Vous êtes sur la page 1sur 14

University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology

Communications Analogiques

L3 Télécommunications 2020/2021
Test à distance
Exercice 1 :
On donne le schéma de principe d’un modulateur :

SNL Filtre
Passe bande

Figure 1 : Synoptique du modulateur


On donne le message s t   S  cos  t et la porteuse p t   A  cos  p t avec  p  
Un système non linéaire(SNL) est caractérisé par la relation entrée sortie :
y  a  x 2  b  x ou a et b sont des constantes.

1. Déterminer l’expression de y t  et donner son spectre


2. Identifier : Les termes de distorsion d’harmoniques
Les termes de distorsion d’intermodulation
3. Déterminer l’expression de z t  si le filtre passe bandes idéal a pour fréquences de
coupures 2   C 1   P   et  P    C 2  2 P .
4. De quel type de modulation s’agit-t-il.
Exercice 1 Solution :
D’après le schéma on peut écrire :
xt   st   pt  avec s t   S  cos  t et p t   A  cos  p t

Et comme y t   a  x 2 t   b  x t 

y t   a  st   pt   b  st   pt 


2
Alors

Ainsi on a : y t   a  S  cos t  A  cosPt   b  S  cos t  A  cosPt 


2

Après développement :
y t   a  S  cos t   a   A  cos Pt   2  a  S  cos t    A  cos Pt   b  S  cos t  b  A  cos P t
2 2

En linéarisant :

H.Akliouat 1
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

aS2 aS2 a  A2 a  A2
y t     cos 2t    cos 2 P t
2 2 2 2
 a  SA  cos P   t  a  SA  cos P   t
 b  S  cos t  b  A  cos  P t

En écrivant la décomposition par ordre de fréquences croissantes on obtient :


a  S 2 a  A2 aS 2
y t     b  S  cos t   cos 2t
2 2 2
 a  SA  cos P   t  b  A  cos  P t  a  SA  cos P   t
a  A2
  cos 2 P t
2
Spectre du signal y t 

Les termes de distorsion d’harmoniques


a  S 2 a  A2 a  S2 a  A2
 (Composante continu) ,  cos 2t et  cos 2 P t
2 2 2 2
Les termes de distorsion d’intermodulation
aSA  cosP  t et aSA  cosP  t
Si le filtre passe bandes idéal a pour fréquences de coupures 2   C 1   P   et

 P    C 2  2 P on a alors :
z t   a  SA  cos P  t  b  A  cos  P t  a  SA  cos P  t

On retrouve finalement 3 composantes une composante centrale de fréquence  P


et deux composantes latérales symétriques aux fréquences  P   et  P  
et de mêmes amplitudes à savoir a  SA
Donc Il s’agit bien d’une modulation d’amplitude.
Par identification avec l’expression normalisé on peut retrouver l’indice de modulation :
mA0 mA0
x m t    cos P   t  A0  cos  P t   cos P   t
2 2

H.Akliouat 2
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

mA0
On a les paramètres suivants : A0  b  A et  aSA
2
2aSA 2aSA 2aS
Donc m  ainsi m  et finalement m 
A0 bA b
Exercice 2 :
Etant donné le spectre d’un signal AM :

85 90 95 100 105 110 115

Figure 2 : Spectre du signal AM


1. Donner l’expression mathématique de ce signal
2. Déterminer :
a- La fréquence de la porteuse, la fréquence maximale du message, la bande passante du signal AM
b- La puissance de la porteuse, la puissance utile, le rendement de la modulation.
c- L’indice de modulation, et l’indice de modulation effectif.
max s t   s 2 t  
On rappelle que : m  et 
A0 A 2 0   s 2 t  

Exercice 2 Solution :
1. D’après le spectre on peut écrire
s t   S1. cos 1.t  S 2 . cos  2 .t  S 3 . cos  3 .t

Et pt   cos  p .t

En modulation AM on a : xm t   A0  s t  cos  P t


Donc après décomposition on a :
x m t    A0  S1 . cos  1 .t   S 2 . cos  2 .t   S 3 . cos  3 .t .  cos  p .t 

