Vous êtes sur la page 1sur 7

Béton1 Chapitre I : Caractéristiques des matériaux CHERRAK M.

Chapitre I

CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX

I- LES BÉTONS
Le béton est un matériau composite aggloméré, constitué de granulats durs de diverses
dimensions collées entre eux par un liant. Les composants sont très différents: leurs masses
volumiques vont, dans les bétons courants de 1 pour l’eau à plus de 3 pour le ciment (en t/m3).
Si le type de liant utilisé n'est pas un ciment, on parle alors, soit de liant composé binaire,
ternaire ou quaternaire.
En bref le béton est un mélange d’agrégat (sable plus granulat) et de la pâte composée: de
ciment, d’eau et d’adjuvant.
 pâte 30 à 40%
 Ciment portland 7% to 15% par volume
 Eau 14% to 21% par volume

 Agrégats 60% à 80%


 Gros granulats
 Granulats fins

 Adjuvants chimiques

2020/2021________________________________________________________________________1
Béton1 Chapitre I : Caractéristiques des matériaux CHERRAK M.

1.2. PROPRIÉTÉS DU BÉTON


Le béton possède deux comportements: l’état frais et l’état durci. Parmi tous les constituants du
béton, l’eau reste l’ingrédient qui peut nuire le plus même si c’est à grâce à l’eau que le béton
peut être manipulé. Réduire son dosage permet:
 d’augmenter la résistance en compression et en flexion
 réduire la perméabilité
 réduire la contraction volumique (retrait de séchage)
 Moins de risques d’attaques d’agents agressifs extérieurs.
La réduction d’eau rend par contre le béton moins plastique. Avec l’incorporation des adjuvants
chimiques, cela devient possible.

1.2.1. Caractéristiques du béton frais


La caractéristique essentielle du béton frais est l'ouvrabilité (maniabilité), qui conditionne non
seulement sa mise en place pour le remplissage parfait du coffrage et du ferraillage, mais
également ses performances à l'état durci. Un béton frais doit être facilement maniable et facile
à mettre en place. Il doit être aussi homogène et cohésif (pas de ségrégation).
Pour remplir toutes ses qualités, les constituants du béton doivent être soigneusement mélangés.
Il existe plusieurs facteurs qui affectent la maniabilité d’un béton:
 Méthode et durée de transport
 Quantité et caractéristiques des composants (liants, granulats)
 Forme, granulométrie et type de granulats
 Le volume d’air
 Le dosage en eau
Il existe un très grand nombre d'appareils de mesure de l'ouvrabilité du béton reposant sur des
principes différents. Certains mesurent une compacité, d'autres un temps d'écoulement etc...

2020/2021________________________________________________________________________2
Béton1 Chapitre I : Caractéristiques des matériaux CHERRAK M.

1.2.2. Caractéristiques du béton durci


Le béton est un matériau travaillant bien en compression, dont la connaissance de ses propriétés
mécaniques est indispensable pour le calcul du dimensionnement des ouvrages. Assez souvent,
beaucoup de professionnels du béton considèrent que la caractéristique essentielle du béton
durci est sa résistance mécanique en compression à un âge donné (28 jours). Sa résistance à la
traction ainsi que celle en flexion sont beaucoup plus faibles que sa résistance à la compression.
De nos jours, il est aussi important de se soucier des autres caractéristiques telles que la
perméabilité, la porosité etc... Pour maximiser les performances du béton, on doit lui assurer un
murissement adéquat.
Toutefois, pour rester dans l’objectif du cours, on s’intéressera essentiellement aux résistances
mécaniques du béton notamment celle à la compression et à la traction.

A- Résistance à la compression
Le béton est défini par la valeur de sa résistance à la compression à 28 jours d’âge, dite valeur
caractéristique requise, notée ƒc28. Lorsque les sollicitations s’exercent sur un béton à un âge
inférieur à 28 jours (à j jours ; en cours d’exécution), on se réfère à la résistance ƒcj du béton
au jour j considéré.
La résistance (ƒcj en MPa) du béton est obtenue expérimentalement par un essai de compression
sur des éprouvettes cylindriques de béton de dimensions 16x32 cm2, généralement à 3, 7 ou 28
jours. A noter, que cet essai peut également être réalisé sur des éprouvettes cubiques
En fonction de ƒc28, fcj est estimée comme suit :

Pour j ≥ 60 ƒcj= 1.1 ƒc28

2020/2021________________________________________________________________________3
Béton1 Chapitre I : Caractéristiques des matériaux CHERRAK M.

Figure. Ecrasement typique d’une éprouvette cubique de béton

 Résistance caractéristique :

Les essais de résistance à la compression sont caractérisés par une certaine dispersion des
résultats. Lorsqu’on effectue un très grand nombre n d’essais, on obtient une répartition des
résultats de résistance correspondant à une distribution normale de Gauss, définie
mathématiquement par sa valeur moyenne fcm et son écart type σ associé.

