Vous êtes sur la page 1sur 2

Un jeu, c'est …

- un révélateur de comportement qui permet de retrouver sa part d'enfance et un partage de règles communes
- pour s'amuser : du plaisir, un échange, de la convivialité, mais un risque aussi car il peut y avoir des conflits
- moyen d'évasion, participer et agir, créer du lien et de la dynamique dans les relations, matériel ou immatériel
- un espace et un temps de vie régi par des règles et des lois
- le jeu peut être varié, long ou cours
- un jeu comporte des enjeux

Règles, joueur (ayant conscience et ayant accepté de jouer), but à atteindre et incertitudes quant au résultat

Définition du jeu selon Emile Benveniste : une activité réglée qui trouve sa fin en elle-même et ne vise à aucune modification utile du réel.
NB : la notion de plaisir n’est pas incluse dans la définition du jeu, même si le plaisir se dégage de l’activité ludique. Elle reste subjective et différente selon les uns et les
autres.

Un jeu pédagogique ou un jeu de formation, c'est …

- Démarche d'apprentissage avec des objectifs, une recherche de créativité, construction, changer de méthode, (innovation), outil, permet de respecter les règles
- Les règles et de maintenir l'attention. Tricher ? Tout le monde gagne (il y a toujours un gagnant dans un jeu)
- Riche, coloré, interactif
- Moyen de retenir , de comprendre, d'apprendre plus facilement , d'écouter, d'échanger, de donnaître soi et les autres
- fait passer des messages implicites
- construire un projet, de sortir du cadre de l'entreprise et/ou de son statut,

Jeu conçu ou utilisé à des fins pédagogiques ou de formation

O parlera de «jeu éducatif » lorsqu’il s’adresse à des enfants , de « jeu pédagogique « ou « jeu de formation » lorsqu’il a des fins de formation, d'apprentissage, de
développement personnel, etc.

Typologies et classifications

La typologie ESAR : exercices, symbolique, assemblage, règle .


Elle est fondée sur les stades du développement psychologique chez l’enfant mis en avant par Jean Piaget. Elle met en oeuvre les compétences et compétences requises . Elle
est utilisée comme catégorie de classement dans les ludothèques.
Analyse des jeux à travers les ressorts ou « mécanismes ludiques » présents dans les jeux
Cf. l’ouvrage de Roger Caillois : Des jeux et des hommes

4 grands types de ressorts dans le jeu selon Roger Caillois (qui a beaucoup travaillé sur les jeux de société)
- la compétition : AGON (le combat)
- l'imitation : MIMICRY , le mimétisme : jeux où on imite la réalité ou un personnage
- le hasard : ALEA
- le vertige : ILYNX je perds mes repères avec la vie quotidienne (le Grand 8, je fais tourner la tête, le casino, jeu où on mise de l'argent) où le risque est mis en avant
Tout se combine par un curseur qui se déplace de la règle : LUDUS à l'effervescence : PAIDIA
- Chantal Barthélémy-Ruiz y ajoute la coopération

La plupart des jeux reposent sur une combinatoire de mécanismes (ex : jeu de Tarot : compétition et vertige) où peuvent entrer d’autres éléments (stratégie par ex.)

Vous aimerez peut-être aussi