Vous êtes sur la page 1sur 125

SteelCUST

PONTS ROULANTS
et
POUTRES DE ROULEMENT

Retour au menu
général Départ

Scénario et PowerPoint : Benjamin DURAND et Guillaume GROLLIER (Promo 2009) avec Jean-Pierre MUZEAU
Les différents types de ponts roulants

Portique

Semi-portique

Pont roulant posé

Pont roulant suspendu

Associer le type de pont roulant


à l’image entourée en rouge
Bien ! C’est un pont roulant posé

Pont roulant posé bipoutre Pont roulant posé monopoutre

Suivant
Les différents types de ponts roulants

Portique

Semi-portique

Pont roulant posé

Pont roulant suspendu


Associer le type de pont roulant
à l’image entourée en rouge
Pont roulant suspendu

Suivant
Les différents types de ponts roulants

Portique

Semi-portique

Pont roulant posé

Pont roulant suspendu

Associer le type de pont roulant


à l’image entourée en rouge
Portique

Suivant
Les différents types de ponts roulants

Portique

Semi-portique

Pont roulant posé

Pont roulant suspendu

Associer le type de pont roulant


à l’image entourée en rouge
Semi
Semi--portique

Suivant
Les différents types de ponts roulants

Portique

Semi-portique

Pont roulant posé

Pont roulant suspendu

Suivant
Dimensions et hauteurs

5
1

2 4
3

La hauteur de levage

La portée

Que représente le n° 1 ? La hauteur d’encastrement

La hauteur de pose

La cote d’approche

Cliquer sur le terme correct


La portée
La portée est la distance entre 2 appuis, c’est-à-dire ici le centre
des rails de roulement.
Cette distance est normalement 400 mm plus petite que la
largeur portée du portique.

Portée

Suivant
Dimensions et hauteurs

5
La portée

2 4
3

La hauteur de levage

La portée 1
Que représente le n° 2 ? La hauteur d’encastrement

La hauteur de pose

La cote d’approche

Cliquer sur le terme correct


La cote d’approche
La cote d'approche est la distance entre le crochet et le mur, quand le
chariot est placé le plus proche possible du mur.
Plus cette cote est petite et plus la surface utile est importante.

La photo ci-dessous montre une solution pour diminuer la cote d’approche.

Suivant
Dimensions et hauteurs

5
La portée

2 4
3

La hauteur de levage

La portée 1
Que représente le n° 3 ? La hauteur d’encastrement

La hauteur de pose

La cote d’approche 2
Cliquer sur le terme correct
La hauteur de levage
La hauteur de levage est la distance entre le crochet en position la
plus haute et le point le plus bas.
Elle est déterminée en fonction des pièces à lever et du matériel
utilisé pour lever les pièces (chaînes, palonnier…).

Les ponts roulants bipoutres permettent d’avoir des hauteurs de


levage plus importantes car le chariot se trouve au-dessus du pont
roulant.
Chariot suspendu à un pont Chariot posé sur un pont roulant
roulant monopoutre bipoutre

Image
Suivant
Dimensions et hauteurs

5
Portée

2 4
Hauteur
de levage

La hauteur de levage 3
La portée 1
Que représente le n° 4 ? La hauteur d’encastrement

La hauteur de pose

La cote d’approche 2
Cliquer sur le terme correct
Dimensions et hauteurs

5
Portée

2 Hauteur
Hauteur
de pose
de levage

La hauteur de levage 3
La portée 1
Que représente le n° 5 ? La hauteur d’encastrement

La hauteur de pose 4
La cote d’approche 2
Cliquer sur le terme correct
La hauteur d’encastrement
La hauteur d’encastrement peut être un élément contraignant dans
la mise en œuvre d’un pont roulant. Il existe différentes façons d’y
faire face.

Le pont roulant suspendu n’a besoin que d’une petite


hauteur d’encastrement.

Le pont monopoutre a une plus faible hauteur


d’encastrement qu’un pont bipoutre.