Pour le calcul des structures, on définit une valeur de référence claire et unique. On se base sur
une valeur caractéristique fck, correspondant au fractile 5 %. Ceci signifie que si l’on effectue
un nombre infini d’essais de résistance à la compression, 5 % des résultats seront plus petits et
95 % plus grands que fck. Ce fractile de 5 % sert actuellement de base à la définition des classes

2020/2021________________________________________________________________________4
Béton1 Chapitre I : Caractéristiques des matériaux CHERRAK M.

de résistance à la compression du béton dans les normes. Une classe de résistance C30/37
signifie p. ex.:
 30 N/mm2: résistance caractéristique à la compression sur cylindre (fractile 5 %)
 37 N/mm2: résistance caractéristique à la compression sur cube (fractile 5 %)
La valeur du fractile se calcule à partir du facteur k valable pour toute distribution normale de
Gauss. Pour un fractile de 5 %, le facteur k équivaut à 1.64. La relation suivante est alors
utilisée, entre la valeur moyenne et la valeur caractéristique de la résistance à la compression
sur cylindre:

B- Résistance à la traction

On s’intéresse aussi beaucoup à la résistance en flexion lors de la conception des chaussées et


autres dalles ou béton de pavages. On établit souvent approximativement la résistance en
flexion ou module de rupture d’un béton de masse volumique normale entre 0,7 et 0,8√fc. La
résistance en traction du béton est comprise entre 8 et 12% la résistance en compression. Elle
est estimée à environ 1/10 de fc.
Le module d’élasticité (Ec) est défini par le rapport de la contrainte normale (σc) et la
déformation générée (εc) dans le domaine linéaire élastique (Ec = σc / εc). Il varie de 14 000 à
41 000 Mpa.
Toutefois, toutes ces corrélations entre les résistances peuvent varier dépendamment de la
composition du béton.

La résistance caractéristique á la traction est conventionnellement définie par la relation


empirique (en MPa) suivante ( selon le B.A.E.L) :

2020/2021________________________________________________________________________5
Béton1 Chapitre I : Caractéristiques des matériaux CHERRAK M.

Figure. Essais permettant la déduction de la résistance à la traction du béton

C- Masse volumique du béton durci


La masse volumique d’un béton ordinaire utilisé dans les chaussées, les bâtiments et autres
structures usuelles est comprise entre 2240 à 2400 kg/m3. Elle dépend de la quantité et de la
densité des matériaux, des quantités d’air emprisonné et entraîné. Le béton combiné avec des
armatures donne naissance à un béton armé de masse volumique généralement accepté dans les
calculs de 2400 kg/m3. La masse d’un béton sec est égale à la masse du béton frais – la masse
d’eau évaporable. Une partie de l’eau de gâchage se combine chimiquement avec le liant pour
former des hydrates et une autre partie est emprisonnée dans les pores et capillaires qui
s’évaporent lentement dépendamment des conditions environnantes du béton. À une HR = 50%,
l’eau qui s’évapore est estimé à environ 0,5 à 3% de la masse du béton. On rencontre aussi des
bétons de masse volumique différente:
 béton léger : 800 kg/m3 ≤ masse volumique ≤ 2000 kg/m3
 béton normal: 2000 kg/m3 < masse volumique ≤ 2600 kg/m3
 béton lourd : masse volumique: > 2600 kg/m3

1.3. PRINCIPAUX AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU BÉTON

1.3.1. Avantages du béton:


 Il est peu coûteux, facile à fabriquer et nécessite peu d'entretien.
 Il épouse toutes les formes qui lui sont données. Des modifications et adaptations du projet
sur le chantier sont faciles à effectuer.
 Il devient solide comme de la pierre. Correctement utilisé, il dure des millénaires. Il résiste
bien au feu et aux actions mécaniques usuelles.
 Associé à des armatures en acier, il acquiert des propriétés nouvelles qui en font un matériau
de construction aux possibilités immenses (béton armé, béton précontraint).

2020/2021________________________________________________________________________6
Béton1 Chapitre I : Caractéristiques des matériaux CHERRAK M.

 Il convient aux constructions monolithiques. Les assemblages sont faciles à réaliser dans le
cas de béton coulé sur place. Dans la plupart des cas, les dimensions des ouvrages et éléments
d'ouvrage en béton sont suffisants pour ne pas poser de problème délicat de stabilité.
 Les ressources nécessaires pour sa fabrication existent dans de nombreux pays en quantités
presque illimitées.
 Il exige peu d’énergie pour sa fabrication.

1.3.2. Inconvénients du béton


Les principaux inconvénients du béton ont pu être éliminés grâce à son association à des
armatures en acier ou à l'utilisation de la précontrainte. De toutes façons, il reste les quelques
inconvénients suivants:
 son poids propre élevé (densité de 2,4 environ qui peut être réduite à 1,8 dans le cas de bétons
légers de structure et à moins de 1,0 dans le cas de béton légers d'isolation)
 sa faible isolation thermique (elle peut être facilement améliorée en ajoutant une couche de
produit isolant ou en utilisant des bétons légers spéciaux)
 le coût élevé entraîné par la destruction du béton en cas de modification d'un ouvrage.

2020/2021________________________________________________________________________7