Vous êtes sur la page 1sur 29

Office de la

Formation Encadré par


Professionnelle de
la Promotion du
Travail direction
Recherche et
Ingénierie de la
Formation

Réalisé par
Éléments Pages
Remerciement 5
introduction 6

Objet de construction 7
Description technique des ouvrages
*Gros œuvre 8
*Étanchéité
15
Installation du chantier 18
Plan d’installation du chantier

Calcul des avants métré


Plan d’architecte
Plan de béton armé

Étude des prix 20


Quantité élémentaire 22
Quota-part matériel 25

Analyse des risques et des préventions 26

Conclusion 30

4
Avant d’entamer la rédaction de ce rapport de fin de
formation, nous tenons vivement à formuler notre sincère
remerciement.

D’abord, nous tenons à remercier spécialement, MR qui a prit


une part importante dans la réalisation de nos projets. Et
tout notre grand respect nous la remercie encore un foie.

Et nous tenons à remercier généralement les formateurs du


complexe pour leurs conseils spéciaux et leurs
renseignements durant l’accomplissement de ce projet.

5
Le projet de fin de formation c’est un moyen qui nous permet
de connaitre notre compétence, nos connaissances
professionnelles théoriques et pratiques, et de faire le lien
entre nos études actuelles et passées.

En plus la réalisation de ce projet nous permet d’améliorer les


niveaux sur le mode de la construction, depuis la conception
jusqu’à la réalisation définitif.

En effet, le projet de fin de formation est un projet individuel


comprend les sections suivantes : dessin, métré, calcul de béton
armé, planification, étude de prix, coordination du chantier... et
que nous allons aborder en détail dans le présent rapport.

6
Notre projet de fin de formation c’est une étude des travaux
de gros œuvres d’un logement de R+2 d’une deux façade. La
superficie de la construction est de 98m2.

Le RDC est un commerce (5 garages).

Le 1er étage et le 2émé étage sont composé comme suite : cuisine,


salon, séjour, 3chambres, WC et salle de bain.

7
A-Gros oeuvre

N.B/ L’Entrepreneur doit effectuer une visite des lieux pour se


rendre compte de l’importance et des difficultés d’exécution des
travaux.

NETTOYAGE DU TERRAIN - INSTALLATION DU CHANTIER –


PALISSADE IMPLANTATION DU BATIMENT
Dès la réception de l’ordre de service prescrivant l’ouverture de
chantier, l’Entrepreneur du lot Gros Œuvre procèdera à l’installation
et à la clôture du chantier.
La palissade du chantier sera réalisée en tôle NERVESCO, de 2,00 m
de hauteur, sur toutes les façades du projet, avec peinture de
couleur au choix de l’Architecte.
L’implantation du bâtiment sera réalisée par un Ingénieur géomètre
agrée par l’Architecte et à la charge de l’Entrepreneur du présent
lot.
Les frais découlant de l’installation du chantier, de la palissade, de
l'implantation du bâtiment, du nettoyage du terrain (décapage de la
terre végétale, enlèvement de la végétation, herbes, arbres,
broussailles, détritus divers, sur toute la surface du terrain,
évacuation des déblais à la décharge publique) et autres, sont
compris dans les prix unitaires des autres articles du bordereau des
prix - détail estimatif.

Fouilles en pleine masse dans tous terrains sauf rocher


Les fouilles seront exécutées aux cotes du projet avec tolérance de
plus ou moins 0.02m. Le prix devra comprendre toutes sujétions

8
éventuelles de blindage ou épuisement, jet sur banquette et sur
berges, pour fouilles en déblais ou excavation pour exécution des
plates-formes et pour mise à la cote sous hérisson, suivant
prescription ci-avant pour fouilles en déblais ou en excavation.
Ouvrage payé au mètre cube pour toutes profondeurs sans aucune
majoration pour façon de talus

FOUILLE EN PUITS OU EN RIGOLE DANS TOUT TERRAIN


Pour fouilles de semelles, longrines, chaînages, en terrains de toutes
natures, y compris terrains rocheux. Les fouilles seront comptées
aux dimensions des ouvrages de béton armé, il ne sera pas tenu
compte des sur largeurs exécutées, éventuellement, pour la facilité
de l'exécution.
Ouvrage payé au mètre cube théorique suivant attachements au
prix………………… N° 01

