Vous êtes sur la page 1sur 88

Faculté d’Agronomie de l’UAM

Département Productions Animales

BASES DE LA CARACTERISATION DES


RACES ANIMALES DOMESTIQUES

Mr ABDOU MOUSSA Mahaman Maaouia


Professeur MARICHATOU Hamani 1
Le But:

Le standard
Dans une même race, le standard
correspond à la description de l’animal parfait
vers lequel doit tendre les efforts
d’amélioration de la race

Mr ABDOU MOUSSA Mahaman Maaouia


Professeur MARICHATOU Hamani 2
Plan de la présentation
Intérêts de la caractérisation morphologique

Types de caractérisations phénotypiques

Echantillonnage et choix des animaux à considérer

Mensurations

Description des phanères


3
Objectif général

Approfondir l’analyse génétique des races animales,

basée sur la description phanéroptique et les

mensurations corporelles pour une meilleure

connaissance des ressources génétiques de ces races.

4
Objectifs spécifiques
Fournir des outils nécessaires aux enquêteurs et aux
chercheurs pour:

 Effectuer avec le minimum de risque d’erreurs, les


mensurations des paramètres morphologiques : HG, PT,
LC….

 Décrire correctement les patrons de coloration et les profils


des races sur le terrain;

 Conduire efficacement les enquêtes génétiques en milieu


paysan

5
Intérêt de l’étude morpho-biométrique
 Caractérisation génétique : permet généralement de renseigner 3
types d’information : phénotypique, génétique et historique dont
l’importance dépend du pays et des objectifs;

 Première étape de la caractérisation des RGA : identification des


populations sur la base des critères morphologiques et de la
distribution géographique, ce qui permet la connaissance de leur
variabilité phénotypique (Delgado et al., 2001).

 Cette caractérisation est suggérée et utilisée par beaucoup


d’auteurs (Brehem et al., 2001, Nso et al., 2004, Zaitoun et al.,
2005, Traoré et al., 2008) pour décrire et classifier les populations
d’animaux sauvages et domestiques.
6
Intérêt de l’étude morpho-biométrique
 Caractérisation phénotypique : Etape fondamentale dans la
conservation et l’utilisation durable des ressources génétiques
animales;

 Générer des informations utiles pour déterminer la distribution


géographique des races, leur statut et leur utilisation locale.

 Deux types de caractérisation phénotypiques : primaire et


avancée

7
Types de caractérisation phénotypique
 Caractérisation phénotypique primaire
 Un seul passage dans les sites d’échantillonnage;

 Collecte des données descriptives sur les races et leur


environnement de production;

 Collecte de toutes données utiles à la gestion des races.


 Caractérisation phénotypique avancée

 Suivi longitudinal des troupeaux ;

 Nécessite des mesures répétées à passage multiples;

 Collecte des données de productivité et des traits d’adaptation 8


Echantillonnage et choix des animaux
 L’unité d’échantillonnage : Province au sein desquelles il faut choisir
des villages qui sont les sites et dans chaque site, choisir des
troupeaux
 Taille de l’échantillon par race :
2
z
n  ( 2 ) p(1  p)
m
 z : valeur standardisée de 1,96 pour un niveau de confiance de 95%

 m : marge d’erreur, environ 0,05

 p : proportion de ménage détenant des troupeaux dans les zones


d’échantillonnage.
9
Choix des animaux
 Choisir uniquement des animaux adultes : 3-4 âges

 3-4 animaux par troupeau afin de maximiser la variabilité


génétique
 60 animaux adultes par site

 Détermination de l'âge : observation des dents incisives.

