Vous êtes sur la page 1sur 2

n° 25

2010-2011

En baisse
mercredi
23 février
2011

Le Réseau des GROG est


membre des réseaux
européens
EISN
En partenariat avec EuroFlu
Fluresp
l’Institut de Veille Sanitaire I-Move
Les virus grippaux B et A(H1N1)2009 sont toujours épidémiques en France mais leur activité
diminue. Les bronchiolites à VRS restent fréquentes, notamment en France-Sud.
La grippe est encore épidémique dans 14 régions me du virus sont en cours d’étude.
La grippe reste épidémique dans presque toutes les régions En Europe
de France métropolitaine sauf en Aquitaine, Basse- L’activité grippale reste intense. Actuellement, 44%
Normandie, Centre, Haute-Normandie, Ile-de-France, des cas d’infection respiratoire aiguë ou d’allure
Picardie et Nord-Pas-de-Calais. La semaine dernière, plus grippale sont liés à des virus grippaux. Le virus A
de 1,2 million de personnes ont encore consulté un méde- (H1N1)2009 est dominant dans 14 pays et le B dans
cin généraliste ou un pédiatre pour une Infection Respira- 5 pays. Les virus A(H1N1)2009 et B co-dominent
toire Aiguë (IRA). Parmi elles, 614 000 étaient infectées dans 12 pays dont la France. Le pic épidémique est
par un virus grippal. Actuellement, 48% des prélèvements franchi dans 22 des pays appartenant à la zone Euro-
rhinopharyngés effectués par les vigies GROG sont posi- pe de l’OMS. L’intensité épidémique a été particu-
tifs pour la grippe. Dans 75% des cas, il s’agit d’une grip- lièrement forte en Géorgie et dans la partie Sibérien-
pe B, les autres cas étant dus à une grippe A, principale- ne de la Fédération de Russie (pic franchi il y a 3
ment A(H1N1)2009. Selon l’estimation GROG, depuis le semaines).
début septembre, la grippe a touché plus de 7,7 millions de Aux Etats-Unis
personnes. L’épidémie de grippe progresse et touche 50 Etats.
Un impact faible malgré le grand nombre de cas Contrairement à ce que nous observons chez nous,
Les souches vaccinales sont en bonne adéquation avec les la grippe A(H3N2) domine, même si des virus grip-
souches circulantes. Selon l’InVS, les formes graves de paux A(H1N1)2009 et B circulent aussi. Les formes
grippe hospitalisées en réanimation concernent quasi- graves avec hospitalisation ont été décrites surtout
exclusivement des personnes de 15 à 64 ans infectées par chez les enfants de 0 à 4 ans (14,5/100 000) et chez
un virus A(H1N1)2009 et non vaccinées; 37% d’entre el- les personnes de 65 ans et plus (18,8/100 000).
les n’ont pas de « facteur de risque ». La létalité est de Les tests de résistance aux antiviraux montrent que
14% (95 décès sur 681 cas analysés). les souches de grippe testées sont toutes sensibles
Quelques mutations sans danger aux inhibiteurs de la neuraminidase (oseltamivir,
Le séquençage par les CNR des virus grippaux A circu- zanamivir) mais que la résistance aux adamantanes
lants a détecté quelques cas de mutation sans effet sur la (amantadine, rimantadine) est, comme attendu, par-
sensibilité aux antiviraux. Les effets possibles sur le tropis- ticulièrement fréquente. Comme en Europe, les sou-
ches circulantes correspondent bien aux souches
Infections Respiratoires Aiguës (IRA) et cas de grippe vaccinales, ce qui laisse présager une excellente ef-
ayant motivé une consultation ficacité vaccinale.
en médecine générale ou en pédiatrie
Estimation GROG saison 2010-2011 Sources : http://www.euroflu.org et http://www.cdc.gov
Sources : Réseau des GROG, CNR des virus influenzae,
laboratoires de virologie vigies GROG
1 800 000 Vaccin antigrippal : le choix pour 2011-2012
1 600 000
estimation du nombre de cas

Réunis à Genève mercredi dernier, les experts de


1 400 000
l’OMS ont recommandé pour la saison 2011-2012
1 200 000
dans l’hémisphère nord, la composition vaccinale
1 000 000 suivante :
800 000
A/California/7/2009 (H1N1)
600 000
A/Perth/16/2009 (H3N2)
400 000
B/Brisbane/60/2008
200 000
Pour une fois, aucun changement par rapport à
0
42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 1 2 3 4 5 6 7
l’automne précédent !
semaine Source : http://www.who.int/csr/disease/influenza/
grippe IRA
recommendations_2011_12north/en
Infections Respiratoires Aiguës (IRA) en médecine générale Situation épidémiologique de la grippe
Saison 2010-2011 en France métropolitaine
Comparaison avec les minima et maxima observés
entre octobre 1991 et avril 2010
40
Source : Réseau des GROG
35

