Vous êtes sur la page 1sur 4

Nom:__________________________________________Prénom:_______________________________________Nº: _____________

Classe:_____ Date:_____/_____/_____

1. Observe les documents et associe-les aux différents types d’organisations

1.

2.

3.

4.

a. Organisation qui s’occupe exclusivement d’enfants


b. Organisation qui fournit des repas
c. Organisation qui soigne les gens
d. Organisation qui défend les droits de l’homme

1
2. Associe chaque définition à une notion

A. B.
C’est une organisation de la société civile, Sentiment de responsabilité et de dépendance
d'intérêt public ou ayant un caractère réciproque au sein d'un groupe de personnes
humanitaire, qui ne dépend ni d'un Etat, ni qui sont moralement obligées les unes par
d'une institution internationale. Elle décide rapport aux autres. Ainsi les problèmes
de manière autonome des actions qu'elle rencontrés par l'un ou plusieurs de ses
engage. Ses membres sont des volontaires membres concernent l'ensemble du groupe.
bénévoles, organisés le plus souvent en Ce sentiment conduit l'homme à se comporter
association. Ses ressources proviennent de comme s'il était directement confronté au
fonds publics ou privés. problème des autres, sans quoi, c'est l'avenir
du groupe (donc le sien) qui pourrait être
compromise.
C. D.
C’est un système de théories et de Celui qui a des sentiments systématiques de
croyances individuelles ou collectives selon crainte, d'hostilité, voire de haine envers les
lesquelles il existe des "races" dans étrangers, c'est-à-dire de ceux qui n'ont pas la
l'espèce humaine et une hiérarchie entre même nationalité que soi ou qui
elles. Les individus sont réduits à un n'appartiennent pas au même groupe (culture,
ensemble de critères identitaires considérés religion, langue...). L'étranger est perçu
comme spécifiques et sur lesquels il est comme une menace pour l'équilibre de vie et,
porté des jugements de valeur : inférieurs, donc comme un ennemi, ce qui entraîne des
nuisibles.. réactions de peur ou d'hostilité, ou les deux.
Adapté de http://www.toupie.org/Dictionnaire/Xenophobie.htm

1) Esclavage
2) Etranger
3) ONG
4) Organisation
gouvernementale
5) Racisme
6) Raciste
7) Solidaire
8) Solidarité
9) Xénophobe
10) Xénophobie

3. Lis le texte et réponds aux questions.

Les SDF face au grand froid: "Je préfère dormir dehors que d'être volé"

Beaucoup de sans-abris refusent les hébergements d'urgence par peur des vols et ont recours
au système D.
"Le truc, c'est de ne pas boire d'alcool. L'alcool, ça t'endort. Il ne faut pas dormir la nuit
quand il fait froid, il faut marcher". Conseil de Maurice, SDF parisien, sur RMC. Même si l'hiver
n'est pas plus meurtrier pour eux, les sans-abris sont sous le feu des projecteurs l'hiver, quand le
mercure descend en dessous de zéro. Alors que décembre 2010 bat tous les records de froid
depuis 40 ans, les SDF n'ont pas de traitement de faveur.

Qui dit centre d'abri ne dit pas hébergement au chaud tout la journée. A Cherbourg, tous
les SDF doivent être dehors à 8h du matin. Les journées sont longues jusqu'à la réouverture du
centre à 21h, raconte Ouest-France, les abris, précaires (les gares, les renfoncements près des
distributeurs de billets...).  Les galeries marchandes peuvent s'avérer être de véritables pièges.
Un SDF palois avait trouvé refuge dans une galerie marchande... dont les grilles se sont fermées
2
deux jours, après le rush du 24 décembre. Il doit son salut à un passant, qui a entendu ses cris,
raconte Sud-Ouest.

La préfecture de Paris a débloqué 120 places d'hébergement d'urgence en plus, note


RTL. Quand une SDF accepte d'aller dans un centre, c'est une victoire pour les bénévoles des
associations qui prêtent main forte au Samu Social. "C'est le cas de figure idéal, raconte
Christine, une bénévole, sur RTL. On est bien reçu, on sait qu'il dormira au chaud ce soir. Mais
ceux qui refusent d'être logés refuseront systématiquement, même en cas de grand froid."

