Vous êtes sur la page 1sur 17

‫اﻟــــﻐﺮﻓـــﺔ اﻟــﻮﻃــــــﻨﻴــﺔ ﻟـــﻤﺤــــــﺎﻓـــﻈـﻲ اﻟـﺤﺴــــــﺎﺑـــــﺎت‬

‫‪CHAMBRE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES‬‬

‫اﻟـﻤــﺠـﻠـــﺲ اﻟـﻮﻃــﻨـﻲ‬
‫‪CONSEIL NATIONAL‬‬

‫‪Octobre 2015‬‬
MINISTERE DES FINANCES

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE

CODE DE DEONTOLOGIE
DE LA PROFESSION DE COMMISSAIRE AUX COMPTES

- Vu l’ordonnance n°66-155 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code de procédure


pénale ;

- Vu l’ordonnance n°66-156 du 8 juin 1966, modifiée et complétée, portant code pénal ;


-
- Vu la loi n° 07-11 du 15 Dhou El Kaada 1428 correspondant au 25 novembre 2007 modifiée,
portant système comptable financier ;

- Vu la loi n°10-01 du 29 juin 2010 relative aux professions d’expert-comptable, de commissaire


aux comptes et de comptable agréé ;

- Vu le décret exécutif n°11-24 du 22 Safar 1432 correspondant au 27 janvier 2011 fixant la


composition, l’organisation et les règles de fonctionnement du Conseil National de la
Comptabilité, notamment son article 10 ;

-Vu le décret exécutif n° 11-26 du 22 Safar 1432 correspondant au 27 janvier 2011 fixant la
composition, les attributions et les règles de fonctionnement du Conseil National de la Chambre
Nationale des Commissaires aux Comptes ;

- Vu le décret exécutif n°11-393 du 28 Dhou El Hidja 1432 correspondant au 24 novembre 2011


fixant les conditions et modalités de déroulement du stage professionnel, d'accueil et de
rémunération des stagiaires experts comptables, commissaires aux comptes et comptables;

- Vu le décret exécutif n° 13-10 du Aouel Rabie El Aouel 1434 correspondant au 13 janvier 2013
fixant le degré des fautes disciplinaires commises par l'expert-comptable, le commissaire aux
comptes et le comptable agrée dans l'exercice de leur fonction ainsi que les sanctions qui s'y
rapportent ;

L’Assemblée Plénière adopte le code de déontologie de la profession de commissaire aux


comptes.

Article 1er :
Le présent code a pour objet de fixer les règles de déontologie professionnelle applicables aux
membres de la chambre nationale des commissaires aux comptes.

CNCC Code de déontologie 1


PREMIERE PARTIE
OBLIGATIONS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

CHAPITRE I
OBLIGATIONS GENERALES DU PROFESSIONNEL

Article 2 :

Le membre de la chambre doit faire preuve de la plus grande discrétion et Indépendance dans
l'exercice de ses missions et s'attacher dans la vie privée et professionnelle, à éviter tout
agissement susceptible de discréditer les valeurs suivantes de la profession :
- Compétences et diligences professionnelles,
- Objectivité,
- Intégrité,
- Confidentialité,
- Comportement professionnel.

Article 3 :

Le membre de la chambre doit posséder les connaissances théoriques et pratiques nécessaires


à l’exercice de ses missions. Il maintient un niveau élevé de compétence, notamment par la mise
à jour régulière de ses connaissances et la participation à des actions de formation.
Il s’assure que ses collaborateurs disposent des compétences appropriées à la bonne exécution
des tâches qu’il leur confie et s’assure du suivi de leur formation .

Article 4 :

Dans le cadre de ses missions, le membre de la chambre, doit :


- exécuter la prestation requise avec diligence ;
- respecter les délais convenus ;
- tenir le client informé ;
- mener en matière d'audit légal, toute investigation nécessaire de nature à lui
permettre de formuler une opinion motivée, documentée et fondée ;
- veiller au respect de la législation en vigueur en la matière en prenant les précautions
nécessaires pour éviter de se trouver dans une situation d’incompatibilité qui altérerait
son impartialité et son indépendance et engagerait sa responsabilité.
- s’assurer qu’il n’est pas en situation d’auto-révision l’amenant à porter une
appréciation sur des prestations fournies par lui-même ou par un réseau auquel il
appartient.