La poutre surbaissée est une solution pour diminuer la


hauteur d’encastrement.
Image

Suivant
Dimensions et hauteurs

5
Portée

2 Hauteur
Hauteur
de pose
de levage

La hauteur de levage 3
La portée 1
La hauteur d’encastrement 5
La hauteur de pose 4
La cote d’approche 2
Suivant
Qu’est
Qu’est--ce que la charge utile ?

Charge maximale de la matière à


transporter pendant un mouvement
+ le poids du pont roulant

Charge maximale de la matière


à transporter pendant un mouvement

Charge statique maximale


de la matière à transporter
Cliquer sur la bonne réponse
Charge utile

La charge utile représente la charge maximale que


peut transporter le pont roulant en mouvement.

Le calcul du pont roulant doit prendre en compte


son poids propre et la charge utile égale à la charge
soulevée multipliée par un coefficient dynamique.

Suivant
Un peu de vocabulaire...

Montant - Poteau
Poutre de roulement
Support horizontal
Rail
Traverse
Support vertical
Raidisseur
Cliquer sur la la case correspondant à
l’élément désigné par la flèche

Arrière
Un peu de vocabulaire...

Montant - Poteau
Poutre de roulement
Support horizontal
Rail
Traverse
Support vertical
Raidisseur
Cliquer sur la la case correspondant à
l’élément désigné par la flèche

Arrière
Un peu de vocabulaire...

Montant - Poteau
Poutre de roulement
Support horizontal
Rail
Traverse
Support vertical
Raidisseur
Cliquer sur la la case correspondant à
l’élément désigné par la flèche

Arrière
Un peu de vocabulaire...

Montant - Poteau
Poutre de roulement
Support horizontal
Rail
Traverse
Support vertical
Raidisseur
Cliquer sur la la case correspondant à
l’élément désigné par la flèche

Arrière
Un peu de vocabulaire...

Montant - Poteau
Poutre de roulement
Support horizontal
Rail
Traverse
Support vertical
Raidisseur
Cliquer sur la la case correspondant à
l’élément désigné par la flèche

Arrière
Un peu de vocabulaire...

Montant - Poteau
Poutre de roulement
Support horizontal
Rail
Traverse
Support vertical
Raidisseur
Cliquer sur la la case correspondant à
l’élément désigné par la flèche

Arrière
Un peu de vocabulaire...

Montant - Poteau
Poutre de roulement
Support horizontal
Rail
Traverse
Support vertical
Raidisseur
Cliquer sur la la case correspondant à
l’élément désigné par la flèche

Arrière
Bravo, les notions de vocabulaire sont
acquises pour les questions suivantes

Montant - Poteau
Poutre de roulement
Support horizontal
Rail
Traverse
Support vertical
Raidisseur

Suivant
Les supports des chemins de roulement

Comment s’appelle ce type de


support placé en console ?

Un palot

Un bec

Un corbeau

Un chien
? Cliquer sur la bonne réponse
Félicitations
Il s’agit bien d’un corbeau

Corbeau

Suivant
Les supports des chemins de roulement

Ce poteau est :

Indépendant de la structure

Dépendant de la structure

Cliquer sur la bonne réponse


Félicitations
Ce poteau est bien indépendant de la
structure

Suivant
Les supports des chemins de roulement

Comment appelle-t-on ce
type de montant ?

Montant en couteau

Montant baïonnette

Montant Pilochet

Montant à double section

Cliquer sur la bonne réponse


Bravo
On appelle ce type de support est un
« montant baïonnette »

Suivant
Modèle mécanique d’une
poutre de roulement

Cliquer sur le modèle mécanique le plus utilisé pour les


poutres de roulement :

Poutre sur 2 appuis

Poutre continue sur 3 appuis

Poutre continue sur tous les appuis disponibles


Bravo

Le modèle mécanique le plus utilisé


est la poutre isostatique

Poutre sur 2 appuis

Une poutre sur 2 appuis permet de limiter l’amplitude des


contraintes et donc de diminuer les effets de fatigue car il ne
peut pas y avoir d’inversion de moment.

Suivant
La fatigue
La répétition d’un effort engendre un phénomène de fatigue. Pour un pont roulant, la
répétition du passage des galets soumet le chemin de roulement à la fatigue.

