Vous êtes sur la page 1sur 35

COPIE

Référentiel Infrastructure
Document d’application
INTERNE SNCF
Propriété de la SNCF
Reproduction limitée
Ce document ne doit pas être
communiqué
en dehors de l'entreprise

Équipem nt é l e c tv rol i adqe u.


Isolemntdaepsrvioulnfé

tidÉ nuod05
i FÉVRIER 2007
Version 01 du 05-02-2007

Applicable dès réception

IN 0678 (EF 5 B 32)

Émetteur : Direction de l’Ingénierie

DocumentproiétédleSNCF
a
COPIE
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
Sommaire
1. PRÉAMBULE/NOTE PÉDAGOGIQUE ................................................................................1
2. OBJET ..............................................................................................................................1
3. ABRÉVIATIONS................................................................................................................2
4. GÉNÉRALITÉS .................................................................................................................3
4.1. Différents types d'isolement des appareils de voie .......................................................3
4.2. Polarités des files de rails supportant des circuits de voie ............................................3
5. TROU D'ISOLEMENT .......................................................................................................5
5.1. Généralités ....................................................................................................................5
5.2. Dispositions à prendre pour éviter ou réduire les trous d'isolement .............................5
5.3. Précautions à prendre lorsque subsiste un trou d'isolement..........................................6
5.3.1. Utilisation de CdV birail à connexions inductives sur voies électrifiées............................6
5.3.2. Utilisation de CdV monorail.................................................................................7
6. ÉVOLUTION DES APPAREILS DE VOIE, EMPLACEMENT DES JOINTS ISOLANTS ...........8
6.1. Généralités ....................................................................................................................8
6.2. Appareils antérieurs à 1988 ..........................................................................................8
6.3. Appareils postérieurs à 1988.........................................................................................9
6.3.1. Cas général - Appareils à cœur soudé...................................................................9
6.3.2. Cas particulier - Appareils à cœur éclissé.............................................................9
6.4. Emplacement des joints isolants en talon d’appareil ..................................................10
7. LONGUEUR DES COUPONS DE RAILS ET DES ANTENNES SOUDÉES .............................11
8. MONTAGE EN DÉRIVATION ..........................................................................................11
9. MONTAGE EN SÉRIE .....................................................................................................14
10. MONTAGE MIXTE........................................................................................................15
11. MONTAGES PARTICULIERS ........................................................................................15
11.1. La branche déviée d'un CdV à JI, isolée en parallèle, est plus longue que la branche
directe ................................................................................................................................15
11.2. Cas d'une branche non munie de CdV ......................................................................15
12. REPORTS DE POLARITÉ ..............................................................................................16
12.1. Cheminement des reports de polarités ......................................................................16
12.2. Types de câbles.........................................................................................................16
12.3. Nombre de reports ....................................................................................................16
12.4. Constitution...............................................................................................................16
13. CAS D'UN DÉRAILLEUR ...............................................................................................17
14. JOINTS ET LIAISONS D'INVERSION DE POLARITÉ ......................................................17
ANNEXE 1. EXEMPLES DE COMMUNICATIONS CROISÉES AVEC CDV MONORAIL .19
FICHE D’IDENTIFICATION ................................................................................................23
BORDEREAU DES DOCUMENTS MODIFICATIFS ...................................................................27
FICHE D’OBSERVATIONS ET D'AMÉLIORATION ..............................................................29

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page iii
COPIE
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE

1. Préambule/note pédagogique
L’isolement des appareils de voie contribue à assurer le bon fonctionnement des CdV,
permet la détection d’un défaut d’isolement de joint, participe au retour du courant de
traction.
L’annexe 7 de la DES 0242 (Édition du 03-2003 Version 01) a servi à la refonte de cette
IN 0678 (NG EF 5B32 n°22) :
• en y ajoutant un schéma de montage mixte,
• en élargissant aux voies non électrifiées la notion de limite à 50m pour les reports de
polarité d’une même file dans les montages en série,
• en apportant une précision sur les cheminements des reports de polarité.
• en supprimant la mention de 3ème CI dans le cas de branche déviée d’un CdV plus
longue que la branche directe.
• en ajoutant sur l'Annexe 1 - Planche 1 - Figures 1 et 3 des reports de polarité dans la
communication croisée.

2. Objet
La présente IN a pour objet d'indiquer les règles à observer pour l'isolement des appareils
de voie unifiés. Elle tient compte plus particulièrement :
• de la circulation des véhicules à grand empattement,
• des sujétions découlant des électrifications (choix du type d'isolement, trou d'isolement
entre CdV monorail ou birail...),
• de l'isolement des appareils de voie de technologie récente,
• de l'isolement des appareils de voie avec cœur à pointe mobile pour les lignes à grande
vitesse.
Pour l'isolement des appareils de voie régionaux, il conviendra de s'inspirer des
dispositions du présent document.

