Vous êtes sur la page 1sur 4

Introduction :

Nous allons voir dans ce chapitre les réactions d’oxydoréduction est trouver une grande analogie avec
les réactions acides bases étudiées précédemment.
Ces réactions rédox, sont celles qui permettent les feux d’artifices par exemples ou bien qui expliquent
la formation de la rouille. Elles sont aussi très importantes dans le domaine industriel (préparation de
métaux par ex).
I. réactions d’oxydoréductions
1. transfert d'oxydo-réduction
 Activité 1 : Réaction entre les ions cuivre II et le métal zinc :
▪ Expérience 1 : On introduit une lame de zinc dans un bécher dans une solution de
sulfate de cuivre II (Cu2+ (aq) + SO2− (aq)) (couleur bleue). La partie immergée de
la plaque est recouverte d’un dépôt de couleur rouge brique.
▪ Expérience 2 : Après un certain temps, on filtre le contenu de bécher .
On ajoute à un échantillon du filtrat quelques gouttes de soude, Il se forme un précipité blanc:
hydroxyde de Zinc II (Zn(OH)2 ). Ce précipité est caractéristique des ions Zn2+ (on peut faire un
témoin avec une solution de sulfate de zinc)

 Exploitation
1. Comment expliquer la disparition de la couleur bleu au cours de l’expérience 1 ?
 la disparition des ions Cu2+ (aq) ,qui se transforme en Cu(s),
2. D’où viennent les ions Zn2+ (aq) qui se réagissent avec les ions HO− (aq) au cours de l’expérience 2
 Les ions Zn2+ (aq) proviennent de la transformation de Zn en ion Zn2+ (aq)
3. On représente cette transformation par l’équation
Cu2+ (aq) + ........... ⇌ Cu(s) Compléter cet équation .
 Cu (aq) + 2e− ⇌ Cu(s)
2+

4. Écrire la transformation qui subit le métal Zin au cours de cette réaction .


 Zn(s) ⇌ ........... + ..............
5. On appelle l’espèce chimique qui susceptible de capter au moins un électron , oxydant et l’espèce
chimique susceptible de céder au moins un électron , réducteur .
Déterminer dans les deux équations (1) et (2) , l’oxydant et le réducteur.
 Cu2+ capte 2 électrons est un oxydant (1)
 Zn cède 2 électrons est un réducteur (2)
6. On appelle les deux équation (1) et (2) des demi-équations oxydoréduction . Écrire les deux demi-
équations au cours de cette réaction , en déduire l’équation de la réaction chimique et donner une
définition de la réaction d’oxydoréduction.
 La somme des deux demi-équations nous donnes l’équation de la réaction chimique :
Zn(s) = Zn2+(aq) + 2 e-
Cu2+(aq) + 2 e- = Cu(s) Équation
2+ 2+
Cu (aq) + Zn(s) → Cu ( s ) + Zn ( aq) d’oxydoréduction
ou rédox

Pr: azzeddine CHAOURI Page 1


2. définition
Une réaction d’oxydoréduction est une réaction qui met en jeu un transfert d’électrons entre
ses réactifs.
Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électron.
Un réducteur est une espèce chimique capable de céder un ou plusieurs électron
dans l'expérience précédente
▪ atome zinc perdre deux électrons
➢ on nomme la perte d'électron (s) Oxydation
➢ les espèce chimique qui perte des électron est: le réducteur
▪ un ion cuivre II gangue deux électron
➢ on nomme la gain d'électron (s) réduction
➢ l'espèce chimique qui gagne des électron est l'oxydant (ici l'ion cuivre II)
➢ l'écriture de ce transfert d'électron(s) est appelé demi-équation électronique.

❖ remarque:
le signe =(demi flèche) réduit la possibilité de passer d'une formation à l'autre selon les condition.
3. couple oxydant/ réducteur
 définition
un couple oxydant/réducteur est constitué d' un oxydant et d'une réducteur qui se transforment l'un en
l'autre par un Transfer de n électrons selon la demi-équation redox oxydant + n e- = réducteur
4. Méthode d’écriture des demi-équations électroniques :
a. Oxydant + e- = réducteur
b. Equilibrer tous les atomes autres que O et H.
c. Equilibrer les O en ajoutant des molécules d’eau.
d. Equilibrer les H en ajoutant des protons H+.
e. Compléter le nombre d’électrons pour respecter les charges électriques.
exemple:
Couple Nom de l’oxydant Nom du réducteur Demi Équation
H+(aq)/H2(g) Ion H+ (aqueux) Dihydrogène 2H+(aq)+ 2 e- = H2(g)

Mn+(aq)/M(s) Cation métallique métal Mn+(aq) + n e- = M(s)

Fe3+(aq)/Fe2+(aq) Ion fer (III) Ion fer (II) Fe3+(aq)+ 1 e- = Fe2+(aq)

I2(aq)/I-(aq) diiode Ion iodure I2(aq) + 2 e- = 2I-(aq)

S4O62-(aq)/S2O32-(aq) Ion tétrathionate Ion thiosulfate S4O62-(aq) + 2 e- = 2 S2O32-(aq

MnO4-(aq)/Mn2+(aq) Ion permanganate Ion manganèse (II) MnO4-(aq) + 8H+ + 5e- =


violet incolore Mn2+(aq) + 4 H2O

5. les oxydant et les réducteur dans la classification périodique des éléments


chimique
Un grand nombre des réducteurs rencontrés sont des métaux (cuivre, argent, fer, magnésium…) Tous
ces éléments se situent dans la partie gauche ou centrale de la classification. Ils ont tendance à céder
des électrons.

Pr: azzeddine CHAOURI Page 2


Les principaux oxydants sont des corps simples correspondant à des éléments situés dans la partie droite
de la classification (dioxygène, dihalogène F,Cl,Br,I). Ces éléments forment facilement des anions en
captant des électrons pour saturer leur couche électronique externe.

II. Les réactions d’oxydoréduction :


1. Définition :
Une réaction d’oxydo-réduction consiste en un transfert d’électrons entre un oxydant d’un couple et
un réducteur d’un autre couple.
2. Méthode pour écrire les réactions d’oxydoréduction :
a. On écrit les deux couple les demi équations :
𝑶𝒙𝟏 ⁄𝑹𝒆𝒅𝟏 (𝑶𝒙𝟏 + 𝑛1 𝑒 − ⇌ 𝑹𝒆𝒅𝟏 )
𝑶𝒙𝟐 ⁄𝑹𝒆𝒅𝟐 𝑹𝒆𝒅𝟐 ⇌ 𝑶𝒙𝟐 + 𝑛2 𝑒 −
b. On s’arrange pour avoir le même nombre d’électrons transférés dans les deux équations : pour cela,
on multiplie par n2 la première et par n1 la seconde :
𝒏𝟐 × (𝑶𝒙𝟏 + 𝑛1 𝑒 − ⇌ 𝑹𝒆𝒅𝟏 )
𝒏𝟏 × (𝑹𝒆𝒅𝟐 ⇌ 𝑶𝒙𝟐 + 𝑛2 𝑒 − )
On additionne alors les deux demi équations, les électrons n’apparaissent plus :
𝒏𝟐 𝑶𝒙𝟏 + 𝒏𝟏 𝑹𝒆𝒅𝟐 → 𝒏𝟐 𝑹𝒆𝒅𝟏 + 𝒏𝟏 𝑶𝒙𝟐 2

 application1:

 application 2

 Exercice application :

Pr: azzeddine CHAOURI Page 3


Pr: azzeddine CHAOURI Page 4