H.Akliouat 3
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

xm t   A0  cos  P  t 
S  S 
  1 . cos  P   1   t    1 . cos  P   1   t 
 2   2 
S  S 
  2 . cos  P   2   t    2 . cos  P   2   t 
 2   2 
S  S 
  3 . cos  P   3   t    3 . cos  P   3   t 
 2   2 
D’autre part à partir du spectre on peut écrire :
xm t   A0  cos 2  100  t 
S  S 
  1 . cos 2  95  t    1 . cos 2  105  t 
 2   2 
S  S 
  2 . cos 2  90  t    2 . cos 2  110  t 
 2   2 
S  S 
  3 . cos 2  85  t    3 . cos 2  115  t 
 2   2 
Par identification
a- La fréquence de la porteuse,
P  2  f P avec 2  f P  2  100 donc f P  100kHz
a-La fréquence maximale du message
De même on a f P  F1  95 donc F1  5kHz

Et f P  F2  90 donc F2  10kHz

Et f P  F3  85 donc F3  15kHz

Finalement la bande passante BP  115  85


Donc BP  30kHz

b- La puissance de la porteuse, la puissance utile, le rendement de la modulation.


62
PP  donc PP  18 unité puissance
2
  1 2 
  2
2
PU  2     
1  2 
2

 2 2 2 
 
 
 1 2  21
PU     1  2 
2 2
donc PU  unité puissance
 2   4

H.Akliouat 4
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

PU
Ce qui donne un rendement 
PU  PP

21
Donc  4 finalement   0.225
21
 18
4
c- L’indice de modulation, et l’indice de modulation effectif
Par identification avec le spectre on a :
A0  6

S1
2 donc S1  4
2
S2
1 donc S 2  2
2
S3 1
 donc S 3  1
2 2
max s t 
D’autre part on a : m 
A0

Avec maxs t   4  2  1 donc maxs t   7

max s t  7
m donc m
A0 6

Indice de modulation effective : on a me  m12  m22  m32

S1 2 1
Avec m1  donc m1  et m1 
A0 6 3

S2 1 1
m2  donc m2  et m2 
A0 6 6

1
S 1
Et m3  3 donc m3  2 et m2 
A0 6 12
2 2 2
1 1  1 
Donc me         
 3   6   12 
Finalement m e  0.381

H.Akliouat 5
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

Exercice 3 :
On donne le schéma de principe d’un modulateur à découpage Figure 2 (a)

BPF
?

Porteuse
Signal impulsion
Fréquence :

Figure 2 (a) : Synoptique du système de découpage


On sait que st  est le signal message de bande passante F , telle que f P >> F
1
L’allure du signal porteuse p t  de fréquence f P tel que TP  est donné en Figure 2(b)
fP

Figure 2 (b) : Signal de découpage


1. Déterminer la décomposition en série de Fourier du signal p t  et en déduire son
spectre d’amplitude.
2. En déduire l’expression du signal y t  .
3. Donner les caractéristiques du filtre passe bande utilisée pour produire en sortie une
modulation DSB.
4. Montrer que le schéma précédent peut être simplifié comme suit :

BPF
?

Figure 3 : Synoptique équivalent

H.Akliouat 6
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

Exercice 3 Solution :
2
Le signal pt  est périodique de période TP 
P
La décomposition en série de Fourier est :

pt   a0   an  cos n P t   bn  sin n P t 
n 1

Comme le signal pt  est paire alors bn  0


3TP 3TP
 
4 4
1 2
a0 
TP

T
 pt   dt et an 
TP

T
 pt  cos n P t  dt
 P  P
4 4

A
Donc a0 
2
TP

T
2 4
2A
 sin n Pt  T4P
 P
et an  
TP  A  cos n t  dt
TP
P donc an 
nP  TP 
4

4

2A  T 
ainsi an   2  sin n P  P 
n P  TP  4

4A  n 
avec P  TP  2 on aura an   sin 
n P  TP  2 

2 A  n 
Finalement an   sin 
n  2 

2A  2 p  1 
Donc a2 p 1   sin 
2 p  1  2 

Et a2 p  0

Quelques coefficients :
A 2A 2A 2A
a0  ; a1  ; a2  0 ; a3   ; a4  0 ; a5  ; a6  0 ; ………….
2  3 5
A 2A 2A 2A
Donc p t     cos  P t   cos 3 P t   cos 5 P t          
2  3 5
Expression du signal y t  :
D’après le schéma on a : y t   s t   p t 

