Vous êtes sur la page 1sur 10

TP : géotechnique

COMPTE RENDU TP 2

ESSAI PROCTOR
Nom et Prénom
 Boulayad Imad
 Bourzigui Salima
 El ghoulam El Mahdi
 Elhajjaji Mounya
 Ismaili Hasna
 Maazouz Bilal
 Regragui Hafsa
TP Géotechnique
Essai Proctor

I. INTRODUCTION :
L’essai de Proctor a pour but de déterminer la teneur en eau
optimale pour un sol de remblai donné et des conditions de
compactage fixées, qui conduit au meilleur compactage possible ou
encore capacité portante maximale.
Le mode opératoire décrit ci-après est celui de la norme NF P
94-093 avec quelques modifications.

II. EXPERIMENTAL :
Matériels Nécessaires :
Moule Proctor

Année Universitaire : 2018/2019 Page 2


TP Géotechnique
Essai Proctor
Balance

Dame Proctor

Année Universitaire : 2018/2019 Page 3


TP Géotechnique
Essai Proctor
Règle à Araser

Eprouvette Graduée

Année Universitaire : 2018/2019 Page 4


TP Géotechnique
Essai Proctor
Boite à Pétri (mesures des teneurs en eau)

Etuve

Année Universitaire : 2018/2019 Page 5


TP Géotechnique
Essai Proctor

Mode Opératoire :

On prend 5,4 kg de sable (*) préalablement préparé qu’on


verse dans un bac.
*si l’échantillon n’est pas sèche depuis longtemps, il doit
être séché a l’étuve jusqu’à 105°.
On ajoute une certaine quantité d’eau (*) proportionnelle
au poids du sable utilisé.
*1er fois on ajoute 70 Ml d’eau ;
*2ème fois on ajoute 150 Ml sur 1er fois ;
*3ème fois on ajoute 200Ml sur 2ème fois.

On malaxe bien le sable.


On remplit le Moule Proctor en trois couches puis après
avoir versé chaque couche on compacte à l’aide de la dame
Proctor en 55 coups en respectant la hauteur de chute et en
assurant une répartition équitable des coups sur la surface à
compacter. (*)
* On procède de la même manière après la mise en place
de la 2ème et 3ème couche.
Une fois le moule rempli, on arase le sable avec une règle
à araser.

Année Universitaire : 2018/2019 Page 6


TP Géotechnique
Essai Proctor
On prélève ensuite un échantillon à la surface du moule,
puis on retire la base de ce dernier afin de prendre un 2éme
échantillon d’à peu près du même poids. (*)
*Dans note cas le poids d’échantillon est entre 40 g et 60 g.
A la balance, on évalue la masse d’échantillon puis on le
fait passer à l’étuve, après on évalue encore la masse
d’échantillon.

III. RAPPEL THEORIQUE :


Les principales relations utilisées pour cette
manipulation sont :
- Pois Volumique sec :

Avec :
Ps : Le poids du sol sec (Kg)
V : volume total d’échantillon (M3)
- Teneur en eau :

Avec :
Ps : Le poids de l’eau (Kg)

Année Universitaire : 2018/2019 Page 7


TP Géotechnique
Essai Proctor

IV. RESULTATS ET DISCUSSION :

1eressai 2emeessai 3emeessai


Masse du
11130 11130 11130
moule (g)
Masse (moule
15050 15395 15805
+ sol) (g)
Masse du
Boite à Pétri 23.34 23.34 23.34
(g)
Masse (sol
+Boite) 76.05 65.55 63.96
humide (g)
Masse (sol
+Boite) sec 73.87 62.30 57.21
(g)
Volume (dm3) 2.12 2.12 2.12
(%) 4.31 8.34 19.92

1.77 1.85 1.83


3
(KN/m )

Année Universitaire : 2018/2019 Page 8


TP Géotechnique
Essai Proctor

Année Universitaire : 2018/2019 Page 9


TP Géotechnique
Essai Proctor

V. CONCLUSION :
On peut conclure que la maîtrise du compactage est un
atout pour le technicien sur chantier, car sa maîtrise permet
d’économiser de l’argent et surtout donner une meilleure
stabilité (*) au sol ce qui veut dire sécurité pour le futur
ouvrage.
*Nous avons eu une grande difficulté pour vider le
moule car le sol a été comme une pierre après le
compactage.

Année Universitaire : 2018/2019 Page 10