Vous êtes sur la page 1sur 6

Corriger les QCM

1-Le comité d’audit est le plus susceptible de participer à l’approbation :

a- De la nomination du responsable de l’audit interne


b- Des observations et recommandations du rapport d’audit interne (le responsable qui doit
approuver ses rapports)
c- Des promotions et augmentations de salaire des auditeurs (le responsable qui chargé des
promotions)
d- Du programme d’audit (programme d’audit relève de la fonction de planification)

2- Le client de l’audit interne peut-être

a- Un pilote de processus (ce n’est pas un son droit)


b- La direction
c- Un client (cela serait un audit de seconde partie)
d- L’organisme de certification (cela serait un audit de tierce partie)

3- Le domaine d’application de la norme 19011 comprend, entre autres

a- Les exigences de l’audit (ils existe dans la norme iso9001 v 2015)


b- La compétence des auditeurs
c- Le programme d’audit
d- La réalisation d’un audit

4- Les résultats du l’audit interne

a- Permettent de trouver des opportunités d’amélioration du SMQ


b- Sont des preuves vérifiables
c- Sont des éléments de sortie de la revue de direction (ils sont des élément d’entrée)
d- Sont des éléments d’entrée de la revue de direction

5- Les principes pour l’audité à respecter sont, entre autres

a- Rester disponible
b- Etre Bienveillant et coopératif
c- La curiosité (c’est valable pour l’auditeur)
d- La confidentialité (c’est valable pour l’auditeur)

6-Les principes pour l’auditeur à respecter sont, entre autres


A -La confidentialité
B -Rester disponible (principe pour l’audité)
C -L’approche factuelle (principe pour l’audit)
D -La déontologie
E -La conscience professionnelle
7-Pièges à éviter pour un auditeur

A- Négliger le terrain au profil de la documentation


B-Se faire attendre
C- La discrétion (c’est une qualité)
D- Distribuer des conseils ou opinions
E- L’écoute attentive (c’est une qualité)

8-La procédure d’audit contient au moins des indications pour

A- Assurer la compétence des auditeurs


B- Attribuer la responsabilité du management du programme d’audit à une personne (la
direction qui le fait)
C- Planifier l’audit
D- Réaliser les audits

9-Le rapport d’audit contient souvent des

A- Propositions de l’auditeur
B- Opinions de l’auditeur
C- Constatations d’audits
D- Distribuer des conseils ou opinions
E -L’écoute attentive

10-Pour recueillir des preuves favoriser

A- Les cycles PDCA par rapport aux autres informations


B- Les notes détaillées par rapport à votre mémoire
C- Les processus par rapport aux procédures
D- Le plan audit par rapport au questionnaire d’audit (le plan audit et questionnaire d’audit
sont indépendants)

11- Laquelle, des listes suivantes, représente l’ordre dans lequel les événements énumérés ci-
après interviennent dans un audit?
A Analyse et évaluation du contrôle interne
B Acceptation de la mission
C Tests d’obtention d’éléments probants
D Planification de la mission
E Rédaction du rapport d’audit
Reponses possibles
1 D,B,C,A,C,E
2 D,B,C,A,E
3 B,D,C,A,E
4 B,D,A,C,E
5 Aucune réponse ne convient

12- Parmi les opérations suivantes, quelle est celle que l’auditeur doit effectuer
lors de la procédure d’acceptation de la mission ?

A- L’obtention de la liste des fournisseurs pour une confirmation ;


B -L’analyse du risque inhérent
C -L’identification des politiques de contrôle interne et des procédures appliquées
D -Une discussion des points importants avec le comité d’audit du client
E -L’établissement du seuil de signification

13-La revue documentaire correspond à

A- La sensibilisation du personnel de l’entreprise audité


B- La consultation du tout document fourni par l’audité et pouvant servir la mission d’audit
C- La réunion de démarrage de la mission d’audit
D- La documentation de la mission d’audit
E- La visite des sites distants de l’entreprise auditée

14- Un auditeur pendant l’audit sur-site a détecté un signal provenant d’un point
d’accès sans fil
A- Il doit se limiter à l’audit du réseau filaire
B- Il le considère comme vulnérabilité au niveau du réseau audité
C- Il passe inaperçu
D- Il doit avant tout vérifié qu’il appartient au réseau de l’entreprise audité
E- Il doit rapporter cette détection directement dans le rapport

15-Avec quoi est établi le contrat entre un auditeur et son client ?

A- Une lettre d’intention


B- Une lettre de mission
C- Une lettre d’affirmation
D- Une lettre de confort
E- Une lettre d’embauche

16-Indiquer quel composant du modèle du risque d’audit n’est pas contrôlé par
l’auditeur

A- Seuil de signification
B- Risque lié au contrôle
C- Risque d’audit
D- Risque de non-détection
E- Risque inhérent
17‐ Un auditeur interne chargé de vérifier qu’un fournisseur respecte bien les normes de
qualité des produits se trouve être le frère du contrôleur de gestion de ce fournisseur.
Quelle attitude l’auditeur interne doit‐il adopter ?