Article 5 :

Le membre de la chambre est tenu au secret professionnel.


Il en est toutefois délié dans les cas expressément prévus par les lois et règlements en vigueur.
Il doit veiller également à faire observer par son personnel et ses stagiaires l'obligation du secret
professionnel.

2 Code de déontologie CNCC


Article 6 :

Les obligations techniques varient selon la nature de la mission. Lorsqu'il s'agit d'une mission
générale, la nature et le volume de celle-ci sont définis d’un commun accord préalablement avec
l’organe délibérant. Lorsqu'il s'agit de missions particulières ou connexes, la nature et le volume
des travaux doivent être précisés, soit dans la lettre de mission, soit, le cas échéant, dans la note
d'honoraires.

Article 7 :

Le membre de la chambre définit avec ses clients, par lettre de mission, leurs obligations
réciproques sans déroger à la réglementation en vigueur aux normes et diligences
professionnelles.

Article 8 :

Le membre de la chambre, peut démissionner sans que cela puisse le soustraire à ses
obligations légales.

Article 9 :

Le membre de la chambre ne peut démissionner pour se soustraire à ses obligations légales


relatives notamment à :
- la procédure d’alerte ;
- la révélation de faits délictueux au procureur de la République ;
- la déclaration de sommes ou d’opérations soupçonnées d’être d’origine illicite ;
- l’émission de son opinion sur les comptes.

Article 10 :

Lorsque plusieurs commissaires aux comptes sont désignés au sein d’une même entité, ceux-ci
doivent s’assurer qu’ils ne sont pas dans un cas d’incompatibilité.

Article 11 :

Lorsque les membres de la chambre, participent à une même mission, ne parviennent pas à
s’entendre sur leurs travaux respectifs, ils saisissent le Conseil National de la Comptabilité.

Article 12 :

Le membre de la chambre peut se faire assister par des collaborateurs. Il ne peut leur déléguer
ses pouvoirs et conserve toujours l’entière responsabilité de sa mission. Il s’assure que les
collaborateurs auxquels il confie des travaux respectent les règles applicables à la profession et
sont indépendants de la personne ou l’entité qui fait l’objet d’une certification des comptes à
laquelle ils participent.

CNCC Code de déontologie 3


CHAPITRE II
OBLIGATIONS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES DANS SES
RAPPORTS AVEC LA CHAMBRE NATIONALE
DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ET LE CONSEIL NATIONAL
DE LA COMPTABILITE
Article 13 :

Le membre de la chambre doit, dans le délai de quinze jours, informer, par lettre recommandée
avec accusé de réception, le conseil national de la comptabilité de tout nouveau mandat qu’il a
obtenu et tout évènement important survenant dans sa vie professionnelle et notamment :
- des poursuites administratives ou judiciaires ;
- des litiges l'opposant à ses confrères ou ses clients ;
- des dossiers transmis à la commission de discipline et d’arbitrage ;
- de la suspension volontaire de ses activités en fournissant la preuve de la clôture de ses
dossiers ou, le cas échéant, des dispositions prises avec ses clients ;
- de la cessation définitive de ses activités ;
- du changement du domicile professionnel.

CHAPITRE III

OBLIGATIONS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES


DANS SES RAPPORTS AVEC SES PAIRS

Article 14 :

Le membre de la chambre sollicité par un client en vue du remplacement d'un confrère


démissionnaire, ne doit accepter la mission qui lui est proposée qu'à la condition de :

- S’être assuré que le client a reçu la démission,


- s'être assuré que cette démission n'est pas motivée par le désir de se soustraire à ses
obligations ou à l’application de la loi ou de la réglementation en vigueur ;
- avoir informé son confrère par tout moyen justifié de la sollicitation dont il est l'objet.
En outre, il doit s’abstenir de toute critique à l’égard de son prédécesseur et s’assurer que celui-ci
a perçu les honoraires qui lui étaient dus, ou, en cas de litige prendre avis du conseil national de
la comptabilité.