BETON DE PROPRETE
A exécuter sous ouvrages en béton armé en fondation.
L'épaisseur sera de 0,10 m, les débordements par rapport aux
ouvrages en béton armé sont de 10 cm de chaque côté.
Ouvrage payé au mètre cube au prix………………………………………… N° 02

MACONNERIE DE MOELLONS EN FONDATION


Sous chaînages.
Exécution en moellons de carrières de la région, hourdés au mortier
de ciment. Les parements seront dressés de manière à ne présenter
aucune aspérité.
Les joints seront soigneusement remplis au mortier en montant.
Ouvrage payé au mètre cube au prix...…………………………………….. N° 03

BETON ARME EN FONDATION


Pour semelles, poteaux, longrines, chaînages, voiles…
Le prix comprend :

9
- Coffrage des ouvrages tels que définis par les plans.
- Décoffrages, arrosage.
- Tous ragréages nécessaires pour livrer des surfaces parfaites.
- Traversées des ouvrages en béton armé ou en maçonnerie et toutes
sujétions.
Ouvrage payé au mètre cube au prix…………………………………………N° 04

ACIERS A HAUTE ADHERENCE EN FONDATION


La qualité est définie par les plans de béton armé (Fe E 500).
Fourniture, façonnage et mise en place des armatures comme il est
décrit dans le CPT, et positionnées sur les plans de béton armé, y
compris cales en ciment et toutes sujétions.
Ouvrage payé au kilogramme théorique suivant plans de béton armé
au prix.……… N° 05

REGARDS VISITABLES DE 50 x 50
REGARDS DE SECTION INTERIEURE DE 50 CM x 50 CM
Exécution à toutes profondeurs nécessaires, fermeture par dalle en
béton armé avec double cadre en cornière galvanisée, exécution
d'enduit étanche intérieur, exécution de cunette, y compris
terrassements et toutes sujétions.
Ouvrage payé à l'Unité au prix…………………… N° 06

CANIVEAU NON VISITABLE


Pour plomberie (extérieur et intérieur du bâtiment).
Caniveau en béton armé - Profondeur : 0,40m - Largeur : 0,40m
(côtes intérieures)
Le prix comprend les terrassements, l’évacuation des déblais à la
décharge publique, le coffrage, le béton, les armatures, l'enduit
étanche, la fermeture par dalle en béton armé, le remblaiement du
caniveau extérieur et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix……………………….……………… N° 07
CANALISATION EN PVC DE 100 MM DE DIAMETRE
Pour passage des câbles électriques et téléphone, en PVC 100 mm de
diamètre.

10
Le prix comprend les terrassements, le lit de sable, le jointoiement
des buses, le raccordement aux regards existants et toutes
sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix………………………………………. N° 08

BRANCHEMENT AU RESEAU EXISTANT


Branchement aux regards existants indiqués par le Maître de
l’Ouvrage.
Ouvrage comprenant :
- Les fouilles en tranchée à toutes profondeurs nécessaires et en
terrains de toutes natures, pour déterminer le lieu du branchement.
- La fourniture et la pose des canalisations en béton vibré d’un
diamètre correspondant.
- Le percement des parois des regards existants.
- Le remblaiement en matériaux tout venant, après la pose des
canalisations.
- La réfection de la chaussée, et les travaux de branchements hors
site.
Ouvrage payé à l’Ensemble au prix………………….………………………… N° 09

HERISSONNAGE EN PIERRES SECHES DE 20CM D’EPAISSEUR


Mise en place d'un hérissonnage en pierres sèches de 20 cm
d'épaisseur, après réglage, arrosage et compactage.
L’hérissonnage sera de bonne qualité et sera soumis à l'agrément du
Maître d’Ouvrage et du B.E.T.
Ouvrage payé au mètre carré au prix.……………………………………… N° 10

DALLAGE EN BETON DE 0,15 cM D’EPAISSEUR Y COMPRIS


ACIERS
Exécution suivant les prescriptions techniques, dosé à 350 Kg de
ciment CPJ 45 - Épaisseur du béton : 0,15 m.

