Vous êtes sur la page 1sur 4

Votre extrait

Ce PDF ne regroupe que quelques unes des nombreuses pages qui


compose le e-book original. Retrouvez toutes les recettes et les
conseils de Claire Andréewitch dans votre e-book
«L’alimentation qui soigne».

Inscrivez-vous vite à notre Newsletter pour recevoir


gratuitement votre e-book complet !
Les piliers de la santé L’alimentation Les piliers de la santé L’alimentation

Les aliments inflammatoires


La base d’une alimentation saine
à éviter / diminuer
Que la nourriture soit ton médicament Pour améliorer notre vitalité, il ne s’agit pas seulement d’apporter au

et ton médicament soit dans ta nourriture


corps la nutrition nécessaire au bon fonctionnement, il s’agit simulta-
nément (et en priorité) d’arrêter d’agresser l’organisme avec des pro-
duits pro-inflammatoires.
Hippocrate

Liste des produits inflammatoires (acidifiants pour les tissus) :

Cette citation connue d’Hippo- rempli d’énergie et d’enzymes néces- Les produits laitiers
Les produits trop transformés
saires pour s’auto-digérer.
crate est le meilleur conseil que et industriels
l’on puisse donner pour motiver La digestion est un processus qui
Surtout le lait de vache, privilégier le lait
Plats préparés, fritures, « fast-food », vien- de brebis ou de chèvre et toujours de
une alimentation dite consomme beaucoup d’énergie, c’est noiseries et sucreries, sodas. qualité bio - en quantité modérée quand
« équilibrée ». la raison pour laquelle vous ressentez même.
Privilégiez toujours l’alimentation un pic de fatigue après avoir ingéré
« vivante », composée d’aliments des aliments transformés. Une bonne
digestion = une bonne vitalité. En Le sucre raffiné
frais et bruts à l’alimentation La viande rouge et tous les
effet, si elle est efficace, elle permet au
« morte », composée d’aliments types de viandes de mauvaise Un ennemi majeur de la peau qui favorise
corps d’utiliser les nutriments à bon
industriels, transformés et déna- qualité le vieillissement prématuré, déminéralise
escient et d’éliminer le superflu. La et acidifie. Optez pour les sucres naturels,
turés. digestion commence dans la bouche, Si vous en mangez, choisissez toujours une nécessaires, (fruits, fruits secs) et, en plus
il est donc essentiel de réapprendre qualité irréprochable, bio et de production petite quantité, le sucre naturel riche en nu-
Faites-le plein de fruits et de légumes à bien mâcher ses aliments jusqu’à ce respectueuse et surtout, n’en mangez pas triments (le miel, le sucre de coco, le sucre
de bouleau, parfois de l’agave).
frais et crus tous les jours et évitez les qu’ils deviennent liquides. Cela déclen- tous les jours.
aliments industriels qui ne nous nour- chera plus facilement la sensation de
rissent pas mais qui « remplissent » et satiété car le corps a le temps de cap-
déséquilibrent totalement la commu- ter l’information reçue des aliments,
L’alcool et le tabac font bien sur partie de la liste bien que ce ne soient pas des aliments.
nication interne. Vous ressentirez très et vous permettra de vous arrêter de
rapidement les bienfaits d’une alimen- manger avant d’être trop « rempli ».
tation vivante car un aliment cru est

A retenir !

Si vos intestins sont trop fragiles pour manger des crudités, réparez le mucus
intestinal, équilibrez la flore et réintégrez progressivement les crudités via les
jus, puis les légumes lactofermentés et augmentez progressivement les quanti-
tés (voir la partie sur la flore intestinale)
Les piliers de la santé L’alimentation Les piliers de la santé L’alimentation

Patate Douce Rôtie


L’ultime repas sain et gourmand

Ingrédients : Déjeuner ou dîner 2 personnes

• 1 patate douce
• 1 avocat
• 2-4 cuillères à café de yaourt végétal (soja/amande/coco)
• 2 œufs mollets (bio)
• Un filet d’huile d’olive
• Un citron vert
• Du persil
• Quelques noix
• Sel et poivre

Préparation :

1. Couper la patate douce en deux dans le sens de la longueur. Arroser d’un filet d’huile
d’olive, saler, poivrer et faire cuire environ 45 minutes à 200°C (suivant la taille de la
patate).

2. Cuire les œufs dans de l’eau bouillante pendant 5 à 6 min.

3. Dans un blender, mixer l’avocat avec le yaourt végétal, du sel et poivre, un filet d’huile
d’olive et du citron vert.

4. Une fois que tout est prêt, il est temps d’assembler. Lorsque la patate douce est cuite,
ajouter la sauce à l’avocat, votre œuf, quelques feuilles de persil et quelques noix. Sel et
jus de citron vert au goût.
A très bientôt sur

Crédits photos :
Fanny Cortade - Shutterstock.com