Vous êtes sur la page 1sur 5

PLAN DE GESTION DES DECHETS BIO-MEIDCAUX AU CENTRE DE SANTE DE LA GARNISON DE

NATITINGOU

Organisation

Dans chaque formation sanitaire, chacun est concerné par les DBM et doit être impliqué dans les
activités de gestion desdits déchets.

Chaque formation sanitaire doit être responsable de la gestion de ses propres DBM et doit disposer
d'une équipe ou Comité de gestion desdits déchets, comprenant :

- Le Médecin-chef (Président du comité).

- le radiologue

- le responsable du nettoiement en absence d’un technicien d’hygiène

- tout autre membre dont la présence peut être utile dans le comité de gestion des DBM

Le comité est responsable de la préparation, la mise à jour et la mise en œuvre, le suivi et


l'évaluation du plan de gestion des DBM dans la structure sanitaire.

b. Rôles et responsabilités à l'intérieur de l'hôpital

Le médecin-chef :

-Supervise la mise en œuvre et le suivi

- Favorise l'évaluation externe du plan de gestion par les services du MS et du MECV

- Veille à l'allocation des ressources financières pour la gestion des DBM

- Veille à la formation continue du personnel sur la gestion des DBM

- Technicien d’hygiène :

- Est responsable de la mise en œuvre et du suivi quotidien du plan de gestion des DBM

- Donne des avis techniques à tout le personnel hospitalier sur la gestion des DBM

- Effectue l'évaluation continue de la génération des DBM

- S'assure que les procédures d'hygiène et de sécurité sont suivies

-Assiste à la conception des équipements et infrastructures hospitalières de gestion des DBM

-Assiste à l'identification des besoins en formation et sensibilisation

- S'assure que la formation sanitaire dispose de systèmes performants de traitement des DBM

-Surveille la collecte régulière des poubelles et leur transport vers les lieux de stockage/élimination

-Veille à la disponibilité des équipements de collecte et du matériel de protection, etc.


- Supervise directement les agents d'entretien

- Veille à l'utilisation correcte des lieux de stockage et leur accès restrictif

- Interdit le recyclage et la récupération dans les lieux de stockage des DBM

- Coordonne et suit toutes les activités d'élimination des DBM, en rapport avec le MS et le MECV.

- Veille à l'utilisation des équipements adéquats de transport des DBM

- Veille à ce que les DBM soient éliminés dans le délai d'au plus 24H.

- Coordonne avec le Directeur et les autres membres du Comité de gestion des DBM pour s'assurer
que le personnel de santé est conscient de la gestion des DBM et participe au plan de gestion 70

- Veille sur le comportement des agents d'entretien

- Veille sur la disponibilité des mesures d'urgences et de sois de première nécessité en cas d'accident

- Recherche, enregistre et évalue tous les accidents liés à la gestion des DBM Chefs de Départements
- Supervise la gestion des DBM dans son propre département

- Veille à ce que les médecins, infirmiers, etc. soient conscients des effets des DBM et soient formés
dabs les bonnes procédures de gestion des DBM ;

- Coordonne avec le technicien d'hygiène sur les aspects technique du plan de gestion des DBM

Cliniciens

- Veille à ce que tous les agents de santé sous leur ordre disposent d’équipement de protection

-Veille à une disposition des matériels de gestion des DBM

- Veille à ce que les malades soient sauvegardes des risques d’infection lies aux DBM Chefs Infirmiers
(Infirmiers Chefs de services)

L’infirmier chef doit assurer l’encadrement et la supervision du personnel en matière de gestion des
déchets de soins au niveau du service. Il doit :

- Veiller à la suffisance et la disponibilité des équipements de collecte des DBM dans les salles

-S’assurer que tout le personnel a bien assimilé les guides techniques de gestion des DBM

- Nommer un responsable journalier dans chaque salle pour le suivi de la gestion des DBM

- Veiller à ce que tous les agents de santé sous leur ordre disposent d’équipement de protection

-S’assurer que les équipements de protection sont disponibles

- Veiller à ce que les malades soient à l’abri des risques d’infection lies aux DBM

- Encadrer le personnel exerçant au service et l’initier à respecter les règles de gestion des différents
types de déchets de soins
- S’assurer que le personnel soignant respecte les pratiques du tri et du conditionnement des déchets
dans leurs postes de travail

-Veiller à la dotation régulière de service en moyens matériels nécessaires pour la gestion des
déchets (sacs, poubelles, conteneurs, ficelles, etc.)

