Vous êtes sur la page 1sur 47

UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI

ENSA- Tanger

UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI ENSA- Tanger ANNEE 2010-2011 GSTR3 Rapport de projet : Business Intelligence : Application

ANNEE 2010-2011

GSTR3

Rapport de projet :

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

: Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Réalisé par :  Omar Benali

Réalisé par :

Omar Benali

Encadré par: Mr A.TALI

Table des matières

Table des matières

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Remerciements…………………………………………………………………… … 3 Introduction…………………………………………………………………………… 4

Chapitre I : Gestion de l‟entreprise ……………………………………………………5

5

2.2. Choix Entre le développement et l‟ERP …………………….………………… 6

2.1. Les méthodes de gestion……………………………………….………………

Chapitre II :OpenERP …………….………………………………

………………

8

2.1. Présentation du Progiciel…………………………………….…………………

8

2.2. Avantages……………………………………………………………………… 8

2.3. Architecture OpenERP…………………………………………………………10

12

2.4. Présentation du framework OpenObject………………….…………………

2.5. Installation des modules selon le besoin………………….…………………… 13

Chapitre III : Paramétrage d‟OpenERP ………………………………………………16

3.1.

Paramétrage général

…………

16

3.2

.Création des partenaires

…………19

3.3

.Création des produits

…………

20

3.4

.Création des utilisateurs

………….26

Chapitre IV: Business intelligence…………………………………………………

28

4.1.

Introduction ………………………………………………………………… 28

4.2.

Architecture des systèmes décisionnels………………………… ……………………

28

4.3.

Les briques de la BI ……………………………………………………………………………

29

4.4. BI et OpenERP…………………………………………………………………………………… 30

4.5. Travail réalisé……………………………………………………… …………………………….30

Conclusion……………………………………………………………………………43

Annexe :Installation d‟OpenERP sous linux Ubuntu 8.10……………………………44

Bibliographie & Webographie……………………………………………………….47

2

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Remerciements

Je souhaiterai adresser mes sincères remerciements à mon encadrant Pr. Tali Abdelhak, pour sa disponibilité et pour son aide, tout au long de mon projet pendant lequel le problème de documentation, était l‟obstacle majeur. Mes remerciements s‟adressent également à tous mes collègues qui ont m‟aider à réaliser ce projet.

3

Introduction

Introduction

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Pour exister dans un environnement concurrentiel, une entreprise doit satisfaire ses clients, générer et maximiser son profit. Diriger efficacement ses services s„avère aussi un point essentiel pour remédier aux pertes dues aux nombre élevé d‟erreurs et d‟incohérences entre les différents systèmes d‟Information des différents services. Pour cela elle nécessite l'utilisation d‟un outil unique qui est capable de couvrir un large périmètre de gestion, c'est-à- dire : la gestion comptable, la gestion des achats, des ventes, de production, des stocks, etc. Avec les Progiciels de Gestion Intégré (PGI) ou Enterprise Ressource Planning (ERP), une entreprise peut gérer non seulement son fonctionnement interne, mais aussi la communication avec ses clients, et ses différents partenaires et fournisseurs, tout en se basant sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication, en particulier l‟Internet.

Un ERP est un système d‟information composé de plusieurs applications informatiques relatives aux diverses fonctions de l‟entreprise, de manière modulaire, en sachant que ces modules sont indépendants entre eux, et partageant une seule et même base de donnés, par le biais d'un système automatisé prédéfini et éventuellement paramétrable, un moteur de workflow. Un ERP peut inclure toutes les activités quotidiennes et futures d‟une entreprise. Les risques et les coûts d‟intégration sont des aspects importants à prendre en compte lorsqu'il s'agit de la mise en oeuvre d'un système ERP. Pour les petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que pour les petites et moyennes industries (PMI), les grands vendeurs d‟ERP tels que SAP, Microsoft et Oracle ne sont pas suffisamment flexibles. Ces entreprises ont besoin de flexibilité, et de simplicité et cela à des coûts abordables.

Grâce au logiciel libre, les coûts du progiciel ERP diminuent de façon dramatique, la réutilisation libre des modules déjà développés est possible et le logiciel peut être téléchargé et utilisé librement. Dans ce projet on s‟intéresse à OpenERP, c‟est un progiciel de gestion intégré qui est téléchargé plus de 600 fois chaque jour, disponible en 20 langues et possède un réseau mondial de partenaires et de contributeurs (plus de 800 programmeurs).

Dans ce qui suit, On représentera le progiciel avec ses différents avantages, puis on verra la simplicité avec laquelle on peut développer notre besoin sous OpenERP. Dans un premier temps on va proposer une architecture technique et fonctionnelle pour l'implémentation de l'ERP et un Développement d'une étude du cas d'un workflow complet d'une entreprise, cette

étude du cas doit décrire l'ensemble des tâches à accomplir et les différents acteurs impliqués dans la réalisation des processus métier de cette entreprise: achat de la matière première,

fabrication du produit, gestion du stock, vente du produit, facturation

projet on va découvrir le modèle business intelligence, en créant les cubes et les schémas

A la fin de ce

etc.

4

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Chapitre 1 : Gestion d’une entreprise

outil Open Source Chapitre 1 : Gestion d’une entreprise 1.1. Méthodes de gestion Une entreprise doit

1.1. Méthodes de gestion

Une entreprise doit être managée dans sa globalité. Il convient donc d'appliquer l'ensemble des méthodes de Management dédiées aux diverses composantes de l'entreprise :

Les ressources humaines

Les finances

Les services comptables

les services commerciaux

Les services techniques

Chaque entreprise utilise les mêmes bases en matière d'information comptable afin de prendre les décisions de gestion, de satisfaire aux obligations légales et d'assurer la communication entre services. Avant, chaque service avait son propre système d‟information. Pour faire le lien entre ces différents systèmes, les situations suivantes se produisaient : Double saisie des mêmes informations dans des systèmes d‟information distincts. Au mieux, l‟entreprise faisait développer des interfaces informatiques entre ses différents systèmes d‟information.

En cas de double saisie, on constatait un nombre élevé d‟erreurs et d‟incohérences entre les différents systèmes d‟Information. En cas d‟interface entre différents systèmes d‟information, la mise à jour ne se faisait pas en temps réel. Des déperditions de données survenaient parfois, du fait d‟un plantage informatique au moment du transfert de données. Des erreurs humaines survenaient aussi régulièrement (transfert du mauvais fichier, doublons dus à deux transferts successifs malencontreux …) Dans certaines grandes entreprises, des contrôleurs de gestion étaient spécifiquement embauchés pour l‟analyse et la correction des incohérences entre ces systèmes d‟information.

