Vous êtes sur la page 1sur 5

O.

Barrou Etude Paramétrique Des Antennes Patchs Rectangulaires Alimentées Par Proximité 1

Etude Paramétrique Des Antennes Patchs


Rectangulaires Alimentées Par Proximité

Ouadiaa BARROU*, Abdelati REHA Abdelkebir EL AMRI


RITM Laboratory, ESTC RITM Laboratory, ESTC
CED Engineering Sciences CED Engineering Sciences
Hassan II University, Casablanca, Morocco Hassan II University, Casablanca, Morocco
*
ouadiaa.barrou@gmail.com, reha.abdelati@gmail.com elamri_abdelkebir@yahoo.fr

Résumé — Dans cet article, le comportement d’une meilleurs méthodes d’analyse des antennes filaires et
antenne patch rectangulaire alimentée par proximité a été planaires[2]–[6].
étudié en fonction d’un certain nombre de paramètres à
savoir : les permittivités relatives des deux substrats et les II. MÉTHODES DE CONCEPTION DES ANTENNES PATCHS
dimensions de la ligne d’alimentation. Les résultats nous RECTANGULAIRES
montrent que le changement de ces paramètres influe sur la
fréquence de résonance, le gain et l’adaptation d’impédance. La conception des antennes imprimées a été proposée par
Les simulations ont été faites avec le solveur CADFEKO. Deschamps depuis 1953 mais la réalisation effective de ces
antennes est devenue opérationnelle qu'avec l'arrivée sur le
marché de diélectrique à faibles pertes. Depuis, la
Mots clés— Antenne patch, Alimentation, Couplage par recherche dans ce domaine n’a cessé de se croitre pour
proximité. exploiter les avantages de ces antennes (faible poids, faible
volume et épaisseur réduite, réseau d’antennes....). Ces
divers avantages sont assortis d’inconvénients non
I. INTRODUCTION négligeables tels que : largeur de bande étroite, faible gain.
Durant les dernières décennies la course à l’innovation Les antennes imprimées rectangulaires ou antennes patchs
concernant les systèmes de communication ne cesse rectangulaires (Figure 1) sont largement utilisées dans les
d’évoluer ce qui a poussé des études importantes dans le différentes applications de télécommunications. Elles sont
domaine des antennes, dont les formes aujourd’hui très facilement modélisées en utilisant la méthode des lignes de
diverses varient beaucoup selon les applications tels que : transmission et la méthode des cavités résonantes [1], [4].
télécommunications mobiles, télévision, radio, satellites,
systèmes communicants, radars, télédétection,
radioastronomie. Parmi les familles des antennes les plus
utilisées : les antennes micro-rubans (appelées aussi
antennes imprimées ou antennes patchs). Ces antennes se
caractérisent par : faible coût de fabrication, production en
masse possible, polarisation linéaire et circulaire, réseaux
d’alimentation et d’adaptation fabriqués simultanément
avec l’antenne [1].
Les modes d'alimentation d’une antenne patch les plus
connues sont la ligne microstrip, la sonde coaxiale, le Fig.1. Antenne imprimée rectangulaire
couplage par ouverture, la ligne coplanaire et le couplage Malgré que la méthode des lignes de transmission est la
par proximité. Ce dernier type d’alimentation offre le choix moine exacte parmi les méthodes de modélisation des
entre deux milieux diélectriques ceci nous a insisté à antennes patch, elle reste la plus simple à appliquer. En
étudier l’influence de la variation de la permittivité des effet, l’antenne patch rectangulaire est modélisée par une
deux substrats aussi bien les dimensions de la ligne plaque métallique de largeur W et de langueur L comme le
d’alimentation sur les performances de l’antenne. Toutes montre la figure 2.
les simulations ont été faites par CADFEKO, un solveur
Pour une ligne microstrip (Figure 3 (a)), les lignes du
qui se base la méthode des moments (MoM) l’une des
champ électrique sont à l’intérieur du substrat, certaines

