Vous êtes sur la page 1sur 7

Travaux dirigés : Systèmes Monophasé

Exercice N°1
r jl ω
Une charge industrielle est représentée par une impédance ( RL-série)
en parallèle avec une impédance (RC-série).


La tension d’alimentation aux bornes de cette charge est
V = 220V (V à considérer comme origine des phases)
R1 R2

Calculer : jLω C
1)- l’impédance (équivalente à RL série)
2)- l’impédance (équivalente à RC série)
3)- l’impédance (équivalente à // ) Charge
4)- le courant (le courant circulant dans la 1 branche)
ère

5)- le courant (le courant circulant dans la 2 branche)


ème V = 220 V ; f = 50 Hz
6)- le courant (le courant total délivré par la source) R1 = 2 Ω ; = =
7)- les puissances active, réactive et apparente de la charge
8)- Déterminer la tension Vs délivrée par la source, sachant que R2 = 3 Ω ; = =
La ligne électrique reliant la source et la charge est équivalente à une
résistance ( r ) en série avec une inductance ( lω ) .
r = 0,22 Ω ; = = ,

Corrigé Exercice 1 :
1)- l’impédance (équivalente à RL série) r jl ω


= + = + = +

) =!
R1 R2
=| |= +( + = , " Ω
j Lω C

# = $%&( ) = $%'(& ) * = $%'(& ) * = , %$+


Charge

= , #
= , " , ,
Ω = , " - , .
Ω R1 = 2 Ω ; = =

2)- l’impédance (équivalente à RC série) r jl ω


= + = − =1−
/
/
R1 R2

=2 +( ) = !1 + = , " Ω j Lω
/
C

− // ) −
# = $%'(& ) * = $%'(& ) * = − , %$+
Charge
1 R2 = 3 Ω ; = =

.
= , #
= , " , 4 ,
Ω = , " -4 ,

-1-
3)- l’impédance (équivalente à // ) r jl ω

( 5 )(14 )

= + = → = =( =
5 . 1
. 5 5 )5(14 ) 84

|1 | 1
Z1 Z2
= = = 8, 8" Ω
|8 − | √8 +


# = $%&(1 ) − $%&(8 − ) = −$%'(& ) * = , 1: %$+
8

= , #
= 8, 8" , ,1:
Ω = + Ω et = 1 − Ω

r jl ω
4)- le courant
ère


(le courant circulant dans la 1 branche)

;= . ; ⇒ ; =
;
Z1 Z2

= = = =, >
, "

# = $%&( ; ) − $%&( ) = −$%&( ) = − , %$+


V = 220V avec V : origine des phases (ϕV=0)
; =√ . , ( (5# )
= , #
= =, , 4 ,
> = , #
= , " , ,

r jl ω
5)- le courant
ème


(le courant circulant dans la 2 branche)

;= . ; ⇒ ; =
;
Z1 Z2

= = = 1 , "= >
,"

# = $%&( ; ) − $%&( ) = −$%&( )= , %$+


V = 220V avec V : origine des phases (ϕV=0)
; =√ . , ( (5# )
= , #
= 1 , "= , ,
> = , #
= , " , 4 ,

r jl ω
6)- le courant (le courant total délivré par la source)

?@ $ (,@ '?ABC,D,): ; = ; + ;
,@ A?+FC, ∶ = | ; | = | ; + ; | ≠ | ; | + | ; | ZT
>((,@(I?@ ∶ ≠ +

;= . ; ⇒ ; =
;

= = = 1=, 8 >
V = 220V avec V : origine des phases (ϕV=0)
8,8"
= , #
= 8, 8" , ,1:

# = $%&( ; ) − $%&( ) = −$%&( ) = − , 1: %$+

; =√ . , ( (5# )
= , #
= 1=, 8 , 4 ,1:
>

-2-
7)- les puissances active, réactive et apparente de la charge r jl ω
ère


1 Méthode

J/ = K JI = J +J +J + J/ = J +J = R1 R2
= . + . = ∗ ( =, ) + 1 ∗ (1 , "=)
= :, " MN jLω C

O/ = K OI = O +O +O + O/ = O + O = Charge

= . − . = ∗ ( =, ) − ∗ (1 , "=) = = =, >
/
R1 = 2 Ω
= 1, M $% R2 = 3 Ω = = 1 , "= >

P/ = J/ + O/ = !:, " + 1, = :, " M >

J/
'? (# ) = = . =1
P/

ème
2 Méthode r jl ω

J/ = . . '? Qϕ R = ∗ 1=, 8 ∗ '? ( , 1:) = :, " MN

ZT
O/ = . . I@Qϕ R = ∗ 1=, 8 ∗ I@( , 1:) = 1, M $%

P/ = . = ∗ 1=, 8 = :, = M >

'? (# ) = '? (# ) = '? ( , 1:) = , =1


V = 220V avec V : origine des phases (ϕV=0)