11
Le dallage en béton sera armé d'un quadrillage d'acier à haute
adhérence de 8mm de diamètre posé tous les15 cm ou d'un treillis
soudé.
Le prix comprend le béton, l’acier, et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix…………………….………………… N° 11

BETON ARME POUR POTEAUX ET RAIDISSEURS


Suivant les prescriptions techniques, pour poteaux de toutes formes.
Le prix comprend :
- Coffrage des ouvrages tels que définis par les plans.
- Façon de coffrage circulaire ou arrondi, chanfreins, brut de
décoffrage, chapiteaux..
- Décoffrage, arrosage.
- Tous ragréages nécessaires pour livrer des surfaces parfaites.
Aucune plus value ne sera accordée pour forme irrégulière.
Ouvrage payé au mètre cube au prix.…….………………………………………. N° 12

BETON ARME POUR POUTRES ET CHAINAGES


Suivant les prescriptions techniques.
Le prix comprend :
- Coffrage des ouvrages tels que définis par les plans.
- Décoffrage, arrosage brut de décoffrage, chapiteaux..
- Tous ragréages nécessaires pour livrer des surfaces parfaites.
Ouvrage payé au mètre cube au prix ...……………………………………………. N°13

BETON ARME POUR DALLES PLEINES ET ESCALIERS

Suivant les prescriptions techniques.

12
Dalles pleines de toutes épaisseurs, horizontales, inclinées ou
courbes.
Ouvrage payé au mètre cube au prix………………………………… N° 14

PLANCHERS EN CORPS CREUX DE 16 + 4


Plancher en corps creux de 15cm d’épaisseur, avec dalle de
compression de 5 cm et nervures.
Le prix comprend le coffrage, la fourniture et la pose des hourdis, la
fourniture et la mise en place du béton et des aciers pour nervures
et dalles de compression, la fourniture et la mise en place des
poutrelles simples ou jumelées et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix……………………………………… N° 15

DALLETTES EN BETON ARME


Pour paillasses et placards.
Épaisseur : 0,08m
Y compris coffrage, béton, armatures, ancrages dans les parois,
décoffrage et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix….….……………………………………… N° 16

MACONNERIE D’AGGLOMERES CREUX DE 20 CM


Réalisation en blocs creux de ciment de 20cm d’épaisseur.
Hourdage au mortier de ciment dans les conditions des prescriptions
techniques.
Y compris toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix……………………………………… N° 17

CLOISONS EN BRIQUES CREUSES DE 6TROUS


Pour murs côtés 10 cm sur les plans de l’Architecte.

13
Réalisation en briques creuses, de dimensions : 70 x 200 x 250mm,
provenant d'une usine de la région.
Hourdage au mortier de ciment dans les conditions des prescriptions
techniques, y compris raidisseurs, linteaux, et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix.……………………………………… N° 18

DOUBLES CLOISONS EN BRIQUES CREUSES DE 6 TROUS + 6


TROUS
Pour murs intérieurs côtés 20 cm ou 25 cm sur les plans de
l’Architecte.
Réalisation en briques creuses, de dimensions : 70 x 200 x 250mm,
provenant d'une usine de la région.
Hourdage au mortier de ciment dans les conditions des prescriptions
techniques.
Y compris raidisseurs, linteaux, têtes de doubles cloisons et toutes
sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix……………………………………… N° 19

ENDUIT EXTERIEUR AU MORTIER LISSE


Réalisé sur les murs et les plafonds extérieurs indiqués sur les plans
de l’Architecte.
Exécution suivant les prescriptions techniques en 3 couches (la 1ère
couche sera réalisée en grain de riz et la dernière couche sera
lissée)
Y compris grillage galvanisé entre la maçonnerie enduite et les
parties en béton armé et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix…………………………………………… N° 20

ENDUIT INTERIEUR AU MORTIER LISSE SUR MURS


Réalisé sur les murs intérieurs.
Exécution suivant les prescriptions techniques en 3 couches.
Y compris grillage galvanisé et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au prix……………………………………………… N° 21