Mediterranean Telecommunications Journal Vol. 6, N° 2, June 2016 ISSN: 2458-6765


O. Barrou Etude Paramétrique Des Antennes Patchs Rectangulaires Alimentées Par Proximité 2

d'entre elles sont étendues à l'espace externe (Figure 3 (b)). W


( reff  0.3)  (  0.264)
Pour cette raison, l’espace externe ainsi que le substrat sont L h
considérés comme un milieu homogène avec une constante  0.412  (2)
h W
diélectrique effective (reff) définie par l’équation 1 quand ( reff - 0.258)  (  0.8)
h
W/h >1 (Figure 3 (c)). La longueur effective de l’antenne patch Leff est alors
-
1 donnée par l’équation 3.
  1  r -1  h 2
Leff  L  2 . L (3)
 reff  r   1  12  (1)
2 2  W

Aussi, L 
 pour le mode dominant TM010 sans effets
Où : reff est la constante diélectrique effective, r est la
constante diélectrique du substrat, W est la largeur de 2
l’élément rayonnant et h est l’épaisseur du substrat. de bord. Pour ce mode, la fréquence de résonance de
l’antenne patch rectangulaire est donnée par l’équation 4.
1 c
( f r ) 010   (4)
2 L  r  0 . 0 2L  r
Avec c est la célérité de la lumière dans l’espace libre.
Depuis que les effets de bord sont comptés, cette fréquence
va être donnée par la formule 5 et Leff   .
2
1 c
( f rc ) 010   (5)
2 Leff  reff  0 . 0 2( L  L)  reff
Fig.2. Antenne Patch [6]

Et par conséquent, nous pouvons définir un facteur q dit


facteur de marge (fringe factor) par la formule 6.
(f ) L r
q  rc 010  (6)
( f r ) 010 ( L  L)  reff

Pour avoir un élément rayonnant efficace, une largeur


pratique (W) qui conduit à une bonne efficacité
rayonnement est donnée par la formule 7.
c 2
W . (7)
2 fr  r 1
Fig.3. Une ligne Microstrip, lignes du champ électrique et la
Nous pouvons donc résumer la procédure de conception
constante diélectrique effective [6]
des antennes patchs rectangulaires par la procédure (Figure
En raison des effets de bord, électriquement, l’antenne 5).
patch semble supérieure à ses dimensions physiques. Notre antenne d’étude se caractérise par un substrat (FR4)
ayant une constante diélectrique r =4.4 et une épaisseur
h=1.6mm.
En appliquant la méthodologie de conception d’une
antenne patch rectangulaire précédente. Les dimensions de
d’une antenne patch ayant une fréquence de résonance de
2.56GHz sont : W=35.66mm et L=27.56mm
En général le comportement de l’antenne patch change en
fonction du mode d’alimentation.
Fig.4. Dimensions réels et effectives d'une antenne Patch[6]
III. MODES D’ALIMENTATION
La longueur de l’antenne patch est allongée de part et Les antennes patch peuvent être alimentées par une
d’autre par une quantité L donnée par l’équation 2 diversité de techniques qui peuvent être classifiées en deux
catégories, avec contact et sans contact. Dans les méthodes
avec contact, la plaque rayonnante est directement
alimentée en utilisant un élément de connexion comme une

Mediterranean Telecommunications Journal Vol. 6, N° 2, June 2016 ISSN: 2458-6765


O. Barrou Etude Paramétrique Des Antennes Patchs Rectangulaires Alimentées Par Proximité 3

ligne microstrip tandis que dans les méthodes sans contact, Fig.6. Techniques d’alimentation d’une antenne patch
le transfert de la puissance entre la ligne microstrip et le
patch rayonnant est assuré par le couplage de champ IV. ETUDE PARAMETRIQUE DE L’ANTENNE ALIMENTEE
électromagnétique. Les cinq modes d'alimentation les plus PAR PROXIMITE
répondues sont la ligne microstrip, la sonde coaxiale, le Dans cette partie une étude paramétrique est faite pour voir
couplage par ouverture, le couplage par proximité et la l’influence de certains paramètres sur le comportement de
ligne coplanaire (figure 6) [2], [7], [8]. l’antenne.
Chaque technique d'alimentation présente des avantages et
des inconvénients ce qui la rend utilisable pour des A- Description du mode de l’antenne alimenté par
applications et pas pour d'autres. proximité
Pour nous, on va se contenter dans ce qui suit sur une étude Ce mode d'alimentation est reconnu aussi par le nom
paramétrique de l’antenne alimenté par proximité. « couplage électromagnétique ». Deux substrats
diélectriques sont employés tels que l’antenne patch est
imprimée en haut d’un substrat ayant une permittivité εr1, la
ligne d'alimentation est située entre les deux substrats. Le
plan de masse est placé en bas du substrat qui se caractérise
par une permittivité εr2 (voir figure 7).