10
Age des bovins
Dents provisoires (dents de lait):

Mâchoire du haut: pas d'incisive, 6 molaires

Mâchoire du bas: 8 incisives, 6 molaires

Dents permanentes:

Mâchoire du haut: pas d'incisive, 12 molaires

Mâchoire du bas: 8 incisives, 12 molaires

11
(1) Moins de 2 ans (pas de dents
permanentes)

(2) Agé de 2 ans et 3 mois (2 dents


permanentes)

(3) Agé de 3 ans (4 dents


permanentes)

(4) Agé de 3 ans et 6 mois (6 dents


permanentes)

(5) Agé de 4 ans (8 dents


permanentes)

(6) Animal âgé de plus de 4 ans

12
13
Mensurations au niveau de la tête

14
Tête

 5 caractères phénotypiques à relever au niveau de la tête

 a) Longueur de la tête :
chignon – milieu mufle;

 b) Largeur de la tête :
distance entre les deux
salières;

 c) Longueur du crâne:
chignon – milieu de la tête;

 d) Largeur du crâne: distance


entre les tempes;

 e) Longueur de la face: milieu


de la tête – milieu du mufle.
15
Circonférence du museau

Mesure du diamètre juste en arrière du mufle

16
Mensuration des cornes

 3 mensurations au niveau des cornes

La longueur des cornes :


distance séparant la pointe de
la base des cornes.

17
Mensuration des cornes

 3 mensurations au niveau des cornes

La longueur pointe-pointe
distance qui sépare les deux
pointes des cornes.

La longueur base-base :
mesure au centre de la base
de la corne (et non entre les
deux bords internes).

18
Longueur des oreilles

 Distance entre la base de la conque et la pointe de l’oreille

19
Mensurations corporelles

20
Hauteur au Garrot

 canne-toise zootechnique

 Animal sur une surface plane et


horizontale avec posture
normale;

 La mesure se fait en tenant la


canne toise verticalement à côté
du membre antérieur (droit ou
gauche) de l'animal, et en la
situant sur le garrot de l'animal,
juste en arrière de la bosse.

21
Périmètre thoracique

 Mètre ruban

 Mesure en arrière des


épaules juste après les
membres antérieurs de
l’animal

22
Longueur scapulo-ischiale

 Mètre ruban

 Animal immobilisé

 Pointe de l’épaule – pointe


des fesses

23
Hauteur au Sacrum, Profondeur du Corps,
Profondeur de Poitrine
 Hauteur au Sacrum (HS) :
mesure la distance verticale entre le
sol et le point déterminé par
l’intersection entre la ligne passant
par les pointes des hanches et le
sacrum.

 Profondeur du Corps (PC) :


distance verticale maximale entre le
sommet des apophyses vertébrales
et la partie la plus basse du flanc,
indépendamment de la taille du
sujet.

 La Profondeur de Poitrine
(PP) : mesure au passage des
sangles juste en arrière des pattes
antérieures. 24
Largeur de poitrine

 distance entre l’axe des membres antérieurs à la base du sternum

25
Largeur aux ischions

 distance entre les deux pointes des ischions (pointe des fesses)

26
Cornage des bovins

27
Type de cornes

 Sexe :Varie selon Vache ou Taureau

 Longueur : Courtes, moyennes ou longues

 Epaisseur : Epaisse ou fine

 Couleur : Foncée, claire ou bicolore

 Direction : vers le haut, les côtés, en avant ou en arrière

28
Cornes en coupe

 Cornes dirigé vers le haut et parallèle

29
Cornes en croissant

 Cornes dirigé vers le haut avec les deux pointes qui ont tendance
à se rencontrer

30
Cornes en lyre

 Cornes en forme de pédalier avec une ou deux pédales

31
Cornes en roue

 Cornes dirigé vers l’avant ayant tendance à former une roue

32
Cornes en couronne

 Cornes dirigé vers le bas en forme de couronne

33
Description des phanères

34
Position de la bosse
 Chez les bovins, la bosse peut être absente (taurins) ou avoir
différentes positions :

 Thoracique (sur le dos zébus);

 Cervico-thoracique (à la partie postérieure du cou : sangas).

