Vous êtes sur la page 1sur 6

Chronologie

La place qu'occupent les différents épisodes de la saga est souvent sujet de débats
houleux et de discussions interminables entre passionnés. Pourtant, dès le début de
la série, les épisodes s'enchaînent de façon tout à fait logique, sans accrochage.
Quand sonne l'heure du renouveau, avec l'arrivée de Metroid Prime, puis de
Metroid Prime 2 : Echoes, les gentils développeurs de chez Retro Studios jettent un
pavé dans la mare avec des épisodes intermédiaires à ceux déjà existants. Qu'en
est-il alors de la chronologie, malmenée par ces jeux qui occupent leur place malgré
eux ? C'est ce que nous allons voir maintenant.

Rédigé par Bidoman

Au commencement était... Metroid, le seul, l'unique. En 1986 sort donc le jeu qui
sera la base de cette saga mythique. Niveau chronologie, rien à redire, puisque
l'épisode prépare tout ce qui va venir après. Ici, Samus se rend donc sur la planète
Zebes, afin d'en chasser les Pirates de l'Espace, groupe de terroristes interstellaires
ayant eux-mêmes viré le peuple Chozo de la planète pour s'en faire un QG
hautement protégé. Samus, alors toute jeune chasseuse de prime, est alors envoyée
là-bas par la Fédération Galactique, afin d'empêcher les Pirates de se servir d'une
nouvelle espèce animale, les Métroïdes, dont plusieurs spécimens ont été volés par
ces fripouilles. Dans un même temps, Samus voit là une occasion idéale de se
venger de ceux qui ont tué les Chozo l'ayant élevé sur Zebes. Une fois sa mission
effectuée (cette fameuse "Mission Zéro"), la jeune dame s'en va, laissant derrière elle
un tas de ruines fumantes, et quelques pauvres survivants. Cependant, trois frégates
pirates échappent au carnage, et partent dans l'espace, dans l'espoir de recontruire
une armada et de mettre fin à l'existence de Samus pour de bon.

Jusqu'ici, tout va bien, rien ne cloche. Les épisodes vont alors sortir
successivement sur GameBoy et sur Super Nintendo. Metroid II, sorti en 1992, est
alors la suite logique de Metroid. Samus, sur ordre de la Fédération Galactique, part
éradiquer le fléau que représentent les Métroïdes. Elle se rend sur SR388, et
extermine les Métroïdes jusqu'au dernier... Sauf que ce dernier est une petite larve
qui nait devant ses yeux, et que la jeune dame adopte sans le vouloir, incapable de
faire de mal à la pauvre créature sans défense. Elle la confie alors aux scientifiques
de la Fédération, afin que ceux-ci l'examinent.

Mais les Pirates ne sont pas loin, et profitent de la moindre occasion pour tenter
de devenir plus forts. Ils dérobent donc la dernière larve sur la station orbitale de
Cérès, alors que Samus venait juste de la quitter. Cette dernière est donc contrainte
de suivre les Pirates sur Zebes une fois de plus, où bon nombre de leurs troupes se
sont reformées. Mais rien ne résiste à la belle chasseuse de primes, et, au prix d'un
combat épique contre Mother Brain (chef des Pirates, pour ceux qui ne le sauraient
pas encore...), Samus parvient à éliminer définitivement la menace qu'il représentait,
avec l'aide de la fameuse larve Métroïde. Cette dernière s'étant sacrifiée pour sauver
sa mère adoptive, Samus fuit et Zebes explose, emportant ainsi tous les vestiges
Chozo et les survivants Pirates se trouvant là. C'est donc ainsi que se déroule Super
Metroid, sorti en 1994.

Puis, en 2002, la saga Metroid renaît avec Metroid Fusion. Suite logique de Super
Metroid, on y retrouve Samus qui tente d'éliminer cette fois la menace causée par
les virus X, des parasites originaires de SR388 et ayant pu se développer sur la
planète grâce à Samus même, qui a détruit tous les Métroïdes, les seuls prédateurs
de ces bestioles étranges. Cependant, l'action se déroule dans une station orbitale en
orbite de SR388, station que Samus dirigera sur la planète afin de tout faire sauter
(encore une fois), éliminant ainsi d'un trait toute menace causée par les X.

