Vous êtes sur la page 1sur 2

Avantages de Varsovie

La convention de Varsovie fut une étape importante dans l'histoire de la navigation aérienne
internationale ; elle réglemente toujours aujourd'hui les rapports entre les transporteurs aériens et les
passagers en matière, notamment, d'accidents survenant dans le cadre du trafic aérien international et
cent cinquante Etats y ont adhéré.

Régir la responsabilité civile des compagnies aériennes en cas de dommages causés aux passagers, aux
bagages et aux marchandises lors de voyages internationaux.

Le transport de fret est régi par des conventions internationales. Dans tous les cas, le transporteur est
soumis à une obligation de résultat : acheminer, à bon port et en bon état, les marchandises et les
voyageurs, sains et saufs, dans les délais convenus. Il ne peut se libérer de cette obligation qu’en
arguant de force majeure. Toutefois, les conventions peuvent lui permettre de limiter sa responsabilité.
Le transport des marchandises est également soumis à une législation particulière, différente de celle
qui régit celui des voyageurs. Elle varie en fonction du type de marchandises. Ainsi, il existe des
réglementations particulières pour les marchandises dangereuses, les armes ou encore les objets de
valeur.
Avantage de Chicago

La Convention pose le principe de La non-discrimination concernant Les Libertés accordées ainsi que
pour tout droit d'assurer un service intérieur ("cabotage") qu'un pays peut accorder à un aéronef
étranger. De plus, elle prévoit L'application du traitement national en ce qui concerne L'utilisation des
installations et services de navigation aérienne et Les redevances d'utilisation n de ces installations et
services et des aéroports. La Convention contient également Les dispositions suivantes:

1) Aucun droit, taxe ou toute autre redevance ne pourra être perçu uniquement pour Le droit de transi t
au-dessus du territoire de L'Etat contractant, ou d'entrée ou de sorti e de son territoire.

2) Aucun droit de douane ne pourra être perçu sur Les aéronefs en transi t ou sur Les pièces de
rechange et Le matériel importés pour y être installés.

3) L'aéronef en transi t et ses parties ne pourront pas être saisis sur La présentation de réclamations
concernant des violations de droits afférents aux brevets.

4) Dans La mesure du possible, chaque Etat devra fournir des installations et services de navigation et
de communication aériennes conformément aux normes et pratiques recommandées ou établies en
vertu de La Convention.

5) Reconnaissance mutuelle des certificats de navigabilité, des brevets d'aptitude et des Licences
accordées au personnel, établies conformément aux normes minimales de la Convention.
6) Outre Les normes susmentionnées, l'OACI adopte des normes internationales et des pratiques
recommandées en ce qui concerne d'autres aspects de La navigation aérienne. Les dérogations à ces
normes doivent être notifiées à L'OACI.

Vous aimerez peut-être aussi