Vous êtes sur la page 1sur 3

Exercice 1: 10 pts

Soient f (x) = x3 + 3x 1 = 0; g(x) = x3 + 3x 3 = 0; x 2 R:


1) Montrer que les équations f (x) = 0 et g(x) = 0 admet chacune une racine
réelle (respectivement ) dans tout R et que ; 2]0; 1[:
1 3
2) Montrer que les suites xn+1 = et yn+1 = 2 convergent respec-
xn + 3 yn + 3
tivement vers et pour tous x0 ; y0 2 [0; 1]: Calculer x6 :
3) Pour x0 = y0 = 0:5, déterminer les nombres d’itérations su¢ santes n0 et
n1 pour avoir jxn j 10 6 ; 8n n0 et jyn j 10 6 ; 8n n1 :
4) Expliquer la di¤érence entre n0 et n1 et comparer avec le nombre n2
d’itérations su¢ santes par Dichotomie pour avoir la même précision.
5) Caculer une approximation de à 10 6 près par l’algorithme de Newton
f (zn )
zn+1 = zn commençant en z0 = 0:5 et comparer avec x6 :
f 0 (zn )
Exercice 2: 6 pts 0 1
1 1
Soient 2 R et A 2 M3 (R); b 2 R3 dé…nis par A = @ 2 2 2 A; b =
2 2 4
0 1 1 1+ +
1
@ A:
2
1+
1) Pour 6= 0; résoudre Ax = b par Gauss.
2) Déduire det(A) et les factorisations A = LU; Lii = 1 et A = LU; Lii =
1; i = 1; 2; 3:
3) Si b0 = (b1 ; b2 ; b3 )T 2 R3 ; résouder Ax0 = b0 par la factorisation.A =
LU; Lii = 1:
4) En déduire A 1 :

Exercice 3: 04 pts
Soient f (x) = xex 2x; x 2 R:
1) Montrer que la fonction f admet un minimum unique dans [0; 1]:
2) Montrer que l’algorithme de Newton permet permet de déterminer ce
minimum : Ecrire la suite de Newton xn .
5) Calculer x5 sachant que x0 = 1:

1
Corrigé

Exercice 1: 10 pts
Soient f (x) = x3 + 3x 1 = 0; g(x) = x3 + 3x 3 = 0; x 2 R:
1) f et g sont continues strictement croissantes sur R car f 0 (x) = g 0 (x) =
3(x2 + 1) > 0; 8x 2 R. De plus f (0)f (1) = g(0)g(1) = 3 < 0; donc il existe
; 2 R uniques tels que f ( ) = 0 et g( ) = 0; de plus ; 2]0; 1[:
1 3
2) Les fonction '(x) = et (x) = 2 véri…ent
x+3 x +3
f (x) = 0 , x = '(x); 8x 2 [0; 1] et g(x) = 0 , x = (x); 8x 2 [0; 1]
' et sont continues et décroissantes sur [0; 1]; donc
1 1
'([0; 1]) = ['(1); '(0)] = [ ; ] [0; 1] et ([0; 1]) = [ (1); '(0)] =
4 3
3
[ ; 1] [0; 1]:
4
D’autre part
2x 6(1 x2 )
'0 (x) = ; j' 0 0
j (x) = 0; 8x 2 [0; 1]; donc supj'0 j =
(x2 + 3)2 (x2 + 3)3 [0;1]
1
j'0 (1)j =
8
0 6x 0 0 18(1 x2 )
(x) = ; j j (x) = 0; 8x 2 [0; 1]; donc supj 0 j =
(x2 + 3)2 (x2 + 3)3 [0;1]
0 3
j (1)j =
8
D’après le théorème du point …xe, les suites xn+1 = '(xn ) et yn+1 = (yn )
convergent respectivement vers et pour tous x0 ; y0 2 [0; 1]:
Ln (1 L)"
3) jxn j jx1 x0 j " exige n Log =LogL
1 L jx1 x0 j
1 1
Pour " = 10 6 ; L = ; x0 = 0:5; x1 = , on trouve n0 = 6:
8 3:25
3 3
Pour " = 10 6 ; L = ; y0 = 0:5; y1 = , on trouve n1 = 14:
8 3:25
b a b a
Par Dichotomie jxn j n
" exige n Log =Log2; donc
2 "
pour a = 0; b = 1; " = 10 6 ; on trouve n2 = 20:
1
4) Pour le même x0 = y0 = 0:5 et le même " = 10 6 ; on a L1 = < L2 =
8
3 1
< ; donc n0 = 6 < n1 = 14 < n2 = 20:
8 2

2
f (zn ) 2zn3 + 1
5) zn+1 = zn = ; z0 = 0:5 donne z5 = 0:3221854 : : :
f 0 (zn ) 3(zn2 + 1)

Vous aimerez peut-être aussi