La fatigue se traduit par une rupture à un niveau de contrainte inférieur à celui de la


contrainte de rupture du métal de base.

Quels sont les facteurs qui jouent un rôle en fatigue ?

La nuance de l’acier VRAI FAUX

Arrière
La fatigue
La répétition d’un effort engendre un phénomène de fatigue. Pour un pont roulant, la
répétition du passage des galets soumet le chemin de roulement à la fatigue.

La fatigue se traduit par une rupture à un niveau de contrainte inférieur à celui de la


contrainte de rupture du métal de base.

Quels sont les facteurs qui jouent un rôle en fatigue ?

La nuance de l’acier VRAI FAUX Les aciers aux limites d’élasticité importantes
possèdent de meilleurs comportements à la fatigue.
La durée de l’effort VRAI FAUX On dit qu’ils ont une bonne endurance.

Arrière
La fatigue
La répétition d’un effort engendre un phénomène de fatigue. Pour un pont roulant, la
répétition du passage des galets soumet le chemin de roulement à la fatigue.

La fatigue se traduit par une rupture à un niveau de contrainte inférieur à celui de la


contrainte de rupture du métal de base.

Quels sont les facteurs qui jouent un rôle en fatigue ?

La nuance de l’acier VRAI FAUX

La durée de l’effort VRAI FAUX La durée de l’application d’un effort sur un ouvrage n’a
pas d’impact sur la fatigue. Le phénomène qui prend
Le nombre de cycles VRAI FAUX en compte la durée de chargement est le fluage.

Arrière
La fatigue
La répétition d’un effort engendre un phénomène de fatigue. Pour un pont roulant, la
répétition du passage des galets soumet le chemin de roulement à la fatigue.

La fatigue se traduit par une rupture à un niveau de contrainte inférieur à celui de la


contrainte de rupture du métal de base.

Quels sont les facteurs qui jouent un rôle en fatigue ?

La nuance de l’acier VRAI FAUX

La durée de l’effort VRAI FAUX

Le nombre de cycles VRAI FAUX Le nombre de cycles prend en compte la répétition


de l’effort.
L’amplitude de l’effort VRAI FAUX

Arrière
La fatigue
La répétition d’un effort engendre un phénomène de fatigue. Pour un pont roulant, la
répétition du passage des galets soumet le chemin de roulement à la fatigue.

La fatigue se traduit par une rupture à un niveau de contrainte inférieur à celui de la


contrainte de rupture du métal de base.

Quels sont les facteurs qui jouent un rôle en fatigue ?

La nuance de l’acier VRAI FAUX

La durée de l’effort VRAI FAUX

Le nombre de cycles VRAI FAUX

L’amplitude de l’effort VRAI FAUX L’amplitude de la variation de l’effort est dite ondulée
lorsque l’effort ne change pas de signe (traction ou
La température VRAI FAUX compression). Elle est appelée alternée lorsque l’effort
change de signe (passage de traction à compression).

Arrière
La fatigue
La répétition d’un effort engendre un phénomène de fatigue. Pour un pont roulant, la
répétition du passage des galets soumet le chemin de roulement à la fatigue.

La fatigue se traduit par une rupture à un niveau de contrainte inférieur à celui de la


contrainte de rupture du métal de base.

Quels sont les facteurs qui jouent un rôle en fatigue ?

La nuance de l’acier VRAI FAUX

La durée de l’effort VRAI FAUX

Le nombre de cycles VRAI FAUX

L’amplitude de l’effort VRAI FAUX

La température VRAI FAUX La variation de température n’a pas d’impact sur la


fatigue. Le phénomène qui prend en compte la
Le type de soudure VRAI FAUX température est la dilatation.

Arrière
La fatigue
La répétition d’un effort engendre un phénomène de fatigue. Pour un pont roulant, la
répétition du passage des galets soumet le chemin de roulement à la fatigue.

La fatigue se traduit par une rupture à un niveau de contrainte inférieur à celui de la


contrainte de rupture du métal de base.

Quels sont les facteurs qui jouent un rôle en fatigue ?

