Vous êtes sur la page 1sur 37

30/01/2020

Partie 1: Initiation à la comptabilité


Formation en Gestion comptable générale

Formateur: Mr OU-MELLAL Brahim

Année de formation: 2019/2020

Prof: Ou-mellal Brahim 1 Prof: Ou-mellal Brahim 2

Séquence 1: Notion de l’entreprise L’entreprise est l’ensemble de moyens:

Matériels Humains Financiers

I) définitions de l’entreprise

Prof: Ou-mellal Brahim 3 Prof: Ou-mellal Brahim 4

 L’entreprise est un ensemble de moyens  L’entreprise est une entité sociale qui produit
humains, matériels et financiers, qui sont réunis ou commercialise des biens et services
pour produire des biens et services destinés à destinés à être vendu sur un marché.
satisfaire les besoins de leurs clients.
 L’entreprise est une unité de production qui  L’entreprise est une unité économique qui
combine les facteurs de production (Matières produit des biens et services en utilisant des
premières, machine, personnel.., pour créer des moyens matériels et humains. Les biens et les
biens ou rendre des services afin de satisfaire des services produits sont vendus (offerts) sur le
besoins et dans le but de réaliser un profit.
marché aux consommateurs (demandeurs)
dans le but de réaliser des bénéfices.

Prof: Ou-mellal Brahim 5 Prof: Ou-mellal Brahim 6

Prof : Ou-mellal Brahim 1


30/01/2020

1) Classification selon l’activité


 Entreprise commerciale: c’est
une entreprise qui achète des
marchandises et les revend en l’état (sans
II) Classifications des entreprises
transformation).

Exemple: supermarché, librairie…

Prof: Ou-mellal Brahim 7 Prof: Ou-mellal Brahim 8

Le cycle d’exploitation d’une


entreprise commerciale
Stocks de  Entreprise industrielle: c’est
Ventes
marchandises Achats l’entreprise qui transforme des matières
premières en produits destinés aux marchés.
Clients Fournisseurs
Exemple: boulangerie, menuiserie…
(Créances) (Dettes)

Encaissement Disponibilité Paiement

(caisse
Prof: Ou-mellal Brahim 9 Prof: Ou-mellal Brahim 10

Le cycle d’exploitation d’une


entreprise industrielle
Stocks de Achats
 Entreprise prestataires de
Sortie
Matières 1ére
services: c’est l’entreprise qui produits
Ateliers de Fournisseurs des biens immatériels (non physique). La
fabrication (dettes)
caractéristique de cette production est
Stockage Paiement
d’être non stockable.

Stocks de Disponibilités
produits (caisse)
Exemple: transport, publicité, réparation,
école privée…
Clients
Ventes (Créances) Encaissements

Prof: Ou-mellal Brahim 11 Prof: Ou-mellal Brahim 12

Prof : Ou-mellal Brahim 2


30/01/2020

2) Classification selon le secteur


d’activité
 Les Entreprises financières: les banques  Secteur primaire: il regroupe toutes les
et les sociétés d’assurance… entreprises utilisant à titre principal le
facteur naturel: agriculture, l’élevage, la
 Les entreprises agricoles: ferme, pêche…
élevage…
 Secteur secondaire: il regroupe les
entreprises industrielle

 Secteur tertiaire: il regroupe les


entreprises prestataires de services
Prof: Ou-mellal Brahim 13 Prof: Ou-mellal Brahim 14

3) Classification selon la dimension


4) Classification juridique
(la taille)
 Les petites entreprises: qui emploient un
effectif compris entre 1 et 9 salariés. Entreprises du
 Les moyennes entreprises: employant un
secteur public
effectif compris entre 10 et 99 salariés (selon
certains économistes 499)
Entreprises Entreprises
 Les grandes entreprises: celles qui publiques semi-publiques
emploient plus de 99 salariés (499).
Prof: Ou-mellal Brahim 15 Prof: Ou-mellal Brahim 16

III) Les fonctions dans l’entreprise


Une entreprise est organisée en différentes
fonctions dont les principales sont :
Entreprises La fonction de direction: Prévoir, organiser,
privées commander, coordonner et contrôler ;
Fonction d’approvisionnement: achats et
stockages
Entreprises Entreprises Autres types La fonction technique ou de production: La
fabrication, le contrôle, la qualité..;
individuelles sociétaires d’entreprises La fonction administrative: Gestion financière,
gestion comptable, secrétariat;
La fonction commerciale: vente, publicité, étude
de marché…
La fonction de ressources humaines: Gestion du
personnel.
Prof: Ou-mellal Brahim 17 Prof: Ou-mellal Brahim 18

Prof : Ou-mellal Brahim 3


30/01/2020

V) Les flux économiques


IV) Les partenaires de l’entreprise
Exemple:
Pour exercer son métier un menuisier travaillant
dans un atelier avec dix salariés, a fait une
commande à son fournisseur pour avoir du bois, afin
de fabriquer un lit, une armoire, des tables et des
chaises pour son client, alors pour régler son
fournisseur le menuisier a demandé de l’argent
auprès de la banque. Chaque année le menuisier
paye des impôts pour l’Etat.
 Travail à faire : relever les partenaires de
l’entreprise, et associer chaque partenaire avec la
fonction pour laquelle il est sensé d’accomplir

Prof: Ou-mellal Brahim 19 Prof: Ou-mellal Brahim 20

1) Définition de flux économique 2) Les types de flux économique


Les flux économique sont des Flux physique ou réel: mouvement de bien
ou de service.;
mouvements de bien, de service ou Ex: achats de matières premières…
d’argent entre l’entreprise et ses
partenaires Flux monétaire ou financier: mouvement
d’argent.
Ex: paiement d’un fournisseur.

Prof: Ou-mellal Brahim 21 Prof: Ou-mellal Brahim 22

1) Définition de la comptabilité
 La comptabilité est une technique qui
permet de classer, enregistrer et traiter
toutes les opérations effectuées par
Séquence 2: la comptabilité l’entreprise pour une période donnée
appelée exercice comptable.
générale et son rôle  Elle permet de retracer chronologiquement
et méthodiquement les flux économiques
de l’entreprise et les changements qui
affectent sa situation (biens, créances, et
dettes de l’entreprise)
Prof: Ou-mellal Brahim 23 Prof: Ou-mellal Brahim 24

Prof : Ou-mellal Brahim 4


30/01/2020

2) Nécessité de la tenue d’une


a) Pour la gestion de l’entreprise
comptabilité
Les données fournies par la comptabilité
La comptabilité
est servent de base aux différentes décisions
indispensable
que les gestionnaires doivent prendre.
Pour la gestion de Pour l’information Pour des raisons
l’E/se des tiers juridiques

Prof: Ou-mellal Brahim 25 Prof: Ou-mellal Brahim 26

b) Pour l’information des tiers c) Pour des raisons juridiques


 L’article 19 du code de commerce stipule
Les différents tiers de l’entreprise ont que: « le commerçant tient une comptabilité
besoin d’avoir des informations sur la conformément aux dispositions de la loi
n°9-88 relative aux obligations comptables
situations de l’ E/se pour diverses raisons: des commerçants promulguée par le dahir
n°1-92-138 du Jomada II 1413 (25
Banques, l’Etat, Fournisseurs, décembre 1992).
 Si elle est régulièrement tenue, cette
=> Les états de synthèses
comptabilité est admise par le juge pour
faire preuve entre commerçants ».

Prof: Ou-mellal Brahim 27 Prof: Ou-mellal Brahim 28

3) Les différents types de comptabilité


 La comptabilité prévisionnelles ou
 La comptabilité générale: elle a pour objectifs budgétaire: elle s’intéresse à l’activité
l’enregistrement journalier des opérations, prévisionnelle pour une période
l’établissement des états de synthèses, et la
détermination du résultat. déterminée.
 La comptabilité analytique: elle permet de
déterminer les différents coûts, les prix de
ventes et l’analyse et le contrôle de l’activité  La comptabilité nationale: elle s’intéresse
de l’E/se. à l’étude des grandeurs et des agrégats
 La comptabilité des sociétés: opérations de macroéconomique
constitution, de modification de capital,
répartition des bénéfices et la liquidation des
sociétés.
Prof: Ou-mellal Brahim 29 Prof: Ou-mellal Brahim 30

Prof : Ou-mellal Brahim 5


30/01/2020

Application 1: Application 2:
 Cochez la bonne réponse:
 Classez les entreprises suivantes selon Vrai Faux
Propositions
leurs activités: a) Les actionnaires ne sont pas intéressés par la
INWI; MARJAN; CTM; Groupe scolaire comptabilité de l’E/se
b) La comptabilité sert à informer les partenaires de l’E/se
Jil ALOUSTAKBAL; DANONE; BMW;
SAMSUNG; Librairie Ibn Khaldoune; c) La comptabilité n’enregistre que les flux réel
LAFARGE
d) En cas de conflit entre l’E/se et un client, le juge ne peut
E/ses Commerciale E/ses Industrielles E/ses de services pas se référer à la comptabilité
e) La comptabilité est facultative pour l’E/se

f) Un prêt est un flux réel

Prof: Ou-mellal Brahim 31 Prof: Ou-mellal Brahim 32

I) Notion du patrimoine
Exemple 1: En 26/09/2019, l’élève Mohamed
possède les objets suivants :
 Smartphone :……………………..500 dhs
Séquence 3: Notion de bilan  Pc portable :………………………1500 dhs
 Montant espèce de ……………….300 dhs
 Montre :…………………………..200 dhs
 Roman :……………………………20 dhs
 Il doit à son camarade une dette de 200 dh.
T.A.F: calculer le patrimoine de Mohamed
Prof: Ou-mellal Brahim 33 Prof: Ou-mellal Brahim 34

Exemple 2: Mr Ali, commerçant, vous remet la liste ci- Exemple 3: Mr. Hassan est un artisan qui fabrique des
après relative aux éléments de son patrimoine: sacoches en cuir. Au 15/10/2018, il possède :
 Une maison d’habitation personnelle:500 000 DH  Un magasin : 200 000dh
 Un atelier lui appartenant : 700 000 DH  Un matériel de transport : 180 000dh
 Du matériels d’une valeur de: 850 000 DH  Un stock de PF : 30 000dh
 Des matières premières en stock: 150 000 DH  Un stock de MP (cuir) :40 000dh
 Des dettes auprès de son fournisseur: 75 000 DH  Un compte bancaire : 50 000dh
 Des créances sur son client ISSAM: 15 000 DH  Un prêt : 2 000dh
 Une camionnette de livraison: 175 000 DH  Une créance : 10 000dh
 Une dette auprès de sa banque de: 150 000 DH D’un autre côté, Mr. Hassan doit à :
 Une voiture personnelle : 180 000 DH  Ses fournisseurs: 35 000 DH
T.A.F:  Un emprunt à la BMCE: 80 000 DH
1) Présentez dans un tableau à double colonnes , les éléments T.A.F:
positifs et les éléments négatifs du patrimoine de Mr Ali. 1) Déterminez le total des biens , des créances et des
2) Déterminez le total des biens, total des créances, et total des dettes.
dettes 2) Calculez la valeur du patrimoine de l’entreprise
3) Calculez la valeur du patrimoine de Mr Ali Hassan?.
Prof: Ou-mellal Brahim 35 Prof: Ou-mellal Brahim 36

Prof : Ou-mellal Brahim 6


30/01/2020

A) Définition du patrimoine Les composantes du patrimoine


 C’est la valeur des éléments positifs à un
moment donné après avoir retranché les Les éléments positifs (valeurs
éléments négatifs. possédées): ce sont des éléments ayants
 C’est la valeur des biens et des créances une valeur et à la possession de l’E/se.
possédés par une personne à un moment
donné après la déduction de l’ensemble
des dettes.

