Vous êtes sur la page 1sur 6

Introduction 

:
Le béton peut être défini comme un matériau poreux et hétérogène
composé de deux phases principales, la pâte de ciment et les granulats.
La porosité est le résultat de l’hydratation du ciment Portland par l’eau
qui laisse des espaces vides entre les différents hydrates produits.

But de l’essai  :
La porosité(p) caractérise l’importance des vides dans le béton et est
définie comme le rapport entre le volume des vides (Vv) sur le volume
total (Vt) du spécimen : p = Vv/Vt. La porosité d’un spécimen peut être
déterminée à l’aide de la norme ASTM C642-13 (ASTM, 2013a) qui
permet de mesurer le volume de pores perméables. Cette porosité varie
selon la composition du mélange (rapport eau/liant, teneur en ciment,
ajouts cimentaires, etc.) et la qualité de la mise en place et de la cure.

Table de matiere  :
Essai de porosité accessible a l’eau  :

 Trois éprouvettes de petit cube de béton


 Un dessiccateur
 Une pompe pour aspiré l’aire donne le dessiccateur
 Une bouteille qui sera lié au dessiccateur avec une vanne
 De l’eau dégazée
 Une balance normale
 Une balance hydrostatique

Essai de porosité total :

 Eprouvette1 un béton auto-plaçant


 Eprouvette2 un béton auto-plaçant fibré
 Un bag pour
 De l’eau
 Une balance normale
Principe de l’essai  :
Principe de l’essai de la porosité accessible a l’eau :
Le principe de la mesure consiste à déterminer la part de vide contenu
dans le matériau à l’état durci. La porosité à l’eau du matériau peut être
déterminée par pesée hydrostatique.
Les essais de porosité accessible à l’eau sont effectués selon le mode
opératoire AFPC-AFREM [AFPC, 1997] (cf. Figure II. 5) sur des
éprouvettes de diamètre 11cm et de hauteur 22cm, sciées en trois et
placées dans un dessiccateur sous vide pendant 4 heures. Elles sont
ensuite saturées dans l’eau sous vide pendant une durée de 48 heures.
Les échantillons sont soumis à une pesée hydrostatique qui permettra
d’évaluer leur volume (Meau) et à une pesée dans l'air qui est assimilée
à la masse saturée en eau (Mair) après avoir essuyé leur surface avec
un chiffon humide. Enfin, les échantillons sont placés dans une étuve à
105 °C jusqu’à masse constante (une différence de moins de 0,05%
entre 2 pesées effectuées à 24 heures d’écart) : la masse finale obtenue
(Msec) correspond à un état sec du matériau. La porosité accessible à
l'eau est calculée suivant l’équation ci-dessous (cf. Eq II- 2)

Mair−Msec
Ɛ %=
Mair−Meau

 Ɛ : porosité accessible à l’eau en %,


 M air : masse (en gramme) de l’éprouvette saturée d’eau pesée
dans l’air,
 M eau : masse (en gramme) de l’éprouvette saturée d’eau pesée
dans l’eau,
 M sec : masse (en gramme) de l’éprouvette sèche pesée dans l’air.

Manipulation  :
Pour l’évaluation de la porosité d’un béton durcie on a fait deux
méthodes d’essai :

-La porosité accessible a l’eau


-La porosité totale

Porosité accessible a l’eau  :


La porosité accessible à l’eau c’est un essai pour calculer la porosité
d’un béton durcie, en utilisant un dessiccateur et une pompe pour vider
l’aire dans les vides de l’échantillon.
Pour commencé notre essai il faut tout d’abord prépares trois
éprouvettes de béton avec des petite forme cubique d’une manier on
pourra les inclure dans le dessiccateur puis en commence notre essai.
Avons de commencé il faux pesé les éprouvettes est prendre la masse
sec.
En suit il faux inclure les éprouvettes dans le dessiccateur, il faux bien
fermer ce dernier avec une résine ou du plâtre pour éviter l’entré de l’aire
a l’intérieur de dessiccateur.
Puis en fait tourner la pompe qui et lier directement ver le dessiccateur
suit a un tube pour aspiré l’aire dans les vides des éprouvettes pondent
3heurs.
Apres les 3heurs d’aspirations on laisse la pompe en marche et on ouvre
la vanne qui contient de l’eau spécialement dégazé pour ne pas faire
entré l’aire avec l’eau cette action dur pondent 1 heur.il faux surtout pas
laissé la le ballon qui contient de l’eau dégazé ce vidé pour évité la
pénétration de l’aire a l’intérieur des éprouvettes, pondent cette action on
remarque des bulle d’aire qui sorte.
Apres cette action on arrêt la pompe et on ferme la vane puis en laisse
les éprouvettes avec l’eau dégazé sou pression dans le dessiccateur
pondent 18 heurs plus ou moine 2heurs, jusqua la saturation des vide.
Finalement on retire les éprouvettes de dessiccateur pour les pesé.
Pesé les éprouvette en utilisent la balance normal a l’aire libre et la
balance hydrostatique pour voir l’effet de la poussé Archimède, et
prendre la masse saturé, pour faire notre calcule de porosité accessible
a l’eau, selon la norme.

p=m ( sat ) −m¿ ¿


Avec :
p:la porosité accessible a l’eau.

m ( sat )=la masse de l’éprouvette prise par la balance normale.

m ( r . sat ) =la masse de l’éprouvette prise par la balance hydrostatique. m ¿

=la masse initiale de l’éprouvette.

Porosité total  :
La porosité totale c’est un essai pour calculer la porosité d’un béton
durcie.
Pour commencé notre essai il faux d’abord préparé notre échantillon, on
va préparer deux éprouvette de béton :
Eprouvette1 : béton auto-plaçant
Eprouvette2 : béton auto-plaçant fibré
Apre le durcissement des éprouvette on doit peser l’échantillon pour
prendre la masse initial (mi1) et (mi2) pour les éprouvettes 1et 2.
Couvrir les éprouvette avec une résine sur le coté pour évité la
pénétration d’eau par les coté.
Remplir le bag avec l’eau et mettre les éprouvettes de dans pondant
24heurs.
Finalement on retire les éprouvettes puis on essuie bien et on pèse pour
prendre la masse finale après 24heurs, (mf1) et (mf2).

V ( v)
p=
V (t)

p : Porosité total 

V(v) : volume des ports vides


V(t) : volume totale

Pour le calcul on a trouvé la masse initiale :


M1=1943.01g
M2=1937.79g
Pour la masse finale on a prêt les valeurs obtenu par le 2emme groupe :
M1=902.59g
M2=754.09g
Vu la différance entre les valeurs on a pus calculé le résultat final.

Vous aimerez peut-être aussi