- Veiller à l’inscription du nom du service sur l’étiquette à mettre sur les sacs utilisés

- Contrôler le stockage intermédiaire des sacs remplis avant leur évacuation.

- Fermer et remettre au responsable de la collecte des déchets d’activités de soins les conteneurs des
piquants et tranchants une fois remplis aux 3/4 de leur volume.

Tâches du Personnel de soins Le personnel soignant doit :

- Veiller à la suffisance et la disponibilité en matériel nécessaire pour le tri, le conditionnement et la


collecte des déchets de soins (poubelles, sacs, conteneurs) dans les salles ;

- S’assurer que tout le personnel a bien assimilé les guides techniques de gestion des DBM ;

- Respecter le tri sélectif et le conditionnement correct des déchets

- Nommer un responsable journalier dans chaque salle pour le suivi de la gestion des DBM ;

- Veiller à ce que tous les agents de santé sous leur ordre disposent d’équipement de protection

- S’assurer que les équipements de protection sont disponibles ;

- S’assurer que les sacs sont remplis aux 3/4, sont convenablement fermés, portent des étiquettes
avec le nom du service et stockés au dépôt intermédiaire ;

- Veille à ce que les malades soient à l’abri des risques d’infection lies aux DBM

-S’assurer de l’évacuation des sacs remplis par l’agent chargé de cette tâche

Rôle de l’équipe chargée de la collecte et l’évacuation des DBM

L’agent ou l’équipe chargée de l’évacuation des DBM doit :

- Se protéger par le port de tenue correcte pour éviter toute contamination par les déchets.

- Respecter les horaires de collecte des déchets dans les unités de production.

- Respecter les circuits d’évacuation établis.

- Remplir la fiche journalière de collecte et d’évacuation des déchets.

- Peser les déchets d’activités de soins évacués et porter le poids sur la fiche établie à cet effet.

- Procéder au lavage et désinfection des conteneurs de déchets.


- Veiller au remplacement des sacs remplis.

Recommandation pour le codage

Catégories de déchets Codage de couleur avec Types de conteneurs


symbole si possible
-Déchets domestiques Noir Sacs plastiques
-Déchets piquants/tranchants Jaune Conteneurs à
piquants/tranchants
-Déchets présentant un danger Jaune avec symbole Sacs plastiques ou conteneurs
de contamination
-Déchets anatomiques
-Déchets infectieux Jaune (marqué hautement Sacs plastiques ou conteneurs
infectieux) avec symbole
-Déchets chimiques ou Brun ou marron avec symbole Sacs plastiques ou conteneurs
pharmaceutiques

Le tri

Un système de tri à trois conteneurs (piquants/tranchants, déchets potentiellement infectieux et


déchets domestiques) est un premier pas efficace, facile à mettre en œuvre, et qui permet de réduire
drastiquement les risques les plus importants

Collecte et stockage

Un endroit de stockage doit être désigné pour les déchets médicaux. Il doit répondre aux critères
suivants :

- fermé, avec accès limité aux seules personnes autorisées ;

- séparé des denrées alimentaires ;

-couvert et protégé du soleil ;

- sol imperméable avec un bon drainage ;

- facilement nettoyable ;

- protégé des rongeurs, des oiseaux et autres animaux ;

-accès facile aux moyens de transport interne et externe ;

- bien aéré et bien éclairé ;

- compartimenté (séparation des différentes catégories de déchets); > à proximité de l’incinérateur si


l’incinération est l’option choisie;

- équipé de lavabos à proximité ;


- signalé (entrée interdite, matières toxiques ou risque infectieux

Moyens de transport

Ces moyens doivent répondre aux exigences suivantes :

- être faciles à charger et décharger ;

- ne pas comporter d’angles ou de bords tranchants pouvant déchirer les sacs ou abîmer les
conteneurs ;

- être facilement nettoyable (avec une solution à 5% de chlore actif) ;

- être clairement identifiés.

De plus, les moyens de transport externe doivent répondre aux exigences suivantes :

- être fermés pour éviter tout déversement sur la chaussée ;

- être équipés d’un système de sécurisation de la charge (pour éviter tout renversement à l’intérieur
et à l’extérieur du véhicule ;

Traitement et éliminations

Procédés mécaniques : déchiquetage (procédé non décontaminant) ;

Encapsulation (ou solidification) des déchets perforants ;

Enfouissement : décharge contrôlée, tranchées, fosses.

Vous aimerez peut-être aussi