35
Profil de la tête et du dos

 On juge de profil, les contours de l’animal dans son ensemble. On


distingue trois types de profil :

 Les races rectilignes : La ligne qui va du chignon au mufle est


droite, la ligne du dos est également droite.

36
Profil de la tête et du dos

 On juge de profil, les contours de l’animal dans son ensemble. On


distingue trois types de profil :

 Les races concavilignes : Le profil céphalique décrit une


courbe rentrante et la ligne du dos forme un creux.

37
Profil de la tête et du dos
 On juge de profil, les contours de l’animal dans son ensemble. On
distingue trois types de profil :

 Les races convexilignes : Le profil céphalique et la ligne du


dos sont arrondis.

38
Couleur du pelage

 Le patron de coloration d’un animal décrit la répartition par


zone des différents pigments des poils dans la robe.

 Le nombre de pigments du poil des animaux est limité à deux


catégories :

 L’Eumélanine : de couleur NOIRE ou BRUNE (Chocolat) ;

 La Phaeomélanine : ROUGE ou ORANGE.

39
Couleur du pelage
 Les gènes de coloration du pelage sont influencés par
trois facteurs :

 L’activité ou la non activité des mélanocytes ;

 Le type de pigment que ces cellules vont


produire lorsqu’elles sont actives;

 La migration de ces pigments sur les différentes parties


du corps des animaux.

Lorsque aucun de ces pigments n’est présente sur l’animal,


alors le poil apparaît blanc sur le corps.

40
Types de robe

41
Robes simples

 Conséquence que d'un seul pigment (même si les extrémités


peuvent quand même être pigmentées différemment).

 La robe peut être "laissée" comme telle dans le cas d'une robe
simple, mais pourra subir des modifications telles que des
charbonnures, bringeures, grisonnements, bigarrures ou encore
panachures.

42
Noir

 Conséquence de l’eumélanine noire.

 Animal est entièrement noir (pas de décoloration autour du mufle


ni présence d'une bande de décoloration sur le dos, donc à ne pas
confondre avec fauve extrêmement charbonné).

 Lorsque le pigment est dilué, la robe est dite bleue.

En réalité, elle apparait plutôt grise. Il faut cependant bien faire la
distinction entre le bleu issu de la dilution du pigment noir et le gris
issu d'un mélange de poils noirs et blancs.
43
Noir

44
Blanc
 Absence complète de pigment dans la robe

 Faire la différence avec la robe fauve très diluée : sable.

 Exemple du zébu Goudali

45
Fauve
 Conséquence de la phaeomélanine.

 Selon dilution : Rouge acajou à jaune soutenue.

 Fauve rouge, fauve roux, fauve froment…

Fauve rouge
Fauve roux 46
Fauve

 Souvent, extrémités plus


claires que le reste du
corps;

 au niveau du mufle, des


yeux, des oreilles, du ventre,
de la sphère anale, et enfin
l'intérieur et l'extrémité des
membres.

Toujours faire la
distinction, on dit fauve à
Fauve froment extrémités claires ou noires
47
Sable

 Robes fauves très diluée

48
Pie

 Association de deux couleurs dont le blanc

Pie-noire Pie-rouge

49
Robes composées
 Robes charbonnées et robes bringées

 Robe de base fauve ou sable avec adjonctions de poils noirs ou marrons.

 Charbonnures
 Robe de base mélangée à des poils noirs plus ou moins concentrés.

 Ces plaques sont plus ou moins étendues sur l'animal.

 Apparition d'abord au niveau des extrémités (tête, devant des membres), puis
vers le centre du corps.

