Vous êtes sur la page 1sur 13

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIE

Département : Ingénierie

LICENCE DE GENIE DES PROCEDES

VALORISATION DU BEURRE DE KARITE DANS LE SAVON CORPOREL

VALORISATION DU BEURRE DE KARITE LOCAL DANS

LE SAVON CORPOREL

Présenté par : ZAMELE Bégni Késsy Donald

Date de soutenance

Devant le jury composé de:


Page de garde
Dédicaces
Avant-propos

Fondé en 2004 par M. AKA Kouamé, IUA (Institut Universitaire d’Abidjan) est une
université privée de COTE-D’IVOIRE qui compte en son sein 3 facultés : la faculté des
sciences juridiques et politiques, la faculté des sciences économiques et sociales et la faculté
des sciences et technologies. Ces facultés sont subdivisées en départements. Ainsi, la faculté
des sciences et technologies est composée du département de mathématique-informatique et
du département d’ingénierie dans lequel nous avons reçu notre formation.

En effet, l’IUA forme les étudiants selon le système LMD (Licence-Master-Doctorat), dans
plusieurs domaines à partir de ses différentes structures et filières.

Ainsi, le département d’ingénierie compte en son sein, trois (3) grandes filières que sont :

- Génie mécanique-énergétique ;

- Génie civil option bâtiment ;

- Génie des procédés ;

De ce fait, Les étudiants à la fin de leur cycle (licence ou master), doivent présenter un
mémoire de fin de cycle portant généralement sur un thème de leur domaine.

C’est dans cette optique qu’on nous a attribué un thème que nous avons étudié au sein du
LAPISEN de l’INPHB à Yamoussoukro.

En effet, Le LAPISEN (Laboratoire des Procédés Industriels de Synthèse de l’Environnement


et des Energies Nouvelles) a pour objectif principal, la mise en œuvre des recherches
finalisées en vue de fournir aux décideurs gouvernementaux et industriels, des outils
indispensables au développement. Dans ce cadre, il mène des travaux d’intérêt
communautaire en partenariat avec des organismes spécialisés nationaux et internationaux,
dans les domaines telles que la gestion des ressources en eau, l’amélioration des techniques de
conservation des aliments, la gestion des problèmes liés à l’environnement et à l’énergie et à
la résolution des problèmes de santé.

Les étudiants, dans le cadre de leur formation, effectuent un stage en fin de cycle pour leur
permettre d’une part, de mettre en pratique leurs connaissances théoriques acquises et d’autre
part, de les familiariser avec les réalités du milieu professionnel.
Table des matières
INTRODUCTION………………………………………………………………………

PREMIERE PARTIE : Généralités

I – PRESENTATION DE LA STRUCTURE D’ACCUEIL……………………………

I-1- Présentation du DFR-GCAA……………………………………………………….

I-2- Présentation du LAPISEN…………………………………………………………

I-2-1- Organisation……………………………………………………………………..

I-2-2- Missions et activités du LAPISEN……………………………………………….

II – Généralité sur le savon corporel..........................................................................

II-1- Les différents types de savon corporel……………………………………...

II-2- Les normes sur les savons……………………………………………..........

III - Le beurre de karité…………………………………………………………..

III-1- Origine du beurre de karité………………………………………………….

III-2- La production de beurre en côte d’ivoire……………………………............

DEUXIEME PARTIE : Matériels et Méthodes

I- Matériels……………………………………………………………………...
I-1-Matériel végétal…………………………………………………………..
I-2-Matériel chimique………………………………………………………...
I-3-Matériel de laboratoire……………………………………………………
II- Méthodes……………………………………………………………………..
II-1- calcul et préparation de la quantité des différentes composantes du
Savon……………………………………………………………………
II-2- Mode opératoire de la préparation des types de savons………………...

TROISIEME PARTIE : Résultats et Discussions

I- Présentation générale des résultats des enquêtes………………………………….

II- Caractéristiques des formulations 1 et 2………………………………………….

II-1- Au niveau de l’effet hydratant………………………………………………….

II-2- Au niveau de l’effet lavant……………………………………………………..

II-3- Au niveau de l’effet adoucissant……………………………………………….

II-4- Au niveau de l’effet moussant………………………………………………….


II-5- Au niveau de l’effet agressif…………………………………………………...

II-6- Au niveau du parfum et de la couleur………………………………………….

II-7- Appréciation générale des formulations 1 et 2…………………………………

CONCLUSION………………………………………………………………………….

REVUE BIBLIOGRAPHIQUE………………………………………………………….

WEBOGRAPHIE………………………………………………………………………..