Fig.7. Vue de face et de profil d’une antenne alimentée par


couplage de proximité
Dans ce qui suit on a effectué des simulations sur le logiciel
CADFEKO qui se base entre autres sur la méthode des
moments (MoM) qui reste la meilleure méthode d’analyse
des antennes filaires et planaires, et ce pour évaluer l’effet
d’un certain nombre de paramètres sur le comportement de
l’antenne.
B- Effet des permittivités relatives des substrats
Nous allons étudier l’effet du changement des permittivités
des deux substrats. Dans un premier temps on fixe εr1 et on
fait varier εr2 et on relève la fréquence de résonnance (fr), le
Fig.5. Algorithme de conception d’une antenne patch coefficient de réflexion (S11), le gain maximal, l’impédance
rectangulaire (Méthode des lignes de transmission) d’entrée de l’antenne et la bande passante. La table I
résume ces résultats.
A partir des résultats obtenus, on remarque qu’en fixant la
valeur de εr1 et en faisant augmenter la valeur de εr2 la
fréquence de résonnance diminue aussi bien le gain. La
bande passant garde toujours la même valeur. La figure 8
illustre pour le cas où εr1=2.2, la variation de la fréquence
de résonance en fonction de la variation de εr2.
C- Effet de la longueur de la ligne d'alimentation
«P»
Dans cette partie, nous allons évaluer l’effet du
paramètre « p » sur le comportement de l’antenne. εr1 et εr2
sont respectivement égales à 7 et 2.2, vu que d’après
l’étude précédente, ce cas donne la meilleure adaptation
d’impédance (Z=51.47+0.08i). On remarque que le

Mediterranean Telecommunications Journal Vol. 6, N° 2, June 2016 ISSN: 2458-6765


O. Barrou Etude Paramétrique Des Antennes Patchs Rectangulaires Alimentées Par Proximité 4

paramètre p influe sur l’adaptation d’impédance. La table II Fig.9. Evolution du paramètre S11 en fonction de p
résume l’influence du paramètre « p » sur le comportement
de l’antenne. La figure 9 illustre pour le cas où εr1=7 et
εr2=2.2, la variation de S11 en fonction de la variation du
paramètre « p ».

D- Effet de la largeur de la ligne d'alimentation


« Wf »
Pour étudier l’influence du paramètre W f , on a fixé la
valeur de εr1 à 7, la valeur de εr2 à 2.2 et le paramètre P à
15,ce choix est pris du fait qu’on a une bonne adaptation
(Z=51.47+0.08i). La table III récapitule l’ensemble des
résultats obtenus pour les différents paramètres (fr, S11, gain
maximal, impédance et bande passante), à partir de ces
résultats on observe que l'adaptation de l’antenne peut être
réalisée en contrôlant la largeur de la ligne d'alimentation,
et on constate que les autres paramètres ne s'influence pas
par la variation de Wf. La figure 10 illustre pour le cas où
εr1=7, εr2=2.2 et P=15, la variation de S11 en fonction de la Fig.10. Evolution du paramètre S11 en fonction de Wf
variation du paramètre « Wf ».
TABLE I : ETUDE DE L’INFLUENCE DES PERMITTIVITES