APPUIS DE FENETRES

14
Réalisé suivant les détails du B.E.T. en béton armé.
Une chape en ciment lissée en pente se remontant sur la pièce
d'appuis de la menuiserie pour former rejoint, sera réalisée sur le
béton armé.
Les enduits extérieurs, comporteront un larmier pour les appuis
saillants.
Le prix comprend le béton, les aciers, la chape et toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix…………………………………… N°22

B-Étanchéité

FORME DE PENTE EN BETON, LISSEE


Forme de pente réalisée par un béton à base de liant hydraulique
dosé à 300 Kg de ciment CPJ 45 pour 1 m3 d'agrégats. La pente ne
sera pas inférieure à 1 cm par mètre, l'épaisseur minimum de la
forme au point bas au droit des gargouilles ne sera pas inférieure à 4
cm.
Une chape de lissage sera prévue sur la forme de pente.
Ouvrage payé au mètre carré au prix……..……………………………………. N° 23

RELEVES AU MORTIER
Les gorges pour raccordement entre le plat et les relevés verticaux
seront réalisées au mortier de ciment CPJ 45 dosé à 400 Kg. pour
1m3 d'agrégats et tirées à la bouteille.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix……………………………………. N° 24

POSE DE GARGOUILLES OU D'HEBERGEMENTS


Liaison des gargouilles à l'étanchéité par moignons en plomb.
Exécutions suivant les prescriptions de l'Article S6 du D.T.U. 43.
Les moignons en plomb seront fournis par le lot plomberie.
Ouvrage payé à l'unité au prix…….………………….……………………… N° 25

ECRAN PARE VAPEUR

15
Pour terrasse de l’Administration.
A poser sous l’isolation thermique, il sera constitué :
- D’un enduit type Concret Primer, à raison de 300g/m2.
- D’une membrane type ROOFSEAL - Épaisseur : 2mm.
Ouvrage payé au mètre carré au prix………………………………………… N° 26

ISOLATION THERMIQUE EN PANNEAUX TYPE FESCO S


Pour terrasse de l’Administration.
L’isolation thermique sera assurée par des panneaux isolants
constitués de perlite expansée, fibres et liants, à surface bitumée,
soudables, type FESCO S de 4cm d’épaisseur.
Les panneaux devront être jointifs. Tout défaut doit être réparé sur
place par la mise en place de granulés afin d’éviter les ponts
thermiques.
Ouvrage payé au mètre carré au prix……………………………………… N°27

ETANCHEITE BICOUCHE AUTO PROTEGEE


Le complexe d'étanchéité sera posé par adhérence totale de 2
membranes, dont la 2ème membrane
ROOFSEAL Ar est auto protégée par granulés ardoisés.
Le support présentera une pente maximale de 5%, et comprendra :
- 1 couche d’indépendance constituée d’un voile de verre.
- 1 Couche d'enduit d’imprégnation à froid en Concret Primer à raison
de 300g/m2.
- La 1ère couche en membrane ROOFSEAL G - Épaisseur : 2mm.
- La 2ème couche en membrane ROOFSEAL Ar, auto protégée par
granulés ardoisés - Épaisseur : 4mm, soudée au chalumeau sur la 1ère
couche.
64Le fil d’eau sera renforcé par une 3ème couche en membrane
ROOFSEAL Épaisseur: 3mm, de 1,00m de part et d’autre.
Ouvrage payé au mètre carré au prix…………………………………………. N° 28

ETANCHEITE AUTO PROTEGEE DES RELEVES

16
L'étanchéité des relevés en partie courante comprendra :
- 1 sous couche primaire en Concret Primer à raison de 300g/m2.
- 1 bande d’équerre en membrane ROOFSEAL P - Épaisseur : 3mm,
appliquée aux reliefs de développé de 30cm, soudée en plein sur la
costière et sur la partie courante par un talon de 15cm.
- 1 membrane ROOFSEAL G - Épaisseur : 2mm, soudée sur toute la
hauteur à 5cm de la costière avec un talon de 20cm au minimum sur
la partie courante.
- 1 membrane ROOFSEAL Ar auto protégée par granulés ardoisés -
Épaisseur : 4mm, soudée sur toute la hauteur avec un talon de 25cm
au minimum sur la partie courante.
Ouvrage payé au mètre linéaire au prix…………………………………. N°29

