Vous êtes sur la page 1sur 12

La Vérité sur

l’Ordre Maçonnique
Hermétique

Monographie diffusée par


l’Ordre Maçonnique Hermétique
La Vérité sur l’OMH

« Quand on commence à lancer des pierres sur un arbre,


c'est qu'il est en train de porter ses fruits. »

Proverbe africain

Comme tout groupement, l'Ordre Maçonnique Hermétique a ses


détracteurs et nous le comprenons très bien. Il s'agit parfois de personnes
sincères mais qui ne partagent pas notre philosophie. Dans ce cas qu'elles
sachent que nous respectons totalement leur point de vue.

Il y aussi des individus de mauvaise foi qui sont contre toute forme de
spiritualité et répandent de fausses informations sur notre Ordre afin de tenter de
le discréditer.

Des attaques peuvent parfois provenir d'autres francs-maçons qui


envisagent la franc-maçonnerie comme un simple club de réflexion et tentent
ainsi de gommer des pans entiers de la tradition maçonnique.

Dans ce cas, même si le principe initiatique est de ne pas répondre aux


attaques, il est de notre devoir de rétablir la vérité. Nous ne voulons engager
aucune polémique mais juste vous aider à vous faire votre opinion personnelle
en entendant aussi de notre point de vue.

Nous adorons ce magnifique poème de notre frère Kipling dont un


passage dit ceci :

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles


Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Tu seras un homme, mon fils.

2
La franc-maçonnerie ne permet pas d'acquérir des pouvoirs occultes, ni
même de les développer.

FAUX : Il existe de profondes différences entre la franc-maçonnerie


"classique" et la franc-maçonnerie égyptienne. Si vous relisez Cagliostro vous
vous apercevrez que la franc-maçonnerie égyptienne a bien ce genre de
préoccupation (elle n'a pas en revanche de visée sociale ou politique). Le
premier Rite pratiqué par Cagliostro était tout entier orienté vers la haute magie
et avait pour objet la régénération totale de l'Être par la théurgie (évocation des
anges).

A son époque Cagliostro avait essayé de réformer la franc-maçonnerie


"classique" en lui apportant ces éléments spirituels. Mais la franc-maçonnerie de
son époque l'a rejeté et même complètement renié après sa condamnation par
l'Inquisition.

Cagliostro

La franc-maçonnerie reconnue n'enseigne rien. C'est de l'échange et du


débat entre frères que naissent les connaissances.

VRAI ET FAUX A LA FOIS : D'accord au sujet des échanges et débats mais


cela ne doit pas constituer l'essentiel car sinon le "café du commerce" serait
aussi une loge maçonnique. D'un point de vue traditionnel c'est avant tout la

3
pratique du Rituel qui constitue l'essence de la franc-maçonnerie. Cela est si vrai
que dans la maçonnerie anglo-saxonne il n'y a ni "planche" ni discussion : que la
pratique du Rituel.

En franc-maçonnerie égyptienne il y a en plus les Arcana-Arcanorum qui


constituent un enseignement métaphysique spécifique au Rite Égyptien. Cet
enseignement se rapporte essentiellement à l'alchimie et à la théurgie. Cet aspect
de la franc-maçonnerie qui est entièrement tourné vers l'hermétisme est souvent
ignoré des maçons eux-mêmes, surtout s'ils appartiennent à une obédience à
orientation "sociale" et "laïque".

L'Ordre Maçonnique Hermétique n'est pas une obédience maçonnique


reconnue.

FAUX : Au non de qui ou de quelle autorité une obédience peut-elle en


déclarer une autre régulière ou non ? Il s'agit là de lamentables querelles de
chapelles. Cela d'autant plus que la seule obédience française vraiment reconnue
par les anglo-saxons est la GLNF. Toutes les autres sont considérées comme
irrégulières par Londres.

En ce qui concerne la régularité nous vous invitons à lire le chapitre qui


lui est consacré dans "Ce que doit savoir un Maître Maçon" de Papus (qui a fait
l'objet en son temps de ce même genre d'attaque) qui replace le concept de
"régularité" dans sa véritable perspective initiatique :

Le maître Papus

"Chaque Rite à la singulière prétention d'être seul régulier. De là les


querelles et des excommunications sans fin. Il est évident que chaque Puissance

4
maçonnique constituée verra toujours d'un mauvais oeil la naissance ou
l'arrivée dans son lieu d'action d'une Puissance nouvelle ou venant d'ailleurs.
Oubliant brusquement tous les enseignements de Fraternité, de Tolérance et de
Vérité enseignés dans les discours officiels, on va se conduire avec la nouvelle
création exactement comme une Eglise se conduit avec une nouvelle Eglise.
Appel à l'irrégularité, excommunication majeure ou mineure, défense aux
Frères de fréquenter les nouveaux venus, enfin tout ce qu'on reproche aux
sectaires religieux.

Ceux qui parlent d'irrégularité sont obligés de jeter un voile discret sur
leurs propres origines, car l'histoire n'a pas les complaisances des fabricants de
Rituels et elle remet cruellement à leur propre place les excommunicateurs
d'aujourd'hui qui furent souvent, sinon toujours, les irréguliers d'hier."