Article. 15 :

Le comportement des confrères entre eux doit traduire un esprit de confraternité, de solidarité et
d’honnêteté.
Les membres de la chambre se doivent assistance et courtoisie réciproques. Ils doivent
s'abstenir de tout propos malveillant et, d'une manière générale, de toute action susceptible de
nuire à un confrère ou à la profession.

4 Code de déontologie CNCC


Article 16 :

Le membre de la chambre doit honorer la profession et ses pairs ainsi que les membres de la
chambre nationale des commissaires aux comptes et de l’organisation nationale des comptables
agréés. Il ne doit pas les discréditer, attenter à leur dignité ou dénigrer leur réputation.

Article 17 :

Lorsqu'un désaccord d'ordre professionnel survient entre les membres de la chambre, ils doivent
tenter de le résoudre à l'amiable au niveau du conseil national de la chambre, avant de recourir à
la saisine de la commission de discipline et d'arbitrage du Conseil National de la Comptabilité.

CHAPITRE IV
OBLIGATIONS RELATIVES A L'ENCADREMENT DES STAGIAIRES

Article 18 :

Les membres de la chambre sont tenus de prendre en charge les commissaires aux comptes
stagiaires qui leur sont affectés par la commission de formation du conseil national de la
comptabilité, d'assurer leur encadrement et leur formation professionnelle et de leur allouer une
rémunération conformément à la réglementation en vigueur.

Article 19 :

Le maître de stage doit accorder aux stagiaires toutes facilités pour :


- suivre les cours de préparation aux examens donnant accès à la profession ;
- participer aux séances de travaux pratiques et aux actions de formation destinées à cette
préparation, aux examens ainsi qu'aux réunions destinées au contrôle du stage ;
- se présenter aux épreuves des examens ;
- disposer d'un congé spécial non rémunéré, déterminé d'un commun accord avec les
stagiaires, permettant de concilier la préparation aux examens et les contraintes
professionnelles du cabinet.

DEUXIEME PARTIE
DROITS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES DANS L'EXERCICE
DE SES MISSIONS
DROIT A LA PERCEPTION DES HONORAIRES

Article 20 :

Les membres de la chambre perçoivent des honoraires à l'occasion de l'exécution d'une


mission.
Ces honoraires ne peuvent être réglés sous forme d'avantages en nature, ristournes,
commissions ou participations, soit directement ou indirectement.
L'insuffisance des honoraires par rapport à la mission acceptée ne peut justifier, en aucune
manière, le non-respect des diligences professionnelles.

CNCC Code de déontologie 5


Article 21 :

Les membres de la chambre et leurs clients doivent arrêter d'un commun accord le montant des
honoraires et leurs modalités de règlement.
La rémunération du commissaire aux comptes est en rapport avec l’importance des diligences à
mettre en œuvre, compte tenu de la taille, de la nature et de la complexité des activités de l’entité
dont les comptes sont certifiés.
Le commissaire aux comptes ne peut accepter un niveau d’honoraires qui risque de
compromettre la qualité de ses travaux.

Article 22 :

En cas de litige portant sur le montant ou les modalités de règlement des honoraires dus aux
membres de la chambre, les parties peuvent, saisir la commission de discipline et d’arbitrage du
Conseil National de la Comptabilité, et, à défaut de conciliation amiable, saisir les instances
judiciaires.

TROISIEME PARTIE

DISPOSITIONS DIVERSES
INCOMPATIBILITES ET INTERDICTIONS
Article 23 :

Le membre de la chambre ne peut se livrer à des opérations de publicité sous quelque forme que
ce soit tendant à favoriser indûment un démarchage de clientèle.
Sont notamment interdits :
 les annonces, insertions, placards publicitaires de toute nature, propositions de tarifs
réduits ou d’offres de services non commandés ;
 les tracts, imprimés publicitaires et prospectus ;
 toute référence publicitaire écrite ou visuelle aux noms des entreprises ou organismes liés
aux praticiens par un contrat de services ou d’assistance ;
 l’usage de titres non conformes à la qualification du professionnel.
Cependant, le membre de la chambre peut, et outre sa qualité de commissaire aux comptes,
faire état de ses fonctions, diplômes et qualité, en tant que :
- Expert-comptable ;
- Comptable agréé ;
- Expert auprès des cours et des tribunaux ;
- Titulaire de titres et diplômes.