ANNEXE………………………………………………………………………………...
LISTE DES FIGURES

Liste des tableaux


INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE :

GÉNÉRALITÉS

I - PRESENTATION DE LA STRUCTURE D’ACCUEIL

I-1- Présentation du DFR-GCAA


Le département de formation et de recherche Génie Chimique et Agro-alimentaire (DFR
GCAA) est l’un des 14 départements de formation et de recherche de l’Institut National
Polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Il est dirigé, depuis 2016, par le
Professeur ADIMA Augustin. Sa mission est d’assurer la formation, la recherche et la
production. Il est structuré autour des organes suivants : le Conseil de département, la
Direction, le Service finance et achats, le Service social, la Cellule pédagogique, la Cellule de
production et la Cellule recherche et développement (figure 1) animée exclusivement par le
Laboratoire des Procédés Industrielles, de Synthèses, de l’Environnement et des Énergies
Nouvelles (LAPISEN).

Conseil de
département

Direction du
département

Service finance Service social


et achat

Cellule Cellule recherche et Cellule


pédagogique développement
production

Groupe Procédés et Groupe Nutrition et Groupe Energie Groupe Chimie de


Environnement Technologie Alimentaire et Nouvelle et l’Eau et des
Biochimie Microbiologie Substances Naturelles
Renouvelable

Figure 1:Organigramme du fonctionnement du DFR-GCAA

I-2- Présentation du LAPISEN


Le LAPISEN a été créé en 1994 et est actuellement dirigé par le Professeur Yao K. Benjamin.
Ce laboratoire opère principalement dans le domaine des sciences de l’ingénieur. Les
recherches menées au sein de ce laboratoire sont équilibrées entre deux extrêmes que sont
d’une part, la production de la connaissance sur le plan académique et d’autre part,
l’élaboration de solutions aux problèmes de collectivités industrielles.
I-2-1- Organisation

Dans un souci d’efficacité, le LAPISEN est organisé en quatre principaux groupes: le GPE, le
GENR, le GNTA-BM, et le GCESNA. La figure n°2 présente les groupes de recherches ainsi
que leurs responsables.

DIRECTEUR DU LAPISEN
Prof. YAO K. Benjamin

GPE GNTA-BM GENR GCESNA


Groupe des Groupe de Nutrition et Groupe Energie Groupe Chimie de
Procédés et Technologie Nouvelles et l’Eau et Substances
Environnement Alimentaire et Renouvelables Naturelles
Prof. ADOUBY Biochimie Prof. GBAHA Prof. ADIMA
Kopoin Microbiologie Prosper Augustin
Prof. ASSIDJO E.

Figure 2: Différents groupes du LAPISEN et leurs responsables

I-2-2- Missions et activités du LAPISEN


La mission principale de ce laboratoire est la mise en œuvre des recherches finalisées
en vue de fournir aux décideurs gouvernementaux et industriels, des outils indispensables au
développement.

Dans cette perspective, il mène des travaux d’intérêt communautaire en partenariat avec des
organismes spécialisés nationaux et internationaux dans les domaines telles que la gestion des
ressources en eau, l’amélioration des techniques de conservation des aliments, la gestion des
problèmes liés à l’environnement et à l’énergie et la résolution des problèmes de santé
humaine. Il se propose aussi de mener des travaux d’intérêt industriel en partenariat avec les
industries chimiques et alimentaires en vue de l’amélioration des procédés mis en œuvre et
d’apporter son expertise pour la résolution des problèmes ponctuels liés à l’environnement
industriel.

Nous avons été accueilli au Groupe de recherche Chimie de l’Eau et de Substances Naturelles
(GCESNA) qui a pour activité principale, l’étude technologique, phytochimique et de
l’activité biologique des plantes alimentaires et médicinales.

II – Généralité sur le savon corporel

La cosmétique est la science qui s’intéresse à la mise en place des cosmétiques qui sont des
substances ou des mélanges destinés à être mis en contact avec diverses parties superficielles
du corps humain en occurrence l’épiderme, les systèmes pileux et capillaires, les ongles, les
lèvres, la poitrine et les dents, en vue, exclusivement ou principalement de les nettoyer,
protéger, parfumer, maintenir en bon état, modifier leur aspect ou d’en corriger l’odeur . Il
existe plusieurs types de cosmétiques parmi lesquels nous avons : le savon.

II – 1 – Les différents types de savon corporel

En fonction de la base forte utilisée, on obtient soit du savon solide (NaOH) soit du savon non
solide (KOH). Ici, le savon solide tient notre attention, il en existe deux types suivant l’origine
de la matière première, à savoir le savon bio (matière naturelle) et le savon synthétique (le
savon sans savon). Celui visé dans notre travail est le savon bio, ainsi le savon bio qui est
composé du savon traditionnel et du savon surgras. Très populaire, le savon surgras fait
beaucoup parler de lui, mais il nous est souvent difficile de saisir en quoi il est réellement
différent de ses collègues le savon traditionnel et le savon sans savon. Fabriqué selon la même
recette que le savon traditionnel, le savon surgras est tout simplement enrichi en agent
nutritifs surgraissants comme le beurre de karité, ce qui lui permet de nettoyer la peau sans
jamais la dessécher. (www.lepetitmarseillais.com)

Vous aimerez peut-être aussi