandes villes et se prolonge vers des lignes
internationales (Suisse ou Italie par exemple).
- Des réductions pour les jeunes et pour les étudiants
- Les différentes réductions et billets spéciaux pour les jeunes ou pour tous les publics
permettent de se déplacer à des prix accessibles pour un étudiant. Demander aux
guichetiers de la SNCF situés dans toutes les gares TGV ou TER de vous renseigner.
- Consulter le site Internet de la SNCF via le lien ci-dessous pour compléter ces
indications :
http://www.sncf.com/fr/

***Le bus***
- Il existe des services de bus (ou autocar) qui assurent des liaisons intérieures ou
internationales sur de courtes ou moyennes distances. La SNCF possède son propre
réseau d’ID us qui dessert les villes d’Europe du Nord au départ de Paris et de Lille. - -
L’association EUROLINES propose plus de 600 destinations à travers la France, en
Europe et au Maroc. Des Tour-opérateurs, des agences de voyage et la SNCF proposent
aussi des excursions en bus sur la plupart des sites touristiques.
- Consulter le site Internet de la SNCF et d’Eurolines via les liens ci-dessous pour
compléter ces indications : http://www.sncf.com/fr/voyageurs
http://www.eurolines.fr/fr/
***La voiture***
- En France, l’entretien d’un véhicule personnel revient très cher (prix du carburant,
entretien, péages d’autoroute, etc). Des informations sur les itinéraires, les tarifs, les
services autoroutiers et les conditions de circulation en temps réel sont communiquées
par ison Futé. La pratique de l’auto-stop existe comme dans beaucoup de pays mais il
faut rester prudent. D’ailleurs, il est préférable de s’adresser aux associations d’auto-
stoppeurs pour voyager économiquement et en sécurité. Le covoiturage se développe
également de plus en plus et reste la solution de déplacement la plus économique (en
comparaison au train et à l’avion) et la plus sure (en comparaison à la pratique de
l’auto-stop).
- Consulter les sites Internet cités ci-dessous pour compléter ces indications :
http://www.bison-fute.equipement.gouv.fr/diri/Accueil.do
http://www.allostop.net/
http://www.covoiturage.fr/

***Les transports urbains***


- L’organisation, le fonctionnement et le tarif des transports urbains différent selon
qu'il s'agit de Paris ou des villes de province.

*À Paris*
- L’ensemble des transports parisiens est géré par la Régie Autonome des Transports
Parisiens (RATP). Le métro et le tramway sont les moyens de transport parisiens les
plus utilisés, associé au Réseau Express Régional (RER), dont plusieurs lignes
traversent la capitale et desservent les banlieues. Le réseau des bus de la RATP est un
moyen très agréable pour découvrir Paris et la banlieue proche. Le réseau des
Noctiliens (bus de nuit) permettent de se déplacer la nuit à Paris et en région
parisienne. -- Les titres de transports (les tickets) sont vendus à l’unité ou par carnet de
dix. Mais, vous pouvez aussi acheter des coupons forfaitaires hebdomadaires ou
mensuels (carte orange) selon vos zones de déplacement et au tarif étudiant.
- Consulter le site Internet de la RATP via le lien ci-dessous pour compléter ces
indications : http://www.ratp.fr/fr/
En province

- Dans la plupart des villes de province, les transports en commun sont assurés par les
bus ou les tramways. Dans certaines grandes villes (Marseille, Lyon, Lille, Toulouse),
vous pouvez aussi vous déplacer en métro. Des tarifs spéciaux pour étudiants sont en
général pratiqués pour l’usage des transports urbains.
7-/ IMMATRICULATION CONSULAIRE :
- vous avez effectué toutes ses démarches, vous allez maintenant vous rendre au
consulat de votre pays afin de vous immatriculer, mais oui, chaque étudiant doit
s’immatriculer auprès du consulat de son pays ! Une carte consulaire vous sera
délivrée et vous servira à :
- se faire délivrer différents documents administratifs (extraits de naissance,
autres documents d’états civils)
-renouveler son passeport (si perte ou expiration),
- constituer un dossier permettant d’obtenir « la carte jaune »
-Tout étranger vivant en France doit s’immatriculer auprès du consulat de son
pays, pour cet article nous allons prendre l’étudiant Algérien comme exemple.
-Tout algérien doit s’immatriculer auprès du consulat d’Algérie du lieu de résidence en
France. Une carte consulaire sera délivrée qui permet entre autre de :
– se faire délivrer différents documents administratifs (extraits de naissance, autres
documents d’états civils)
– renouveler son passeport (si perte ou expiration),
– constituer un dossier permettant d’obtenir « la carte jaune »
--SERVICE NATIONAL
--RECENSEMENT : se dernier se fait sur la base de l’immatriculation consulaire et
concerne aussi bien les jeunes nés à l’étranger que ceux nés en Algérie.
Les jeunes gens concernés doivent se faire recenser auprès du Consulat.