En voilà une chronologie bien rodée ! Pas de fausses notes, pas d'accrochages, tout
s'enchaîne parfaitement et logiquement. Du travail d'artiste ! Mais c'était sans
compté sur le troisième millénaire...

Marketing oblige, il fallait passer à autre chose que la pâle 2D qui servait de
support à la série depuis le début. C'est pourquoi Metroid Prime a vu le jour, en
même temps que Metroid Fusion. Ne revenons pas sur ce pur chef-d'oeuvre, nous
ne trouverons aucun détail à lui reprocher.

La seule chose qui gêne un peu, c'est sa place dans la chronologie... Eh oui, elle est
bien pleine, déjà, cette chronologie. Et donc, Metroid Prime va devoir rentrer au
chausse-pied entre Metroid et Metroid II, une place inconfortable mais obligatoire.
Après la première victoire de Samus sur Zebes, celle-ci retrouve la trace d'une des
frégates des Pirates s'étant échappée. Elle est en orbite autour de Tallon IV, planète
frappée il y a déjà plusieurs années par un météore gigantesque ayant introduit
dans l'écosystème un minerai radioactif, le Phazon. Dans cette frégate, on
expérimente les capacités énergétiques du Phazon, et ses propriétés sur les êtres
vivants. Là, Samus découvre alors tout un monde à sauver de cet affreux poison, et
des Pirates à arrêter avant qu'ils ne deviennent trop forts. Samus remonte donc
jusqu'à la source, le Metroid Prime (tiens, ça me dit quelque chose, ce nom...), un
Métroïde évolué sécrétant le Phazon sur Tallon et étant la cause de tous les soucis
de la planète. Après un dur combat, le Metroid Prime parvient à voler à Samus une
combinaison noire à base de Phazon, qu'elle avait récupéré malgré elle auparavant.
Samus parvient à s'extraire du cratère où dormait le Metroid Prime et s'enfuit,
laissant la combinaison noire au fond du trou, et le Metroid Prime sous la forme
d'une gélatine bleue visqueuse au fond de ce même trou...

Et les plus courageux d'entre vous savent que cet épisode nécessitait une suite,
puisqu'on voit une drôle de main sortir de ce qu'il reste du Metroid Prime à la fin
du jeu. On pense alors à une réincarnation de cette bestiole dans la combinaison de
Samus...

C'est alors que la suite arrive, comme un cheveu sur la soupe. Eh oui, c'est ce
fameux Metroid Prime 2 : Echoes qui fait tâche dans la chronologie. Déjà un ton en
dessous de son prédécesseur, il marque la saga par les diverses incohérences qui le
jalonnent... Incohérences qui ne seront résorbées qu'avec l'arrivée de Metroid Prime
3, qui apporte malgré tout pas mal de réponses aux questions que l'on se posait !

L'histoire est assez simple. Un détachement de soldats de la Fédération prend en


chasse un vaisseau de ravitaillement pirate au-dessus d'une planète reculée, Ether,
dans le système de Dasha. Le vaisseau pirate est touché et s'écrase. Les soldats de la
FG atterrisent pour chercher des survivants... Et puis, plus rien. Le contact avec les
soldats s'évapore. On charge donc Samus d'aller faire un tour sur place, pour
secourir les soldats et voir ce qu'il se passe vraiment.

Ether est une planète particulière. Elle abrite un peuple avancé nommé Luminoth,
aussi éclairé que les Chozo. Mais ce paradis fut touché il y a plusieurs années par
un météore, qui a scindé la planète en deux dimensions. Les Luminoth avaient
rassemblé l'énergie de leur monde dans des contrôleurs d'énergie, et manque de
chance, avec ce chaos, la moitié de l'énergie de Ether avait disparu, et était passé
dans l'autre monde, l'Ether sombre, un lieu peuplé de bêtes féroces, les Ing, voulant
éradiquer les Luminoth. Samus arrive donc au beau milieu de tout cela, alors que
les Luminoth sont en voie de perdre la guerre. Elle va donc vite s'apercevoir que, ne
pouvant plus rien faire pour les soldats de la FG, morts sous les assauts de
créatures possédées par les Ing, son véritable but sera de sauver Ether.