Les interdictions ci-dessus ne concernent pas les publications effectuées dans le cadre des
activités d’enseignement et de recherche exercées à titre accessoire par le professionnel.

Article 24 :

Toute infraction ou manquement, par les commissaires aux comptes, à l’une des dispositions du
présent code, peut entrainer des sanctions disciplinaires.

6 Code de déontologie Règlement intérieur


XXXXXXXXXXXXX CNCC
~il
"". ~:tkl J._A_j~l L.. jJ'l ~
~ ....r-:
~ . . 11 ~.,~~
• .. ... 1\
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REGLEMENT INTERIEUR
DE LA CHAMBRE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

Article 1er :

Conformément aux dispositions du décret exécutif no 11-26 du 27 janvier 2011


susvisé, le présent règlement intérieur a pour objet de définir les modalités
d'organisation et de fonctionnement de la chambre nationale des commissaires aux
comptes, dénommée ci-après « la chambre nationale» .

..
TITREI

ORGANISATION DE LA CHAMBRE NATIONALE .


DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

Article 2:

La chambre nationale des commissaires aux comptes est composée des organes
suivants :

L'assemblée générale ;
Le conseil national de la chambre nationale des commissaires aux comptes.

CHAPITRE 1

L'ASSEMBLEE GENERALE

Article 3:

L'assemblée générale est l'organe délibérant de la chambre nationale des


commissaires aux comptes, constituée de l'ensemble de ses membres inscrits au
tableau, à jour de leur cotisation.

Elle est chargée :

-
de statuer sur les bilans d'activité, le rapport moral, la situation financière et le
budget du conseil nationa! de la chambre nationale ;
de se prononcer sur le règlement intérieur ainsi que les modifications qui lui sont
apportés;
de procéder à l'élection et au renouvellement des membres du conseil national
de la chambre nationale ;
, d'putoriser les acquisitions d'immeubles ;
• .J , -.

·. >-'??JI;_,...,utoriser le parrainage, les dons et legs après en avoir vérifié la compatibilité


:i,;·:6'~: ~ c ~~s. buts assignés à 1~ chambre nationale, et le respect de la législation en

~~\.'(:·· .:::!};fi~~~
:(· @
~');.
<J er ie montant des cotisations annuelles ;
'.'i '-1 .
\ . '"''
~ o_.~''

CNCC Réglement intérieur 7


de se prononcer sur toute proposition de transfert du siège en dehors de la
wilaya d'Alger ; _
de se prononcer sur les propositions du conseil national de la chambre
nationale d'adhérer à des associations régionales ou internationales poursuivant
les mêmes buts ou des buts similaires dans le respect des dispositions
législatives et réglementaires en vigueur ; ·
de se prononcer sur les propositions du conseil national de la chambre
nationale, en matière d'implantation territoriale de la chambre nationale;
d'élire un censeur parmi ses membres pour un mandat de trois (03) années.
Article 4:
Les professionnels, inscrits au tableau de la chambre nationale des commissaires
aux comptes , sont convoqués à une assemblée générale ordinaire au moins une fois

par an, au cours du mois d'octobre, sur convocation du président du conseil n(;!tional
ou sur demande des deux tiers (2/3) de ses membres, et ce, au moins deux (2)
semaines avant la date fixée pour la réunion.
Des assemblées générales extraordinaires peuvent être convoquées à la demande
du président ou des deux tiers (2/3) des membres du conseil national ou à la
requête écrite et motivée d'un cinquième (1/5) au moins des membres de la chambre
nationale des commissaires aux comptes.
Outre les modalités relatives au mode de convocation à l'assemblée générale
prévues par l'article 20 du décret exécutif no11-26 du 7 janvier 2011 susvisé, le
conseil national de la chambre nationale peut, le cas échéant, informer les membres
par courrier électronique.
La lettre de convocation doit comporter :

La proposition d'ordre du jour arrêté par le conseil national de la chambre


nationale;
La date, l'heure et le lieu de la tenue de l'assemblée générale ;
Le texte des projets de résolutions proposées.