Beaucoup refusent en effet. "En centre d'hébergement, il y a souvent des vols. Donc je
préfère dormir dehors plutôt que d'être volé" raconte Michael, SDF parisien, sur RTL. Beaucoup
de SDF refusent d'aller dans des dortoirs, et n'acceptent que des chambres individuelles ou
doubles. "Le monde a changé, les SDF veulent un 'chez soi', ils ne veulent plus être infantilisés"
explique Christophe Louis, du collectif "Les morts de la rue" au Monde.fr.

En période de grand froid, les gens font plus attention à ceux qui dorment dehors. Un sans-
abri dormant sous une tente a ému le village de Goincourt, dans l'Oise. Les habitants, touchés de
le voir dormir sous une tente au bord de la nationale par -10°C lui apportent des repas. Une
riveraine s'étonne, dans Le Parisien: "je ne peux pas croire que personne ne puisse le forcer à
accepter de l’aide. Faut-il attendre qu’il meure pour en parler?"

www.Monde.fr (texte adapté)

A. Choisis la bonne réponse : vrai (V), faux (F) ou on ne sait pas ( ?)

a) En hiver, les gens s’inquiètent plus au sujet des SDF.


b) Les SDF conseillent l’alcool comme moyen de combattre le froid.
c) A Cherbourg, les centres d’hébergement sont ouverts toute la journée.
d) Les centres d’hébergement ne sont pas toujours sûrs.
e) Les SDF aspirent au droit à l’intimité.

B. Réponds aux questions

1) Quel est le conseil que le SDF donne pour éviter le froid ?


2) Pourquoi les SDF n’aiment-ils pas les centres d’hébergement ?
3) Qu’a fait la ville de Paris pour résoudre le problème des SDF ?

4. Lis le texte. Tu veux parler de cette association à un ami qui va faire ses études à Paris.
Choisis la meilleure synthèse1

Fondé en 2004 et situé à Paris, Le PariSolidaire repose sur une idée toute simple: loger des
étudiants (ou des jeunes travailleurs) chez une personne âgée disposant d'une chambre libre.
Le PariSolidaire, en s’occupant de rapprocher seniors et jeunes, souhaite:
– Prévenir l'isolement des personnes âgées.
– Offrir en plus un complément de revenus à ces personnes.
– Augmenter la sécurité des seniors, et contribuer ainsi à leur maintien à domicile.
– Offrir une alternative de logement nouvelle et solidaire aux jeunes de 18 à 30 ans.
Macif, n.o 18, 01/2007

a. Le PariSolidaire est une association qui a pour but de mettre en relation des jeunes à la recherche d’un
logement et des seniors désireux de compagnie, de partage des tâches de la vie quotidienne ou d’un
complément de revenus.
b. b. Les ambitions de l’association Le PariSolidaire sont multiples: elle veut rompre la solitude des
personnes âgées ou isolées, procurer un petit complément de revenus aux retraités qui le souhaitent,
augmenter la sécurité des seniors et fournir des logements à des jeunes travailleurs ou étudiants.
c. c. L’association Le PariSolidaire se situe à Paris et a pour mission de trouver une chambre à de jeunes
étudiants étrangers chez des personnes âgées qui ont une grande maison avec une chambre libre et qui
ne sont pas racistes.
1
Exame Nacional
3
d. d. Le PariSolidaire est une association qui existe depuis quatre ans et qui a pour but de mettre en relation
des personnes âgées qui vivent à Paris sans famille et sans revenu avec des jeunes étudiants ou
travailleurs qui ne veulent pas vivre seuls dans la capitale où ils travaillent et étudient.

5. Lis le sommaire de la revue Paris-Match2

Un ami t’interroge sur l’Abbé Pierre. Rédige 4 interventions du dialogue en utilisant deux
expressions de cause et deux expressions de but.

6. Lis le texte et traduis-le

7. Complète les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif.

a) Il faut qu’on (1. Faire) quelque chose pour aider les SDF.
b) Où qu’il (2. Aller) un handicapé trouve des obstacles.
c) Quoi que vous (3.Penser), vous devez être tolérant.
d) Il est essentiel que nous (4.Prendre) des mesures pour éviter le racisme et la xénophobie.

Bon travail! Le professeur: Catarina Azevedo

2
Exame Nacional
4