 Au degré maximal d'envahissement des charbonnures, les poils fauves/sables ne


sont plus visibles qu'autour du mufle et sur la ligne du dos. Il faut donc qualifier
l'étendue de la charbonnure : (très) légèrement, moyennement, (très) fortement
charbonné. 50
Robe légèrement charbonnée

51
Robe moyennement charbonnée

52
Robes composées
 Robes charbonnées et robes bringées

 Robe de base fauve ou sable avec adjonctions de poils noirs ou


marrons.
 Bringeures
 La présence des poils noirs parmi la robe de base se fait sous la
forme de striations verticales en bandes ou rayures discontinues de
couleur différentes que l'on assimile souvent à celle d'un tigre.

 L'étendue des bringeures permet de distinguer des animaux (très)


légèrement, moyennement et (très) fortement bringés.
53
Robe légèrement bringée

54
Robe moyennement bringée

55
Robe fortement bringée

56
Panachures

Correspondent à la présence de tâches blanches sur la robe de base


de l’animal;

 Etendue des tâches : développée ou limitée.

57
Types de panachures

 Panachure irrégulière associée avec le maintien d'une pigmentation aux


membres et avec la tête blanche ;

 Association "panachure irrégulière + membres colorés + tête blanche;

 La série "tête blanche" ;

 La série "coloration latérale;

 La série "ceinture blanche" ;

 La série "dépigmentation latérale


58
Panachure irrégulière

59
Panachure irrégulière avec tête blanche

60
Coloration latérale

61
Raie de mulet

 Raie dorsale noire sur fond rouge ou fauve plus ou moins clair

 Raie dorsale claire sur fond eumélanique (noire ou brune)

62
Comment décrire la couleur d’un bovin

Décrire l’aspect général de la robe (uniforme, pie ou tachetée)

Décrire la couleur de base de l’animal (Noir, rouge, pie-noire, pie-


rouge…)

Décrire les particularités de la robe (charbonnures, bringeures,


mouchetures)

Décrire le type de panachure (coloration latérale, panachure, irrégulière,


tête blanche…).

63
Exercices d’application

64
Application

 Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe blanche

 corne en croissant

 mufle pigmenté

65
Application

 Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe Sable

 corne en croissant

 mufle pigmenté

66
Application
 Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe fauve et charbonnée

 corne en croissant

 mufle pigmenté

67
Application
 Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe blanche charbonnée

 corne en coupe

 mufle décoloré

68
Application

69
 Robe :
Application
 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe fauve rouge

 corne en coupe

 mufle non pigmenté

 Bosse : thoracique

70
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe Pie noire

 corne en coupe

 mufle non pigmenté

 Bosse : thoracique

 ligne du dos concave

 Panachure

 Tâche en tête 71
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe Fauve rouge

 corne en lyre

 mufle non pigmenté

 Bosse : thoracique

 ligne du dos droite

 Panachure : NON

 Tâche en tête: NON72


Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe Fauve rouge

 corne en croissant

 mufle non pigmenté

73
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe sable

 corne en coupe

 Bosse : thoracique

 très charbonnée

74
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe Fauve rouge

 corne en coupe

 Bosse : thoracique

 Panachure irrégulière

75
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 corne en lyre

 mufle non pigmenté

 Bosse : thoracique

 Panachure

76
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe fauve roux

 corne en coupe

 mufle non pigmenté

 Bosse : thoracique

77
 Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe fauve

 corne en croissant

 Bosse : thoracique

Largement bringée

78
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe fauve

 corne en lyre

 mufle non pigmenté

 Bosse : thoracique

 Panachure irrégulière

79
Application

 Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 corne en croissant

80
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe sable

 corne en lyre

 charbonnée

81
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe fauve

 corne en croissant

 très bringée

82
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe Pie noire

 corne en coupe

 Bosse : thoracique

 Panachure :
coloration latérale

83
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 corne en roue

84
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe fauve froment

 corne en roue

85
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 Robe sable

 corne en coupe

 charbonnée

86
Application  Robe :

 Type de corne :

 Couleur du mufle

 corne en coupe

 Panachure
irrégulière (fin)

87
Merci 88

Vous aimerez peut-être aussi