Vous êtes sur la page 1sur 5

Chapitre III : Cisaillement

III.1.Définition

Une pièce est sollicitée au cisaillement lorsqu'elle est soumise à deux systèmes forces égales,
de même droite d’action mais de sens opposés.

Sous l’action de ces deux forces, la pièce tend à se séparer en deux tronçons qui glissent l’un
par rapport à l’autre dans le plan d’une section droite. L’effort qui provoque ce glissement
s’appelle l’effort tranchant T.
Le phénomène de cisaillement surgisse dans beaucoup de problèmes pratiques.
Ex : - Deux plaques liées par un rivet simple, soumise à une force de traction F.

Fig. Contraintes de cisaillement dans un rivet


.
- Une poutre encastrée
2. Contrainte de cisaillement (τ) (Tau)
On considère une pièce soumise à une force de cisaillement qui se traduit par le glissement de
la section droite S1 par rapport à la section droite S2.

La contrainte en cisaillement «τ», c’est l’intensité de l’effort tranchant. C’est l’effort tranchant
par unité de surface (N/mm²).

Application
3. Déformation élastique de cisaillement

Pour beaucoup de matériaux, la déformation de cisaillement est linéairement proportionnelle à


la contrainte de cisaillement dans certaines limites. Dans le cas des glissements élastiques, la
déformation γ est donnée par :

= ù =

Le coefficient de proportionnalité G est appelé module d'élasticité transversale ou de


cisaillement et est semblable au module de Young E, pour la traction et la compression.
Pour la plupart des matériaux E est environ 2.5 fois plus grand que G. Pour les métaux G ~0.4
E.

Exemple :

La contrainte de cisaillement dans un corps métallique est égale à 1050 kg/cm2. Si le module
de cisaillement vaut 8400 kN/cm2, déterminer la déformation de cisaillement.
Solution :
La déformation est donnée par :

1050
= = 0.00125 = 0.225°
840000

4. Condition de résistance au cisaillement

Pour qu’une pièce sollicitée au cisaillement résiste en toute sécurité, il faut que la contrainte
de cisaillement ne dépasse pas une valeur critique Rpg appelée résistance pratique au
cisaillement en MPa:

= ≤

n: coefficient de sécurité.
Reg : résistance élastique au glissement en MPa.

Application :

Deux bandes d’acier sont assemblées par deux rivets comme le montre la Figure, vérifier la
résistance de l’assemblage.
La contrainte normale admissible de la plaque est : 100 N/mm2.
La contrainte normale admissible des rivets est : 80 N/mm2.

Solution :

1) Les rivets
Efforts tranchants au niveau de chaque section de rivet :
/2
= =
2 4
Contrainte tangentielle
4 5 × 10
= = = = 39.8 < 0.6 × 80 = 48 /
(20)
2) La plaque
La section nette
60 × 10 − 2 × 10 × 20 = 200
5 × 10 /2
= = = 125 > 100
200

Quelle est donc bmin pour que la plaque résiste ?


= 10 − 400
/2
<[ ]
10 − 400
→ (10 − 400) = 2.5 × 10

2.5 × 10 + 4 × 10
→ = = 65
10 × 100

P/2
10 mm
P
20 mm
P/2
10 mm

D=20 mm

P/2
60 mm P
P/2