La nuance de l’acier VRAI FAUX

La durée de l’effort VRAI FAUX

Le nombre de cycles VRAI FAUX


a b
L’amplitude de l’effort VRAI FAUX

La température VRAI FAUX L’état de surface de la zone fondue et de son


Le type de soudure voisinage a beaucoup d’influence sur la résistance à la
VRAI FAUX
fatigue.
Les soudures en cordons d’angle (fig. a) sont plus
Arrière Suivant défavorables que les soudures interpénétrées (fig. b).
Quels sont les trois éléments qui
supportent la poutre de roulement?
Fondations

Portique de rive

Portique courant

Panne sablière

Panne faîtière

Panne courante

Lisse de bardage

Potelet

Palée de stabilité

Poutre au vent

Bardage couverture

Cliquer sur les bonnes réponses


Arrière
BRAVO
Quels sont les deux derniers éléments?

Fondations

Portique de rive

Portique courant

Panne sablière

Panne faîtière

Panne courante

Lisse de bardage

Potelet

Palée de stabilité

Poutre au vent

Bardage couverture

Cliquer sur les bonnes réponses


Arrière
BRAVO
Quels sont les deux derniers éléments?

Fondations

Portique de rive

Portique courant

Panne sablière

Panne faîtière

Panne courante

Lisse de bardage

Potelet

Palée de stabilité

Poutre au vent

Bardage couverture

Cliquer sur les bonnes réponses


Arrière
BRAVO
Quels sont les deux derniers éléments?

Fondations

Portique de rive

Portique courant

Panne sablière

Panne faîtière

Panne courante

Lisse de bardage

Potelet

Palée de stabilité

Poutre au vent

Bardage couverture

Cliquer sur les bonnes réponses


Arrière
BRAVO
Quel est le dernier élément?

Fondations

Portique de rive

Portique courant

Panne sablière

Panne faîtière

Panne courante

Lisse de bardage

Potelet

Palée de stabilité

Poutre au vent

Bardage couverture

Cliquer sur les bonnes réponses


Arrière
BRAVO
Quel est le dernier élément?

Fondations

Portique de rive

Portique courant

Panne sablière

Panne faîtière

Panne courante

Lisse de bardage

Potelet

Palée de stabilité

Poutre au vent

Bardage couverture

Cliquer sur les bonnes réponses


Arrière
BRAVO
Quel est le dernier élément?

Fondations

Portique de rive

Portique courant

Panne sablière

Panne faîtière

Panne courante

Lisse de bardage

Potelet

Palée de stabilité

Poutre au vent

Bardage couverture

Cliquer sur les bonnes réponses


Arrière
BRAVO
Les 3 éléments qui supportent la poutre de
roulement sont :
Fondations

Portique de rive

Portique courant

Panne sablière

Panne faîtière

Panne courante

Lisse de bardage

Potelet

Palée de stabilité

Poutre au vent

Bardage couverture

Cliquer sur les bonnes réponses


Arrière Suivant
Explication du cheminement des efforts

La poutre de roulement transmet les La poutre de roulement transmet les


efforts transversaux et verticaux aux efforts horizontaux à la palée de stabilité.
portiques. Leur origine est expliquée par la suite.

Les flèches ci-dessus ne représentent que le cheminement de l’effort. Elles ne correspondent


nullement au type d’effort (compression, traction, flexion…) auxquelles sont soumises les barres.

Arrière Suivant
Classification des sections transversales

• a, b, c, d : poutrelles simples à larges ailes ou avec renforts


•e: poutre verticale sous rail + poutre horizontale
• f, g : caissons en treillis ou PRS

Arrière Suivant
Les différents types de rails
Rails soudés

Pour les ponts légers

Rails boulonnés
Ils sont surtout utilisés au droit des palées
de stabilité pour transmettre les efforts
horizontaux longitudinaux dus au freinage
du pont roulant

Rails pincés

Suivant
Les rails pincés

Cales

Crapauds

Goujons soudés

Boulons

Fourrure
Cliquer sur l’élément désigné par la
flèche

Arrière
Les rails pincés

Cales

Crapauds

Goujons soudés Les rails peuvent être posés soit directement sur la
poutre de roulement, soit en interposant une fourrure
qui permet d’amortir les vibrations dues aux effets
Boulons dynamiques et, en conséquence, de réduire les effets
de la fatigue.
Fourrure
Ces fourrures compensent aussi les défauts de
Cliquer sur l’élément désigné par la planéité des semelles et des patins de rails et tendent
flèche
à réduire les effets d’excentrement des charges.
Arrière
Les rails pincés

