Vous êtes sur la page 1sur 6

LE BILAN – BALANCE SHEET

Le bilan d'une entreprise se présente sous la forme d'un tableau récapitulatif en deux
parties décrivant la situation patrimoniale d'une entreprise à un moment donné exprimée
en terme d'emplois (à l'actif) et de ressources (au passif). Le bilan propose donc une
présentation structurée des avoirs et des dettes d'une entreprise. Autrement dit, le bilan
met en parallèle, le passif d’une entreprise et ses actifs.

La lecture d’un bilan doit donc tenir compte du fait que les dettes d’une entreprise n’ont
pas toutes la même échéance.

Le Bilan reflète la position financière de l’entreprise à un moment donné pour une


période donnée) ( it is a snapshot of a firm’s financial position at a point in a time)  

1/ LE PASSIF (LIABILITIES & STOCKHOLDERS’ EQUITY)

Le passif du bilan (partie droite) représente l'ensemble des ressources financières dont
dispose une entreprise mais qui constitue de fait l'ensemble des dettes et obligations
contractées par l'entreprise auprès de créanciers extérieurs (actionnaires, institutions
financières, fournisseurs...).

Il regroupe l’ensemble des dettes qu’à une entreprise envers ces différents partenaires,
tels que :

Le compte courant créditeur (Notes payables): cela signifie que vous avez un solde
négatif auprès de votre établissement de crédit. Cette situation de découvert correspond
en fait à un crédit à court terme que vous a octroyé votre établissement de crédit.

Les dettes fournisseurs (accounts payable): représente l’ensemble des dettes que
celle-ci a contracté auprès de ces fournisseurs. Il est en effet fréquent que dans le cadre
d’un achat, le fournisseur vous accorde un délai pour payer. Ce délai est en moyenne de
90 jours.

Les emprunts auprès des établissements de crédit (dettes bancaires à moyen et


long termes)  (medium & long term loans): ils sont d’échéance variable qui est
déterminée lorsque l’entreprise contracte l’emprunt mais pour l’ensemble, leur échéance
est supérieure à 1 an.

Capitaux propres (stockholders’/ shareholders’/owners’ equity) : l’entreprise, à sa


création, ou lors d’augmentations de capital, a en échange de part de capital (actions)
obtenus des moyens financiers de la part de ses actionnaires.

1
LIABILITIES & EQUITY PASSIF ET CAPITAUX PERMANENTS

Account Payable Dettes Fournisseurs

Notes payable Concours Bancaire / Soldes Bancaires


Créditeurs

Accruals Dettes Fiscales et Sociales

TOTAL CURRENT LIABILITIES TOTAL PASSIF CIRCULANT

Long term Bonds Dettes à long terme

TOTAL DEBT TOTAL DETTES

Actions préférés
Preferred stock Actions ordinaires
Common stock Réserves
Retained earnings
TOTAL COMMON EQUITY TOTAL CAPITAUX PERMANENTS

TOTAL LIABILTIES & EQUITY TOTAL PASSIF ET CAPITAUX


PERMANENTS

2
2/ L’ACTIF (ASSETS)

       L'actif du bilan (partie gauche) représente l'ensemble des biens (immobilisations,


stocks...) et droits (créances clients...) détenus par l'entreprise et nécessaires à son
activité.

Pour honorer ces dettes, l’entreprise dispose d’actifs plus ou moins liquides qui sont
regroupés dans la partie Actif du bilan.

        La nature de ces actifs est très variable. Certains actifs sont constitués d’avoirs
liquides (pièces, billets, fonds déposés sur le compte d’une banque) c’est à dire d’avoir
immédiatement mobilisables par l’entreprise et d’avoir très peu liquides (un terrain, un
bâtiment…) qui ont certes de la valeur, mais ne peuvent être convertis rapidement en
liquidités.       

Face à des dettes dont l’échéance est courte, l’entreprise doit donc disposer d’actifs
liquides.

        L’actif du bilan est donc structuré autour de cette notion de liquidité croissante.

La caisse (cash) : est l’élément le plus liquide plus qu’il comprend les pièces et billets
détenus par la société.

