Vous êtes sur la page 1sur 2

5 : Quelles sont les limites du PIB ?

Objectifs du programme :

Savoir que le PIB est un indicateur global qui ne rend pas compte des inégalités de revenus

Connaitre les principales limites écologiques de la croissance.

D’une manière générale, tout ce qui peut se produire et se vendre avec une valeur ajoutée monétaire
va gonfler le PIB et la croissance, que ce soit ou non bénéfique au bien être individuel ou collectif.
Ainsi, la destruction organisée des forêts tropicales pour y planter du soja transgénique ou des
végétaux destinés aux agro carburants est bonne pour le PIB des pays concernés et pour le PIB mondial.
Le PIB est donc indifférent à la nature de l’activité génératrice de revenus.

Inversement, de nombreuses activités qui contribuent au bienêtre ne sont pas comptées dans le PIB,
comme le bénévolat ou le travail domestique. Pourtant, ces activités sont extrêmement importantes
pour le développement et la pérennité de notre société, mais également pour notre épanouissement
personnel. Le Pib ignore également le fait que les citoyens ont une espérance de vie plus longue, un
niveau d’instruction plus élevé, ….Enfin, il est indifférent aux inégalités ou à la pauvreté qui sont
pourtant des dimensions du bienêtre à l’échelle d’une société.
Source »les limites du PIB » alternatives économiques 300 01/03/2011

Pourquoi les entreprises et les pays qui émettent du CO2 contribuent-ils à accroitre la valeur du
PIB ?

Les entreprises qui polluent ont leur production prise en compte comme celle qui respectent
l’environnement. Pas de différence pour le calcul du PIB

Pourquoi les inégalités et la pauvreté sont elles négligées par le PIB ?

Car c’est un indicateur global qui ne montre pas sa répartition, c’est un indicateur quantitatif et non
qualitatif.

En regardant le doc 1 p 44 de votre livre :

Q1+2+

-le travail domestique et l’économie souterraine

-De nombreuses activités créatrices de richesses engendrent des externalités négatives, notamment
au plan environnemental.

Def externalités négatives : conséquences négatives de l’action d’un agent sur d’autres agents et qui
n’est pas prise en compte par le marché : exemple la pollution

Donc la dégradation de l’environnement

ExerciceApplication corrigé du livre

1
Les limites écologiques de la croissance :

Doc 3 :q1+q2 :

L’impact négatif de la croissance économique sur l’environnement se traduit,

*par la surexploitation des ressources naturelles renouvelables (cas des ressources halieutiques) ou
non renouvelables (cas des énergies fossiles)

*pour une autre part, par l’émission de fortes externalités environnementales négatives : la pollution
des cours d’eau et des nappes phréatiques, la déforestation, les atteintes à la biodiversité, le
réchauffement climatique induit par l’émission massive de gaz à effet de serre, etc.

Bilan :

Le PIB est un indicateur imparfait et présente plusieurs limites :


il ne prend pas en compte le bénévolat, l’économie souterraine.
Le PIB par habitant est un indicateur du niveau de vie moyen d’une population. Il traduit la richesse
créée et permet de déterminer les revenus perçus en moyenne par les habitants d’un pays. Mais, il
s’agit d’une moyenne qui peut dissimuler de fortes inégalités de revenus.
La croissance engendre des externalités négatives. La croissance peut entrainer un épuisement des
ressources naturelles, une baisse des réserves halieutiques, une réduction de la biodiversité, une
déforestation, une augmentation de la pollution et en particulier des émissions de gaz à effet de serre.
L’impact de la croissance économique sur l’environnement peut être mesuré grâce à l’empreinte
écologique (estimation de la surface terrestre nécessaire à la satisfaction des besoins) et à l’empreinte
carbone (émission de gaz à effet de serre généré par l’activité humaine).

Vous aimerez peut-être aussi