= , #
= 8, 8" , ,1:

= 1=, 8 >

8)- Déterminer la tension Vs délivrée par la source, sachant que r jl ω


La ligne électrique reliant la source et la charge est équivalente à une
résistance ( r ) en série avec une inductance ( lω ) . Ligne


ère
1 Méthode
PC

J/5 = J'S$%&, + J = J/ + %.
QC
I&@,
= :, ". ∗ (1=, 8) = :,
1
+ , MN

O/5 = O'S$%&, + O I&@, = O/ + CT. Charge
= 1, . 1 + , ∗ (1=, 8) = 1, M $%
% = , V J/ = :, " MN = : " N
C = , V O/ = 1, M $% = 1 $%
P/5 = !J + O = =, = M >
= 1=, 8 >
P/5 = P . ⇒ = = = 1 , 1
P/U = =
P 1=,8


ème
2 Méthode r jl ω

= , # = '? (# ) + I@(# ) = 8, " + , " ∆X

P = W + ; = (% + C ) ; + ; = (% + C + ). ; ZT
= ( , + , + 8, " + , ") ∗ ; = (8, 1= + , )∗ ;

⇒ P = !8, 1= + , ∗ 1=, 8 = 1 ,
= 1=, 8 >

-3-
Exercice N°2 :
Une charge monophasée composée de deux impédances IT
en parallèle (Z1// Z2)
Les caractéristiques de chaque impédance sont : I1 I2
Pour Z1 : 20 KVA 0,6 arrière
Pour Z2 : 8 KW 0,8 avance V Z1 Z2
La valeur efficace de la tension d’alimentation est V = 220V.
Déterminer :
1 - I1 la valeur efficace du courant circulant dans l’impédance Z1
2 - I2 la valeur efficace du courant circulant dans l’impédance Z2
3 - IT la valeur efficace du courant total délivré par la source
4 - le facteur de puissance des deux charges en parallèle
5 – la valeur du condensateur nécessaire pour corriger le facteur de
puissance à 1 (compensation totale),
6 – Recalculer IT’ la valeur efficace du courant total délivré par la
source après compensation
Corrigé Exercice 2 :
Nous avons :

Pour Z1 : 20 KVA 0,6 arrière ⇒ P = M > ,( '? # = , > ∶ (> ) ⇒ O > 0 )


V = 220 V

Pour Z2 : 8 KW 0,8 avance ⇒ J = :MN ,( '? # = , : > ∶ (> ) ⇒ O < 0 ∶ O = − J . ($@Q# R

1 - I1 la valeur efficace du courant circulant dans l’impédance Z1


P
P = . ⇒ = = = = , = >

2 - I2 la valeur efficace du courant circulant dans l’impédance Z2
J :
J = . . '? # ⇒ = = = 8, 8 >
. '? # . , :
3 - IT la valeur efficace du courant total délivré par la source

J = J + J = QP . '? # R + J = ( \ , ) + : = +:= MN

O =O +O = P −J + ]− J . ($@Q# R^ = − − (: ∗ , "8) = − = M $%

P = J +O = + = , 1 M >

P ,1 . 1
P = . ⇒ = = = , >

4 - le facteur de puissance des deux charges en parallèle


J
'? (# ) = = = , :=
P ,1
5 – la valeur du condensateur nécessaire pour corriger le facteur de puissance à 1 (compensation totale)
_`ab = , := → cdb = , 8 et _`ab = → cdb = avec J = MN
1
e = f (cdb − cdb ) = − . , 8 = − gXhi = = = 8", " μl
4e .
X .j.8 .
et
6 – Recalculer IT’ la valeur efficace du courant total délivré par la source après compensation
J m =J = MN
O m = O + O/ = – = ('?AB,@ $(I?@ (?($C,)