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 1
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE

3. Abréviations
BA : Bloc d'accord

CdV ITE : Circuit de voie à Impulsion de Tension Élevée

CdV UM71 : CdV type U modulé 71

CdV UM71 CB : CdV type UM71 compensé à boucle

CI : Connexion inductive

CIT : Connexion inductive à transformateur

EM : Emetteur

GF : Garage franc

ITCS : Intervalle temporaire de contre-sens

JES : Joint électrique de séparation

JI : Joint isolant

JIC : Joint isolé collé

REC : Récepteur

SVa : Self de voie à air

TJD : Traversée jonction double

TJS : Traversée jonction simple

VE : Voie électrifiée

VNE : Voie non électrifiée

VUT : Voie unique temporaire

INTERNE SNCF
Page 2 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE

4. Généralités

4.1. Différents types d'isolement des appareils de voie


Par construction, les appareils de voie constituent des courts-circuits aux CdV. Des joints
isolants et des reports de polarités doivent donc être installés pour permettre un
fonctionnement correct du CdV. Il est donc nécessaire de réaliser un "isolement des
appareils de voie" selon trois types de montages :
• le montage en dérivation (ou montage parallèle), qui est le montage le plus utilisé,
• le montage en série,
• le montage mixte.
L'isolement des appareils de voie est réalisé de manières différentes selon le type de CdV
mis en œuvre (birail ou monorail), et le mode de traction (voies électrifiées ou non).
Les différents montages sont repris aux paragraphes 8. , 9. et 10. .

4.2. Polarités des files de rails supportant des circuits de voie


Afin d'assurer le bon fonctionnement des circuits de voie (CdV) et de leur permettre la
détection d'un défaut d'isolement de joint, il doit exister, entre deux CdV, des polarités, des
phases, ou des fréquences différentes de part et d'autre des joints (1) ; les CdV pouvant être
délimités par des joints isolants (JI) ou des joints électriques de séparation (JES).
De même, il doit exister des oppositions de polarités ou de phases (2) de part et d'autre des
JI placés à l'intérieur d'un même CdV, comme c'est le cas dans un appareil de voie.
Les notices générales relatives aux divers types de CdV indiquent les dispositions à prendre
pour assurer le respect de ces conditions, notamment dans certains cas : antennes multiples,
antennes d'une même zone reliées par d'autres voies, zones "tampons", etc.
Pour faciliter l'application de ces règles, il y a lieu de représenter, lors de l'étude des plans
d'isolement des voies, les files de rails affectées de polarités opposées par des traits
d'épaisseurs différentes, ainsi que de différencier les JI de report de polarité de ceux
séparant deux CdV. Toutefois, dans le cas de CdV à JES type UM 71, installés en pleine
voie, la distinction des deux files de rails par des traits d'épaisseurs différentes, n'est pas
nécessaire.
Des exemples de représentation, en fonction du type de CdV sont donnés ci-après.

(1) Voir IN 0655 (NG EF 5 B 32 n°1).


(2) Par convention, on utilisera, quel que soit le type du circuit de voie le terme de polarité ("+" ou "-")

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 3
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE
CdV à JI : représentation systématique de traits d'épaisseurs différentes pour suggérer
les polarités.

Al. z1 R. z3

z1 z3

Al. z1 R. z3

z1 z3

CdV birail

Al. z1 R. z3

z1 z3

Al. z1 R. z3

z1 z3

CdV monorail

CdV à JES : En pleine voie, il n'est pas nécessaire de représenter des traits d'épaisseurs
différentes. Toutefois, dans les cas d'installation à plusieurs appareils de
voie, la différenciation des files est recommandée.

JES

BA SVa BA
z1 (V... FA) z3 (V... FB)

z1 (V... FA)

CdV à JES

INTERNE SNCF
Page 4 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE

5. Trou d'isolement

5.1. Généralités
Les notions de trou d'isolement et le champ d'application sont donnés par le référentiel
IN 0655 (NG EF 5 B 32 n°1). En règle générale, aucun trou d'isolement ne doit exister.
Toutefois, les tolérances suivantes sont admises :
• 10 cm pour tenir compte des décalages entre joints venus de construction ou de
cheminement,
• 2 m s'il est dû à des imbrications d'appareils de voie, quelle que soit la vitesse de
franchissement de celui-ci (voir l'IN 0655 (NG EF 5 B 32 n°1). pour explications
complémentaires).
De plus, afin d’éviter le risque d’enjambement du CdV par un véhicule à grand
empattement, une distance minimale de 23 m doit exister entre deux trous d'isolement
successifs, ou entre un trou d'isolement et l'extrémité du CdV. En outre, sur voies
électrifiées, des précautions particulières sont à prendre, voir paragraphe 5.3.