Les cales s’opposent aux déplacements transversaux


Cales des rails et assurent leur alignement dans l’axe des
âmes de la poutre de roulement.
Crapauds
Fig. a, les cales sont soudées directement sur la
Goujons soudés semelle de la poutre de roulement.
Les cales orthogonales (fig. b) permettent de régler la
position du rail grâce à leur trou excentré.
Boulons

Fourrure
Cliquer sur l’élément désigné par la
flèche

Arrière
Les rails pincés

Cales

Crapauds

Goujons soudés
Si le crapaud et la cale sont boulonnés directement sur
Boulons la semelle, cela permet de supprimer les soudures qui
risquent d’être des amorces de fissures de fatigue.
Fourrure
Cliquer sur l’élément désigné par la
flèche

Arrière
Les rails pincés

Cales

Crapauds
A la place des boulons, des goujons filetés peuvent
Goujons soudés être soudés directement sur la semelle.

Boulons Il est à noter que les soudures peuvent être des


amorces de fissures de fatigue car elles créent une
irrégularité dans la semelle. Cette irrégularité crée
Fourrure
des concentrations de contraintes qui s’ajoutent aux
Cliquer sur l’élément désigné par la contraintes résiduelles de traction dues au retrait des
flèche soudures.

Arrière
Les rails pincés

Cales
Les crapauds permettent de limiter le soulèvement du
Crapauds rail mais ils ne doivent pas l’empêcher.

Goujons soudés Les crapauds des figures a et b doivent posséder un


jeu. Les crapauds à ressort de la figure c permettent de
Boulons fournir une attache suffisamment souple.

Fourrure
Cliquer sur l’élément désigné par la
flèche

Arrière Suivant
Les rails pincés

Ils autorisent un déplacement longitudinal dû à la flexion VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les rails pincés

Ils autorisent un déplacement longitudinal dû à la flexion VRAI FAUX

Ils augmentent les effets de fatigue VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les rails pincés

Ils autorisent un déplacement longitudinal dû à la flexion VRAI FAUX

Ils augmentent les effets de fatigue VRAI FAUX

Ils peuvent être changés rapidement VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les rails pincés

Ils autorisent un déplacement longitudinal dû à la flexion VRAI FAUX

Ils augmentent les effets de fatigue VRAI FAUX

Ils peuvent être changés rapidement VRAI FAUX

Ils reprennent les efforts longitudinaux VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les rails pincés

Ils autorisent un déplacement longitudinal dû à la flexion VRAI FAUX

Ils augmentent les effets de fatigue VRAI FAUX

Ils peuvent être changés rapidement VRAI FAUX

Ils reprennent les efforts longitudinaux VRAI FAUX

Ils reprennent les efforts transversaux VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les rails pincés

Ils autorisent un déplacement longitudinal dû à la flexion VRAI FAUX

Ils augmentent les effets de fatigue VRAI FAUX

Ils peuvent être changés rapidement VRAI FAUX

Ils reprennent les efforts longitudinaux VRAI FAUX

Ils reprennent les efforts transversaux VRAI FAUX

Ils reprennent les efforts de soulèvement VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les rails pincés

Ils autorisent un déplacement longitudinal dû à la flexion VRAI

Ils augmentent les effets de fatigue FAUX

Ils peuvent être changés rapidement VRAI

Ils reprennent les efforts longitudinaux FAUX

Ils reprennent les efforts transversaux VRAI

Ils reprennent les efforts de soulèvement VRAI

Arrière Suivant
Les joints de rails

2 types de joints de rails


sont à distinguer :

Les joints de Les joints de


montage dilatation

Arrière Suivant
Les joints de montage

Les joints de rails sont couramment réalisés par des coupures à 45°
mais on peut aussi souder bout-à-bout les tronçons afin d’éviter les
inconvénients des joints et en particulier :