Par exemple, chez un grand constructeur de matériel informatique, un analyste des stocks devait réconcilier les écarts entre le système enregistrant les entrées et les sorties physiques de stock d‟un côté et les écritures comptables correspondantes de l‟autre. Des écarts de plusieurs dizaines de milliers d‟euros étaient régulièrement constatés et devaient être expliqués puis corrigés. Ce mode de fonctionnement coûtait très cher à l‟entreprise et est devenu inacceptable.

5

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

1.2. Choix entre le développement et l’ERP

Entre les outils de gestion existants qui permettent de gérer chacune des fonctions de l'entreprise, cette dernière a le choix : d‟utiliser un progiciel de gestion Intégré PGI/ERP puis l‟adapter selon son besoin, ou de développer son propre logiciel de gestion. Mais en prenant en considération que le fait de réaliser des développements spécifiques, est souvent coûteux, techniquement risqués et nécessite un temps considérable, ne laisse pas le choix pour une entreprise surtout les PME (petites et moyennes entreprise) et PMI (petites et moyennes industries), que de se procurer d‟un ERP, qui autrefois, n‟était réservés qu‟aux grandes sociétés.

Aujourd'hui, la plupart entre ces outils de gestion optent pour un Progiciel de gestion intégré PGI, qui a l'avantage de centraliser les données de gestion au sein d'une base de données unique et qui est de plus en plus répandus dans les PME/PMI.Un ERP, Enterprise Resource Planing (PGI: Progiciel de Gestion Intégré) est un progiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus d'une entreprise, intégrant l'ensemble de ses fonctions comme la gestion des ressources humaines, la gestion financière et comptable, l'aide à la décision, la vente, la distribution, l'approvisionnement, la production ou encore du e-commerce.

Le principe fondateur d'un ERP est de construire des applications informatiques correspondant aux diverses fonctions citées précédemment de manière modulaire sachant que ces modules sont indépendants entre eux, tout en partageant une base de données unique et commune au sens logique. L'autre principe qui caractérise un ERP est l'usage de ce qu'on appelle un moteur de workflow et qui permet, lorsqu'une donnée est enregistrée dans le Système d‟Information, de la propager dans les modules qui en ont l'utilité, selon une programmation prédéfinie.

Ainsi, on peut parler d'ERP lorsqu'on est en présence d'un Système d‟Information composé de plusieurs applications partageant une seule et même base de donnés, par le biais d'un système automatisé prédéfini et éventuellement paramétrable, un moteur de workflow.

De manière générale les avantages liés à l‟intégration d‟un ERP/PGI dans l‟entreprise sont:

L‟optimisation des flux économiques et financiers,

la centralisation des informations (Tout le monde a accès aux mêmes informations mises à

jour : un seul fichier client et articles,

),

la réduction des coûts : Il n‟est pas nécessaire de développer des passerelles de communication entre les modules,

6

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

l‟optimisation de la formation des utilisateurs (même interface, même logique),

La maîtrise des coûts et des délais de mise en oeuvre et de déploiement.

Il existe des ERP propriétaires et Open Source. Pour en citer quelques uns :

de mise en oeuvre et de déploiement. Il existe des ERP propriétaires et Open Source. Pour

7

Chapitre 2 : OpenERP

Chapitre 2 : OpenERP

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

2.1. Présentation du progiciel

OpenERP (ancien nom TinyERP) est un progiciel de gestion intégré (ERP) Open Source qui couvre et intègre l‟ensemble des besoins et processus des entreprises (marketing, ventes, achats, gestion de stock, gestion de la production, logistique, support/SAV et maintenance, comptabilité, gestion RH. Avec plus de 600 téléchargements par jour, OpenERP est l‟ERP Open source le plus téléchargé au monde. Grâce à la version web totalement inédite, On peut se connecter à tous moments et en tous lieux.

2.2. Avantages

En plus des bénéfices d‟un ERP cités précédemment l‟utilisation de OpenERP apporte :

Une plateforme d‟intégration saine :

Plus qu‟un ERP/PGI, OpenERP est une véritable plateforme d‟intégration du métier. Le développement a été réalisé en privilégiant la souplesse d‟intégration et d‟adaptation du progiciel. A l‟issue de notre intégration vous obtenez un outil qui répond parfaitement aux besoins de votre activité.

OpenERP est développé sur un système modulaire, avec plus de 200 modules vous avez à votre disposition une couverture fonctionnelle riche et complète. Ce système permet aussi de choisir le degré d‟intégration du progiciel, en effet, on n‟est pas obligé d‟intégrer tous les modules de OpenERP .En intégrant seulement les modules dont nous avons besoin on répond précisément à nos besoins et cela nous permet de réduire les coûts en ne paramétrant que le nécessaire.

besoins et cela nous permet de réduire les coûts en ne paramétrant que le nécessaire. Système

Système modulaire de OpenERP

8

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Des réponses technologiques innovantes :

Une gestion des flux (« workflows ») : avec OpenERP , on peut définir, modifier et visualiser nos flux de gestion de manière interactive. Une entreprise peut donc suivre et localiser un document ou une information à tout moment.

Deux clients sont à notre disposition :

Un Client « lourd » (GNU/Linux, Mac, Windows): nous avons la possibilité de nous connecter à l’outil avec un logiciel client installé sur notre poste souvent utile pour une meilleure gestion du stockage et du partage d’information.

gestion du stocka ge et du partage d’information. Client lourd (GTK) de OpenERP Un client «

Client lourd (GTK) de OpenERP

Un client « léger » (Navigateur Internet): nous pouvons nous connecter au travers d’un simple explorateur internet. Avec le client léger on n’est pas obligé d’installer un logiciel sur notre poste, et cela nous ouvre aussi les portes de l’accès à distance.

9

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Client léger (navigateur internet) Un Logiciel Libre

Client léger (navigateur internet)

Un Logiciel Libre :

Avant tout OpenErp est un Logiciel Libre, open source, certifié OSI avec tous les avantages associés.

Il s’appuie sur d’autres Logiciels Libres en particulier la base de données (Postgresql) ainsi que sur des formats d’échange et de développement ouverts ce qui permet l’évolution du logiciel en fonction de l’évolution des besoins. Utiliser un Logiciel Libre veut aussi dire que vos informations ne sont pas prisonnières du progiciel. En effet, OpenERP (TinyERP) nous offre tous les mécanismes

pour nous permettre d’accéder à nos données (interface avec OpenOffice, export,

2.3.Architecture d’OpenERP

).