Prof: Ou-mellal Brahim 37 Prof: Ou-mellal Brahim 38

Les éléments positifs Les éléments négatifs


Les biens Les créances
Biens matériels Biens immatériels Dettes ou valeurs dues: sont les
(corporels) (incorporels)
sommes d’argent que l’entreprise doit
Ayant une Sont des droits Les sommes qui à des personnes extérieurs appelés tiers
existence possédés et qui naissent sur les (Banques, Etat, Fournisseurs…)
physique: peuvent être cédés clients lorsque la
machines; terrains; (Marque; Fonds vente est à crédit
constructions…. commercial; brevet
d’inventions….)

Prof: Ou-mellal Brahim 39 Prof: Ou-mellal Brahim 40

Le patrimoine de l’entreprise
Le patrimoine=(Biens +Créances)- Dettes

Biens Patrimoine
NB: du point de vue comptable, on ne
retient que les éléments affectés et
réservés au patrimoine de l’entreprise.
Créances dettes Alors ceux reversés au patrimoine
personnel de l’exploitant n’intéressent
pas la comptabilité.

Prof: Ou-mellal Brahim 41 Prof: Ou-mellal Brahim 42

Prof : Ou-mellal Brahim 7


30/01/2020

C) Définition de l’exercice comptable II) Présentation de la situation de


l’entreprise: le Bilan
Un exercice comptable est la période
pour laquelle l’entreprise effectue sa
comptabilité. Cette période coïncide
1) Notion de situation
généralement avec l’année civile, qui
commence du 01 janvier et s’achève
au 31 décembre.

Prof: Ou-mellal Brahim 43 Prof: Ou-mellal Brahim 44

Exemple:
Le 01 janvier 2018, Mr Radi a décidé de créer une supérette,  Correction:
pour se faire il utilise une somme de 300 000 dhs qu’il avait
économisée en travaillant comme gérant dans un supermarché. Emplois Montant Ressources Montant
Il achète un local pour 150 000 dhs, du mobilier pour 30 000 Local 150 000 Capital 300 000
dhs, du matériel réfrigérant pour 40 000 dhs, un véhicul de Mobilier 30 000 Emprunt auprès BMCE 61 000
transport pour 120 000 dh, il dépose 15 000 dhs dans un compte
Matériel réfrigérant 40 000 Fournisseurs 60 000
bancaire qu’il ouvert au nom de l’entreprise, il dépose 6 000 dhs
Banque 15 000
en caisse.
Caisse 6 000
Il complète le reste par un emprunt auprès de sa banque pour
acquérir une machine Il achète à crédit des marchandises de Véhicule utilitaire. 120 000
60 000 dhs auprès d’un grossiste. Marchandises 60 000
T.A.F: Total 421 000 Total 421 000
1) Relevez du texte les moyens de financement (les ressources) utilisés
par Mr Radi.
2) Relevez les différentes utilisations (Emplois) réalisées par Mr Radi;
3) Présentez dans un tableau les ressources et les emplois au 01/01/2018
Prof: Ou-mellal Brahim 45 Prof: Ou-mellal Brahim 46

Définition de la situation d’une E/se Situation de l’E/se

La situation d’une entreprise à une date


donnée se compose : Moyens de
Biens possédés par financement:
 Des biens et des créances qu’elle l’E/se: Emplois Ressources
possède (emplois) ;
 Des sommes qui lui ont permis de - Biens durables (construction; - Capital apporté par le ou les
Matériels…) propriétaires
posséder ses biens (ressources). - Stock de M/ses, MP,PF - Dettes de financement:Emprunt
- Créances sur les clients - Dettes fournisseurs….
- Avoirs en banque, en caisse

Prof: Ou-mellal Brahim 47 Prof: Ou-mellal Brahim 48

Prof : Ou-mellal Brahim 8


30/01/2020

a) Les ressources
 Ce sont les possibilités financières, dont
dispose le créateur de l’entreprise pour
financer son projet. C’est la réponse à la
2) Notion d’emplois et ressources question : « d’où vient l’argent ?»
 On distingue entre deux familles de
ressources :
-ressources internes : exemple : capital
qu’on qualifie de capitaux propres
-ressources externe : exemple : emprunts,
qu’on qualifie de dettes
Prof: Ou-mellal Brahim 49 Prof: Ou-mellal Brahim 50

b) Les emplois Application


Dates Opérations Emplois Ressources
 Les emplois sont les différentes M. Jalal crée une entreprise en
01/09/2018
utilisations que l’entreprise fait de ses apportant un capital de 100.000 DH
déposé à la banque.
ressources. C’est la réponse à la question :
Jalal paie 6.000 DH de loyer par
« où va l’argent ? ». 05/09/2018
chèque bancaire.
 On distingue entre deux types d’emplois : 06/09/2018
Jalal achète des marchandises pour
2000 DH par chèque et 7.000 DH, à
-des emplois dans des biens durables : crédit.

matériel, local, terrain… 10/09/2018


Jalal emprunt 20.000 DH auprès de sa
banque. Cette somme est déposée dans
-des emplois dans des biens circulants : son compte bancaire.
Stock, banque… Jalal règle 1.000 DH par chèque à son
fournisseur.
15/09/2018
Prof: Ou-mellal Brahim 51 Prof: Ou-mellal Brahim 52

3) Définition du bilan Remarque


Le bilan est un tableau qui décrit la Dans un bilan de début d’exercice (initial ou
situation du patrimoine d’une entreprise à d’ouverture), le total des emplois est égal à
une date donnée. Il se compose de deux celui des ressources.
parties : Emplois = ressources ou Total Actif = Total Passif
 L’actif (partie gauche) : les emplois
 Le passif (partie droite) : les ressources

Prof: Ou-mellal Brahim 53 Prof: Ou-mellal Brahim 54

Prof : Ou-mellal Brahim 9


30/01/2020

4) La structure du bilan a) Les principaux éléments de l’actif


Actif Passif
Les éléments de l’actif du bilan
Classe 1 : Financement sont classés par ordre de liquidité
Classe 2 : Actif immobilisé
permanent croissante. La liquidité est
l’aptitude d’un bien ou d’une
Classe 3 : Actif circulant Classe 4 : Passif circulant créance à se transformer en argent.
hors trésorerie hors trésorerie

Classe 5 : Trésorerie – actif Classe 5 : Trésorerie – passif

Prof: Ou-mellal Brahim 55 Prof: Ou-mellal Brahim 56

Ce sont des biens et des créances qui durent


Actif plus d’un exercice comptable et dont b) Les principaux éléments de passif
immobilisé l’entreprise a besoin pour fonctionner.
Exemple : terrain, construction, matériel, prêt
immobilisés, titres de participation…
Les éléments du passif sont classés par
ordre d’exigibilité croissante.
Actif Ce sont les biens et les créances qui se L’exigibilité est le délai de
circulant renouvellent constamment. remboursement d’une dette.
Exemple : stock ( de marchandises, produits
finis, matière première), créances sur les
clients…
Trésorerie- Ce poste comprend les éléments liquides que
Actif possède l’entreprise.
Exemple : les avoir en banque, avoir au centre
chèques postaux, avoir en caisse.

Prof: Ou-mellal Brahim 57 Prof: Ou-mellal Brahim 58

Financement il est constitué par l'ensemble des ressources


stables de l'entreprise et regroupe
permanent principalement les capitaux propres et les
Application
dettes de financement ; Reprendre l’exemple 2 et présenter le bilan
structuré de Mr Radi
Le passif Dettes envers les fournisseurs, l’Etat, les
autres créanciers…
circulant
(à payer dans une durée inférieure à un an).
hors
trésorerie
Trésorerie- Ce sont les sommes que l’entreprise doit à la
passif banque et qui sont remboursable rapidement
(facilité de caisse, découvert des comptes…).

Prof: Ou-mellal Brahim 59 Prof: Ou-mellal Brahim 60

Prof : Ou-mellal Brahim 10


30/01/2020

ACTIF MONTANT PASSIF MONTANT


2) actif immobilisé
IMMOBILISATION EN NON VALEUR (a)
340 000,00
1) financement permanent -
5) Les variations du bilan et résultat
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES (b) capital social 300 000,00
IMMOBILISATIONS CORPORELLES (c) 340 000,00 - a) Opération sans incidence sur le résultat
local…………………………..
150 000,00
emprunt aupres des établissemnt de
crédits 61 000,00
Exemple: Reprenons le bilan de l’E/se Radi au
mobilier,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, 30 000,00 01/01/2018. les jours suivant il a effectue les
Matériel réfrigérant…………….. 40 000,00 - opérations suivantes:
matériel de transport 120 000,00 4) comptes de passif circulant (H.T) -
-15/01: retrait de la banque de 4000 dh pour
3) comptes d'actif circulant ( H.T) 60 000,00 Fournisseurs et comptes rattachés 60 000,00 alimenter la caisse.
Marchandises 60 000,00
- 20/01: Paiement au 2000 dh en espèce.
-
T.A.F:
5) TRESORERIE - ACTIF 21 000,00 1) Analysez chacune de ces opération en terme de
- 5) TRESORERIE PASSIF
ressources et emplois.
Banques, 15 000,00 2) Etablissez le bilan en 20/01 et commenter le
Caisses, 6 000,00
résultat.
-
TOTAL 421 000,00 TOTAL 421 000,00

Prof: Ou-mellal Brahim 61 Prof: Ou-mellal Brahim 62

b) Opérations ayant incidence sur le


résultat
- Le 22/01: l’E/se Radi a vendu la totalité En pratique l’entreprise ne peut pas dresser
de ses marchandises pour 70000 dh contre un nouveau bilan après chaque opération vu
espèces.
le nombre important de ces opérations.
T.A.F:
1) analysez l’opération du 22/01 C’est pourquoi la loi exige un bilan annuel
2) Etablissez le bilan en 22/01 dressé à la fin de chaque exercice
comptable appelé bilan de clôture.