Les documents soumis à l'approbation de l'assemblée générale notamment le texte


des projets de résolution proposées, doivent être mis à la disposition des membres
au moins quinze (15) jours avant la date de tenue de l'assemblée générale.
L'assemblée générale examine les propositions portées à son ordre du jour et peut
les mod ifier.

Article 5:

L'assemblée générale est ouverte à chaque commissaire aux comptes inscrit au


tableau de la chambre nationale des commissaires aux comptes, à la date de la
tenue de ladite assemblée.

8 Code de déontologie Règlement intérieur


XXXXXXXXXXXXX CNCC 2
Le président dirige les travaux de l'assemblée.
1

Article 7 :

L'assemblée générale élit un censeur pour une durée de trois années.


Le censeur élu parmi les membres de la chambre nationale des commissaires aux
comptes est chargé de faire un rapport à l'assemblée générale sur les comptes de
l'exercice clos après toutes vérifications qu'il juge utiles.
La fonction de censeur est incompatible avec celle de membre du conseil national de
la chambre nationale.
Le censeur ne peut recevoir que le remboursement des frais exposés à l'occasion de
la mise en œuvre de sa mission.

Article 8:

A l'entrée en séance, tous les membres présents doivent émarger sur la feuille de
présence.

L'émargement est subordonné :

- à la présentation de la carte professionnelle de l'intéressé et/ou à une pièce


d'identité ;
- au paiement des cotisations ;
- à la procuration éventuelle du mandant à un autre membre.

La feuille de présence dûment émargée par les membres présents ou représentés


est certifiée exacte par le bureau de l'assemblée et annexée au procès verbal de
séance.

Article 9:

Un membre de la chambre nationale ne peut se faire représenter que par un autre


membre de la chambre nationale.

Chaque membre de la chambre nationale ne peut recevoir plus d'un mandat pour
représenter un autre membre.

La procuration n'est valable que si elle porte :

- l'indication de la date de l'assemblée générale ;


-la signature du mandant avec son cachet humide et son numéro d'agrément;
- le nom du mandataire ;
-le motif de la représentation.

Article 10:

\,,, semblée générale ne peut valablement délibérer que si la moitié au moins des
-. ;:y:;rr.;.
~, m res en exercic~ inscrits ~u tableau de la c~ambre nationale_des commiss~ires
~; ;_...._....,..~'\ c ptes est presente. S1 le quorum requ1s n'est pas atte1nt, une deux1eme
t.' !'( - '_'.'.'~(,(;,,; ._ qp de l'assemblée générale est convoquée dans les mêmes formes que la
~:::;- (~~1î. . iè et doit se tenir dans un délai de trente (30) jours à compter de la date de la
' .~· ~-' i' e réunion avec le même ordre du jour et peut valablement délibérer quel que
~ ., ·G.it nombre des membres présents .
..,. J .. , , i .> \ >

CNCC Réglement intérieur 9


, ; - - C- ~. ·~

:?"
. -'7 ~
>9<
~-
/ . Chaque membre présent, a une voix.

Article 11 :

Les résolutions de l'assemblée générale sont adoptées à la majorité des votants


présents ou représentés.

Article 12 :

Le bureau de l'assemblée générale présente les résolutions pour adoption à


l'assemblée générale, rédige et signe en séance tenante le procès verbal des
résolutions prises, indiquant pour chacune d'elles les conditions de son adoption.

Article 13:

A la fin de chaque assemblée générale, Je procès verbal des résolutions prises est
remit au conseil national de la chambre nationale pour publication dans la presse
nationale.

CHAPITRE 2

LE CONSEIL NATIONAL
DE LA CHAMBRE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

SECTION1

COMPOSITION DU CONSEIL NATIONAL


DE LA CHAMBRE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

Article 14 :

Le conseil national de la chambre nationale est composé de neuf (9) membres élus
par l'assemblée générale parmi les membres agréés et inscrits au tableau de la
chambre nationale des commissaires aux comptes à jour de leurs cotisations.

Les neuf (9) membres élus sont ceux qui ont obtenu le plus grand nombre de voix,
proclamés successivement président, secrétaire général et trésorier et les six autres
membres sont classés dans l'ordre déterminé selon le nombre décroissant de voix
qu'ils ont obtenu. En cas d'égalité des voix, le plus ancien dans la profession
l'emporte.