Pm = J m +O m =! = M >

P . 1
P o = . o ⇒ o = = = = , = >

`p_ qar`p ∶ hsièa _`usvpahcr`p v _`qihpc c`ch wéurpqv ∶ o (= , = ) < ( , y)

-4-
Exercice N°3
On souhaite étudier une installation électrique alimentée par une source de tension efficace VS = 220 V et de fréquence f = 50 Hz. Cette
installation est composée des récepteurs suivants, branchés en dérivation :
- Récepteur 1 : Cinq (05) moteurs électriques identiques,
Chaque moteur a une puissance utile PU = 3KW, un rendement η = 80% et un facteur de puissance cos φ1 = 0,7.
- Récepteur 2 : Deux (02) fours électriques de puissance 5 KW chacun.
- Récepteur 3 : 15 lampes de puissance 150W chacune.
- Récepteur 4 : Le reste de l’installation est équivalent à un circuit RL série avec R= 4 Ω et L=9,55 mH.
1. Étude de l’installation.
1.1. Calculer l’intensité efficace des courants alimentant chaque récepteur.
1.2. Calculer les puissances actives et réactives consommées par l’installation.
1.3. En déduire le facteur de puissance de l’installation.
1.4. Calculer l’intensité efficace du courant qui traverse les lignes de transport IL1 alimentant cette installation.
1.5. Sachant que la résistance de la ligne de transport est RL = 0,26 Ω ; calculer la puissance électrique consommée par cette ligne PL.
2. Amélioration de l’installation.
Afin de relever le facteur de puissance de l’installation à 0,93, on décide de placer un condensateur en dérivation à ses bornes. Déterminer
la valeur de la capacité C de ce condensateur.
2.1. Calculer à nouveau les valeurs puissances actives et réactives consommées par l’installation
2.2. Mesurer l’intensité efficace du courant de ligne IL2 et en déduire la puissance consommée par la ligne de transport.
2.3. Comparer les résultats obtenus avant et après compensation, préciser alors l’intérêt de relever le facteur de puissance d’une
installation électrique.

Corrigé Exercice 3 :
RL
ligne 1

,
Récep 1 Récep 2 Récep 3 Récep 4
= = = =
(=220 V) 15 Lampes
05 Moteurs 02 Fours RL série

Charge = les 4 Récepteurs

1.1. Calculer l’intensité efficace des courants alimentant chaque récepteur.

a- Récepteur 1 : Cinq (05) moteurs électriques identiques,


Chaque moteur a une puissance utile Pu= 3KW, un rendement η=80% et un facteur de puissance cos φ1=0,7.

Pour un seul moteur :

PA Moteur PU
Puissance η = 80% = 0,8 Puissance
Absorbée Utile

J{ J{ 1
z = ⟹ J> = = = 1, "8 MN
J> z ,:
J> 1, "8
J> = P> '? # ⟹ P> = = = 8, 1 M >
'? # ,"

O> = P> − J> = !8, 1 − 1, "8 = 1, :1 M $%

Pour Le Récepteur 1 : (les 05 moteurs) :

J = K JI = 8 ∗ J> = 8 ∗ 1, "8 = :, "8 MN

O = K OI = 8 ∗ O> = 8 ∗ 1, :1 = =, 8 M $%

P = J +O = ! :, "8 + =, 8 = , : M >
P , :. 1
P = . ⇒ = = = , : >
J
'? # = = , "
P

-5-
b- Récepteur 2 : Deux (02) fours électriques de puissance 5 KW chacun.
Un Four Electrique est équivalent à une résistance pure ⇒ ϕ} = , '? ϕ} = ,( O} =
J }?F% = 8 MT ⇒ J = J }?F% = ∗J }?F% = ∗8= MN

O }?F% = M > ⇒ O = ∗O }?F% = M $%

P = J + O = M >

P
P = . => ~ = = = 8, 8 >

J
'? # = =
P
- Récepteur 3 : 15 lampes de puissance 150W chacune.
Une Lampe est équivalente à une résistance pure ⇒ ϕ = , '? ϕ = ,( O =
J $AB, = 8 T = . 8 MN ⇒ J1 = J 8 $AB, = 8∗J $AB, = 8 ∗ , 8 = , 8 MN