A 2A 2A 2A
Donc yt    s t    cos  P t   s t    cos 3 P t   s t    cos 5 P t   s t           
2  3 5

H.Akliouat 7
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

On remarque que le signal y t  est une somme de modulations DSB avec différentes
porteuses :
2A
A savoir  cos P t   s t 

2A
 cos 3 P t  st 
3
2A
 cos 5 P t   s t  ……………….
5
Chaque terme produit une modulation DSB avec des fréquences porteuses respectifs  P , 3 P
, 5 P ,……..
La transformée de Fourier de y t  peut être obtenu à l’aide de la table des transformée de
Fourier (théorème de la modulation) :
1 1
xt   cos 0t 
TF
 X   0    X   0 
2 2
Donc la transformée de Fourier de y t  est donnée par :

A  A A 
y t  
TF
 2  S       S    P     S    P 
   
A A   A A 
   S   3 P    S   3 P     S   5 P    S   5 P           
 3 3   5 5 
D’où le spectre :

Pour produire une modulation DSB on ne doit garder la portion autour de la fréquence  P
donc un filtre de fréquence de coupures C 1 et C 2 telle que :

  C1   P   et  P    C 2  3 P  

H.Akliouat 8
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

Fonction de transfert du filtre

2A
Ce qui donne en sortie du filtre un signal : z t    cos  P t  s t 

La multiplication du signal s t  par le signal p t  donne :

 A  st  pour pt   A


yt   
 0 pour pt   0
 TP TP
 A  st  pour  4  k  TP  t   4  k  TP
Autrement dit : y t   
TP 3T
 0 pour  k  TP  t  P  k  TP
 4 4
Donc le système fonctionne comme un interrupteur qui commute à la fréquence
2
P 
TP

H.Akliouat 9
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

Exercice 4 :
On donne le schéma de principe d’un démodulateur QAM (figure 4).

Message

+
Porteuse

Message

Figure 4 : Modulateur QAM


1. Donner l’expression du signal QAM, c’est-à-dire l’expression de xt  .

2. Pour des signaux message s1 t   S1  cos 2F1t et s2 t   S2  cos 2F2t et


p t   cos 2f P t .
Déterminer puis tracer le spectre d’amplitude du signal xt  pour :
S1  3  S 2 , F2  2  F1 et f P >> F1

3. Dans le cas où les signaux s1 t  et s2 t  sont des signaux numériques bipolaires ,


compléter le tableau ci-dessous.

Information binaire : Equivalent bipolaire : Module de xt  Phase de xt 


s1t  s2 t  s1 t  s2 t 
0 0 A A

0 1 A A

1 1 A A

1 0 A A

NB : Passer par la transformation suivante :


I cos   Q sin   R cos   

Q
Avec R  I 2  Q2 ,   arctg  
I 

H.Akliouat 10
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

Exercice 4 Solution :
1.D’après le schéma on a u1 t   s1 t   cos Pt

 
et u2 t   s2 t   cosPt   donc u2 t   s2 t   sin Pt
 2
Et en sortie du système on a une sommation donc :
xt   u1 t   u2 t  et finalement on trouve l’expression d’une modulation QAM qui permet
de transmettre deux signaux en modulation DSB chacune avec deux porteuses sinusoïdales de