Trou d'isolement. Cas avec CdV birail

5.2. Dispositions à prendre pour éviter ou réduire les trous d'isolement


Dans le cas où les trous d'isolement ne satisfont pas aux impératifs exposés au paragraphe
5.1. , il y a lieu de les éliminer ou de les réduire à une valeur acceptable ; pour cela, il faut
rechercher les possibilités ci-après :
1. Modification du tracé des voies (entraxe, type des appareils) : le référentiel IN 0230
(NG EF 2 B 34 n°4) "implantation - Etudes particulières - Dispositions spéciales
relatives aux appareils de voie" indique pour chaque type d'appareil, les trous
d'isolement que l'on peut rencontrer suivant la valeur de l'entraxe des voies.
2. Création de joints spéciaux dans l'assemblage des appareils si la longueur minimale des
coupons de rails créés le permet ; ces longueurs dépendent de la vitesse de
franchissement ; dans les cas difficiles, il y a lieu de demander au Département IG.EV
(Études Voies) une étude spéciale prévue par la IN 0230 (NG EF 2 B 34 n°4).

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 5
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE
3. Utilisation de CdV monorail : à défaut de pouvoir mettre en œuvre l'une des deux
solutions précédentes pour supprimer le trou d'isolement, il convient de ramener celui-ci
à une valeur inférieure à la valeur limite définie par le document d'application IN 0655
(NG EF 2 B 34 n°1), en recourant à l'emploi de CdV "monorail".

CdV monorail

Dans l'exemple de la figure ci-dessus, l'installation d'un seul joint isolant entre les deux
CdV supprime totalement le trou d'isolement. Cependant, dans certaines configurations, la
suppression totale du trou d'isolement n'est pas réalisable ; le CdV monorail permet
toutefois de le réduire à une valeur conforme aux directives de la IN 0655 (NG EF 2 B 34
n°1). Dans ce cas, des dispositions particulières de mise en œuvre sont à prendre (voir
paragraphe 5.3.2. ).

5.3. Précautions à prendre lorsque subsiste un trou d'isolement.

5.3.1. Utilisation de CdV birail à connexions inductives sur voies électrifiées


Les connexions inductives à transformateur (CIT) se trouvant de part et d'autre d'un trou
d'isolement et dont les points milieu sont reliés entre eux, ne peuvent être utilisées que pour
le branchement de l'alimentation du CdV (3). Cette disposition est également obligatoire
pour les CdV de deux voies différentes raccordées par une communication sur laquelle
existe un trou d'isolement, si les points milieu de CI sont reliés entre eux (liaison
transversale).
EM. z1 REC z3 EM. z3

z1 z3

z2 z4

EM. z2 REC z4

Cheminement du courant de CdV via la LT et un court-circuit fortuit

(3) En effet, un essieu entre les files de rail au niveau du trou d'isolement provoquerait la réexcitation
intempestive d'un récepteur par le circuit : demi-enroulements de la CI "émission", essieu, demi-
enroulements de la CI "réception", liaison entre les points milieu.

INTERNE SNCF
Page 6 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
5.3.2. Utilisation de CdV monorail
Il y a lieu, dans ce cas, de veiller à ce qu'au droit d'un trou d'isolement, les files "masse" ou
"retour" soient "chevauchantes". Cette disposition permet :
- d'éviter la mise en parallèle des deux CdV adjacents (shuntage de 2 zones contiguës au
lieu d'une seule), ou dans certains cas, la réexcitation intempestive d'un récepteur (4) ;
- sur voies électrifiées, d'assurer en tout point le retour du courant de traction.

bon montage

mauvais montage

(4) Comme les files retour sont interconnectées, il existe un risque de réexcitation du relais de voie si une
liaison intempestive entre files de rail isolées des deux CdV venait à se produire au droit du trou
d'isolement.

