Vous êtes sur la page 1sur 8

Introduction 

:
Cet appareil permet de mesurer le moment du à la poussée d’un
fluide sur une surface plane, partiellement ou complètement
immergée. Le montage permet de faire varier l’inclinaison de la
surface plane, par rapport à la verticale, afin d’étudier le problème
dans toute sa généralité.

But de l’essai :
Dans essai notre principe est calculer et déduire la valeur et le point
d’appuis de centre de pousse sur un corp solide immergé
partiellement et totalement.

Description de l’appareil :

Surface plane

L’eau

[Tapez une
Fig.1 : Appareil de mesures centre de poussée

1
L’eau est contenue dans un récipient ayant la forme d’un quart de
cercle, ce qui permet de le faire rouler sur une surface plane. Les axes
des parois cylindriques de ce quart de cercle coïncident avec le centre
de rotation du récipient ; ainsi le moment des forces de pression sur
les surfaces latérales est nul par rapport à ce centre. Le moment
mesuré correspond uniquement à la pression du liquide exercée sur
la surface plane, celui-ci est mesure à l’aide de masses marquées,
suspendues à un support de poids, monté sur le bloc semi-circulaire,
du coté opposé au quart du cercle.

Une deuxième cuve, située de la même cote que le support de poids


facilite l’équilibrage et permet de réaliser différents angles
d’équilibrage.

L’angle θ de surface plane par rapport à l’horizontale est mesure sur


un rapporteur gradué monté sur la cuve.

L’appareil est équipé de pieds de mise à niveau et d’un niveau à


bulle. Un plateau est fourni avec l’appareil pour protéger la surface
de roulement lorsqu’il n’est pas en service.

Installation et préparation :
a) Dévisser la vis de serrage qui verrouille le bac d’alimentation au
panneau arrière, et l’accrocher derrière l’appareil la cuve et
enlever le plateau de protection. Nettoyer la surface et les
bords de la partie roulante à l’aide d’un chiffon doux, et placer
doucement le bac sur la surface de roulement.
b) Vérifier que la graduation du panneau arrière se met bien à
niveau de sorte que la ligne zéro passe par le centre de rotation
et s’aligne avec la ligne zéro du bac. Le panneau arrière est
verrouille à l’arrière par trois vis. Pour le mettre en position,
desserrer les vis, déplacer le panneau dans les encoches, et
revisser.
2
c) Mettre le plateau de base à niveau à l’aide des pieds, tout en
surveillant le niveau à bulle.
d) Apres expérience, l’appareil peut être vide dans le réservoir.
Une fois le quadrant vidé, la cuve d’équilibrage peut être vidée
à son tour dans le réservoir.
e) Pour finir, replacer la plaque de protection et fixer l’ensemble
de la cuve au plateau arrière.

Théorie :
Forces de pression exercées sur une surface plane :
En se référent a la figure 2, nous pouvons déterminer la force de
pression df appliquée un élément de surface DS :

df = pds = ρg (y cos θ- h) b dy . . . . . (1)

b : largeur du quadrant = 75 mm

ρ = 103 Kg/m3

g = 9.81 m/ s2

Le moment de cette force par rapport au centre O est :

dM = ρgb (y cos θ – h ) y dy . . . . . (2)

on distingue deux cas :


1/La surface plan est totalement immergée :
Les deux équations (1), (2) s’intègrent de R1à R2

ρgb cosθ
F = ʃρgb (y cosθ – h)dy = 2 ( R22 - R21 ) – ρgbh ( R2- R1)
ρgb cosθ 3 h
M= ʃρgb (y cosθ – h)y dy = 3 ( R2 - R31)-ρgb 2 ( R22 - R21)

Cette équation peut être écrire sous la forme : M=ah +b

3
A courbe de M en fonction de h est donc une droit dont la pente est
ρgb
a=- 2 ( R22 - R21) . on peut ainsi calculer w=ρg (poids volumique du
fluide utilisé).
2/ la surface plan est partiellement immergée :
Dans ce cas, les équations (1), (2) s’intègrent de h / cos θ à R2, on
obtient les expressions suivants :
ρgb cosθ 2 ρgb h2
F= 2
R2 - ρgb R2h + 2 cosθ
. . . . .(5)

ρgb R 32 cosθ ρgb R 22 h ρgb h3


M= 3
- 2
+ 6 cos2 θ . . . . . (6)

5- Manipulations :
Installer l’appareil selon §2 ; fixer le support de poids au cordon .
Equilibrer l’appareil pour amener le plan immergé à la vertical
(position0° ), on versant dousement l’eau dans la cuve d’équilibrage,
jusq’ua la position d’équilibre désirée. le rapporteur se lit en fonction
de la ligne zéro sur l’échelle graduée. Il est possible l’enlever
l’excédent d’eau a l’aide de la pipette fournie avec l’appareil, en la
plongeant dans la cuve et bouchant l’extrémité avec le doigt.