En réalité, c'est par son idéal et la qualité de ses travaux qu'une Loge est
régulière. Ce qui fait la "régularité" c'est avant tout le "respect de la Règle" qui
se caractérise par la pratique réelle de qualités telles que l'honneur, la loyauté, la
probité, la tolérance, la solidarité, la fraternité… en bref, tout ce qui confère à
l'homme sa noblesse de cœur.

Sur ce plan là, le Dr Serge Hutin qui a réveillé notre Rite incarnait
merveilleusement les valeurs de la franc-maçonnerie et il était pleinement
reconnu dans le monde métaphysique pour la qualité de ses travaux (auteur
notamment de la partie consacrée à l'ésotérisme dans l'Encyclopédia
Universalis).

Copie d’écran depuis le site de l’Encyclopedia Universalis

5
L’Ordre Maçonnique Hermétique est cité
parmi les Ordres détenteurs des Arcana-
Arcanorum dans l’excellent livre de Jean-Pierre
Giudicelli de Cressac Bachelerie : « Pour le
Rose Rouge et la Croix d’Or » (voir photo ci-
dessous.)

Jean-Pierre Giudicelli de Cressac


Bachelerie est un haut dignitaire de plusieurs
Ordres initiatiques. Il s’exprime ici en tant que
représentant d’un Collège dépositaire des
Arcanes Majeurs.

6
L’Ordre Maçonnique Hermétique est également mentionné dans la liste
des obédiences égyptiennes dans cet excellent livre faisant référence :

Michel Jarrige est agrégé d’Histoire et auteur de nombreux livres sur


l’Eglise catholique et la franc-maçonnerie. Il a gentiment envoyé un exemplaire
du livre à Bernard Lancelot accompagné de la dédicace suivante :

Bernard Lancelot, le Grand Maître de l’Ordre, a été nommé docteur


honoris causa par le Zoroastrian College (Collège de Zoroastre) le 21 Mars
2000. Il a été reçu en tant que Maître dans le très fermé Ordre du Caducée
d’Hermès.

Il est aussi docteur en Philosophie honoris causa en science politique (titre


décerné par l’International Academy of Culture and Political Science le 15
février 2000).

7
L'Ordre Maçonnique Hermétique est une entreprise commerciale.

FAUX : L'Ordre Maçonnique Hermétique, tout comme toutes les autres


obédiences maçonniques, est déclaré en tant qu'association à but non lucratif et
ses responsables sont bénévoles. Ils ne perçoivent aucun salaire pour leurs
fonctions.

Sur le plan financier, la cotisation demandée par l'Ordre Maçonnique


Hermétique est modique comparée à celle de la plupart des obédiences.
Contrairement à ce qui se pratique habituellement, nous ne demandons ni droit
d'entrée, ni droit d'initiation.

Il suffit simplement de payer sa cotisation pour être admis dans l'Ordre


Maçonnique Hermétique. Il n'y a aucune sélection, pas non plus de passage sous
le bandeau.

FAUX : D'une part l'Ordre Maçonnique Hermétique ne recrute pas


directement dans le monde profane mais parmi des personnes déjà engagées
dans une recherche ésotérique ce qui constitue un premier filtre. Ensuite, ceux
qui frappent à la porte du Temple doivent nous envoyer une "Lettre de
Supplique" dans laquelle ils expriment leur motivation. C'est en fonction de
cette lettre que les candidatures sont acceptées ou ajournées.

Une représentation du passage sous le bandeau

Certaines de nos Loges (mais pas toutes) imposent aussi le passage sous le
bandeau. Mais il est nécessaire de comprendre le véritable sens initiatique de
cette épreuve.

Le passage sous le bandeau n'a pas pour but de savoir les opinions
politiques ou religieuses du candidat ou d'essayer de le piéger en lui posant des

8
questions sur la franc-maçonnerie. Un candidat, même non sincère, qui s'est
préparé à ce passage par des lectures, saura les réponses qu'il faut faire pour être
apprécié.

Sur le plan traditionnel, le questionnement de la Loge lors du passage sous


le bandeau a pour objectif de faire ressortir les connaissances que le candidat
porte en lui. Les questions doivent être philosophiques et tournées de manière à
lui faire comprendre que c'est en lui-même que réside la véritable Connaissance,
le Rituel n'étant là que comme un révélateur.

Une obédience reconnue dispose d'un réseau de Loges et entretient des


relations avec les autres obédiences.

VRAI ET FAUX A LA FOIS : L'Ordre Maçonnique Hermétique possède


bien un "réseau de Loges" avec même plusieurs Loges à l'étranger.

Un de nos Temples maçonniques

Citons par exemple la Loge "Uni-Vers" à l'Orient de Paris, la Loge "Serge


Hutin" à l'Orient de Montpellier, la Loge Federico Gualdi (Aude), la Loge
Moshe (Salon de Provence), la Loge Eliphas Levi à l'Orient de Brazzaville
(Congo), la Loge Thoutmosis III à l'Orient de Port-au-Prince (Haïti)...