Et au milieu du champ de bataille apparait... Samus Sombre ! La fameuse


réincarnation du Metroid Prime sous les traits de Samus ! Que fait-elle ici et
comment est-elle arrivée ? Mystère... Peut-être est-elle venue en A-380... Quoi qu'il
en soit, elle est surtout là pour le Phazon, minerai que l'on retrouve on ne sait par
quel miracle sur Ether, et surtout sur la face sombre de la planète. Samus se voit
donc obliger d'arrêter les Pirates de l'Espace, les Ing, et son double maléfique !
Bon, ce sont des détails un peu secondaires, et surtout des détails pour chercher la
petite bête, me direz-vous. Mais dans tout ça, la chronologie, elle devient quoi ? Je
vous rappelle que cette page parle de ça, quand même ^^ Eh bien, la logique
voudrait que Metroid Prime 2 suive Metroid Prime, mais ce n'est pas le cas, au
premier abord ! Je vois déjà les cheveux se dresser sur la tête de certains, pendant
que d'autres se félicitent d'avoir remarqué ce détail eux aussi.

Il suffit pourtant de jouer quelques dizaines de minutes pour s'en rendre compte.
Si on analyse méthodiquement chaque élément du jeu, on récolte pas mal
d'informations. Surtout des rapports de soldats de la FG au début du jeu. Et il y en
a un qui ne trompe pas, voici ce qu'il dit :

"1ère classe I. Crany : hier soir pendant le repas, Angseth s'est mise à parler d'un
chasseur de primes et de la façon dont celui-ci avait détruit une planète entière peuplée de
Pirates de l'espace. Je lui ai dit que je ne croyais pas à ces histoires de conte de fées, et elle
l'a mal pris. J'ai juste du mal à croire qu'une seule personne puisse anéantir toute une base
de Pirates de l'espace, c'est tout. Mais si elle veut croire à l'existence de cette Samus, ou du
yéti ou du père Fouettard, pas de problème."

La preuve est irréfutable, cet épisode ne suit pas directement Metroid Prime. Il se
place directement après Super Metroid, épisode où a lieu la fameuse destruction de
Zebes. Ce rapport de soldat est peut-être un simple anachronisme, une erreur
implantée par un programmeur ayant voulu faire référence à un autre épisode.
Cependant, un doute va alors survenir : qu'en est-il dans la version originale du
jeu, celle en anglais ? Parce qu'après tout, c'est peut-être simplement une erreur de
traduction.

Et c'est là qu'il y a un problème... Dans la VO, le rapport emploie le verbe "blow


up" pour faire référence aux exploits de Samus. Or, ce verbe en anglais a deux sens :
le premier signifie "exploser" ou "faire exploser" (ce qui collerait parfaitement avec
la VF), le second signifie "nettoyer en soufflant". Et ce n'est pas du tout pareil ! Il y
a une grosse différence entre faire sauter une planète et employer une métaphore
pour dire que Samus a juste éliminé tous les Pirates, en donnant l'impression qu'elle
a tout balayé sur son passage... Et donc, on peut penser que la traduction française a
alors pris ici le mauvais sens du terme. Que faire pour prouver la vérité ? Pas
grand-chose de plus, si ce n'est comparer avec les différentes versions
européennes... Et là, la théorie disant que Metroid Prime 2 ne suit pas Metroid
Prime prend un sérieux coup, puisque en espagnol, italien ou encore allemand, il
n'y a aucune allusion à une quelconque explosion de planète. Les verbes employés
sont divers et variés : tenir tête, anéantir, en finir avec les Pirates... Mais jamais
l'explosion totale de Zebes n'est mentionné ! Sauf en français...

Et maintenant, que faire ? Croire à une possible erreur et placer Metroid Prime et
Metroid Prime 2 à la suite, ou bien faire confiance à la VF et séparer les deux opus ?
Cruel dilemne ! Selon moi, si on en juge par l'absence de preuves dans les autres
versions du jeu, on peut être sûr à 90% environ que les deux jeux se suivent
chronologiquement, comme la majorité des joueurs pensent. Mais bon, tout ceci
reste en suspens.

