Vous êtes sur la page 1sur 3

III.

Questions et réponses

 Quels tests microbiologiques doivent être effectués sur l'eau de source provenant d'une source
autre qu'un PWS ?

L'eau de source obtenue à partir d'un système autre qu'un PWS doit être échantillonnée et
analysée pour les coliformes totaux au moins une fois par semaine. Si des organismes
coliformes sont détectés, des tests de suivi doivent être effectués pour déterminer si l'un des
organismes coliformes est E. coli (21 CFR 129.35 (a) (3) (i)).

 Est-ce que l'eau de source contenait E. coli considérée comme une eau de qualité salubre et
salubre comme l'exige une utilisation dans l'eau embouteillée ?

Non (21 CFR 129.35 (a) (3) (i)).

 Que doivent faire les embouteilleurs avant de pouvoir utiliser l'eau de source d'une source qui
a été testée positive pour E. coli ?

Les embouteilleurs doivent prendre des mesures appropriées pour rectifier ou éliminer d'une
autre manière la cause de la contamination par E. coli de cette source de manière suffisante
pour empêcher sa réapparition (21 CFR 129.35 (a) (3) (i)).

 Quand une source précédemment trouvée contenant E. coli sera-t-elle considérée comme
négative pour E. coli ?

La source sera considérée comme négative pour E. coli après que cinq échantillons prélevés
sur une période de 24 heures sur le même site d'échantillonnage qui avait initialement été testé
positif pour E. coli auront été testés et trouvés négatifs pour E. coli (21 CFR 129.35 (a)) (3)
(i)).

 Les embouteilleurs sont-ils tenus de conserver des registres des mesures correctives qu'ils
prennent pour les sources dont le test de dépistage d'E. Coli est positif ?

Oui. Les dossiers décrivant les mesures correctives prises en réponse à une découverte d'E.
Coli dans l'eau de source doivent être conservés dans le dossier de l'usine (21 CFR 129.35 (a)
(3) (i)).

 Les produits finis d'eau embouteillée doivent-ils être conformes à la section 402 (a) (3) du
FD&C Act?

Oui (21 CFR 129.35 (a) (4) (iv)).

1
 Quels tests bactériologiques doivent être effectués sur l'eau embouteillée finie ?

Les embouteilleurs doivent prélever et analyser au moins une fois par semaine pour les
coliformes totaux, un échantillon représentatif d'un lot ou d'un segment d'une production
continue pour chaque type d'eau potable en bouteille produite au cours d'une journée de
production. L'échantillon représentatif doit être constitué de récipients primaires de produit ou
d'emballages unitaires de produit. Si des organismes coliformes sont détectés, des tests de
suivi doivent être effectués pour déterminer si l'un des organismes coliformes est E. coli (21
CFR 129.80 (g) (1)).

 Quelle est la norme de qualité microbiologique établie par la FDA pour les coliformes totaux
dans l'eau en bouteille ?

La norme de qualité microbiologique établie pour les coliformes totaux est la suivante : (1)
Méthode de fermentation à tubes multiples (MTF). Pas plus d'une des unités analytiques de
l'échantillon ne doit avoir un nombre le plus probable (NPP) de 2,2 organismes coliformes ou
plus par 100 millilitres et aucune unité analytique ne doit avoir un NPP de 9,2 organismes
coliformes ou plus par 100 millilitres ; ou (2) Méthode du filtre à membrane (MF). Pas plus
d'une des unités analytiques de l'échantillon ne doit contenir 4,0 organismes coliformes ou
plus par 100 millilitres et la moyenne arithmétique de la densité coliforme de l'échantillon ne
doit pas dépasser un organisme coliforme par 100 millilitres (21 CFR 165.110 (b) (2) ) (i)
(A)).

 Que doit-on indiquer sur l'étiquette lorsque la qualité microbiologique de l'eau embouteillée
est inférieure à celle prescrite pour les coliformes totaux dans 21 CFR 165.110 (b) (2) (i) (A)?

Si la qualité microbiologique de l'eau embouteillée est inférieure à celle prescrite pour les
coliformes totaux dans 21 CFR 165.110 (b) (2) (i) (A), l'étiquette doit porter la déclaration de
qualité inférieure spécifiée au § 130.14 (a) (21 CFR 130.14 (a)) sauf que, le cas échéant, à la
place ou en plus de la déclaration spécifiée au § 130.14 (a), la déclaration suivante doit être
utilisée: «Contient des bactéries excessives» (21 CFR 165.110 (c) (1)).

 Quelle est la norme de qualité microbiologique établie par la FDA pour E. coli dans l'eau en
bouteille ?

Eau embouteillée contenant une substance à un niveau considéré comme nocif pour la santé en
vertu de l'article 402 (a) (1) du FD&C Act, ou qui consiste en tout ou en partie d'une substance
sale, putride ou décomposée, ou qui est autrement impropre à les aliments visés à l'article 402
(a) (3) du FD&C Act sont réputés être falsifiés. Si E. coli est présent dans l'eau embouteillée,
l'eau embouteillée sera considérée comme frelatée en vertu de l'article 402 (a) (3) du FD&C
Act (21 CFR 165.110 (b) (2) (i) (B); 21 CFR 165.110 (d)).

2
 Quelles méthodes analytiques sont utilisées pour déterminer la conformité à la norme de
qualité microbiologique pour l'eau en bouteille ?

Les méthodes analytiques utilisées pour déterminer la conformité à la norme de qualité


microbiologique pour l'eau embouteillée sont les méthodes de fermentation à tubes multiples
ou de filtration à membrane décrites dans les sections applicables de « Méthodes standard
pour l'examen de l'eau et des eaux usées », 21e éd. (2005), American Public Health
Association (21 CFR 165.110 (b) (2) (ii)).

Vous aimerez peut-être aussi