Nous sommes en pleine expansion en Afrique où de nouvelles loges


s’ouvrent régulièrement. D'autre part, notre Ordre entretient bien des relations
avec d'autres obédiences égyptiennes ou spiritualistes.

9
Toutefois, d'un point de vue traditionnel l'unité fondamentale de la franc-
maçonnerie ce n'est pas le "réseau" mais la Loge. Le réseau est même dangereux
car certains peuvent s'en servir pour bien d'autres choses...

Le rite égyptien de Misraïm a été inventé de toutes pièces par Cagliostro.


Il a fusionné ensuite avec celui de Memphis sous l'impulsion de Garibaldi.

FAUX : Cagliostro n'a pas "inventé" le Rite Egyptien bien que cela lui ait
été reproché de son temps. Lorsqu'on a pu traduire les textes égyptiens on s'est
aperçu que le corpus métaphysique présent dans le Rite Egyptien était en totale
harmonie avec les textes des pyramides.

Le Rite Egyptien pratiqué au départ par Cagliostro (Rite de la Haute


Maçonnerie Egyptienne) ne lui a pas survécu. Il n'y a donc pas de filiation
directe depuis le Rite de Cagliostro pour aucun des Rites Egyptiens actuels. Le
Rite de Misraïm est apparu un peu plus tard. Effectivement il a ensuite fusionné
avec celui de Memphis ce qui à notre sens était une erreur car chacun de ces
rites avait sa propre spécificité.

Sceau éminemment symbolique de Cagliostro

Le Rite pré-misraïm pratiqué par l'Ordre Maçonnique Hermétique n'existe


pas.

FAUX : Il existe en réalité plusieurs lignées, contenant des pratiques


analogues au premier Rite de Cagliostro, qui ont survécu jusqu'à notre époque.
Ces filiations passent par Naples ou Venise. Plusieurs rites sont apparus avant
celui de Misraïm (pas uniquement celui de l'OMH). On dénombre même

10
quantité de rites "pré-misraïm". Selon Serge Hutin, le Rite de l'Ordre
Maçonnique Hermétique est apparu la première fois à Venise en 1798, soit 3 ans
après la disparition de Cagliostro et avant l'apparition du Rite de Misraïm.

Il faut savoir qu'Alpha International où l'Ordre Maçonnique Hermétique


recrute ses membres figure parmi les 172 sectes épinglées par le rapport
parlementaire de 1995.

VRAI AU SUJET DU RECRUTEMENT : A l'origine de la maçonnerie


égyptienne, il n'y avait pas de loges bleues et les membres étaient choisis parmi
les maîtres maçons formés par les autres Rites. Conformément à cette règle,
l'Ordre Maçonnique Hermétique ne recrute pas ses membres directement dans le
monde profane mais au sein des membres avancés d'Alpha International où ils
reçoivent une formation métaphysique préalable.

FAUX AU SUJET DE "LA SECTE" : L'association Culturelle Alpha1


mentionnée dans le rapport parlementaire n'est pas la même que l'association
Alpha International. Ce sont deux structures complètement différentes. Les deux
animateurs cités n'ont rien à voir avec notre association et n'en ont jamais été
membres (voir l'ouvrage de Jean-Pierre Bayard : "Les Sociétés Secrètes et les
Sectes")2.

1
Le nom "Alpha" n'étant pas protégé, d'autres organisations peuvent parfois intégrer ce terme
à leur dénomination ce qui peut être source de confusion. C'est là une simple homonymie et
utiliser cela pour créer la confusion dans les esprits et tenter de porter atteinte à notre
réputation n'est pas un comportement digne d'un Initié.
2
Jean-Pierre Bayard : "Les Sociétés Secrètes et les Sectes" Editions Philippe Lebaud,
septembre 1997 » page 243.

11
AVERTISSEMENT

Il est établi que le Rite de la Haute Maçonnerie égyptienne n’a pas survécu à
Cagliostro survenue en 1795.

Le Rite égyptien de l’Ordre Maçonnique Hermétique est apparu juste après la


disparition du Grand Cophte. En effet, bien que les noms des grades soient différents, il
conserve la même structure interne que la Haute Maçonnerie égyptienne avec un système de 3
hauts grades.

Une loge créée à Venise en 1788 constitue le premier chaînon entre Cagliostro et
l’Ordre Maçonnique Hermétique.

Cette loge a été fondée par un groupe de sociniens auxquels Cagliostro a délivré une
patente de constitution. Mais cette Loge, très influencée par la pensée protestante, avait
abandonné la rituélie magico-kabbalistique au profit de références templières.

Une dizaine d’années plus tard, des frères issus de cette Loge n’ayant pas accepté ces
changements fondent en 1798 à Venise le Rite Kabbalistique Egyptien. C’est ce même Rite
que nous pratiquons aujourd’hui dans les loges de l’Ordre Maçonnique Hermétique.

© 2014 Ordre Maçonnique Hermétique

12

Vous aimerez peut-être aussi