Article 15:

Le bureau du conseil national de la chambre nationale est constitué du président, du


secrétaire général et du trésorier.

10 Code de déontologie Règlement intérieur


XXXXXXXXXXXXX CNCC
Article 17:

En cas de vacance d'un poste au sein du conseil national, pour quelque motif que ce
soit, les autres membres pourvoient à son remplacement par le candidat le mieux
placé lors de la dernière élection. ·

Quand cette vacance concerne le poste de président du conseil national, les


membres du conseil national élisent parmi eux le nouveau président.

En cas de vacance simultanée de trois membres au moins, les autres membres du


conseil national convoquent une assemblée générale élective pour pourvoir à leur
remplacement.

Les membres élus terminent le mandat des membres qu'ils remplacent.

Article 18: •
Le siège du conseil national de la chambre nationale est fixé à Alger.

Sur proposition des membres du conseil national de la chambre nationale et après


accord de l'assemblée générale, il peut être transféré en tout autre lieu du territoire
national par arrêté du ministre chargé des finances.

SECTION 2

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU CONSEIL NATIONAL


DE LA CHAMBRE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

Article 19 :

Les dépenses du conseil national de la chambre nationale sont couvertes


principalement par une cotisation à la charge des professionnels, personnes
physiques ou morales, inscrites au tableau de la chambre nationale des
commissaires aux comptes. Les professionnels doivent s'acquitter obligatoirement
du montant de leurs cotisations sous peine de suspension ou de radiation .

Le montant de la cotisation est fixé, annuellement, par l'assemblée générale sur


proposition du conseil national de la chambre nationale des commissaires aux
comptes et sur présentation d'un budget prévisionnel constitué de dépenses de
fonctionnement et de dépenses d'investissement.

Article 20:

CNCC Réglement intérieur 11


Article 21:

Sur proposition du président du conseil national de la chambre nationale et après


accord du conseil national de la chambre nationale :

- au minimum trois (3) membres du conseil national de la chambre nationale sont


désignés au sein du conseil national de la comptabilité ;
- au minimum deux (2) membres parmi les membres du conseil national de la
chambre nationale eUou des membres de la chambre nationale des commissaires
aux comptes sont désignés au sein de chacune des cinq (5) commissions paritaires
créées auprès du conseil national de la comptabilité ;

Les membres désignés du conseil national de la chambre nationale sont tenus de


transmettre les comptes-rendus de chaque réunion afin que le conseil national de la
chambre nationale soit informé des décisions prises au niveau du conseil national de
la comptabilité et des commissions paritaires.
"
Article 22:

Le conseil national de la chambre nationale peut, par résolution, désigné un (1) ou


deux (2) membres au niveau de leur wilaya d'exercice ou d'une wilaya limitrophe en
tant que représentants locaux du conseil national de la chambre nationale, en
attendant la création de conseils régionaux.

Chaque représentant local est tenu d'établir des comptes rendus trimestriels au
conseil national de la chambre nationale.

Article 23:

Le conseil national de la chambre nationale est convoqué par son président. A


l'occasion de chaque réunion, le président adresse aux membres du conseil national
de la chambre nationale ainsi qu'au représentant du ministre chargé des finances, le
projet d'ordre du jour ainsi que tous les documents y afférents, quinze (15) jours
avant la date de tenue de la réunion du conseil national de la chambre nationale.

L'ordre du jour est arrêté puis adopté à la majorité des membres présents et/ou
représentés au commencement de la réunion du conseil national. Un membre du
conseil national de la chambre nationale peut demander à inscrire un point
supplémentaire à l'ordre du jour, avant son adoption.

Article 24:

Le conseil national de la chambre nationale se réunit au moins quatre (4) fois par
an, sur convocation de son président.

Exceptionnellement, des réunions extraordinaires peuvent être tenues à l'initiative du


président ou des deux tiers (2/3) des membres du conseil national de la chambre
nationale.

ne peut délibérer valablement qu'en

12 Code de déontologie Règlement intérieur


XXXXXXXXXXXXX CNCC
Si cette majorité n'est pas atteinte, un second vote a lieu au cours d'une séance
ultérieure comportant le même ordre du jour et faisant l'objet d'une seconde
convocation.