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 7
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE

6. Évolution des appareils de voie, emplacement


des joints isolants

6.1. Généralités
Avant 1988, les appareils de voie comportaient des cœurs avec raccordement par joints
éclissés, dénommés appareils à cœur éclissé. Depuis cette date, les appareils de voie
(modèles 88) comportent des cœurs soudés. Cette évolution de technologie a modifié
sensiblement l'emplacement des joints isolants (joints de report de polarités, joints en talon
des appareils). Il existe donc deux familles d'appareils de voie :
• les appareils de voie éclissés (avant 1988, et certains appareils postérieurs à 1988,
répertoriés au paragraphe 6.3.2. ) ;
• les appareils de voie à cœur soudé (depuis les modèles 88 ou ceux, antérieurs à cette
date et dont le cœur éclissé a été remplacé par un cœur soudé).

6.2. Appareils antérieurs à 1988


En règle générale, les branchements unifiés, fabriqués avant 1988, à déviation à droite ou à
gauche ainsi que les traversées obliques ne comportent pas de joints mécaniques sur voie
directe permettant l'installation de joints isolants de report de polarité qui sont placés sur la
voie déviée. Toutefois, suite à des études particulières, des dispositions différentes peuvent
exister.

INTERNE SNCF
Page 8 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
6.3. Appareils postérieurs à 1988

6.3.1. Cas général - Appareils à cœur soudé


Dans les appareils postérieurs à 1988 et dans ceux dont les cœurs éclissés ont été remplacés
par des cœurs soudés, les cœurs ne sont plus munis de joints isolants. Ils comportent de
construction des antennes soudées de longueur de l'ordre de 4,5 m qui sont raccourcies en
fonction des conditions locales. Les joints isolants de report de polarité sont installés à
l'endroit où les files de rails sont équidistantes.

Les joints sont posés sur branche déviée (A) -cas général-, ou sur voie directe (B)

6.3.2. Cas particulier - Appareils à cœur éclissé


Tous les appareils de voie postérieurs à 1988 peuvent être encore réalisés en version
éclissée pour des utilisations spécifiques (VUT ou ITCS par exemple). Ces versions
éclissées maintiennent les joints aux emplacements antérieurs (voir paragraphe 6.2. ).
Cependant, les cœurs ci-dessous n’existent qu’en version éclissée (Voir également les
IN 0236 (NG EF 2 B 34 n°12) et IN 0237 (NG EF 2 B 34 n°13)) :

ARMEMENT TANGENTE CŒUR APPLICATION


tg 0,167 BRANCHEMENT ............................................. tg 0,167

BRANCHEMENT ............................................. tg 0,13 extra court


TRAVERSÉE OBLIQUE.................................. tg 0,13
TRAVERSÉE OBLIQUE COMBINÉE............ tg 0,11-0,13-0,13
U 50 tg 0,13 D TRAVERSÉE OBLIQUE COMBINÉE............ tg 0,11-0,11-0,13
TRAVERSÉE OBLIQUE COMBINÉE............ tg 0,085-0,11-0,13
TRAVERSÉE JONCTION SIMPLE ................ tg 0,13
TRAVERSÉE JONCTION DOUBLE .............. tg 0,13
tg 0,085 bifur TRAVERSÉE OBLIQUE COMBINÉE............ tg 0,085-0,11-0,13

TRAVERSÉE OBLIQUE COMBINÉE............ tg 0,085-0,11-0,13


UIC 60 tg 0,13 D
TRAVERSÉE OBLIQUE COMBINÉE............ tg 0,11-0,11-0,13

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 9
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE
6.4. Emplacement des joints isolants en talon d’appareil

Appareils
nouveaux
à coeur
soudé

Autres

appareils

trou d'isolement = x

x : Distance x entre les talons d'appareils


a : Longueur de l'antenne soudée
(A) : Les joints peuvent également ne pas être installés à x/2. Dans ce cas, ils sont installés face à face, en
fonction des particularités de chaque communication, en respectant a ≥ 1,5 m.
(B) : Exceptionnellement, en fonction du travelage réalisé, la longueur "a" peut être réduite jusqu'à 1 m.

En ce qui concerne les joints isolants en antenne :


1. dans les communications (voir figure ci-dessus) les joints isolants collés (JIC) se
trouvent en talon de cœur, à une distance minimale "a" de 1,50 m (5) des soudures au
cœur, ce qui peut encore occasionner des trous d'isolement ; toutefois, quand la
distance entre les talons (soudures) est > 3 m (6), les JIC peuvent être installés face à
face, à mi-parcours.
2. dans les appareils de voie posés isolément, les joints isolants doivent être placés au
moins à 4 m du talon. Cependant, en cas d'impossibilité, les joints isolants peuvent être
situés éventuellement en talon du cœur (à une distance de 1,50 m, voir ci-dessus). Cette
disposition devra rester très exceptionnelle du fait des risques de dérangement par
shuntage dus à des objets métalliques (frettes de traverses, copeaux arrachés au passage
des trains...).