Passé ce gros nuage porteur de problèmes, reprenons le fil de l'histoire. Après


avoir botté les fesses des Pirates sur Tallon, puis sur Ether, Samus en revient aux
origines, puisqu'elle reçoit l'ordre de nettoyer à nouveau Zebes des Pirates, et
surtout de retrouver la larve Métroïde. Et cette fois, la planète explose bien ^^ La
suite, on la connait, c'est Metroid Fusion, incontestablement le dernier épisode dans
l'ordre chronologique à ce jour, notamment à cause du costume de Samus dans cet
opus, extrêment modifié par rapport au reste de la saga. Et jamais les designers ne
pourraient ignorer ce détail, puisque Samus ne peut en aucun cas retrouver son
beau costume originel (Zebes étant détruite et les Chozo ayant disparu à jamais) :
cet épisode vient donc obligatoirement à la fin.

N'oublions pas non plus le malheureux Metroid Prime Hunters, développé dans le
dos de Retro Studios par NST et se plaçant encore plus difficilement entre Metroid
Prime et Metroid Prime 2 ! Alors lui, c'est simple, il n'apporte rien à la saga et
n'enlève rien non plus ! Aucune allusion au Phazon dans le jeu, ni à une quelconque
Samus Sombre. Seuls 6 chasseurs sont présentés comme de nouvelles menaces, et ce
sont d'ailleurs ces chasseurs qui pourraient former une nouvelle ouverture à la série
en voie de comblement.

En voie de comblement car Metroid Prime 3 Corruption, sorti en 2007, termine bel
et bien les tribulations de Samus Sombre et du Phazon. Après avoir survécu sur
Ether (encore ?!), Samus Sombre propage la corruption dans la galaxie en utilisant
des Léviathans, monstres garnis de Phazon et provenant directement de Phaaze,
une planète vivante composée entièrement de Phazon ! D'un coup, toutes les
incohérences ou presque qu'on apporté les deux précédents épisodes se résorbent !
On apprend pourquoi il y avait du Phazon sur Tallon et Ether, pourquoi Samus
Sombre a agi ainsi, etc. A la fin de l'épisode, pas de miracle : Samus détruit Phaaze
et Samus Sombre en même temps : le Phazon disparait de l'Univers, et pour de bon.

On peut alors penser à une fin de la série, si la fin de Metroid Prime 3 à 100%
n'apportait pas un élément essentiel qui tend à élargir à nouveau la saga vers de
nouveaux horizons... Quel est ce mystérieux vaisseau à la fin du jeu, qui suit Samus
? Serait-ce Sylux, le trouffion de service rencontré dans Metroid Prime Hunters ?
Quelqu'un d'autre ? Ce qui est sûr, c'est que la saga n'est pas prête de s'arrêter, mais
il faudra une rigueur extrême aux développeurs futurs pour faire tenir tous les
épisodes dans cette chronologie déjà chamboulée.

Résumons un peu tout ceci. 4 épisodes avec la trame principale du jeu (Metroid,
Metroid II, Super Metroid et Metroid Fusion) qui s'emboîtent parfaitement. 3
épisodes avec un ennemi commun et récurrent, qui occupe tout le scénario : le
Phazon (Metroid Prime, Metroid Prime 2, Metroid Prime 3). Tout ceci se suit, avec
l'incursion innopinée de Metroid Prime Hunters entre Prime 1 et Prime 2, sans
grande conséquence. Après, certains fans prétendent qu'il ne faut pas relier les deux
morceaux, et considérer les Prime comme une histoire parallèle sans rapport. Mais
moi, j'ai pas envie ^^ Parce que les différents studios ont dit qu'il y avait clairement
des liens, et que malgré tout, maintenant que la saga des Prime est complète, on y
voit plus clair. Il semble donc logique de placer tous les Prime entre Metroid et
Metroid II.

Et après, vous pouvez toujours élaborer vos théories :p

Bidoman

<<< Retour