Vous êtes sur la page 1sur 30

Chapitre I : Le

Économie générale
modèle
d’équilibre partiel
Pourquoi étudier l’économie
Microéconomie et Macroéconomie
Les principales questions
L’analyse économique est une théorie de la décision
Champs d’application de l’analyse économique
Rappel mathématique
Les agents économiques
Introduction

L’objectif de cette partie du cours consiste a


analyser le fonctionnement d’un marché
d’un seul bien sans tenir compte des
éventuelles interactions avec d’autres
marchés
Nous allons confronter l’offre (O) à la
demande (D)
La loi de la demande
Exemple: demande de t-shirt
Prix Qtité Prix Qtité
demandée demandée
0 12 0 8
15 10 15 7
30 8 30 6
45 6 45 5
60 4 60 4
75 2 75 3
90 0 90 2
Client 1 Client 2
Loi de la demande

Il existe une relation décroissante entre la


demande d’un bien et son prix. Lorsque le
prix d’un bien baisse on en demande plus.
Cette loi est valable toutes choses étant
égales par ailleurs (ceteris paribus)
Les déterminants de la
demande individuelles
•Le prix du bien en question
•Le prix des autres biens
•Le revenu
•Les anticipations

Qdemandée = f (Prix, Pcomp, Ps, Revenu,


Goût…)
Le concept d’élasticité
• Y = f(x) cause à effet
• Si x varie, de combien peut varier y
• dy/dx : variation de x d’une unité variation de y
y : Kg de pommes
x : prix Dinars
Pour éliminer le problème d’unité on fait recours aux
variations relatives
élasticité de y par rapport a x
Variation relative de y ∆y/y
=
Variation relative de x ∆x/x
Elasticité prix de la
demande
• Elle permet de mesurer la sensibilité de la qtité
demandée d’un bien à une variation de son prix.

• Ԑp = Variation relative de la qtité demandée


Variation relative du prix

= ∆Q/Q = ∆Q P dQ P
∆P/P ∆P Q dP Q
Elasticité prix de la
demande

• Au prix p1 on achète q1
si p1 < p2
• Au prix p2 on achète q2

(q2 – q1)/q1
• Ԑp = = (q2 – q1) p1
(p2 – p1)/p1 (p2 – p1) q1
Exemple
• P = a – b q (fonction de demande inverse)
a et b positifs
• Ԑp = ?
Ԑp = -1/b (p/q) = -1/b [ (a-bq)/q] = -1/b [(a/q) –b]
• Si q = a/b Ԑp = 0
• Si q 0 Ԑp -∞
Suite exemple
• Ԑp = 0 la demande est totalement
inélastique
p

Demande

q
Suite exemple
• Ԑp - ∞ la demande est parfaitement
élastique
p

Demande

q
Elasticité revenu de
la demande
• Elle mesure la sensibilité de la qtité demandée
à une variation du revenu
• ԐR = Variation relative de la demande
Variation relative du revenu

Les valeurs de cette élasticité peuvent être


négatives ou positives
Elasticité croisé de
la demande
• Elle mesure la sensibilité de la qtité demandée d’un
bien par rapport à la variation du prix d’un autre
• Ԑx/y = (Δqx/qx) /(Δpy/py) = Δqx/Δpy . py /qx
• Ԑx/y positive : la quantité demandée du bien x
augmente lorsque le prix du bien y augmente
(les deux biens sont substituables)
• Ԑx/y négative : la quantité demandée du bien x baisse
lorsque le prix du bien y augmente
(les deux biens sont complémentaires)
• Ԑx/y = 0 : la consommation de x est insensible à Py
II. L’offre
1. Définition
L’offre est la qtité d’un bien que les vendeurs
souhaitent vendre pour chacun des prix possibles
Allure de la courbe d’offre :
• Si le prix d’un bien est très bas seulement les
producteurs les plus performants peuvent produire en
couvrant leurs coûts
• Si le prix du bien est très élevé beaucoup de
producteurs seront disposés à produire en couvrant
leurs coûts qtité offerte serait plus élevés
exemple
Prix 0 5 10 15 20 25 30
Qtité 0 0 1 2 3 4 5
offerte

Offre

q
Loi de l’offre
Toute chose étant égale par ailleurs, la quantité
offerte d’un bien ou d’un service augmente avec
le prix de ce bien ou de ce service.
L’offre individuelle d’un bien correspond à une
relation fonctionnelle qui indique la quantité
maximale que le producteur ou vendeur est
disposé à offrir pendant une période de temps
pour différentes valeurs possibles du prix du bien
L’offre du marché (globale) = somme des offres
individuelles .
Exemple
• Supposons que tous les déterminants de
l’offre demeurent constants, à l’exception du
prix.
Exemple
Exemple

Producteur 1 Producteur 2
Exemple
Les déterminants
de l’offre

A. Le prix du bien en question.


B. Le prix des autres biens.
C. Le prix des facteurs de production
D. L’état de la technologie
En conclusion

• Q offerte = q ( p, pi, C, tech … )


• Toute chose étant égale par
ailleurs (ceteris paridus)
Q offerte = q (p)
Elasticité de l’offre
• Ԑop = (Δqo/qo) /(Δp/p) = Δqo/Δp . p /qo
• Cas limites p
• Ԑop = ∞ la foncGon d’offre est
Offre
parfaitement élastique
q

p
Ԑo
• p = 0 fonction d’offre est
Offre
totalement inélastique
q
L’équilibre du marché

• Définition

Le marché
Equilibre du marché
Illustration de la
mécanique du marché
qdi = q(p) agrégation Qd = Q(p)
qoi = q(p) agrégation Qo =Q(p) (q*,p*)

• Exemple
Soit un marché avec 10 000 consommateurs
identiques : qdi = 8 – p
Et 1 000 producteurs identiques : qoi = 10 p
Déterminer la demande globale, l’offre globale et
l’équilibre du marché
Figure

Offre
p
E
P* Equilibre

Demande

q* q
Cas particulier
• Pénurie
Offre
p
E
P*
Surplus de la demande
p
Demande

Qo q* Qd q
Cas particulier
• Excédentsp
Offre
p
E Surplus de l’offre
P*

Demande

Qo q* Qd q
Interventions autoritaires
en matière de fixation des prix
• Entorse au libre fonctionnement du marché
• 2 façons :
• En agissant sur le prix : majoré d’une taxe ou
minoré d’une subvention
• Une fourchette de prix
(prix planché/prix plafond)
Mécanismes
• Les taxes
• Les subventions
• Prix planché
• Prix plafond

Vous aimerez peut-être aussi