Prof: Ou-mellal Brahim 63 Prof: Ou-mellal Brahim 64

6) Bilan de clôture et résultat Détermination du résultat


Le bilan de clôture est un bilan établi par Le résultat de l'exercice est égal au :
l’entreprise à la fin de l’exercice
comptable.il permet : total d'actif – total du passif
 De présenter la situation de l’entreprise à
 Lé résultat est bénéfice : si total actif > total
la fin de l’exercice.
 De mettre en évidence le résultat final de passif.
cet exercice.
 Le résultat est perte: si total passif > total
actif
Prof: Ou-mellal Brahim 65 Prof: Ou-mellal Brahim 66

Prof : Ou-mellal Brahim 11


30/01/2020

Application
 Si le résultat est bénéfice: il s’ajoute au Au début de l’exercice 2017, les éléments du bilan de
l’entreprise GAMA; se présentent ainsi:
total du financement permanent (sous le Matériel: 60000 DH; Mobilier:100000; fonds commercial:
200000; M/se:240000 DH; en caisse: 64000; Avoir en
banque: 196000 DH; avoir en chèque postaux: 4000 DH; dû
capital avec signe (+) par les clients: 14000 DH; dû aux fournisseurs: 36000 DH
Au 31/12/2017,le bilan présente les éléments suivants:
 Si le résultat est négatif: il se retranche du Matériel: 74000 DH; Mobilier: 106000; fonds commercial:
200000DH; M/ses:284000 DH; En caisse:70000; avoir en
total du financement permanent (-) sous le banque: 220000DH; avoir en chèque postaux: 28000DH; dû
par les client: 34000DH; dû aux fournisseurs: 28000 DH.
T.A.F:
capital 1) Déterminez le capital de l’E/se et dressez le bilan au
01/01/2017
2) Etablissez le bilan au 31/12/2017
3) Calculez le résultat de cet exercice.
Prof: Ou-mellal Brahim 67 Prof: Ou-mellal Brahim 68

I) Définition et présentation
1) Utilité
Les entreprises réalisent chaque jour, un
nombre considérable des opérations,
Séquence 4: LE COMPTE modifiant ainsi leurs bilans ; ce qui rend la
tâche d’établir le bilan après chaque
opération, une tâche pénible et coûteuse
(temps) ; D’où la nécessité d’utiliser des
tableaux pour l’enregistrement de chaque
opération. Ces tableaux s’appellent : Les
comptes.

Prof: Ou-mellal Brahim 69 Prof: Ou-mellal Brahim 70

2) Exemple Correction:
L’E/se GAMA a réalisé les opérations suivantes « compte caisse »
durant le mois d’octobre 2017:
DATES OPÉRATIONS ENTRÉES DATES OPÉRATIONS SORTIES
- Le 01/10/2017, avoir en caisse : 10.000dh ;
AVOIR EN 10 000 21/10 Règlement 15 000
- Le 15/10/2017, retrait de la banque pour 01/10 CAISSE (SI) fournisse
ur
alimenter la caisse : 20.000 Dh ;
- Le 20/10/2017, vente de marchandises au 15/10 DE LA BANQUE +20 000 25/10 Transport 5000
comptant par caisse, « pièce n
°V315 »:10.000dh; 20/10 VENTE DE +10 000
M/SE
- Le 21/10/2017, règlement d’un fournisseur en
espèce, « pièce n °K218 » :15.000dh ;
- Le 25/10/2017, paiement par caisse de frais de TOTAL 40 000 TOTAL 20 000
transport, « pièce n°A125 » :5.000dh ;
T.A.F. : CALCULER L’AVOIR EN CAISSE AU AVOIR EN CAISSE AU 25/10/2017= TOTAL ENTRÉES – TOTAL SORTIES
= 40 000 – 20 000 = 20 000
25/10/2017.
Prof: Ou-mellal Brahim 71 Prof: Ou-mellal Brahim 72

Prof : Ou-mellal Brahim 12


30/01/2020

3) Définition 4) Vocabulaire liés au compte


Un compte, par convention, est un tableau,  DÉBITER UN COMPTE : C’EST PORTER UNE
qui retrace l’évolution historique de chaque SOMME À SON DÉBIT;
éléments de l’entreprise.  CRÉDITER UN COMPTE : C’EST PORTER UNE
SOMME À SON CRÉDIT ;
IL EST DIVISÉ EN DEUX PARTIES :  LE LIBELLÉ ENREGISTRE LA PIÈCE
JUSTIFICATIVE DE L’OPÉRATION OU LA
 LA PARTIE GAUCHE : EST RÉSERVÉE AUX NATURE DE CELLE-CI (EX : N° DE LA
FACTURE…) ;
EMPLOIS C’EST LE DÉBIT ;
 L’INSCRIPTIOND’UNE SOMME AU DÉBIT OU
 LA PARTIE DROITE : EST RÉSERVÉE AUX AU CRÉDIT D’UN COMPTE EST APPELÉ :
IMPUTATION ;
RESSOURCES C’EST LE CRÉDIT.
Prof: Ou-mellal Brahim 73 Prof: Ou-mellal Brahim 74

LE SOLDE D’UN COMPTE EST LA DIFFÉRENCE 5) Présentation d’un compte


ENTRE LE TOTAL DE SES DÉBITS ET LE TOTAL
On distingue généralement 3 types de
DE SES CRÉDITS. TROIS CAS PEUVENT SE
présentation :
PRÉSENTER :
 Le compte schématique ou en T ;
 SI LE TOTAL DÉBIT > AU TOTAL CRÉDIT :
SOLDE DÉBITEUR  Le compte à colonnes séparées ou
opposées ;
 SI LE TOTAL DÉBIT < AU TOTAL CRÉDIT :
SOLDE CRÉDITEUR  Le compte à colonnes regroupées ou
mariées.
 SI LE TOTAL DÉBIT = AU TOTAL CRÉDIT :
SOLDE NUL

Prof: Ou-mellal Brahim 75 Prof: Ou-mellal Brahim 76

b) Compte à colonnes séparées ou


a) Le compte schématique ou en T
opposées

Prof: Ou-mellal Brahim 77 Prof: Ou-mellal Brahim 78

Prof : Ou-mellal Brahim 13


30/01/2020

c) compte à colonnes regroupées ou


Remarque
mariées
On distingue 2 grandes catégories de
comptes:
 LES COMPTES DE BILAN OU COMPTES DE
SITUATION DÉCRIVENT LA SITUATION
PATRIMONIALE DE L’ENTREPRISE.
 LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS
OU COMPTES DE GESTION OU D’ACTIVITÉ
CONSTATENT LES RESSOURCES ET LES
EMPLOIS EXTÉRIEURS AUX ÉLÉMENTS DU
PATRIMOINE DE L’ENTREPRISE.

Prof: Ou-mellal Brahim 79 Prof: Ou-mellal Brahim 80

6) Le fonctionnement des comptes II) Principe de la partie double


1) Exemples:
D(+) Compte d’actif C(-) D(-) Compte du passif C(+)
Exemple1: Le 02/03/2017, l’entreprise
« GAMA » effectue un Versement des
espèces en banque de 5000,00 DH.
Cette opération intéresse deux comptes :
D(+) Compte de charge C(-) D(-) Compte de produit C(+)  Compte caisse est crédité par 5000,00 Dh.
Sortie de valeur, le compte diminue ;
 Compte Banque est débité par la même
somme 5000,00 Dh. Entrée de valeur, le
compte augmente.
Prof: Ou-mellal Brahim 81 Prof: Ou-mellal Brahim 82

Exemple 2: le 03/04: règlement du


D Banque C D Cais e C fournisseur en espèces: 2000 DH

Emplois Ressources
(Destination) (Origine)
5 000.00 5 000.00

Prof: Ou-mellal Brahim 83 Prof: Ou-mellal Brahim 84

Prof : Ou-mellal Brahim 14


30/01/2020

Exemple 4: le 07/06: achat de M/ses au


Exemple 3: Le 05/05/2007, l’entreprise fournisseur « Radi » pour 3000 dh, le tiers du
« GAMA » achète des marchandises auprès montant est réglé en espèce, le reste à crédit.
de son fournisseur Ali d’un montant de
8 000.00 Dh ; la facture est réglée moitié en
Exemple5: le 08/06: vente de M/ses au client
espèce et moitié par chèque bancaire.
« BETA » pour 2600 DH, la moitié du
montant est réglée en espèces, le reste à
D Caisse C D Banque C D Achat de M/ses C crédit.
4 000.00 4 000.00 8 000.00

Prof: Ou-mellal Brahim 85 Prof: Ou-mellal Brahim 86

On peut déduire que toute opération 2) Définition


comptable peut être analysée en terme La partie double signifie que toute opération
d’emplois et de ressources et intéresse au de l’entreprise fait intervenir au moins deux
moins deux comptes : Un compte à débiter comptes : Un ou plusieurs sont débités et un
et un compte à créditer de même montant et ou plusieurs sont crédités pour des montants
de sens contraire : c'est le principe de la tel que :
partie double. Total débit = Total crédit

Prof: Ou-mellal Brahim 87 Prof: Ou-mellal Brahim 88

1) Définition
Le plan comptable général des entreprises
PCGE présente la liste des comptes à utiliser
par les entreprises ainsi que leurs règles de
fonctionnement.
III) Le Plan Comptable Générale des Par ailleurs, l’ensemble des comptes sont
présentés en deux modèles :
Entreprises (PCGE)
 Le modèle normal : appliqué plus
spécialement aux moyennes et grandes E/ses.
 Le modèle simplifié : réservé aux petites
E/ses ne dépassant pas certains seuls de taille
fixés par la loi.
Prof: Ou-mellal Brahim 89 Prof: Ou-mellal Brahim 90