Avec le client GTK, OpenErp est un système client/serveur 3 tiers:

OpenERP utilise le système de gestion de bases de données libre PostGreSQL Server pour stocker les données de l’entreprise (premier tiers). La partie application réside, d’une part sur le serveur sous la forme d’une application appelée OpenERP Server (second tiers). Cette application prend en charge le traitement sur les données :

contrôle des valeurs saisies, interrogation de la base de données, récupération des données utiles. La mise en forme des données demandées par l’utilisateur est partagée entre le serveur et le client : Le serveur prépare les données à afficher et le fait transiter par un flux au format XML. Le client récupère les données et les présente, dans la fenêtre de l’application, à l’aide d’un afficheur de PDF, ou bien dans une application bureautique (OpenOffice ouOffice).

10

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Le dialogue avec l’utilisateur (troisième tiers) : l’affichage à l’écran et la récupération des valeurs saisies au clavier ou des ordres donnés avec la souris sont pris en charge par une application cliente (Client OpenERP) qui s’appuie sur un composant graphique appelé GTK (GTK est un ensemble d'outils multiplateforme pour la création d'interfaces graphiques utilisateur. Il offre l’avantage de s’exécuter aussi bien sur un système d’exploitation Windows que Linux.

bien sur un système d’exploitation Windows que Linux. système client/serveur 3 tiers  Avec le client

système client/serveur 3 tiers

Avec le client Web, Open ERP est un système client/serveur 4 tiers :

La société Tiny a développé avec l‟aide d‟un de ses partenaires un composant appelé « client Web OpenERP » qui se place entre le serveur d‟application et le SGBDR. Ce composant joue à la fois le rôle de client vis-à-vis du serveur applicatif et de serveur de pages Web vis-à-vis des navigateurs.

vis-à-vis du serveur applicatif et de serveur de pages Web vis-à-vis des navigateurs. système client/serveur 4

système client/serveur 4 tiers

11

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

2.4. Présentation du Framework OpenObject

OpenObject est le framework d'OpenERP, ou programme permettant la génération d'OpenERP. Il est très souple et complet, et nous permet la création de nos propres applications de gestion. Rapidité de développement :

Développer des applications de gestion avec OpenObject est très rapide, bien plus qu'avec n'importe quel autre outil de ce type. On crée un fichier Python contenant la description des champs et des règles de gestion, un fichier XML décrivant les écrans, et c‟est tout. OpenObject aussi permet la création de Wizards (sous-programmes), l'automatisation des tâches et leur planification, l'intégration de données par défaut et/ou de démonstration. Grâce au langage Python, il n'y a aucune limitation aux codes. Python est un langage de programmation dynamique remarquablement puissant qui est utilisé dans une grande variété de domaines d'application. Python est souvent comparé à Tcl, Perl, Ruby, Scheme ou Java. Certaines de ses caractéristiques clés incluent:

la syntaxe lisible

Orientation objet intuitive

expression naturelle de code de procédure

modularité intégrale, en soutenant les paquets hiérarchiques

exception fondée sur la gestion des erreurs

types de données au niveau haut dynamique

vastes bibliothèques standard et des modules pour toutes tâche

extensions et modules écrits facilement en C, C + + (ou Java pour Jython, ou. NET pour IronPython)

intégrable dans les applications comme une interface de script

Python permet d'écrire le code dont on a besoin, rapidement. Et, grâce à un compilateur byte hautement optimisé et bibliothèques de soutien, Python code s'exécute plus que suffisamment rapide pour la plupart des applications.

Génération de rapports :

Les rapports sont très simplement définis et intégrés, sous 2 formes :

Rapports imprimables : Ils sont générés par le biais de reportlab. Les fichiers de génération de ces rapports peuvent être transformés dans OpenOffice, puis importés rapidement.

Ecrans : On peut définir tout type de tableau de bord, contenant des données, des listes, des graphiques.

Gestion des workflows :

Toutes les règles de gestion peuvent être définies. Le moteur de Workflows d'OpenObject est très puissant, et permet la conception de règles complexes (ou simples), qui peuvent être ensuite modifiées par le biais de l'application elle-même,

Communication avec applications externes :

Toutes les communications entre OpenObject et les interfaces (même vers le client GTK officiel) sont effectuées en XMLRPC. Les types d'objets, les écrans, les données sont transmises par ce

12

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

protocole. Des connecteurs existent entre OpenObject et LDAP, ainsi qu'avec de nombreuses autres applications Open Source comme :Magento, osCommerce, Virtuemart, ezPublish, Asterisk, etc.

2.5. Installation des modules selon le besoin

Comme cité auparavant OpenERP contient plus de 200 modules, dont chacun est responsable de la gestion d‟un service ou d‟une fonction de l‟entreprise, ou fournit un outil nécessaire pour l‟utilisation d‟un autre module. Une fois installé OpenERP nous propose une liste de modules officiels, il y en a qui sont installés d‟autre non. Pour y accéder AdministrationGestion des modulesModules.

Administration  Gestion des modules  Modules. la liste des modules Pour Installer un module on

la liste des modules

Pour Installer un module on le sélectionne, on clique sur formulaire (ou on y clique deux fois) planifier pour installationAppliquer les mises à jour. Un message nous indiquera que l‟installation s‟est terminée avec succès.

Dans la fenêtre courante on part sur Fonctionnalités pour voire les menus crées par le module nous permettant sa configuration dans ce cas c‟est le module smtpclient pour passer à la configuration on sur Administration ConfigurationEmail Servers.

13

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source menu crée par un module Avant de

menu crée par un module

Avant de continuer on doit recharger la page en appuyant sur recharger/reload dans la barre supérieure pour mettre en oeuvre les changements qu‟à subit le menu.

Dans le cas ou le module n‟est pas dans la liste, tous ce qu on a faire c‟est le télécharger (il est sous format zip), l‟importer puis l‟installer comme on l‟a expliqué avant.

14

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source importer un module Sur ce lien

importer un module

Sur ce lien http://openerp.com/download/modules/5.0/ on peut trouver les modules correspondants à la version 5 de OpenERP. Par contre Il se peut que pour une meilleure utilisation, ces modules nécessitent des modifications. Ces nouvelles versions on les trouve sur le lien http://openerp.com/download/modules/trunk/.