ETANCHEITE LEGERE DES SALLES D'EAU


Pour sols et murs, y compris relevés. Elle sera réalisée comme suit :
- 1 sous couche primaire en Concret Primer à raison de 300 g/m2.
- 1 membrane type ROOFSEAL P - Épaisseur : 3mm, noire.
Ouvrage payé au mètre carré développé, y compris relevés au
prix……………… N° 30

17
Calcule des aires de stockage pour fabriquer 40 m3 de béton.

-On a dosage d’un m3 de béton :

*Sable (0/5) :0.400m3

*Gravier G1 (5/12.5) :0.450m3

*Gravier G2 (12.5/20) :0.825m3

*Angle de talus 25°

-Cas de stockage des granulats en étoile avec des cloisons de


séparation d’une forme demi-cercle.

Calcul des quantités

Sable : 1m3 0.400m3

40m3 16m3

Gravier G1 : 1m3 0.450m3

40m3 18m3

Gravier G2 : 1m3 0.825m3

40m3 33m3

Calcul des angles

ΣVt0=ΣVi =16+18+33=67m3

18
β=Σβ = 180° =βs+βG1+βG2

 Sable : 180° 67m3


βs =42.98°
βs 16m3

 Gravier G1 : 180° 67m3


βG1=48.36°
βG1 18m 3

 Gravier G2 : 180° 67m3


ΒG2 =88.65°
ΒG2 33m 3

Calcul R, H, S
h
Tang 25°= R H=tang25°×R

π × R2 H π × R 3 × 0.46
VC/2= VC/2=
3 6

6 ×VC
R3=
√ 3

π ×0.46 R=6.50m

H=0.46×6.50 H=2.99m

S=( π × R2 )/2 S=66. 33m2

19
Les temps unitaires des ouvrages élémentaires
N° Désignation des ouvrages U Temps Unitaires
1 Décapage M2
0.6h/m2
2 Déblais M3 4.50h/m3
3 Remblais M3 1.40h/m3
4 Béton de propreté M3 0.80h/m3
5 Maçonnerie en moellon M3 3.50h/m3
6 Béton de fondation M3 5.7h/m3
7 Béton de l’élévation M3 5.7h/m3
8 Hérissonnage M2 0.90h/m2
9 Maçonnerie en agglos M2 1.95h/m2
10 Maçonnerie en brique M2 1.73h/m2
11 Plancher en hourdis M2 1.65h/m2
12 Enduit M2 1.65h/m2
13 Coffrage+décoffrage M2 1.20h/m2
14 Acier Kg 0.10h/kg

Dosage
Désignation Ciment Ciment Sable Gravier Grain
CPJ 35 CPJ 45 de
riz
Béton de propreté 200kg *** 450l 780l ***
Béton armé *** 350kg 350l 420l 420l
Mortier pour 350kg *** 620l *** 420l
hourdage
Mortier pour 350kg *** 1040l *** ***
enduit

20
Les pertes : seulement pour la mise en oeuvre
Béton 7%
Mortier 7%
Coffrage 10%
Acier 6%
Moellons 5%
Maçonnerie(brique ,agglos) 5%

Les prix unitaires


Matériaux
Désignation Prix unitaires
Sable 120DH/M3
Gravier 75DH/M3
Grain de riz 350DH/M3
Moellons 95DH/M3
Ciment CPJ 45 1360DH/T
Ciment CPJ35 1320DH/T
Poutrelle+hourdis 120DH/M2
Acier façonné 7.60DH/Kg
Treillis soudés 12DH/Kg
Agglos 20*20*50 3.10DH/U
Agglos 15*15*20 2.60DH/U
Brique 10*15*20 1.80DH/U