Prof : Ou-mellal Brahim 15


30/01/2020

2) Codification 3) La signification de certaines codifications


Le classement des comptes est fait selon une
codification décimale, un compte comporte au a) Les constantes
moins 4 chiffres :  Le 4 en deuxième position:
 Le 1er chiffre permet d’identifier la classe un compte de bilan qui comporte 4 en 2ème
 Le 2ème chiffre permet d’identifier la rubrique position est soit un compte de créances, soit
 Le 3ème chiffre permet d’identifier le poste un compte de dettes.
 Le 4ème chiffre permet d’identifier le compte - 1481: emprunts auprès des établissement
lui même de crédit
 Le 5ème compte permet d’identifier le compte - 2411: prêts au personnel
divisionnaire - 3421: clients
 Le 6ème chiffre : sous-compte - 4411: Fournisseurs
Prof: Ou-mellal Brahim 91 Prof: Ou-mellal Brahim 92

 Le 8 en quatrième position
b) Les parallélismes
Un compte qui comporte un 4 en 4ème
Un parallélisme de codification existe au
position est :
niveau du 2ème et 3ème chiffre pour les
- Soit un compte intitulé « autres…. » ou créances et les dettes circulantes.
« divers…. » il s’agit d’un compte de bilan.
- 343: personnel-débiteur
- Soit un compte intitulé « … sur exercice
- 443: personnel-créditeur
antérieurs » quand il fait partie des
- 345: Etat débiteur
classes 6 ou 7.
- 445: Etat-créditeur.

Prof: Ou-mellal Brahim 93 Prof: Ou-mellal Brahim 94

Exemple :
Au 31/12/2017, date de fin d’exercice, l’entreprise
GAMA vous fournit les éléments suivants relatifs à sa
situation:
Caisse: 60000 DH; dettes fournisseurs: 1200000 DH;
Séquence 5: les composantes du M/se: 750000 DH; Banque: 100000 DH; capital
personnel 3000000 DH; créance client: 130000 DH;
résultat matériel de transport 220000 DH; fonds commercial:
3200000 DH.
T.A.F:
1) Dressez le bilan de l’E/se GAMA AU 31/12/2017 et
déterminez le résultat de l’exercice.
2) Le bilan permet-il d’expliquer comment ce résultat
a été formé?
3) De quel type d’information a-t-on besoin pour
connaître l’origine de ce résultat?

Prof: Ou-mellal Brahim 95 Prof: Ou-mellal Brahim 96

Prof : Ou-mellal Brahim 16


30/01/2020

Bilan de l’E/Se « GAMA » au 31/12/2017  Le bilan ne permet de pas d’expliquer


Actif Montant Passif Montant
comment ce résultat a été créée, d’où la
2: actif immobilisé 1:financement permanent: nécessité de connaitre les opérations
- Fonds commercial 3200000 - Capital personnel 3000000 effectuées par l’E/se tout au long de
- Matériels de transport 220000 - Résultat net de +260000 l’exercice en question et qui ont abouti à ce
3: actif circulant (HT) l’exercice
- M/se 750000 4: passif circulant (HT) 1200000 résultat.
- Clients 130000 - Fournisseur  Certaines de ces opérations entraînent un
5: trésorerie actif
- Banque 100000 5: trésorerie passif appauvrissement de l’E/se, elles sont
- caisse 60000 appelées charges; alors que d’autres au
total 4460000 Total 4460000 contraire enrichissent l’E/se, ce sont les
produits
résultat= actif total – passif = 4460000 –(300000+120000) =260000

Prof: Ou-mellal Brahim 97 Prof: Ou-mellal Brahim 98

Entre le 01/01/2017 et le 31/12/2017, l’entreprise a effectué les


opérations suivantes:
 Achat de marchandises 3 500 000 DH
I) Notion de charges
 Frais de transport 100 000 DH
 Versement de salaires 550 000 DH 1) Définition:
 Vente de marchandises 4 600 000 DH
 Frais de communication 10 000 DH
Les charges sont des sommes versées ou à
 Eau et électricité 5 000 DH verser par l’E/se en contrepartie des biens
 Intérêts reçu de la banque 20 000 DH et des services qu’elle obtient des tiers
 Paiement d’impôts 135 000 DH
 Autres charges 45 500 DH
(fournisseurs, préteurs…). La charge est :
 Intérêts payés 14 500 DH Une source d’appauvrissement de
T.A.F: l’entreprise ;
1. Classer ces opérations selon qu’elles constituent un Elle est définitive ;
appauvrissement ou un enrichissement de l’entreprise.
2. Que représente la différence entre les montants totaux de Elle concerne une période inférieure ou égale
ces deux catégories d’opération? à l’année.

Prof: Ou-mellal Brahim 99 Prof: Ou-mellal Brahim 100

appauvrissement montant Enrichissement Montant


- achats de M/Ses 3500000 - Ventes de 4600000
- Frais transport 100000 M/Ses 20000 Exemple de charges:
- Versement de 550000 - Intérêt reçus  Achat de marchandises au comptant,
salaire
- Frais de 10000 achat de MP à crédit, paiement
communication d’électricité,
- Eau et électricité 5000
- Paiement d’impôts 135000  Paiement de salariés
- Autres charges 45500
- Intérêts payés 14500
 Impôt payé à l’Etat, dons
total 4360000 total 4620000  Intérêts versés ou débiteurs
 Paiement du loyer….
Résultat= opérations d’enrichissement – opérations d’appauvrissement
4620000 - 4360 000 = +260 000 DH

Prof: Ou-mellal Brahim 101 Prof: Ou-mellal Brahim 102

Prof : Ou-mellal Brahim 17


30/01/2020

Le PCGE classe les charges en :

 Charges d’exploitation : Rubrique 61, ce sont des charges


2) Classification des charges régulières, répétitifs, à caractère cyclique, elles concernent le
fonctionnement normale de l’E/se. Il s’agit des achats de
matières et de marchandises, des salaires et des autres charges
externes… ;
Le PCGE regroupe les charges dans la  Les charges financières : Rubrique 63, elles concernent des
classe 6 dite comptes de charges. dépenses de nature financière. Il s’agit des intérêts des emprunts
et dettes, intérêts bancaires… ;
 Les charges non courantes : Rubrique 65, ce sont des charges
exceptionnelles ou anormales Il s’agit des pénalités, dons
versés…
Remarque : les charges d’exploitation et financières sont appelées charges
courantes.
Prof: Ou-mellal Brahim 103 Prof: Ou-mellal Brahim 104

3) Fonctionnement des comptes de


Exemple:
charges:
Les comptes de charges augmentent au  Si on achète de M/se, le compte de
débit et diminuent au crédit, ils sont charges à débiter est :
généralement de solde débiteur. D 6111 achats de M/ses C
X

 Si on paie le loyer, le compte de charges à


débiter est:
D Locations et charges locatives C
X

Prof: Ou-mellal Brahim 105 Prof: Ou-mellal Brahim 106

Application:
L’E/se « GAMA » a réalisé les opérations suivantes au cours du mois de Mars:
1) Achats de M/ses à crédit 25000 DH .
II) Notion de produit
2) Paiement des frais d’électricité 1500 DH en espèces
3) Achats de M/ses au comptant par chèque bancaire 30000 DH 1) Définition:
4) La banque vous prélève des intérêts de 2000 DH et des commissions de
400 DH Les produits sont des sommes reçues ou à
5) Paiement en espèces d’une pénalité pour infraction de code de la route de
400Dh. recevoir par l’E/se en contrepartie des
6) Achats de fourniture stockées pour 15000 Dh par chèque bancaire.
7) Paiement par chèque bancaire des honoraire d’un avocat de 6000 DH
biens et des services qu’elle fournit à ses
8) Paiement de la vignette d’une voiture en espèces de 6000 DH clients. Le produit est :
9) Paiement par chèque bancaire du salaire de la femme de ménage à 2500
DH Une source d’enrichissement de l’entreprise ;
10)Achats en espèces de timbres postaux 500 DH et paiement des frai de
téléphone par virement bancaire à 3000 DH. Elle est définitive ;
T.A.F: Elle concerne une période inférieure ou égale
1. Enregistrez ces opérations dans les comptes correspondants, sachant qu’au début
du mois mars les comptes caisse et banque présentent les soldes suivants: à l’année.
Banque : 75000 DH (SD); ; caisse : 12000 DH (SD)
2. Etablissez les soldes des comptes de charges.
Prof: Ou-mellal Brahim 107 Prof: Ou-mellal Brahim 108

Prof : Ou-mellal Brahim 18


30/01/2020

Exemples:
 Vente de marchandises 2) Classification des produits
 Ventes de biens et services
 Intérêts reçus aux débiteurs.
 Subventions reçues Le PCGE regroupe les charges dans la
 Loyer reçu….. classe 7 dite comptes de produits .

Prof: Ou-mellal Brahim 109 Prof: Ou-mellal Brahim 110

Comme pour les charges, Le PCGE a distingué 3 catégories de 3) Fonctionnement des comptes de
produits : produits:
 Les produits d’exploitation : Rubrique 71, produits ayant un Les comptes de charges augmentent au
caractère normal et habituel : ventes de marchandises, ventes
crédit et diminuent au débit , ils sont
de produits fabriqués, locations reçues… ;
généralement de solde créditeur.
 Les produits financiers : Rubrique 73, produits ayant un
caractère financier : intérêts reçus… D 7….. Comptes de produits C
 Les produits non courants : Rubrique 75, produits ayant un
caractère exceptionnel ou anormal ; exemple : dons reçus,
cessions d’immobilisations…
↓ ↑
Remarque : les produits d’exploitation et financiers sont appelés
des produits courants.