Le fluage
La fatigue

La dilatation

Les concentrations de contraintes

Les chocs
Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Félicitations
Les joints de montage
Les joints de rails sont couramment réalisés par des coupures à 45°
mais on peut aussi souder bout-à-bout les tronçons afin d’éviter les
inconvénients des joints et en particulier :

Les chocs au passage des galets


détériorent ces derniers, augmentant les
effets dynamiques, et sont une des causes
de la marche en crabe du pont roulant qui
aggrave ses actions transversales. Une
coupure à 45° vise à les limiter

Les chocs

Arrière Suivant
La marche en crabe
Par quels efforts une marche
en crabe se traduit-elle ?

Un couple de forces horizontales


et transversales à la poutre de
roulement

Des forces horizontales de même


direction, transversales à la
poutre de roulement
roulement..
Cliquer sur l’image représentant la bonne réponse

Arrière
BRAVO
La marche en crabe

La marche en crabe se traduit par un couple de forces horizontales qui


peuvent être dues aux chocs créés par le passage des galets sur les
joints de rails.

Arrière Suivant
Les joints de dilatation

Les joints de dilatation sont utiles dans le cas de grandes


longueurs, de rails de roulement de l’ordre de 150 m.

Quel est le coefficient de


dilatation thermique linéaire

de l’acier ( <100°C)?

0,012 mm/m/
mm/m/°°C

0,12 mm/m/°
mm/m/°C

1,2 mm/m/
mm/m/°°C
Cliquer sur la bonne réponse

Exemple de joint de dilatation


Arrière
pour un rail boulonné.
BRAVO
Les joints de dilatation
Les joints de dilatation sont utiles dans le cas de grandes
longueurs, de rails de roulement de l’ordre de 150 m.

Quel est le coefficient de


dilatation thermique linéaire

de l’acier ( <100°C)?

0,012 mm/m/
mm/m/°°C

Exemple de joint de dilatation


Arrière Suivant
pour un rail boulonné.
Les raidisseurs

Les raidisseurs :
s’opposent au voilement de l’âme VRAI FAUX
Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les raidisseurs

Les raidisseurs :
s’opposent au voilement de l’âme VRAI FAUX

diminuent les efforts de flexion VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les raidisseurs

Les raidisseurs :
s’opposent au voilement de l’âme VRAI FAUX

diminuent les efforts de flexion VRAI FAUX

assurent la transmission du couple de torsion VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les raidisseurs

Les raidisseurs :
s’opposent au voilement de l’âme VRAI FAUX

diminuent les efforts de flexion VRAI FAUX

assurent la transmission du couple de torsion VRAI FAUX

assurent la transmission des efforts normaux VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les raidisseurs

Les raidisseurs :
s’opposent au voilement de l’âme VRAI FAUX

diminuent les efforts de flexion VRAI FAUX

assurent la transmission du couple de torsion VRAI FAUX

assurent la transmission des efforts normaux VRAI FAUX

permettent de diminuer la flèche de la poutre VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les raidisseurs

Les raidisseurs :
s’opposent au voilement de l’âme VRAI FAUX

diminuent les efforts de flexion VRAI FAUX

assurent la transmission du couple de torsion VRAI FAUX

assurent la transmission des efforts normaux VRAI FAUX

permettent de diminuer la flèche de la poutre VRAI FAUX

reprennent les efforts de soulèvement VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les raidisseurs

Les raidisseurs :
s’opposent au voilement de l’âme VRAI

diminuent les efforts de flexion FAUX

assurent la transmission du couple de torsion VRAI

assurent la transmission des efforts normaux FAUX

permettent de diminuer la flèche de la poutre FAUX

reprennent les efforts de soulèvement FAUX

Arrière Suivant
Les raidisseurs
Image

Le voilement :

Les raidisseurs situés au niveau des appuis permettent de s’opposer au voilement


de l’âme de la poutre de roulement et du corbeau.