La majorité des voix des membres présents dans ce cas est suffisante.
A égalité des voix, celle du président de séance est prépondérante.

Les décisions du conseil national de la chambre nationale sont prises à la majorité


des voix des membres présents et /ou représentés. En cas de partage des voix au
sein du conseil national de la chambre nationale, celle du président de séance est
prépondérante.

Article 26:

Un membre ne peut se faire mandater par un autre membre que pour une seule
séance des réunions du conseil national ae la chambre nationale, ou à toute séance
ultérieure comportant le même ordre du jour.

Le mandat doit être déposé et porté à la connaissance des membres présents avant
la tenue de la réunion .

Article 27:

La séance peut être suspendue, par le président après consultation des membres
présents, ou à la demande écrite des deux tiers des membres présents. La date et
l'heure de reprise de la réunion sont fixées séance tenante.

Article 28 :

Le secrétaire général rédige le procès-verbal de réunion du conseil national de la


chambre nationale, qui est contresigné par le président de séance et le représentant
du ministre chargé des finances .

En cas d'absence du secrétaire général, un secrétaire de séance est désigné par les
membres ·du conseil national séance tenante, à l'effet de rédiger le procès verbal de
réunion.

Les décisions prises mentionnant les noms des membres présents, des membres
représentés à la réunion et des membres absents sont portées sur un registre des
délibérations coté et paraphé par le conseil national de la comptabilité.

La minute du procès verbal est lue et approuvée séance tenante par les membres
du conseil national de la chambre nationale et consigné sur le registre. Le procès
verbal est établi sur la base de la minute puis transmis à l'ensemble des membres du
conseil national de la chambre nationale.

érations du conseil national ont un caractère strictement confidentiel.

CNCC Réglement intérieur 13


SECTION 3

ATTRIBUTIONS DU CONSEIL NATIONAL


DE LA CHAMBRE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES
ET DES MEMBRES DU BUREAU DU CONSEIL NATIONAL

Article 30:

Le conseil national de la chambre nationale est chargé notamment :

- d'administrer et de gérer les biens meubles et immeubles de la chambre nationale


des commissaires aux comptes ;
- d'arrêter les comptes annuels, à la fin de chaque exercice, et les soumettre à
l'assemblée générale annuelle, ·accompagnés de l'état d'exécution du budget de
l'année et du projet de budget de l'exercice suivant;
- L'exercice budgétaire et comptable es fixé du 1er octobre au 30 septembre de
chaque année. Ces comptes sont transmis au conseil national de la chambre
nationale pour leur arrêté avant leur présentation à l'assemblée générale annuelle.
- de recouvrer les cotisations professionnelles décidées par l'assemblée générale;
-d'assurer la vulgarisation, la publication et la diffusion des résultats des travaux
relatifs au domaine couvert par la profession ;
-d'organiser des séminaires de formation, colloques et congrès, ainsi que toute
manifestation en relation avec les intérêts de la profession ;
- d'adhérer à toute organisation régionale ou internationale représentant la
profession, sur autorisation du ministre chargé des finances;
- de représenter la chambre nationale des commissaires aux comptes auprès des
pouvoirs publics et de toutes les autorités ainsi qu'à l'égard des tiers ;
- de représenter la chambre nationale des commissaires aux comptes auprès
d'organisations internationales similaires ;
- d'élaborer et de proposer des modifications du règlement intérieur de la chambre
nationale des commissaires aux comptes.

Article 31:

Le président représente le conseil national de la chambre nationale dans tous les


actes de la vie civile et devant la justice.

Il assure l'exécution des décisions du conseil national de la comptabilité et le


fonctionnement régulier du conseil national de la chambre nationale des
commissaires aux comptes.

Il engage les dépenses dans la limite des budgets approuvés.

Il est notamment habilité pour:

14 Code de déontologie Règlement intérieur


XXXXXXXXXXXXX CNCC
auprès de toute institution ou organisme.
'
Le président peut, à son initiative ou sur proposition des membres du conseil
national, faire appel à toutes personnes qui, en raison de leurs compétences
particulières peuvent contribuer aux travaux du conseil national et assister à ce titre
aux réunions du conseil national sans voix délibérative.