Les soldes débiteurs en banque : correspondent aux avoirs déposés par l’entreprise
sur ces comptes bancaires. Ces avoirs sont presque liquides. Ils sont débiteurs car ils
correspondent aux soldes envoyés par la banque dans ses relevés de compte. Or, de
l’argent reçu par la banque constitue pour cette dernière des sommes qu’elle devra
rembourser à son propriétaire (ici, l’entreprise) à un moment ou à un autre.

Les valeurs mobilières de placement (marketable securities) : sont assez facilement


transformables en liquidité par cession sur les marchés financiers.

Les créances clients (accounts receivable): de même qu’une entreprise a bénéficié


de délais de paiement auprès de ces fournisseurs, elle a pu accorder des délais de
paiement à ces clients. Ceux-ci sont en moyenne de 90 jours. Ils représentent donc des
sommes que l’entreprise peut utiliser rapidement (notamment par le biais de l’escompte.

Les stocks et en-cours (inventories) : sont des éléments d’actifs qui ne sont pas
immédiatement cessibles par l’entreprise. Leur liquidité est donc bien moindre que les
autres éléments d’actif vu précédemment.

Les immobilisations (plant and equipment) : constituent les éléments d’actif les
moins liquides pour une entreprise, entre autre, parce qu’elles sont indispensables à son
activité. De plus, céder ce genre d’actif nécessite souvent des procédures longues et
complexes.  

3
ASSETS ACTIF
Cash and Marketable securities Caisse et Valeur mobilières de placement

Accounts receivable Créances Clients

Inventories Stocks et en-cours

TOTAL CURRENT ASSETS TOTAL ACTIF CIRCULANT

Net plant and equipment Actif Net immobilisé (stable)


les immobilisations incorporelles
les immobilisation corporelles :
les immobilisations financières :

 
TOTAL ASSETS TOTAL ACTIF

       Une lecture rapide du bilan permet donc déjà de faire une première étude de la
situation financière d’une entreprise. La mise en parallèle des éléments de l’actif et du
passif nous fournit une idée de la capacité d’une entreprise à honorer ses dettes. Si la
trésorerie d’une entreprise ne paraît pas suffisante pour faire face aux échéances les
plus courtes, celle-ci a de fortes chances de se retrouver en situation de cessation de
paiement.

4
3/ REPRÉSENTATION DU BILAN FONCTIONNEL

        A partir des différents éléments que nous venons de définir, nous pouvons alors
construire le bilan fonctionnel qui se présente de la manière suivante :

Bilan fonctionnel

Actif Passif

Actif immobilisé : Capitaux permanents


(valeurs brutes)

dont : dont :
- immobilisations corporelles - capitaux propres
- immobilisations incorporelles - amortissements et provisions
- immobilisations financières - dettes financières à long terme

Actif circulant : Passif circulant :

dont :
dont : - dettes fournisseurs
- stocks - dettes fiscales et sociales
- créances clients - autres dettes d'exploitation

Trésorerie active Trésorerie passive

dont : dont :
- disponibilité - concours bancaires
- soldes bancaires débiteurs - soldes bancaires créditeurs

        Une telle réorganisation du bilan comptable permet alors d'analyser l'équilibre
financier de l'entreprise en faisant apparaître d'une part le Fond de roulement de
l'entreprise ainsi que son besoin en fond de roulement.

5
4/ Termes Importants :

Actions / stocks : titre de propriété d’un part de capital d’une entreprise (action ordinaires
et action préférée {titre hybride entre action et obligation et dont l’exigibilité est
supérieure à celle de l’action ordinaire}) dont le propriétaire ( actionnaire/ shareholder) a
droit aux dividendes (partie de bénéfice dégagé par l’entreprise)

Obligation/ bonds : titre de créance dont le détenteur a droit a des coupons (intérêt)
payés par l’émetteur pour lui rembourser l’emprunt.

Amortissement / depreciation : méthode linéaire et méthode accélérée

Passif Vs Capitaux permanents/ Liabilities Vs owners’ equity :

Assets – liabilites – preferred stock = Common Shareholders’ equity