Raidisseurs en orange Voilement d’une plaque sans Voilement d’une plaque avec un
raidisseur sous une contrainte raidisseur au niveau de la
locale représentant l’appui contrainte appliquée

Le coefficient critique de voilement est 3 fois plus


important dans le cas sans raidisseur que dans le cas
avec raidisseurs.
Arrière Suivant
Les raidisseurs
La torsion globale :
Les efforts horizontaux transversaux et l’excentrement du galet créent un couple
de torsion. En installant des raidisseurs, on limite la flexion de l’âme (figure ci-
après).

Excentrement du galet Flexion de l’âme

Arrière Suivant
Quelles sont les charges à considérer pour
une poutre de roulement ?
Dans les cas où :
La poutre de roulement n’est pas un élément de contreventement
contreventement..
L’accès au pont roulant est possible
Le pont roulant peut naviguer à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment

Charges permanentes VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
BRAVO
Les charges permanentes sont bien à
prendre en compte

Les charges permanentes comprennent le poids


propre de chaque élément constituant le chemin de
roulement : rail et poutre de roulement

Arrière Suivant
Quelles sont les charges à considérer pour
une poutre de roulement ?
Dans les cas où :
La poutre de roulement n’est pas un élément de contreventement
contreventement..
L’accès au pont roulant est possible
Le pont roulant peut naviguer à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment

Charges permanentes VRAI FAUX

Séisme VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
BRAVO
Dans la plupart des cas, le séisme
n’est pas à prendre en compte

L’ Eurocode 8 distingue deux types d’éléments :


les éléments primaires et secondaires.

Les éléments secondaires ne font pas partie du système résistant aux actions
sismiques du bâtiment. Ces éléments et leurs liaisons doivent toutefois être conçus
et étudiés en détail de manière à maintenir l’appui des charges gravitaires
lorsqu’ils sont soumis aux déplacements causés par la condition sismique de
calcul la plus défavorable.

Les poutres de roulement sont généralement des éléments secondaires. Ils ne font
pas partie du système de contreventement de la structure.
Dans certains cas, la poutre de roulement peut jouer le rôle de buton et doit
satisfaire le transfert des efforts vers la palée de stabilité.

Arrière Suivant
Quelles sont les charges à considérer pour
une poutre de roulement ?
Dans les cas où :
La poutre de roulement n’est pas un élément de contreventement
contreventement..
L’accès au pont roulant est possible
Le pont roulant peut naviguer à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment

Charges permanentes VRAI FAUX

Séisme VRAI FAUX

Charges roulantes VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
BRAVO
La charge roulante est aussi à prendre en
compte
La charge roulante est constituée par les réactions
verticales et horizontales des galets de roulement et,
éventuellement, les actions de guidage du pont roulant.

Ces réactions dépendent :


• du poids du pont roulant, du chariot, de la charge à lever
• de l’accélération et de la décélération des mouvements de levage, de
direction du chariot et de translation du pont roulant
• de la marche en crabe du pont roulant
• du choc des galets dus aux joints de rails
• de l’arrachement ou du lâché brutal de la charge à lever

Arrière Suivant
Quelles sont les charges à considérer pour
une poutre de roulement ?
Dans les cas où :
La poutre de roulement n’est pas un élément de contreventement
contreventement..
L’accès au pont roulant est possible
Le pont roulant peut naviguer à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment

Charges permanentes VRAI FAUX

Séisme VRAI FAUX

Charges roulantes VRAI FAUX

Charge mobile sur la passerelle VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
BRAVO
La charge mobile sur la passerelle est
aussi à considérer
Certains ponts roulants sont dirigés par un grutier se trouvant
dans une cabine fixée au pont roulant. Il existe alors une
passerelle d’accès.

Cette charge est due à la


circulation du personnel assurant
la manœuvre du pont roulant et
l’entretien de l’installation.

Arrière Suivant
Quelles sont les charges à considérer pour
une poutre de roulement ?
Dans les cas où :
La poutre de roulement n’est pas un élément de contreventement
contreventement..
L’accès au pont roulant est possible
Le pont roulant peut naviguer à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment

Charges permanentes VRAI FAUX

Séisme VRAI FAUX

Charges roulantes VRAI FAUX

Charge mobile sur la passerelle VRAI FAUX

Neige VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
BRAVO
La neige n’est pas une charge à considérer

On ne tient pas compte de la neige car on


admet que la chute arrête la circulation du
pont roulant.