15

CHAPITRE 3 : Paramétrage d’OpenERP

CHAPITRE 3 : Paramétrage d’OpenERP

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Rappel du contexte

Pentalab est un laboratoire de produits pharmaceutiques et cosmétiques dont l´activité principale est la production, l´importation et la distribution des produits de beauté et des médicaments. Certains de ces produits sont vendus dans leur conditionnement d‟origine après approvisionnement auprès de ses fournisseurs et stockage en magasin. Les produits gérés sur stock sont facturés au client après la livraison. D‟autres produits ne sont approvisionnés que sur commande du client. Dans ce cas, après avoir saisi la commande du client une commande d‟achat est envoyée au fournisseur. Les produits gérés à la commande sont facturés au client avant la livraison.

3.1. Paramétrage général

Au premier lancement du client OpenERP, une alerte nous indique qu‟aucune base de données n‟est disponible. Nous allons donc en créer une, pour notre entreprise.

Nous allons donc en créer une, pour notre entreprise. Nous cliquons donc sur Cancel puis sur

Nous cliquons donc sur Cancel puis sur File, Database, New Database. Nous spécifions le mot de passe du super-administrateur (par exemple admin), nous appelons la base de données Pentalab et nous spécifions un mot de passe pour son administrateur (admin également, par exemple). Veillez à décocher la case Load Demonstration Data afin de ne pas charger les données de démonstration.

Veillez à décocher la case Load Demonstration Data afin de ne pas charger les données de

16

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Nous validons en cliquant sur OK et, au bout d‟un temps de chargement plus ou moins long selon la puissance de la machine, un message de confirmation devrait annoncer le succès de l‟opération de création de la base de données.

de l‟opération de création de la base de données. Il suffit alors de se connecter à

Il suffit alors de se connecter à la base en cliquant sur Connect now. Nous accédons alors à une série de boîte de dialogue permettant d‟effectuer un paramétrage préliminaire du progiciel. Étant données les caractéristiques de notre entreprise, nous optons pour le profil prédefini Manufacturing Industry profile :

pour le profil prédefini Manufacturing Industry profile : Un clic sur Suivant nous permet de spécifier

Un clic sur Suivant nous permet de spécifier des informations générales sur la société, dans l‟onglet Informations Générales :

nous permet de spécifier des informations générales sur la société, dans l‟onglet Informations Générales : 17

17

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

On clique sur suivant puis sur Installer et il faut attendre la fin du temps de chargement pour obtenir une nouvelle boîte de dialogue, nous invitant à commencer la configuration :

de dialogue, nous invitant à commencer la configuration : En cliquant sur Suivant , on accède

En cliquant sur Suivant, on accède à une série de boîtes de dialogue. Nous choisissons l‟interface simplifiée, nous ignorons la phase d‟ajout de nouveaux utilisateurs, nous spécifions le plan de comptes français (France - Plan Comptable Général) et nous ignorons la boîte de dialogue de paramétrage du message de retard de paiement (Message for the Overdue Payment Report). Les autres paramètres sont laissés à leurs valeurs par défaut, et nous cliquons sur Installer dans la boîte de dialogue :

nous cliquons sur Installer dans la boîte de dialogue : Enfin, nous cliquons sur Créer dans

Enfin, nous cliquons sur Créer dans la dernière boîte de dialogue :

sur Installer dans la boîte de dialogue : Enfin, nous cliquons sur Créer dans la dernière

18

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

La configuration préliminaire est alors achevée, et nous disposons d‟une première vue de l‟interface d‟OpenERP, avec plusieurs modules préinstallés.

d‟OpenERP, avec plusieurs modules préinstallés. Nous pouvons également créer un journal de banque, à

Nous pouvons également créer un journal de banque, à partir du module Finance & Comptabilité :

banque, à partir du module Finance & Comptabilité : 3.2 Création des partenaires Le premier module

3.2 Création des partenaires

Le premier module auquel nous nous intéressons est le module Partenaires. Nous avons par défaut deux catégories de partenaires, les fournisseurs et les clients. Nous renseignons la base de données par une série d‟enregistrements (cf. rapport général) correspondant aux clients (bouton New) :

base de données par une série d‟enregistrements (cf. rapport général) correspondant aux clients (bouton New )

19

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

On procède de même pour les fournisseurs :

Open Source On procède de même pour les fournisseurs : 3.3 Création des produits Le deuxième

3.3 Création des produits

Le deuxième module sur lequel se porte notre intérêt est le module Produits. Nous continuons donc à renseigner la base de données en saisissant les informations relatives aux produits. Nous commençons par définir une unité de mesure caisse contenant 50 unités (Configuration,Unité de mesure) :

contenant 50 unités ( Configuration,Unité de mesure ) : Nous créons alors la catégorie de Produits

Nous créons alors la catégorie de Produits Vendus (Configuration, Catégories de produits) :

Vendus ( Configuration, Catégories de produits ) : Il ne reste plus qu‟à effectuer la saisie

Il ne reste plus qu‟à effectuer la saisie des produits. (Menu Produits).

3.3.1 Produits achetés

Nous allons d‟abord créer deux produits que les laboratoires Pentalab se contentent d‟acheter auprès d‟un fournisseur, puis de revendre. Ils sont issus tous deux du fournisseur Liphaderm, mais ont des règles de gestion différentes. L‟un est vendu sur stock (flux de production poussé), l‟autre est acheté suite à une commande puis revendu au client (flux de production tiré) :

- Exfoliac Crème 10 : produit stockable, géré à l‟unité pour les ventes et acheté par caisses de 50 unités (UdM réglé sur Caisse). La méthode d‟approvisionnement est la livraison sur stock, et la méthodede fourniture est Acheter. Le prix fournisseur est de 3 euros, et le prix catalogue de 7,80 euros. Laméthode de coût est celle du prix standard.

- Exfoliac Crème 15 : produit stockable, géré à l‟unité à la vente comme à l‟achat (UdM réglé sur Unit). La méthode d‟approvisionnement est la fabrication à la commande, et la méthode de fourniture est Acheter. Le prix fournisseur est de 3,20 euros, et le prix catalogue de 9 euros. La méthode de coût est celle du prix standard.