Matériels
Bétonnière 2500DH
Vibreur 1900DH
coffrage 3000DH

DH moyen de main d’oeuvre


Catégorie Majoration CS Prix de l’heure
(32.5%)
Ouvrier qualifie 8.5 (32.5*8.5)/100=2.76 11.26 DH/h
Ouvrier 7.5 (32.5*7.5)/100=2.44 9.94DH/h
DH moyen [(3*11.26)+(9.94*3)]/6 10.6DH/h
DH moyen pour montage des aciers [(2*11.26) +9.94)] 10.82DH/h

21
Les quantités élémentaires

La maçonnerie en agglos :

1.05

1.02

A partir de ce schéma : la surface de référence sera :

Sréf=1.02*1.05=1.071m2

Volume de béton correspondant à Sréf : V=ép*[ Sréf -surface d’agglos]

V=0.20* [1.071-(10*0.20*0.50)] V=0.014m3

Pour déterminer les quantités élémentaires on utilise la règle de


trois : 1.071m2 0.014m3

1.00m2 X=0.013m3/m2

Pour calculer combien d’unité on a dans un m2 on utilise la règle de


trois : 1.071m2 10U

1.00m2 Y=9.34U/m2

22
La maçonnerie en briques :

1.12

1.05

A partir de ce schéma : la surface de référence sera :

Sréf=1.12*1.05=1.176m2

Volume de béton correspondant à Sréf : V=ép*[ Sréf -Sde brique]

V=0.10* [1.176-(35*0.20*0.15)] V=0.013m3

Pour déterminer les quantités élémentaires on utilise la règle de


trois : 1.176m2 0.013m3

1.00m2 X=0.011m3/m2

Pour calculer combien d’unité on a dans un m2 on utilise la règle de


trois : 1.176m2 35U

1.00m2 Y=29.76U/m2

La maçonnerie en fondation :

On prend : 1m3=1.2m3de pierre sèche + 220l de mortier.

23
Le plancher type poutrelle+ hourdis (16+4)  :

1.20

A partir de ce schéma : la surface de référence sera /

Sréf=1.20*1.00=1.20m2

Volume de béton correspondant à Sréf :

V= [(0.04*1.20*1.00)+1.00*(0.13*(0.05*0.1*0.05))]

V=0.074m3/m2

Pour déterminer les quantités élémentaires on utilise la règle de


trois : 1.20m2 0.074m 3

1.00m2 X=0.062m3/m2

1m2=0.062m3/m2 de béton +1.12kg/m2 de treillis soudés ᴓ4+1.25kg/m2


acier façonnés.

Détermination des quantités élémentaires de coffrage :

Fondation :

34.775m3 de béton 93.421m2

1.00m3 de béton X=2.686 m3/m2

Élévation :

46.934m3 de béton 698.844m2

1.00m3 de béton X=14.88m3/m2

24
Quota-part des matériels

Désignation Quantités Quote part des matériels


Bétonnier Béton=103.135m3 2500/122.710=20.37DH/M3
Mortier=19.575m3
Vibreur Béton=96.707m3 1900/96.707=19.64DH/M3
coffrage 792.265M2 3000/792.265=3.78DH/M2

Calcul de coefficient K

Données :

Frais de chantier : 10%DS

Frais d’opérations : 2%PV(HT)

Frais généraux : 15%PV(HT)

Aléas+bénéfice : 5%PV(HT)

On a PV(HT)=DS+Fc+Fop+Fg+BA

PV(HT)=DS+10% DS+2%PV+15%PV+5%PV

PV(HT)=1.10DS+PV (0.02+0.15+0.05)