Arrière Suivant
Quelles sont les charges à considérer pour
une poutre de roulement ?
Dans les cas où :
La poutre de roulement n’est pas un élément de contreventement
contreventement..
L’accès au pont roulant est possible
Le pont roulant peut naviguer à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment

Charges permanentes VRAI FAUX

Séisme VRAI FAUX

Charges roulantes VRAI FAUX

Charge mobile sur la passerelle VRAI FAUX

Neige VRAI FAUX

Vent VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
BRAVO
Le vent

Dans le cas où le pont roulant peut circuler à l’extérieur du


bâtiment, le vent est à prendre en compte.

Dans certains cas de ponts roulants intérieurs, les poutres


de roulement font partie du contreventement et l’action du
vent doit être considérée.

Arrière Suivant
Quelles sont les charges à considérer pour
une poutre de roulement ?
Dans les cas où :
La poutre de roulement n’est pas un élément de contreventement
contreventement..
L’accès au pont roulant est possible
Le pont roulant peut naviguer à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment

Charges permanentes VRAI FAUX

Séisme VRAI FAUX

Charges roulantes VRAI FAUX

Charge mobile sur la passerelle VRAI FAUX

Neige VRAI FAUX

Vent VRAI FAUX

Variation de température VRAI FAUX


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
BRAVO
Les variations de température

Les variations de température sont à considérer pour des


installations exposées à des sources de chaleur importante
ou pour des poutres de longueurs importantes.

Pour permettre la libre dilatation du rail, on réalise un joint


de dilatation dans le but d’éviter la création d’efforts
normaux dans le chemin de roulement.

Arrière Suivant
BIEN

Charges à prendre en compte, en


général, pour le calcul d’un pont roulant :

Charges permanentes VRAI

Séisme FAUX

Charges roulantes VRAI

Charge mobile sur la passerelle VRAI

Neige FAUX

Vent VRAI

Variation de température VRAI

Arrière Suivant
Les charges roulantes :

sont des charges : ponctuelles ou réparties


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les charges roulantes :

sont des charges : ponctuelles

qui représentent les charges engendrées par les galets

qui peuvent s’appliquer dans 1 / 2 / 3 direction(s)


Cliquer sur la bonne réponse

Arrière
Les charges roulantes :

sont des charges : ponctuelles

qui représentent les charges engendrées par les galets

qui peuvent s’appliquer dans 3 direction(s)


statiques
Ces charges se modélisent par des actions
dynamiques

T2 V2
T1 V1

Arrière
Les charges roulantes :

sont des charges : ponctuelles

qui représentent les charges engendrées par les galets

qui peuvent s’appliquer dans 3 direction(s)

Ces charges se modélisent par des actions statiques

auxquelles on appliquera un coefficient de majoration dynamique.

T2 V2
T1 V1

Arrière Suivant
Les charges roulantes :
T2 V2
T1 V1

T1 et T2 :
• Accélération et décélération des mouvements de direction du chariot
• De la marche en crabe du pont roulant

V1 et V2 :
• Poids du pont roulant, du chariot, de la charge à lever
• Accélération et décélération des mouvements de levage
• Chocs des galets dus aux joints de rails
• A l’arrachement ou au lâché brutal de la charge à lever
L:
• Accélération et décélération des mouvements de translation du pont roulant

Arrière Suivant
Fin de ce module
Retour au menu Arrêt de
général SteelCUST
Arrière
NON !

Retour
ERREUR !

Retour
FAUX !
Retour
NON !
Retour
FAUX !

Retour
ERREUR !

Retour
ERREUR !

Retour
FAUX !!!
Retour
Mais non !

Retour
Non !

Retour
FAUX !

Retour
NON !
Retour
Attention !

Retour
ERREUR !
Retour
ERREUR !

Retour
Mauvaise réponse !
Mais il est parfois utilisé
pour les ponts légers

Retour
Poutre surbaissée

Retour
Chariot posé sur un pont roulant bipoutre

Retour
Raidisseurs

Raidisseurs

Retour

Vous aimerez peut-être aussi