Vous êtes sur la page 1sur 2

Le contexte énergétique du Maroc

L’histoire de l’énergie au Maroc


Le début de l’histoire de l’énergie au Maroc a été au début du 20 ème siècle, lorsque des
concessions ont été accordées pour la production et la distribution d'énergie à des
entreprises privées pour les grandes villes du Maroc.
En 1914, la société marocaine de distribution d’eau, de gaz et, d’électricité a été créée.
En 1924 la Société marocaine d'électricité (EEM) a été créée.
En 1925 les travails de la première centrale hydroélectrique, celle de Sidi Machou
commencent, ils s’achèvent en 1929.
En 1934 la mise en service de la centrale hydraulique d’El Kansera (14 MW) a été
commencée, et la mise en service de celle de Kasba Zidania a été après deux ans.
En 1953, le barrage et l’usine hydroélectrique de Bine el Ouidane, (40 MW initialement, 135
MW actuellement) est mis en service.
En 1954, la puissance installée d’origine hydraulique et thermique atteint 249 MW.
En janvier 1963 et selon le décret royal n° 1-63-226, l4office Nationale de l’Électricité (ONE)
a été créé, .Il est devenu par la suite l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable
(ONEE).
En 1994, La production indépendante d'électricité au-dessus de 10 mégawatts a été
autorisée à se développer, conformément au décret-loi n ° 2-94-503. Et en 2008, la loi 08-16
a porté le seuil d'autoproduction à 50 mégawatts.
En 1995, le gouvernement marocain lance le Programme d’électrification rurale global
(PERG)
En 1996, Compte tenu à la lutte du Maroc contre le dérèglement climatique. Le Maroc a mis
en place de la Comité National sur les Changements Climatiques.
En 2009, le Maroc a présenté la Stratégie Énergétique Nationale à horizon 2020 dont
l’objectif principal est d’élever la participation des énergies renouvelables dans la capacité
installée en 2020 à 42%. La même année, le Maroc a lancé Plan marocain de l’énergie
solaire qui vise à atteindre une capacité de 2 000 MW en 2020. Il a aussi lancé le Plan
National de Lutte contre le Réchauffement Climatique afin de réduire les gaz à effet de serre
dans les secteurs de l’énergie et de l’industrie.
En 2010, la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables est promulguée. La même l'Agence
Nationale de Développement des Énergies Renouvelables et de l'Efficacité Énergétique
(ADEREE) et de l'Agence Marocaine pour l'Énergie Solaire de MASEN ont été créées.
En 2011, L'Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (IREEN) voit le
jour.
En 2014, les subventions du supercarburant et du fioul sont supprimées. Le 1er janvier 2015,
c’est le tour du gazole.