Vous êtes sur la page 1sur 5

Annuités

I – Définition :

On appelle annuités des sommes payables à intervalles de temps déterminés et fixes.


Les annuités peuvent servir à :
- constituer un capital ( annuités de placement )
- rembourser une dette ( annuités d’amortissement )

II – Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d’annuités constantes )


1° - Formule :
(1 + t ) n − 1
Vn = a
t

a : versement périodique
n : nombre de versements
t : taux par période
Vn : valeur acquise au moment du dernier versement

2° - Exercices d’application :

1 – Pour améliorer sa pension de retraite, Mr Jean se constitue un capital en versant chaque année 5 000 F
et cela pendant 15 ans. Les sommes sont bloquées et rémunérées au taux annuel de 6,5%. De quelle
somme disposera-t-il au moment du dernier versement ?

2 – On verse 900 F par mois pendant 5 ans ( taux mensuel 0,75 % ). La capitalisation des intérêts est
mensuelle. Calculer la valeur acquise au moment du dernier versement et le montant total des intérêts
perçus.
III – Remboursement d’une dette : ( Valeur actuelle d’une suite d’annuités constantes )

1° - Formule :
1 − (1 + t ) − n
V0 = a
t

a : versement constant
n : nombre de versements
t : taux par période
V0 : valeur actuelle une période avant le premier versement

2° - Exercices d’application :

1 – Pour acheter une voiture, on paie une partie comptant et une partie à crédit.
On rembourse 1 460,23 F par mois pendant 18 mois, le premier versement intervenant 1 mois après
l’achat. Calculez la valeur actuelle de ces 18 mensualités si le taux mensuel est de 0,975%.

2 – Pour rembourser une dette, on propose des remboursements mensuels de 1 315,95 F au TEG de 9,6%
pendant 1 an. Calculez le montant de la dette .
IV – Rentabilité d’un investissement :

Pour vérifier si un investissement est rentable, un emprunteur doit comparer les rentrées et les
dépenses d’investissement et cela après actualisation.

VAN ( Valeur Actualisée Nette ) = Somme des rentrées nettes – Somme des capitaux

( ces sommes étant actualisées à la même date )

ðSi VAN 〉 0 : l’investissement est rentable au taux fixé par l’entreprise.


ðSi VAN 〈 0 : l’investissement n’est pas rentable au taux fixé par l’entreprise.
ðSi VAN = 0 : le taux d’actualisation s’appelle taux de rentabilité interne ( TRI ).

Remarques : u La détermination des rentrés nettes dépend de plusieurs éléments :


- des résultats d’exploitation
- du mode de financement
- de l’impôt sur les sociétés

uOn appelle capacité d’autofinancement ( ou CAF ) les rentrés nettes prenant en compte
tous les éléments .

Exemple : Une société envisage un investissement de 119 000 F pour l’achat de matériel. Ce matériel
sera utilisé pendant 7 ans et permettra d’obtenir chaque année une CAF de 30 340 F. La valeur résiduelle
net du bien à la fin de la 7ème année est de 10 000 F.

1° - Analysez la rentabilité du projet au taux de 15 %.

2° - Vérifiez que le taux de rentabilité interne est voisin de 18%.


Emprunts et tableaux d’amortissement
I – Approche : ( annuité constante )
On a vu précédemment que le calcul de la valeur actuelle d’une suite d’annuités constantes
( remboursement d’une dette ) était donnée par la relation :
1 − (1 + t ) − n V0 × t
V0 = a alors : a =
t 1 − (1 + t ) − n

II – Applications :
ð On emprunte 250 000 F sur 20 ans au TEG de 11,52%, les remboursements sont mensuels. Calculez le
montant d’une mensualité

ðUn prêt est accordé au taux annuel de 6,32% ( TEG ) ; les remboursements sont trimestriels, la somme
empruntée est de 120 000 F ; la durée du prêt est de 15 ans. Calculez le montant d’une trimestrialité.

III – Tableau d’amortissement :


1° - Règles financières :

Un emprunt individis est un emprunt proposé par un seul organisme prêteur : banques, organismes
de crédit ) . Un tableau d’amortissement d’emprunt se présente de la façon suivante :

Echéance Capital restant dû Amortissement Intérêt Annuité ( a )


(D) (M) (I) ( elle est constante )
1 D1 = M1 = I1 =
2 D2 = M2 = I2 =
3 D3 = M3 = I3 =

- pour chaque ligne du tableau :


ðamortissement + intérêt = annuité M + I = a
ð l’intérêt se calcule par rapport au capital restant dû : I = D × t
taux périodique
ð le capital restant dû se calcule à partir de la ligne précédente. ( Pour la dernière
annuité, le capital restant dû est égal au montant de l’amortissement.
Dn = Mn
L’intérêt versé est : In = Dn × t ou …………………..
Et l’annuité a = ………………………….
Soit : a = ………………………….
2° - Exemple :

On emprunte 60 000 F ( TEG : 8% ) . Les remboursements sont annuels et constants pendant 4 ans.

ð Calculez le montant de l’annuité :

ð Calculez l’intérêt I1 :

ð Calculez l’amortissement M1 :

ð Construisez le tableau d’amortissement :

Echéance Capital restant dû Amortissement Intérêt Annuité ( a )


(D) (M) (I) ( elle est constante )

1 D1 = M1 = I1 =

2 D2 = M2 = I2 =

3 D3 = M3 = I3 =

4 D4 = M4 = I4 =

3° - Exercices :

1 – On emprunte 400 000 F ( TEG : 6,5% ), les remboursements sont mensuels.


a – le dernier amortissement est 2 966,23 F. Calculez le montant d’une mensualité.
b – Calculez le premier amortissement.
c – Calculez la durée de l’emprunt.
d – Calculez le capital restant dû après le versement de la 200ème annuité.
e – Calculez le nombre de mensualités nécessaires pour amortir au moins ¾ du capital emprunté.

2 – On emprunte 400 000 F au TEG de 12 %. Les remboursements sont mensuels.


a – le dernier amortissement est 4 360,752 F. Calculez le montant d’une mensualité.
b – Calculez le premier amortissement.
c – Calculez la durée de l’emprunt.