Une fois équilibrée, la cuve droite être réglée de façon à ce que le


centre du rayon du cylindre s’aligne avec la ligne vertical du panneau
arrière. Ceci pour s’assurer qu’il ya suffisamment de place sur la
surface roulante au cours des expériences.

Ajouter une masse de 20 g au support de poids. Verser de l’eau dans


le quadrant jusqu'à obtenir un équilibre de0° . Noter la masse et le
volume de l’eau (h). Répéter l’opération pour la totalité des poids, de
50 g en 50g.

Vider les deux cuves de leur eau. Le support de poids étant en place,
équilibrer l’ensemble en versant de l’eau doucement dans la cuve
d’équilibrage jusqu’à10°. Ajouter progressivement des poids de 50 g
4
de façon à atteindre 10° et noter les valeurs de h pour la totalité des
poids.

L’expérience peut être répétée pour 20° et30°.

Les valeurs seront inscrites sous forme de tableau.

Mesures et resultats :

dy

P=m.g
Mex=P.R3
θ=0°

Partielement immergée :
2
F = 14.715 - 147.15 h + 367.875 h
3
Mth =1.962-14.715h+122.625h

5
Totalement immergée :
F = 11.03625 - 73.575 h
M th= 1.71675 - 11.03625 h
Yth = (P.R3)/dF
Yex = Mex/dF
H(m) m(g F (N) P(N ) Mth Mex Yth Yex
)
Partiellement 0.158 50 0.65 0.49 0.12 0.098 0.184 0.150
immergée 0.148 100 0.99 0.98 0.18 0.19 0.181 0.191
0.13 150 1.8 1.47 0.31 0.29 0.172 0.161
0.122 200 2.23 1.96 0.38 0.39 0.170 0.174
0.11 250 2.98 2.45 0.5 0.49 0.168 0.164
Totalement 0.102 300 3.53 2.94 0.59 0.59 0.167 0.167
Immergée 0.094 350 4.12 3.43 0.68 0.69 0.165 0.167
0.085 400 4.78 3.92 0.79 0.78 0.165 0.163
0.074 450 5.59 4.41 0.9 0.88 0.161 0.157
0.065 500 6.25 4.90 0.99 0.98 0.158 0.156

θ=10°
Mex = P.R3.sin(θ+π/2) = 0.197 P
Partielement immergée :
F = 14.49 - 147.15h + 373.55 h2
Mth = 1.93 - 14.715 h + 126.44 h3
Totalement immergée :
F = 10.87 - 73.575 h
Mth = 1.69 - 11.03625 h
Yex = Mex/df
Yth = Mth/df
6
H m(g F (N) P(N) Mth Mex Yth Yex
)
Partiallement 0.15 50 0.82 0.49 0.14 0.097 0.17 0.118
immérgée 0
0.14 100 1.21 0.98 0.21 0.19 0.17 0.157
3
0.128 150 1.77 1.47 0.31 0.28 0.17 0.158
5
0.115 200 2.5 1.96 0.43 0.39 0.17 0.156
2
0.105 250 3.15 2.45 0.53 0.48 0.16 0.152
8
Totalement 0.1 300 3.51 2.94 0.58 0.58 0.16 0.165
Immérgée 5
0.09 350 4.25 3.43 0.69 0.68 0.16 0.160
2
0.083 400 4.76 3.92 0.77 0.77 0.16 0.161
1
0.07 450 5.71 4.41 0.92 0.87 0.16 0.152
1
0.062 500 6.3 4.90 1 0.97 0.15 0.153
9

Conclution :
conditions de l’expérience :

- L’appriel d’étude. - l’eau. -table droite et équilibrée. -les masses.

Discussion des résultats :

Chaque fois on a varié l'angle de θ (0° ,10° ), on remarque que les


valeurs des forces F, moments M et M exp. positions Y théorique et
expérimentale sont presque égales.

On note que les valeurs obtenues de l'expérience sont différentes de


ceux théoriques, donc les courbes obtenues sont également dévers

Due à:

Des erreurs de lecture des valeurs de H.

l'équilibre de la table, (non horizontale).

7
Les forces de frottement.

Domaines d’application de cette expérience :

- Détermination des forces de la fermeture de vanne

- Détermination la valeur et le point d’application de la force de


poussée dans le barrage.

Vous aimerez peut-être aussi