Prof: Ou-mellal Brahim 111 Prof: Ou-mellal Brahim 112

Application III) Le compte de produits et de


E/se « GAMA » a réalisé pendant le même mois mars, les
opérations suivantes: charges
1. Ventes de M/ses à crédit à 75000 DH C’est un état de synthèse qui permet de
2. Encaissement par chèque bancaire du loyer d’un immeuble
non affecté à l’exploitation 9000 DH récapituler les comptes de charges et de
3. La banque nous avise, qu’elle porte au crédit de notre compte produits pour déterminer le résultat net de
des intérêts de 1200 DH
4. Encaissement en espèces d’une commission de 5000 DH l’exercice :
pour service rendu à l’E/se voisine.
5. Ventes de M/ses par chèque bancaire 25000 DH  Résultat = total produits-total charges
6. L’E/se obtient une subvention d’équilibre par chèque
bancaire de 4000 DH Si Produits>charges => Bénéfice
7. L’E/se obtient de son fournisseur un escompte de règlement Si Produits< charges => Pertes
de 600 DH
T.A.F:
1) Enregistrez ces opérations dans les comptes correspondants.
2) Etablissez les soldes des comptes de produits.

Prof: Ou-mellal Brahim 113 Prof: Ou-mellal Brahim 114

Prof : Ou-mellal Brahim 19


30/01/2020

Le CPC du plan comptable marocain est établi en


Application
vertical (en cascade) et permet de calculer 6 niveaux D’après les deux applications précédentes, on peut
de résultats: relever les comptes de gestion suivants:
 Résultat d’exploitation=produits d’exploitation charges produits
(71)-charges d’exploitation (61) comptes solde comptes solde
 Résultat financier =Produits financiers (73)-charges 6111 achats de M/se 55000 7111 ventes de M/ses 100000
financières (63) 6122 achats de mat et four 15000 71272 commissions et 5000
 Résultat courant= résultat d’exploitation +résultat conso courtages reçu
61251 achat de F non stock 1500 7182 revenus des immeuble 9000
financier 6136 rémun des ind et hon 6000 non à l’exploitati
 Résultat non courant= produits non courants(75)- 61451 frais postaux 500 7381 intérêt et pdts assimil 1200
charges non courantes(65) 61455 frais de téléphone 3000 7386 escompte obtenus 600
6147 service bancaire 400 7561 subvention équilibre 4000
 Résultat avant impôt= résultat courants + résultat 61673 taxes sur véhicules 6000
non courant 6171 rémunération du pers 2500
6311 intérêt empr et dette 2000
 Résultat net de l’exercice= résultat avant impôts –
impôts sur les résultats T.A.F
6583 pénalité et amd pénal 400

NB: pour établir le CPC on doit utiliser les postes Etablissez le CPC de l’E/se sachant que l’impôt sur le
résultat est de 7500 DH.
Prof: Ou-mellal Brahim 115 Prof: Ou-mellal Brahim 116

Introduction
Le traitement comptable des opérations
économiques réalisées par l’entreprise est
effectué suivant deux systèmes :
Partie 2: le système classique
 Le système classique : c’est un système ancien
d’enregistrement et traditionnel, qui se base sur l’enchaînement
d’un ensemble d’étapes. Ce système continue
d’être à la base des systèmes actuels.
 Le système centralisateur : il s’agit de
l’utilisation de l’outil informatique pour la
comptabilisation (l’utilisation des logiciels de
comptabilité). Ce système moderne continue
de se baser sur le système classique.
Prof: Ou-mellal Brahim 117 Prof: Ou-mellal Brahim 118

Schéma d’organisation du système classique 1) La pièce justificative:


 Les documents de base (factures, talons de
chèques, avis bancaire, reçus, pièces de
caisse, etc.) sont classés, référencés et
conservés pour contrôle, voire pour preuve.
Ils constituent les pièces justificatives de la
comptabilité. Ces pièces doivent être gardées
par l’entreprise pour une période de 10 ans à
compter de leurs dates.
 Ces pièces doivent exister afin que
l’opération soit comptabilisée dans le
journal.
Prof: Ou-mellal Brahim 119 Prof: Ou-mellal Brahim 120

Prof : Ou-mellal Brahim 20


30/01/2020

2) le journal:
Cette phase permet à la fois :
 l’analyse des flux en débits et en crédits ;
 l’enregistrement chronologique des opérations. Cet
enregistrement se fait dans un livre comptable obligatoire : le
journal
Le journal doit être numéroté (pages), daté, et paraphé par le
greffier du tribunal de commerce, selon l’ordre chronologique et
sans ratures ni blanc.
La tenue de journal est obligatoire, il s’agit d’un document
fondamental pour l’enregistrement des opérations effectuées par
l’entreprise suivant leur ordre chronologique.

Prof: Ou-mellal Brahim 121 Prof: Ou-mellal Brahim 122

3) le grand livre : 4) La balance


Elle consiste à reporter les écritures du journal Le regroupement des comptes du grand livre,
dans le grand livre, où sont regroupés, d’une le plus souvent chaque mois, en un seul
façon schématique, les comptes inscrits au tableau récapitulatif appelé balance, le but
journal selon l’ordre du plan comptable. est de contrôler périodiquement les comptes.
L’établissement du grand livre est aussi Cet document n’est pas imposable par la loi,
obligatoire. il est facultatif, mais il est très important pour
Le grand livre sert de base à l’établissement de vérifier la bonne comptabilisation des
la balance. opération.
Prof: Ou-mellal Brahim 123 Prof: Ou-mellal Brahim 124

La balance est une liste générale de tous les


N°des Noms Solde de début Mouvement de Soldes de fin de
comptes. La balance n’est pas obligatoire, compte des de période la période période
s compte
s
elle revêt, toutefois, une grande importance Débite Crédite Débite Crédite Débite Crédite
urs urs urs urs urs urs
car elle permet de vérifier si les ……….
……….
……..
…….
……..
……..
……….
………
………
………
………..
……….
………
………
……….
……….
……… ……. …….. …….. ……… ………. ……… ……….

enregistrements ont été fait correctement, et


ce par la vérification des deux égalités :
Σ Débits = Σ Crédits
Totaux T1 T2 T3 T4 T5 T6

Σ Soldes débiteurs = Σ Soldes créditeurs


Prof: Ou-mellal Brahim 125 Prof: Ou-mellal Brahim 126

Prof : Ou-mellal Brahim 21


30/01/2020

5) Etablissement des états de


synthèses :
L’établissement des états de synthèse : Le
Bilan, le CPC et l’ETIC sur la base de la Application
balance.

Prof: Ou-mellal Brahim 127 Prof: Ou-mellal Brahim 128

Partie 2: les opérations courantes Chapitre 1: la facturation

 Chapitre 1: la facturation Objectifs du chapitre:


 Etablir des factures comportant des
 Chapitre 2: les emballages
réductions et des majorations
 Chapitre 3: Les règlements au comptant
 Enregistrer au journal les diverses factures
 Chapitre 4: Les effets de commerce

Prof: Ou-mellal Brahim 129 Prof: Ou-mellal Brahim 130

Introduction Introduction
 L’E/se achète des M/ses qu’elle revend en l’état (cas
Les opérations d’achats/ventes qui lient le
d’une E/se commerciale) ou des matières premières
et consommables qu’elle transforme en produits fournisseur (vendeur) et le client (acheteur)
finis pour être vendus ( cas d’une E/ses doivent être justifiées par un document
industrielles)
appelé: facture. Cette dernière constitue le
 Les opérations d’achats/ventes sont consignées dans
document de base de l’enregistrement
des documents appelés factures qui sont conservées
et présentées comme pièces justificatives. comptable des opérations commerciales.

Prof: Ou-mellal Brahim 131 Prof: Ou-mellal Brahim 132

Prof : Ou-mellal Brahim 22


30/01/2020

Introduction Séquence 1: la facture « DOIT »


I) Généralité :
1) Définition:
 La facture « DOIT » est un document établi par
Flux réel (M/ses) + facture
le fournisseur et adressé au client, afin de
Fournisseur Client
(Vendeur) (Acheteur) constater par écrit les conditions de vente des
Flux financier (Règlement) produits et des services vendus.
 Elle indique le décompte du montant net que
On distingue deux types de factures: l’acheteur doit payer à son fournisseur: d’où
• La facture « Doit » l’appellation: facture « DOIT »
• La facture « Avoir » Prof: Ou-mellal Brahim 133 Prof: Ou-mellal Brahim 134

2: Présentation de la facture 2: Présentation de la facture


La facture comporte, en général, 3 parties:
 L’en-tête: il comporte, en général:
- Les indications relatives à l’acheteur (nom ou raison sociale,
adresse…)
- Les indications relatives au vendeur ( nom ou raison sociale,
adresse, forme juridique…)
- La date de la facture et son numéro d’ordre.
- Les indications relatives au paiement (date et mode de règlement)
 Le corps de la facture: indications relatives aux produits ou aux
services vendus (référence, désignations, quantité, prix unitaire )
 Le bas de la facture: comporte
- le montant brut
- les réductions (remise, escompte)
- Les majorations (transport, TVA…)

Prof: Ou-mellal Brahim 135


- Le net à payer) Prof: Ou-mellal Brahim 136

Application
La facture doit être établie en plusieurs exemplaires. Vous êtes employé de bureau dans la société BM-Confection

La personne chargée de la comptabilité doit (SARL au capital de 500 000 Dhs), N°64 zone industrielle Béni
Mellal ; téléphone +212523 33 33. RC: b465294. Patente N°1213C.
veiller à:
Etablissez la facture N°517/19 datée du 15/07/2019, adressé à son
 Recevoir, contrôler, imputer client : Tadla-STYLE, 33 Bd Mohamed 5 K.Tadla .
Détail des M/ses facturées:
 Enregistrer,
- 300 jeans , réf 55/ZR. 100 DH par unité.
 Classer,
- 50 chemises, réf 112/JJ. 150 DH par unité
 Et enfin conserver les factures dans des - Commande N°45/18

registres adéquats. - Paiement dans 20 jours

Prof: Ou-mellal Brahim 137 Prof: Ou-mellal Brahim 138

Prof : Ou-mellal Brahim 23


30/01/2020

II) l’enregistrement de la facture


1) Enregistrement de la facture d’achats b) achats au comptant:
Dans ce cas le client peut réglé soit en espèce soit par
a) Achats à crédit
chèque bancaire ou postal, on débite alors le compte achat et
L’achat de M/ses constitue une charges pour l’E/se, le compte en crédite un compte de trésorerie.
achat est débité et le compte fournisseur est crédité.
Exemple: achats de M/Ses en par chèque bancaire
Exemple: achat de M/ses à crédit, 8000 DH facture n°28 n°AAC6147 la facture n°02/06 de 6000 DH.
passez l’écriture nécessaire:

Prof: Ou-mellal Brahim 139 Prof: Ou-mellal Brahim 140

2) Enregistrement des factures ventes Application


Les ventes constituent un produit pour l’E/se, elles Le 21/02/2017, l’E/Se FAMARCO adresse à ses clients les factures
suivantes:
impliquent donc l’enregistrement au crédit d’un compte de
- Facture N°162 relative à une livraison de M/ses au client ALAMI 25
vente « 711 ou 712 » contre le débit du compte client ou un 000Dhs.
compte de trésorerie.
- Facture B16 concernant une vente au Maroc de biens produits 20000
Exemple: SAMLALI vend 7800 de M/Se à AZIZ Dhs règlement moitié par chèque et moitié en espèce à la société DINA.
- Facture N°164 relative à un commission encaissée par l’E/se, adressé à
M&M 3000 DHs payé par virement bancaire.