même fréquence déphasées de :
2
Et xt   s1 t   cos  P t  s 2 t   sin  P t

2.Pour des signaux message s1 t   S1  cos 2F1t et s2 t   S2  cos 2F2t on aura


xt   S1  cos 2F1t   cos  P t   S 2  cos 2F2t   sin  P t 
Donc xt   S1  cos 1t   cos  P t   S 2  cos  2 t   sin  P t 
Avec 1  2F1 et  2  2F2
Apres décomposition on aura :
S1 S S S
xt    cos P  1 t   1  cos P  1 t   2  sin  P   2 t   2  sin  P   2 t 
2 2 2 2
Spectre d’amplitude du signal xt  pour :
S1  3  S 2 , F2  2  F1 et f P >> F1
Pour la détermination du spectre d’amplitude on a pas besoin d’effectuer la transformation des
sinus en cosinus, on va juste ordonner l’expression selon l’ordre des fréquences croissantes :
S2 S S S
xt    sin  P   2 t   1  cos P   2 t   1  cos P  1 t   2  sin  P   2 t 
2 2 2 2
D’où le spectre d’amplitude :

H.Akliouat 11
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

les signaux s1 t  et s2 t  sont des signaux numériques bipolaires , compléter le tableau ci-
dessous.
Information binaire : Equivalent bipolaire : Module de xt  Phase de xt 
s1t  s2 t  s1 t  s2 t 
0 0 A A A 2 5
4
0 1 A A A 2 7
4
1 1 A A A 2 
4
1 0 A A A 2 3
4

On fait appel au cercle trigonométrique et on a le résultat suivant :


+A

-A +A

-A
Avec R  A2  A2 donc R A 2 ,
Q  A 
et   arctg   donc   arctg   ainsi   arctg 1 donc  
I   A 4
  3  5
Donc 1  , 2    ainsi  2  , 3    ainsi  3 
4 4 4 4 4
 7
,  4  2  ainsi  4 
4 4

H.Akliouat 12
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

Exercice 5 :
On donne le schéma de principe d’un démodulateur AM (figure 5).

Elimination de
Détecteur de Filtre la composante
quadrature passe bas continu

Figure 5 ; Démodulateur à quadrature


Un détecteur de quadrature est un dispositif qui effectue l’opération u  x 2 ;le filtre passe bas
élimine les composante haute fréquence du signal reçu ,donc la fréquence de coupure f C est
à déterminer , à la fin on doit éliminer la composante continu du signal .
Déterminer les expressions des signaux u t  , y t  et z t  .

Pour x t    A0  s t   cos  P t montrer que si A0 >> s t  on peut récupérer le signal

message avec une faible taux de distorsion.


Exercice 5 Solution :
Expression du signal ut 

D’après le schéma on a u t   xt 


2

Avec xt  un signal AM xt    A0  st  cos Pt

Donc : u t    A0  st  cosPt


2

u t    A0  st   cosPt 
2 2
Ainsi

Ce qui donne
1
 
ut    A0  s 2 t   2 A0 st   1  cos 2Pt 
2
2

On développe l’expression et on aura :


 A0 2  A0 2  cos 2Pt 
1  
ut     s 2 t   s 2 t   cos 2Pt 
2 
 2 A0 st   2 A0 st   cos 2Pt 
 
Par ordre de fréquence croissante on aura

1  A0  2 A0 st   s t  
2 2

u t     
2  A0 2  cos 2 P t  2 A0 st   cos 2 P t  s 2 t   cos 2 P t 

La composante A0  cos 2 Pt est une harmonique à la fréquence 2 P .


2

H.Akliouat 13
University M’hamed Bougara Boumerdes / Faculty of technology
Communications Analogiques

La composante 2 A0 st   cos 2 P t est un signal de bande de fréquence déplacé vers la fréquence

2 P .

La composante s 2 t   cos 2 P t est un signal de bande de fréquence déplacé vers la fréquence


2 P .
Si le signal message st  possède une bande passante de fréquence maximale 

C telle que   C  2 P
On obtient donc
1
 
yt    A0  2 A0 st   s 2 t 
2
2

1

Donc yt    A0  s 2 t   2 A0 st 
2
2

Si A0  s (t ) alors A0  s 2 t   A0
2 2

 
2
1 A
yt    A0  2 A0 st  ou bien yt   0  A0 st 
2
Et
2 2
2
A
Donc si on élimine la composante continu 0
2
on obtient finalement z t   A0 st  qui est une copie du signal st  .

H.Akliouat 14

Vous aimerez peut-être aussi