***Dossier du Service National***


- 3 photos d’identité
- 1 extrait d’acte de naissance + une photocopie
- 1 photocopie de la carte d’immatriculation consulaire
- 1 photocopie légalisée du titre de séjour
- 1 photocopie de la carte d’identité française pour les binationaux
- 1 photocopie de la carte nationale d’identité Algérienne
- Sursis et son renouvellement (en plus du dossier initial)
- Certificat de scolarité ou d’apprentissage de l’année en cours + la - -- carte de sursis s’il
s’agit d’un renouvellement
***Procédure de dispense ou d’exemption médicale (en plus du dossier initial)***

A/ Dispense du Service National :


-Titre de séjour de travailleur salarié
-Une copie du Contrat de Travail ou Copie des 3 dernières fiches de paie
-Une fiche familiale des parents ou celle du demandeur s’il est marié

B/ Exemption pour raison de santé :


Pour prétendre à une exemption médicale pour raison de santé, le Citoyen doit
compléter le dossier initial du service national par tout document justifiant la maladie
contractée ou handicap avéré.

C/ Exemption dans le cadre des accords Algéro-Français du 11 octobre 1983 (pour les
binationaux) :
En sus du dossier initial du service national, les Citoyens ayant opté pour le service
national en France doivent le compléter par :
-La déclaration d’Option de l’Article 2, 1er alinéa de l’accord algéro-français du 11
octobre 1983, ce document est délivré par la préfecture du lieu de résidence du
demandeur.
Le certificat des Services de l’Article 3 du même accord.
Il n’est délivré qu’après avoir accompli la journée d’appel à la défense, être dispensé ou
exempté.

**DUPLICATA**
Pour la délivrance d’un duplicata, le ressortissant doit faire une déclaration de perte ou
de détérioration auprès du Consulat.
**Le dossier initial doit être complété par :
- Une demande manuscrite du concerné portant sur la délivrance d’un duplicata
- L’original de la déclaration de perte
- 2 photos d’identité réglementaires
8-/ CONSEILS AVANT LOCATION :

Avant de s’engager, il est nécessaire de connaître les conditions


exactes de la location proposée :
- Se faire préciser ce qui est exactement inclus dans le loyer
demandé, à savoir si les charges (gardiennage, nettoyage et entretien
des parties communes de l’immeuble) sont comprises dans le
montant du loyer. En général, les frais de chauffage et d’électricité ne
sont pas compris.

- Si logement chez l’habitant, il faut savoir si le loyer comprend la fourniture et la


blanchisserie des draps, l’utilisation des bains/douches et de la cuisine, s’assurer de la
possibilité de recevoir des visites, d’exiger un bail écrit après avoir fait établir un état
des lieux d’entrée. Le loyer se règle avant d’occuper le logement et dès les premiers
jours de chaque mois. Il faut aussi convenir d’un état des lieux de sortie pour être
certain de récupérer la caution de départ.

- En cas de départ, le locataire donne au propriétaire, par lettre recommandée avec


accusé de réception, un préavis de trois mois en général (préavis d’un mois pour un
logement meublé). Le délai est le même pour le propriétaire s’il désire reprendre sa
chambre ou son studio, en fin de bail seulement.
- Les aides au logement : APL (aide personnalisée au logement) et ALS (Allocation de
logement social). Ces aides ne sont pas cumulables et elles sont attribuées sous
condition de vos ressources. A titre indicatif, 77 milliards d’aide (logement et cadre de
vie, enfance et jeunesse, petite enfance, solidarité et insertion) ont été versés par la CAF
en 2011.