Prof: Ou-mellal Brahim 141 Prof: Ou-mellal Brahim 142

1) Les réductions commerciales


III) Factures avec réductions a) Définition
Elles sont accordées aux client pour des raisons strictement commercial,
elles sont au nombre de trois:
Les factures qui constatent les opérations  Le rabais: ce sont des réduction accordées exceptionnellement au
client pour tenir compte d’un défaut de qualité de la M/Se livrée ou du
d’achats et de ventes peuvent comporter des
non respect de la conformité de la livraison: temps, lieux, moyens…
réductions de prix. Ces réductions sont de  La remise: ce sont des réductions habituellement accordées à tous ceux
qui remplissent certaines conditions, il en est ainsi des remises
deux types : à caractère commercial et à
consenties au client qui effectue des achats en grande quantité ou en
caractère financier. raison de la qualité du client.

 Les ristournes: accordées en fonction du volume du chiffre d’affaires


réalisé avec un client sur une période donnée (mois, trimestre, semestre,
l’année…)
Prof: Ou-mellal Brahim 143 Prof: Ou-mellal Brahim 144

Prof : Ou-mellal Brahim 24


30/01/2020

b) mode de calcul et traitement comptable Exemples:


 Exemple 1 : Facture n° 25 adressée par le
fournisseur ALI à son client AHMED, portant sur
 Les réductions commerciales (R.C) sont
une vente de marchandises de 5 000 dh et une remise
déduites en premier sur le montant brut
de 2%.
(MB) d’une facture, ce qui donne le net  Exemple 2 : Vente de marchandises à crédit au client
commercial (N.C). Ainsi, « HASSAN », MB : 50 000 dh ; Remises accordées
8% et 4%. (Facture n° 30)
 T.A.F :
NC = MB – R.C (R.R.R)
- Etablir les deux factures en calculant le NC.
- Enregistrer ces deux factures dans le journal.
Prof: Ou-mellal Brahim 145 Prof: Ou-mellal Brahim 146

Remarques : Application
- Les réductions commerciales se calculent Le 05/10/2017, l’E/Se GAMA adresse à son
en cascade et toujours avant les réductions client BETA la facture N°15/17, relative à
financières. une vente de M/se avec montant brut de 500
000 DH, remise de 5% , rabais de 1800 Dh
- Les réductions commerciales accordées sur ; remise de 10 % et ristourne de 1% .
facture « DOIT » ne sont jamais T.A.F:
1) Dressez le corps de la facture
comptabilisées et seul le Net commercial
2) Enregistrez la facture chez le client et
est pris en compte. chez le fournisseur
Prof: Ou-mellal Brahim 147 Prof: Ou-mellal Brahim 148

2) Facture avec réductions financières


Ce sont des réductions accordées à un client
a) Principe : pour des circonstances liées au paiement .
Lorsque l’acheteur règle la facture avant la C’est une bonification accordée au client
date normale convenue avec le vendeur, ce pour paiement anticipé (règlement avant
dernier peut lui accorder une réduction l’échéance), il s’agit de
appelée « escompte de règlement », qui l’escompte de règlement
vient de diminuer le montant net à payer.

Prof: Ou-mellal Brahim 149 Prof: Ou-mellal Brahim 150

Prof : Ou-mellal Brahim 25


30/01/2020

 Contrairement aux réductions  Pour le fournisseur: l’escompte accordé


commerciales, les réductions financière sont constitue une charge financière enregistrée
calculées dans la facture et enregistrées au débit du compte « 6386 Escomptes
journal dans les comptes : accordés »

 7386 « escomptes obtenus » chez le client  Pour le client: l’escompte obtenu


constitue un produit financier enregistré
 6386 « escompte accordés » chez le
au crédit du compte « 7386 Escompte
fournisseur
obtenus »
Prof: Ou-mellal Brahim 151 Prof: Ou-mellal Brahim 152

Exemple
 Le 10/02/2016, facture N°M6 adressée par
« Outils Maroc » à son client « Tours »
comporte les éléments suivants: Brut 10 000
Dh, rabais 2%
 Le 15/02/2017, facture N°M17 adressée au
même client comportant les conditions
suivantes: Brut 15 000, remise 5%, escompte
2%
T.A.F:
1) Présentez les 2 factures
2) Passez les écritures nécessaires chez le client
et chez le fournisseur.

Prof: Ou-mellal Brahim 153 Prof: Ou-mellal Brahim 154

Application 1:
Le 30/03/2015, la société Hajj Azzouz a
acheté des M/Ses de 26 000 Dh, après
diverses négociations la société Metro lui a
accordé les réductions suivantes: remise
5%, remise 10% et escompte 2%
Le règlement est par chèque postal n°4567
T.A.F:
1) Etablissez la facture H30
2) Passez les écritures nécessaire.
Prof: Ou-mellal Brahim 155 Prof: Ou-mellal Brahim 156

Prof : Ou-mellal Brahim 26


30/01/2020

Application 2: IV) Factures comportant des majorations


Le 15/12/2017: le fournisseur ATLAS a
vendu au client Alami, suivant la facture N°
15 , des M/ses; montant brut 200 000 DH, La facture peut comporter des majorations
remise 10%, escompte 1%, rabais 1000 DH, venant d’augmenter le montant net à payer
ristourne 5%; facture réglée, par chèque
bancaire encaissé le même jour. par l’acheteur.
T.A.F
Exemple : transport, TVA…
1) Dressez la facture
2) Enregistrez la facture chez «ATLAS » et
chez « ALAMI »

Prof: Ou-mellal Brahim 157 Prof: Ou-mellal Brahim 158

1) Généralités
a) définition:
 la TVA est un impôt indirect (celui qui
le supporte effectivement ne le paie pas
lui-même à l'Etat, mais par
A) La taxe sur la valeur ajoutée l'intermédiaire d'une autre personne)
 La TVA est institué au Maroc par la loi
du 20/12/1985 en remplacement de la
taxe sur produits et services (TPS)
 Cet impôt est toujours supporté par le
dernier consommateur, et payé pour
l'Etat par l'intermédiaire d'une entreprise
Prof: Ou-mellal Brahim 159 Prof: Ou-mellal Brahim 160

 La TVA est un impôt indirect inclus dans b) Base de calcul:


le prix de vente de la majorité des biens et
services. Elle est ainsi payés par le La TVA se calcule toujours sur le montant
consommateur aux E/ses qui reversent à Hors Taxes, qui est obtenu après la déduction
l’Etat.
 Le vendeur collecte donc la TVA au profit des réductions commerciales et des
de l’Etat. réductions financières.
TVA=prix de vente hors taxes × taux de TVA

Prof: Ou-mellal Brahim 161 Prof: Ou-mellal Brahim 162

Prof : Ou-mellal Brahim 27


30/01/2020

c) Taux de la TVA
On distingue un taux normal et des taux réduits:
d) Mécanisme de la TVA
- Taux normal de 20%: applicable à la quasi-
totalité des biens et services vendus.
L’E/se collecte, au profit de l’Etat , la
- Taux intermédiaire de 14%: sur les opérations
de transport, d’assurance… TVA facturée à ses client; mais elle a le
- Taux réduit de 10%: opérations de banque,
hôtels, restaurants… droit de récupérer la TVA payée sur ses
- Taux réduits de 7%: médicaments, fournitures
achats.
scolaires, pâtes alimentaire, eau…
Remarque: certains produits sont exonérés de
la TVA: farine, sucre, produits exportés…
Prof: Ou-mellal Brahim 163 Prof: Ou-mellal Brahim 164

Exemple :
Le 30/03/2018, l’E/se de ménuiserie « EST BOIS » a
vendu, au client LAHCEN suivant facture n°22, pour
140 000 dh hors taxe, des meuble fabriqués en mars.
Fourni TVA récupérable E/se TVA facturée
Pour réaliser cette production, elle a acheté le
Client 20/02/2018, auprès du fournisseur « GENERAL BOIS »
sseur suivant facture n°66, des planches de bois et diverses
matières et fournitures consommables pour 100 000 dh
hors taxe. Taux de TVA est de 20%
TVA due

T.A.F
1) Etablir les deux factures n°22 et n° 66
2) Enregistrerz les dans la comptabilité de l’E/ses EST
BOIS
Etat 3) Déterminer la TVA à verser par l’E/se EST BOIS à
l’Etat

Prof: Ou-mellal Brahim 165 Prof: Ou-mellal Brahim 166

L’E/se ne paie à l’Etat que la taxe sur la


 TVA facturée au client: 140 000×20%=28 000
valeur ajoutée qu’elle a produit
 TVA payée sur les achats de matières
Valeur ajoutée= Prix de vente hors taxes – Achats consommés
premières : 100 000 ×20% = 20 000 hors taxes

 TVA due=TVA facturée – TVA récupérable Dans l’exemple:Valeur ajoutée = 140 000 –
100 000 = 40 000 DH
= 28 000 – 20 000= 8 000 Dh
Donc, la TVA= 40 000×20% = 8 000 DH

Prof: Ou-mellal Brahim 167 Prof: Ou-mellal Brahim 168

Prof : Ou-mellal Brahim 28


30/01/2020

Application :
complétez le tableau suivant
 Prix TTC = Prix HT + TVA
Prix 120 000 480 000 500 000
TTC
 TVA = Prix HT × Taux de TVA
TVA
 Prix HT = Prix TTC/(1+t) (20%)

Prix 300 000 120 000 200 000


HT

Prof: Ou-mellal Brahim 169 Prof: Ou-mellal Brahim 170

2) La comptabilisation de la TVA Exemple


a) La TVA récupérable:  Comptabilisez la facture N° 66 chez l’E/se
La TVA payée par l’E/se aux fournisseurs EST BOIS:
constitue une créance sur l’Etat. Elle est
enregistrée au débit du compte:3455 Etat
TVA récupérable. Ce compte principal est
divisé en sous comptes suivants:
 34551: Etat, TVA récupérable sur
immobilisation.
 34552: Etat, TVA récupérable sur les
charges.
Prof: Ou-mellal Brahim 171 Prof: Ou-mellal Brahim 172

b) La TVA facturée Exemple :


la TVA collectée sur les clients par l’E/se Comptabilisez la facture N°22 chez EST
BOIS
constitue une dette envers l’Etat
enregistrée au crédit du compte:
4455 Etat, TVA facturée.