20

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source 3.3.2 Produits fabriqu é s Par ailleurs,

3.3.2 Produits fabriqués

Par ailleurs, nous ajoutons un produit fabriqué en interne par les laboratoires Pentalab. ALCOOL IODÉ : se vend en flacons de 100 ml. Il faut 6 minutes pour réaliser un flacon à base de 99 ml d‟alcool et 1 ml d‟iode. L‟alcool et l‟iode sont approvisionnés auprès du grossiste. L‟unité d‟achat est le litre. La quantité minimum à acheter est 5 litres pour l‟alcool et 1 litre pour l‟iode. Le prix d‟achat de l‟iode est 30 le litre et 10 le litre pour l‟alcool. Nous devons pour cela créer un laboratoire (configuration, centres de travail) dans le module Fabrication :

Nous devons pour cela créer un laboratoire ( configuration, centres de travail ) dans le module

21

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Nous créons alors une nouvelle catégorie d‟unités

Nous créons alors une nouvelle catégorie d‟unités de mesure (LITRE) puis deux nouvelles unités de mesure : le mL (0,001 L) et flacon (0,1 L) :

unités de mesure : le mL (0,001 L) et flacon (0,1 L) : Nous créons une
unités de mesure : le mL (0,001 L) et flacon (0,1 L) : Nous créons une

Nous créons une nouvelle catégorie de produits (catégorie Matières Premières) :

nouvelle catégorie de produits (catégorie Matières Premières) : Puis nous créons une fiche produit pour l‟iode

Puis nous créons une fiche produit pour l‟iode :

22

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Et nous procédons de même pour l‟alcool

Et nous procédons de même pour l‟alcool :

Open Source Et nous procédons de même pour l‟alcool : Nous pouvons maintenant c réer une

Nous pouvons maintenant créer une fiche produit pour l‟alcool iodé, intégrant l‟unité de mesure (flacon) et la méthode d‟approvisionnement (Fabrication à la commande) ainsi que la méthode de fourniture (Produire). Le prix standard est de 2,50 euros, et le prix catalogue de 4,20 euros :

23

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Gammes et nomenclatures Nous créons ensuite la

Gammes et nomenclatures Nous créons ensuite la gamme puis la nomenclature d‟un flacon d‟alcool iodé (Fabrication, Configuration, Gammes). Pour simplifier, la gamme sera réduite à une opération unique de distillation (3 heures), réalisée par le poste de travail laboratoire :

heures), réalisée par le poste de travail laboratoire : Nous pouvons définir la nomenclature également (

Nous pouvons définir la nomenclature également (Fabrication, Configuration, Nomenclature) en définissant pour un produit donné ses sous-produits. Ici, un flacon de 100mL d‟alcool iodé comporte 99mL d‟alcool pour 1 mL d‟iode :

24

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Règles de réapprovisionnement En utilisant le module

Règles de réapprovisionnement

En utilisant le module de gestion de stock, on affecte une gestion par point de commande à l‟alcool et à l‟iode. Avant cela, il est possible de créer un entrepôt

l‟iode. Avant cela, il est possible de créer un entrepôt et des emplacements. Puis on affecte

et

des emplacements.

il est possible de créer un entrepôt et des emplacements. Puis on affecte des règles de

Puis on affecte des règles de stock minimum pour l‟alcool et l‟iode :

25

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source 3.4 Création des utilisateurs : L‟organigramme de
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source 3.4 Création des utilisateurs : L‟organigramme de

3.4 Création des utilisateurs :

L‟organigramme de la société est le suivant :

Poste

Nom et prénom

PDG

LAARBI Imad

Directeur financier

KRIMA Abdellah

Responsible commercial

TAGHZAOUI Mohamed

Ingénieur chimiste

EL BARNOUSSI Jaouad

Responsible approvisionnement

BOUCHANOU Mustapha

Comptable client

FAJIJ Saleh

Comptable fournisseur

EL MAÄTAOUI Bouazza

Préparateur

EL BARNOUSSI Mustapha

Acheteur

EL WARDI Hassan

Magasinier

BENCHAREF Noureddine

Nous allons définir 8 groupes d‟utilisateurs (Commercial, Laboratoire, Magasin, Achat, Approvisionnement,Conception, Finance et Direction) et affecter chaque membre du personnel à l‟un de ces groupes, selon la matrice suivante :

26

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Nom d‟utilisateur / Groupe

Commercial

Laboratoire

Magasin

Achat

Approv

Conception

Finance

Direction

TAGHZAOUI Mohamed

x

     

x

     

LAARBI Imad

x

x

x

x

x

x

x

x

EL BARNOUSSI

 

x

           

Mustahapa

BENCHAREF Noureddine

   

x

         

EL WARDI Hassan

     

x

       

EL BARNOUSSI Jaouad

         

x

   

KRIMA Abdellah

           

x

 

EL MAÂTAOUI Bouazza

           

x

 

FAJIJI Saleh

           

x

 

BOUCHANOU Mustapha

 

x

x

x

x

     

Ensuite,

d‟utilisateurs.

il

faudra

repérer

les

différents

formulaires

de

l‟ERP

nécessaires

à

chaque

groupe

Formulaire/Groupe

Commercial

Laboratoire

Magasin

Achat

Approv

Conception

Finance

Direction

d‟utilisateur

Commande client

T

 

L

       

T

Partenaires

T

           

T

Facture client

           

T

T

Reporting comptable

           

L

T

Approvisionnement T

       

T

   

T

Ordre de fabrication

 

T

         

T

Liste de colisage

   

T

       

T

Produit par catégorie

   

L

       

T

De ce tableau, on peut déduire les droits d‟accès à mettre en place. On peut exprimer les droit comme suit : (L : lecture, C : création, M : modification, S : suppression, T : tout).

27

Chapitre 4:Business Intelligence

Chapitre 4:Business Intelligence

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

4.1. Introduction :

Business Intelligence ou l‟informatique décisionnelle désigne l‟ensemble des moyens, des outils et des méthodes utilisées afin de permettre aux organisations de faire un meilleure usage de leur flot de données, en facilitant l'accès à l'information et à l'analyse de celle-ci, offrant ainsi une aide précieuse pour la prise de décisions. Elle permet aux responsables d‟entreprises d‟avoir une vue d‟ensemble de l‟activité traitée, ainsi on passe d'une utilisation exclusivement productiviste de la technologie à une exploitation rationnelle et stratégique de l'information.

L‟analyse décisionnelle consiste, pour une organisation, à mieux comprendre son activité afin de mieux orienter ses choix stratégiques (financiers, commerciaux, etc.). L‟objectif est d‟être capable de prendre des décisions éclairées, avec l‟appui de technologies informatiques qui sondent et restituent l‟information dans le contexte opérationnel des utilisateurs. L‟informatique décisionnelle ne concerne souvent que les entreprises qui gèrent un historique de leurs événements passés (faits, transactions etc.). Les entreprises qui viennent de naître n'ont souvent pas besoin de faire du décisionnel car elles n'ont pas encore besoin de catégoriser ou de fidéliser leurs clients.

