Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction à la chimie inorganique générale DR.

BAKLOUTI Yosra

Série N° 3 - Corrigée

Exercice 1 : Dr. BAKLOUTI Yosra


L'oxyde de chrome cristallise dans une structure cubique de paramètre égal à 4,48 Å,
sa masse volumique est égale à 5,02 g.cm-3.
On étudie par la méthode de Debye Scherrer une poudre cristalline de ce composé. La
longueur d'onde du rayonnement utilisé est égale à 0,7107 Å.
On donne quelques angles de diffraction d'ordre 1, correspondant à deux raies
symétriques sur le film.
1 = 7,90 ° 2 = 9,15 ° 3 = 12,94 °
1°/ Calculer la valeur de l'interdistance correspondant à chaque raie.
2°/ Donner les indices de Miller h, k et l de chaque raie.
3°/ Quel type de structure cristalline peut-on envisager pour cet oxyde?
Corrigé :
1°/ Loi de Bragg :  = 2.d.sin pour des réflexions d’ordre 1 (n = 1)

1 = 7,90 ° d1 = = 2,585 Å

2 = 9,15 ° d2 = = 2,235 Å

3 = 12,94 ° d3 = = 1,587 Å

2°/ ⟹ =

=3 ⟹ (111)

=4 ⟹ (200)

=8 ⟹ (220)

3°/ Les indices de Miller correspondant à chacune des trois réflexions étant de même
parité, on peut déduire qu’il s’agit d’un réseau cubique à faces centrées.
Exercice 2 :
On étudie par la méthode de Debye Scherrer une poudre cristalline de cuivre qui
cristallise dans le système cubique. La longueur d'onde du rayonnement utilisé est égale à
1,541 Å et la circonférence de la chambre est de 360 mm..
Sur le film obtenu, on mesure les distances L suivantes entre chaque raie et la trace du
faisceau incident.
L (mm) 43,266 50,389 74,029 89,809 95,007 116,724
1°/ Calculer l'angle de diffraction  correspondant à chaque raie.
2°/ Déduire l'équidistance des plans responsables de chaque réflexion.
3°/ Quel est le mode de réseau du cuivre ?
4°/ Déterminer le paramètre a de la maille cubique du cuivre.

1
Corrigé :

R L
RX 2

1°/ et 2°/
L (mm) 43,266 50,389 74,029 89,809 95,007 116,724

 (°) = 21,633 25,195 37,015 44,905 47,504 58,362

d (Å) = 2,090 1,810 1,280 1,091 1,045 0,905

3°/ Pour le système cubique : dhkl = ⇒ )=


)
Pour le réseau primitif, la première réflexion est relative au plan (100) et la distance
d1 est telle que :
d1 = =a d'où )=
)
Pour le réseau centré, la première réflexion est relative au plan (110) et la distance d1
est telle que :
d1 = = d'où )=
)
Pour le réseau à faces centrées, la première réflexion est relative au plan (111) et la
distance d1 est telle que :
d1 = = d'où )=
)

Ceci permet d'établir le tableau suivant (i étant le numéro de la raie sur le film) :

di 2,090 1,810 1,280 1,091 1,045 0,905

1 1,333 2,666 3,670 4 5,333

2 2,667 5,332 7,340 8 10,667

3 4 7,998 11,009 12 16

On constate que seule la dernière ligne du tableau donne une série de nombres
entiers. C'est la série correspondant au réseau cubique à faces centrées.
Le cuivre cristallise donc dans le réseau cubique à faces centrées, F.
4°/ Le réseau est cubique à faces centrées ⇒ d1 =
Å