Vous êtes sur la page 1sur 5

Pruneau

fruit sec

Le pruneau est le fruit séché d'une


variété de prunier cultivé, nommé prunier
d'Ente. On le consomme nature, en
accompagnement de plats salés, ou
dans des desserts sucrés. En raison de
ses vertus laxatives, le pruneau peut être
consommé pour faciliter le transit
intestinal.
Un pruneau

Prune d'ente servant à faire le pruneau d'Agen, une


année à prunes sans maladie du fait de la longue
sécheresse d'été peu favorable au champignon
Monilia fructigena qui souvent fait pourrir des
quantités de fruits de cette prune.

En France, le pruneau d'Agen (préfecture


de Lot-et-Garonne en Nouvelle-Aquitaine)
est protégé depuis 2002 dans l'ensemble
de l'Union européenne par une indication
géographique protégée. D'autres villes
comme Brignoles, Tours, ou Dijon
(Vitteaux) étaient connues, surtout au
e
 siècle, pour leurs pruneaux.

Histoire
Hubert Caillavet[1] (1991), un ingénieur
horticole travaillant à la station de
recherches viticoles, d'arboriculture
fruitière, près de Bordeaux, supposait que
la prune d'ente « aurait été introduite
d'Orient à l'époque des Croisades et fut
multipliée d'abord dans les vergers du
monastère bénédictin de Clairac (Lot &
Garonne). Ce sont probablement les
moines qui, les premiers, ont pratiqué le
séchage de la prune. Cette variété était
appelée autrefois prune d'Agen ou prune
datte... L’appellation « d'ente » semble
avoir été donnée pour la première fois en
1846, car à cette époque, on remarqua
qu'il était préférable de « l'enter » (ce qui
veut dire greffer en vieux français). »

Des preuves demeurent de sa culture au


e
 siècle. Le Dr Tarry, de la Société
d'agriculture d'Agen, a publié en 1821 un
article justifiant l'utilisation du terme
« pruneaux d'Agen » pour cette
production. En effet, l'épicentre de la
production se trouve 30 à 40 km plus au
nord, vers Sainte-Livrade-sur-Lot et
Villeneuve-sur-Lot, mais c'est bien du
port d'Agen que partaient autrefois les
embarcations vers Bordeaux puis le reste
du monde.

Le pruneau était un aliment favori des


e e
marins au et  siècles et des
e
colons au  siècle, grâce à son
aptitude à conserver ses qualités de fruit
au cours de longs transports, assurance
contre le scorbut. La culture du prunier
e
d'ente a été installée au  siècle dans
le Nouveau Monde.

Cette culture, à partir de plants importés


de la région d'Agen, a connu un grand
succès en Californie, mais aussi en
Afrique du Sud, en Australie, en Argentine