Vous êtes sur la page 1sur 10

Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de

Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Matrices bis
Mostafa Jourhmane

α alpha β beta
γ gamma δ delta
 epsilon θ theta
λ lambda µ mu
ρ rho σ sigma
Les lettres grecques

1
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Exemple de produit de matrices


 
1 1 1
Soit la matrice carrée A = 1 j j 2  . Calculer A4 . Montrer que A est inversible et calculer A−1 .
1 j2 j
   
3 0 0 1 1 1
A2 =  0 0 3  , A3 = 3 1 j 2 j  .
0 3 0 1 j j2

A4 = A2 A2 = 9I, qu’on peut écrire A( 19 A3 ) = ( 19 A3 ) A = I.


Donc A est inversible et
1
A−1 = A3 .
9

2
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Algorithme en pseudocode du poduit de deux matrices

Produit − matricielle
Données : n, m, l, A[n, m], B[m, l]
Sortie : C[n, l]
Début
Pour i = 1, n faire
Pour j = 1, l
C(i, j) = 0.
Pour k = 1, m
C(i, j) = C(i, j) + A(i, k) ∗ B(k, j)
fin k
fin j
fin i
FIN

Matrices particulières
Soit A une matrice carrée de taille n × n.
- A est tringulaire inférieure si ses éléments au-dessus de la diagonale sont nuls : i < j =⇒ aij = 0.
 
a11 0 0 ... 0
 .. .. 
 a21 a22
 . . 

A=
 .. .. .. .

. . .
 ..
 
.. .. .. 
 . . . . 0 
an1 ... ann
- A est tringulaire supérieure si ses éléments au dessous de la diagonale sont nuls : i > j =⇒ aij = 0.
 
a11 a12 ... . . . a1n
 .. .. 
 0
 a22 . . 

A=
 .. .. .. .

. . .
 ..
 
.. .. .. 
 . . . . an−1n 
0 ... 0 ann

Exemples
   
3 0 0   3 0 3
7 0
A = 1 2 0 , B= , C = 0 0 3  .
2 −1
1 7 4 0 0 −2

Théorème
Une matrice de Mn (K) triangulaire est inversible si et selement si ses éléments diagonaux sont tous non
nuls.
Une matrice qui est à la foix triangulaire supérieure et inférieure est une matrice diagonale : i 6= j =⇒
aij = 0.

3
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Une matrice diagonale est inversible ssi pour tout i ∈ [[1, n]] aii 6= 0 et son inverse est la matrice diagonale
dont les coefficients diagonaux sont 1/aii dans le même ordre.

Exemples
   
3 0 0   3 0 0
7 0
A = 0 2 0 , B= , C = 0 0 0  .
0 −1
0 0 4 0 0 −2
 
1/3 0 0  
−1 −1 1/7 0
A =  0 1/2 0  , B = . Alors que la matrice C n’est pas inversible car
0 −1
0 0 1/4
c22 = 0.

4
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Exemple
α1p
   
α1 0 0 0 0
D=0 .. Dp =  0 ..
0 , 0 .
   
. .
0 0 αn 0 0 αnp

Inverse d’une matrice


Matrice 2× 2. 
a b
Soit A = .
c d

Proposition  
d −b
Si ad − bc 6= 0, alors A est inversible et A−1 = 1
ad−bc .
−c a

Preuve  
1 d −b
Soit B = ad−bc .
−c a
Il suffit d’effectuer les deux produits AB = I2 et BA = I2 .
CQFD

Méthode pour inverser A


- des opérations élémentaires sur les lignes de A transfoment A en la matrice identité In
- faire simultanément les mêmes opérations sur In .
- à la fin, A est transformée en In , et In est transformé en A−1 .
On forme le tableau
(A|In ) −→ (In |B) = (In |A−1 ).
Opérations élémentaires sur les lignes :
- Li ←− λLi avec λ 6= 0 : multiplier une ligne par un réel non nul
- Li ←− Li + λLj avec λ ∈ K(j 6= i) : ajouter à la ligne Li un multiple de Lj .
- Li ←→ Lj échanger deux lignes.
Calculons l’inverse par la méthode de Gauss-Jordan
 
1 2 1
A =  4 0 −1 .
−1 2 2
Voici la matrice augmentée  
1 2 1 | 1 0 0
(A|I3 ) =  4 0 −1 | 0 1 0 .
−1 2 2 | 0 0 1
Le a11 = 1 est un bon pivot, on va faire les opérations élémentaires sur toute la ligne.
L2 ←− L2 − 4L1 et L3 ←− L3 + L1
 
1 2 1 | 1 0 0
0 −8 −5 | −4 1 0 .
0 4 3 | 1 0 1

5
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Maintenant L3 ←− L3 + 12 L2
 
