Vous êtes sur la page 1sur 5

Parcours de master ACAR

Acoustique Architecturale

Bases de l'acoustique physique et des vibrations (NS742)

Exercices d'acoustique physique n°1 - Correction

I. Propagation

I.1.a. L'intensité, définie pour une onde plane, est la valeur moyenne temporelle du flux de
puissance à travers une surface unité orientée perpendiculairement à la direction de
propagation. Elle correspond à la valeur moyenne temporelle du vecteur de Poynting :

I = Π = pv

I.1.b. La pression et la vitesse se mettent sous la forme : p = p 0 cos ωt ; v = v 0 cos ωt , les deux

1 p 02 1
étant reliées par : p = ρcv . D'où : I = = ρcv 02 .
2 ρc 2

I.1.c. On généralise la notion d'intensité à l'onde sphérique : valeur moyenne temporelle du flux
de puissance à travers une surface sphérique, c'est également la valeur moyenne temporelle
du vecteur de Poynting :

A j(ωt − kr )
Si on part du potentiel des vitesses associé à l'onde : ϕ = e , la pression vaut :
r
∂ϕ
= − jωρ e j(ωt − kr ) , soit en réel : p = ωρ sin(ωt − kr ) = p 0 sin(ωt − kr ) . La vitesse
A A
p = −ρ
∂t r r
∂ϕ ⎛ 1 ⎞ A j ωt −kr )
= ⎜ − jk − ⎟ e (
A A
(radiale) s'écrit : vr = et en réel : v r = k sin ( ωt − kr ) − 2 cos ( ωt − kr ) .
∂r ⎝ r⎠ r r r
2
1 p0 1
Comme sin 2 (ωt − kr ) = et sin(ωt − kr )cos(ωt − kr ) = 0 , I =
1
≠ ρcv 02 .
2 2 ρc 2
I.2. Niveaux acoustiques :

I1 100 10 −6 p
I.2.a. L1 = 10 log = 10 log − 12
= 80dB . L1 = 20 log 1 = 80dB , p1 = 10 4 p 0 = 0.2Pa (en
I0 10 p0
valeur efficace).

2π 2πf
On compare les deux termes de la vitesse en regardant la valeur de kr : kr = r1 = r1 = 9.2 .
λ c0

Le terme prépondérant est celui valable loin de l'origine : vr ≈ jk e (


A j ωt −kr ) p
= , d'où :
r ρc 0
0.2
v1 = = 0.45 mm / s (en valeur efficace).
440
Bases de l'acoustique physique et des vibrations (NS742)

2
⎛r ⎞
B
I.2.b. Pour une onde sphérique, l'intensité est de la forme : I = 2 , d'où : I2 = ⎜⎜ 1 ⎟⎟ I1 .
r ⎝ r2 ⎠

L2
r I
L 2 = L1 − 20 log 2 = 80 − 12 = 68dB . I2 = I0 10 10 ou I2 = 1 . I2 = 6.3μW / m 2 .
r1 16
L2
p1
p2 = p0 10 20 ou p 2 = . p 2 = 0.05Pa .
4
I.2.c. La puissance se calcule comme la puissance rayonnée à travers une sphère complète :

W=∫ Π dS = 4Π r 2I(r ) = 4Πr12I1 = 3.14 10 −2 W .


sphère

I.2.d. Les expressions sont les mêmes que précédemment, seules changent les valeurs
numériques :

1 p02
I= d'où : p0 = 2Iρc = 210−4 103 1500 = 17.3 Pa (en amplitude).
2 ρc
2πf p
kr = r = 21, on est donc dans le cas où v = = 1.1510−5 m / s .
c ρc
I.3.

a a
I.3.a. A la distance r : p s1 = cos(ωt − kr ) , ps2 = cos(5ωt − 5kr + ϕ) . L'onde résultante s'écrit :
r r
a
p= ( cos(ωt − kr) + cos(5ωt − 5kr + ϕ)) , elle est périodique de pulsation ω ou de période
r

T= = 10ms mais elle n'est pas harmonique.
ω

I.3.b. En M1 :

p2 a2
I= = cos2 (ωt − kr) + cos2 (5ωt − 5kr + ϕ) + 2cos(ωt − kr)cos(5ωt − 5kr + ϕ)
ρc r ρc
2

a2 a2 ⎛ 1 1 ⎞
I= cos2 (ωt − kr) + cos2 (5ωt − 5kr + ϕ) + cos(6ωt − 6kr + ϕ) + cos(4ωt − 4kr + ϕ) = ⎜ + ⎟
r 2 ρc r 2ρc ⎝ 2 2 ⎠

I = 2 IS1 d'où L = 83dB .