4.2. Architecture des systèmes décisionnels

leurs clients. 4.2. Architecture des systèmes décisionnels Voici une architecture de système décisionnel très

Voici une architecture de système décisionnel très utilisée. Dans cette architecture, on dispose d'un entrepôt de données ou DataWarehouse (généralement, il s'agit plutôt d‟un datamart qui est plus petit que le DW et qui concerne un domaine bien particulier [finance, ressources humaine etc.]). L'entrepôt (ou encore infocentre) centralise les données issues de plusieurs sources (bases de production de l'entreprise, fichiers textes, documents web [html, xml, sgml etc.] etc.). Ces données sont fusionnées dans l'entrepôt qui est généralement une grosse base de données (SQL Server, Oracle

28

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

etc.) Ensuite, une fois l'entrepôt confectionné, des données sont extraites dans des serveurs d'analyse ou serveurs OLAP sous forme de cubes de données (Analysis Server, EssBase etc.) afin d'être analysées. Enfin des générateurs d'états (Business Objects, Crystal Report etc.) sont utilisés afin de présenter l'étude aux utilisateurs finaux ou décideurs (Ex: analystes marketing).

4.3.Les briques de la BI :

a. Data Warehouse :

L‟entrepôt de données est une base de données réservée au stockage de l'ensemble des données utilisées dans le cadre de l'analyse décisionnelle.

Ce n‟est pas une simple copie des données de production, c‟est une base structurée et organisée, disposant de 4 caractéristiques:

Orientée sujet: les données sont organisées par thème

Intégrée: les données proviennent de sources hétérogènes et sont intégrées avant utilisation

Non volatile: les données ne disparaissent pas et ne changent pas au cours du traitement

Historisée: on peut visualiser l‟évolution dans le temps d‟une valeur donnée

leur

Les entrepôts de données sont alimentés en données depuis les bases de production grâce aux outils d'ETL Extract Transform Load.

Il s‟agit de gérer toutes les étapes de la collecte et de la préparation de données:

Extraction: Accès aux systèmes de stockage de données (SGBD, ERP, fichiers plats ) et récupération des données identifiées et sélectionnées.

Transformation: les données sont vérifiées, reformatées et nettoyées

Chargement: Insertion des données dans le data Warehouse. Elles sont ainsi disponibles pour les différents outils d‟analyse et de présentation

Les méta-données Elles regroupent l‟ensemble des informations concernant le Data Warehouse et les processus associés. Elles constituent une véritable aide en ligne permettant de connaître l‟information contenue dans le Data Warehouse. Elles sont idéalement intégrées dans un référentiel. Les data marts

Simples “magasins de données” (Data marts), on y stockera des données portant sur une des activités de l‟entreprise.

Ceux sont en quelque sorte des vues métier.

Ces mini DW peuvent alors être considérés comme des espaces d‟analyse, du fait que les données sont bien moins nombreuses et surtout qu‟elles sont thématiques. Ils peuvent également servir de bases de construction à des cubes de données.

29

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

b. OLAP :

online Analytical Processing (OLAP), désigne les bases de données multidimensionnelles ou cubes destinées à l'analyse. Ce terme s'oppose à OLTP qui désigne les systèmes transactionnels. OLAP a été défini par Ted Codd en 1993 au travers de 12 règles que doit respecter une base de données si elle veut adhérer au concept OLAP. Nigel Pendse récapitule la définition de l'OLAP en cinq mot : Fast Analysis of Shared Multidimensional Information (FASMI) traduit en français comme suit : « Analyse Rapide d'Information Multidimensionnelle Partagée ». OLAP est un mode de stockage prévu pour l‟analyse statistique des données. Une base de données OLAP peut se représenter comme un cube à N dimensions où toutes les intersections sont pré- calculées. L‟exemple suivant ne possède que trois dimensions pour que l‟on puisse le représenter visuellement mais ce n‟est en aucun cas une limite. Il s‟agit d‟un cube représentant les ventes de fruits d‟une entreprise. Les trois axes représentés sont :

- Le pays de vente

- Le type de fruit

- La période

: - Le pays de vente - Le type de fruit - La période La force

La force de OLAP tient dans le fait que comme toutes les intersections du cube sont calculées. L‟accès accéder à l‟information voulue est une opération très rapide, quasiment instantanée. En effet, le résultat voulu se trouve aux croisements des différentes dimensions. Le cube OLAP est interrogé par des requêtes MDX.

c. Data Mining :

Data mining ou fouille de données est le processus d‟extraction du savoir ou des connaissances à partir d‟une grande quantité de données.

30

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Il permet de mieux comprendre les liens entre des phénomènes distincts en apparence et d‟anticiper des tendances.

d. Reporting :

Les outils de reporting proposent la réalisation de rapports selon un format prédéterminé.

L'outil d'élaboration du modèle du rapport offre bien entendu des fonctions spécifiques de calcul et de présentation graphiques afin de concevoir des comptes rendus particulièrement riches et pertinents.

4.4.BI et OpenERP :

a-Présentation :

Le profil Business Intelligence de OpenERP est une solution BI développée avec python répondant aux principales fonctionnalités de la Business Intelligence.

Il implémente HOLAP (Hybride OLAP = ROLAP + MOLAP) et SQLAlchemy.

Propriétés du profil BI:

MDX query engine basé sur

Intégré dans OpenERP

Indépendant de cet ERP: peut utiliser d‟autres applications

Accède à différents SGBD

Orienté objet, rend ainsi l‟extension facile

b-Dépendances :

OLAP: C’est un module d’OpenERP qui permet la connexion à différentes bases de données relationnelles pour la réalisation de l’analyse multi-dimensionnelle

SQLAlchemy: C’est un toolkit SQL écrit en Python et assure le mapping Object Relationnel avec différentes bases de données.

4.5. Travail réalisé :

Le principal objectif de tout utilisateur se connectant à OpenObject BI est de récupérer les données de base de données en utilisant les requêtes MDX puissant.

Pour exécuter une requête MDX, il est nécessaire de construire un cube et l'utilisateur peut définir et configurer son propre cube personnalisé en utilisant deux interfaces:

31

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Configuration de l'interface :

Cube Designer :

Pour créer le cube nous avons besoin

- Nom du Cube: nom significatif pour le cube

- Schéma: Configuration Schéma

- Journalisation des requêtes: Il décide si la requête sera connectée ou non.