(5) La longueur minimale des antennes soudées ne doit pas, en principe, être inférieure à 1,5 m (le rail doit
reposer sur 3 traverses au moins) ; toutefois des longueurs inférieures sont possibles (de l'ordre de 1 m)
moyennant une étude particulière (travelage minimal de 0,30 m).
(6) 2 m avec une étude "voie" particulière.

INTERNE SNCF
Page 10 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
7. Longueur des coupons de rails
et des antennes soudées
Dans les appareils de voie à cœur éclissé, la longueur des coupons de rails attenant au cœur
doit être au minimum égale à 3,5 m sur les voies parcourues à plus de 60 km/h, et
supérieure ou égale à 2 m sur les autres voies.
Dans les appareils de voies à cœur soudé, les antennes soudées doivent, en principe, avoir
une longueur supérieure ou égale à 1,5 m (voir paragraphe 6.3.1. ) et être supportées par au
moins trois traverses.

8. Montage en dérivation
Le montage en dérivation est représenté dans les figures ci-après de ce paragraphe. Il est
appliqué dans la majorité des cas, car il permet de réduire le nombre de JI sur voies
principales, ainsi que la longueur des câbles de report de polarité. Ce montage est
obligatoire pour les CdV à fréquence supérieure à 100 Hz (voir référentiels des CdV
correspondants) et recommandé sur les voies électrifiées pour tout type de CdV. En effet, il
permet d'éviter les détours dans le circuit de retour du courant de traction.
Comme ce montage ne permet pas la détection du rail cassé sur l'appareil de voie et sur les
parties en parallèle (voie directe et antenne), il convient de limiter la longueur des antennes
au strict minimum sans dépasser 100 m pour le CdV ITE, 36 m pour le CdV UM71CB,
(voir référentiels correspondants).
En fonction du type de CdV, il peut être nécessaire de multiplier le nombre de reports de
polarités (par exemple, l'espacement entre les paires de reports de polarité doit être de 50 m
maxi pour le CdV ITE, 12 m maxi pour le CdV UM71CB ; voir référentiels
correspondants).
• La longueur des reports de polarité dans le montage en dérivation doit être la plus
courte possible ; pour certains CdV, elle est limitée à des valeurs définies dans les
référentiels correspondants.
• Les branches déviées sont plus courtes que les branches directes (voir
paragraphe 11.1. ).

(a) variante avec appareil à cœur éclissé


Branchement avec CdV birail

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 11
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE

Branchement avec CdV monorail

Traversée oblique (CdV birail)

Traversée jonction double (montage analogue pour la TJS)


Exemple avec CdV birail

Appareils de voie pour lignes à grande vitesse


Sur ligne équipée de transmission voie-machine (CdV à JES)

Appareils de voie pour lignes à grande vitesse


Sur ligne non équipée de transmission voie-machine (CdV ITE)

INTERNE SNCF
Page 12 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
NOTA :
1. Les liaisons à établir à proximité et le long du cœur à pointe mobile (nombre et
disposition des câbles et type des soudures) sont à réaliser conformément aux
prescriptions de la IN 1105 (NG EF 7 C 10 n°1) ou de la IN 1106 (NG EF 7 C 20 n°1),
de la IN 1107 (NG EF 7 C 40 n°1) et des dessins IG.SF correspondants.
2. Dispositions spéciales de ces liaisons. Voir dessins IG.SF correspondants. Précision
complémentaire : c'est à partir de ce point (joints de reports de polarité) que sont
positionnés les reports de polarité.
3. En pratique, si les appareils de voie sont équipés de traverses rainurées à un pas de
12 m, les reports de polarité sont espacés de 24 m.
4. La disposition des reports de polarité à l'extrémité de l'antenne et le raccordement des
appareillages du CdV contigu sont particuliers (voir référentiels des CdV
correspondants).

Remarques :

1. Dans le cas d'antennes multiples (tête de faisceau), des reports de polarités


supplémentaires sont à prévoir aux joints de reports de polarité des antennes qui ne
sont pas directement raccordées sur la branche directe :

: Reports de polarités supplémentaires


Reports de polarités supplémentaires pour antennes multiples

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 13
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE
2. Les reports de polarités installés à l'extrémité de l'antenne doivent toujours être
raccordés au plus court à la branche directe :

