Vous êtes sur la page 1sur 11

L'entreprise "MACSE" fabrique des skis alpins de très haut de gamme.

Les ventes sont


irrégulièrement réparties sur l'année et de ce fait elle rencontre de manière chronique des
problèmes de trésorerie.

Travail à faire. Établir pour le 1er semestre N :

1) Le sous budget des ventes (cf annexe 6).

2) Le budget des encaissements (cf annexe 7).

3) Le sous-budget des achats de pots de résine (cf annexe 8).

4) Le sous-budget des frais variables de fabrication (cf annexe 9).

5) Le sous-budget des charges de personnel liées aux représentants (cf annexe 10).

6) Le sous-budget des frais de structure (cf annexe 11).

7) Le sous-budget de T.V.A (cf annexe 12).

8) Le budget des décaissements (cf annexe 13).

9) Le budget général de trésorerie (cf annexe 14).

10) Le compte de résultat prévisionnel (cf annexe 15).

11) Le bilan prévisionnel (cf annexe 16).

Annexe 1 - Les ventes

Les ventes prévisionnelles pour l'année N = 72 000 paires de skis à 850 € H.T la paire.

Les niveaux des ventes des paires de skis pour chaque trimestre sont en moyenne les suivants :

- 1er trimestre = 32 400

- 2ème trimestre = 9 000

- 3ème trimestre = 18 000

- 4ème trimestre = 12 600

Dans un souci de simplification, on émettra l'hypothèse que les ventes sont réparties de façon
régulière au sein d'un même trimestre.

Un délai de règlement de 30 jours fin de mois est accordé à 65 % des clients. Le reste des clients
paient au comptant.
Annexe 2 - Les achats

La matière première nécessaire pour la fabrication des semelles des skis est conditionnée sous forme
de pots de résine de 25 kilos, achetés 3 400 € H.T.

Les conditions de règlement sont les suivantes :

- 55 % à 30 jours fin de mois

- 45 % à 60 jours fin de mois

Pour le premier trimestre, les achats de résine seront de 1 125 pots par mois et de 538 pots par mois
pour le second trimestre.

Annexe 3 - La production

Les niveaux de production prévisionnels pour les deux premiers trimestres de l'année N s'élèvent
respectivement à 27 000 paires et 12 900 paires. Dans un souci de simplification, on émettra
l'hypothèse que la production est répartie de façon régulière au sein d'un même trimestre.

Le coût de fabrication d'une paire de skis est composé des éléments suivants :

- résine = 3,125 Kg

- charges variables H.T = 215 € (paiement au comptant)

Les charges fixes de fabrication sont évaluées à 2 800 000 € (non soumises à T.V.A) pour les six
premiers mois de l'année N. Ces charges fixes totales comprennent 400 000 € d'amortissements au
titre du premier semestre. Ces frais sont répartis de manière linéaire sur le semestre et sont payables
au comptant.

Annexe 4 – Bilan au 31/12/N-1

(1) => Quantité => 50 pots de résine

(2) => Quantité => 5 400 paires de skis

(3) => Créances douteuses brutes = 100 000 €.


=> Effets à recevoir = 600 000 €. Ils sont encaissables pour les 3/4 en janvier et le reste en février.

(4) => Intérêts courus = 54 000 €.

=> Remboursement par amortissements constants de 150 000 €.

=> Date d'échéance = 1/03.

(5) => 55 % des fournisseurs seront payés en janvier et 45 % en février (y compris les commissions).

(6) => 275 000 € d'impôts sur les sociétés, au titre du solde de l'I/S, à payer en avril N

=> 55 000 € de T.V.A à décaisser.

Annexe 5 - Informations diverses

Le taux de T.V.A est supposé être de 20,00 %.

Les représentants de l'entreprise "MACSE" sont rémunérés en fonction du chiffre d'affaires réalisé.
Leurs rémunérations représentent 3,80 % (charges sociales comprises) du C.A.H.T du mois précédent.
Le C.A.H.T de décembre N-1 était de 8 250 000 €. Par exemple : au mois de février on enregistre et
on paie la rémunération calculée sur le mois de janvier.

Les frais de structure s'élèvent à 1 800 000 € par mois. Ils ne sont pas assujettis à la T.V.A et sont
payés pour 20 % au comptant et le reste à 30 jours.

Les acomptes prévisionnels au titre de l'I/S pour le premier semestre N sont de 68 000 € (à payer le
15 mars) et 75 000 € (à payer le 15 juin).

La valorisation des stocks est faite selon la méthode du coût unitaire moyen pondéré (C.U.M.P). Les
calculs seront arrondis au centime plus proche.