- Fact Table: Un tableau qui contient les faits (mesures) et le lien avec les autres tableaux qui à son tour se qualifie pour les dimensions. La table de faits peut être une jointure de deux ou plusieurs tables. Designer affiche par défaut tous les schémas dans la forme de l'arbre et fournir des options pour l'ajout de la nouvelle:

et fournir des options pour l'ajout de la nouvelle: Création du schéma: Schéma définit la base

Création du schéma:

Schéma définit la base de données où les données doivent être récupérées.

32

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Connexion de base de données spécifié les

Connexion de base de données spécifié les paramètres pour la connexion à la base de données. Il s'agit généralement de type de la base de données (Postgres, Oracle, MySQL), nom d'utilisateur, mot de passe, base de données à utiliser:

de la base de données (Postgres, Oracle, MySQL), nom d'utilisateur, mot de passe, base de données

33

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Une fois la connexion de base de

Une fois la connexion de base de données est configuré on passe à l'étape suivante qui consiste à charger l'a base de données à l'aide de l‟introspection.

Cela va charger la structure de la base de données. par la structure, nous entendons les tableaux, les colonnes et les relations. Cela aidera à définir le cube facilement.

les relations. Cela aidera à définir le cube facilement. L'étape suivante consiste à configurer la base

L'étape suivante consiste à configurer la base de données chargée

tables

et les colonnes inutiles.

Ceci est utile pour masquer les

34

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Une fois le schéma de cube est

Une fois le schéma de cube est créé nous pouvons pour créer le cube:

schéma de cube est créé nous pouvons pour créer le cube: Cube est la structure qui

Cube est la structure qui est basée sur le schéma (base de données), il permet de configurer la façon de récupérer les données:

35

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Cube exige la table de fait à

Cube exige la table de fait à définir. Les tables de faits sont les principaux tableaux dans lesquels des mesures sont enregistrés et nous pouvons brancher à d'autres tables pour d'autres paramètres. Par exemple pour les ventes, nous pouvons définir sale_order comme notre table de faits, car il donne les détails de la vente. La table de faits peut être jointure des tables.

car il donne les détails de la vente. La table de faits peut être jointure des

Et l'écran cube sera :

car il donne les détails de la vente. La table de faits peut être jointure des

36

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Après ce cube, nous pouvons décider des dimensions à utiliser pour le cube. Par exemple nous voulons nous pencher sur les produits vendus, les dates, la ville etc.

Nous décidons quelles sont les mesures à utiliser, pour les articles vendus par exemple. Ainsi, nous pouvons décider de la dimension et les mesures:

Ainsi, nous pouvons décider de la dimension et les mesures: Dimension a besoin d‟un nom pour

Dimension a besoin d‟un nom pour être identifié. Le cube sera rempli par défaut selon le schéma ouvert.

mesures: Dimension a besoin d‟un nom pour être identifié. Le cube sera rempli par défaut selon

37

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source La hiérarchie : C‟ est les arrangements

La hiérarchie :

C‟est les arrangements des objets, les gens etc hiérarchie est la façon d'organiser les dimensions. Prenons l'exemple des produits.

dans une partie avec classement ou d'une série. La

Nous voulons que notre cube de vente de travailler sur les produits. Signifie que nous voulons voir les produits vendus. Nous avons divisé les produits de la catégorie. Nous allons donc faire la hiérarchie des produits pour afficher les produits par catégories.

Selon la dimension, des valeurs sont définies par défaut comme nom de la hiérarchie et la dimension.

par défaut comme nom de la hiérarchie et la dimension. Nous passons maintenant à définir la

Nous passons maintenant à définir la table de faits pour la hiérarchie. Colonne Relationnel affiche les champs de tous les sale_order_line et sale_order. Comme ce sont les tables de faits pour le cube. Nous sélectionnons produit_id de sale_order_line qui est liée à product_prodcut. Alors la table de faits finale pour la catégorie de produits serait :

38

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source Level : Il précise les données réelles

Level :

Il précise les données réelles à afficher. Il spécifie la profondeur de la hiérarchie. Maintenant, en prenant le même exemple pour les produits. Nous en avons besoin d'être deux niveau de profondeur.

1. Product Category

2. Product Name

Commençons par créer les niveaux. Des détails comme nom de la hiérarchie, le nom de niveau sont remplis par défaut selon le schéma qui était mis en jeu. Nous devons spécifier la colonne à utiliser pour le remplissage du niveau. Nous ouvrons le nom de colonne et il affichera tous les champs de tables définies dans la hiérarchie. Nous sélectionnons le nom de la catégorie de produit

tous les champs de tables définies dans la hiérarchie. Nous sélectionnons le nom de la catégorie

39

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Mesure :

C‟est le fait ou les valeurs quantitatives. Il vient de la table de faits configuré dans le cube.

Nous allons faire la mesure pour le même exemple. Le type de mesure précise si elle sera la colonne de base ou d'une expression SQL basé. la colonne de base :

ou d'une expression SQL basé. la colonne de base : expression SQL basé : Dans la

expression SQL basé :

SQL basé. la colonne de base : expression SQL basé : Dans la mesure colonne en

Dans la mesure colonne en fonction, nous verrons sélectionnez la colonne du tableau fait à partir des colonnes de la table de faits définir dans le sale_order c.-à-cube et sale_order_line. Finalement measure ressemblera à ceci:

de la table de faits définir dans le sale_order c.-à-cube et sale_order_line. Finalement measure ressemblera à

40

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source
Business Intelligence : Application avec un outil Open Source  CUBE BROWSER : Cube Browser de

CUBE BROWSER :

Cube Browser de Open Object-BI Platform,: vise à permettre à l'utilisateur de concevoir ses propres rapports grâce à un environnement propre et efficace basé sur le Web. Objectif d’utilisation du Cube Browser : Fournir l'utilisateur avec un client léger pour faire des rapports nettement plus efficace. Soit l'utilisateur utiliser toute la puissance du moteur MDXAlchemy. Cube Browser offrira le choix du schéma et du cube. Il se pratique avec barre d'outils pour exécuter une opération commune en un seul clic.

pour exécuter une opération commune en un seul clic. Avec l'aide de la barre d'outils ,

Avec l'aide de la barre d'outils , on peut basculer entre l'affichage graphique et de la grille, nous pouvons développer ou réduire tous les éléments.

41

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Une fois que nous sélectionnons le cube, le cube est chargé, sous la forme d'arbre dans l'espace ci- dessous. On peut étendre chaque nœud et il affiche à la profondeur du niveau configuré.

nœud et il affiche à la profondeur du niveau configuré. Cube Browser utilise des opérations de

Cube Browser utilise des opérations de glisser-déposer basique pour ajouter des données sur un rapport. Les mesures représentent des catégories de valeurs stockées ; Dimensions représentent des catégories d'informations OLAP. Puisque la base de donnés que j‟ai crée est presque vide, donc on a pas pu visualiser les graphes, les cubes et les tableaux, car les olap nécessitent des donnés historiques.