Bon montage

Mauvais montage

9. Montage en série
Lorsque la longueur d’antenne est incompatible avec les conditions visées au § 8. , ou dans
le cas de mise en œuvre d’un détecteur à cadre, le montage en série peut être envisagé, avec
les réserves suivantes :
• Son utilisation n'est autorisée qu'avec des CdV ITE (et des CdV anciens à fréquence au
plus égale à 100 Hz).
• La longueur cumulée des reports de polarité d’une même file doit être limitée à 50m (7)
De plus, sur voies électrifiées :
• il ne peut être utilisé que là où le courant de retour est peu important (8). En effet, ce
montage crée des détours dans le circuit de retour du courant de traction qui peuvent
occasionner des "claquages" de joints isolants par étincelage,
• les câbles composant les reports de polarités constituent des liaisons longitudinales de
retour du courant de traction ; ils doivent donc être réalisés conformément aux règles en
vigueur (redondance, nombre et section de câbles suffisants)(9).
Son montage est représenté ci-dessous.

(a) Sur voies électrifiées ou non électrifiées, la longueur cumulée des reports de polarité
d'une même file de rail est limitée à 50 m

(7) En VE, cette limitation à 50m, a pour but de réduire la longueur du détour de retour du courant de traction
qu’impose ce type de montage.
En VNE, cette limitation correspond aux plages de réglage des longueurs des CdV.
(8) Ce montage ne doit donc pas être utilisé sur les voies de type A, les voies à vitesse élevée, les sorties de
triage important, aux abords des sous-stations 1500 V, etc. (voir les IN 1105 (NG EF 7 C 10 n°1) et
IN 1106 (NG EF 7 C 20 n°1)
(9) Voir les IN 1105 (NG EF 7 C 10 n°1) et IN 1106 (NG EF 7 C 20 n°1)

INTERNE SNCF
Page 14 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE

10. Montage mixte


L'isolement d'un même circuit de voie peut comporter les deux types de montages
précédents. C'est un compromis qui ne peut être utilisé que sous les réserves faites pour
chacun des montages.
AL.Z1

(a)

R.Z1

(a) Sur voies électrifiées ou non électrifiées, la longueur de ces câbles de report de
polarité ne doit pas dépasser 50m

11. Montages particuliers

11.1. La branche déviée d'un CdV à JI, isolée en parallèle, est plus
longue que la branche directe
Dans le cas où la branche déviée est plus longue que la branche directe, il faut raccorder le
matériel de CdV sur la branche la plus longue. Toutefois, sur voies électrifiées, cette
obligation peut entraîner des contraintes de retour du courant de traction (détour du circuit
de retour), qu’il convient de lever conformément à la DES 0244.

11.2. Cas d'une branche non munie de CdV


L'isolement des branches déviées des appareils de voie peut être réalisé directement au
premier joint de report de polarité (A), côté extérieur, et directement au cœur (B), en talon
d'appareil. Cette disposition n'est toutefois possible qu'aux conditions réunies, que d’une
part, le circuit de voie n'intervienne pas dans les enclenchements (le dégagement du GF
n'est pas prévu) et que d’autre part, la branche déviée ne soit pas munie de CdV. Le
décalage entre les joints A et B ne constitue pas un trou d'isolement.

Partie sans CdV


(A)
(B)
GF
z3

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 15
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE
12. Reports de polarité

12.1. Cheminement des reports de polarités


D’une manière générale, lorsqu’il n’y a pas de passage de câbles prévu, on fait traverser les
câbles de reports de polarité, conformément au plan d’isolement établi, le long de la traverse
la plus proche des joints, puis avec un espacement défini pour chaque type de CdV.
Dans les appareils récents, les passages de câbles prévus pour les reports de polarité
(rainurage des traverses) sont réservés tous les 12 m à partir des premiers joints de report
de polarité, ce qui permet l'installation de reports de polarité aux pas définis dans les
référentiels des CdV concernés.

12.2. Types de câbles


Sur voies non électrifiées : câble 750 NE 35 mm² (cf. IN 0675 (NG EF 5 B 32 n°18)).
Sur voies électrifiées, les reports de polarité deviennent des conducteurs de retour traction,
d'où :
En 1500 V : câble 750NE de 185 mm² (cf. IN 1105 (NG EF 7 C 10 n°1)).
En 25000 V : câble 750NE de 70 mm² (cf. IN 1106 (NG EF 7 C 20 n°1)).

12.3. Nombre de reports


Voir les différents référentiels relatifs aux types de CdV ainsi que les paragraphes 8. et 9.

12.4. Constitution
En règle générale chaque report est constitué d'un seul câble.
Toutefois, quand le report de polarité constitue une liaison longitudinale de retour du
courant de traction (10) il faudra veiller à ce que le nombre de reports corresponde au
nombre des liaisons de retour. Les reports devront être doublés (voire triplés sur voies
électrifiées en 1500 V en retour renforcé).