TABLE II : ETUDE DE L’INFLUENCE DU PARAMETRE P

Fig.8. Evolution du paramètre S11 en fonction de εr2


εr1 εr2 fr S11 Gain Impédance Bande
(GHz) (dB) Max. passante
(dB)
2.2 3.37 -9.9 7.1 109-62i ---
3.3 3.1 -11.65 6.3 68.35-48.3i 60 MHz
(3.12-3.18)
2.2 4.4 3 -14.12 5.9 51.53-26.6i 10 MHz
(2.99-3)
7 2.88 -15.9 5.6 44.57-14.4i 70 MHz
(2.84-2.91)
2.2 3 -13.65 6.5 98-66.1i 70 MHz
(3.04-3.11)
3.3 2.82 -19.8 5.7 61.34-0.59i 70 MHz
(2.78-2.85)
3.3 4.4 2.67 -26.12 5.4 51,24-5.18i 80 MHz
(2.63-2.71)
7 2.5 -22.8 5 43.6+2.6i 60 MHz
(2.47-2.53)
2.2 2.89 -18,4 6.1 63.71-2.13i 80MHz
(2.85-2.93)
3.3 2.62 -27.87 5.4 48.84-3.82i 80MHz
(2.58-2.66)
4.4 4.4 2.47 -19.75 5.1 40.9+1.62i 70MHz
(2.43-2.5)
7 2.28 -13.28 4.8 34.05+8.96i 40MHz
(2.26-2.3)
2.2 2.64 -37 5.8 51.47+0.08i 70 MHz
Mediterranean Telecommunications Journal Vol. 6, N° 2, June 2016 ISSN: 2458-6765(2.6-2.67)
3.3 2.36 -14.66 5.1 35.03-4.92i 50 MHz
(2.33-2.38)
7 4.4 2.2 -10.71 4.8 27.5-0.46i 30 MHz
(2.18-2.21)
7 1.98 -7.16 4.6 19.9-5.76i -----
O. Barrou Etude Paramétrique Des Antennes Patchs Rectangulaires Alimentées Par Proximité 5

[8] F. Ayoub, C. G. Christodoulou, Y. Tawk, J. Costantine, and


P fr S11 (dB) Gain Impédance Bande S. Hemmady, ‘The effect of feeding techniques on the
(GHz) Max. passante bandwidth of millimeter-wave patch antenna arrays’, 2014,
(dB) pp. 1–1.
9 2.62 -10.85 5.8 33.19-17.95i 50 MHz
(2.6-2.65)
12 2.64 -15.29 5.8 36.53-6.36i 80 MHz
(2.6-2.68)
15 2.64 -37 5.8 51.47+0.08i 70 MHz
(2.6-2.67)
17 2.63 -13.65 5.8 74,02-8.28i 50 MHz
(2.6-2.65)
21 2.57 -1.67 5.6 38.1-126.54i -------

TABLE III : ETUDE DE LA VARIATION DE WF

V. CONCLUSION
Le mode d’alimentation « couplage par proximité »
présente plusieurs avantages parmi lesquelles l’élimination
du rayonnement parasite, fournit une bande passante élevée
et un gain élevé. Son seul inconvénient est la difficulté de
fabrication. Les résultats obtenus lors de cette étude
paramétrique révèlent que le changement des permittivités
relatives des deux milieux influe sur la fréquence de
résonnance et le gain. Aussi, la variation de la profondeur
et la largeur de la ligne d’alimentation influe sur
l’adaptation d’impédance. Comme perspectives de ce
travail, une conception, fabrication et mesure d’une antenne
patch alimentée par le mode « couplage par proximité » et
adaptée pour quelques applications des réseaux sans fil doit
être faite pour valider pratiquement les résultats trouvées.

RERERENCES
[1] D. G. Fang, Antenna theory and microstrip antennas. Boca
Raton, FL: CRC Press/Taylor & Francis, 2010.
[2] A. Reha, A. El Amri, O. Benhmammouch, A. Oulad Said, A.
El Ouadih, and M. Bouchouirbat, ‘CPW-fed H-tree fractal
antenna for WLAN, WIMAX, RFID, C-band, HiperLAN,
and UWB applications’, Int. J. Microw. Wirel. Technol., vol.
8, no. 02, pp. 327–334, Mar. 2016.
[3] W. C. Gibson, The method of moments in electromagnetics.
Boca Raton: Chapman & Hall/CRC, 2008.
[4] O. Picon and M. Bellanger, Les antennes théorie, conception
et application. Paris: Dunod : L’Usine nouvelle, 2009.
[5] R. B. Waterhouse, Microstrip Patch Antennas: A Designer’s
Guide. Boston, MA: Springer US, 2003.
[6] C. A. Balanis, Antenna theory: analysis and design, 3rd ed.
Hoboken, NJ: John Wiley, 2005.
[7] P. J. Soh, M. K. A. Rahim, A. Asrokin, and M. Z. A. A.
Aziz, ‘Comparative Radiation Performance of Different
Feeding Techniques for a Microstrip Patch Antenna’, 2005,
pp. 35–40.

Mediterranean Telecommunications Journal Vol. 6, N° 2, June 2016 ISSN: 2458-6765

Vous aimerez peut-être aussi