30
IRA/acte (%), MG

25

20

15

10

0
36 38 40 42 44 46 48 50 52 2 4 6 8 10 12 14

Semaine

SOS
Activité des médecins généralistes Activité des pédiatres OCP médecins IRA
Tests rapides
(291 sur 436) bronch (81 sur 121) bronch activité SMOG TRS Géronto
Données GROG actes/j % IRA/a % AT/a particip <2 ans* actes/j % IRA/a particip <2 ans* en b.100 % IRA/c.* pos/prel pos/prel
Basse-Normandie 25 10% 4% 67% 33 33% 75% 140 121
cliniques
Bretagne 25 19% 6% 73% 25 14% 40% 74 143 1/2
Centre 23 11% 5% 38% stable 28 12% 60% stable 74 124 1,9
Haute-Normandie 38 8% 5% 40% 17 14% 40% 55 106
Pays-de-la-Loire 26 17% 7% 69% 24 14% 50% 97 117 1/6
Ile-de-France 21 12% 8% 57% stable 21 13% 54% stable 78 97 0,0 2/2 1/1
Alsace 22 14% 7% 75% 26 25% 76% 82 120
Semaine 2011/7 Bourgogne 26 19% 6% 66% 107 135
du 14 févr 2011 Champagne-Ardenne 27 14% 5% 56% 25 17% 50% 83 114
au 20 févr 2011 Franche-Comté 26 19% 9% 47% stable en baisse 100 143 2,4 1/1
Lorraine 24 18% 4% 84% 27 25% 75% 51 143 2/6
Nord-Pas-de-Calais 23 8% 3% 75% 120 85 2/4
Picardie 27 15% 7% 82% 115 122
Auvergne 24 23% 5% 40% 23 19% 42% 56 153
Source : Lang.-Roussillon 30 17% 3% 50% 125 123 0/7
en baisse en hausse 1,2
Réseau des PACA 20 18% 5% 54% 30 39% 89% 76 130 3/16
GROG Rhône-Alpes 28 20% 6% 91% 23 27% 92% 73 126 15/28
Aquitaine 25 15% 5% 47% 92 124 4/8
Limousin 110 142
en baisse en hausse 1,2
Midi-Pyrénées 26 16% 5% 76% 30 22% 50% 62 133 1/1
*Données concernant le
Poitou-Charentes 25 16% 6% 64% 153 130
niveau interrégional
France 25 16% 6% 67% 25 24% 67% 92 117 1,8 32/81 1/1

Confirmations Agents Isolement Sérologie Agents Isolement Sérologie Agents Isolement Sérologie
Virologiques infectieux Détections infectieux Détections infectieux Détections

Semaine 2011/06 Grippe A(H1N1) 143 0 Para-influenza 16 0 Chlamydia 1 3


du 7 au 13 fév 2011
Grippe A(H3N2) 11 0 Métapneumovirus 79 - Mycopl. Pneu 2 15
Sources :
47 laboratoires de Grippe A non typée 234 11 Rhinovirus 51 - Fièvre Q 0 4
virologie et CNR des
virus influenzae
Régions Nord et Sud
Grippe B 354 3 Adénovirus 16 2 Bocavirus 3 0
VRS 482 1 Entérovirus 8 0

Bulletin rédigé par Jean Marie Cohen, Anne Mosnier, Isabelle Daviaud, Marion Quesne, Marie Forestier, Françoise Barat et Tan Tai Bui avec
l’aide de Jean-Louis Bensoussan, Martine Valette, Sylvie van der Werf, Dominique Rousset, Bruno Lina, Vincent Enouf, Pierre Pothier, Emma-
nuel Debost, Marcel Ruetsch, Hervé Berche, Marie-Claire Servais, Sylvie Laganier et des membres du Réseau des GROG et des réseaux RENAL,
EISN, Euroflu, Fluresp et I-Move.

Réseau des GROG France 2010-2011


Financement : Institut de Veille Sanitaire, Laboratoires Sanofi Pasteur MSD, Laboratoire Abbott Products SAS, Laboratoire Roche, Laboratoire Argène,
Laboratoire GSK. L’association Réseau des GROG est financée à 78% par des fonds provenant d’organismes publics.
Autres partenariats : Institut Pasteur, Service de Santé des Armées, SCHS Mairie de St Etienne, Service médical PSA Citroën Rennes, EDF-GDF,
OCP-Répartition, SOS Médecins France, MEDI’call Concept, Association Médecins de Montagne, DomusVi Dolcéa, RENAL, Open Rome.
Responsabilité scientifique : Réseau des GROG, CNR des virus influenzae Régions Nord (Institut Pasteur-Paris) et Sud (HCL-Lyon), virologie CHU Dijon.
Coordination nationale : Réseau des GROG avec l’aide d’Open Rome, 67 rue du Poteau, 75018 Paris.
Tél: 01.56.55.51.68 Fax: 01.56.55.51.52 E-mail: grog@grog.org Site Web http://www.grog.org
Bulletin national du Réseau des GROG 2 n° 25- mercredi 23 février 2011