Prof: Ou-mellal Brahim 173 Prof: Ou-mellal Brahim 174

Prof : Ou-mellal Brahim 29


30/01/2020

Application 1 : Application 2
Le 11/03/2017, l’E/se GAMA a acheté de Le 20/06/2017, l’E/se BETA adresse a son
l’E/se FORD un camion pour 220 000 DH client GAMA la facture n°19 relative au
HT payable 50% au comptant par chèque vente de M/se pour 125 000 DH HT,
bancaire et le reste à crédit sur 8 mois, TVA payable à par chèque avec les réductions
suivantes: remise 3% et 1%, escompte
au taux normale, facture n°12. pour règlement au comptant de 0,5%, TVA
1) Etablissez la facture au taux normal.
2) Passez les écritures nécessaire chez 1) Etablissez la facture
l’E/se GAMA 2) Enregistrez la facture chez GAMA et
chez BETA
Prof: Ou-mellal Brahim 175 Prof: Ou-mellal Brahim 176

Application n° 1 :
 Le 15/02/2006 : L’entreprise « COTEF » a vendu une commande de
marchandises à son client « FARID » : MB : 8 500, remise 10 %, TVA
20 %. facture n° D15.
3) La TVA à verser à l’Etat
 Le 22/02/2006 : « FARID » règle la facture n° D15 en espèces (pièce de
caisse n° 25).
T.A.F : Enregistrer ces deux opérations dans le journal du fournisseurs et À la fin de chaque période (mois ou
celui du client.
trimestre), l’E/se versera à l’Etat la
Application n° 2 :
 Le 20/01/07 : L’entreprise « NAB-KART » (activité principale :
Tissage) envoie à son client, l’entreprise « SAS » (activité différence entre la TVA collectée (facturée)
commerciale), la facture C 125 comprenant : MB des marchandises
livrées : 45 000 DH, escompte 5%, remise 4%, rabais 2%, TVA 20%.
 Le 22/01/07 : L’entreprise « SAS » remet à son fournisseur, un chèque
sur les ventes et la TVA payée par l’E/se sur
n° B36 en règlement de la facture C 125.
 Le 24/01/07 : L’entreprise « NAB-KART » présente le chèque n° B36 à ses achats (TVA récupérable)
l’encaissement.
 Le 27/01/07 : L’entreprise « NAB-KART » reçoit l’avis de crédit relatif
au chèque n° B36, en tenant compte d’une commission de 22 DH
(H.T), TVA/commission bancaire 10%.
T.A.F : Enregistrer ces opérations dans le journal de l’entreprise « NAB-
KART ».
Prof: Ou-mellal Brahim 177 Prof: Ou-mellal Brahim 178

b) La déclaration et la régularisation Déclaration mensuelle est obligatoire pour:


de la TVA  pour les E/ses dont le chiffre d’affaires (HT) de l’année

La déclaration peut être précédente est supérieur ou égale à 1 000 000 Dh


 Les personnes n’ayants pas d’établissement au Maroc.
 Mensuelle ou trimestrielle
 Suivant le régime de débit ou Déclaration trimestrielle est obligatoire pour:
d’encaissement  pour les E/ses dont le chiffre d’affaires (HT) de l’année
précédente est inférieur à 1 000 000 Dh
 Les redevables à activité saisonnière ou occasionnelle,
et les nouveaux redevables.
Prof: Ou-mellal Brahim 179 Prof: Ou-mellal Brahim 180

Prof : Ou-mellal Brahim 30


30/01/2020

 Régime des débits (régime optionnel): la déclaration de Application 1


la TVA exigible doit être faite dès la constatation de la
 Complétez le tableau suivant:
créance sur le client quel que soit le mode de règlement.
janvier Février Mars
Le fait générateur est constitué par l’inscription de la
TVA facturée 80 000 60 000 140 000
créance au débit du compte client qui correspond à la
TVA récupérable 60 000 90 000 70 000
facturation. dont
 Sur charge  40 000  50 000  30 000
 Sur immo  20 000  40 000  40 000
 Régime d’encaissement (régime de droit commun): la
déclaration de la TVA exigible doit être faite après le
règlement du client quelle que soit la date de facturation. TVA due ……........ ………………… ……………
… ………..
Le fait générateur est constitué par l’encaissement effectif
de la créance.
Prof: Ou-mellal Brahim 181 Prof: Ou-mellal Brahim 182

Application 2 Application 3:
Soient les opérations réalisées par l’E/se « GAMA » pour le
Complétez le tableau suivant: premier trimestre 2018:
janvier Février Mars Opérations Janvier 2018 Février 2018 Mars 2018
TVA facturée dont 80 000 60 000 140 000
 Sur ventes au comptant  70 000  40 000  90 000 Achats de M/ses 300 000dh au 270 000 Dh dont ¾ à 420 000 DH au
(HT) comptant par chèque crédit payable le comptant
 Sur vente à crédit sur  10 000  20 000  50 000
20j 15/03
Acquisition - Mat transport 120 Mat info 132 000
d’immobilisation 000 DH DH
TVA récupérable dont 60 000 90 000 70 000 TTC
 Sur charge Vente de M/ses TTC 580 000 DH dont la 360 000 DH au 1500 000 DH dont
 Sur immo  40 000  50 000  30 000 moitié à crédit sur 20 comptant 1/3 est à crédit sur 20
 20 000  40 000  40 000 jours jours

TVA due pour régime débit ……........ …………… ………… T.A.F:


1) Déterminez le montant de la TVA due sachant que l’E/se est soumise au régime
des débits, déclaration mensuel, TVA au taux de 20%
TVA due pour régime ……........... …………… ………… 2) Déterminez le montant de la TVA due sachant que l’E/se est soumise au régime
encaissement des d’encaissement, déclaration mensuel, TVA au taux de 20%
Prof: Ou-mellal Brahim 183 Prof: Ou-mellal Brahim 184

L’accomplissement des obligations relatives à la TVA se déroule


en trois étapes :  Deuxième étape: établissement et
 Première étape: calcul extra-comptable de la TVA due, trois
enregistrement comptable de la
cas peuvent se produire:

 Cas 1: TVA facturée est supérieure à la TVA récupérable: il faudra


déclaration;
alors payer la différence au fisc. On parle de TVA due.  Troisième étape: envoi au fisc de la
 Cas 2: la TVA facturée est inférieure à la TVA récupérable, on
déclaration accompagnée du règlement
bénéficie alors d’un crédit de TVA que l’on peut reporter comme
TVA déductible sur la déclaration suivante. éventuel.
 Cas 3: il y a égalité entre TVA facturée et TVA récupérable ce qui
constitue un cas extrêmement rare; il n’y a alors ni TVA due, ni
crédit TVA
Prof: Ou-mellal Brahim 185 Prof: Ou-mellal Brahim 186

Prof : Ou-mellal Brahim 31


30/01/2020

Application Étape 1: calculs préparatoires de la


L’E/se « NARJIS SA » assujettie à la TVA au taux normal, déclaration de mars 2018
(déclaration mensuelle suivant le régime des encaissements),
met à votre disposition les renseignement ci-après:
Extrait des comptes au 31/03/2018 avant la déclaration de la TVA facturée (Mars) 82 367
TVA de mars 2018:
- TVA récupérable sur Chagres -44 778
N° de Intitulé des comptes Solde
comptes - TVA récupérable sur immobilisation -30 980
débiteur créditeur

34551 Etat-TVA récupérable sur les 30 980 = TVA due = 6 609


immobilisation (mars)
34552 Etat-TVA récupérable sur les charges 44 778
(mars)
4455 Etat-TVA facturée 82 367
Prof: Ou-mellal Brahim 187 Prof: Ou-mellal Brahim 188

Étape 2: Enregistrement de la
Étape 3: Enregistrement du règlement
déclaration de Mars 2018
de la TVA due (avant fin avril 2018)

Prof: Ou-mellal Brahim 189 Prof: Ou-mellal Brahim 190

Application 1:
Application 2:
 L’E/se « NARJIS SA » assujettie à la TVA
au taux normal, (déclaration mensuelle
suivant le régime des encaissements), met
à votre disposition les renseignement ci-
après:

Prof: Ou-mellal Brahim 191 Prof: Ou-mellal Brahim 192

Prof : Ou-mellal Brahim 32


30/01/2020

Les frais de transport sont engagés pour


livrer la marchandise au client. Ils figurent
sur la facture « doit » uniquement lorsqu’ils
B) Les frais de transport
sont à la charge du client. Ils constituent
alors pour lui une charge d’exploitation
enregistrée dans le compte :
61425 : transport sur achat.
Prof: Ou-mellal Brahim 193 Prof: Ou-mellal Brahim 194

1) Le port forfaitaire
la livraison des M/ses es effectuée par le
vendeur avec ses propres moyens. Il facture
alors un montant forfaitaire car il est difficile
de calculer avec précision à priori, le coût de
chaque livraison. Dans ce cas, le taux de TVA
appliqué est identique à celui des M/ses
facturées.