1 2 1 | 1 0 0
0 −8 −5 | −4 1 0 .
0 0 1/2 | −1 1/2 1
L3 ←− 2L3
 
1 2 1 | 1 0 0
0 −8 −5 | −4 1 0 .
0 0 1 | −2 1 2
L2 ←− L2 + 5L3 et L1 ←− L1 − L3
 
1 2 0 | 3 −1 −2
0 −8 0 | −14 6 10  .
0 0 1 | −2 1 2
L2 ←− L2 /4
 
1 2 0 | 3 −1 −2
0 −2 0 | −7/2 3/2 5/2 .
0 0 1 | −2 1 2
L1 ←− L1 + L2
 
1 0 0 | −1/2 1/2 1/2
0 −2 0 | −7/2 3/2 5/2 .
0 0 1 | −2 1 2
L2 ←− L2 /(−2)
 
1 0 0 | −1/2 1/2 1/2
0 1 0 | 7/4 −3/4 −5/4 .
0 0 1 | −2 1 2
 
−2 2 2
1
A−1 =  7 −3 −5 .
4
−8 4 8

6
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Définition

Matrice transposée
Soit A = (aij ) une matrice de taille n × p
   
a11 a12 a13 . . . a1p a11 a21 a31 . . . an1
. ..  a12 a22 a32 . . . .. 
a22 a23 . .
 
 a21 .  . 
   
A=
 .. .. .. >
 =⇒ A = 
  . . . . . . .

. . . . . .
 ..  ..
   
.. .. ..  .. .. .. 
 . . . .   . . . . 
an1 ... anp a1p . . . anp
Autrement dit : le coefficient aij est à la place (j, i) dans A> ∈ Mp,n (K) ou encore la i−ième ligne de A
devient la i−ième colonne de A> .

Exemples
 
0  
0 2 3
A =  3 , B= .
−2 0 −1
−5
 
0 −2
A> = 0 3 −5 , B > = 2 0  .


3 −1

Définition
Lorsqu’on dit vecteur, on parle de vecteur vertical. Mais, lorsqu’on l’écrit verticalement, il prend de la
place. Ainsi, on l’écrit horizotalement avec > dessus pour dire son transposé.

Théorème
- (A + B)> = A> + B > .
- (αA)> = αA>
- (A> )> = A
- (AB)> = B > A> .
- Si A est inversible alors A> l’est aussi et on a (A> )−1 = (A−1 )> .

7
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Soit A = (aij ) une matrice carrée de taille n × n.


Les éléments a11 , a22 , ..., ann sont les éléments diagonaux.
La diagonale principale est diag(A) = (a11 , a22 , ..., ann ).

Définition
La trace de la matrice A est la somme des éléments diagonaux de A :
n
X
tr(A) = a11 + a22 , ... + ann = akk .
k=1

Exemple  
3 −1 2
Pour A = −5 2 0 , tr(A) = 3 + 2 + 4 = 9.
3 0 4

Théorème
Soient A et B deux matrices n × n alors
- tr(A + B) = tr(A)+ tr(B).
- tr(αA) = α tr(A).
- tr(A> ) = tr(A).
- tr(AB) = tr(BA).

Preuve
n X
X n n X
X n n X
X n n X
X n
tr(AB) = aik bki = aik bki = bki aik = bik aki = tr(BA).
i=1 k=1 k=1 i=1 k=1 i=1 i=1 k=1

CQFD

Définition
Une matrice carrée A de taille n × n est symétrique si elle est égale à sa transposée c’est-à-dire

A = A>
ou bien aij = aji ∀i, j ∈ [[1, n]].

Exemple
Pour une matrice B quelconque, les matrices BB > et B > B sont symétriques.

Définition
Une matrice carrée A de taille n × n est antisymétrique si

8
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

A> = −A,
autrement dit si aij = −aji ∀i, j ∈ [[1, n]].

Exemples
 
0 −3 5  
0 2
A= 3 0 0 , B= .
−2 0
−5 0 0
Les éléments diagonaux d’une matrice antisymétrique sont toujours tous nuls.
En particulier tr(A) =tr(B) = 0.

9
Université Sultan Moulay Slimane ENSA de Béni-Mellal Département de
Mathématiques appliquées Année universitaire 2020/2021

Gauss-Jordan
 
2 1 −4 | 1 0 0
(A|I3 ) = 3 3 −5 | 0 1 0 .
4 5 −2 | 0 0 1
 
1 1/2 −2 | 1/2 0 0
0 3/2 1 | −3/2 1 0 .
0 3 6 | −2 0 1
 
1 0 −7/3 | 1 −1/3 0
0 1 2/3 | −1 2/3 0 .
0 0 4 | 1 −2 1
 
1 0 0 | 19/12 −3/2 7/12
0 1 0 | −7/6 1 −1/6 .
0 0 1 | 1/4 −1/2 1/4
 
19 −18 7
1
A−1 = −14 12 −2 .
12
3 −6 3
Vérification : pour s’assure qu’on ne s’est pas tromper, il veut mieux calculer AA−1 (= I).

10