42

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Conclusion

: Application avec un outil Open Source Conclusion Les Progiciels de Gestion Intégré (ERP : Enterprise

Les Progiciels de Gestion Intégré (ERP : Enterprise Resource Planing) deviennent des outils indispensables à une bonne gestion. Généralement placés en position centrale dans une

société, ils vont rassembler en un point toutes les ressources (clients, fournisseurs, articles,

) et faciliter leur utilisation. Ils vont aussi permettre de modéliser les processus

métier et ainsi offrir la possibilité de gérer en temps réel les fonctions de l'entreprise.

stocks,

OpenERP est l‟un des ERP les plus utilisés, il est ouvert, simple, et fournit une solution complète qui automatise et unifie tous les processus de l'entreprise. Open ERP est le seul logiciel de gestion des affaires que les grandes ainsi que les petites entreprises dans le monde entier utilisent. Cette diversité témoigne du fait que ce progiciel est extrêmement souple. Il offre la combinaison idéale de fonctionnalité avec la simplicité d‟emploi. On retrouve cette même diversité pour les divers domaines dans lesquels ce logiciel est utilisé: du domaine d‟agriculture à celui des textiles, des ventes aux enchères, et dans les entreprises commerciales.

Et comme on l‟a réalisé, openERP nous donne un ensemble de solutions informatiques permettant l‟analyse des données de l‟entreprise, afin d‟en dégager les informations qualitatives nouvelles qui vont fonder décisions, qu‟elles soient tactiques ou stratégiques. La Business Intelligence se limite encore à des rapports paramétrables. Ceci dit, openERP inclura également une solution de requêteur de cube OLAP dès l'été 2008 pour des analyses plus fines et sans coût d‟intégration démesuré.

43

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Annexe : Installation d’OpenERP sous linux Ubuntu 8.10

Annexe : Installation d’OpenERP sous linux Ubuntu 8.10 INSTALLATION DU SERVEUR Installer les dépendances

INSTALLATION DU SERVEUR

Installer les dépendances (vérifier régulièrement les dépendances sur le site d'openerp, car elles peuvent évoluer d'une version à l'autre évidemment):

sudo apt-get install postgresql python-xml python-libxml2 python-libxslt1 python-psycopg python-imaging python-pyparsing python-reportlab graphviz python-tz python-pyopenssl gs- gpl python-matplotlib python-pychart

Récupérer la dernière version d'OpenERP-server (on a utilisé la version 5.0.0-rc1.1) :

wget -c http://openerp.com/download/development/source/openerp-server-5.0.0-rc1.1.tar.gz tar -xzvf openerp-server-5.0.0-rc1.1.tar.gz

Création de openuser postgresql (mettre le même user que l'utilisateur qui lancera le serveur) :

sudo su - postgres createuser -U postgres --createdb --no-adduser -P openuser

Lancement du serveur :

./openerp-server-5.0.0-rc1.1/bin/openerp-server.py

INSTALLATION DU CLIENT GTK Installer les dépendances:

sudo apt-get install python-gtk2 python-glade2 python-egenix-mxdatetime python-tz python- matplotlib

Récupérer la dernière version d'OpenERP-client (la future version 5 dans cet exemple):

wget -c http://openerp.com/download/development/source/openerp-client-5.0.0-rc1.1.tar.gz tar -xzvf openerp-client-5.0.0-rc1.1.tar.gz

Lancement du client gtk:

./openerp-client-5.0.0-rc1.1/bin/openerp-client.py

Création de la première base de données:

Menu Fichier/Base de données/Nouvelle bas de données

44

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

INSTALLATION DU CLIENT WEB

Installer les dépendances:

sudo apt-get install python-setuptools python-imaging python-matplotlib stunnel python-turbogears

Récupérer la dernière version du webclient d'OpenERP (à cette date, la rc1.1 n'est pas encore sortie)

:

Donc j‟ai utilisé la version openerp-web-5.0.6.tar.gz (vérifier le dossier package) , sinon si vous

voulez télécharger ça voila le lien :

Ou vous pouvez directement taper la commande ci-dessous sur votre console en se connectant bien sur en tant que root et ayant la connexion internet.

bzr branch for client-web-bi lp:~openerp-dev/openobject-client-web/trunk-dev-web-bi

Installation du module Business Intelligence :

On va utiliser le Bazaar, Launchpad et SQLAlchemy.

On va premièrement installer le Bazaar dans notre serveur :

apt-get install bzr => Commande obligatoire pour chaque serveur OpenERP/Openobject BI.

Après entrer dans ce dossier cd /usr/local/src (sinon vous pouvez travailler dans votre répertoire personnel).

Pour installer le launchpad openobject-bi : bzr branch lp:openobject-bi

On va dans l‟archive , et on tape :

cd /usr/local/src/openobject-bi/addons

zip olap.zip r olap

zip

olap_extract.zip r olap_extract

zip

olap_sale.zip r olap_sale

Télécharger SQLAlchemy-0.6.0.tar.gz

Cd

/usr/local/src

tar

xzvf SQLAlchemy-0.6.0.tar.gz

cd /usr/local/src/SQLAlchemy-0.6.0

à partir du site www.sourceforge.net

et on tape la commande : python setup.py install

cd /usr/lib/python2.5/site-packages/SQLAlchemy-0.5.2-py2.5.egg

45

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

zip sqlalchemy.zip -r sqlalchemy

cp sqlalchemy.zip

/usr/lib/python2.5/site-packages/openerp-server/addons

cd /usr/lib/python2.5/site-packages/openerp-server/addons

unzip sqlalchemy.zip

on change les droit d‟accès du fichier addons :

chown -R postgres addons

Copier les trois fichiers Olap zip dans le dossier addons de l‟openerp-server et entrer dans chaque appart et lancer la commande suivante :

python

terp

py

install

46

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Business Intelligence : Application avec un outil Open Source

Bibliographie

[1] Fabien Pinckaers-Geoff Gardiner: Open ERP, a modern approach to integrated business management: Release 1.0

[2] Open Object Developer: Book-Release 1.0

[3] Open Object Installation Manuals : Book-Release 1.0

[4] Open Object Business Intelligence: Book-Release 1.0

Webographie

http://doc.openerp.com

http://www.entreprise-erp.com/articles/index.htm

http://openerp.netuse.be/fr

47