- Consulter le site Internet de la CAF - http://www.caf.fr/ -

Via les **liens ci-dessous pour compléter ces indications :

http://www.caf.fr/…/…/document-supprime/conditions-generales

http://www.caf.fr/…/logement-et-ca…/les-aides-au-logement-0…

- Pour compléter ces informations, consulter le site suivant :

http://www.anil.org/
9-/ CONSEILS UNE FOIS EN FRANCE :
- Je vous conseille tout d’abord de ne pas oublier votre religion,
c’est très important les amis, n’oublier pas que si vous êtes partis
c’est grâce à l’aide d’Allah en premier et nul autre !
- Je vous conseille d’éviter les mauvaises fréquentations, de ne pas
chercher les problèmes et de ne pas faire attention aux autres ( en
France ce n’est pas comme chez nous, tu peux te foutre à poil dehors
la majorité passera comme si de rien n’était, pour les garçons pas la
peine de scanner chaque blonde qui passera à côté de vous :D ), il vous arrivera d’avoir à
écouter des propos racistes, je vous conseille d’ignorer ce genre de personnes et de
propos, ne cherchez pas les problèmes car si vous tombez dans le piège ce sera la fin
pour vous, n’oubliez pas que vous n’êtes pas citoyen français mais que vous avez
seulement une carte de séjour dont on peut facilement vous refuser le renouvellement !
- Évitez la solitude, faites-vous des amis, oublier un peu el ghorba, je vous le dis, la
solitude et le manque de la famille c’est ce qui tue le plus, donc ne vous laissez pas faire !
- Ne baissez jamais les bras, faites très attention, même pour ceux qui sont aisés, qui ont
un logement garanti, ce ne sera absolument pas facile au début, ce sera la galère et vous
ne verrez que ça, la galère avec les démarches, la galère à trouver du travail, mais
surtout, ne baissez pas les bras si vous sentez que vous n’êtes pas au niveau en ce qui
concerne les études, ça va s’arranger avec le temps, ne vous inquiétez pas, il faut un
moral en acier pour survivre les premiers mois, mais après, ce sera différent et vous
allez vous y plaire !
- N’oubliez pas votre famille, pour ceux qui ont encore la chance d’avoir leur maman et
leur papa, leur frères et sœurs, appelez-les régulièrement, même chose en ce qui
concerne vos amis, vous êtes loin d’eux, autant laisser une bonne vision de vous !
- Ne gaspillez pas votre argent, d’abord faites de votre possible pour trouver un travail,
ensuite, apprenez à devenir responsables, apprenez à gérer votre argent et soyez
MALIN, c’est la clé, achetez vos vêtements en période de soldes et pas en temps normal,
faites vos courses chez LIDL au lieu de Carrefour ou Auchan, Mangez chez vous au lieu
de manger McDo chaque jour, choisissez les meilleurs forfaits en ce qui concerne les
abonnements téléphoniques par exemple, renseignez-vous au maximum avant de partir
- Demandez avant d’agir, si vous comptez louer mieux vaut prendre avec vous quelqu’un
d’expérience et qui a une connaissance dans le domaine afin d’éviter les arnaques !
- Pour les jeunes fêtards ( comme moi, par exemple ) essayez de ne pas oublier que vous
êtes venus avant tout pour les études, je sais qu’en France, y’a le désir de sortir,
s’amuser et faire la fêtes, draguer les petites blondes, y’a moyen c’est pas comme chez
nous, mais essayez de garder vos principes.
- Pour les timides, il est temps de sortir de votre bulle, si vous restez timide je vous
préviens, VOUS N’ALLEZ PAS REUSSIR EN FRANCE, si vous voulez réussir il faut agir,
il faut être un vrai Algérien, un peu nif ou lekhssara comme on dit chez nous, il faut être
malin, saisir toutes les opportunités, soyez sociables, demandez de l’aide quand vous en
avez besoin, parlez aux enseignants, aux responsables de formations, il ne faut surtout
pas être timide, JAMAIS !
**Voilà, j’espère n’avoir rien oublié, je n’ai bien sûr pas tout dit, je ne peux pas prédire
votre vie en France, mais c’est les choses primordiales à faire et à connaître une fois en
France, pour les choses à faire avec le temps, ça viendra, ne vous inquiétez pas, j’ai
rédigé cet article juste pour que vous sachiez où vous situez une fois là-bas, puis avec le
temps vous allez vous fondre dans la masse, connaître des gens de votre nationalité,
vous faire de nouveaux amis etc … et tout ira bien.

* Ce document est à titre gratuit toute utilisation à des fins commerciales entraînera
automatiquement des poursuites judiciaires *

REDIGE PAR L’ADMIN : ‘’ Mouloud Taouzinet ‘’


POLICE ET MISE EN FORME : ‘’ Lamine Ben Mathias ‘’

GROUPE FACEBOOk :

https://www.facebook.com/groups/ccf.cef.algerie/

MERCI D’AVOIR TOUT LU & BON COURAGE !! ♥