Vous êtes sur la page 1sur 9

Choisir les images à assembler

Le logiciel s'installe naturellement avec Photoshop donc il n'y a rien à faire. Pour
assembler un panorama, il suffit tout simplement d'ouvrir Photomerge par le
Menu Fichier / Automatisation / Photomerge de Photoshop... Une nouvelle fenêtre s'ouvre
(son aspect est très légèrement différent dans la version CC 2015 mais les outils sont les
mêmes).

Contrairement aux logiciels d'assemblage pro, l'interface de Photomerge est très simple.

1 - Sélectionnez toutes les photos que vous souhaitez assembler ensemble et choisissez
la projection géométrique qui vous convient; si vous ne savez comment choisir, laissez sur

automatique ou lisez la page de ce guide consacrée aux projections géométriques en

photo panoramique par assemblage.


2 - Choisir le mode de projection géométrique de l'image panoramique finale.

 
3 - Définir les options de corrections des images avant l'assemblage :

•A priori, vous laisserez tout le temps l'option "Fusion" cochée car c'est elle qui
permet de fusionner les images ensemble afin qu'il n'y est plus de zone de raccord
visible sur la photo finale.
•Si les photos n'ont pas été corrigées AVANT dans Camera Raw par exemple, il est
presque indispensable avec certaines prises de vues de cocher l'option "Correction
du vignetage". La cocher par défaut n'est jamais un mauvais choix sauf si vous
avez fait la correction avant !
•Enfin, toujours si vous n'avez pas corrigé en amont vos fichiers, dans Camera Raw
ou dans votre logiciel de dématricage, il peut être très utile de corriger les
distorsions AVANT l'assemblage. Si l'option "Correction de la déformation
géométrique", sous entendu des objectifs, n'apporte rien, elle ne fera jamais de
mal.

L'assemblage avec Photomerge


Quand tout est prêt, cliquez sur OK. L'assemblage se lance. Il faut laisser le logiciel
travailler et son travail est sensiblement plus lent qu'avec un logiciel dédié sans que cela
soit rédhibitoire. Je rappelle que de mon point de vue, il s'agit d'un logiciel qui sera utilisé
ponctuellement, pour rendre service et non d'un outil qui s'inscrira dans un flux de travail
régulier en panoramique.
L'image assemblée se présente sous la forme d'une photo multicalques dans Photoshop. Chaque image est sur un
calque séparé avec son masque de fusion. Le tout est donc prêt à être retouché.

 
Plusieurs remarques à propos du fichier assemblé :
•Le fichier est un fichier PSD (Photoshop) multicalques;
•Chaque calque possède son masque de fusion prédessiné et prêt à être retouché;
•La qualité d'assemblage est très bonne, voire souvent aussi bonne qu'avec un
logiciel d'assemblage dédié du point de vue des artefacts d'assemblage;
•En revanche, il faut faire manuellement le recadrage;
•Il n'y pas de possibilité d'effectuer facilement des retouches de luminosité / chromie
sur les photos individuelles.
•On ne peut pas changer la projection géométrique qu'en relançant un assemblage
à l'étape 1.

Il ne reste plus qu'à effectuer les dernières retouches afin de finaliser votre panorama.
L'assemblage avec Camera Raw

Les outils d'assemblage Photomerge sont maintenant intégrés à Camera Raw de


Photoshop (et l'onglet développement de Lightroom). Commencez par sélectionner les
fichiers Raw que vous souhaitez assembler.
 

 
Camera Raw s'ouvre. Sélectionnez toutes les photos de la colonne de gauche (Cmd + A
ou Crtl + A). Ensuite, ouvrir le menu contextuel en haut à droite de cette colonne, juste à
côté de "Filmstrip" > "Fusion panorama". La fusion de ce panorama se lance et au bout de
quelques secondes une nouvelle fenêtre apparaît.
 
 
Vous allez pouvoir choisir parmi quelques options avant de lancer la "vraie" fusion.
 

 
1 - Option Projection - Je vous renvoie vers ma page projections géométriques pour
choisir la "bonne" projections. Ici, la projection Sphérique ou Cylindrique conviendraient
très bien.
2 - Option Recadrage automatique - Elle vous permet de recadrer la photo pour enlever
automatiquement les marques transparentes (le damier) qui apparaissent à la suite de la
déformation naturelle des images afin qu'elles s’assemblent parfaitement (courbure des
images).
 

 
2bis - Déformation du contour - Le curseur permet de faire varier en partie en hauteur
l'assemblage en déformant un peu l'image afin que disparaissent les marques blanches
autour du panorama. Autant dire qu'il vaut mieux vérifier après l'assemblage final comment
Photoshop s'y est pris, surtout en ville où les motifs géométriques sont légion.
Ensuite cliquez sur le bouton "Fusionner" en haut à droite.
Une nouvelle fenêtre de votre explorateur s'ouvre afin de vous laisser décider où vous
souhaitez enregistrer le nouveau fichier RAW (nom du fichier de la première photo-
pano.dng). Vous pouvez bien évidemment modifier ce nom mais évidemment pas
l'extension.
Le nouveau fichier dng se place dans Camera Raw, sous les fichiers RAW que vous avez
assembler donc dans la colonne de gauche. Du coup, vous pouvez maintenant retoucher
votre panorama comme s'il s'agissait d'un fichier RAW à part entière.
 
 
Faites vos retouches normalement et "Ouvrez votre image" dans Photoshop afin de la
finaliser.
Vitesse d'assemblage - La vitesse d'assemblage est plutôt rapide et
sensiblement plus rapide qu'en passant directement par Photomerge donc à
partir de fichiers jpg, tiff ou encore psd. En revanche vous n'aurez pas d'option de
correction du vignetage automatique comme c'est le cas avec Photomerge. Il faudra donc
bien corriger le vignetage sur chaque photo avant de lancer la fusion dans Camera Raw,
malheureusement par essai/erreur car il n'y a pas d'outil de visualisation en temps réel.
Cela dit, avec des photos prises avec le même temps de pose l'harmonisation est
remarquable.

Vous aimerez peut-être aussi