Vous êtes sur la page 1sur 2

Le dépôt bancaire de fonds

Cadre de la question :

L’étude du compte de dépôt sa nécessité, son régime juridique et sa


fonctionnalité et la spécificité du dépôt du fonds.

Définition des mots clés de la question :

Compte de dépôt. Le dépôt consiste en la remise au banquier d’une chose que


celui-ci s’engage à restituer. Il est de l’essence même de l’activité du banquier
de recevoir des dépôts de la part de sa clientèle. Cette fonction de dépositaire
assumée par la banque distingue l’établissement bancaire des autres
établissements de crédit telles les sociétés de leasing et les institutions
d’affacturage.

Cadre légal : Le compte de dépôts est un compte ouvert par un banquier à un


client et principalement alimenté par des dépôts de fonds dont les retraits
s’opèrent normalement par des tirages de chèques.

Le compte de dépôts a un régime juridique propre quant à son fonctionnement et


à sa clôture .

Depot de fonds : Le dépôt de fonds (articles 670 à 677 C.Com.) a été défini par
le législateur à partir de son objet. Selon l’article 670 du C.Com., c’est un
contrat en vertu duquel la banque devient propriétaire des fonds déposés par le
client « à charge de les restituer...». Etant un contrat, l’ouverture du compte de

1
dépôt doit ainsi obéir à toutes les conditions de validité du droit commun des
contrats tels le consentement des parties, la capacité et l’objet(C.O.C.).

le dépôt de fonds est un contrat qui porte sur des opérations intervenues entre le
déposant (le titulaire du compte) et le dépositaire (le banquier) ; il crée des
engagements de dépôt à la charge du client et une fourniture de services de
caisse par le banquier. Le banquier, trouve dans les dépôts le moyen de réaliser
d’autres opérations. Non seulement, il opère le service de caisse de son client,
reçoit les versements et effectue les paiements mais surtout, grâce aux dépôts
reçus, il peut consentir des crédits à d’autres clients. Tous les déposants ne
réclament pas, en effet, leurs fonds en même temps et le banquier peut ainsi
octroyer des crédits à court terme. L’essence du contrat de compte de dépôt de
fonds est justement de permettre à la banque, en devenant propriétaire des fonds
déposés, de participer à l’activité économique et de placer ces fonds sur le
marché afin de les faire fructifier et d’en faire profiter les agents économiques.
la banque est tenue de payer, à concurrence des fonds se trouvant en dépôt, tous
ordres de disposition donnés par le client. Celui-ci peut donner ses ordres par
chèques, virements ou de tout autre façon, en sa faveur ou en faveur de tiers.
D’autre part, la banque doit joindre au dépôt, toutes sommes qu’elle doit
encaisser pour le déposant.