Article 32:

Le secrétaire général est chargé de l'organisation, du suivi et de la coordination des


travaux des groupes de travail et de réflexion et des structures administratives du
conseil national de la chambre nationale. Tous les documents émanant du conseil
national de la chambre nationale et tous ceux relatifs à sa gestion sont signés
conjointement par le président et le secrétaire général. En cas d'absence de l'un
d'eux, il est remplacé par le trésorier.

Article 33 :
..
Le trésorier est dépositaire de tous les biens meubles et immeubles du conseil
national de la chambre nationale.

Il assure le recouvrement des cotisations et de toute somme due au conseil national


et en délivre les quittances.

Il établit les projets de comptes annuels ainsi que le projet de budget. A la fin de
chaque trimestre, il présente au conseil national la situation financière, accompagnée
d'un état sur l'exécution du budget.

Les documents de pàiements sont signés conjointement par le trésorier et le


président. En cas d'absence du trésorier, les documents de paiements sont signés
par le président et le secrétaire général.

Le trésorier établit le rapport financier et présente les comptes de la chambre


nationale des commissaires aux comptes à la fin de chaque année au conseil
national de la chambre nationale qui les arrête et les soumet à l'assemblée générale
annuelle ainsi que le budget.

Article 34:

Il est tenu auprès du secrétariat général du conseil national de la chambre nationale,


les registres ci-dessous énumérés :

un registre des effectifs des professionnels ;


un registre des cotisations ;
un registre des délibérations des réunions du conseil national de la chambre
nationale;
un registre des recettes et dépenses ;
un registre du patrimoine.

Article 35 :
~

~::~_:§~9'a~e démission , de ref.us de siéger ou de parti?iper .aux délibéra~ions d~ ??~se il


.t / :>·.r1âtiE
,( l ·;~;!~~11q:~~ ~
de la chambre nationale mettant le conseil nat1onal dans l'1mposs1b1hte de
r, ou lo~squ.e, à l'occasio~ d'é!ections, aucune candid.ature régulière n'_est
f~ lj,l%[tJ:4«P:l~~ft.El.~ , les attnbut1ons du conseil national de la chambre nationale sont exercees
~~. ~,~~CG~
?<f·~:.'i: :.; ., 9
\ '(:'< ( ·,....1_ ~;~, ~ ,.1
.
';f ' 1.-,r'·(-·(:;.
~ ............. ~ .... ~ ?/
~ r ........ .... ___, ..., '
'-' ..J .. ] / 0 \ '
CNCC Réglement intérieur 15
par un administrateur provisoire désigné par le ministre chargé des finances pour
une durée déterminée.

L'administrateur provisoire ne peut effectuer que des actes d'administration


conservatoires. Il ne peut engager des dépenses au-delà des fonds disponibles et
ne peut prendre de décisions définitives concernant le personnel du conseil national.

A l'expiration de la durée, un comité ad hoc chargé de l'organisation des élections


est mis en place dont la composition est fixée par arrêté du ministre chargé des
finances.

SECTION 4
LES GROUPES DE TRAVAILET DE REFLEXION

Article 36 :
..
Des groupes de travail et de réflexion peuvent être mis en place par le conseil
national de la chambre nationale pour permettre le fonctionnement, la création et la
réalisation des missions du conseil national.

Article 37:

Les rapporteurs des groupes de travail et de réflexion sont désignés par le conseil
national de la chambre nationale, sur proposition du président, parmi les confrères
experts comptables inscrits au tableau de la chambre nationale.

Article 38:

Le rapporteur est chargé d'élaborer les comptes rendus des travaux réalisés qu'il
présente au conseil national de la chambre nationale.

TITRE Il
DISPOSITIONS GENERALES

Article 39:

Le conseil national de la chambre nationale se réunit au siège du conseil national de


la chambre nationale

Article 40:

Le conseil national de la chambre nationale peut éditer et diffuser un bulletin


d'informations sur l'activité du conseil national.

Le président peut informer les professionnels par une lettre d'information périodique.

Article 41 :

16 Code de déontologie Règlement intérieur


XXXXXXXXXXXXX CNCC