Vous êtes sur la page 1sur 4

Département de Génie Mécanique. Faculté des Sciences de la technologie.

Université Frères Mentouri – Constantine 1 1


Cours de Construction Mécanique II TD N°4 – Les courroies

TD N°4 – Les courroies


Le 21/04/2020

Exercice N°1 : (Contrôle 2014)


Soit le système de transmission de puissance par courroies plates dont la chaîne
cinématique est schématisé en ci-dessous.
2
3

Arbre
intermédiaire
500 mm

Courroie 6

Courroie 5
Récepteur

4
Moteur

On propose de déterminer la section de la courroie plate 5.


Données :
- D1=100 mm ; N1=1 500 tr/min.
- D4=150 mm ; N4=500 tr/min.
- N1/N2 = N3/N4.
- Courroie 5 : matière : Nylon ; f=0,4 ; σP=100 daN/cm3 ; E=800 daN/cm2.
- αe=4,5 ; δ= ̃/S=1,4.10-3 daN/cm2.
- Padm=25 daN/mm2 ; P1 =7 kW ; C1max=1,3C1.
- On considère que le glissement est nul.
a) Déterminer D2 et D3.
b) Déterminer la section de la courroie en considérant seulement le critère de
résistance αe (σ+σ’ )+σ’’ ≤ σe et en déduire sa largeur si son épaisseur est
supposée égale à 2 mm.
c) Calculer la longueur de cette courroie.

Exercice N°2 : (Contrôle 2015)


On se propose d’établir une transmission par courroie entre deux arbres A et B.
A étant l’arbre moteur et B l’arbre récepteur (figure ci-dessus).

3èmeAnnée Licence Construction Mécanique Pr Smail BENISSAAD


Département de Génie Mécanique. Faculté des Sciences de la technologie. Université Frères Mentouri – Constantine 1 2
Cours de Construction Mécanique II TD N°4 – Les courroies

Les données sont les suivantes :


- Puissance à transmettre : 7 360 W.
- Vitesse de rotation de l’arbre A : 500 tr/mn.
- Vitesse de rotation de l’arbre B : 200tr/min.
- Vitesse linéaire de la courroie : 12 m/s.
- Angle d’enroulement : α=220°.
- Coefficient de frottement : f=0,20.
- Coefficient de sécurité : αe=4,5
- E=800 daN/cm2

A B

Moteur
500tr/mi
Récepteur
n
200 tr/min

a) Déterminer les diamètres des poulies en tenant compte du glissement


fonctionnel de 2% (modifier le diamètre de la poulie motrice).
b) Calculer le moment du couple sur l’arbre moteur et l’effort tangentiel sur la
poulie motrice.
c) Calculer la largeur de la courroie, sachant que sa contrainte pratique à la traction
est 3 N/mm2 et que son épaisseur est de 4mm (on néglige la force d’inertie et on
considère seulement la condition de résistance en régime stabilisé).
d) En considérant seulement le moment de torsion, calculer le diamètre de l’arbre
moteur, sachant que l’on adopte une contrainte tangentielle d’utilisation de 50
N/mm2.

Exercice N°3 : (Contrôle 2016)


Soit le système de transmissions par courroies trapézoïdales dont la chaîne
cinématique est présente en ci-dessous.
On a les données suivantes :
 Moteur : puissance : 15 ch (1ch→736 W) ; vitesse : 1400 tr/min ;
 Courroies (4) et (5) : = 40° ; f = 0,4 ; δ= ̃/S=0,8 daN/dm3 ; σP = 28 daN/cm2 ;
E = 4000 daN/cm2 ; αe=4,5.

3èmeAnnée Licence Construction Mécanique Pr Smail BENISSAAD


Département de Génie Mécanique. Faculté des Sciences de la technologie. Université Frères Mentouri – Constantine 1 3
Cours de Construction Mécanique II TD N°4 – Les courroies

 Courroie (4) : Dm = 100 mm ; D1 = 300 mm ; /D = /70.


 Courroie (5) : Vitesse de sortie du variateur N2 = 200 tr/min ; D2 = 200 mm ;
D3 = 250 mm ; /D = /40 ; s = 1770 mm2 ; entraxe = 600 mm ; rendement du
variateur = 0,8.

D3

Broche

Courroie (5)

D1
D2 Variateur

∆=400
Courroie (4)

Moteur
Dm

 Pour la courroie (4) :


a) Déterminer la section de la courroie (4) en considérant seulement le critère de
résistance.
b) Déterminer la longueur de la courroie.
c) Si la section de la courroie était de 160 mm2, combien en faudra-t-il ?
 Pour la courroie (5) :
d) Vérifier la courroie avec le critère de résistance. Combien en faut-il ?

Exercice N°4 : (Contrôle 2016)


Une transmission par courroie plate doit transmettre de 45 kW entre un moteur
tournant à une vitesse de 1460 tr/min et une machine à piston tournant à une vitesse de
520tr/min.
- Le diamètre de la petite poulie est de 224 mm.
- L’entraxe est égal à 800 mm.
- La courroie est en Souplex d’épaisseur de 5 mm, de largeur 155 mm, de masse
volumique égale à 1,1 kg /dm3, de module d’élasticité en flexion égal à 50 N/mm2
et avec un coefficient de frottement de 0,5.
- La résistance pratique de la courroie est prise égale à 50N/mm2.

3èmeAnnée Licence Construction Mécanique Pr Smail BENISSAAD


Département de Génie Mécanique. Faculté des Sciences de la technologie. Université Frères Mentouri – Constantine 1 4
Cours de Construction Mécanique II TD N°4 – Les courroies

- Le coefficient de sécurité : αe=2,5


a) Déterminer le diamètre de la poulie réceptrice.
b) Calculer la longueur de la courroie et l’angle d’enroulement.
c) Déterminer l’action de la poulie sur le palier.
d) Calculer la contrainte normale dans le brin tendu et la contrainte de flexion.
e) Vérifier la résistance de cette courroie.

Exercice N°5 (2017)


L’arbre de commande d’une machine (figure ci-dessous) transmet une puissance
de 29,5 kW à une vitesse de 720 tr/mn.
a) Calculer le moment de torsion et l’effort tangentiel exercés sur la poulie.
b) Calculer les tensions dans les brins de la poulie P. ces brins sont supposés
parallèles et la tension dans le brin conducteur (brin tendu) sera prise égale à
deux fois celle du brin conduit (brin mou).
c) Calculer la largeur de la courroie en cuir (ayant une épaisseur de 8 mm). On
admettra comme contrainte normale admissible d’utilisation du cuir à la
traction : .
d) Calculer les réactions sur les paliers A et B ; tracer graphiquement le diagramme
des moments fléchissant sur l’arbre.
e) Déterminer la contrainte maximale de flexion sur l’arbre.
f) Déterminer la contrainte équivalente sur l’arbre.
g) Quelle est la valeur minimale de la limite élastique à la traction de l’acier de
l’arbre si le coefficient de sécurité vaut 2,5 ?

120
D=60
D=400

A B

600 Manchon
200 d’accouplement
Poulie P

3èmeAnnée Licence Construction Mécanique Pr Smail BENISSAAD