(10) C'est le cas lorsque le circuit de retour du courant de traction est réalisé via la branche déviée ou lorsque
l'isolement est réalisé suivant le montage en série ou dans le cas d'inversions de polarité sur la branche
drainant le retour traction

INTERNE SNCF
Page 16 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE

13. Cas d'un dérailleur


Les dispositions à mettre en œuvre sont reprises dans la figure ci-dessous.

VE25000 V : 2 x 750 NE 70 mm²


VE1500 V : 2 x 750 NE 185 mm²
VE1500 V RT renforcé: 3 x 750 NE 185 mm²
VNE avec CdV : 1 x 750 NE 35 mm²

14. Joints et liaisons d'inversion de polarité


Dans le cas d'un appareil de voie encadré par des CdV dont les polarités sont imposées,
deux cas peuvent se présenter :
Dans le cas de pose d'un nouvel appareil, l'emplacement des joints isolants de report de
polarité (A) peut être choisi, avant confection de l'appareil, sur la branche directe. La
demande doit se faire sur la fiche d'appareil (11).
Dans les autres cas, les joints de report de polarité sont placés sur voie déviée, et il y a lieu
de recourir à des JI supplémentaires pour inverser les polarités sur la branche où cela est
nécessaire.
Les branchements symétriques, les traversées-jonctions simples (TJS) et doubles (TJD)
disposent de joints mécaniques sur chacune de leurs branches.
Sur voies électrifiées, les câbles composant les inversions de polarité constituent des
liaisons longitudinales du circuit de retour du courant de traction. De ce fait, ces liaisons
doivent être réalisées conformément aux règles en vigueur (redondance, nombre et section
des câbles suffisants)(12). Ces dispositions ne sont toutefois pas nécessaires sur les parties de
voies isolées en parallèle.

(11) Voir l'IN 0226 (CG EF 2 B 34 n°3)


(12) Voir les IN 1105 (NG EF 7 C 10 n°1) et IN 1106 (NG EF 7 C 20 n°1)

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 17
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE

Appareils à cœur soudé

Appareils à cœur éclissé

INTERNE SNCF
Page 18 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
Annexe 1. Exemples de communications
croisées avec CdV Monorail

• Planche 1 : communication croisée Tg 0,222 avec entraxe de 4,38 m.

• Planche 2 : communication croisée Tg 0,13-0,085 avec entraxe de 3,62 m.

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 19
COPIE
Planche 1 : communication croisée Tg 0,222 avec entraxe de 4,38 m. Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 21
COPIE
Planche 2 : communication croisée Tg 0,13-0,085 avec entraxe de 3,62 m. RééefrntIneil arsfturcteru
Documentd’apliction
COPIE

INTERNE SNCF
Page 22 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
COPIE
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
Fiche d’identification
Titre Équipement électrique de la voie.
Isolement des appareils de voie unifiés
Rétneréf lei Référentiel Infrastructure
Natteuder tx e Document d’application
Nitnedifocuav aitl é Interne SNCF
Cotirucésalen e’tliodpéx ta eriavofn NON
temÉ teru Direction de l’Ingénierie - IG.SF
Section : IG.SF 63
Réecnréf IN 0678 (IG.SF50937-1)
Intuxed tasil (prue tnemsalcd ) (EF 5 B 32)
tuaecnréfiA teser tx se NG EF 5 B 32 n°22
Dattidé’e noi 05 FEVRIER 2007
Ve/tadsruocnei e Version 01 du 05-02-2007
Dattacilp’de noi Applicable dès réception

Approbation
Venoisr Rétcad rue Vétacifr rue taborpA rue
SYLVIE MAURIN PATRICE MEUNIER JEAN-RENE ORCIL
V 01 01-02-2007 02-02-2007 05-02-2007
IG.SF 63 IG.SF 63 IG.SF 6

Textes remplacés
• Équipement électrique de la voie. Isolement des appareils de voie unifiés.,
Document d'application, IN 0678 (NG EF 5 B 32 n°22), Édition du 01-12-1965
Version 02 du 15-03-1967.

Textes abrogés
• Mise en oeuvre des circuits de voie. Choix du type de CdV. Dispositions
techniques., Directive d'application IG.SF - Directive d'Études de Signalisation,
DES 242 - Annexe 7, Édition du 03-2003 Version 01.