A‐ Accepter la mission, mais éviter les contacts avec le contrôleur de gestion pendant le
travail sur le terrain (l’auditeur évite les contacts avec le contrôleur de gestion)
B‐ Accepter la mission, mais faire part de son lien de parenté dans les communications finales
de la mission (Les situations de conflits d’intérêt doivent être évitées)
C‐ Avertir le fournisseur qu’il y a un risque de conflit d’intérêt (Les conflits d’intérêt doivent
être signalés au responsable de l’audit interne)
D‐ Avertir le responsable de l’Audit interne qu’il y a un risque de conflit d’intérêt

18-La place de l’audit interne dans l’organisation

A‐ Doit être suffisante pour lui permettre de remplir ses fonctions


B‐ Est optimale lorsqu’il rend directement compte au conseil d’administration (L’audit interne
doit bénéficier d’un soutien quotidien qui ne peut lui être fourni par le conseil)
C‐ Nécessite, annuellement, l’approbation des programmes de travail de l’audit interne, des
prévisions d’effectifs et du budget financier par le conseille (responsable de l’audit interne
doit soumettre, à la direction pour approbation et au Conseil pour information)
D‐ Est garantie lorsque la charte définit spécifiquement son indépendance (dans la charte ne
garantit pas l’indépendance)

19- Le responsable de l’audit interne examine les papiers de travail élaborés par
un auditeur interne lors d’une investigation sur une fraude. Parmi les éléments
que contiennent ces papiers de travail, figure la description d’une information
physique. Laquelle des propositions suivantes constitue l’origine la plus probable
de cette information ?

A‐ Observations des conditions


B‐ Entretiens individuels (les entretiens produisent de l'information reposant sur des
témoignages)
C‐ Examen des fichiers (l’examen des fichiers nécessite des informations documentaires)
D‐ Ecarts de calcul (les calculs et les vérifications produisent de l’information analytique)

20- Un auditeur interne a défini comme objectif de mission l’identification de


conflits de personnalité nuisant à la productivité. Parmi les techniques d’audit
suivantes, laquelle répondra le mieux à cet objectif ?

A‐ L’inspection des documents


B‐ L’observation
C‐ L’enquête
D‐ L’examen analytique

21- La synthèse annuelle des travaux achevés, que le responsable de l’audit


interne soumet à la direction générale et au Conseil doit :
A‐ Traiter du statut administratif de l’audit interne (Le statut administratif de l’audit interne
est un aspect qui relève de l’évaluation externe)
B‐ Informer la direction du champ d’intervention des travaux proposés pour l’année suivante.
C‐ Dire dans quelle mesure l’audit interne a rempli son programme de missions.
D‐ Mettre en avant le nombre d’observations relatives à des anomalies découvertes par les
auditeurs internes (C’est l’importance des observations, et non leur nombre)

22- L’échange entre auditeurs internes et externes de rapports de mission et de


notes de synthèse adressées à la direction :

A. Correspond aux responsabilités de coordination du responsable de l’audit interne.


B. Ne correspond pas aux directives concernant l’indépendance contenues dans les Normes.
C. N’est pas traité dans les normes

23-On peut considérer que les auditeurs internes qui n’entretiennent pas leur
compétence par la formation continue enfreignent :

A. Les normes pour la pratique professionnelle de l’audit interne


B. Le Code de déontologie de l’IIA
C. Les normes pour la pratique professionnelle de l’audit interne et le Code de déontologie de
l’IIA.
D. Ni l’un l’autre.

24-Laquelle des affirmations suivantes décrit le mieux la responsabilité de l’audit


interne en matière de suivi d’une mission précédente ?

A. Les auditeurs internes doivent déterminer si des actions correctives ont été engagées et si
elles produisent les résultats escomptés ou bien si la direction a pris le risque de ne pas
prendre d’actions correctives.
B. Les auditeurs internes doivent déterminer si la direction a engagé des actions correctives,
mais il ne leur incombe pas de déterminer si ces mesures produisent les résultats escomptés,
ce qui est du ressort de la direction.
C. Le responsable de l’audit interne doit planifier les activités de suivi seulement si la
direction générale ou le comité d’audit le lui demande. Sinon, le suivi est entièrement
discrétionnaire.
D. Aucune des réponses ci‐dessus.

25-Lequel des énoncés suivants reflète la responsabilité d’un auteur en ce qui


concerne la détection des erreurs et des fraudes.

A. Un auditeur a pour responsabilité de détecter les erreurs et les fraudes simples de membres
du personnel, mais pas les actes frauduleux reposant sur la collusion entre des salariés ou sur
l’abus de pouvoir par la direction.
B. Un auditeur doit planifier son intervention de façon à détecter les erreurs et les fraudes
résultant du non respect des principes comptables généralement reconnus.
C. Un auditeur n’a pas pour responsabilité de détecter les erreurs et les fraudes, sauf si
l’application des principes comptables généralement reconnus permet cette détection.
D. Un auditeur doit mener sa mission de façon à apporter une assurance raisonnable quant à la
détection des erreurs et des fraudes importantes pour les états financiers.
Scénario

a. les modes utilisés par les auditeurs pour poser les questions sont Le mode déductif et le
mode inductif
b. Le mode utilisé dans le scénario est le mode inductif
c.il y a 25 des audits sont en retard, Les actions correctives sont mises en place très lentement
Le service qualité contrôle telle la police
Donc on peut dire que le service qualité considère l'audit comme un inspection
d. Le contrôle comme la police

Vous aimerez peut-être aussi