Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre 1 le noyau atomique

Exercice 1 :

Répondre par vrai ou Faux aux propositions suivantes

1. Les dimensions des noyaux atomiques sont de l’ordre de 10 m.


2. La charge d’un proton est + et celle d’un neutron .
3. Le proton et le neutron ont pratiquement la même masse.
4. Le numéro atomique est le nombre de neutrons dans le noyau.
5. Le nombre de masse est somme du nombre de protons et du nombre de
neutrons dans un noyau atomique.

Exercice 2

Définir : le nombre de charge ; le nombre de masse ; isotopes.

Exercice 3

Que permet de mettre en évidence l’expérience de Rutherford ?

Exercice 4

De que ordre sont les dimensions des noyaux atomique ?

Exercice 5

De quoi est constitué un noyau atomique ?

Donner les caractéristiques de chaque constituant.

Exercice 6

Le nombre atomique d’un élément vaut 12 fois celui de l’hydrogène.

Page 1
1. Quel nombre de protons renferme le noyau d’un atome de cet élément ?
2. Quel nombre d’électrons possède un atome de cet élément ?

Exercice 7

Le nombre de charge du noyau d’un atome de calcium vaut 20, son nombre de
masse 40.

1. Combien de protons et de neutrons se trouvent dans ce noyau ?


2. Représenter symboliquement ce noyau.

Exercice 8

L’oxygène possède 3 isotopes : , , .

Déterminer, pour chaque isotope, le nombre de charge , le nombre de masse


et le nombre de neutrons.

Exercice 9 :

Compléter le tableau suivant qui donne la composition de certains noyaux


atomiques :

Nom de Nombre de Nombre de Nombre de


l’élément masse charge neutrons
Carbone 6 6
14 6
Uranium 235 92
238 148
1 0

Exercice 10

On considère un atome de carbone dont le noyau est représenter par .

1. Déterminer la composition du noyau de cet atome.


2. En utilisant les masses des particules données dans le cours, calculer :
2.1. La masse du noyau

Page 2
2.2. La masse de l’atome sachant qu’il contient autant d’électrons que
de protons. Masse d’un électron : 9,1 ∗ 10 .
3. L’affirmation faite dans le cours et selon laquelle la masse de l’atome est
pratiquement celle du noyau est-elle justifiée ?
4.

Page 3