PV [1-(0.05+0.15+0.02)]=1.10DS

0.78PV=1.10DS

PV(HT)=1.10DS/0.78

PV(HT)= (1.10* 220090,397)/0.78

PV(HT)=310383.8932DH

Et on a : K=PV(HT)/DS

Donc k=310383.8932/220090,397 K=1.4102

25
Désignation Les risques Prévention observation
des taches
Installation - Les pertes -Organisation des
du chantier (matériaux) et aires de stockage
double emplois -Mur de clôture
(matériels). autour du projet
-Renversement -vérification de
de grue stabilité de grue
-Des obstacles -Faire des accès
naturels pour les engins et
(végétation, les personnes
roche) et -Panneaux de
industriels signalisation
(poteaux, - Améliore la
regards). sécurité : humaine
-L’absence des + matériel (clôture
accès de + gardiennage +
sécurités alarme).
- L’absence du - Améliore la
panneau de qualité (réussir du
chantier (N° premier coup au
permis de moindre coût).
construire, noms -« vitrine » pour la
des maître maîtrise d’œuvre et
d’œuvre et les entreprises.
d’ouvrage, noms
et qualités des
entreprises,
délais, coûts…)

26
Terrassemen -Éboulement. -Blinder les
t -Accident tranchées
(personne, -Installer des
engins de passerelles
terrassement). sécurisées
-Chute des -Signaler les
personnes dans travaux de fouilles
les tranchés. en tranchées en
-Choc entre bordure de voies de
camion et engin circulation
de chargement. -Protection
-Chute des individuelle
matériaux -Dégager le sol sur
-Nombreux les lieux de travail
équipement au
sol

Coulage de -Chutes de -Protection


béton matériaux individuelle
-Chute d’outils -Utiliser les
-Projections machines selon les
dans les yeux règles de sécurité
-Liquides -Nettoyer le
renversés (eau, terrain du travaille
huile…) -Voire des douches
-Désordre sur le pour apporter les
chantier conditions
-Brulure de la d’hygiène
peau et des yeux nécessaire aux
par les ciments travailleurs
-Poussier de -La prévention
ciment collective

27
Ferraillage -Coupures : les -Utiliser les
doigts, la main machines selon les
-Mauvaise règles de sécurité
utilisation des -Aménager son aire
matériels de travail
-L’absence des -Réceptionner les
zone de barres ou treillis
stockage d’acier
-Maladie -Les stocker
professionnelle -Les préparée a
l’aide de divers
outils
-Installer les
ferraillages
réalisés
-Protection
individuelle (gants,
Casque,
chaussure…)

Coffrage et -Mauvaise -Faire une zone de


décoffrage utilisation des stockage
échelles -Protection
-Des individuelle (masque
échafaudages anti poussière,
inadaptés, mal gants, chaussure…)
stabilisés… -Choix des produits
-Les huiles de -Panneaux de
décoffrage signalisation
(irritation des -Formation de
yeux, des sécurité
muqueuse des -Organisation du
vois de chantier
respirations….) -Aménager son aire
- Laisser trainer de travail.
des outils
(mètre
¸rallonge,
ficelles…)

28
Maçonnerie -Chutes de -La prévention
et l’enduit plain-pied collective
-Coupures aux -Protection
mains et pied individuelle
-Chutes d’objet -Voire des douches
ou des pour apporter les
matériaux conditions
-Corps d’hygiène
étrangers dans nécessaire aux
les yeux travailleurs
-Le travail sur -Des échafaudages
des troits conformes à la
fragile réglementation et
-Mauvaise régulièrement
utilisation des contrôlés
échelles, mal -Un garde-corps
placées, supplémentaire doit
entrainant leur être prévu au
glissement ou niveau de la travée
renversement d’accée
-Poussière de -Vêtements
ciment adaptés aux
-maladie travaux de
professionnelle bâtiments
-Chutes des
échafaudages ou
étages supérieur

29
L’étude de mode constructif demande de mettre en application
un esprit de synthèse jumelé avec un esprit critique afin
d’analyser les choix dans leur globalité .de plus le travail
d’équipe est indissociable du travail de technicien spécialisé en
gros œuvres car il doit dans un premier temps de connaitre les
dernières nouveautés en terme de matériel et matériau.

Nous avons ainsi pu apprendre énormément sur la partie


technique mais également sur l’aspect humain qui est non
négligeable.

En conclusion, il est important de souligner la richesse de la


formation reçue durant ces deux années, tant sur le point
théorique que pratique; nous avons notamment pu constater la
difficulté qu'ont les constructeurs pour respecter les délais de
livraisons, et ce malgré toute la bonne volonté du monde.

30
31

Vous aimerez peut-être aussi