Vous êtes sur la page 1sur 3

TP thermodynamique 2eme année physique

TP3 : La capacité calorifique du calorimètre (méthode électrique)

LE BUT DE L’EXPERENCE :
 Déterminer la capacité calorifique du calorimètre.
 Déterminer la chaleur massique d’un liquide (alcool).

I – Introduction :
En calorimétrie, toutes les mesures sont généralement réalisées à pression constante (pression
atmosphérique). Les unités employées sont le kilogramme pour les masses, le Joule pour les chaleurs et le
degré Celsius pour les températures.
Un corps de masse m qui passe de la température T1 à la température T2 sans changer d'état, reçoit la chaleur
T2

 mcdT  mcT2  T1 
T1
avec c: chaleur massique qui s'exprime en Joule/Kg°C ;
C=mc= capacité calorifique qui s'exprime en Joule/°C.
La relation Q= mc (T2 - T1) est vraie sachant que c est indépendante de la température.

Par définition, une quantité de chaleur reçue par le système est considéré positive. Si elle est cédée par le
système, elle est considérée négative.
Un calorimètre est une enceinte quasi-adiabatique (voir schéma ci-dessous d’un calorimètre dit de Berthelot),
c'est à dire que l'échange de chaleur entre le calorimètre et le milieu extérieur est nul. L'expérience est faite à
l'intérieur d'un récipient appelé vase calorimétrique. Ce vase est placé dans l’enceinte isolante.

Le but de la manipulation est la mesure des chaleurs massiques ou capacités calorifiques du calorimètre
et ses accessoires, d’un solide et d’un liquide. Nous faisons l'hypothèse que les chaleurs massiques des corps
utilisés sont constantes dans les domaines de température où nous travaillerons. Nous utilisons la méthode des
mélanges dans le cas des solides et la méthode électrique dans le cas des liquides.

EXPERIENCE :
Détermination de la capacité calorifique du calorimètre
On verse dans le calorimètre contenant la résistance chauffante et l’agitateur, de valeur en eau C cal, une
masse me d'eau froide (eau distillé). On agite et on relève la température initiale T1(équilibre entre eau froide
et calorimètre) . On relance le chauffage sous une tension U et un courant électrique I . On relève la
température T en fonction du temps t (chaque minute) jusqu’ on atteint l’équilibre thermique. On a alors
l’équation calorimétrique :
TP thermodynamique 2eme année physique
U.I.t = (Ccal + me ce) (Tf – T0).
Soit : T = (U.I.t /( Ccal + me ce) )+ T0 …………(1)

(ce = chaleur spécifique de l'eau = 4,18.103Joules/Kg.°C)


 Cette équation (1), montre que T varie linéairement avec t. La détermination de sa pente U.I/( C cal +me Ce) ,
nous permet de calculer la capacité calorifique Ccal du calorimètre.

 Matériel utilisé
— Calorimètre.
— Volt mètre.
—Ampère mètre.
— Bécher.
— Thermomètre.
— Balance.
—Un chronomètre
—eau distillé

Procédure
 Dans un calorimètre de volume d’environ 1l, on verse une quantité d’eau froide de masse = 200g et on
note la température d’équilibre T1. On démarre le chauffage en fermant le circuit (tension U et intensité I),
On relève le temps si la température augmente de 3°C. On agite pour homogénéiser et on note la
température T en fonction du temps t.
 Compléter le tableau ci-dessous en notant la température T tous les deux minutes:
Temps mn 2 4 6 8 10 12
Température °C
 Ecrire l’équation calorimétrique en considérant le dispositif comme adiabatique.
 En déduire l’expression littérale de la température T en fonction du temps t.
 Noter les mesures de U, I, et en déduire la valeur numérique de Ccal.
Chaleur massique d’un liquide (alcool)
Une résistance chauffante plonge dans un liquide de masse m (alcool, huile végétale ou autre liquide)
de chaleur massique C en équilibre à la température T0, dans un calorimètre de valeur en eau K. Le travail
fourni au calorimètre, par un générateur électrique est : W = U.I.t, avec : U en volt (V): différence de potentiel
aux bornes de la résistance chauffante, I en Ampère correspond au courant qui traverse la résistance et t en
seconde ( s ) correspondant au temps de chauffage. On appelle T la température du liquide chauffé pendant t.
On a alors l’équation calorimétrique :
U. I.t = (Ccal+ m c) (T – T0).
Soit : T = U. I.t/(Ccal+ m c) + T0…………….. (2)
Il s’agit d’une variation linéaire de la température T en fonction du temps t (équation (2)).
La détermination de la pente U.I/( Ccal + mC) , nous permet de calculer la chaleur massique ‘c’ du liquide.

 Matériel utilisé
— Calorimètre.
— Volt mètre.
—Ampère mètre.
— Bécher.
— Thermomètre.
— Balance.
—Un chronomètre
—alcool
TP thermodynamique 2eme année physique

Procédure
Dans un calorimètre à méthode électrique, de volume d’environ 1l, on verse une quantité d’alcool
froide de masse = 200g et on note la température d’équilibre T1. On démarre le chauffage en fermant le circuit
(tension U et intensité I), on agite pour homogénéiser et on note la température T en fonction du temps t.
Compléter le tableau ci-dessous en notant la température T tous les deux minutes:
Temps mn 2 4 6 8 10 12
Température °C
 Ecrire l’équation calorimétrique en considérant le dispositif comme adiabatique.
 En déduire l’expression littérale de la température T en fonction du temps t.
 Noter les mesures de U, I, et en déduire la valeur numérique de calcool.
 Faire une conclusion générale.

Vous aimerez peut-être aussi