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 23
RééefrntIneil arsfturctuer
Documentd’apliction
COPIE
Textes interdépendants
• Demandes d'appareils de voie. Établissement de la fiche de renseignements.,
Procédure, IN 0226 (CG EF 2 B 34 n°3).
• Appareils de voie unifies. Conditions d'implantation. Études particulières.
Études spéciales., Document d'application, IN 0230 (NG EF 5 B 34 n°4).
• Appareils de voie unifiés. Caractéristiques et conditions d'utilisation. Appareils
de voie U50., Document d'application, IN 0236 (NG EF 2 B 34 n°12).
• Appareils de voie unifiés. Caractéristiques et conditions d'utilisation. Appareils
de voie UIC60-A74., Document d'application, IN 0237 (NG EF 2 B 34 n°13).
• Conditions générales de fonctionnement des circuits de voie, Document
d'application, IN 0655 (NG EF 5 B 32 n°1).
• Installations de signalisation. Eclissages électriques et prises de courant au rail
pour courants faibles., Document d'application, IN 0675 (NG EF 5 B 32 n°18).
• Installations de traction électrique. Circuit de retour du courant de traction.
Traction électrique à courant continu., Document d'application, IN 1105 (NG EF 7
C 10 n°1).
• Installations de traction électrique. Circuit de retour du courant de traction.
Traction électrique à courant alternatif 25000 V - 50 HZ., Document d'application,
IN 1106 (NG EF 7 C 20 n°1).
• Installations de traction électrique. Circuit de retour du courant de traction.
Matériel et procédés de soudobrasage par aluminothermie., Document
d'application, IN 1107 (NG EF 7 C 40 n°1).

Historique des éditions et des versions


Edti noi Venoisr Datnoisrevd Dattacilp’de noi
05-02-2007 Version 01 05-02-2007 Dès réception

INTERNE SNCF
Page 24 IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007
Équipement électrique de la voie.

COPIE Isolement des appareils de voie unifiés

Mise à disposition / distribution


Type de média : Papier / Intranet

Distribution (RA 0001)


Organismes de la direction de l'entreprise IG.SF
avec distribution par indicatif
Organismes de la direction de l'entreprise
sans distribution par indicatif
Entités supra régionales CI, ARS
Régions IN, INVM, INAMO, PI, PIPR, PIES, PIET
Établissements SV, SV 10, SV 105, SV 30, SV 301, SV 99, SVQS, AV
Organismes rattachés R31, R33, R34, R35, R36, R37, R42, R53, R57, FORMIN
Collection individuelle
Régions concernées Toutes.
Particularités de distribution

Services chargés de la distribution


Nom de l’organisme Coordonnées
Distribution Service général Répartition, tél. : 30 58 08
initiale Routage, tél. : 30 58 14

Résumé
Ce texte indique les règles à observer pour l’isolement des appareils de voie unifiés.

Accompagnement du texte
Ce texte se suffit à lui-même et ne nécessite pas de mesure d’accompagnement.

INTERNE SNCF
IN 0678 − Version 01 du 05-02-2007 Page 25
COPIE
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
Bordereau des Documents Modificatifs
Ce bordereau permet d’enregistrer les différentes lettres, directives, fiches techniques, notes techniques,
…, se rapportant à cette IN et qui pourront être intégrées lors de la prochaine version de ce document.

Nature et objet du document


Organisme N° de
(lettre, directive, fiche technique, Référence Date
émetteur rectificatif
note technique, ...)

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007 Page 27
COPIE
Équipemntélectiqrudelvao.
Isolemntdeasprilvouénf
COPIE
Fiche d’observations et d'amélioration
Afin d’enrichir ce document, les remarques et observations communiquées sont
mémorisées pour une prise en compte lors de la prochaine version du document.
COORDONNEES DE L’EMETTEUR DE LA FICHE

Nom : ............................................ Prénom : ............................. Date : .............................

Poste occupé : .................................................. Organisme : .......................................................

Adresse : ..............................................................................................................................................
..............................................................................................................................................
..............................................................................................................................................

! : ................................ ! : ................................ @" : ......................................................


OBSERVATIONS

...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
SUITES DONNEES ET REPONSE A L'EMETTEUR

...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................................
SERVICE GESTIONNAIRE
S.N.C.F.
Immeuble EUROSTADE ! FT : 01.55.93.30.63
Direction de l'Ingénierie SNCF : 29.10.63
Département de la Signalisation (IG.SF)
IG.SF 63
! 01.55.93.24.00
6, Avenue François Mitterrand @" IGSF : departement.igsf@sncf.fr
93574 LA PLAINE SAINT DENIS CEDEX Section : *IG IG.SF.63 Chef Section
CRT : PARIS-NORD

INTERNE SNCF
IN0678 −Versio01
n d05-
u 02-2007