O $AB, = M > ⇒ O1 = ∗O $AB, = M $%

P1 = J1 + O1 = , 8 M >

P1 8
P1 = . 1 ⇒ 1 = = = , 1 >

J1
'? #1 = =
P1
- Récepteur 4 : Le reste de l’installation est équivalent à un circuit RL série avec R= 4 Ω et L=9,55 mH.
= •€ = . • . 8 ; ; = + = + (=, 88. 41
. . •. 8 = ( + 1)
;
; = ( ; ) ⇒ = ⇒ = = = >
( + ) √ + √ +1
J = . = ∗ = "" N = ", " MN
O = . = 1 ∗ = 8: : $% = 8, : M $%
P = !J + O = =, : M > et '? # = = , :
J
P


1.2. Calculer les puissances actives et réactives consommées par l’installation.
1.3. En déduire le facteur de puissance de l’installation.
1.4. Calculer l’intensité efficace du courant qui traverse les lignes de transport IL1 alimentant cette installation.

On dresse le bilan des puissances

P (KW) Q (KVar) S (KVA) I (A) Cosϕ


Récepteur 1 18,75 19,15 26,8 121,82 0,7
Récepteur 2 10 0 10 45,45 1
Récepteur 3 2,25 0 2,25 10,23 1
Récepteur 4 7,74 5,81 9,68 44 0,8
P J
J = K JI O = K OI P = J + O = '? # =
Total 1

P
= 1:, " MN = , = M $% = , : M > = =, 8 > = ,:

Donc d’après ce Bilan : J = 1:, " MN ; O = , = M $% ; '? # = ,: et = = =, 8 >

1.5. Sachant que la résistance de la ligne de transport est RL = 0,26 Ω ; calculer la puissance électrique consommée par cette ligne PL.

J = . = , ∗ =, 8 = , MN

-6-
2. Amélioration de l’installation.
Afin de relever le facteur de puissance de l’installation à 0,93, on décide de placer un condensateur en dérivation à ses bornes. Déterminer
la valeur de la capacité C de ce condensateur.

L’énergie réactive nécessaire pour améliorer le cosϕ est donné par : O/ = J ƒ $@(# ) − $@(# )„

J = 1:, " MN
'? # = , : ⇒ $@(# ) = , 8
'? # = , =1 ⇒ $@(# ) = ,

O/ = J ƒ $@(# ) − $@(# )„ = 1:, " ( , −


O/
8) = −=, = M $% Et par la suite en déduit : / = −
.

O/ =, = . 1
/=− = = , A}
. . •. 8 .

2.1. Calculer à nouveau les valeurs puissances actives et réactives consommées par l’installation

On dresse le bilan des puissances après compensation :

P (KW) Q (KVar) S (KVA) I (A) Cosϕ


P J
J = K JI O = K OI P = J + O = '? # =
Total 1

P

= 1:, " MN = , = M $% = , : M > = =, 8 > = ,:


Avant
compensation

+ Capacité O/ = −=, = ------ ------ ------

J =J O =O + O/ P J
P = J + O = '? # =

P
= 1:, " MN = 8, "
Total 2
= , M > = :=, " > = , =1
Après
compensation

J = 1:, " MN O = 8, " M $%


ème
Donc d’après ce 2 Bilan : et ;

2.2. Mesurer l’intensité efficace du courant de ligne IL2 et en déduire la puissance consommée par la ligne de transport.

Bilan : = = :=, " >


ème
D’après le 2
et par la suite la puissance consommée par la ligne est :

J = . = , ∗ :=, " = =, 1 MN

2.3. Comparer les résultats obtenus avant et après compensation, préciser alors l’intérêt de relever le facteur de puissance d’une
installation électrique.

Avant Après
compensation compensation L’amélioration du facteur de puissance (équivalente

Cosφ 0.84 0.93 à La compensation d’une partie de l’énergie réactive)


a entrainé la réduction du courant de ligne IL et des
Q (KVar) 24,96 15,27
pertes par effet joule dans la ligne PL , tout en
IL (A) 209,45 189,27
consommant toujours la même puissance active P.
PL (KW) 11,41 9,31
P (KW) 38,74 38,74 La même

-7-