Exercices d'acoustique physique n°1 - Correction 2


Bases de l'acoustique physique et des vibrations (NS742)

100

90

Niveau (dB)
80

70

60
125

250

500

1000

2000

4000
Fréquence (Hz)

I.4. p = p s1 =
a
(cos(ωt − kr ) + cos(ωt − kr + ϕ)) est harmonique de pulsation ω.
r

p2 a2
I= = cos 2 (ωt − kr ) + cos 2 (ωt − kr + ϕ) + 2 cos( ωt − kr ) cos( ωt − kr + ϕ)
ρc r ρc
2

a2 a2
I= cos (ωt − kr ) + cos (2ωt − 2kr + ϕ) + cos( 2ωt − 2kr + ϕ) + cos ϕ =
2 2
(1 + cos ϕ)
r 2 ρc r 2 ρc
I = 2IS1 (1 + cos ϕ) .

Le niveau résultant dépend de la phase relative des sources : I varie de 0 à 4IS1 .

I.5. La partie de l'onde émise par la source se dirigeant vers la droite va être totalement
réfléchie par le plan. Cela revient à considérer qu'il y a une source virtuelle symétrique de la
source réelle par rapport au plan.

I.5.a. Si la source est proche du plan, les ondes directes et réfléchies (provenant de la source
virtuelle) sont de même forme et en en phase, il y a donc doublement de la pression et
quadruplement de l'intensité : I = 4IS1 , L1 = 86dB .

I.5.b. L'énergie est émise dans une demi-sphère :

W2 = 2πr12 ( 4IS1 (r1 )) = 2( 4πr12IS1 (r1 )) = 2W0 .

I.5.c. Habituellement, on considère que la présence d'un plan réflecteur augmente de 3dB le
niveau des ondes par rapport à la situation sans plan car on se place dans des hypothèses
différentes : le champ est diffus et donc comporte des composantes de longueurs d'onde
différentes, si l'on n'est pas suffisamment proche du plan, les ondes réfléchies et les ondes
directes seront en phase pour certaines fréquences, en opposition de phase pour d'autres et
avec tous les cas intermédiaires. En moyenne, on considère que cela est équivalent à la

Exercices d'acoustique physique n°1 - Correction 3


Bases de l'acoustique physique et des vibrations (NS742)

superposition incohérente donc que ce sont les intensités qui s'ajoutent. Cependant, si la
distance entre la source et le plan est très petite, ce raisonnement devient faux.

a
I.5.d. L'intensité réfléchie IR vaut IR = (1 − α )IS1 , d'où pR = 1 − α cos( ωt − kr ) si
r
a
p S1 = cos( ωt − kr ) .
r

a
p = (1 + 1 − α ) cos( ωt − kr ) d'où I = (1 + 1 − α )2 IS1 = 2.25 IS1 , L1 = 83.5dB .
r

II. Propagation d'ondes sphériques

II.1. Les calculs sont en partie semblables à ceux du §I, ils ne seront pas tous repris.

A j(ωt − kr )
II.2. ϕ(r, t ) = e
r

II.2.a. r : distance source-point d'observation ;

ω : pulsation ;
t : temps ;
ω
k : nombre d'onde : k = avec c célérité des ondes ;
c

A : constante caractérisant l'amplitude de l'onde.


G ∂ϕ ⎛ 1 ⎞A
II.2.b. v = gradϕ : v r = , v θ = v ϕ = 0 ; v r = ⎜ − − jk ⎟ e j(ωt − kr ) .
∂r ⎝ r ⎠r

∂ϕ
= jωρ e j(ωt − kr ) .
A
p = −ρ
∂t r
p − jωρ ρc
II.2.c. Par définition : Z = . Ici Z = = .
v ⎛ 1 ⎞ ⎛ 1 ⎞
⎜ − − jk ⎟ ⎜⎜1 + ⎟
⎝ r ⎠ ⎝ jkr ⎟⎠

1 p 02
II.3. Même calcul qu'au I.1.c : I = .
2 ρc

II.4.

Exercices d'acoustique physique n°1 - Correction 4


Bases de l'acoustique physique et des vibrations (NS742)

I1 5 10 −6
II.4.a. L1 = 10 log = 10 log −12 = 67dB
I0 10

II.4.b. W = 4Π r12I1 = 6.3mW ; L w = 98 dB .

r2
II.4.c. L 2 = L1 − 20 log = 67 − 6 = 61dB .
r1

1 p12
II.4.d. Même expression pour l'intensité : I1 = : p1 = 2ρcI1 = 66mPa . L'intensité de l'onde
2 ρc
plane est constante, donc la valeur est identique en M2.

II.5. La condition de continuité est la continuité de la vitesse normale au niveau de la surface de


la sphère pulsante :

⎛ 1 ⎞A
v sphère = v r (a ) soit v S e jωt = ⎜ − − jk ⎟ e j(ωt − kR ) , on simplifie en remarquant que kR << 1 :
⎝ R ⎠R
A ρωA rp
vS = − , A est donné par p1 = d'où v S = 1 12 = 3.2m / s .
R 2 r1 ρωR

Exercices d'acoustique physique n°1 - Correction 5

Vous aimerez peut-être aussi