Prof: Ou-mellal Brahim 195 Prof: Ou-mellal Brahim 196

Exemple Application
Le 03/06/2019: l’E/se GAMA adresse à son
Le 15/04/2018, l’E/Se AMAL adresse à son client BETA la facture F36, relative aux M/ses
d’un montant brut: 200 000 DH. La facture
client HOUDA la facture F30. relative aux
comportant les éléments suivants:
M/ses d’un montant brut de 1750 DH,
Rabais 20 000 Dh, escompte 5%, remise 10% ,
escompte 1%, remise 5%, fort forfaitaire remise 5%, transport forfaitaire 1200 DH TTC,
100 DH (HT). TVA 20% TVA au taux normal 20%.
T.A.F: T.A.F:
1) Présentez la facture N°30 1) Etablissez la facture.
2) Enregistrez la facture chez GAMA et chez
2) Enregistrez cette facture cher « AMAL »
BETA
et chez « HOUDA »
Prof: Ou-mellal Brahim 197 Prof: Ou-mellal Brahim 198

Prof : Ou-mellal Brahim 33


30/01/2020

2) Le port déboursé Exemple:


 Le port est dit « port déboursé » ou Ali (fournisseur) et Brahim (Client) sont en
relation d’affaire, Ali recours aux services
« débours » lorsque le vendeur facture à d’un transporteur pour effectuer ses
l’acheteur des frais de port payés à un livraisons.
transporteur pour le compte de l’acheteur, le Le 20/04/2016: l’E/se Ali fait appel à ZAKI
(Transporteur) pour transporter des M/ses
taux de TVA appliqué est celui en vigueur chez son client Brahim.
sur le service de transport, soit 14%. Zaki envoie par télécopie la facture ci-
dessous:
Prof: Ou-mellal Brahim 199 Prof: Ou-mellal Brahim 200

Prof: Ou-mellal Brahim 201 Prof: Ou-mellal Brahim 202

Application 1: Application 2:
Le 03/10/2008, l'entreprise "TAJER" envoie à Le 15/02/2007, l'entreprise "nobles du monde" envoie à
son client l'entreprise "IBRAHIMI" la facture son client "REDA-MODE" la facture n° A10 réglée par
n°A15 dont le MB 40000 DH, remise 10%, chèque bancaire relative à une vente de marchandises.
escompte de 2%. Les frais de port s'élèvent à La facture mentionne les éléments suivants : MB 25000
DH, remise 5%, escompte 2%. Le taux de la T.V.A est
1500 DH (HT). Le taux de la TVA est de 20%. de 20% et le port T.T.C : 1140 DH. Pour le transport de
L'entreprise "TAJER" effectue la livraison par ces marchandises, l'entreprise "nobles du monde" a fait
ses propres moyens. Le règlement est effectué appel à un transporteur qu'elle a réglé en espèce le
par chèque bancaire. 14/02/2007 (facture n° 125).
T.A.F : T.A.F :
1) Etablir le décompte de la facture A15 1) Etablir le décompte de la facture A10 et celui de
2) Enregistrer cette facture chez le la facture n°125.
fournisseur et chez le client 2) Enregistrer la facture A10 chez le fournisseur et
chez le client.
Prof: Ou-mellal Brahim 203 Prof: Ou-mellal Brahim 204

Prof : Ou-mellal Brahim 34


30/01/2020

Application : 3 Application 4:
Le 15/01/2012, le Frs « AGDAL» a versé
684(TTC) en espèce à la Sté CARRE pour le Le 15/04/2012 ; la société "XIM" a vendu des
transport des produits finis envoyés à son client marchandises à crédit pour son client "MNS"
AKHIAM commerçant à Fès Facture n°12 ; ; MB: 28000, Remise 4%, escompte2% port
La 18/01/2012, « AGDAL » a envoyé à son forfaitaire 400 (HT). TVA20%. (Facture
client « AKHIAM» la facture n° B40
comportant : Produits finis 14 000.00 D, remise N°B11.
5%, TVA 20%, plus la facture n°12 de la Sté TAF:
CARRE. 1) Etablir le décompte de la facture N°B11.
TAF:
2) Enregistrer cette facture chez le fournisseur
1) Dresser les factures n°12 et n° B40 ;
et chez le client.
2) Passer les écritures nécessaires chez le client
« MNS » et chez le fournisseur « XIM ».
Prof: Ou-mellal Brahim 205 Prof: Ou-mellal Brahim 206

Chapitre 1: généralités
I) Définition
Une facture ordinaire (Doit) constate la créance du fournisseur
(vendeur) sur le client (l’acheteur), une facture Avoir
Séquence 2: facture avoir constate, à l’inverse, une dette du fournisseur envers le client
pour les raisons suivantes :
 Un retour de marchandises ou de produits non conformes
ou défectueux du client au fournisseur ;
 Des réductions (commerciales ou financières) accordées
par le fournisseur à son client après la facturation initiale.

Prof: Ou-mellal Brahim 207 Prof: Ou-mellal Brahim 208

La facture avoir est élaboré par le fournisseur et


adressée à son client pour tenir compte : La facture doit vient pour constater
 soit d’un retour des marchandises ou des
l’augmentation de créances de Fournisseurs
produits déjà vendus.
sur le client, tandis que la facture Avoir (la
 Soit des réductions supplémentaires (les
réductions hors facture doit) : note de crédit) vient au contraire pour
réductions commerciales supplémentaires (RRR : constater la diminution des dettes de clients
7119/6119 ou 7129/6129) envers son fournisseurs.
réductions financières supplémentaires (escompte
supplémentaire : 6386/7386)
Prof: Ou-mellal Brahim 209 Prof: Ou-mellal Brahim 210

Prof : Ou-mellal Brahim 35


30/01/2020

II) Comptabilisation Application 1: retour total


1) Facture avoir relative au retour:
A) Principe: Le 20-04-2011 : l’entreprise « super-FCB » a vendu à crédit
 AU niveau des calculs (le décompte) : des Marchandises à son client « be- XIM », suivant la facture
En cas de retour des marchandises ou des produits par le doit n°P5 ; MB : 12 000, rabais 7.5%, remise 5%, TVA 20% et
client, la facture Avoir se compose des mêmes éléments de port forfaitaire 455 (HT).
la facture Doit (c’est-à-dire mêmes réductions avec les Le 22-04-2011 : le client retourne la totalité des Marchandises
mêmes taux, et mêmes majorations avec même taux, sauf le pour la non-conformité. Le même jour le Fournisseur lui
transport (car c’est un service totalement utilisé), et le
montant brut qui représente la valeur des Marchandises adresse la facture Avoir n°L10.
retournées). Le 23-04-2011 : le client règle le reste de sa dette par chèque
 AU niveau de comptabilisation (le journal) : bancaire.
Il s’agit tout simplement de passer la contrepartie des TAF :
écritures déjà enregistrées au niveau de la facture doit, c'est-
à-dire de créditer les comptes déjà débités et vice versa. 1) établir le décompte de la facture Doit et de la facture Avoir
On procède ainsi car la facture avoir vient constater 2) Enregistrer toutes les écritures nécessaires chez le FRS et
l’inverse de ce qui est constaté par la facture doit. chez le Client

Prof: Ou-mellal Brahim 211 Prof: Ou-mellal Brahim 212

Application 2: retour partiel Application 3:


 Le 24/04/2012 : l’entreprise « MVP » reçoit de son  Le 03/01/2008, La Sté AGDAL reçoit, de son
fournisseur « XIM » la facture doit n°SB16 ; MB (des fournisseur AKHIAM la facture n° 857 relative à un
marchandises) : 52 000, escompte 2%, remise 6% et achat de marchandises à crédit pour un montant brut
TVA 20%. de 25 000 Dhs. Remise 5%, escompte 1%, TVA 20%.
 Le 26/04/2012 : le client retourne 12000 des Port débours 1140 DH TTC
Marchandise. Le Frs lui envoie la facture Avoir A11.  Le 22/01/2008, la société retourne la moitié des
 Le 29/04/20012 : le client retourne la moitié des marchandises achetées après un constat de non-
Marchandises conservées, et il reçoit la facture Avoir conformité.
n°A122.  Le 24/01/2008, elle reçoit de son fournisseur l’avoir
 Le 30/04/2012 : le client règle sa dette envers le n° A24 correspondant.
fournisseur par virement bancaire. T.A.F:
TAF : 1) Etablissez les factures
1) Etablissez les factures
2) passer toutes les écritures nécessaires chez les deux
2) passer toutes les écritures nécessaires chez les deux parties
parties
Prof: Ou-mellal Brahim 213 Prof: Ou-mellal Brahim 214

A- Les réductions commerciales


2) Les réductions hors facture Doit a) Principe:
Les réductions commerciales peuvent faire l’objet
Les réductions commerciales ou financières d’une facture Avoir dans le cas où elles sont obtenues
après la facture initiale ;
sont parfois accordées au client après Ces réductions doivent être comptabilisées ;
Les réductions commerciales qui font l’objet de la
établissement de la facture initiale. Elles facture Avoir sont considérées pour :
 Le fournisseur comme une diminution des produits
font donc l’objet d’une facture Avoir. inscrite au débit des comptes :
 7119 : RRR accordés par l’E/ses (pour les marchandises) ou
 7129 : RRR accordés par l’E/se (pour les produits finis ou services).
 Le client comme une diminution des charges inscrite
au crédit des comptes :
 6119 RRR obtenus sur achat de M/ses ;
 6129 RRR obtenus sur achats consommés de MF.

Prof: Ou-mellal Brahim 215 Prof: Ou-mellal Brahim 216

Prof : Ou-mellal Brahim 36


30/01/2020

b) Exemple ( suite de l’exemple


précédent) B) Les réductions financières
a) principe:
Le 01/02/2008, la société AGDAL reçoit de
L’escompte faisant l’objet d’une facture Avoir
son fournisseur la facture Avoir n° A25 est comptabilisé de la même façon qu’un
relative à un rabais supplémentaire de 4% escompte figurant sur une facture Doit ;
calculé sur le montant net des marchandises
L’escompte accordé sur une facture d’avoir est
conservées. ainsi enregistré :
TAF :  En charge financière chez le fournisseur.
1) Etablir la facture Compte : 6386 ; escomptes accordés.
2) Procéder à son enregistrement comptable.  En produits financiers chez le bénéficiaire.
Compte ; 7386 ; escomptes obtenus.
Prof: Ou-mellal Brahim 217 Prof: Ou-mellal Brahim 218

b) Exemple
Le 18/01/2008, Ali adresse à son client
Rachid la facture Doit n° 13 contenant : MB :
15 000.00 Dhs, remise 10%. TVA 20%
Le 20/01/2008, Ali adresse à Rachid une
facture Avoir n° A 54 contenant un escompte
de 1% oublié sur la facture Doit n° 13.
TAF :
1) Reconstituer les factures correspondantes
2) Passer ces opérations au journal de Ali et
celui de Rachid.
Prof: Ou-mellal Brahim 219

Prof : Ou-mellal Brahim 37