Vous êtes sur la page 1sur 2

DEFINITION : 

Pompe à chaleur EAU/EAU


La pompe à chaleur eau/eau utilise comme source de prélèvement l’eau de nappe
phréatique. Même en hiver, la température se situe entre +10°C et +12°C, température suffisante
pour alimenter une PAC pour le chauffage d’une maison, d’un immeuble.

Il faut savoir que de très nombreux immeubles situés dans des zones des plus froides, comme
par exemple à Strasbourg où la température extérieure de l’air est prise à –15°C, utilisent cette
technique avec captage et rejet dans la nappe phréatique, et ce depuis de nombreuses années,
avec des rendements et COP très intéressants (COP sup. à 3). 

Le fonctionnement en climatisation utilise également l’eau de nappe, qui avec un cycle inverse de
la pompe à chaleur, provoque un léger réchauffement de l’eau de nappe en été. Avec des
rendements excellents, et bien supérieurs aux rendements obtenus avec une technologie
AIR/EAU ou AIR/AIR.

Du côté de la maison ou de l’immeuble, la pompe à chaleur se raccorde sur un circuit de


chauffage à basse température avec des émetteurs types planchers chauffants, radiateurs basse
température, … Il n’est pas indispensable de remonter la température d’eau chaude des circuits
de chauffage si les émetteurs sont dits à basse température, car les COP, coefficients de
performance, sont encore très bons du fait du niveau de température de l’eau dans lequel on
puise les calories.

L’installation de la PAC s’effectue dans un local technique, (cave et sous-sol par exemple). Il est
nécessaire de creuser deux puits, un de captage et un de rejet, ou bien un puits regroupant
captage et rejet d’eau. Dans le premier puits, dit puits d’aspiration, la PAC pompe l’eau pour
absorber ses calories et dans le second, dit puits de restitution, elle rejette l’eau refroidie (et
réchauffée en été) dans la nappe.
La pompe à chaleur eau-eau

La pompe à chaleur est une alternative économique et écologique à la chaudière traditionnelle et à la


chaudière au gaz. En fonction de la nature de l’élément à partir duquel la pompe à chaleur prélève la
chaleur, il existe différents types de pompes à chaleur. La pompe à chaleur eau-eau extrait la chaleur
de l’eau souterraine.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur eau-eau ?

Une pompe à chaleur eau-eau extrait la chaleur de l’eau souterraine qui, au beau milieu de l’hiver,
peut encore atteindre des températures entre 7 et 12 °C. Ce type de pompe est donc très efficace, car
la température de l’eau contenue dans le sol est pratiquement constante et suffisante toute l’année.
Pour pouvoir puiser dans l’eau souterraine, il faut une pompe pour pomper l’eau dans la nappe
phréatique et une fosse d’évacuation pour récupérer l’eau.

Comment fonctionne une pompe à chaleur eau-eau ?

Pour pouvoir utiliser une pompe à chaleur eau-eau, deux puits doivent être creusés : un
puits de pompage et un puits de refoulement à 25 à 150 mètres de profondeur, en
fonction de la composition du sol. 

Avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur eau-eau


Utiliser une pompe à chaleur eau-eau pour chauffer une maison et/ou produire de l’eau
chaude sanitaire présente divers avantages. Parce que la température de l’eau utilisée par
une pompe à chaleur eau-eau est pratiquement constante à tout moment de l’année, ce
système est celui qui offre le plus haut rendement. De plus, l’eau est un élément doté d’une
grande capacité de stockage et d’une bonne régénération. Vous pouvez utiliser l’eau de
source pure pompée pour tous types d’applications, par exemple l’utilisation des toilettes,
de la machine à laver, de l’arrosage de jardin, etc. Enfin, la pompe à chaleur eau-eau
étant assez compacte, elle n’exige pas un espace étendu pour son installation. 

Le désavantage d’un système de pompe à chaleur eau-eau, c’est qu’il faut creuser deux
puits, ce qui fait monter les frais d’investissement. La puissance d’une pompe souterraine
détermine dans quelle mesure la pompe à chaleur sera rentable. Pour finir, il faut tenir
compte du fait que plus l’eau souterraine est profonde, plus il faut de l’électricité pour la
pomper. 

Vous aimerez peut-être aussi